... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


COLLECTION BLACK. Harcèlements sexuels sur mon lieu de travail (11/11)


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par CHRIS71 [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : christ.71.g.egmailcom

• 804 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.1 • Cote moyenne attribuée par HDS : 8.8
• L'ensemble des récits érotiques de CHRIS71 ont reçu un total de 4 679 548 visites.

sexe récit : COLLECTION BLACK. Harcèlements sexuels sur mon lieu de travail (11/11) Histoire érotique Publiée sur HDS le 01-03-2018 dans la catégorie Dans la zone rouge
Tags: Club libertin   Lesbiennes   Libertinage 
Cette histoire de sexe a été affichée 3770 fois depuis sa publication.


Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : COLLECTION BLACK. Harcèlements sexuels sur mon lieu de travail (11/11) ( 9.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :


COLLECTION BLACK. Harcèlements sexuels sur mon lieu de travail (11/11)

-- ATTENTION HISTOIRE FICTIVE POUR LECTEURS AVERTIS --

Je suis contente, ma vengeance avance bien, Christian des États-Unis à respecter la part de son contrat que j’avais élaboré pour me venger de plusieurs trahisons survenues dans mon entourage avec en tête Boby mon supérieur hiérarchique qui a profité de sa position dominante.
Il a fait de moi, une femme calculatrice et dévergondé en m’offrant à trente mecs dans un ancien club échangiste que je viens de racheter à Serge l’élève curé que j’ai lui aussi détourné de sa vocation.
En lui offrant mon sexe, non seulement, j’y ai pris du plaisir, mais j’ai déclenché en lui l’envie irrésistible d’aller baiser au Cap-d’Agde.

De retour dans la société que je dirige depuis qu’il m’a porté à sa tête, après la nuit me servant d’alibi chez mon amant, je trouve nos bureaux remplis de flics avec pour les diriger, un commissaire de police.
Boby est dans mon bureau avec Louisa qui semble dépassée par les évènements, les bracelets qu’elle a aux mains, bien moins jolies que ceux que monsieur Gandin lui offrait doivent y être pour quelque chose.
Le commissaire me parle de l’argent qu’ils semblent chercher, quand Louisa fixe avec insistance vers le local où elle a fait installer une salle d’eau et surtout la cachette sous la cabine de douche.
Vu l’espace restreint, un seul agent cherche, pauvre con, baisse les yeux, oui il y a une ventilation, mais trop petite pour y cacher un tel paquet d’oseille, jusqu’au moment où la chance nous sourit, il tape avec la pointe de son pied sur la planche qui sonne creux.
En moins de cinq minutes, les deux mallettes sont apportées sur mon bureau.

• Elles sont bien légères, commissaire.
• Ouvrez-les !

Je sais ce qu’ils vont trouver, j’ai oublié de dire que j’ai laissé une petite note d’humour.

• Il y a un billet de 100 € dans chacune d’elles, avec un billet identique dans chaque tapée à la machine, certainement celle qui est là.

« Arsène Lupin, gentleman cambrioleur. »

• Qui m’a volé mon argent, c’est toi Louisa, tu m’as trahi, je croyais que je pouvais avoir confiance en toi depuis les années et les galères qui nous ont animés.
• Mais chéri, je t’aime depuis longtemps, pourquoi t’aurais-je trahi, ce doit être cette salope.
• Pourquoi l’on m’insulte, commissaire faite quelque chose ?
• Monsieur, emmené ces deux personnes au commissariat, rappelez leurs droits.

Finalement, je vois dans le journal que Boby a été expulsé vers les USA pour être jugé sur ses affaires, la justice américaine en a fait de même pour Louisa, mais notre pays refuse d’extrader, même à un pays ami ses ressortissants alors elle sera jugée en France.
Le commissaire et les juges ont émis un mandat d’arrêt pour Polo qui est venu dans la société de nuit juste après le départ de l’employé d’entretien, qui lui dépose que sa nuit a été calme.
De nombreuses personnes ont vu un homme portant de lourde valise traversé le Rhin à la nage, d’autres l’ont vu dans Genève, même la frontière espagnole a été l’un de ses points de passage en pleine montagne.

