... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Pris à mon propre piège


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Plaisirdecouple3 [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email :

• 13 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.3 • Cote moyenne attribuée par HDS : 10.0
• L'ensemble des récits érotiques de Plaisirdecouple3 ont reçu un total de 80 195 visites.

sexe récit : Pris à mon propre piège Histoire érotique Publiée sur HDS le 11-01-2018 dans la catégorie Entre-nous, hommes et femmes
Tags: Candaulisme   Cougar   Gros sexe 
Cette histoire de sexe a été affichée 10245 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 2 votes ): Pris à mon propre piège ( 10.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Pris à mon propre piège ( 10.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :




Pris à mon propre piège

Pris à mon propre piège.

Je continue nos aventures et surtout mes fantasmes de candaulisme. Après cette aventure en Espagne avec deux jeunes hommes, mon envie était toujours plus forte, même si mon épouse me disait qu’il n’était pas question de l’envisager, qu’elle s’était laissée entraîner par les circonstances et ne comptait pas réitérer. J’utilisais cette histoire pour pimenter nos rapports, elle avait beau râler et me dire que ce n’était pas son truc, il était évident qu’elle mouillait beaucoup lorsque je lui rappelais ce doux souvenir et que ses orgasmes étaient plus intenses. Il fallait que je trouve un moyen de la mettre de nouveau en situation pour qu’elle se laisse aller. Mais pas facile de trouver quelqu’un de fiable. Ensuite, réfléchir au profil du candidat idéal ! Pour le physique, je sais ce que ma femme aime, pour l’intellect aussi, maintenant il faut une personne qui ne cherche pas à s’immiscer dans un couple, pas un voisin, ni un collègue, trop dangereux. Le souci, c’est que les rares fois où elle laissait entendre que, si ça devait arriver, il était hors de question de coucher avec un inconnu, donc pas simple ! Quant à l’âge, j’étais très excité à l‘idée de la voir se faire prendre par un jeune, je ne sais pas pourquoi, peut-être en pensant que c’était moins dangereux pour notre couple, ou en souvenir de ces femmes mûres qui m’avaient offert leur corps lorsque j’étais étudiant. Et en Espagne, même s’il n’y avait pas eu pénétration, c’était des jeunes et elle avait pris son pied.
J’eus l’idée de m’inscrire sur un site connu en me faisant passer pour elle, ce n’est pas beau, mais l’idée de voir des jeunes s’exciter pour elle me plaisait. Au fil des jours, je finis par avoir un vrai fan, un étudiant vétérinaire de 24 ans, amateur de femme mûre. Mais un soir, grosse gaffe, je descendis pour aller faire je ne sais quoi sans fermer la fenêtre du programme de tchat et lorsque je remontai, catastrophe, ma femme était en train de lire la conversation qu’elle était censée avoir eu avec son « soupirant ». Elle me dit immédiatement
-« Ne dis rien, on en parlera plus tard ! »
Je n’insistai pas et partis piteusement au lit en me disant que ça allait chauffer ! Je n’arrivai pas à dormir et elle finit par venir se coucher sans rien dire, mais je remarquai qu’il était près de 2 heures du matin alors que j’avais lâché l’ordi vers 22 heures ! Après une nuit agitée, rien au petit matin, pas un commentaire. Bon, l’orage arriverait le soir. Donc, ce fameux soir, les enfants sont couchés, je n’ose pas retourner sur mon ordi, en revanche elle est sur le sien, elle doit bosser. Je lis au lit, elle finit par arriver, il est près de minuit.
- «Bon, il faut que l’on parle ! », me dit-elle
L’heure de l’explication a sonné ! Et là, elle enlève sa nuisette et lance « Viens, j’ai envie ! » Je ne m’attendais pas à ce genre de conversation ! Je commence à la caresser, mais elle me demande de la pénétrer de suite, chose assez rare, car, comme toutes les femmes, elle aime surtout les longs préliminaires ! Elle est obligée de me branler car je suis déstabilisé par sa brusque envie. Finalement elle m’ordonne, il n’y a pas d’autre mot, de m’allonger et elle vient poser son sexe sur mon visage en m’intimant de la faire jouir ! Je m’applique de mon mieux et elle jouit vite ! Puis elle me dit « excuse moi, mais j’avais trop envie après la discussion que j’ai eu avec Arnaud (c’est l’étudiant). Et oui, j’ai continué la discussion et il est très bien ce petit jeune, il m’a donné envie, tu devrais être content ! Il m’a montré comme il bandait pour moi, quelle envie et quelle queue, merci, tu as bien choisi. Et comme tu veux être cocu, et bien je t’annonce que j’ai rendez-vous avec lui samedi et que je compte passer la nuit à Caen chez lui, je pense que je ne serai pas en forme après l’après midi qu’il m’a promise ».
