... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Un trio inoubliable


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Olivertrio [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : oliviercoupletriogmailcom

• 1 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 10.0 • Cote moyenne attribuée par HDS : 10.0
• L'ensemble des récits érotiques de Olivertrio ont reçu un total de 5 328 visites.

sexe récit : Un trio inoubliable Histoire érotique Publiée sur HDS le 14-01-2018 dans la catégorie Plus on est
Tags: Bisexualite   Triolisme   Libertinage 
Cette histoire de sexe a été affichée 5328 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Un trio inoubliable ( 10.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Un trio inoubliable ( 10.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :




Un trio inoubliable

-1-

Le premier regard est souvent décisif : avec lui parle le corps animal, le corps qui réagit avant la conscience. C’est ce premier regard qui enflamme ou rebute, qui fait frémir d’envie ou d’horreur. C’est comme ca que notre rencontre a débutée. Des deux jeunes étudiants que nous étions, en proie à nos instincts grégaires, que le hasard ou le destin ou ces deux états quantiques a la fois ont fait rencontré, nous avons su que notre histoire se devait d’arriver avant même de se parler. Un regard, une chaleur, une envie de fusion, tout cela à la vitesse de quelques centièmes de seconde dans un coin de notre cerveau, bien avant que notre conscience respective s’y trouva mêlée a l’équation.

Nous étions deux étudiants en province, dont les vies allaient s’entremêler à jamais et qui continuent aujourd’hui à tenir sur le même bateau.


Je suis Olivier, 43 ans, et ma femme, Aline a 39 ans. Nous nous sommes rencontrés il y a de cela maintenant 20 ans, dans la ville ou nous étudiions, elle en stage universitaire de perfectionnement de français, moi en fin de diplôme. Notre rencontre est basée sur un véritable coup de foudre réciproque, qui s’est transformé en un amour très fort et durable, puisque nous sommes mariés depuis 15 ans.


De suite nous avons eu une très grande complicité, et ce dans tout les domaines, aucun sujet n’étant pour nous tabous. Nous avons donc construit une relation faite d’écoute, de respect, de compréhension, dans le plus grand naturel. Bien sur il nous arrive d’avoir quelques tensions, du au stress de la vie quotidienne, mais elles ne sont pas très importantes et ne risquent jamais d’ébranler les bases de notre relation.
Bien entendu, notre vie sexuelle est aussi basée sur cette grande complicité, la première fois que nous avons fait l’amour fut une chose inoubliable, que l’on se remémore encore maintenant avec beaucoup de plaisir. L’entente fut immédiate, elle se donna a moi totalement, nous étions d’ailleurs sur que cela ne pouvait être autrement, et on savait l’un et l’autre que nous allions vivre ensemble.
Pour décrire Aline, je ne dirais qu’une chose : elle est la plus belle fille que j ‘ai jamais rencontré, la plupart des gens qui la rencontrent sont vraiment très impressionnés par sa grande beauté et son intelligence, et je dis ca en toute objectivité. Je dois dire que je suis très fier lorsqu’on arrive dans un endroit, ou dans la rue et que tout le monde la regarde en écarquillant les yeux...elle n’est pas très grande, métisse, des fesse rondes et rebondies, des hanches parfaites, et je ne parle pas de ses seins qui sont d’une rondeurs exquise, avec des petits tétons roses....je craque littéralement, et je ne suis pas le seul. Elle rend les hommes de son entourage fous. Son visage est très doux, de longs cheveux bouclés et soyeux, des yeux étincelants et un sourire divin, qui rayonne la joie de vivre.

Nous avons commencé à parler de nos fantasmes très tôt dans notre relation, parlant librement de nos envies, sans chercher à se dissimuler, à mentir, ou à refouler nos désirs. Nous étions d’accord que parler des fantasmes ne voulait pas dire forcement que nous les réaliserions, aussi avons-nous comprit que nous pouvions tout nous dire sans crainte du jugement de l’autre.

Un jour que nous nous reposions tranquillement sur le lit, elle dans mes bras, nous avons parlé de nos fantasmes en détail. Je lui dit que j’adorais les situations en trio, que la plupart du temps j’imaginais une femmes bien entourée et désirée, et que le trio véritable est celui où les trois protagonistes font l’amour ensemble en se mélangeant sans distinctions. Aline aime l’attention qu’on lui porte, et, après quelques hésitations me chuchote dans l’oreille que c’est son plus grand fantasme aussi.

« Mhh j’adore cette idée d’être bien entourée, d’être le moteur érotique d’un trio. Ca doit être super excitant lorsque trois personnes se mélangent, se lèchent, se sucent, se caressent ensemble, sans limites. Je mouilles rien que d’y penser. Et toi mon chéri, tu préfèrerais avec un autre homme ou une autre femme ? »

Je sens dans ses propos une attente pour savoir mes gouts et mes envies, hésitant elle-même a développer ses pensées. Elle met sa main sur mon sexe et le caresse du plat de la main. Sa jambe est repliée sur mes jambes, elle frotte son entre-jambe contre mon bassin, lentement, comme pour me préparer à me livrer.

« Oh oui, des caresses à trois serait une formidable expérience. Je dois t’avouer que dans mes rêves érotiques je suis vraiment excité lorsque j’imagine une femme entourée par deux hommes. Le fait de combler la femme intensément, les positions que ca permet, je bande toujours en y pensant. Alors oui si je devais choisir ce serait de le faire avec un bel homme. »

Je la voit sourire et je sens bien qu‘elle est soulagée… Nous comprenons alors que nous avons le même fantasme et que notre envie pour les hommes se rejoint.

Elle soupire en se frottant plus fortement, elle me prend en main pendant que je lui caresse les cheveux, et je lui dis à l’oreille :
« Imagine un bel homme derrière toi qui t’embrasse dans le cou avec moi, tu te laisse aller entre nous et tu nous masturbes tout les deux en même temps.. »

« Ohhhhhh ce me rendrait folle je crois » me dit-elle en faisant coulisser ma queue entre ses doigts…

Elle continue :
« Dans mes rêves, je me vois effectivement avoir une relation régulière et suivie avec deux hommes, toi et notre amant, je me vois être totalement investie entre vous deux, sentir votre désir pour moi mais aussi entre vous.. »

Elle mouille abondamment, mon doigt coulisse dans son sexe inondé.
« Continue » je lui dis.
« Je me sens prise entre vous, je me sens totalement femme, a recevoir votre sexe dans ma bouche, en moi, en-même temps, sentir vos bouches sur mes seins, mon sexe, mon petit trou… ca me rendrais folle aussi de vous voir vous masturber mutuellement. Tu aimerais ca aussi, masturber le sexe d’un autre homme ? »
Je continue de faire venir mes doigts en elle, elle attend ma réponse mais je la laisse mijoter un peu…

« Ahhhhhh Continue mon chéri, je vais jouir ! » Dit-elle

« J’adorerais effectivement masturber un autre homme, sentir son sexe coulisser entre mes doigts… Le gouter un peu aussi.. »

« Ohhhhhhhh c’est vrai, tu passerais ta langue sur son gland ? Ahhhh je sens que ca vient !! »