Monsieur Gandin a divorcé, c’est moi qui l’ai épousé, il avait un coffre dans la banque près de chez lui où les liasses de billets ont trouvé leurs places, sans qu’il le sache bien sûr.
C’est facile, j’habite à Paris avec Romain mon fils et sa gouvernante alors qu’Albert se repose au bord de la piscine où je le rejoins chaque fois que mes occupations me le permettent.

Il faut que je vous touche deux mots de la gouvernante de Romain qui se prénomme Aby, je l’ai engagé quand je l’ai récupéré ce qui a à peu près à la réouverture de mon club échangiste.
Après mon annonce, plusieurs personnes se sont présentées, parmi elle, cette grande Anglaise tous juste sortie de son couvent anglais, elle voulait travailler au rythme de Romain surtout pour son école et prendre des cours à d’autres pour devenir magistrate.
J’avais une exigence, nous allions vivre côte à côte, du moins, au début, je le croyais, alors je voulais sentir des atomes crochus entre nous.
Avec Aby, ce sont ses yeux qui m’ont fasciné, moitié biche, moitié crocodile d’un vert profond, devenant légèrement gris quand elle se met en colère.
J’ai rapidement compris qu’elle était plus femme qu’homme, sexuellement, bien sûr, un jour dans la cuisine, j’étais dénudé sortant de mon lit vers dix heures du matin quand elle est revenue de l’école.

• Joelle, cela me fait plaisir de vous voir, nous avons des horaires différents depuis que le club à réouvert.

À ce moment, elle passe derrière moi et me pose la main sur mon épaule, avant qu’elle ne l’enlève ma main la saisit, l’obligeant à s’arrêter.

J’ai levé la tête, c’était fait, mes yeux dans ses yeux, tel le prédateur qui fascine sa proie avant de la tuer, c’était fait, ma vie devait prendre un tournant supplémentaire, cette jeune Anglaise devait finir dans mon lit et m’apprendre les plaisirs lesbiens qu’une femme est capable d’apporter à une autre femme.
Dès la première fois, elle me fait découvrir une facette de ma sexualité que j’ignorais, elle déclenche en moi des effets tels quand me suçant le clito, elle m’a mis un doigt dans l’anus, vite rejoint par un deuxième.
A-t-elle touché des glandes avec ses doigts remontant en moi, ce qui est certain, c’est que j’ai inondé le lit de jets incontrôlés et incontrôlables, je lui en ai mis plein le visage et en même temps les draps.

Le club, je l’ai acheté à Serge définitivement, dès que j’ai été lavé de tous soupçons, mes dires s’étant avérés exacts, les feuilles blanches que j’avais signées portait une tout autre signature que la mienne.
La vie a tellement accéléré qu’il m’est difficile de la rapporter dans une suite logique.
La nuit, quand le club ouvre, je deviens la Dame en Rouge, j’ai plusieurs robes d’un grand couturier voisin du club, toutes identiques, au club, je m’occupe des relations publiques avec de riches clients et clientes qui viennent s’encanailler en se mélangeant les uns avec les autres.
Il m’arrive de me mélanger avec eux, à la fermeture ces matins-là, je rejoins Aby, mais nous sommes sages, si en me réveillant elle est rentrée, nous nous donnons du plaisir après avoir mis une alèse sous nos fesses.
Mes amants, je les rejoins les uns les autres au gré de mes possibilités, il y a les clients que j’accepte de suivre dans l’une des alcôves, mais c’est rare, je veux garder une distance avec eux, suis-je ou pas la Dame en Rouge pour une partie du Tout-Paris.
Pour les hommes que je vois régulièrement, je les prends par l’ordre ou je les ai connus au fil de ma vie.
À tout seigneur, tout honneur, Christian, nous avons fusionné les entreprises, c’est lui qui s’en occupe, me contentant d’encaisser les dividendes, du moins ceux de mon mari, mais dans l’ordre des choses, Albert, nous en reparlerons dans la chronologie.
Certains après-midis, je le rejoins dans notre bureau, il a remplacé le canapé pour un autre très confortable et j’aime qu’il me prenne en levrette, mais le plus souvent, c’est sous la douche que j’aime qu’il me baise, sous la douche le bac toujours haut ayant fait ma fortune.
J’ai appris qu’aux USA, il a une femme depuis la trahison de Geneviève avec mon ex, Lionel.
Vous me suivez, il est vrai que nos mœurs dissolues compliquent mon récit.
Christian est donc marié et Bridgette attend un enfant, il est prévu un voyage ensemble, là-bas, afin que je devienne la marraine de son fils.

