... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


COLLECTION BLACK. Harcèlements sexuels sur mon lieu de travail (5/11)


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par CHRIS71 [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : christ.71.g.egmailcom

• 802 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.1 • Cote moyenne attribuée par HDS : 8.8
• L'ensemble des récits érotiques de CHRIS71 ont reçu un total de 4 655 548 visites.

sexe récit : COLLECTION BLACK. Harcèlements sexuels sur mon lieu de travail (5/11) Histoire érotique Publiée sur HDS le 21-02-2018 dans la catégorie Dans la zone rouge
Tags: Cocufiage adultere   Dominant Maitre   Punitions 
Cette histoire de sexe a été affichée 5406 fois depuis sa publication.


Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : COLLECTION BLACK. Harcèlements sexuels sur mon lieu de travail (5/11) ( 9.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :


COLLECTION BLACK. Harcèlements sexuels sur mon lieu de travail (5/11)

-- ATTENTION HISTOIRE FICTIVE POUR LECTEURS AVERTIS --

Je viens de me faire sauter par trente types, non trente-deux si je compte les deux derniers, le réalisateur du film et le gardien des lieux.
C’est Boby qui m’a forcé par punition du non-respect de son contrat d’être les fesses nues à tout moment.
J’ai réussi à quitter la boîte échangiste fermée au public que mon amant a dû louer afin de mettre en place son plan faisant de moi une raclure, une vide couille à tous ces hommes.
J’ai manqué de courage dès le début de ses harcèlements sexuels, j’aurais dû aller porter plainte, ce que je n’ai pas fait par peur de perdre mon emploi et de nous retrouver sur la paille après les achats somptueux que fait Lionel mon mari.

À un feu rouge, deux hommes au volant d’une grosse voiture ouvrent leur vitre et me demandent si je me suis bien fait baiser.
Sur le coup, j’ai un moment de frayeur, ne serais pas deux des hommes qui m’ont sauté toute la nuit, ayant attendu ma sortie afin de me suivre pour savoir où j’habite.
Il me manque de la lucidité dans l’état où je suis, mais je retrouve mes esprits, s’ils avaient eu cette intention, ils seraient restés sagement derrière moi et ne seraient pas venus à ma hauteur.
Le sperme, d’un coup, je me rappelle les litres qui ont été déposés sur mon visage et dans mes cheveux, je passe ma main sur ma joue, mes doigts s’engluent, il me faut redémarrer le feu étant au vert.
Ma tension retombe, les deux garçons ayant accéléré, en peu de temps, ils sont déjà loin.
Au feu suivant, je baisse la part soleil, je me regarde dans la glace, impossible de rentrer comme cela chez moi, Lionel n’est pas encore parti à son travail.
Quelle conne, mes turpitudes m’ont vraiment fait perdre le sens des responsabilités, je reprends conscience de la facilité que j’ai à huit heures du matin pour circuler dans Paris.
Je m’arrête sur un passage pour piétons, je me sers de la boîte de mouchoirs en papier dans le vide-poche de la portière pour me nettoyer du mieux que je peux.
Impossible de rentrer chez moi dans cet état, surtout mes cheveux qui restent collés, à moins d’avoir la chance que mon mari dorme encore et que je puisse me glisser dans notre salle de bain, mon alibi trouvé la veille tombe à l’eau.
Une idée me vient, pour aller me faire sauter par tous ces amants, je suis partie des toilettes des femmes de mon entreprise, sur le siège arrière, le sac avec mes affaires m'apporte la solution.
Quelques minutes après, j’ouvre le parking avec mon badge et prenant l’ascenseur, j’enlève mon manteau et j’essaye de me laver les cheveux et le corps dans le lavabo des toilettes pour dame.
Depuis que je connais Boby, les chiottes semble aux centres de mes turpitudes et le départ de nouvelles aventures bouleversant ma vie.

Ciel mon patron, c’est ce que je pourrais dire quand la porte s’ouvre et que monsieur Gandin se trouve devant moi.