« Oui j’aimerais embrasser son sexe, passer ma langue dessus, avoir l’audace de le prendre lentement dans ma bouche, et que nous fassions ca tout les deux mutuellement jusqu'à la jouissance.. »

Elle tremble de partout… son corps ne va pas tarder a laisser parler son plaisir. Elle est prise d’une sorte de fièvre sexuelle intense…

«Ohhhh et si il te dit qu’il va jouir…. Mhhhh… quand tu le suces, tu fais quoi ? »

Elle attend la réponse… mais je la laisse imaginer car je sens qu’elle se retient de jouir avant que je lui dise la suite de notre fantasme commun. Nous sommes en 69 désormais, elle me suce avec délectation, me prenant dans sa bouche le plus loin possible, comme jamais elle ne l’avait fait, peut- être pour me donner le mode d’’emploi et me montrer l’étendu possible des sensations que peut procurer une bouche en train de sucer. Je titille son clitoris avec ma langue et je lui mets un doigt à l’entrée de son sexe, caressant doucement aussi son anus en même temps. J’imagine le sexe d’un homme derrière Aline que je fais coulisser entre ses fesses, venant écarter ses petites lèvres et touchant au passage mes lèvres.

« Si notre amant me préviens qu’il va jouir alors qu’il est dans ma bouche, je pense que je le laisserais éjaculer sans me retirer. Je le laisserais se déverser dans ma bouche et j’avalerais tout sans en oublier une goutte »

C’est a ce moment ou je termine ma phrase qu’elle éclate dans une jouissance hors du commun, comme je ne l’ai jamais connu. Des larmes coulent sur ses joues. Je la laisse reprendre son calme, elle semble dans un autre monde.

Elle me reprend dans sa bouche alors que je suis au bord de la jouissance moi-même. Elle pompe comme jamais elle ne l’a fait.

« Mon chéri, apprend de moi, apprend à sucer comme je le fais, tu vas me donner tout ton sperme »

Sa langue virevolte autour de mon gland, elle va le plus loin possible lorsque soudainement, je me cabre et sens venir ma semence se déverser dans sa bouche, 4 longues giclées qui me transpercent le ventre de jouissance… Elle ne se retire pas, gardant tout en elle, se met à califourchon et me fais signe, la bouche pleine de sperme, de me mettre face à elle. Mon sexe est contre le sien, je lui tiens les fesses par derrière, elle s’approche alors et nous mélangeons nos bouches, partageant ma jouissance et avalant tout les deux avec un plaisir fou mon sperme chaud.




-2-


Nous avons donc « joué » avec cette idée pendant longtemps, en faisant l’amour. Nous ne souhaitions pas la réaliser, encore moins avec un inconnu, ce qui n’est pas notre conception de la complicité et de l’échange. Rien n’était prémédité. Si la chance s’offrait a nous, alors elle serait le fruit du hasard et d’une opportunité qu’il fallait encore avoir la possibilité de percevoir et de saisir.

La vie repris son cours avec son lot de joies et de tracasseries de toute sorte. Une balance réaliste faite d’apprentissages et de changements d’états émotionnels qui rend la vie a deux souvent compliquée pour les couples fragiles ou mal équilibrés. Dire que nous avons été parfait est faux, mais la somme des moments forts et enivrants a été plus grande que les moments de doutes ou de confrontations. Nous restons sur la même ligne amoureuse. Nous avons la foi en nous.

Nos enfants naissent suite à cette période.

Nous étions prêt à les recevoir, et la ce fut un changement radical, une confirmation naturelle de ce pourquoi les hommes et les femmes se lient ensemble, pour beaucoup pendant un temps assez court, pour nous avec la chance de voir le long terme nous montrer la voie à suivre dans nos nouveaux rôle de parents.

4 ans de standby. On faisait toujours l’amour bien sur, mais élever nos enfants nous accaparait à temps plein. L’amour se transforme en une gestion rationnelle du quotidien, cependant que notre conscience de l‘arrivée de la routine mettait en branle notre alarme corporelle : nous devions faire attention à l’indifférence, attention à notre couple, attention à la fatigue des nuits sans sommeil qui perturbent le jugement. Beaucoup de discussions furent nécessaires, mais nous y sommes parvenus. Nous sentions le regard des autres changer : nous passions de la Passion à l’Age de Raison. On en a bien ris d’ailleurs, s’ils savaient ce qui se tramait dans nos échanges intimes, il n’y aurait qu’un pas pour finir à l’opprobre générale. Le poids des conventions écrase quiconque n’y prête garde : des parents forcement attentifs et parfaits, pas d’idées hors des sentiers communs, un travail normal, une paye normale, un président normal, une société normale gérée par des gens de bon gout, pas de passion (c’est dangereux la passion), pas de prises de poids trop importantes, pas de poils pour les femmes, une carrière de battants, pas de trios…

Trio…

C’est Aline qui m’en reparla la première.

Personne dans notre entourage, malgré le fait que nous avons des amis très proches, ne semblait partager avec nous cette idée d’amour a trois. Nos discussions en matière de sexe étaient toujours très générales lors de réunions amicales. Chacun aime parler et blaguer salacement tant que ca ne dévoile rien de nos envies intimes. On ne partage pas nos envies intimes, toujours cette société normale. A peine une allusion voilée - Dis tu te rend compte ? Paul aime bien lécher Marie- un scoop qui excite les bons citoyens d’une société normale.

Je ne veux pas généraliser, mais me sachant légèrement obsédé, mes amis me chambrent souvent et commencent à me chauffer avec leurs blagues Carambar sexuelles. J’en rajoute parfois des tonnes, Aline se fait discrète mais approuve, elle aime bien jouer avec cette dichotomie dans notre couple, et montrer aussi à l’occasion que le loup ne lui fait pas peur. Et chacun et chacune de rire avec un petit pincement de bon gout.


Toujours est-t-il qu’un de nos amis proche, avec qui nous avions des liens forts, se sépara un jour de sa femme avec qui il était en couple depuis quelques années. Nous parlions avec lui de sexe bien sur, nous échangions des livres et DVD érotiques, mais toujours de façon générale, sans trop se dévoiler. Un jour que je l‘avais au téléphone, il me parla qu’il se sentait très seul depuis sa séparation et qu’il n’avait pas eu l’occasion de rencontrer d‘autres femmes. Je lui glissais alors qu’il pouvait en profiter pour expérimenter certaines choses, et je le questionnais sur ce qu’il aimerait tenter. Il me raconta entre autres, que l’idée d’être invité par un couple le faisait beaucoup fantasmer.

Le hasard, le destin, ou ces deux états quantiques ? C’est intéressant comme l’histoire se répète dans une belle mise en abime.


Moi l‘air de rien, je lui dit qu’en effet c’est une bonne idée et qu’il pourrait surement un jour rencontrer des couples ouverts.
« J’aimerais te croire, mais la ça va être chaud, comment tu les rencontres ces couples ? En boite échangistes, aller comme ça butiner un couple au bout d’une heure de jeu de drague lourd dans une discothèque ou tu te ballades la nouille à l’air en reluquant des culs, pas trop mon trip ca » dit-il en blaguant.

« Bon il y a des annonces aussi ? Des journaux quoi.. Je ne sais pas moi, le destin, le hasard ? »

« Ou ces deux états quantiques ? » me dit-il alors que nous éclatons de rire.

