S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Voilier2970 le 2018-02-22 ....
• Par Maître Guy le 2018-02-21 ....
• Par Kev591 le 2018-02-21 ....
• Par Hypnoziss le 2018-02-20 ....
• Par Max le 2018-02-20 ....
• Par Maitre Paris le 2018-02-20 ....
• Par Tony le 2018-02-20 ....
• Par Stevenvinc3 le 2018-02-19 ....
• Par ddbb le 2018-02-18 ....
• Par quentinos le 2018-02-17 ....

... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Première soirée avec Stef Partie 5

- Par l'auteur HDS Sethypaulita -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Sethypaulita [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : sethypaulitahotmailfr

• 6 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.0 • Cote moyenne attribuée par HDS : 8.7
• L'ensemble des récits érotiques de Sethypaulita ont reçu un total de 58 177 visites.

sexe récit : Première soirée avec Stef Partie 5 Histoire érotique Publiée sur HDS le 29-01-2018 dans la catégorie Entre-nous, les hommes
Tags: Gros sexe  Sodomie  Jeunes 
Cette histoire de sexe a été affichée 3112 fois depuis sa publication.


Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Première soirée avec Stef Partie 5 ( 9.0 /10 )
 
Les Dernières Inscrites sur HDS.sexy - Sur votre Région :

 
Couleur du fond :


Première soirée avec Stef Partie 5

Je pensais qu'il allait jouir dans cette position mais il me baisait lentement et il contrôlait très bien son plaisir. Après un petit moment, il a laissé glisser sa queue hors de moi en saisissant ma cheville pour guider ma jambe droite vers la gauche. Par réflexe j'ai poursuivi le mouvement pour me redresser et me placer à quatre pattes. Je me suis légèrement avancé pour appuyer les mains sur la tête de lit. La couverture avait glissé de ses épaules sans que cela le préoccupe... je suppose, de toute façon, qu' en cas de prise sur le fait, le résultat aurait été le même, couverture ou pas. Il a laissé échapper un soupir d'admiration et de désir en caressant mes fesses tandis que je creusais le dos comme une chatte en chaleur pour les lui présenter sous leur meilleur jour, en attendant gentiment qu'il m'encule. Il a peloté mon cul pendant quelques instants avant de placer sa queue entre mes fesses pour la faire glisser dans ma raie. Je l'ai regardé par-dessus mon épaule serrer mes fesses pour entourer sa queue qui allait et venait lentement, il s'est masturbé avec mon cul sur plusieurs va-et-vient. Il a ensuite relâché mes fesses pour saisir sa queue et l'utiliser pour frapper doucement ma fesse droite qui remuait sous ses impacts. Il a chuchoté que mon cul était fait être enculé avant de guider lentement son gland vers mon anus. J'ai placé ma main droite sur ma fesse droite pour l'écarter et faciliter son entrée. Je lui ai souri en me concentrant pour ouvrir mon anus. Il s'est avancé en me regardant dans les yeux et mon sourire s'est transformé en une expression de plaisir et de soumission lorsque j'ai senti son gros gland traverser mon anus. Il était tellement dilaté et son entrée tellement fluide que j'ai lâché un gémissement de plaisir imperceptible en dégustant chaque centimètre de sa queue. De la main je caressais mon anus étiré autour de sa grosse bite et lorsque sa queue est arrivée au fond, j'ai caressé son ventre un court instant avant de basculer vers l'avant et me préparer à recevoir ses coups de bite. Il a placé les mains sur le haut de mes fesses et a reculé pour amorcer un lent va-et-vient. Ses mouvements étaient fermes mais il prenait garde à ne faire aucun bruit. Je me suis laissé enculer lentement en souriant parfois malgré moi. Sa présence en moi était vraiment grisante. À deux ou trois reprises, il s'est laissé glisser hors de mon cul pour écarter mes fesses et regarder mon anus béant avant de revenir à l'intérieur. Après un petit moment, je me suis redressé tandis qu'il continuait à m'enculer. Il a saisi ma nuque avec la main et a attiré mon visage vers le sien. J'ai glissé la main droite vers l'arrière pour agripper sa fesse et j'ai tourné le visage vers lui pour que nos langues se rencontrent. Sa main gauche était sur mon cou et sa main droite sur ma hanche. Je suivais le rythme de ses mouvements de hanche et de la main gauche je m'agrippais à la tête de lit pendant qu'il m'embrassait. Son regard ne quittait pas le mien et je le sentais approcher de l'orgasme. Il s'est enfoncé profondément en moi et un frisson de plaisir m'a parcouru. Il a baissé les yeux et sa main a effleuré ma peau. J'ai suivi son regard pour admirer sa grosse bite entrer et sortir de mon cul sur une grande partie de son tronc. Je lui ai demandé en murmurant s'il voulait éjaculer dans mon cul, et je me suis laissé aller vers l'avant sans attendre de réponse. Avec les deux mains accrochées à la tête de lit, j'ai creusé le dos au maximum pour lui offrir la plus belle vue possible de mon cul et de mon dos. Ses mains ont saisi mes fesses et il a continué à m'enculer fermement.