• Joelle, que faite vous ici dans cette tenue, si votre nudité est une tenue, dans quel état êtes-vous, vous êtes maculée de matière vicieuse de la tête aux pieds, vous n’avez aucune chance de vous remettre présentable grâce à ce lavabo.
J’ai trop de respect pour vous pour te demander ce que tu as fait cette nuit, mais viens dans mon bureau, je vais te montrer une chose qui va t’intéresser.

Sur le coup, je ne note pas le tutoiement qu’il a employé, lui qui depuis toutes ces années a respecté le vouvoiement.
Je prends mon manteau et mon sac avec mes affaires et je suis, il semble avoir de bonnes intentions, car ce serait Boby, il serait passé derrière moi pour mater mon cul qui doit être encore ouvert à tout vent sous les coups de bite et l’écartement qu’il a subis dans les doubles pénétrations anales.
Nous entrons dans son bureau, il ouvre une porte toujours fermée chaque fois que je suis venue.

• Regarde, j’ai une salle de bain, c’est Louisa qui a souhaité que je la fasse installer au début de notre relation, je dois t’avouer qu’après mon divorce et la rencontre avec cette jeune femme de vingt ans ma cadette, j’étais comme un fou sexuellement.
Je travaillais beaucoup pour faire tourner mon entreprise que j’avais eu le courage de lancer après ma séparation, c’était la secrétaire que j’avais embauchée et nous faisions des heures supplémentaires, nous pouvions nous doucher après que je l’ai sauté avant de reprendre notre travail.
Il y a deux mois, au retour de son voyage au Mexique, elle a décidé de refaire l’intérieur, elle a embauché un certain Polo pour changer tous les meubles et la cabine de douche.

Polo, ça fait deux fois que ce nom me vient aux oreilles dans le même début de cette journée, certainement le hasard.
J’entre dans la salle, la douche est facile à démarrer et doit être reliée au ballon d'eau chaude de la société, car me plaçant sous les jets, je les reçois divinement sur ma tête et sur mon corps.
La patronne est une femme de classe, les produits pour me savonner et me laver les cheveux, viennent de grands parfumeurs français.
Je laisse couler l’eau, passant ma main remplie de savon sur mon anus, mes doigts pénètrent plus facilement que les jours précédents, mais aucun trou béant me rendant difforme.
C’est au moment où j’ai réussi à bien me rincer que la porte en verre de la douche s’ouvre, monsieur Gandin entre, nue comme un ver lui aussi, la queue déjà bien raide.

• Laisse-moi entrer, j’ai envie de toi depuis des années, te voir nue m’a émoustillé.

Trente, quarante amants ou plus, je ne suis plus à un prêt ce matin, comme j’ai retrouvé ma lucidité, les propos de Boby me reviennent aux oreilles.

« Le patron en pince pour toi, si tu avais accepté une promotion canapé, je ne serais pas ici. »

Quand il vient dans mon dos sa queue tendue comme à ses vingt ans et qu’il m’empoigne par les seins me les tirant à me faire hurler d’un début de plaisir, j’écarte mes jambes et il me prend me collant à la colonne de douche.
Il descend une main vers les boutons de réglage, l’eau sort de petits jets qui viennent taper sur mes lèvres vaginales, je les écarte, la pénétration et leurs effets m’apportent un énième orgasme après ceux qui m’ont dévasté toute la nuit avec toutes ces queues qui m’ont défoncé.

• Merci Joelle, je rêvais de ce moment bien avant de connaître Louisa, je dois t’avouer quelque chose, tu venais d’entrer dans la société quand j’ai eu envie de toi, je te pistais sans que tu me voies, j’étais là le jour où Christian t’a dépucelé.
Je me suis masturbé, j’ai éclaté sur le mur derrière lequel j’étais caché, j’y vais de temps en temps repenser aux images qui sont gravées à jamais dans ma mémoire.
Mais, à partir de ce jour, si tu es d’accord avant que je vende pour prendre ma retraite, je te propose de nous isoler ici de temps en temps pour recommencer à baiser.
Ah, je t’inonde, ta chatte est chaude et douce, j’aurais toujours plaisir à la pénétrer.