« En tout cas, poursuit-il, je ne pourrais me lâcher qu’avec des gens que je connais… donc impossible de réaliser ce fantasme vu que… personne d’entre nos potes n’est branché la dessus. »

« C’est un peu spécial, dis-je, pas commun en tout cas. »

« Oui c’est vrai, mais bon la communion sexuelle indistincte entre trois personnes, ça doit être incroyable, bon je préfère ne plus y penser, ca va être impossible »

« Ne dis pas ça, j’en parlerais avec ma voisine de palier, elle et son mari retraités sont en deuil de leur caniche, tu pourrais aller leur remonter le moral, avec un peu de chance tu pourrais avoir double ration de croquettes si tu t’y prends bien »

« Débile ! » alors que nous éclatons de nouveau de rire.


Le soir même, je parlais immédiatement à Aline de notre conversation, qui trouvait cela, évidemment, bien intéressant. Nous nous sommes dit alors que nous pouvions inviter notre ami, Cyril, pour une bonne soirée, et que nous pouvions aborder le sujet...quant à savoir s’il se passerait quelque chose ou pas, nous n’en savions rien, mais tout resterais ouvert.

Quelques jours après ce coup de fil, nous lui demandons si une bonne soirée bouffe lui plairait, chose que nous faisions régulièrement chez l’un ou chez l’autre depuis sa séparation. Les enfants sont gardés chez les grands parents pendant le week-end, tout est calme et propice aux évènements improbables. J’avais dit à Aline de s’habiller particulièrement sexy, elle enfila une magnifique robe noire moulante dont le décolleté très ouvert mettait en valeur ses gros seins. La robe était fendu sur le coté, elle avait enfiler des bas noirs qui fusait ses jambes, elle passa un string vraiment minuscule, je ne pouvais m’empêcher de lui caresser les fesses pendant qu’elle préparait le repas, de sucer un peu ses seins qu’elle me donnait aussi pour apaiser la tension que je devinait dans son ventre. Et entre ses cuisses ! Je lui caressais sa petite chatte furtivement, elle me masturbait quelques secondes, on s’embrassait, la tension commençait à monter...
Nous avons eu du mal à résister à l’envie de faire l ‘amour avant que Cyril ne viennent chez nous, mais nous nous sommes dit qu’il valait mieux attendre un peu et se réserver ...
Enfin Cyril sonna, nous nous installâmes et comme d habitude, la conversation commença avec un grand naturel, parlant de tout et de rien, de sujets plus philosophique et de sujets plus...croustillants. Cyril complimenta Aline pour sa tenue et ses jolies formes, ce qu’elle ne manqua pas de le remercier en lui faisant une grosse bise sur la joue. Nous étions assis sur le canapé, Cyril sur le fauteuil en face de nous. Aline se frottait contre moi de manière plus insistante qu’auparavant, nous sommes toujours calineux en public, mais la soirée était spéciale, elle n’hésitait pas quelques fois, durant la conversation, a me caresser a travers le pantalon pendant quelques seconde, je la prenais dans mes bras et pelotait ses seins, devant notre ami qui souriait devant notre belle complicité.
Le repas touchait à sa fin et nous avons commencé à aborder le sujet de la conversation téléphonique que j’avais eu avec lui auparavant. Cyril eut une petite lueur de gêne, mais nous lui avons dit qu’il ne fallait pas et que nous étions ouvert à toute discussion.

« Pour tout t’avouer Cyril, Aline et moi avons le même fantasme que toi. On a eu les mêmes envies il y a quelques années, avant que naissent les petits, et c’était toujours ces envies de trio »

Aline est un peu gênée elle aussi, mais je vois que ca l’excite que je prenne des initiatives..

« Wow ! Et…. Jamais essayé ? » Me dit Cyril.

« Non non, pas de possibilités, pas de précipitation, la vie quoi, les enfants et le taff d’un coté, les rêves de l’autre. Un truc entre Aline et moi quoi. »

« Oui, tu vois, dit Aline, je pense que c’est une envie assez rependue, mais dont peu arrivent à réaliser. Par peur surement… »

« Je suppose que vous aimez les femmes tout les deux et que l’occasion ne s’est jamais présentée pour vous de le faire a trois ? Comment avez vous découvert cette envie commune ? »

« Un jour que nous faisions l’amour Olivier et moi, dans la discussion et l’’échange on a parler de ce qui nous ferait plaisir.. Je lui ai raconté ce que j’imaginais lorsque je me masturbais ». Cyril écarte les yeux, heureux d’avoir autant de confidences. Il remue un peu sur le canapé, je sens sa fébrilité.

« Et.. ? Tu ne veux pas en dire plus ? »

« Je me demande si… oh et puis après tout, voilà le sujet lancé, alors autant aller jusqu’au bout de la discute. Oui, je m’imagine toujours faire l’amour avec deux hommes en même temps. Et avoir une relation régulière avec eux. Ca me paraît fou et irréaliste, mais ca me chauffe a fond. »

« Et toi Olivier, comment as- tu pris son envie ? Pas de jalousie ? «

« Pour être franc, je ne m’imaginais pas le trio autrement. Une femme entre deux hommes, choyée, comblée, et deux hommes complices et ouverts aux caresses entre eux. C’est toujours ca que j’ai en tête pour faire monter le plaisir, sans compter les formes et le savoir-faire d’Aline bien entendu ! »
Aline me fait un clin d’œil en souriant. Je la vois croiser et décroiser ses jambes superbes, dévoilant une partie de ses bas.

Aline poursuit :
« Oui on a découvert notre gout commun pour les hommes, je ne pensais pas que nous puissions partager cela, vu la jalousie masculine, mais voilà il se trouve que nous sommes parfaitement accordé sur nos envies. »

Je rajoute :
« C’est une sensation enivrante de pouvoir partager ca effectivement, et même si beaucoup de couples partagent leur fantasmes, quelques fois il y a des déséquilibres.. Les gouts de l’un ne sont pas ceux de l’autre. Alors quand on a compris et que nous nous sommes avoué que nous aimions les hommes tout les deux, ça à donner un coup de booste à notre sexualité.

Cyril demande alors :
« Et comment tu imagines cela ? Qu’est ce qui t’excite, vous excite dans cette combinaison ? Comment te vois-tu te partager entre deux hommes Aline ? Et toi Olivier, comment tu conçois ta complicité avec un amant ? »

« Mhhh je pense que c’est le fait d’avoir une attention permanente pendant une nuit, d’être pleinement femme, me faire désirer, les rendre fous de moi et amener mes deux hommes à jouir en moi. Je les vois aussi ensemble, je les vois complices de caresses, et je nous vois indistinctement faire l’amour tous les trois. Je dois avouer ca me donne très envie. Je ne sais pas comment je verrais ca dans la pratique. Peut-être parce que tout est possible en rêve mais que le réel est autrement plus difficile à gérer. Je ne sais pas sur la longueur aussi. Je ne peux pas imaginer un inconnu. Ca paraît tellement irréaliste… »

Je continue :

« Je ne sais pas effectivement si la jalousie prendrait le pas sur le fantasme. Ca reste un sujet délicat, mais tout est une question de confiance. Ce que nous avons construit est plus important que le reste. Apres on est jamais sur de rien… »

« Dis pas de bêtise mon chéri, un trio est un fantasme et une envie qui ne dépasse pas le stade de la sexualité et du jeu. »

«Bien sur, ca doit le rester, dit Cyril.

