... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Kristine4 Je lui donne mon cul


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Kristine [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur femme. - Email :

• 8 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.2 • Cote moyenne attribuée par HDS : 10.0
• L'ensemble des récits érotiques de Kristine ont reçu un total de 85 484 visites.

sexe récit : Kristine4 Je lui donne mon cul Histoire érotique Publiée sur HDS le 21-01-2018 dans la catégorie Dans la zone rouge
Tags: Belle-mere   Chantage   Obéissance 
Cette histoire de sexe a été affichée 13060 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Kristine4 Je lui donne mon cul ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Kristine4 Je lui donne mon cul ( 10.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :


Kristine4 Je lui donne mon cul

Le lendemain je me suis habillée pour le travail et je suis partie avec ma culotte de la veille pleine de sécrétions séchées. Il ne me l’avait pas demandé, mais c’était un manière de rappeler la honte de ce j’avais fait la veille et aussi de me souvenir que désormais j’étais soumise à mon jeune amant. J’essayais de me convaincre que se serait la seule et unique fois que nous le ferions. Pourtant j’étais tellement excitée que quand je suis allée aux toilettes, j’ai passé la main sur mon sexe et je me suis aperçue à quel point j’étais mouillée. J’ai passé mes doigts sous mon nez et je me rendue compte que je sentais la femelle en rut. Dans les couloirs j’avais la certitude que mes collègues se rendaient compte de la situation et je rougissait à tout propos. Finalement, j’ai fini par me réfugier derrière mon ordinateur et je peux assurer que durant toute la journée j’ai bossé comme une folle maltraitant Olivier, mon collaborateur de bureau, pour finaliser un dossier urgent.



Quand je suis rentrée du travail Damien était sur le départ. J’étais prête à faire comme si ne s’était passé la veille. Alain était à la maison après une session intensive au bar. Comme d'habitude, il est entré en titubant avant de trébucher dans les escaliers et s'écraser sur son lit. Après environ cinq minutes, Alain ronflait si fort que nous pouvions l'entendre tous les deux en bas, c'est à ce moment que je remarquai que l'atmosphère changeait un peu d'une manière inconfortable. Nous étions, Damien et moi, à nouveau seuls et la tension pouvait difficilement être coupée avec un couteau.

Je marchai dans la cuisine pour éviter la présence de Damien, J’étais occupée à chercher un ustensile dans le placard quand j’ai senti ses deux mains sur mes fesses à travers ma jupe serrée.

"Nous ne pouvons pas," murmurai-je "Ce qui s’est passé hier c’était ..." Je coupai au milieu de la phrase.


"Taisez-vous Kristine" me dit-il en accrochant ses doigts sous le bas de ma jupe et en la levant finalement sur mes hanches et la roulant autour de ma taille. Ses mains frottaient maintenant sur ma culotte et mes fesses.
"Arrêtez ça, ça ne doit plus arriver", murmurai-je encore, mais avec très peu de conviction dans la voix.
Il continuai à me caresser, mais maintenant ses mains atteignaient ma large poitrine et déboutonnaient mon chemisier. Une fois cela fait , il a baissé le devant de mon soutien-gorge et laissé mes seins se libérer. Il a pris chaque bout entre ses pouces et les tirait et les a roulé jusqu'à ce que mes deux mamelons soient durs et dressés. Ensuite, il roulé ma culotte loin le long de mes cuisses jusqu'au genoux. L'odeur de mon sexe excité par la journée flottait maintenant dans l'air alors que les lèvres de ma chatte étaient à nouveau ouvertes.


- Ouvre tes jambes, murmura-t-il à mon oreille. J’écartai les pieds jusqu'à ce que ma culotte ne s'étire plus. Il glissai la main entre mes jambes et mon sexe fut ravi d’accueillir deux doigts qui disparurent dans mon trou avec aisance.
-Votre bouche me dit une chose, Kristine mais votre corps m'en dit une autre. Tu trempes pour ma bite, n'est-ce pas salope?"
-Nous ne pouvons pas….. J’essayais tant bien que mal de réprimer mon plaisir
Encore une fois il m’a coupé la mi-phrase.
-Nous pouvons Kristine et nous allons.
Ses deux doigts me baisaient avec vigueur. Ils appuyaient là où il fallait et je creusais mon ventre pour mieux les sentir. Je sentais venir l’orgasme. Sans doute je gémissais, si bien qu’un peu avant l’orgasme libérateur, il a oté ses doigts me laissant dans un état de frustration et de rage.
-Nous reprendrons cela demain, quand vous le voudrez vraiment. Je ne veux pas vous contraindre.
Là dessus il a pris son blouson pour prendre son service à l’hôtel. J’ai pleuré de rage et de frustration.