Çà y est, je totalise mon patron à mon tableau de chasse de mes amants, sans le vouloir, je mets en place un plan pour évincer Boby de mon poste, car à partir de ce jour, je considère que c’est mon poste.
Il faut que je me prenne en main, je dois agir contre Boby dès que je saurais si c’est bien lui qui aux États-Unis a contraint des personnes aux suicides et aux chômages.

Monsieur Gandin, sorti de mon sexe et de la douche après s’être lavé la queue, monsieur Gandin, Albert pour son prénom, que j’ai en tête, mais que je ne me suis jamais servie depuis qu’il m’a embauché.
Quant à mon tour, je quitte la salle d’eau pour revenir vers mon sac que j’ai posé sur son bureau, Albert est déjà habillé.

• Joelle, j’étais venu chercher un papier, même si aujourd’hui nous sommes samedi, je dois rencontrer un client dans dix minutes, tu as su entrer, tu dois pouvoir ressortir en faisant attention que personne ne puisse entrer, à lundi.
J’ai été enchanté que tu m’es permis de devenir ton amant, ne crains rien, je saurais être discret.

Il me quitte, quand je remets ma jupe bien plus courte depuis que Boby m’a pris en main.
Une fois en tenue correcte, je me coiffe, je me sers du sèche-cheveux de Louisa et je pars vers la porte de l’ascenseur.
Depuis que j’ai décidé de passer à l’offensive, persuadée par Christian que Boby Smith est bien le dénommé John, je me pose la question, pourquoi mon amant m’a sauté partout, même chez moi, mais jamais chez lui.
Et d’abord, où habite-t-il, à aucun moment, il n’en parle, si je peux trouver des renseignements, c’est dans les fichiers de Geneviève puisqu’elle s’occupe des payes.
Son bureau est ouvert comme tous les autres, car nous sommes rarement seuls dans chaque bureau et suite aux 35 heures et les cinq semaines de congé, il faut que tous aient accès.

Je m’assieds dans son siège, ses tiroirs sont fermés, sauf un, son ordinateur est éteint, je l’allume, mot de passe, j’ai les miens, mais je ne connais pas ceux de la comptable.
C’est à ce moment que je vois l’enregistreur qui clignote, un message est arrivé, j’ai le même dans mon bureau, j’appuie sur écoute.

« Je m’assieds dans son siège, ses tiroirs sont fermés, sauf un, son ordinateur est éteint, je l’allume, mot de passe, j’ai les miens, mais je ne connais pas ceux de la comptable.
J’ai essayé ton portable, impossible de te joindre, j’essaye à ton travail. »

Geneviève, c’est Laurent, peux-tu passer chez moi, Joelle est encore sorti ce soir, depuis que tu m’as prévenu qu’elle me trompait avec le black qui est devenu son chef, je n’ai plus de scrupule à te serrer dans mes bras.
Elle est avec Christian, c’est normal son mari, il a un polo d’une marque étrangère, je m’amuse à taper le nom à la place du mot de passe, et j’ai accès sur un coup de chance à ses fichiers.
Je trouve l’adresse de Boby, dans une rue du Quartier latin, boulevard Saint-Germain, au moment où j’allais partir, je regarde dans le tiroir, rien d’important, une boîte de mouchoirs en papier et des cartes d’entrée de parking ou de la porte principale.
Je regarde la première, Suzy, c’est la stagiaire de cet été qui a passé deux mois pour remplacer l’adjoint de Geneviève.
Rien que des cartes qu’elle n’a pas jetées, l’une d’elles me rappelle de nouveau une personne, Polo, je remets tous en place et je quitte l’entreprise avec ma voiture, par chance, mon GPS me dit que je suis arrivée à ma destination alors qu’une place de parking se libère.
Je me gare et vais voir les noms sur un Digicode, Boby Smith habite bien là, mais il me faudra trouver le code pour entrer, mon amant est au troisième, quand dans mon dos, on me parle.