Je me trouvais tout bête, ne sachant pas quoi répondre. Elle constata en souriant
- En attendant, ça te fait bander mon cochon, mais j’ai eu ma dose, tu te soulageras tout seul !
Et elle se tourna pour dormir en serrant ma queue affectueusement. Je restai quelque peu interdit, je ne m’attendais pas du tout à ça ! Plaisantait-elle ? Ma femme de 45 ans passer toute une nuit avec un étudiant de 24 ans dans une résidence étudiante, pas discret, surtout pour un premier cocufiage. En attendant, je me soulageai en effet car je bandais trop fort !
Les jours suivants la vie professionnelle et de famille fit que l’on en ne reparla plus, mais le vendredi soir, je la vis préparer un sac de voyage, c’était donc sérieux ! Elle me demanda de choisir ses dessous avec elle ainsi que ses tenues. Je me demandais toujours si c’était du lard ou du cochon, mais elle me confirma qu’elle allait bien partir le lendemain vers 10 heures pour Caen en me précisant qu’elle aurait peut-être besoin de nombreux dessous si elle devait les mouiller ! Elle me montra leurs derniers échanges et ce que je lis ne put que conforter ce qu’elle m’avait annoncé. Comme elle me le dit, « tu voulais que j’aille voir ailleurs, tu assumes maintenant que j’ai envie, il me plait bien ce petit Arnaud, un peu jeune, mais il est beau garçon, intelligent et il est prêt à me donner beaucoup de plaisir. Comme tu as discuté avec lui, tu dois te rappeler qu’il a seulement couché avec deux filles, car ses études de véto sont très prenantes et qu’il a envie de découvrir les plaisirs que peut procurer une femme d’expérience, j’espère que je ne le décevrais pas ! » Sur ce, elle me demanda ce qu’elle devait porter. Je lui dis de profiter de son âge pour porter des tenues que ne porteraient pas les jeunes filles, de se mettre en valeur dans toute sa maturité, robes, bottes, escarpins, dessous sexy sans être vulgaires ! Je dois avouer que choisir ses dessous et ses tenues pour qu’elle aille se faire « sauter » par un autre m’excitait beaucoup, d’ailleurs elle en fit la remarque « Mais tu bandes ? Quel cochon tu peux faire ! ». Puis elle partit s’épiler et vint me demander un conseil par rapport à sa toison (ma femme est très fournie à cet endroit et à l’époque elle la laissait naturelle). « Tu crois que je me rase ? » Je lui répondis qu’à mon avis, un jeune qui fantasme sur une femme mûre aimerait une belle toison, car les jeunes femmes se rasent souvent et qu’une belle chatte naturelle devrait lui plaire car ça le changerait ! Et qu’il pourrait garder quelques poils en souvenir ! Donc elle garda sa toison.
Ma nuit fut agitée, partagée entre excitation et jalousie, c’est une chose de fantasmer, mais lorsque la chose se présente, beaucoup de questions se posent. Avec les jeunes en Espagne, c’était spontané, et puis j’étais là, alors que dans ce cas, je n’aurai que mon imagination et éventuellement ses sms.
Vers 10 heures, ma chérie, très sexy, partit en m’embrassant et en me tapotant la queue et murmurant « Bande bien en pensant au plaisir que je vais prendre, enfin j’espère ! Je t’aime. » Je regardai sa voiture disparaître avec une boule au ventre ! A midi, premier sms « suis bien arrivée, un peu tendue, j’attends Arnaud, à plus, bisous, je t’aime ». Plus de nouvelles jusque vers 14 heures avec mms, photo de ma chérie avec Arnaud au resto, photo sage avec un commentaire sobre : « ça se passe bien, il est charmant, il a très envie de moi, je lui plais beaucoup, encore plus en réalité qu’en photos. Il a réservé un hôtel en fait, pas de résidence étudiante, c’est mieux, à plus ». Et plus de nouvelles jusque vers 17 heures : « Ouf, fatiguant les jeunes, épuisée, mais contente, je te raconterai, c’était très bien, je t’aime ». Et une photo qui suit montrant ses vêtements par terre dans la chambre avec la culotte bien en évidence, une autre le lit totalement défait et enfin une troisième la montrant sous la douche. Je bandai fort en imaginant leurs étreintes. « On va se balader, puis resto, puis …tu te doutes, bises »Encore une photo avec de nouveaux dessous, un body string hyper sexy ! Et puis confirmation « il a adoré ma toison, il aime y mettre le nez le coquin ».