« Mais bon je digresse. Mon idée est que les deux hommes se mettent au service de la femme, une sorte de déification de la jouissance et du plaisir Féminin, cette force ancestrale qui devrait s’équilibrer avec nos hormones male.. Mais bon les religions ont mis tellement de frein à tous ca. Mon partenaire devrait être aussi ouverts à mes caresses. Et me rendre la pareille »

« J’adorerais ca mon chéri tu le sais. Cyril, tu aimerais masturber le sexe d’un autre homme ? » Dis Aline en me caressant la bosse.


« Je me verrais parfaitement vivre ca oui, surtout que j’ai des envies.. On va dire ouvertes... Je peux vous dire un truc, je crois que je suis prêt a une fusion totale du trio, que chacun s’occupe des deux autres a tour de rôle. J’aurais jamais pu imaginer ca il y a encore 4 ans lorsque nous étions ensemble Karine et moi. Elle était très traditionnelle, très sage, très peu portée sur le cérébral. Et je dois avouer que mes idées, que je gardais pour moi, me taraudaient déjà pas mal, mais il était impossible de partager ca avec elle. Peut-être que j’aurais du oser ? Apres tout ce ne sont que des idées, des envies, rien n’est obligatoire. Peut-être que ca aurait pu sauver notre mariage ? Je ne sais pas, que des si.. »

Aline remue de plus en plus à coté de moi. Elle passe sa main sur ma bosse comme pour s’assurer que tout ceci est réel. Je la prends dans mes bras et elle s’allonge sur moi, Cyril en face de nous. Je passe ma main dans ses cheveux, et je l’embrasse à pleine bouche, prélude a une tension qui se manifeste et qui n’attend que de se contenir pour exploser. Je sens son envie pour moi décuplée, comme si la présence de Cyril lui donnait une ardeur supplémentaire. Sa langue s’enfonce dans ma bouche, lentement mais de façon appuyée. Je la met a califourchon sur moi, sa magnifique cambrure est à la vue de Cyril qui n’en croit pas ses yeux. J’enlève la robe d’Aline, qui se retrouve seins nus devant nous, Cyril ayant vue sur son dos et ses fesses bien rondes et pleines qui se frottent contre la bosse de mon pantalon. Nous nous mettons nus, il est impossible de nous arrêter.. Elle se remet a califourchon face moi, sur mes cuisses, et nous continuons à nous embrasser à pleine bouche, je la prends par les cheveux et, devant ses gros seins, je commence à les prendre en bouche, à jouer avec les tétons durs à en craquer. Son sexe frotte le mien, elle est trempée de mouille. Sa main par en dessous, joue avec mes testicules, elle me masturbe contre son sexe pendant que je prend a pleine bouche ses tétons électrisés par la tension érotique du moment.

« ohhhhh mon chéri, oui continue »

Elle se retourne pour voir la réaction de Cyril, qui n’ose faire un geste.

« Ca va « ? Lui dit-je « Tu veux qu’on arrête ? »
« Pas du tout, vous êtes magnifiquement beau comme ca, je.. Je serais discret. Aline tu es une vrai Déesse comme ca, ton corps et ta beauté sont incroyables. Je t’ai toujours trouvé la plus belle de notre groupe… Olivier, tu es chanceux.. Aline, ton homme est beau, j’aime comme il te caresse, j’aime sa manière de te prendre en main, j’aime son sexe, j’aime vous voir comme ca… »

« Alors met toi a l’aise, lui dis-je, ne reste pas comme ca et accompagne nous.

Il se lève, et se met nu lui aussi. Il se remet assis en exhibant un très beau corps, équilibré, soigné, avec un beau sexe non circoncis. Il bande. C’est d’une chaleur torride.


Aline se met sur le dos, et je descends progressivement entre ses jambes… Elle dévoile alors, face a Cyril, sa jolie minette, avec une belle toison brune. Elle est ouverte comme jamais. Je la caresse doucement, ma main s’activant entre ses petites lèvres, entre sa toison qu’elle avait taillée...elle mouille énormément, elle me dit de continuer comme cela, on sent nos corps se mélanger tendrement , je sent la douceur de sa peau...déjà les gémissement se faisaient plus fort, je malaxais les deux globes qui me rendaient fous...je plaçais une mains entre ses cuisse et je continuait de la caresser, je lui enfonçait maintenant deux doigts, les faisant glisser dans sa petite chatte trempée, ses petites lèvres étaient bien gonflées de désir et d’excitation. De son coté elle me masturbait lentement, prenant plaisir a sentir ma queue raide et dure dans sa main...Ma bouche prend possession de sa minette. Ma langue virevolte sur son clitoris bien gonflé, sorti de sa tanière pour se dévoiler dans toute sa splendeur, dur et bien gros.

« Ahhhh c est trop, je ne vais pas tenir !! Mon chéri… arrête un peu sinon ca va partir. »

Elle se retourna en demandant à Cyril si cela allait, il était blême, mais très excité.


Elle m’embrasse de nouveau a pleine bouche, et discrètement me chuchote a l’’oreille…

Sans hésitations, je me lève et tend ma main à Cyril. Les yeux pleins d’envie, il se lève, nous nous prenons dans les bras un long moment, comme ca sans rien faire d’autre que de laisser nos sexes se toucher, se sentir désirer.

Aline nous rejoint, elle se colle a moi par derrière. Je me retourne et l’embrasse pendant qu’elle prend mon sexe en main, par devant. Cyril se frotte contre sa main qui me masturbe. C’est incroyable comme sensation.

Je me retourne et la met entre nous deux.

Son dos était très cambré, mettant en valeur sa formidable chute de rein et ses fesses super rebondies...il n ‘osait pas encore la toucher, par gêne,....et je vis alors qu’elle le masturbait lentement, sa main faisant coulisser le prépuce, je trouvais le spectacle très beau, et, me plaçant derrière elle, caressant ses fesses ouverte, je sentais sa petite chatte humide de mouille. Puis elle se retourna en m’embrassant tout en me demandant si je n’était pas choqué. Je lui dit au contraire qu’elle est magnifique et que je la désire plus que tout, que je veux son bonheur, alors elle me dit qu’elle m’aime plus que tout, et je la vois en même temps lui masturber le sexe...je ne pensait pas que de la voir masturber un autre sexe que le mien me procurerait autant de plaisir, toujours est –il que j ‘en était absolument ravi.
Nous l’entourons de nos deux corps. Elle est prise entre deux torses d’homme et je la sens très excitée. Je dit a Cyril qu‘Aline est la reine de la soirée et qu’on va bien s’occuper d’elle, il me regarde d’un oeil complice en souriant, me fait un clin d‘oeil en me disant qu’il sera très respectueux...et qu’Aline le rend fou de désir, ses formes sont un appel a faire l’amour, ses courbes harmonieuses, la douceur de sa peau nous rend fous d’excitation. Je suis devant Aline et Cyril derrière elle. Nous la caressons partout, Cyril prend ses seins en main et les caresse doucement, nous nous embrassons a tour de rôle, Aline passant d’une bouche a l’autre. Cyril et moi mélangeons nos langues.

