... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Les vacances de Mia - 5


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Mia-michael [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur femme. - Email : mia.michaelhotmailfr

• 71 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.1 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.9
• L'ensemble des récits érotiques de Mia-michael ont reçu un total de 381 688 visites.

sexe récit : Les vacances de Mia - 5 Histoire érotique Publiée sur HDS le 22-01-2018 dans la catégorie Dominants et dominés
Tags: Cunnilingus   Lesbiennes   Soumission 
Cette histoire de sexe a été affichée 3346 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Les vacances de Mia - 5 ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Les vacances de Mia - 5 ( 10.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :




Les vacances de Mia - 5

Retour aux sources.

Aujourd’hui, Madame Jeanine doit laisser partir Amira, car elle doit faire des courses avec ses patrons. Résultat, c’est moi qui suis "de garde". C’est-à-dire prête à bondir au moindre caprice d'un des invités.
Léo arrive et annonce à sa mère :
— Un pote m’a dit qu’il a vu des champignons vers le vallon de Clairette. Ils sont orange, paraît-il. A mon avis, ce sont des coucoumelles.
— Il t’a précisé où ?
— Oui.
— Super. Va les chercher. S'il y en a beaucoup, j'en préparerai un peu et on vendra le reste.
— D’accord, mais il me faudrait quelqu’un pour m’aider, il y en a beaucoup.
— Prends Mia.
Ouaaais ! Un peu de distraction ! Je sors de la cuisine avec Léo, qui m’explique :
— Tu dois mettre un jean et un tee-shirt à longues manches, Mia.
— Un short en jean ?
— Non, un vrai pantalon, on va dans les broussailles.
On va au garage où se trouve ma chambre, je demande à Léo :
— Vous ne montez pas ?
— Non, dépêche-toi. Et puis, tu peux me tutoyer, j’ai rien à voir avec les gens de la maison.
Je vais enfiler un jean un peu déchiré et un chemisier pas très propre, mais, bon, c’est pour aller dans les broussailles. Léo a une moto, une 50 de cross. Il me donne un casque. On roule sur une petite route qui monte dans les collines de l’arrière-pays de Grasse. Je me colle bien à lui. On arrive sur un chemin qui longe un profond vallon. Il y a beaucoup de végétation.
Il s’arrête et il cache la moto dans un buisson, après avoir mis un gros antivol. Je lui dis :
— Je suis si contente d’être avec toi. J’en ai vraiment assez de tout ce qu’on me fait voir.
— Fallait pas accepter de faire la bonne pendant tes vacances.
— C’est à cause de cette petite garce d’Emma qui...
Il me coupe :
— Non, le problème, c’est ton mari !
— Oui, tu as raison. Au début, son côté dominant me plaisait. Mais maintenant c’est trop. Je ne vais pas continuer comme ça.
— J’espère pour toi... Bon, on va descendre vers les sources de la Siagne. C’est assez raide, mais il y a des coucoumelles. Le nom français est oronges.
— Des oranges ?
— Mais non, oronges, ce sont des champignons. On les appelle aussi Amanites des César.
On descend un petit sentier, parmi la végétation dense. Léo regarde un peu partout. Soudain, il s’exclame :
— Là !
Je vois une boule orange. Il la cueille, puis m’explique :
µIl y a un pied et un chapeau, comme pour la plupart des champignons. Mais en plus, comme il s’agit d’une amanite, il y a une volve à la base du pied et un anneau en dessous du chapeau.