Lionel, amant puis époux, file le parfait amour avec Geneviève à Nice où ils sont allés s’installer.
Quand il faut que Romain rejoigne son père, c’est Aby qui le conduit avec la voiture que je lui ai offerte, j’ai trop d’occupations.

Albert, j’en ai touché un mot, quand il a divorcé, nous avons passé un accord, en l’épousant, il me laissait toute liberté sexuelle, sauf quand je prends quelques jours de vacances avec Romain et Aby.
Je suis sexuellement avec lui, mais c’est reposant, car l’âge venant, il est plus proche des pratiques avec sa langue comme le fait ma petite-maîtresse que des pénétrations farouches et dévastatrices.
J’ai réussi qu’Aby nous rejoigne, le transformant en un mari candaulisme, car il n’est pas question qu’elle touche la queue d’un homme même le mien.

Il a dans ce club le bureau de l’ancienne direction où il s’occupe de l’informatique, de la musique le soir, avec paiement de la Sacem, ainsi que le site Internet relié au compte Facebook ou Twitter de nos clients qui ont bien voulu les données afin d’annoncer les soirées à thème que nous organisons.
Des hommes permanents, c’est le plus proche de ceux qui sont caressants comme peu l’être une femme depuis que je pratique les amours saphiques, quand nous nous isolons dans son appartement, nous baisons, mais je n’en sors jamais dévaster.
Le soir, il aide au bar, quand Judith, la jeune femme que nous avons embauchée doit s’absenter, il aime de temps en temps satisfaire des clientes qui aiment son joli petit cul.
Un dernier point sur lui, je l’ai vu suivre des hommes dans des alcôves, je ne suis pas voyeuse, mais je pense que dans sa vie antérieure, il a peut-être été à voile ou à vapeur et l’est resté, chacun a le droit de vivre sa vie, avant Boby, j’étais bien une jolie femme aimante et relativement fidèle.

Pour finir le tableau de ma nouvelle vie, avant de vous avouer ce que je vais faire ce soir, il y a deux hommes qui ne sont pas mes amants, même si l’un d’eux m’a sauté à la fin du gang bang.
Abdou, c’est le noir qui était dans nos locaux faisant le ménage, quand sa camionnette était passée devant moi, j’avais vu la raison sociale, Serge s'est chargé du contrat et au matin quand le club ferme, je l’ai rencontré,
J’ai personnellement passé un contrat avec lui, dans le local où il range son matériel, chaque semaine, je lui fais placer sept verres avec une bouteille de whisky, une et si j’apprends qu’il a touché à celle du bar, je mettrais son patron au courant et le ferais virer.
Le deuxième, c’est Polo, un matin avant l’ouverture de mon club, un homme est entré alors que je venais de recevoir du champagne et que je contrôlais ma commande.
C’était Polo qui me menaçait avec un couteau de commando qu’il avait fait avant d’être recruté par Boby pour ses basses œuvres.
J’ai réussi à le calmer et à le convaincre que je n’étais pour rien dans sa cavale et que j’étais prête à l’aider s’il souhaitait s’en sortir.
Christian m’a aidé, nouveau papier, il s’appelle Alain Durand, il a fait pousser sa barbe, je le loge avec Serge dans l’immeuble que j’ai acheté et qui me sert à recycler mon argent dans la pierre.
J’ai dix logements dans cet immeuble, sept que je loue et trois que j’offre à mes amis, afin qu’il y vive, il est le videur du club, j’ai même un jour vu le commissaire venir nous voir et passer sous son nez sans le reconnaître.
Je sais qu’il vit avec une cliente qui le rejoint chaque fois que son mari est absent, c’est son affaire pas la mienne.