Saisissant nos sexes, elles nous masturbe tout les deux en même temps, alors que nos mains la couvrent de caresses et que nos bouches la comblent de léchouilles...

Cyril, soudain, met sa main par devant et pose sa main sur la main d’Aline qui fait son va et vient sur mon sexe…Elle le regarde et sourit… elle me regarde en cherchant mon approbation.. Je fais un signe de tête. Cyril me sourit…Aline retire sa main de moi et pose celle de Cyril sur mon sexe.. Il continue le mouvement et je vois que ca les excite énormément. Ils poussent des gémissements tout les deux. Et moi aussi. Mon meilleur ami me masturbe…Je ne sais plus si c’est un rêve ou si je suis dans le réel.

Aline écarte les cuisses, je glisse un doigt en elle, Cyril gémit alors plus fort car Aline a prix son sexe et le masturbe entre ses fesses, je vois le gland de Cyril se décalotter quand elle ondule vers le bas et se recalotter quand elle remonte, les mouvement sont lents, terriblement sensuels, je continue a lui caresser le clitoris et Cyril lui caresse le ventre et les seins...et continue de me masturber…Je descends après un certain temps de nouveau vers le sexe d ‘Aline et me met a la lécher et parfois le sexe de Cyril vient se glisser entre les petites lèvres d’Aline. Pour la première fois de ma vie je vois un sexe d’homme aussi près...Je continue a faire tourner ma langue sur son clitoris gonflés....Aline n’en peux plus d’excitation, elle prend ma main et la dirige vers ses fesses, la ou se loge la belle queue gonflée de désir. Je sais ce qu’elle veut. Je sens pour la première fois un autre calibre. A genoux devant Aline qui s est enlevée pour que je puisse le prendre a pleine main, je décalotte son gland et savoure le plaisir intense de lui masturber le sexe pendant un long moment.


Nous nous dirigeons ensuite vers notre chambre pour pouvoir savourer ces merveilleux instants.

Nous la serrons de nouveaux entre nous, couches sur le dos. On se caresse, on s’embrasse, nos sexes se frottent en même temps contre la petite chatte inondée de ma femme, elle est si belle, se déhanchant sensuellement sous nos caresses, elle nous masturbe lentement de nouveau en même temps pendant que nous lui suçons les seins, un de chaque cotés d’elle, sur le dos, les cuisses ouvertes...cela dure longtemps, prenant bien soin de lui donner le maximum de plaisir et de caresse, nos doigts se mélangeant en elle. Cyril et moi échangeons un regard complice. Je me dis qu’il n’est jamais trop tard pour expérimenter, Cyril me dit qu’il est d’accord pour aller plus loin. Elle me regarde tendrement en me souriant, et me dis que je peut aller jusqu’a bout de mes envies...
Alors elle nous demande de nous mettre debout, elle s’agenouille et je la vois doucement lécher la hampe de Cyril, elle prend ses couilles en bouche en me masturbant en même temps, elle englouti maintenant le sexe de Cyril, très doucement, goutant le gland, elle passe d’un sexe a l ’autre, elle ferme les yeux pour savourer cet instant, elle suce l’un et masturbe l’autre en même temps et vice versa, elle accélère maintenant le mouvement, je sais ce qu’elle cherche comme cela, je suis heureux de la voir prendre un énorme plaisir a nous sucer....cela dure un bon moment comme cela, la tension monte...
Elle demande à Cyril de venir l aider. Alors ils se mettent a genoux devant moi. Elle lui donne mon sexe et il le prend en main. Elle lui demande de se laisser aller. Doucement il passe sa langue sur mon gland, elle l’encourager a continuer. Lentement mon gland disparaît dans ma bouche et il commence le mouvement de succion. A peine au début, puis il me suce à pleine bouche au bout de quelques minutes. Aline gémit très fort en se caressant. Elle pose sa langue sous mes couilles, c’est incroyable… Cyril lui redonne ma queue, et ils se la partagent comme ca pendant de longues minutes. Je les arrête car je vais éjaculer. Alors Aline demande a Cyril se mettre debout. Nous faisons la même avec lui : je prend pour la première fois le sexe d un homme en bouche, et la sensation est délicieuse. Aline est folle de désir, elle nous dit qu’elle adore voir ca…

Cyril gémit de plus en plus fort.

« Ohhhhh Olivier, arrête. Je n’en peux plus, je vais jouir »

Je me retire, je regarde Aline. En transe, se caressant les seins et la main entre ses cuisses, elle m’invite à continuer.
« Mon chéri, vas-y et régale toi »
Alors je continue de plus belle, sa belle queue bien dure qui tressaute ne va pas tarder à se libérer de cette tension trop grande.


Il se cambre soudain dans moi et se met à éjaculer dans ma bouche, la quantité est impressionnante, je garde les gorgées du sperme de Cyril et lorsqu’ il finit sa jouissance a grands cris, je partage la semence avec Aline en mêlant sa bouche a la sienne. Elle gémit de sentir le gout d’un autre homme, je suis très excité par le spectacle, son gout est bon et ensemble nous avalons pour la première fois un sperme autre que le mien.


Cyril reprend son souffle. Il a l’air lui aussi complètement halluciné par la situation.

« C’était… incroyable.. Je ne sais que dire.. Olivier et Aline, merci.. Je veux te rendre la pareille. »

Il recommence alors, me suce a fond et j’éjacule quelques minutes après à grands jets dans sa bouche. Cyril et Aline partagent mon sperme désormais alors qu’Aline a en bouche encore du sperme de Cyril....nous nous affalons tout les trois sur le canapé, essoufflés tout les trois, et ravis de partager cette intimité à trois..

Nous nous désaltérons enfin.

Nos corps emmêlés et après avoir partager nos sensations et ressentis, nous mangeons encore un peu.

Aline se confie : « C’était incroyable… Quelle soirée, je n’imaginais pas prendre autant de plaisir a vous voir. J’ai encore envie, je veux être a vous deux tout le weekend. Vous avez encore envie ? Toi Cyril tu te sens comment ? »

« Ecoute Aline, c’est un énorme chamboulement pour nous tous la je penses non ? Plus fort que ce que j’aurais pu imaginer. Moi je me sens de continuer, mais toi Olivier ? »

« Je suis le premier partant !»

« Qui aurait cru que j’allais vivre mes envies avec mes deux hommes ?


Aline a de nouveau faim, mais cette fois ci pas de nourriture… Elle nous embrasse à tour de rôle, on se caresse doucement Aline se met sur le coté, moi derrière elle en chien de fusil et me masturbe entre ses fesses, c’est un vrai bonheur tant son petit cul est douillet et chaud. Cyril se place en 69 par rapport a elle, il lui lèche le clitoris pendant que mon sexe frotte à quelques centimètres de sa bouche, il me donne parfois quelques coup de langue et je trouve ca très bon. Je m’introduit en elle et je commence mes va et vient, parfois mon sexe sort et Cyril le remet après m’avoir sucer un peu, elle le suce en même temps, prenant en bouche son gland et le masturbant en même temps...nous changeons de place et je me retrouve a lécher Aline, qui me suce, pendant que Cyril passe derrière elle et frotte son gland entre ses petite lèvres...je la sent au bord de l’orgasme, elle est très clitoridienne, alors je m’active avec ma langue et parfois le sexe de Cyril vient me toucher et je le prend un peu en bouche. Tout ce que j’imaginais se déroulait devant mes yeux.

