S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Voilier2970 le 2018-02-22 ....
• Par Maître Guy le 2018-02-21 ....
• Par Kev591 le 2018-02-21 ....
• Par Hypnoziss le 2018-02-20 ....
• Par Max le 2018-02-20 ....
• Par Maitre Paris le 2018-02-20 ....
• Par Tony le 2018-02-20 ....
• Par Stevenvinc3 le 2018-02-19 ....
• Par ddbb le 2018-02-18 ....
• Par quentinos le 2018-02-17 ....

... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Toute une éducation, partie 8

- Par l'auteur HDS July2 -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par July2 [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur femme. - Email : july.f.julyoutlookfr

• 32 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.0 • Cote moyenne attribuée par HDS : 10.0
• L'ensemble des récits érotiques de July2 ont reçu un total de 132 807 visites.

sexe récit : Toute une éducation, partie 8 Histoire érotique Publiée sur HDS le 13-02-2018 dans la catégorie Entre-nous, hommes et femmes
Tags: Triolisme  Sodomie  Cunnilingus 
Cette histoire de sexe a été affichée 2394 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Toute une éducation, partie 8 ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Toute une éducation, partie 8 ( 10.0 /10 )
 
Les Dernières Inscrites sur HDS.sexy - Sur votre Région :

 
Couleur du fond :


Toute une éducation, partie 8

- Viens je t’emmène dans un de mes magasins préféré.

Il me prend la main et me guide à travers les rues de Montauban. On arrive face à une devanture un peu décrépie. Je me demande où il m’entraîne ainsi, puis je lève les yeux et vois écrit : MagiXXX.

Avant que j’ai eu le temps de réaliser qu’il m’emmène dans un sex-shop, il est en train de pousser la porte.

- Salut Xavier ! Lui lance le vendeur en quittant son comptoir. Mais dis moi, tu as changé de binôme !
- Salut Pedro. Je te présente Magali, une amie de longue date…
- Bonjour Magali.
- Bonjour, je réponds timidement.

Puis mon amant m’emmène dans les allées de la boutique.

- Je parie que tu n’as jamais mis les pieds dans un sex-shop ?
- En effet. Tu n’as pas peur que Pedro vende la mèche à Alice ?
- Ce n’est pas d’Alice dont il parlait… je viens parfois ici avec Alexia.
- Avec Alexia, vous avez déjà…
- Oui.
- Je croyais que tu avais jamais trompé Alice.
- C’est le cas… mais c’est un peu compliqué. On pourrait en parler une autre fois ? Je ne t’ai pas amenée ici pour discuter de ça.

Je me résigne pour le moment, bien décidée à connaître le fin mot de cette histoire.

- Et pourquoi m’as-tu amenée ici ?
- Pour que tu choisisses quelque chose, je te l’offre.
- Mais t’es fou ?
- Pas du tout, alors choisis sinon je le fais pour toi et tu auras quand même ton cadeau !

Je me promène alors dans les rayonnages. Puis je décide de faire un petit clin d’œil à l’une de ses envies et prends un bijou anal en en acier, orné d’un strass rouge.

- Vraiment ? Me demande-t-il l’air perplexe.
- Je fais confiance à ton instinct concernant le fait que je vais aimer l’anal…
- Dans ce cas prends plutôt celui-ci, me dit-il en rangeant le bijou que j’ai lettre pour m’en tendre un autre. Non seulement pour débuter il est mieux puisqu’il est en silicone, mais en plus il contient une boule de Geisha, procurant une délicieuse sensation de vibrations…
- Tu sais que tu pourrais te reconvertir en vendeur dans l’érotisme ?

Pour toute réponse, il m’embrasse.

Il m’entraîne vers la caisse et paie le bijou.

- Et voici la commande que tu m’as passée avant, dit Pedro en lui tendant un paquet.
- Merci, à plus mec !

Et Xavier nous entraîne à l’extérieur.

- Et qu’as-tu commandé ? Je lui demande, mutine.
- Encore une surprise bébé. Pour demain.

On dépose nos achats dans le coffre de la voiture et nous dirigeons vers le centre-ville pour y faire les boutiques avant de nous installer à la terrasse d'un café.