Le lendemain matin, j'ai été réveillée par les sons familiers de Damien qui revenait du travail. Alain était déjà parti vers 4h du matin et j'ai regardé l'horloge et il était juste parti à 7h du matin. J'ai tiré la couverture en arrière, je faisais semblant de dormir. Damien est entré directement dans ma chambre s’est étendu nu derrière moi et a commencé à caresser mes seins. Je me suis sauvée pour prendre ma douche et éviter la tentation de ce jeune corps. Je suis rentré ensuite dans la chambre furtivement pour reprendre mes mes vêtements.

-Laissez la serviette à la porte Kristine, dit-il depuis mon lit.

-J'ai une réunion tôt aujourd'hui, je ne peux pas.

-Peut-être que vous devriez aller chercher le téléphone. Dites-leur que vous serez un peu en retard à cause d'un problème de voiture, a-t-il répondu à mon problème.
-S'il-vous-plaît, je ne peux pas aujourd'hui, ai-je plaidé .
-Peut-être devrais-je parler à Alain de votre nouveau comportement?
-Non, ok je vais chercher mon téléphone.
Je suis revenue avec mon téléphone et j’ai laissé ma serviette à la porte et je l’ai rejoint sur le lit.
-Donnez-moi le téléphone de votre travail. J’appellerai tout à l’heure pour vous excuser.
Je préférais le faire moi-même. J’ai composé le numéro d’Olivier mon collaborateur .
-Salut Olivier, c’est Kristine, Je ne vous réveille pas?

Nous avons échangé quelques plaisanteries pendant un moment tandis que Damien et en profitait pour guider ma main libre autour de la hampe de son sexe

-Je vais être un peu en retard ce matin, Olivier ma voiture ne tourne pas rond, il faut que je passe au garage.
…….
-Je sais que je suis vraiment désolée, Olivier, mais si tu peux me remplacer à la réunion de ce matin, je serai là le plus vite possible.
…...
-Oui , je te renverrai l’ascenseur. Là dessus je raccrochai .

-On dirait que nous n'avons pas beaucoup de temps, alors tu ferais mieux de te dépêcher et d'avoir ta chatte bien mouillée, n'est-ce pas?

Ma main est instantanément passée entre mes jambes et a rapidement commencé à frotter mon clitoris. Je faisais toujours de mon mieux pour me masturber je ne pouvais tenir rythme à me frotter la chatte et branler sa bite en même temps.

-Si tu as besoin d'utiliser tes deux mains, alors vas-y, je te regarderai te préparer, me dit-il en souriant d'un air satisfait.

Ma main a quitté son sexe et deux de mes doigts sont entrés directement à l'intérieur alors que l'autre main continuait à travailler mon clitoris.
Il s’est déplacé au fond du lit afin d’avoir une bonne vue du spectacle de ma masturbation. Je ne m’étais jamais branlée devant quelqu’un. J’en retirais une excitation certaine et aussi un agacement de ne pas trouver le rythme qui était le mien quand j’étais seule. Ce que je n'ai pas remarqué, c'est qu’il avait attrapé son téléphone sur le côté et qu’il m’a prise en photo.

-Que faites-vous? Demandai-je choquée.
-Si vous ne voulez pas qu'Alain voit cette photo, continuez. Préparer votre chatte pour moi.
-Pourquoi voulez-vous des photos?" j’ai demandé paniquée. J’avais tout arrêté et j’avais les jambes fermées.
-Appelons-ça, une assurance, pour continuer maintenant ce que nous avons commencé », me dit-il en souriant.