Aline en demande plus, elle est en transe entre ses deux hommes.

Je lèche encore et encore. Cyril maintiens le mouvement et la Aline se cambre, le pieu bien enfoncé en elle, ma langue libérant la jouissance contenue à la pointe de son clitoris et que je sens irradier dans tout son corps. Un incroyable orgasme d’une intensité exceptionnelle.

Aline n’en peut plus, elle nous dit qu’elle veut sentir nos jouissances en elle, je reprend le sexe de Cyril, je le masturbe un peu et l’introduit dans le vagin d’Aline, elle donne des petits mouvements de bassin , comme elle aime, elle tente de me sucer mais le plaisir est trop grand. Cela dure un bon moment où il alterne les coups très doux et les pénétrations plus profondes.

Cyril ne peut plus se contenir, il nous prévient qu’il est au bord de la jouissance et qu’il préfère se retirer.

» Non reste ! Je veux sentir ton sperme couler en moi, ohhhhhh vas-y ne te retiens plus, jouis en moi, donne tout, remplis ma chatte avec ton sperme ahhhhhhhh ! »

Il éjacule alors longuement dans le sexe d’Aline et ma langue l’amène en même temps dans un magnifique orgasme, elle crie comme jamais je l’ai entendu jouir. Apres un bon moment de reprise de nos esprit, Cyril se retire alors, et je vois le sperme qui coule dont je récupère un peu de ce fabuleux mélange dans ma bouche.
« Mon amour, goûte bien notre mélange, ça me rend folle… Cyril, j’ai adoré te faire jouir en moi, je suis pleine de ton sperme et j’adore ça. Mon amour vient me remplir à ton tour »

Elle me veut de nouveau, alors je me glisse en elle et Cyril nous regarde maintenant, il continue à caresser et sucer les seins d’Aline pendant que je la prends en missionnaire, ma queue bien plantée en elle.
Ca fait une drôle d’impression de glisser dans son sexe rempli du sperme de notre ami, c’est incroyablement agréable et intense.

« «Oh mon amour continue, c’est génial comme ca, prend moi bien… donne moi aussi ton sperme, remplie moi bien, je vais de nouveau jouir ! Ahhhh »
Je commence à accélérer mes mouvement tandis qu’Aline me prend a pleine bouche et remonte ses jambes pour mieux me sentir profondément en elle. Je donne maintenant de grands coups tandis que Cyril nous mate en souriant.


Et la je ne peux plus me retenir, j’explose en elle pour la deuxième fois pour le plus grand plaisir d’Aline...
« Oh mon amour oui vas y… Donne moi ton sperme aussi, ca vient aussi pour moi ! »

Je me retire après avoir récupéré notre souffle, et nous prenons quelques instants de repos, Cyril nous laissant nous caresser Aline et moi.
Ses yeux brillent, elle pleure presque de bonheur, nous nous sentons si proche désormais. Elle me remercie tendrement de lui avoir permis de réaliser son fantasme, je lui dit que son bonheur fait le mien, elle rayonne de beauté, son corps est un appel a l’amour.. de baisers... elle me serre dans ses bras tendrement on se chuchote notre mot d’amour.

Cyril se couche à cotée d’elle, moi de l’autre cote de ses seins.

« Merci a vous deux, j’ai incroyablement jouit »

Elle prend nos mains et les dirigent entre ses cuisses.

« Merci de m’avoir donner vos jouissances, la sensation que je mélange en moi vos spermes est fabuleuse… »

Cyril et moi on se regarde vraiment heureux, l’impression d’avoir rempli une mission ultra délicate et importante, un signe de fierté dans les yeux.

Nous passons le reste de la soirée tous les trois nus devant le dessert et devant la télé, ponctuant un programme TV de discussions variées. Il est assez tard, et nous proposons à Cyril de dormir chez nous.

Nue entre nous deux, Aline écarte ses jambes et passe ses doigts entre ses petites lèvres.

« Regardez, je coule. Je sens vos spermes en moi, j’adore. ». Elle caresse aussi ses seins en remuant du bassin, lentement, comme électrisée par la situation. Ce fut le nouveau signal. La tension est devenue de nouveau si forte que nous décidons tout les trois de ne pas nous coucher tout de suite...

Aline nous reprend dans sa bouche a tour de rôle, et après un moment, elle me dit qu’elle veut nous sentir en elle en même temps...
Elle chevauche Cyril, je vois leurs deux sexes s’emboiter lentement, elle monte sur lui, sa croupe très cambrée me rendant fou de désir. Cyril caresse et suce ses seins en même temps. Le mouvement lent est très beau, le sexe de Cyril s’enfonçant dans le vagin d’Aline au plus profond, elle joue a l’exciter, et me regarde en même temps, pendant que je me masturbe. Je vois son anus qui s’offre a moi, elle m’attire sur elle, je la lubrifie avec un peu de lubrifiant que j ai pris dans notre table de chevet, et je m’enfonce en elle par derrière pendant qu’elle chevauche encore Cyril...j ‘y vais lentement pour ne pas lui faire mal, Aline gémit très fort, elle me dit que la sensation de deux hommes en elle est incroyable, alors nos mouvements deviennent synchrones. C’est vrai que sentir le sexe de Cyril contre le mien à travers la fine paroi d’Aline est délicieuse. Nous allons doucement de peur de lui faire mal, elle apprécie d’ailleurs quand c’est lent.

Aline se cambre, elle ondule, gémit, se relève, je prend ses seins en main, on continue a s’activer en elle, elle sent que ca vient....et soudain elle crie sa jouissance...longue, très intense, on sent ses contractions autour de nos deux sexes, cela dure vraiment longtemps pour elle...elle nous amène a notre propre jouissance, j’éjacule dans son anus, peu après Cyril jouit en elle en longues giclées aussi....
Nous nous retirons précautionneusement, elle est remplie de partout…

Cette fois ci nous nous couchons sur le lit, essoufflés tout les trois...et heureux.

Nous avons passé le reste de la nuit ensemble, Aline entre nous deux. Dans notre sommeil, on se réveillait parfois en frottant nos corps mais la fatigue était trop grande. Et le sommeil pris le dessus, comme une chape d’irréalité qui nous plongea tout les trois dans la mousse cotonneuse des rêves lucides..

-3-

Le lendemain matin fut une nouvelle ère pour notre couple. Je me levais le premier et descendit préparer le petit-déjeuner. Je me sentais bien, parfaitement bien, avec la certitude d’avoir percé un peu plus un nouveau voile de réalité. Je file sous la douche.
Aline me rejoint un peu plus tard en bas après s’être lavée et nous nous embrassons longuement, tendrement. Elle me murmure son amour. Elle respire la beauté, la joie et l’envie. Je sens sa force sexuelle, intense, logée au plus profond d’elle. Elle ne se cache plus, notre trio vient de faite sauter un verrou qui la transforme de fond en comble, je le sens par sa manière très sensuelle de se coller a moi. Peut-être sa jouissance physique d’hier se double d’une jouissance cérébrale qui se superpose a son état psychologique du moment, toujours est-il que je tiens entre mes mains une femme, ma femme, irrémédiablement changée.

