S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par ddbb le 2018-02-18 ....
• Par quentinos le 2018-02-17 ....
• Par Ace59 le 2018-02-17 ....
• Par Xandor le 2018-02-16 ....
• Par Maitresstrict le 2018-02-16 ....
• Par jet75 le 2018-02-15 ....
• Par Phebe35 le 2018-02-14 ....
• Par Souslasemelle le 2018-02-14 ....
• Par Soumisea le 2018-02-13 ....
• Par diablotin44 le 2018-02-13 ....

... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Ma première soumission (Partie 3)

- Par l'auteur HDS Lucille -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Lucille [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur femme. - Email :

• 3 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.3 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.0
• L'ensemble des récits érotiques de Lucille ont reçu un total de 16 157 visites.

sexe récit : Ma première soumission (Partie 3) Histoire érotique Publiée sur HDS le 13-02-2018 dans la catégorie Dominants et dominés
Tags: Sodomie  Dominant Maitre  Gros sexe 
Cette histoire de sexe a été affichée 3561 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Ma première soumission (Partie 3) ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Ma première soumission (Partie 3) ( 9.0 /10 )
 
Les Dernières Inscrites sur HDS.sexy - Sur votre Région :

 
Couleur du fond :


Ma première soumission (Partie 3)

-- ATTENTION HISTOIRE POUR LECTEURS AVERTIS --

.........