Après quelques puissants coups de bite orgasmiques, je l'ai senti ralentir pour laisser venir son orgasme en douceur. Il a ensuite enfoncé en moi tout ce qu'il pouvait de sa queue tout en soupirant doucement. J'ai pu alors sentir au niveau de mon périnée et de mon anus les puissantes secousses de ses éjaculations. J'ai eu la chair de poule et il a dû le remarquer car ses doigts effleuraient mon dos et mes fesses tandis que sa queue déversait son sperme en moi. J'étais tellement absorbé par le plaisir que je n'ai pas compté ses nombreuses éjaculations. On est restés dans cette position pendant quelques instants, je m'amusais à contracter mon anus autour de son gros sexe qui restait figé en moi pendant qu'il me caressait et me pelotait les fesses en les écartant. Après ces quelques instants, je l'ai senti reculer lentement pour laisser coulisser sa longue bite hors de mon cul. Lorsqu'elle est sortie, mon anus est enfin parvenu à se refermer avant de se détendre en restant légèrement béant et en provoquant chez moi une sensation de froid. J'ai alors senti son sperme s'écouler de mon anus sans que je puisse le retenir et j'ai pensé que j'allais souiller ses draps mais il avait déjà anticipé et avait saisi du papier toilette pour l'essuyer. Il a ensuite écarté mes fesses avec les mains pour admirer l'anus qu'il avait tellement pistonné. Puis il les a relâchées pour y donner une petite claque qui les a fait rebondir. J'ai regardé par-dessus mon épaule lorsqu'il se laissait aller pour s’asseoir sur ses talons. Je me suis retourné en m’asseyant sur le lit en tâchant de contrôler mon cul dilaté. On a échangé un sourire béat et il a murmuré qu'il était accro, j'ai doucement pouffé de rire d'un air approbateur en glissant la main sous sa grosse bite brillante qui reposait lourdement sur le drap, encore gonflée par sa performance. Je l'ai amoureusement manipulée en passant le doigt sur sa grosse veine centrale avant de remettre son prépuce en place avec délicatesse, ce qui a poussé une dernière goutte de sperme a ressortir de son gland recouvert. J'ai posé mon regard sur son visage, ses yeux me contemplaient avec un petit air satisfait. Comme s'il réalisait la chance qu'il avait d'avoir une aussi belle queue et du désir qu'elle provoquait en moi. J'ai glissé la main sous ses couilles pour les palper un instant avant de m'approcher de son visage pour l'embrasser et lui murmurer qu'on pouvait remettre ça quand il voulait. Il a souri et je me suis levé pour réenfiler mon t-shirt et mon pantalon, en veillant à lui tourner le dos pour lui laisser le loisir de mater mon cul. Je suis sorti de la chambre pour me rendre rapidement aux toilettes en silence et m'asseoir sur la cuvette afin d'évacuer la dose qu'il avait laissée en moi. Il avait tellement défoncé mon anus que mon contrôle était très réduit, il a suffit que je m'assoie pour que le reste de son sperme s'écoule tout seul, il y en avait beaucoup moins que la première fois... mais c'était compréhensible vu qu'il s'agissait de son quatrième orgasme. Moi, je n'en avais eu qu'un, même si je l'avais frôlé à plusieurs reprises lorsqu'il m'enculait et qu'il stimulait ma prostate. Après m'être nettoyé, j'ai encore une fois regardé mes fesses dans le miroir en repensant à ce qu'il avait dit à leur propos et