Plus de nouvelles jusque vers 20 heures « petit resto en bord de mer, sympa, on joue aux amoureux, les autres convives nous regardent avec curiosité, j’ai gardé mon alliance oups… ». Vers 22 heures, dernier message « retour à l’hôtel, je te donne des nouvelles demain matin, on doit lâcher la chambre à 10 heures quoiqu’il arrive, bisous, bonne nuit, pense à moi…Je t’aime »
Nuit agitée, branlettes effrénées, debout vers 8 heures, je prends mon café avec le mobile à la main ! Rien jusque vers 9 h 30, enfin un message : « Pas pu faire message avant, trop occupée, nuit courte, tu as trouvé un vrai étalon lol ! Je pense qu’il aura un bon souvenir de moi et moi aussi d’ailleurs ! Bisous, je pars » Quelques photos ont suivi : son body sur le sol avec ses bas, une autre culotte, une photo d’elle nue sur le lit, visiblement repue. Je bande !
Vers 12 heures, madame arrive, visage fatiguée, elle m’embrasse en me disant « je t’aime », elle me caresse le sexe et constate que je bande. Elle met directement ses affaires dans la machine à laver en me précisant
- « Je lui ai laissé une culotte en souvenir, ça ne te gêne pas ?
- Ben non, je n’ai rien à dire je pense.
- Je te raconterai ce soir, mais c’était bien, maintenant, j’ai peur d’être accro lol ! Tant pis pour toi, tu l’as voulu.
- A ce point ?
-Non, je plaisante, mais je dois avouer qu’être désirée comme ça par un petit jeune, c’est plutôt agréable ! Et il a été à la hauteur ! »
La journée s’écoule et le soir nous allâmes coucher assez tôt pour discuter de cette « expérience ».
- « Alors, par quoi je commence ?
- Je ne sais pas, fais un compte rendu chronologique !
- Ok (en même temps elle commence à me branler). Je sais que tu as envie, mais je ne suis pas en état, désolée.
- Donc ?
- Et bien après en avoir discuté, il m’avait dit qu’il n’avait pas de tabou particulier, mais qu’il était inexpérimenté. Au resto, c’est resté très sobre, il n’osait rien faire, j’ai simplement relevé ma jupe un moment pour lui montrer que j’avais mis des bas. Puis l’hôtel étant à côté, nous y sommes allés. Le réceptionniste nous a gratifiés d’un sourire en nous lançant un « bon après midi » ! Dans la chambre, nous étions gênés tous les deux, je lui ai pris la main, on s’est embrassé, c’était agréable, on a continué de longues minutes, mais il ne faisait rien d’autre. Je lui ai dit qu’il devait se lancer, et ce qu’il aimerait voir ou faire ! Sans surprise, il a voulu que je me déshabille, mais je lui ai demandé de le faire. Il m’a enlevé les bottes, caressé les pieds (il savait que j’aime ça), les cuisses, puis s’est attaqué à ma jupe. Il m’avait demandé dans nos échanges s’il pourrait me lécher, je me doutais ce qu’il allait faire, il a donc posé sa bouche sur ma culotte et m’a léché à travers la dentelle, je savais que c’était un de ses fantasmes, je mouillais bien et il a pu goûter à mon désir qui traversait la culotte. Puis il l’a écarté et m’a léché directement, il était maladroit, mais il a réussi à me faire jouir, je pense que c’est la situation qui m’a excitée plutôt que sa langue. Mais là, grosse envie de faire pipi, je vais aux toilettes, il me demande si je peux laisser la porte ouverte, tu me connais, ça ne me gêne pas, donc il me regarde me soulager. Avec toi je trouve ça pervers, avec lui j’ai trouvé ça mignon ! Au retour, j’enlève ce qu’il me reste de vêtements, sauf les bas, et je le mets à l’aise. Il bande beaucoup, j’avais vu sa queue en photo, mais désolé mon chéri, elle est bien plus grosse que la tienne, d’ailleurs il m’a avoué que sa première copine s’était contentée de le branler et de le sucer car elle avait eu peur de l’engin. Son envie perlait au bout de son sexe, je me suis dit que ça allait être rapide, donc je lui ai dis de s’allonger, je me suis mis à califourchon sur lui et j’ai glissé sa queue dans mon sexe. Malgré mes 4 grossesses, elle prenait de la place ! Drôle de sensation, première queue étrangère depuis 23 ans, j’ai beaucoup pensé à toi à ce moment ! J’ai imprimé un rythme calme car je sentais sa queue qui palpitait. J’ai pris un grand plaisir à le regarder me regarder le chevaucher, j’ai posé ses mains sur mes seins et j’ai accéléré mes coups de rein en lui disant de ne pas se retenir. Il m’a littéralement rempli, je n’ai pas joui, mais j’ai beaucoup aimé voir son visage se crisper, faire jouir comme ça un petit jeune est bien agréable ! »