« Nous allons passer aux choses sérieuses maintenant » me dit-il avec une voix sourde.
Il débarrasse intégralement la table et pose un verre à pied propre dessus.
Il repart et revient avec deux pinces à seins formées de deux baguettes que l’ont peux serrer ou desserrer à l’aide d’une bague. Au bout de ces pinces se trouvent deux petites clochettes. Il installe délicatement les pinces sur le bout de mes seins. Je suis étonnée de la douceur avec laquelle il me les mets. Il sert légèrement la bague, juste pour que je puisse sentir un léger pincement.
Il défait les cordes de la chaise et me libère les jambes.
« Maintenant tu vas t’appliquer à faire des allers retours sur ce cône pendant que je te regarde faire jusqu’à que je sois bien dur. Aller, en mouvement mademoiselle !»
Je commence à me relever doucement de la chaise, le cône sort centimètres par centimètres. J’arrive en haut, il m’ordonne de redescendre aussitôt. Bizarrement le cône re rentre facilement dans mon cul…en même temps… depuis le temps qu’il était dedans…
Je continu mes allers retours pendant qu’il m’observe, je vois son sexe grossir de plus en plus. Il a vraiment un diamètre incroyable, il me terrifie toujours autant…
Il s’assied sur la chaise d’à coté tout en continuant à me regarder.
« Fini de jouer, viens içi. »
Je me retire du cône, les mains toujours ligotées dans le dos, mes seins toujours bandés par le harnais et mes pointes agrémentées des pinces à clochettes. Je m’avance vers lui, il me fait pencher d’une main ferme sur la table et écarte mes fesses.
« Hummmm magnifique ce petit trou bien dilaté…maintenant nous allons passer au deuxième exercice. »
Il enduit son énorme queue de lubrifiant et la positionne à l’entrée de mon anus. Il maintient avec ses deux grosses mains mes cuisses pour m’empêcher de me relever et me dis :
« Tu es intelligente je pense…tu l’auras compris…même chose que tout à l’heure…je te l’accorde, le diamètre est plus volumineux…mais tu y arriveras, je te l’assure ! »
Oh non, pas encore ça ! Mes jambes fatiguées ne tiendront jamais avec l’exercice de tout à l’heure !
Je me concentre et essaye de me détendre, je descends tout doucement et sent le bout de son gland essayer de forcer mon anus, il est bien plus gros que le cône, mon cul n’est pas assez dilaté pour le laisser passer sans forcer un peu, mais je ne vais pas avoir le choix, les muscles de mes jambes brûlent déjà !
« C’est le plus dur à passer, le reste ira mieux après tu verras. Je vais te donner un petit coup de main pour te motiver. «
Il passe les mains au niveau de ma poitrine et fait remonter les bagues des pinces, ce qui a pour effet de me pincer franchement les tétons cette fois ci !
Comme précédemment la douleur sur mes seins et mes jambes tremblantes eurent le dessus, je descends malgré moi sur son gland qui écartèle mon cul. Je pousse un cri, mais la douleur s’estompe rapidement, certainement dû au passage du cône avant. Il avait raison, une fois son gland passé à l’entrée, le reste passe tout seul. Je descends dans la foulée jusqu’à la garde de sa queue.
Il me laisse me reposer un court instant.
« Je ne vais le dire qu’une seule fois : je veux entendre tes petites clochettes tinter constamment. Si ce n’est pas le cas, je resserrerai les bagues de tes pinces jusqu’à que tu comprennes. »
Je saisie immédiatement ma mission et me mets à remonter et descendre le long de sa queue.
« Je n’entends rien, je vais te motiver ma belle. »
Il passe les mains devant moi et serre d’un cran les bagues. Je couine de douleur et accélère le mouvement. Je monte et descends de plus en plus vite sur son énorme membre.
Les clochettes commencent vaguement à émettre un petit bruit.
« Je n’entends toujours pas sonner !! Je vais te faire comprendre vraiment je pense ! »
Il repasse les mains devant et remonte les bagues encore d’un cran. Là, la douleur est cuisante,j’ai l’impression que les pinces me mordent le bout des seins. Je me mets à faire des allers retours comme une acharnée sur son pieu qui me laboure littéralement le cul. Les clochettes se mettent à tinter joyeusement.
« Voilàààà, tu vois quand tu veux ! Ah tu fais plus ta mijaurée là, regarde comme tu t’encule bien sur ma queue. Je n’ai même pas besoin de bouger ! C’est parfait, tu es une bonne petite…continue comme ça ! «
J’entends à peine sa voix, je me démène comme une folle sur sa queue pour faire retentir les clochettes de plus belle. Le pincement sur mes tétons est tellement douloureux que ces allers retours sur son pieu me font du bien. Je sens mon cul qui se rempli, qui se vide, qui se rempli, qui se vide…et commencer à accepter volontiers ces intrusions répétées.
De ses mains fermes il me stoppe soudainement et me jette sur le côté de la chaise. Surprise je me retrouve au sol, n’ayant pas pu me retenir avec mes mains liées dans le dos. Mais que se passe t’il ??
Il saisit le verre à pied posé sur la table tout en continuant à se branler de l’autre main. Au bout de 20 secondes je le vois décharger une énorme quantité de sperme dans le verre…..cet homme est une usine à sperme c’est pas possible !!
Il pose tranquillement le verre sur la table, se dirige vers moi, toujours étalée par terre, m’attrape par les cheveux et me fais mettre à genoux. Il m’enlève les pinces à seins, je grimace de douleur lorsque le sang revient dans mes petits bouts. Il m’écarte bien les genoux du bout des pieds, je sens l’air entrer dans mon anus béant dans cette position.
« Chuuut c’est fini….maintenant tu vas avoir ta récompense. »
Il attrape le verre à demi rempli de sa semence et me le tends.
« Bois…et déguste… ! Attention pas d’un seul coup, tu sais comme j’aime te voir savourer mon sperme. »
J’attrape le verre tiédi par son jus et en prends une gorgée. Beurk, toujours aussi visqueux…moi qui n’ai jamais aimé ça… J’avale une deuxième gorgée qui me donne la nausée.
Il me regarde d’un air satisfait.
« Aller princesse la dernière gorgée, la meilleure ! »
J’avale la dernière gorgée qui me déclenche un haut le cœur immédiatement.
Tout en me détachant les mains il me prévient :
« Avise toi de vomir juste une fois, et tu verras ce qu’il va t’arriver ! En attendant mets-toi en position sur la table, le cul bien au bord et les jambes repliées, je reviens. »
Je m’installe et attends…
Il revient avec une grosse bougie blanche. Je proteste « Non ! Je ne veux pas de traces de brûlures !! »
Il s’assied sur une chaise la tête à hauteur de mon trou.
« Ne t’inquiète pas, ce n’est pas une bougie…. C’est une sorte de « Labello » de ma fabrication qui t’aidera à cicatriser les petits bobos causés par ma queue. Tais toi et détends toi. »
Il insère doucement son « Labello » dans mon cul et fais quelques va et viens lents et bien appuyés. Je me cambre pour qu’il puisse s’enfoncer au mieux et gémi.
« Hummm une petite merveille cet anus. Tu vas voir…. à la longue il deviendra bien docile… tout comme toi. Regarde comme il aime ça…regarde comme ça te fais gémir…tu as du potentiel ma petite…mais il y a beaucoup de travail encore…je vais t’éduquer jusqu’à que tu deviennes une parfaite petite chienne soumise. »
Il retire brutalement le Labello laissant mon trou béant et huileux.
« C’est suffisant. Maintenant rhabille toi et rentre chez toi te reposer. Tu as intérêt à te débrouiller pour libérer tout le weekend qui arrive. Je te recontacterai. »
Il se lève, pars dans sa chambre et claque la porte.

A suivre…..





Avis des internautes sur cette histoire érotique

... Histoires De Sexe Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67

Les avis des lecteurs
John Doe

Ça sent le vécu a plein nez! C'est détaillé, très coloré et immersif; super excitant!

 
 

SUPER excitant,j adore... plus qu a attendre la suite

 
 

Un excellent récit, parfaitement narré. A croire que l'auteur relate du réel.

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :