S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par jet75 le 2018-02-15 ....
• Par Phebe35 le 2018-02-14 ....
• Par Souslasemelle le 2018-02-14 ....
• Par Soumisea le 2018-02-13 ....
• Par diablotin44 le 2018-02-13 ....
• Par freddy le 2018-02-13 ....
• Par Gemini le 2018-02-13 ....
• Par pagoth le 2018-02-11 ....
• Par Gentleman_pervers le 2018-02-10 ....
• Par mercure le 2018-02-10 ....

... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Microfictions : 3- Le cerisier

- Par l'auteur HDS Micky -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Micky [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur femme. - Email : micky106outlookfr

• 83 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.7 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.9
• L'ensemble des récits érotiques de Micky ont reçu un total de 940 075 visites.

sexe récit : Microfictions : 3- Le cerisier Histoire érotique Publiée sur HDS le 29-01-2018 dans la catégorie Entre-nous, hommes et femmes
Tags: Voyeurisme  Piscine, Plage  Soixante-neuf 
Cette histoire de sexe a été affichée 1900 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 3 votes ): Microfictions : 3- Le cerisier ( 9.7 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Microfictions : 3- Le cerisier ( 10.0 /10 )
 
Les Dernières Inscrites sur HDS.sexy - Sur votre Région :

 
Couleur du fond :


Microfictions : 3- Le cerisier

Comme chaque année au mois de juin, à l'apparition des premières chaleurs et des premières cerises, José se réjouissait. Il allait pouvoir sacrifier à un de ses petits plaisirs saisonniers : monter incognito dans son cerisier au fond de son jardin, revêtu de sa tenue de chasseur façon camouflage, afin de disposer d'une vue plongeante sur la piscine de ses voisins, les Moreau, et surplomber ainsi la haute palissade de bois qui séparait les deux propriétés. Agés d'une petite cinquantaine d'années, Sandrine et Rémi Moreau étaient en effet adeptes du naturisme et même un peu plus que cela. José les avait déjà surpris en pleine partie de baise au bord de leur piscine et c'est ce spectacle rare et précieux qu'il guettait désormais, armé d'une paire de jumelles pour les gros plans et d'un harnais de sécurité pour ne pas tomber de l'arbre en pleine masturbation.
Il était monté le samedi précédent, en vain. Le couple avait déambulé en maillot de bain avec ses deux grands enfants. Mais il avait entendu ces deux derniers partir sur leur scooter et il espérait que la liberté des parents irait dans son sens ce dimanche après-midi très ensoleillé. Il était donc monté dans son arbre en début d'après-midi et dégustait quelques cerises, attendant son heure.
Il n'eut pas à attendre trop longtemps. Sandrine Moreau, grande perche blonde aux cheveux mi-longs, genre l'actrice Sandrine Kiberlain, sortit de son habitation avec un bob, des lunettes noires, un magazine, une bouteille d'eau et une serviette de bain. Complètement à poil. José régla ses jumelles sur son pubis taillé en ticket de métro, ses seins légèrement tombants et ses fesses bien rondes, dévoilant en se penchant en avant un anus presque rose. Elle s'installa sur le bain de soleil, à quelques mètres en plongée du cerisier, presqu'en face de lui, si bien qu'il pouvait zoomer sur sa chatte comme si elle était à portée de son doigt. Elle commença à feuilleter son magazine, buvant de temps à autre à la bouteille posée à côté d'elle.