Elle me branlait toujours et finalement, elle accepté de se mettre sur moi et que je la pénètre pendant qu’elle terminait son récit.
- « je me suis vidée aux toilettes, et lorsque je suis revenue je me suis allongée contre lui, on s’est embrassé, il était très heureux, mais il bandait toujours. Je me suis allongée et il m’a pris comme ça. Je lui ai montré comment il pouvait varier les plaisirs de la pénétration en me soulevant les jambes, il a vite compris et surtout il m’a étonné par sa résistance, il m’a baisé au moins 25 minutes avant de jouir à nouveau et il m’a donné deux orgasmes, je t’ai dit, un véritable étalon ce jeunot ! Nous avons soufflé, puis il a encore voulu me prendre, pour changer, il m’a prise debout contre le mur de la chambre, sportif, mais efficace, avec sa grosse queue, les sensations étaient fortes ! Voilà pour le premier round, tu veux la suite ?
- Bien sûr !
- Ok, donc ballade en bord de mer, il était beaucoup plus sûr de lui et n’hésitait pas à poser la main sur mon cul afin de montrer à tous qu’il avait profité de mon corps. Resto de fruits de mer très chouette, puis retour à l’hôtel, première nuit pour lui avec une femme et moi avec un autre homme que toi depuis 23 ans ! Là, il a voulu prendre des photos, tu sais que je n’aime pas ça, bon, j’ai accepté, mais en gardant un droit de censure, pas de visage apparent. La séance photo m’a émoustillé, je dois bien l’avouer, il s’est mis à poil, très à l‘aise maintenant, il bandait bien et n’hésitait pas à bien s’exhiber. Pour en avoir parlé avec lui, je me doutais de ce qu’il avait envie de faire, le même fantasme que toi ! Il a flashé sur mon cul et voulait que je l’attende sur le lit, à genoux, avec mon body, mes bas et mes escarpins, les hommes ne sont pas très originaux, en pute quoi ! Avec toi ça ne me plait pas trop, mais là, c’était son fantasme, une première, alors j’ai dit d’accord. Il a pris des dizaines de photos, puis j’ai entendu « t’es trop bandante, j’ai trop envie de toi, ton mari est vraiment sympa de te prêter ! ». J’ai répliqué que c’était moi qui décidais à qui je m’offrais, même si c’était en accord avec toi ! Là, il commencé à me dévorer les fesses avec sa bouche tout en me tripotant avec ses mains, il disait « putain ce cul, t’es trop bonne, quand je pense que tu as l’âge de ma mère, hummm ». D’habitude, je n’aime pas trop les commentaires, mais là, ça m’a bien excitée. J’ai senti sa langue s’immiscer dans ma chatte, son nez dans mon anus, il écartait ses fesses avec ses mains, puis sa langue est venue dans mon anus, je savais qu’il en rêvait, ce n’est pas ce que je préfère comme tu le sais, mais son enthousiasme m’a convaincu, tu vas faire de moi une vraie cochonne ! J’ai joui avec la tête dans l’oreiller, ensuite il m’a pris en levrette de longues minutes, je lui ai posé sa main sur mon clitoris pour lui montrer comment me faire jouir, il a bien compris la leçon lol ! Pour finir, il m’a encore pris trois fois, une le soir et deux le matin ! Maintenant, je te le dis, merci mon chéri de m’avoir offert ce petit plaisir et cette grosse queue ! Tu as peut-être ouvert la boîte de Pandore ! Bon, à toi de jouir, moi j’ai eu mon compte ! »
Et je me suis déversé en elle en imaginant mon sperme se mélanger à celui que je pouvais appeler son amant !
- « Et tu comptes le revoir ?
- Je ne sais pas, il aimerait bien, moi aussi, mais ça fait loin, on verra. Tu veux que je le revoie ?
- J’aimerai bien oui, mais avec moi.
- Ça je n’en sais rien, c’est encore beaucoup pour moi, j’ai déjà réalisé une partie de tes fantasmes, j’avoue y avoir pris du plaisir, nous verrons bien »
J’espérais bien au fond de moi que la porte était enfin ouverte !










Les avis des lecteurs
Cocuforever

Tu parles de récits précédents. Peux-tu me dire sous quel pseudo on peut les retrouver?

 
 

ta femme commence a prendre gout...continue à la dévergonder et à écrire. essaie de
repondre sur le mail

 
 

tres bon continue

 
 

Diaboliques ces femmes n'est ce pas ?
L'âge fait mûrir leurs beauté ainsi que leurs vices.....très chanceux ce jeune homme en
tous cas !!!!!!
Vous avez du ruminer pendant que votre femme donnait et prenait du plaisir avec ce jeune
homme.....

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Plaisirdecouple3


 
Fin d'une histoire et début d'une autre... - Récit érotique publié le 15-04-2018
 
Ma femme se lâche de plus en plus... - Récit érotique publié le 01-04-2018
 
Week-end à Nantes - Récit érotique publié le 27-03-2018
 
Nouvelles habitudes... - Récit érotique publié le 24-03-2018
 
N. poursuit son 'éducation' - Récit érotique publié le 11-03-2018
 
N. dévergonde ma femme - Récit érotique publié le 08-03-2018
 
Premier pas d'une histoire difficile - Récit érotique publié le 27-02-2018
 
Joyeux anniversaire - Récit érotique publié le 18-02-2018
 
Histoire de culottes... - Récit érotique publié le 15-02-2018
 
1er trio...ou presque - Récit érotique publié le 13-02-2018
 
Une nouvelle expérience - Récit érotique publié le 31-01-2018
 
Une suite ... - Récit érotique publié le 22-01-2018
 
Pris à mon propre piège - Récit érotique publié le 11-01-2018
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Plaisirdecouple3...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Stalker le 2018-10-18 ....
• Par TiFlo le 2018-10-18 ....
• Par athabasca le 2018-10-18 ....
• Par Homme coquin le 2018-10-17 ....
• Par olivier le 2018-10-17 ....
• Par WhatElseKY le 2018-10-17 ....
• Par GentlemanPervers le 2018-10-17 ....
• Par eetat le 2018-10-16 ....
• Par kokin le 2018-10-16 ....
• Par Writer le 2018-10-16 ....