- Je pense pas rester demain soir encore, lui dis-je doucement, comme si je craignais un peu sa réaction.
- Ah bon ? S’étonne-t-il en levant les yeux de son Coca.
- Oui, j’aimerais bien aller à la salle demain, rattraper ma séance d’aujourd’hui, et faut que je bosse, j’ai pas mal de travail en retard et je sais que si je reste avec toi je ne vais rien faire de tout ça.
- Comme tu veux poupée, on va en profiter un max alors jusque demain après-midi.

Je lui souris et avale une gorgée de mon café.

- Mais en fait tu n’arrives pas à te passer de ton sport… parce que franchement avec tout le sexe qu’on a fait ses derniers temps, tu n’as rien besoin de rattraper, tu t’es bien dépensée.
- J’ai besoin d’y aller, c’est comme une drogue. Et sans ça, je peux dire au revoir à tout ça, je lui réponds en désignant mon corps.
- Même avec quelques kilos en plus, tu serais toujours magnifique. Tu l’étais déjà y a 12 ans.
- Charmeur va ! Mais sans le sport, je pense que je serais pas celle que je suis, pas juste physiquement. C’est vraiment un échappatoire. Tu as forcément quelque chose pour t’évader…
- Baiser…
- Ça c’est tout le monde, même si je dois avouer que tu es plutôt très actif… y a forcément autre chose que tu fais pour te vider la tête.
- Je joue de la guitare et je chante… dit-il sur le ton de la confidence.

Je manque recracher la gorgée de café que je viens de boire.

- Je savais que j’aurais rien du te dire. Même Alice n’est pas au courant.
- Non, je ne me fous pas de toi, c’est juste que je ne m’attendais pas à ça. Déjà, je voyais un truc plus sportif, et ensuite je n’ai pas vu de guitare chez toi… et excuse moi, mais dans mes souvenirs, tu chantais assez mal…


** Été 2004 :

- Magali, c’est pour toi ! Me dit ma mère depuis le bas des escaliers.

Je descends, vêtue d’un dos nageur noir, d’un jeans baggy trop grand et d’une paire de Converse rouge. Et je me retrouve face à Xavier, grand blond, appuyé à l’encadrement de porte, son skate sous le pied.

- Ça te dit d’aller se poser à la gare routière un peu ?

J’attrape mes rollers et le suis. Durant tout le chemin, je ne peux m’empêcher de le regarder : je le trouve vraiment canon, et il m’a déjà fait des avances, mais j’ai préféré les repousser. Je n’ai pas assez confiance en moi…

On fait quelques figures puis on s’installe sur un banc. Xavier s’allonge, la tête sur mes cuisses et sort son MP3. Il place l’un des écouteurs dans son oreille droite et me tend l’autre. Puis il se met à chanter et je crois que je n’ai jamais rien entendu de pire…

Nos regards se croisent et je ne peux m’empêcher d’exploser de rire. Il rougit puis ses rires se joignent aux miens. **

- Comme quoi les choses changent bébé… ma guitare est rangée dans mon dressing. Et sinon oui je fais du sport mais c’est pas un défouloir. Je m’entretiens juste.
- Tu me ferais entendre une fois ?
- Je sais pas… c’est un truc que je n’ai partagé avec personne… allez viens on rentre poupée.

Sur le chemin du retour, on reste tous les deux silencieux. Même arrivés chez lui, je le trouve très distant.

- Je vais prendre une douche, m’annonce-t-il.

Et il me laisse dans le salon. Je ne sais pas quelle mouche l’a piqué. On passe pourtant un bon week-end pour le moment.

Je décide de le rejoindre sous la douche. Quand j’arrive devant la cabine de douche, je commence à défaire les boutons de mon chemisier. Il se tourne alors et me voit.

- Pas maintenant, s’il te plaît.

Je retourne m’installer sur le canapé, un peu décontenancée par son attitude. Quand il ressort de la salle de bains, il a enfilé une chemise noire à manches longues, dont il a laissé les 2 boutons ouverts. Et je le trouve irrésistiblement sexy.

- Désolé de t’avoir répondu un peu sèchement avant.
- Pas grave…

En réalité, ça m’a beaucoup plus blessée que je ne le laisse paraître.