Puis Rémi Moreau apparut. Costaud, le Rémi. Genre Bruce Willis. 1,90m, 100 kg au moins, le type de gars à ne pas tomber dans les pattes en train de mater sa femme. D'où les précautions de José. Lui aussi était à poil, ce qui était le cas de le dire vu l'abondance de son système pileux. Il s'installa à côté de son épouse sur un autre bain de soleil, étalant aux jumelles de José l'abondance de ses organes génitaux. "Putain, il est équipé le mec, elle doit pas s'embêter la Sandrine. Pourvu qu'ils n'aient pas déjà baisé, ou qu'ils en aient envie maintenant", se disait José dans son cerisier.
Il s'arma donc de patience pendant que le couple prenait les UV, l'une lisant, l'autre somnolant. Cela menaçait de durer et José se demandait s'il n'allait pas perdre bêtement son après-midi. C'est alors que Rémi Moreau commença à prendre son sexe dans ses doigts et à le caresser légèrement pendant qu'il sommeillait. "Il rêve à des trucs", se dit José. Puis la main libre de l'homme s'évada vers la cuisse de la femme à côté de lui et entama une légère caresse. Vive réaction de la femme qui lui tapa sur la main et la déplaça sans ménagement. Deuxième tentative et deuxième réaction, assortie d'une intervention verbale de la femme que José ne put entendre mais qui n'était visiblement pas amène. "Bon, se dit-il, elle n'a pas envie de se faire mettre cet après-midi, c'est fichu".
Mais il faut croire que le Rémi était du genre tenace. Ou qu'il connaissait bien sa femme. Quittant le bain de soleil, il se positionna à quatre pattes dans le prolongement de celui de Sandrine, toujours prise par sa lecture, s'avança et précipita son groin entre les cuisses largement ouvertes tout en tenant solidement celles-ci. Une farouche bataille s'engagea. Sandrine commença à marteler le crâne de son mari avec son magazine tout en le houspillant mais l'homme tenait bon et poursuivait son exploration buccale. Sandrine essayait de repousser la tête de l'homme, ruait dans les brancards, menaçant de s'expulser du bain de soleil, mais la poigne solide de Rémi maintenant les choses en l'état. Petit à petit, la réaction féminine se faisait moins virulente. Sandrine ne cherchait plus à tirer la tête de son lécheur en arrière mais au contraire, la tenait fermement par la nuque dans sa position, ondulant maintenant des hanches. Elle avait ôté son chapeau et ses lunettes noires. Elle souriait et se léchait les lèvres. "Voilà, c'est fait, ils vont baiser", se réjouit José dans son cerisier, déboutonnant sa braguette.

Après une longue séance de léchage qui arracha parfois des petits cris à Sandrine, Rémi se releva, exhibant un braquemard que José jugea à peu près le double du sien en érection. Il prit les jambes de sa femme, les posa sur ses épaules et la pénétra avec précaution. Sandrine ouvrit grand la bouche, ses yeux dans ceux de son mari, prononçant quelques paroles hélas inaudibles aux oreilles du voyeur. L'homme, en appui sur le bain de soleil, trouva son rythme, alternant poussées longitudinales et latérales, de plus en plus profondes et rapides. José régla ses jumelles sur le fessier de son voisin, observant le travail de sa bite puis zooma sur le visage de Sandrine, radieux. Elle se mordait la main pour ne pas crier et la retirait pour prononcer quelques mots difficilement intelligibles mais où le voyeur reconnut "oui oui" et "encore encore".
Le couple éprouva cependant le besoin de changer de position. Cette fois, ce fut l'homme qui s'allongea et la femme qui s'empala sur lui, les pieds au sol. José la vit d'abord danser sur la bite avec frénésie, tournicotant de la croupe avec souplesse, les mains de son mari sur ses hanches. Puis elle inversa la position et José put apprécier à loisir les expressions de son visage pendant qu'elle s'infligeait le délicieux supplice du pal vaginal. A l'évidence, le volume de l'organe de son mari ne l'indisposait guère, bien au contraire. Elle se relevait au point de presque se détacher de lui et se laissait tomber sèchement jusqu'à la garde, yeux clos et bouche grande ouverte. "Nom de dieu, ça c'est un bon coup", se disait José en se masturbant frénétiquement d'une main, l'autre tenant les jumelles.