Cyril descend lui aussi de la salle de bain.

Nous déjeunons gaiment, savourant notre premier petit-déjeuner en trio.

« Comment vois-tu la suite mon chéri ? Et toi Cyril ? » Demande Aline, passant de l’un et l’autre en espérant que nous serions sur la même longueur d’onde.

« Moi je m’en tiens a vous, je respecterais votre décision si vous voulez arrêter. Mais la je dois dire,, vous êtes trop attirants, je me sens vraiment bien avec vous. Olivier, cette première expérience avec un homme fut parfaite, je crois que je voudrais… plus. Je ne croyais pas ca possible, et ca a été très naturel en plus, je n’ai rien vu de choquant au contraire. On a l’impression que tout ceci fait parti de la nature humaine. Aline, tu es absolument sublime et je voudrais aussi apprendre à te faire jouir et te donner le plus de plaisir possible.»

« Cyril, tu a été très respectueux, mais on le savait déjà, tu as pris soin de ma petite Aline, et je t’en remercie. Oui au début j’avoue avoir eu un peu d’appréhension à partager Aline avec toi. Mais des les premières minutes tout a été parfait, le timing, le partage, les caresses. Oui tu as raison quand tu dis que c’était naturel. Je savais que j’aimais les hommes en pensée, ca me le confirme dans le réel. Pour ma part, je souhaite continuer. »

« Je vis un rêve. Pour ma part, oui … je me sens prête à me partager entièrement entre vous deux. Aimez moi comme on aime une femme et une maitresse, et je me donnerais a vous sans aucune limites. Je me sens nouvelle. Cyril tu as été un amant formidable, je ne pense pas me tromper en disant que ca continuera comme ca. Il va falloir gérer la pratique, les enfants, le travail. Et notre trio alors. Moi je me sens prête. »

« Ce sera comme avant, sauf nos soirées de temps en temps » dit Cyril. « Je me languis déjà de la prochaine. »

« Si les copains savaient ! » Dis-je

« Ils seraient surpris c’est sur, mais finalement peut-être pas autant..» dit Cyril.

« Moi si mes copines se doutait ! Je pense que je ferais quelques jalouses. » Continue Aline
« Je parlais de temps en temps avec certaines d’entre elle de fantasme.. Et les trios revenaient souvent dans les conversations. Alors je ne vous raconte pas le délire si elle venait à l’apprendre. Elles voudraient tout savoir. »

« Si je peux les faire mouiller, j’y vois pas d’inconvénient ! » Dis-je comme un bon bourrin.

« Cochon pervers ! Tu banderas j’en suis sur, compte sur moi pour les faire mouiller mes copines, elles vont tremper leur petite culotte » me dit Aline en rigolant.

« Tu nous les présenteras ensuite ! » rajouta Cyril, comme pour s’assurer qu’il pourra compter sur elle pour lui trouver une autre femme.

« Mhh pour l’instant je compte en profiter un peu »

Elle passe un doigt entre les lèvres de son sexe.

Aline vient vers nous, elle enlève sa nuisette et se retrouve nue devant nous. Nous voyons son corps parfait, ses gros seins bien hauts perchés, ses splendides seins appétissants, ses hanches féminines et callipyges, ses proportions calquées sur le nombre d’Or.

Elle se met a califourchon sur nous deux, nous offre ses seins. Nous les prenons en bouche pendant que nos mains parcourent son corps et sa chute de reins. Elle prend nos sexes en main et elle nous masturbe avec envie. On mélange nos bouches ensemble tout les trois en mélangeant nos doigts en elle.

Nous montons de nouveau et le lit ne tarde pas à enregistrer nos envies. Nous y roulons dessus et on s’embrasse a trois, elle entre nous deux.

Aline écarte ses jambes et les replie sur ses épaules : elle est superbe comme ca, sa jolie fente aux lèvres bien douces et développées devant nos yeux, qui attend son hommage. J’invite Cyril a y gouter. Il ne tarde pas à jouer avec sa langue, la passant du petit trou au clitoris, pendant que Aline me suce en gémissant de plaisir. Je me penche alors et je referme la boucle de nos corps au moment ou ma bouche avale le sexe de Cyril. Nous formons un 69 a trois très chaud, nous sommes en pleine possession sexuelle. Aline me regarde en me masturbant, elle me sourit tandis que ma bouche va et vient sur la belle queue dure. Je la regarde droit dans les yeux, Cyril me caresse la tête pendant que sa langue et ses doigts amènent Aline dans un concert de gémissements. Dans la position, Cyril écarte les jambes et je peux lui caresser les testicules en même temps. Il prend ma main et la place entre ses fesses en relevant la cuisse pour me libérer le chemin, alors je titille avec mon doigt son petit trou, ma langue prend le relais et je le lubrifie bien afin de préparer le passage.

« Oh oui Olivier continue ca glisse bien en moi »

Aline se relève et regarde la scène, elle n’en revient pas… Elle me reprend en bouche de plus belle en essayant de ne pas perdre une miette du spectacle de mes doigts glissant en Cyril. Je le prends bien au fond de ma bouche, savourant son prépuce et jouant à le décalotter avec ma langue. Je sens les prémisses de la jouissance, salée sur ma langue. Je le masturbe plus fort en jouant avec ma langue et mon doigt en lui glisse encore plus profond.

« Cyril tu aimes ce qu’’il te fais hein ? »

« «Ohhh oui j adore je … ca va venir comme ca ! »

Je continue de plus belle, maintenant un rythme et une cadence qui fait chavirer Aline, qui se cabre soudain et libère son orgasme sous les coups de langue de Cyril.

On la laisse reprendre ses esprits. Elle est essoufflée par autant de plaisir. Pendant ce temps je n’ai cessé de jouer avec le sexe de mon amant, prenant un plaisir fou à jouer avec son prépuce.

Je me remets sur le dos, Aline a ma droite et Cyril vient nous rejoindre… à ma gauche. Je me retrouve entouré pour la première fois. Je me mets sur le coter en chien de fusil derrière Cyril. Aline me caresse le torse. Je passe ma main devant et continuer de masturber Cyril, lentement pour ne pas le faire jouir trop vite. De son coter, il prend mon sexe et le place entre ses fesses. La sensation est complètement différente qu’avec une femme, mais je bande très dur car il commence un mouvement de va et vient avec son bassin qui continue de me faire durcir. Il prend ma queue dans sa main et la fait glisser sur son petit trou pendant un long moment.

« Vient Olivier, continue oui, j’adore te sentir comme ca… »

« Olivier mon chéri, continue, j’adore… Fais bien glisser ton sexe vas-y… Tu comprends Cyril pourquoi nous les femmes on adore ca ? »

« Mhhhhh absolument… »

« Je vais vous regarder, continuez »

Cyril écarte les jambes et je vois Aline revenir avec du lubrifiant. D’un geste habile, elle s’occupe de Cyril, ouvrant son petit trou pour moi. Les gémissements de part et d’autres s’intensifient. Elle me prend en main et me guide lentement. Tout doucement, mon gland passe. Je m’arrête, Cyril me dit de continuer car la sensation est délicieuse.