Il m’explique soigneusement la différence entre celui-ci, délicieux, et l’amanite phalloïde, mortelle. Tiens, je ferais bien une bonne omelette avec ces champignons pour Emma... Léo me dit aussi de ne prendre que les jeunes. Les plus âgées, on les laisse aux limaces. J’en trouve bien 6 ou 7. Ils sentent bon, j’espère que je pourrai en goûter un. La récolte des champignons, c’est un peu comme chercher des œufs en chocolat à Pâques.
Je ne drague pas Léo, il pourrait être mon fils... si je l’avais eu très jeune. Mais, bon, mon chemisier bâille et il louche quand même un peu sur mes nichons. Par moment, je m’appuie sur lui et je le regarde en battant des cils, des trucs de fille qui ne dirait pas non. On a très chaud tous les deux et il me demande :
— Tu veux qu’on aille se baigner dans les sources de la Siagne ?
— Oh oui, j’adorerais, mais une source, c’est un filet d’eau.
— Celles-ci se trouvent au fond d’une grotte et c’est une petite rivière quand elles en sortent.
Me baigner dans une source, comme une nymphe, l’idée me plaît beaucoup. On doit descendre tout le versant de la colline... D’assez haut, j’aperçois la Siagne qui semble surgir d’une grande ouverture dans des rochers. En fait, elle sort vraiment d’une grotte d'assez grande dimension. Le sommet de la grotte permet d’aller sur l’autre rive. Léo me dit :
— C’est le pont naturel de Donadieu. L’eau est très fraîche, je ne suis pas sûre que tu sois cap' d’y aller.
— Moi pas cap' ? Tu vas voir.
Quand on arrive au bord du ruisseau, Léo met le panier d’oronges à l’ombre et le recouvre de quelques feuilles de fougères. Oui, il y en a ici. Il se déshabille, moi aussi. On se regarde du coin de l'oeil, en se disant, moi « Pas mal, les abdos et le torse musclé et puis un sexe qui a l’air tout à fait comestible ». Lui, j’imagine, "Beaux petits nichons, et puis un cul de pouliche, un sexe épilé, je vais en faire mon 4 heures."
Quand on est nus, comme Adam et Ève, sauf qu’on sait très bien qu’on est à poils, je lui dis :
— C’est le meilleur moment de mes vacances, mille mercis.
Je m’approche pour lui donner un baiser sur la joue, on entend "plouf" ! Je saute dans ses bras de saisissement. Il referme ses mains sur ma taille en disant :
— N’aie pas peur, ce n’est qu’une grenouille.
On est collés l’un à l’autre par notre sueur et... il m’embrasse, mais bien. On mélange nos langues, on échange nos salives. C’est lui qui quitte ma bouche pour me proposer :
— On saute ?
— Oui, mais tu restes près de moi.
— D'accord. Un, deux, trois, go !
Ouch ! C’est glacé. Je m’accroche au cou de Léo. Il me dit :
— On doit bouger. Nage.
Je barbote un peu... Il y a des grosses grenouilles! Pppfff, même pas peur. Enfin si, un peu quand même. Je ne m’éloigne pas trop de Léo. Et puis, on joue, on se frôle, on s’embrasse, il caresse mes fesses, je caresse son sexe qui grandit dans ma main. Et si on passait aux choses sérieuses ? Je lui chuchote :
— Je suis mouillée.
Ça le fait rire, il répond :
— Moi aussi. Viens, on sort.
On est pressés tous les deux. On remonte sur la rive, je m’ébroue comme un chien mouillé... Léo a étalé nos vêtements sur l’herbe et les petites plantes de la berge. Je me couche sur le dos, parce que j’ai envie de le sentir sur moi et en moi, de la tête aux pieds. Je n’ai pas baisé pendant ces vacances, je vous signale. Il se couche sur moi et son sexe vient flairer ma chatte qui s’offre. Je croise mes pieds sur ses reins et ses fesses et je l'enfonce en moi. Je pousse un cri quand il me pénètre, je suis serrée à cause de l’eau glacée. Il m’a dépucelée...