C'est alors que le téléphone portable du mari se mit à sonner. Le couple se dissocia afin que l'homme pût répondre. Il s'était relevé et parlait en marchant, exhibant un chibre en plein triomphe. Dans l'attente, Sandrine se caressait la chatte. Puis s'impatientant, elle s'approcha de son mari, s'accroupit et se mit à le sucer pendant qu'il téléphonait. José zooma sur sa main qui massait les couilles tout en pompant. L'homme lui caressait la tête en téléphonant, puis s'allongea à même le sol, sur la plage. "Nom de dieu, ils vont baiser pendant qu'il téléphone" jura José. Mais Sandrine continuait à sucer. Et à peine Rémi eut-il posé son téléphone par terre qu'elle lui offrit sa vulve tout en le suçant, le couple poursuivant ainsi ses ébats par un 69. José zooma sur la langue de l'homme qui fouillait la chatte de Sandrine. Le voyeur interrompit son paluchage car son sperme menaçait de gicler à tout moment et il voulait le garder jusqu'à la fin.

Après cette séance bucco-génitale prolongée, le couple se releva et Sandrine prit son mari par la main pour le conduire vers la maison. "Merde, ils vont finir au lit et je ne verrai rien", se dit José, dépité. Il procéda à un long travelling, passant du salon à la cuisine, encore visible, mais pas à la chambre, située de l'autre côté. Les minutes s'égrenaient et le voyeur s'apprêtait à descendre, rebraguetté, de son perchoir, quand il perçut du mouvement du côté du salon. "Ah, les voilà, ils sont toujours à poil, ils ont dû faire une station quelque part".
De fait, Rémi était toujours en érection et sa femme l'attirait sur le canapé. Une jambe sur le dossier, l'autre autour des reins de son mari, elle le fit entrer en elle et le couple reprit son va et viens. José se dépêcha de faire le point avec ses jumelles. L'image était un peu brouillée mais suffisamment précise pour voir Sandrine introduire son majeur dans l'anus de son mari pendant qu'il la besognait durement.
" Bon dieu, quelle salope !" murmura José. Sans lâcher son emprise anale, elle se cambrait, ruait, beuglait (José pouvait le voir à l'expression de sa bouche) et l'homme finit par éjaculer à longs traits, une partie sur le corps de son épouse. José les accompagna à distance en giclant sur l'écorce du cerisier. Puis le couple se releva et gagna la piscine où il s'abandonna avec volupté. José capta les dernières images, celle d'un couple amoureux dans l'onde. Il en avait assez vu. C'était le top. Il descendit avec précaution non sans avoir reboutonné sa braguette humide et ramassé des cerises au passage.
Après avoir pris une douche, le voyeur se rhabilla, remplit un petit panier de cerises et sonna à la porte de ses voisins
- Bonjour, je vous ai apporté quelques fruits de mon arbre, celui que vous voyez là-bas, je les ai cueillis ce matin, ils sont tout frais.
- Ah comme c'est gentil, lui répondit Sandrine, qui avait revêtu une sorte de paréo sur sa nudité. Vous entrez ?
- Non, merci, j'ai à faire chez moi. Profitez bien de votre piscine, il fait un temps superbe.
Et il rentra chez lui, espérant qu'il ferait aussi beau le week-end suivant.





Avis des internautes sur cette histoire érotique

... Histoires De Sexe Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67

Les avis des lecteurs
 

Ces minis séries sont excellentes : on y retrouve tout le style de Maguy.
Bravo, continuez !

 
 

je trouve ces séries courtes excellentes. Continuez !

 
VIEULOU

Ah ! Le bonheur du voyeur

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 

Nos membres sexy se dévoilent...


Autres histoires érotiques publiées par Micky


 
Microfictions : 5- Le gâteau - Récit érotique publié le 13-02-2018
 
Microfictions : 4- La cuisine - Récit érotique publié le 11-02-2018
 
Les aventures de Bernard et Agnès (2) - Récit érotique publié le 05-02-2018
 
Microfictions : 3- Le cerisier - Récit érotique publié le 29-01-2018
 
Microfictions : 2- Le miroir - Récit érotique publié le 25-01-2018
 
Microfictions : 1- Le Réveil. - Récit érotique publié le 23-01-2018
 
Les aventures de Bernard et Agnès - Récit érotique publié le 15-01-2018
 
La mère, la fille et leurs amants - Récit érotique publié le 29-12-2017
 
La sénatrice avait la cuisse légère - Récit érotique publié le 11-12-2017
 
L'art du parler cru - Récit érotique publié le 28-11-2017
 
Sur la plage naturiste (2) - Récit érotique publié le 17-11-2017
 
Sur la plage naturiste (1) - Récit érotique publié le 29-07-2017
 
Sur le Tour de France - Récit érotique publié le 05-07-2017
 
Prof hier, amante aujourd'hui - Récit érotique publié le 16-06-2017
 
Comment regarder une vidéo porno en couple - Récit érotique publié le 03-06-2017
 
Matures en folie - Récit érotique publié le 08-05-2017
 
Les joies érotiques de la randonnée cycliste - Récit érotique publié le 19-04-2017
 
Initiation d'un jeune homme de 20 ans par l'amie de sa mère - Récit érotique publié le 28-03-2017
 
Initiation d'une jeune fille de 20 ans par une sexagénaire épanouie - Récit érotique publié le 14-03-2017
 
La sexygénaire - Récit érotique publié le 26-02-2017
 
Deux collègues en libertinage - Récit érotique publié le 09-02-2017
 
Une fausse prude - Récit érotique publié le 19-01-2017
 
Intermittents du spectacle... sexuel - Récit érotique publié le 05-01-2017
 
Les baigneuses - Récit érotique publié le 19-12-2016
 
De trois à quatre - Récit érotique publié le 03-12-2016
 
L'amour, c'est parfois du sport - Récit érotique publié le 11-11-2016
 
L'amour en monospace - Récit érotique publié le 12-10-2016
 
Fuck again à Moscou - Récit érotique publié le 01-10-2016
 
Une énarque se décoince - Récit érotique publié le 10-09-2016
 
Un été des années 70 - Récit érotique publié le 23-06-2016
 
Antoine et Antoinette, jumeaux chauds - Récit érotique publié le 09-06-2016
 
Mère et fille en libertinage - Récit érotique publié le 22-05-2016
 
Un sacré mariage - Récit érotique publié le 05-05-2016
 
Galipettes à l'anglaise - Récit érotique publié le 15-04-2016
 
Dans le sérail d'une candidate à la présidence de la République - Récit érotique publié le 31-03-2016
 
Journal d'une pucelle provisoire - Récit érotique publié le 01-03-2016
 
Une partie de belote... sans cartes - Récit érotique publié le 17-02-2016
 
Maîtresse de maison - Récit érotique publié le 06-02-2016
 
La joggeuse avait la cuisse légère - Récit érotique publié le 23-01-2016
 
Trio à l'italienne - Récit érotique publié le 08-01-2016
 
Mon Dieu quel bonheur d'avoir un amant bricoleur - Récit érotique publié le 04-12-2015
 
Quel pied ! - Récit érotique publié le 23-11-2015
 
Sexphone et smartsex - Récit érotique publié le 12-11-2015
 
Thérapie par l'adultère - Récit érotique publié le 03-11-2015
 
Une petite partouze familiale - Récit érotique publié le 22-10-2015
 
La toubib au corps chaud - Récit érotique publié le 13-10-2015
 
Une rentrée scolaire érotique - Récit érotique publié le 02-10-2015
 
La statuette - Récit érotique publié le 25-09-2015
 
Le frère, la soeur et le beau cul - Récit érotique publié le 12-09-2015
 
L'orage - Récit érotique publié le 01-09-2015
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Micky...

... Histoires De Sexe Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67