à la photo qu'il avait marquée dans son magazine. Je suis retourné en silence dans sa chambre pour le retrouver étendu sur le lit, les bras et les jambes écartés, en train d'apprécier la dose d'endorphine qui devait parcourir ses veines. J'ai commencé à bander à la vue de son beau corps délicat et finement dessiné et de son gros membre qui gisait au repos sur son ventre. Je me suis approché du lit pour enlever mon pantalon et m’étendre à côté de lui. Il semblait s'assoupir, mais j'avais besoin de jouir. J'ai caressé sa grosse bite au repos de la main gauche et j'ai commencé à me masturber de la main droite. Après quelques secondes, il s'est penché sur moi pour glisser la main dans mon entrejambe et enfouir deux doigts dans mon anus. Il a alors commencé à me masturber le cul en titillant mon téton avec sa langue, comme je l'avais fait plus tôt. La sensation était puissante et le fait de saisir son gros membre dans une main tout en laissant mon corps rebondir sous les mouvements de ses doigts dans mon cul m'a entraîné très vite vers l'orgasme. Mon orgasme a été très court par rapport aux siens et je n'ai pas eu beaucoup de mal à nettoyer les deux petites éjaculations qui s'étaient écoulées sur mon pouce et sur la base de mon sexe. J'ai ressenti une pointe de déception et d'humiliation en considérant à quel point c'était ridicule par rapport aux jets puissants qu'il avait déversés plus tôt. Il a laissé glisser ses doigts hors de mon anus et s'est laissé retomber à côté de moi dans un soupir et je suis redescendu dans le lit pour poser ma tête sur les oreillers et poser la main par-dessus son sexe. J'ai du m'assoupir rapidement car je me suis réveillé peu après pour retrouver Stef debout à côté du lit qui me tendait mon caleçon et mon pyjama en me disant qu'il valait mieux nous rhabiller avant le matin. Il m'a laissé me rhabiller à moitié endormi avant de s'étendre à côté de moi et de nous recouvrir avec la couverture. Je l'ai senti s'allonger à côté de moi et je me suis rendormi en quelques secondes.





Avis des internautes sur cette histoire érotique

... Histoires De Sexe Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67

Les avis des lecteurs
 

J'ai lu ton histoire...elle m'a beaucoup plu. Ma bite était bien dure en la lisant et en imaginant ta crème chaude arroser cet anus béant qui ensuite laissa couler ce bon jus que j'aurais aimé gouter avec la pointe de ma grosse langue...je suis .un homme très vicieux, écris moi si tu veux, raconte moi tes histoires cochonnes

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 

Nos membres sexy se dévoilent...


Autres histoires érotiques publiées par Sethypaulita


 
Première soirée avec Stef Partie 5 - Récit érotique publié le 29-01-2018
 
Première soirée avec Stef Partie 4 - Récit érotique publié le 21-12-2017
 
Première soirée avec Stef Partie 3 - Récit érotique publié le 25-10-2017
 
Première soirée avec Stef Partie 2 - Récit érotique publié le 05-08-2016
 
Première soirée avec Stef Partie 1 - Récit érotique publié le 17-03-2016
 
Jeune homme se fait prendre par jeune fille dotée d'une énorme queue - Récit érotique publié le 04-11-2015
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Sethypaulita...

... Histoires De Sexe Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67