J’ai ouvert à contrecœur mes jambes et me suis trituré le bout des seins puis mes mains retournèrent entre mes jambes pour continuer le travail déjà commencé. Une fois de nouveau occupée avec les deux mains, il a levé son téléphone et pris quelques clichés supplémentaires à mon grand désarroi , mais je ne me dérobais plus au viseur de l’appareil. Il était clair qu’il commençait à exercer son contrôle sur moi et que je voulais lui donner ce qu’il exigeait de moi. J’étais prête à ouvrir les vannes d’un désir inassouvi pendant tant d'années.

Il a cliqué sur la vidéo j’ai reconnu le bip. j’avais le même téléphone.

-Maintenant, pour avoir un peu d'assurance supplémentaire, dirons-nous, je veux que vous disiez quelques choses à la caméra pendant que vous continuez à vous faire belle et humide, vous comprenez?

-Pourquoi voulez-vous une vidéo?" .

-Juste un peu plus de monnaie d'échange Kristine c'est tout. Maintenant pourquoi ne commencez-vous pas à dire à la caméra ce que vous faites et souvenez-vous de continuer à jouer avec vous-même?

-Je ne comprends pas.
-C'est simple, Kristine. Je te demande de décrire ce que tu fais.
Il y eut un bref silence embarrassé puis J’ai commencé nerveusement
-Je joue avec moi-même .
-Allez Kristine un peu plus fort et essayer d'être un peu moins nerveuse.
-Je me masturbe devant vous, ma voix était moins tremblante.
-Pourquoi vous masturbez vous?
-Pour me faire mouiller",
-Pourquoi vous faites vous mouiller ?
Je ne voulais pas le dire à la caméra.
- Pour qui faites-vous vous mouiller pour Kristine?

Je n’ai pas répondu, mais j’ai continué à faire travailler mes doigts dans ma chatte et sur mon clitoris.
Mes lèvres étaient humides et que ses doigts glissaient dans sa chatte beaucoup plus facilement maintenant qu'elle devenait mouillée.
-Je vais vous demander à nouveau Kristine, pour qui faites-vous tremper votre chatte?".
-Mon gendre," répondis-je en baissant la tête
-Pourquoi Kristine?, Vous a-t-il demandé de faire ça?
-Oui, J’ai répondu, en détournant les yeux de la caméra.
-Pourquoi veut-il que tu mouilles Kristine?"
-Parce qu'il va me baiser et veut ma chatte humide pour lui.
-Il t'a déjà baisé avant?
-Oui deux fois.
-C'était la première fois?
-C’est mon premier homme en dehors d’Alain.
-Donc tu ne pouvais pas résister à sa queue, c'est ce que tu dis?"
-Est-ce que son sexe est grand? c'est ce qui t’a attirée? .
-C'est très épais, il me fait peur, pourtant j’en ai envie",
-Et ton mari, il ne te baise pas?
-Non ça fait plusieurs années qu’il ne m’a pas touché.
-Et la bite de ton gendre, elle est plus grosse?
Je commençais à soupirer
-Oh oui, elle est plus grosse. Je veux qu’elle me fasse jouir et aussi qu’elle me punisse.
-Pourquoi, tu veux qu’elle te punisse?
-Parce je me comporte mal, vis à vis de ma fille et de mon mari.
-Si tu sais que c’est mal, pourquoi le fais tu?
J’avais de plus en plus à parler clairement et le temps entre les questions et les réponses s’allongeait à cause des images obscènes qui défilaient dans ma tête.
-Tu as conscience qu’une femme qui ne peut contrôler est désir est une putain Kristine?
-Oui, une putain, c’est ce que je suis. Baisez-moi maintenant, je vous en supplie…
Et je suis partie d’un orgasme mémorable qui m’a laissée quasiment inconsciente.

J’ai repris mes esprits
-Est-ce que tu est prête à recevoir la bite de ton gendre kristine?
Je me suis mise à quatre pattes, il a posé sa bite à l’entrée de mon antre. Je lui ai demandé de pousser encore plus.
-Oui, je suis prête.
Ma main a rejoint mon clitoris pour relancer la machine qui s’était éteinte.
-Demande à ton beau-fils de te baiser Kristine, dis-lui que tu veux sa grosse bite,
-Oh oui je veux que votre grosse bite me remplisse, je veux votre jus dans ma chatte.
Ces mots j’ai du les crier tant j’étais excitée. Il est venu en moi et son jus coulait sur mes doigts, il y en avait tellement que j’ai tâché mes draps de lit.