• Cherchez-vous quelqu’un ?
• Oui, Adrien Leroy !

C’est le nom que je lis sur le bouton du quatrième.

• Vous n’avez pas traîné, j’ai confirmé notre rendez-vous sur votre site, il y a moins d’une heure.
Vous êtes bien Lucrecia, vous sembliez plus jeune sur la photo du site, il est vrai que je ne voyais pas votre visage.

Pas de chance, j’ai donné le premier nom que j’ai lu sur les plaques et je suis tombé sur le garçon qui revenait de faire des courses.
AEB2C.
C’est le code qu’il tape.

• Montez, je suis allé acheter des pâtisseries.

Nous prenons l’ascenseur, la cabine est petite et le garçon est collé à moi, il semble qu’il me prenne pour une escorte, mais j’ai réussi mon coup, je vais pouvoir revenir quand je le désirerais pour visiter l’appartement de Boby en son absence.
Pour éviter que le garçon parle avec son voisin du dessous, je le laisse caresser mon postérieur, le regardant fièrement dans les yeux, j’ai fini de courber l’échine, je suis une femme qui a beaucoup subi, mais qui a décidé que ce serait moi qui la dirigerais.

• 500 €, c’était ce qui était convenu sur votre site, fellation et pénétration, je suis aussi allé au distributeur vous chercher le liquide qu’il me manquait…







... Histoires Erotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67

Les avis des lecteurs

Soyez le premier à donner votre avis après lecture sur cette histoire érotique...
Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par CHRIS71


 
COLLECTION COCU. Ma petite voisine (2/2) - Récit érotique publié le 19-07-2018
 
COLLECTION COCU. Ma petite voisine (1/2) - Récit érotique publié le 18-07-2018
 
COLLECTION COCU. Ma belle-mère, quelle salope (4/4) - Récit érotique publié le 17-07-2018
 
COLLECTION COCU. Ma belle-mère, quelle salope (3/4) - Récit érotique publié le 16-07-2018
 
COLLECTION COCU. Ma belle-mère, quelle salope (2/4) - Récit érotique publié le 15-07-2018
 
COLLECTION COCU. Ma belle-mère, quelle salope (1/4) - Récit érotique publié le 14-07-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. J’ai vu Belle de Jour (1/1) - Récit érotique publié le 12-07-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Une cuite mémorable (1/1) - Récit érotique publié le 11-07-2018
 
COLLECTION CANDAULISME. Les chippendales (1/1) - Récit érotique publié le 10-07-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Les filles de Monsieur, les filles de Madame (7/7) - Récit érotique publié le 09-07-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Les filles de Monsieur, les filles de Madame (6/7) - Récit érotique publié le 08-07-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Les filles de Monsieur, les filles de Madame (5/7) - Récit érotique publié le 07-07-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Les filles de Monsieur, les filles de Madame (4/7) - Récit érotique publié le 06-07-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Les filles de Monsieur, les filles de Madame (3/7) - Récit érotique publié le 04-07-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Les filles de Monsieur, les filles de Madame (2/7) - Récit érotique publié le 03-07-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Les filles de Monsieur, les filles de Madame (1/7) - Récit érotique publié le 02-07-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. La plage naturiste (1/1) - Récit érotique publié le 01-07-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Baby-Sitter fouineuse (4/4) - Récit érotique publié le 30-06-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Baby-Sitter fouineuse (3/4) - Récit érotique publié le 29-06-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Baby-Sitter fouineuse (2/4) - Récit érotique publié le 28-06-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Le poker (1/1) - Récit érotique publié le 27-06-2018
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Le vieux pervers (1/1) - Récit érotique publié le 25-06-2018
 