Bien, c’est bien beau tout cela, il faut que je vous quitte, ce soir le club est fermé comme l’année passée, et les années suivantes, c’est la soirée de la Dame en Rouge.
Trente hommes clients du club avec l’accord de leur femme pour ceux qui sont mariés, vont venir avec leur carton d’invitation participé à mon gang bang comme celui que Boby m’a fait subir pour avoir mis une petite culotte.
Je sais qu’une nouvelle fois, je serais leur chienne, le seul avantage pour moi, c’est que lorsqu’ils auront fini de s’épancher, je rejoindrais mon logement sans aller dans la rue comme il y a deux ans.
J’ai en mémoire le rire des hommes dans cette voiture me klaxonnant quand je rentrais chez moi, mon visage et mes cheveux couverts de sperme.
Bref, la Dame en Rouge, a une vie trépidante.

On oublie toujours quelque chose quand on fait des énumérations.
Je souhaite donner une petite sœur à Romain qui me la réclame, Aby elle aussi souhaite s’occuper d’un bébé, depuis quelques jours, j’ai enlevé toute contraception, PMA, je m’en fiche.
Il se trouvera bien l’un de mes amants ou l’un des trente hommes de ce soir, voir Albert que je rejoins demain après-midi pour lettre en moi la petite graine nécessaire à ma fécondation, je suis en excellente période d’ovulation.







... Histoires Erotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67

Les avis des lecteurs

Soyez le premier à donner votre avis après lecture sur cette histoire érotique...
Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par CHRIS71


 
COLLECTION VENGEANCE. Justice immanente (2/2) - Récit érotique publié le 21-07-2018
 
COLLECTION VENGEANCE. Justice immanente (1/2) - Récit érotique publié le 20-07-2018
 
COLLECTION COCU. Ma petite voisine (2/2) - Récit érotique publié le 19-07-2018
 
COLLECTION COCU. Ma petite voisine (1/2) - Récit érotique publié le 18-07-2018
 
COLLECTION COCU. Ma belle-mère, quelle salope (4/4) - Récit érotique publié le 17-07-2018
 
COLLECTION COCU. Ma belle-mère, quelle salope (3/4) - Récit érotique publié le 16-07-2018
 
COLLECTION COCU. Ma belle-mère, quelle salope (2/4) - Récit érotique publié le 15-07-2018
 
COLLECTION COCU. Ma belle-mère, quelle salope (1/4) - Récit érotique publié le 14-07-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. J’ai vu Belle de Jour (1/1) - Récit érotique publié le 12-07-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Une cuite mémorable (1/1) - Récit érotique publié le 11-07-2018
 
COLLECTION CANDAULISME. Les chippendales (1/1) - Récit érotique publié le 10-07-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Les filles de Monsieur, les filles de Madame (7/7) - Récit érotique publié le 09-07-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Les filles de Monsieur, les filles de Madame (6/7) - Récit érotique publié le 08-07-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Les filles de Monsieur, les filles de Madame (5/7) - Récit érotique publié le 07-07-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Les filles de Monsieur, les filles de Madame (4/7) - Récit érotique publié le 06-07-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Les filles de Monsieur, les filles de Madame (3/7) - Récit érotique publié le 04-07-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Les filles de Monsieur, les filles de Madame (2/7) - Récit érotique publié le 03-07-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Les filles de Monsieur, les filles de Madame (1/7) - Récit érotique publié le 02-07-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. La plage naturiste (1/1) - Récit érotique publié le 01-07-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Baby-Sitter fouineuse (4/4) - Récit érotique publié le 30-06-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Baby-Sitter fouineuse (3/4) - Récit érotique publié le 29-06-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Baby-Sitter fouineuse (2/4) - Récit érotique publié le 28-06-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Le poker (1/1) - Récit érotique publié le 27-06-2018
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Le vieux pervers (1/1) - Récit érotique publié le 25-06-2018
 