« Vient en moi, vas-y doucement mais ne t’arrête pas… »

De la ou elle se trouve, Aline a vu sur mon sexe pénétrant Cyril. Nos jambes sont écartées, alors elle se penche pour allez embrasser mes couilles, elle les prend en bouche et masturbe Cyril en même temps, puis elle va aussi prendre ses couilles en bouche. Elle gémit de bonheur, elle passe de couilles en couilles pendant que je m’active en Cyril, qui me demande de continuer plus fort. Aline prend le sexe de Cyril en bouche et se met et le sucer profondément, s’accordant sur mon mouvement de va et vient, mouvements qui deviennent synchrones.
« Ohh c’est génial ca, je suis trempée… »

Elle se lève et se met en chien de fusil devant Cyril. Je la vois de sa main mettre en elle le sexe de Cyril, elle écarte bien les jambes je peux presque voir la pénétration… c’est incroyable comme sensation.

« Olivier c’est fantastique continue… et toi Aline ta chatte me rend fou, oh quel bonheur… »

« Cyril, ta queue me fait du bien… Olivier je sens aussi tes à-coups dans son cul, ca me rend dingue je vais jouir comme ca !! »

Pendant quelques minutes notre fusion est totale, je pénètre Cyril qui pénètre Aline, chacun y allant doucement pour ne pas précipiter les choses.

Je sens que je ne vais plus tarder à jouir et j’en informe Cyril.
« Continue, continue et vas jusqu’au bout.. »
« «Tu es certain ? » »
« Jouis en moi, donne moi tout ! » me dit-il

Je donne quelques coups de reins un peu plus francs, Cyril se met à jouir du petit trou… et je me lâche en lui, dans une impressionnante éjaculation et jouissance qui me laisse presque inconscient.

« Oooooooh mes chéris, j adore vous voir ensemble!! »

Je suis encore en Cyril qu’’il se contracte alors, libérant son sperme dans le vagin de ma femme.

« Ohhhh c’est trop bon, vas-y, ne te retires pas donne moi ton sperme ca me rend folle ! Chéri mon amour regarde tu aimes lorsque Cyril jouit en moi ?? »

Elle part alors dans une impressionnante jouissance, et la force de ce moment nous laisse tous épuisé sur le lit. Cyril se colle a moi, Aline vient me rejoindre par derrière et m’embrasse passionnément.

Je lui demande de venir s’accroupir au dessus de moi : je prend son sexe en bouche et je laisse le mélange de leur jouissance venir, avalant tout avec délice.

Nous savourons cet instant, sans rien dire. Les mots sont superflus. Apres un long moment de caresses tout les trois, on va tous prendre une douche qui nous permettra de nous endormir pour une sieste réparatrice. Il est tard, et pourtant c’est comme si tout n’avait été qu’une suite de jouissances ininterrompues. Nous avons mangés gaiement comme si rien ne s’était passé, une très bonne ambiance régnait preuve du naturel de notre situation. Aline est très câline avec moi, mais ne néglige pas de temps en temps à embrasser Cyril tendrement.

L’heure est au départ pour lui.

« Vous allez me manquer, c’est une étape décisive dans ma vie, je n’oublierais jamais.. Je ne sais quoi dire pour vous remercier de m’avoir ouvert votre couple. Je suis très honoré, je souhaite vraiment rester votre amant à tout les deux. On se revoit très vite ? »

« C’est pareil pour nous ! C’est une folie ce weekend end, je crois que rien ne sera plus jamais pareil. Cyril, on continue, je ne vois pas pourquoi on ne le pourrait pas »

« Maintenant que le réel prend le pas sur le fantasme, je dois avouer que j’étais bien en dessous de la vérité. Moi qui rêvait de vivre avec deux hommes…je plane, merci a vous deux mes chéris. J’aime que vous soyez aussi amant. Je ne pensais pas que c’était aussi fort sexuellement. »


On se serre a trois et nous nous embrassons a pleine bouche, mélangeant nos trois langues pendant un long moment. La porte refermée, Aline et moi allons nous coucher de nouveau.

Elle se blottit tendrement contre moi, on ne dit rien, on savoure cet instant.

« Mon amour, je te suis reconnaissante à tout jamais. »

On s’embrasse tendrement, et nous nous endormons de nouveau.

Cet épisode véridique s’est passe il y a deux ans. Cyril est toujours notre amant depuis. Il s’est passé énormément de chose depuis, un renouvellement complet de nos pratiques sexuelles et amoureuses. Nous avons explorés des territoires absolument hors du commun, avec une intensité exceptionnelle. Bien sur on aurait voulu se voir plus souvent, mais nos travails respectifs ne le permettaient pas. On peut dire que nos trios se passent en moyenne trois ou quatre fois par mois. Parfois un peu moins, parfois plus. Il n y a pas de règles, pas de normes, il n’y a qu’une liberté totale de vivre dans l’instant présent des plaisirs que cet Univers nous mets sur un plateau a qui veut bien en prendre conscience et saisir sa chance.

Cyril n’a pas de nouvelle compagne. Ni moi ni Aline ne le souhaitons d’ailleurs.

Je raconterais certaines histoires vécues en trio une prochaine fois. Comme cette fois ou nous avons été surpris par un couple d‘amis…






























Les avis des lecteurs
Pierrotaimelire

Très joli récit plein de sensibilité et torride, je ne m'en lasse pas! Quel plaisir à la lecture! Un de mes fantasmes! Bravo!

 
 

magnifique histoire , bravo vivemment la suite !!!!!!!!!!!!!

 
 

Wahoo quelle histoire
Bravo
Vous m'avez donné envie de vivre un tel moment


 
Olivertrio

Janus01869 / Un lecteur, Je vous remercie pour vos avis, cela me donne envie de vous livrer la suite de nos aventures!

 
 

Un e histoire bien racontée... La montée progressive du désir d'un trio (quelqu'il soit) est bien racontée... Bravo... Viviment d'autres histoires...

 
Janus01869

Wahou quel récit!
Quelle complicité dans votre couple et quelle ouverture d’esprit! Merci de nous faire partager votre expérience, c’est un réel plaisir!
Que tendresse, amour et plaisir :)
Bonne semaine à vous!
Alice

 
 

Incroyable...

 
 

J'adore, ça donne envie....

 
 

Très belle histoire. Nous avons vécu ainsi à 3 pendant 5 ans, vraiment ensemble car nos enfants sont grands
Nous avons été les amants de ma petite femme, elle s'offrant sans retenue. Y compris en l'absence de l'un ou de l'autre


 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Stalker le 2018-10-18 ....
• Par TiFlo le 2018-10-18 ....
• Par Homme coquin le 2018-10-17 ....
• Par olivier le 2018-10-17 ....
• Par WhatElseKY le 2018-10-17 ....
• Par GentlemanPervers le 2018-10-17 ....
• Par eetat le 2018-10-16 ....
• Par kokin le 2018-10-16 ....
• Par Writer le 2018-10-16 ....
• Par cpl varois le 2018-10-15 ....