Ce n’est que plus tard que j’ai vu la vidéo intégrale de scène de baise.

-Mets ta tête droite et tes fesses en l'air.
Il craché sur son anus plissé. Je ne voulais lui donner cette partie de moi, c’était un fruit défendu.
- Non, pas ça. s’il vous plait, pas ça. J’ai crié en tournant la tête pendant que son index a sauté dans son anus.
-Remets ta tête dans le lit»,
-As-tu déjà été baisée dans le cul de kristine?"
-Oui. Arrêtez s’il vous plait, je ne veux pas.
-Quand, est-ce que ton mari a pris ton petit trou?"
-Il y a 15 ans quand j'avais 26 ans
-Et tu ne l'as pas fait depuis?
-Non, je n'ai pas aimé.
-Aimerais-tu ton Gendre te fourre sa grosse bite dans ton cul Kristine?
-Non, pas vraiment", elle a répondu honnêtement.
-Et que feriez-vous si votre gendre disait que tu n’as pas le choix?
-Je lui demanderais d'être doux et gentil.
J’avais compris que n’avais plus le choix. Il est allé dans la sa chambre et a ramené un petit flacon au contenu mystérieux.
- C’est un gel anesthésiant, Kristine. C’est ce que ta fille a utilisé les premières fois. Depuis elle préfère faire sans.
Il a passé le gel autour de mon trou puis dedans avec ses deux doigts.Je me suis détendue.
-Kristine, je veux que tu demandes à ton beau-fils de te baiser dans le cul.
-S'il vous plait, baisez-moi dans les fesses, mais soyez gentil, allez-y doucement.

Se faire ouvrir par un tel membre était une expérience douloureuse, malgré le gel.
Je le suppliais d'arrêter mais finalement il a fini par m’ouvrir et s’est tenu dans mon rectum ouvert pendant quelques minutes afin que je puisse m’habituer. Ensuite, il m’a baisé le cul avec des mouvements lents et doux pendant environ six ou sept minutes avant d’éclater dans mes intestins. Je sentais mon anus ouvert et longtemps après sa sortie, je gémissais encore étourdie et béante.







... Histoires Erotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67

Les avis des lecteurs
 

Elle est contrainte car piègée! mon fantasme!

 
 

Bonjour Kristine,

Etrange ce changement de style, quelques erreurs de français, cela tranche avec les 3 chapitres précédents.

Peut-être revivez-vous ce moment douloureux !

Je vais lire le suivant, mais je n'adhère pas avec cette façon d'agir pourquoi avoir une attitude de voyou alors que l'on peut avoir ce
que l'on désir avoir une mélange de douceur et de brutalité lors de l'acte lui-même.

Dominique

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Kristine


 
Kristine 8 Un nouveau départ ! - Récit érotique publié le 16-03-2018
 
Kristine 7 Une tentative pour devenir raisonnable... - Récit érotique publié le 13-03-2018
 
Kristine 6 Je tente de résister - Récit érotique publié le 02-02-2018
 
Kristine5 - Récit érotique publié le 24-01-2018
 
Kristine4 Je lui donne mon cul - Récit érotique publié le 21-01-2018
 
Kristine3 Je cède à mon beau fils - Récit érotique publié le 16-01-2018
 
Kristine 2 Prise au piège - Récit érotique publié le 14-01-2018
 
Kristine 1 Un premier pas de travers... - Récit érotique publié le 12-01-2018
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Kristine...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par mandrake le 2018-05-18 ....
• Par max le 2018-05-17 ....
• Par PlaisirNoir le 2018-05-16 ....
• Par ocomme le 2018-05-15 ....
• Par Couple candau le 2018-05-15 ....
• Par 14000 le 2018-05-14 ....
• Par Loki Coquin le 2018-05-14 ....
• Par Julien le 2018-05-14 ....
• Par Mature Sissy le 2018-05-13 ....
• Par Mèlou le 2018-05-13 ....