COLLECTION CANDAULISME. Envie de sodomie (1/1) - Récit érotique publié le 24-06-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Lui ou Elle, Elle ou Lui (3/3) - Récit érotique publié le 23-06-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Lui ou Elle, Elle ou Lui (2/3) - Récit érotique publié le 22-06-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Lui ou Elle, Elle ou Lui (1/3) - Récit érotique publié le 21-06-2018
 
COLLECTION JEUNES – VIEUX. Les Ados (1/1) - Récit érotique publié le 20-06-2018
 
COLLECTION COCU. Femme déçue, femme adultère (1/1) - Récit érotique publié le 19-06-2018
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Le champ de courses (1/1) - Récit érotique publié le 18-06-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Erreur de salle au cinéma (2/2) - Récit érotique publié le 16-06-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Erreur de salle au cinéma (1/2) - Récit érotique publié le 15-06-2018
 
COLLECTION ESCORTE BOY. Le masseur (1/1) - Récit érotique publié le 14-06-2018
 
COLLECTION JEUNE – VIEUX. Grand-père (1/1) - Récit érotique publié le 13-06-2018
 
COLLECTION ESCORTE. Pute programmée (1/1) - Récit érotique publié le 12-06-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Expérience extrême (1/1) - Récit érotique publié le 11-06-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Soirée étape (1/1) - Récit érotique publié le 10-06-2018
 
COLLECTION VENGEANCE. Ma belle-soeur (1/1) - Récit érotique publié le 09-06-2018
 
COLLECTION COCU. L’associé de mon mari, cocu heureux (1/1) - Récit érotique publié le 07-06-2018
 
COLLECTION COCU. Cadeaux de Noël et jour de l'An (1/1) - Récit érotique publié le 06-06-2018
 
COLLECTION ZONE ROUGE. La vérité n’est pas toujours bonne à entendre (2/2) - Récit érotique publié le 05-06-2018
 
COLLECTION ZONE ROUGE. La vérité n’est pas toujours bonne à entendre (1/2) - Récit érotique publié le 04-06-2018
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Hôtesse sur Air Liberté (1/1) - Récit érotique publié le 02-06-2018
 
COLLECTION ESCORTE. Coup de chance (2/2) - Récit érotique publié le 01-06-2018
 
COLLECTION ESCORTE. Coup de chance (1/2) - Récit érotique publié le 31-05-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Ma belle-mère (1/1) - Récit érotique publié le 30-05-2018
 
COLLECTION COCU. Brin de Muguet (4/4) - Récit érotique publié le 28-05-2018
 
COLLECTION COCU. Brin de Muguet (3/4) - Récit érotique publié le 27-05-2018
 
COLLECTION COCU. Brin de Muguet (2/4) - Récit érotique publié le 26-05-2018
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de CHRIS71...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Franck le 2018-07-17 ....
• Par TiFlo le 2018-07-16 ....
• Par Ludovic le 2018-07-16 ....
• Par mimi60180 le 2018-07-16 ....
• Par vincenzo le 2018-07-15 ....
• Par Keranor le 2018-07-15 ....
• Par maitre jeanyves le 2018-07-15 ....
• Par Zelfirden le 2018-07-15 ....
• Par maman divorcée le 2018-07-14 ....
• Par pour Lola le 2018-07-14 ....