Il commence à faire à manger.

Après le repas, on s’installe sur le canapé et il me fait m’asseoir entre ses jambes et me prend dans ses bras. Il passe alors un bras sous mon chemisier et promène ses doigts sur mon ventre. Il glisse ensuite un doigt sous l’élastique de ma jupe au-dessous de laquelle je n’ai pas remis de sous vêtements.

Je sens sa queue durcir au creux de mes reins à mesure qu’il caresse mon sexe. Alors que je bascule la tête en arrière et que je suis au bord de l’orgasme, la sonnette retentit.

J’ai un moment de panique, pensant qu’il doit s’agir d’Alice vu l’heure tardive. Xavier, quant à lui, ne manifeste aucune surprise. Il continue de me caresser tout en mordillant le lobe de mon oreille jusqu’à me faire jouir.

Puis il se lève et va ouvrir la porte. C’est Alexia.

- On n’attendait plus que toi… dit-il en la faisant entrer.

Elle porte une robe ultra moulante et ultra courte.

Devant mon air interrogateur, Xavier s’approche de moi :

- Une petite révision de la leçon 4, et initiation à quelques petites choses… pour ça que je voulais pas avant dans la douche.

Il me prend la main et me fait le lever. Il prend mon visage entre ses mains et m’embrasse tendrement. Alexia se tient debout derrière moi, elle se plaque contre mon dos et passe ses bras sous les miens. Elle ouvre les boutons de mon chemisier puis le fais glisser.

- J’ai envie de toi depuis que j’ai aperçu ton corps ce matin, me susurre-t elle à l’oreille en plaçant ses mains sur mes seins.

Elle les malaxe à travers la dentelle de mon soutien-gorge.

Puis Xavier me soulève et m’emmène dans sa chambre, suivi d’Alexia. Il me pose sur le lit et embrasse mon ventre.

- Je vais la laisser s’occuper de toi. Pendant ce temps, je vais m’installer là, dit-il en désignant un petit fauteuil. Et je vais profiter du spectacle. Je sens que je vais adorer me branler en la regardant te caresser, t’embrasser, te faire jouir. Et elle va te faire découvrir le plaisir de la sodomie. Elle va faire ça en douceur. J’ai peur que pour une première je sois trop brutal. J’aime tellement ça que je crains de pas me contrôler. Et je ne veux pas te faire mal bébé.

Il se recule et se déshabille. Alors qu’il ouvre son jean, Alexia se place au-dessus de moi. Elle m’embrasse tout en frottant son sexe au mien à travers le tissus de ma jupe. Xavier vient lui ouvrir sa robe et la lui enlève avant d’aller s’asseoir.

Elle a un corps magnifique, elle doit faire courir les hommes, et les femmes certainement aussi, derrière elle.

Elle se relève, me fait m’asseoir et me retire mon soutien-gorge. Puis elle me pousse en arrière et m’enlève ma jupe. Ses yeux se posent sur mon sexe nu avant de croiser mon regard. Elle mord sa lèvre inférieure. Comme ce matin.

Elle se place sur moi, m’embrasse tout en massant mon sein gauche. Puis sa main glisse le long de mon corps et se pose sur ma chatte. Elle glisse deux doigts en moi et mon corps se cambre aussitôt. Elle fait venir ses doigts en moi, sa bouche trouve maintenant mon téton droit. Elle le mordille et l’excitation se fait plus grande encore.

Puis elle fait descendre sa bouche jusqu’à ma chatte en torturant mon clitoris avec sa langue avant de le mordiller jusqu’à me faire jouir.

- Xav’ , rejoins nous s’il te plaît, lui demande-t-elle en de relevant. Mettez vous en 69, Mag au-dessus que j’ai accès à ce joli petit cul.

Xavier s’allonge et je m’installe au-dessus de lui. Il place ses mains sur mes cuisses, juste sous mes fesses et tire dessus pour les écarter. Puis il promène sa langue le long de mes lèvres alors que je fais glisser sa queue dans ma bouche.

- Je vais utiliser un gode pas trop gros pour t’enculer ma belle.