On est bouche à bouche tandis que son sexe va et vient en moi. Comme je vous l’ai dit, je n’ai pas joui du tout pendant ses vacances, même pas avec mon médius chéri, tellement j'étais fatiguée et déprimée. Alors, là, c’est la fête à mon cul. Je bats des records et jouis en quelques minutes. Léo continue à me baiser... et ça repart... Mais ça prend bien une dizaine de minutes et c’est encore plus fort! Un vrai feu d’artifice : oh la belle rouge ! oh la belle bleue ! Il jouit, aussi. Il s'était protégé bien sûr. On reste un moment l’un dans l’autre, puis il me donne une claque sur les fesses en m’annonçant :
— On doit y aller.
On se décolle. À contrecœur, en ce qui me concerne. Je me relève avec les jambes tremblantes. Et puis on aperçoit deux jeunes couples assis un peu plus haut. Ils ont assisté au spectacle. Ils sourient. Une jolie blonde lève le pouce en disant :
— Wunderbar !
Léo répond :
— Danke schöne.
Ils nous rejoignent et se déshabillent, ils veulent nager ou baiser.
Léo récupère le panier de champignons. On leur fait signe de la main avant de reprendre le chemin qui monte sec. Nous repassons vers le coin à champignons, il y en a encore un peu. On arrive tard à la maison. Madame Jeanine commence par nous engueuler, mais Léo lui montre le panier plein de coucoumelles et elle se calme aussitôt.
Léo me plaît vraiment.
***
Ce soir, je trouve enfin trouvé le courage de parler à Amira. Je vais dans sa chambre. Elle était occupée à se déshabiller.
— Oui, Mia ?
Je suis hypnotisée par son corps qu’elle dénude. Elle est trop belle : des seins en poires, des fesses rondes, une peau ambrée, luisante parce qu’il fait très chaud, le buisson de poils noirs sur son pubis, les petits buissons de ses aisselles, les...
— MIA !
— Euh... oui... J’ai rêvé de toi, la nuit dernière.
Elle s’est couchée sur son lit, un bras derrière la tête, elle sent... l’Afrique.
— MIA !
— Oui...
— C’était quoi ton rêve ?
— Je... on était dans un lit et... je t’embrassais et....
— Vas-y, fais comme dans ton rêve.
Oh putain ! Après m’être assise sur le lit, je l’embrasse dans le cou, puis je descends pour couvrir ses seins de baisers. Ensuite j’embrasse les poils humides de ses aisselles. Ça la fait rire, elle caresse ma tête en murmurant :
— Descend d’un étage.
— Oh oui !
Je m’installe à plat ventre entre ses cuisses et j’embrasse sa chatte à pleine bouche. J’ai dit qu’elle avait une odeur d’Afrique, mais aussi marine. Une odeur acidulée vers le méat. Je commence à la lécher, sa chatte a un goût fort, épicé, légèrement salé. Marc Antoine a dû avoir le même goût en bouche quand il léchait le minou de Cléopâtre...
Elle a replié une jambe et me caresse la nuque avec son pied. Je lèche tout depuis le clito jusqu’à l’œillet foncé de son derrière, en suivant son périnée. Elle tangue sous ma langue. Je remonte et me concentre sur son clito. Elle doit être en manque, elle aussi, parce qu’elle réagit fort, son bassin vient au-devant de ma langue et rapidement, elle jouit. Je lèche encore, pour tout nettoyer : je suis une servante ! Elle me dit :
— Tu aimes ma chatte ?
— Ton corps, ta chatte, ton goût, tes odeurs... tout. Dis, je peux dormir avec toi ?
— Oui.
Elle se met sur le côté et je me colle à elle... Je suis trop bien.
***
C’est bientôt la fin du séjour. Emma continue à m'humilier chaque fois qu'elle en a l'occasion. Léo me montre comment reconnaître les asperges sauvages, tandis qu’Amira me laisse coller ma bouche à sa chatte.
Je passe sur les adieux, je ne regretterai qu’Amira, Léo, les oronges et la Siagne.
Nous prenons le train pour Paris. On dort dans un Formule 1. La chambre ressemble à une cabine de bateau. Mon mari et Emma dans un lit et moi seule dans un autre. C’est normal, ça, à votre avis ?