COLLECTION CANDAULISME. Envie de sodomie (1/1) - Récit érotique publié le 24-06-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Lui ou Elle, Elle ou Lui (3/3) - Récit érotique publié le 23-06-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Lui ou Elle, Elle ou Lui (2/3) - Récit érotique publié le 22-06-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Lui ou Elle, Elle ou Lui (1/3) - Récit érotique publié le 21-06-2018
 
COLLECTION JEUNES – VIEUX. Les Ados (1/1) - Récit érotique publié le 20-06-2018
 
COLLECTION COCU. Femme déçue, femme adultère (1/1) - Récit érotique publié le 19-06-2018
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Le champ de courses (1/1) - Récit érotique publié le 18-06-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Erreur de salle au cinéma (2/2) - Récit érotique publié le 16-06-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Erreur de salle au cinéma (1/2) - Récit érotique publié le 15-06-2018
 
COLLECTION ESCORTE BOY. Le masseur (1/1) - Récit érotique publié le 14-06-2018
 
COLLECTION JEUNE – VIEUX. Grand-père (1/1) - Récit érotique publié le 13-06-2018
 
COLLECTION ESCORTE. Pute programmée (1/1) - Récit érotique publié le 12-06-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Expérience extrême (1/1) - Récit érotique publié le 11-06-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Soirée étape (1/1) - Récit érotique publié le 10-06-2018
 
COLLECTION VENGEANCE. Ma belle-soeur (1/1) - Récit érotique publié le 09-06-2018
 
COLLECTION COCU. L’associé de mon mari, cocu heureux (1/1) - Récit érotique publié le 07-06-2018
 
COLLECTION COCU. Cadeaux de Noël et jour de l'An (1/1) - Récit érotique publié le 06-06-2018
 
COLLECTION ZONE ROUGE. La vérité n’est pas toujours bonne à entendre (2/2) - Récit érotique publié le 05-06-2018
 
COLLECTION ZONE ROUGE. La vérité n’est pas toujours bonne à entendre (1/2) - Récit érotique publié le 04-06-2018
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Hôtesse sur Air Liberté (1/1) - Récit érotique publié le 02-06-2018
 
COLLECTION ESCORTE. Coup de chance (2/2) - Récit érotique publié le 01-06-2018
 
COLLECTION ESCORTE. Coup de chance (1/2) - Récit érotique publié le 31-05-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Ma belle-mère (1/1) - Récit érotique publié le 30-05-2018
 
COLLECTION COCU. Brin de Muguet (4/4) - Récit érotique publié le 28-05-2018
 
COLLECTION COCU. Brin de Muguet (3/4) - Récit érotique publié le 27-05-2018
 
COLLECTION COCU. Brin de Muguet (2/4) - Récit érotique publié le 26-05-2018
 
COLLECTION COCU. Brin de Muguet (1/4) - Récit érotique publié le 25-05-2018
 
COLLECTION ESCORTE. Première fois (2/2) - Récit érotique publié le 23-05-2018
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de CHRIS71...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Bonjour, Je suis un homme de 37an et je souhaites rencontrer virtuellement et ...
• Bonjour Mesdames, Jeune homme, 27 ans, souhaitant partager quelques dialogues ...
• Bonjour à tous, Je ne cherche qu'à échanger, dialoguer, discuter sur la sexualité. ...
• Bonjour , jeune homme 22 ans, grand, mince, recherche femme pour passer du bon ...
• Petite salope de 27 ans, aimerai correspondre par mail avec homme/femme de tout ...
• Je suis un Maitre et je recherche une femme qui voudrait entamer avec moi une ...
• J'ai 26 ans, bien entretenu physiquement et ouvert d'esprit. Je propose aux femmes ...
• Bonjour, Couple illégitime elle: 47ans chienne avec moi, directive avec les ...
• Maitre A recherche une femme, pour devenir sa soumise. Type de relation à définir a ...
• Couple libertin soumis fin cinquantaine, recherche homme cérébral et dominant à ...