Je sens la langue de Xavier remonter le long de ma raie et titiller mon anus avant qu’Alexia y présente le gode. Elle le fait entrer lentement. C’est assez déroutant comme sensation : je sens une légère pression pas forcément agréable mais en même temps cela me procure un certain plaisir.

Après quelques minutes, je ne sens plus aucune résistance et elle fait un léger va et vient et je trouve ça très bon.

- Je vais jouir bébé, et j’ai envie de te prendre… dit doucement Xavier.

Alexia retire le dildo et Xavier me fait rouler sur le côté. Puis il se met au-dessus de moi, les mains de chaque côté de ma tête et me pénètre doucement. Je passe mes mains dans son dos et il me fait l’amour plus tendrement que jamais.

Il se laisse tomber à côté de moi après avoir jouit. Alexia est allongée au bord du lit et se caresse.

Je m’approche d’elle et lui écarte les jambes avant d’y fourrer mon visage pour lui faire cunni. A mesure que ma langue parcourt son intimité, elle tire sur mes cheveux tout en gémissant jusqu’à jouir.

Xavier s’allonge à côté de moi et je me blottis contre lui, Alexia se lovant contre moi dans mon dos.





Avis des internautes sur cette histoire érotique

... Histoires De Sexe Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67

Les avis des lecteurs
 

Comme a ton habitude petite bombe....c'est bon !!!!!
Découverte et plaisirs..... Ce petit Xavier à bien de la chance....


 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 

Nos membres sexy se dévoilent...


Autres histoires érotiques publiées par July2


 
Punition Matinale - Récit érotique publié le 19-02-2018
 
Toute une éducation, partie 10 - Récit érotique publié le 17-02-2018
 
Toute une éducation, partie 9 - Récit érotique publié le 15-02-2018
 
Toute une éducation, partie 8 - Récit érotique publié le 13-02-2018
 
Toute une éducation, partie 7 - Récit érotique publié le 12-01-2018
 
Toute une éducation, partie 6 - Récit érotique publié le 04-01-2018
 
Toute une éducation, partie 5 - Récit érotique publié le 04-12-2017
 
Toute une éducation, partie 4 - Récit érotique publié le 02-12-2017
 
Toute une éducation, partie 3 - Récit érotique publié le 30-11-2017
 
Toute une éducation, partie 2 - Récit érotique publié le 28-11-2017
 
Toute une éducation, partie 1 - Récit érotique publié le 26-11-2017
 
La femme de mon employé, partie 4 - Récit érotique publié le 24-11-2017
 
La femme de mon employé, partie 3 - Récit érotique publié le 22-11-2017
 
La femme de mon employé, partie 2 - Récit érotique publié le 20-11-2017
 
Le patron de mon mari, version 2, partie 2 - Récit érotique publié le 23-10-2017
 
Le patron de mon mari, version 2, partie 1 - Récit érotique publié le 21-10-2017
 
La femme de mon employé, partie1 - Récit érotique publié le 19-10-2017
 
Coup de coeur entre artistes 15 - Récit érotique publié le 08-09-2017
 
Coup de coeur entre artistes 14 - Récit érotique publié le 06-09-2017
 
Coup de coeur entre artistes 13 - Récit érotique publié le 04-09-2017
 
Coup de coeur entre artistes 12 - Récit érotique publié le 26-07-2017
 
Coup de coeur entre artistes 11 - Récit érotique publié le 24-07-2017
 
Coup de coeur entre artistes 10 - Récit érotique publié le 22-07-2017
 
Coup de coeur entre artistes 9 - Récit érotique publié le 20-07-2017
 
Coup de coeur entre artistes 8 - Récit érotique publié le 18-07-2017
 
Coup de coeur entre artistes 7 - Récit érotique publié le 16-07-2017
 
Coup de coeur entre artistes 6 - Récit érotique publié le 14-07-2017
 
Coup de coeur entre artistes 5 - Récit érotique publié le 12-07-2017
 
Coup de coeur entre artistes 4 - Récit érotique publié le 10-07-2017
 
Coup de coeur entre artistes 3 - Récit érotique publié le 08-07-2017
 
Coup de coeur entre artistes 2 - Récit érotique publié le 06-07-2017
 
Coup de coeur entre artistes. - Récit érotique publié le 02-07-2017
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de July2...

... Histoires De Sexe Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67