A suivre.






... Histoires Erotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67

Les avis des lecteurs

Soyez le premier à donner votre avis après lecture sur cette histoire érotique...
Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Mia-michael


 
Samia - 18 Trop, c'est trop - Récit érotique publié le 19-08-2018
 
Samia - 16 Kristos, enfin... ou pas. - Récit érotique publié le 19-07-2018
 
Samia - 15 Tatouages - Récit érotique publié le 08-07-2018
 
Samia - 14 Partouze marine - Récit érotique publié le 26-06-2018
 
Samia - 13 Un photographe connu. - Récit érotique publié le 20-06-2018
 
Samia 12 - A votre service. - Récit érotique publié le 05-06-2018
 
Samia - 11 Un couple modèle. - Récit érotique publié le 28-05-2018
 
Samia - 10 Les flots bleus - Récit érotique publié le 21-05-2018
 
Samia - 9 Tiens, des Chtis. - Récit érotique publié le 11-05-2018
 
Samia - 8 Débroussaillage. - Récit érotique publié le 02-05-2018
 
Samia - 7 Kristos - Récit érotique publié le 27-04-2018
 
Samia - 6 Une nuit à l'auberge. - Récit érotique publié le 19-04-2018
 
Samia - 5 Sur la route. - Récit érotique publié le 15-04-2018
 
Samia - 4 Sara la Noire. - Récit érotique publié le 03-04-2018
 
Samia - 3 Une nuit chez les Roms. - Récit érotique publié le 26-03-2018
 
Samia - 2 Oh, comme c'est mignon... - Récit érotique publié le 18-03-2018
 
Samia - 1 Samia, fille du voyage. - Récit érotique publié le 12-03-2018
 
De Comtesse à fille de cuisine - 3 - Récit érotique publié le 15-02-2018
 
De Comtesse à fille de cuisine - 2 - Récit érotique publié le 10-02-2018
 
De Comtesse à fille de cuisine - 1 - Récit érotique publié le 03-02-2018
 
Les vacances de Mia - 5 - Récit érotique publié le 22-01-2018
 
Les vacances de Mia - 4 - Récit érotique publié le 16-01-2018
 
Les vacances de Mia - 3 - Récit érotique publié le 07-01-2018
 
Les vacances de Mia - 2 - Récit érotique publié le 01-01-2018
 
Les vacances de Mia - 1 - Récit érotique publié le 19-12-2017
 
Une illusion parfaite par Christine François-Kirsch - Récit érotique publié le 28-11-2017
 
3 ans de pénitence - 14 - Récit érotique publié le 21-11-2017
 
3 ans de pénitence - 13 - Récit érotique publié le 14-11-2017
 
3 ans de pénitence - 12 - Récit érotique publié le 28-10-2017
 
Mia sans dessous tome 4. - Récit érotique publié le 23-10-2017
 
3 ans de pénitence - 11 - Récit érotique publié le 28-09-2017
 
3 ans de pénitence - 10 - Récit érotique publié le 22-09-2017
 
3 ans de pénitence - 9 - Récit érotique publié le 05-09-2017
 
3 ans de pénitence - 8 - Récit érotique publié le 24-08-2017
 
3 ans de pénitence - 7 - Récit érotique publié le 07-08-2017
 
3 ans de pénitence - 6 - Récit érotique publié le 18-07-2017
 
La fille qui voulait voir la mer. - Récit érotique publié le 08-07-2017
 
3 ans de pénitence - 5 - Récit érotique publié le 04-07-2017
 
3 ans de pénitence - 4 - Récit érotique publié le 20-06-2017
 
3 ans de pénitence - 3 - Récit érotique publié le 28-05-2017
 
3 ans de pénitence - 2 - Récit érotique publié le 19-05-2017
 
Confession à la cathédrale Sainte Gudule. - Récit érotique publié le 15-05-2017
 
3 ans de pénitence - 1 - Récit érotique publié le 11-05-2017
 
100 % blanche - 3 - Récit érotique publié le 27-03-2017
 
100 % blanche - 2 - Récit érotique publié le 18-03-2017
 
100 % blanche - 1 - Récit érotique publié le 14-03-2017
 
La fille qui voulait voir la mer - 4 - Récit érotique publié le 03-03-2017
 
La fille qui voulait voir la mer - 3 - Récit érotique publié le 20-02-2017
 
La fille qui voulait voir la mer - 2 - Récit érotique publié le 16-02-2017
 
La fille qui voulait voir la mer. - Récit érotique publié le 08-02-2017
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Mia-michael...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par vieillescazes le 2018-08-15 ....
• Par janeo le 2018-08-15 ....
• Par azerbebe le 2018-08-14 ....
• Par fontaine64 le 2018-08-14 ....
• Par Gillou le 2018-08-14 ....
• Par difale le 2018-08-14 ....
• Par Fellatore le 2018-08-14 ....
• Par Stalingrad le 2018-08-14 ....
• Par alaindresseur le 2018-08-14 ....
• Par speed34 le 2018-08-14 ....