... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Troublante infidélité...(suite n°4)


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Tometvous [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur couple. - Email : tometvousgmailcom

• 4 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.0 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.5
• L'ensemble des récits érotiques de Tometvous ont reçu un total de 31 323 visites.

sexe récit : Troublante infidélité...(suite n°4) Histoire érotique Publiée sur HDS le 23-02-2018 dans la catégorie Entre-nous, hommes et femmes
Tags: Cocufiage adultere   Candaulisme   Dialogue 
Cette histoire de sexe a été affichée 3995 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 2 votes ): Troublante infidélité...(suite n°4) ( 8.5 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Troublante infidélité...(suite n°4) ( 9.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :




Troublante infidélité...(suite n°4)

Il est passé quinze heures quand nous émergeons ensemble… Réveille étrange, nos regards sont incrédules, flottants, presque absents… On ne dit rien, sans parce que nous ne savons pas quoi dire…

Pourquoi j’ai cette boule au ventre ? Je la regarde et j’ai l’impression que c’est une étrangère ! Je la sens distante, ses premières pensées sont-elles réservées à Sam ?? Merde…fait chier le monde réel !!

Ça fait longtemps que je n’avais pas dormit aussi bien ! Pourquoi son regard est-il si froid ? Il doit m’en vouloir ? Il réalise peut-être seulement maintenant que je l’ai trompée !? De toute façon c’est fait ! J’ai beau le regretter, je ne peut plus revenir en arrière…et Sam ? Pense t-il à moi ? Comment va t-on faire ?

C’est moi qui décide de briser ce lourd moment en disant :

« Pas évident comme réveil.
- Oui forcement…je ne sais pas trop quoi dire.
- Ben moi non plus, mais il faudra bien qu’on en parle.
- Je sais…nous avons la fin du week end pour éclaircir un peu tout ça.
- Tu ne veux pas en parler maintenant ?
- Je voudrais prendre une douche et je meurs de faim, tu nous prépares quelque chose ?
- Ok je m’en occupe…
- Tu nous fais un thé aussi, on a discutera !
- Ok... 
- Merci mon petit chou. »

(…)

Je nous prépare un thé à la rose de Ronsard puis chacun une assiette bien remplie d’oeufs brouillés, légèrement baveux, un peu de crème fraiche, sel, poivre, relevé d’ails et d’une pincé de paprika fort… Bon j’avoue que j’ai hésité entre le paprika doux et le fort… Dire que j’ai préparé ça vite fait et sans y réfléchir. A postériori, on peut y voir quelques discrète et inconsciente allusions à nos états d’esprit…

La discussion n’a pas spécialement permis d’avancer. Nous sommes restés évasif, parlant de malaise indéfini et de choses sans importance. En tout cas, nous avons soigneusement éviter de parler d’un avenir proche… C’est moi qui, voyant Margot se lever en disant qu’on en reparlerait plus tard, pose une question majeur :

« Comment fait-on avec Sam ? Il doit aussi se poser pas mal de questions !?
- C’est sûr...
- Tu penses à lui ?
- Oui bien sûr, je ne peux pas faire autrement… »

Je laisse volontairement un blanc avant d’enchainer sur un ton à la fois résigné et complice :

« Tu es amoureuse de lui ?
- Je ne sais pas Ludo ! C’est très brûlant dans ma tête…
- Brûlant ??
- Oui…je veux dire…tout ça est trop proche… !
- Mais tu as envie de le revoir ? »

Elle hésite assez longuement avant de dire :

« Oui…bien sûr…ce n’est pas simple voilà tout.
- Oui il ne pourra plus jamais être un simple copain maintenant c’est sûr !
- Oui...
- Tu n’as pas répondu.
- Je sais…
- Alors ?
- C’est un peu tôt pour poser ce genre de question…mais je sais que j’aimerais lui tenir la main si j’étais vers lui en ce moment…
- Carrément…donc il y a quelque chose ?
- Oui Ludo, forcement ! Je n’ai pas fait ce que j’ai fait sans rien ressentir pour lui…ce n’est pas possible ! En tout cas pour moi !
- Tu veux dire que ce n’était pas que sexuel ?
- Certaines filles peuvent surement coucher sans être amoureuse…moi je ne le conçoit pas comme ça…je dois ressentir quelque chose d’assez fort pour m’abandonner comme je l’ai fait…
- Donc tu es amoureuse !
- Je ne sais pas encore le degré de cet amour, mais oui il y a quelque chose de cet ordre…
- Putain…c’est fou !?!
- Je suis désolée Ludo…tu m’as demander d’être honnête avec toi…j’essaie de l’être au mieux…pardonne moi ?!
- Tu ne m’aime plus ?
- Si bien sûr !! »

Elle prend ma main en même temps qu’elle dit ça. Elle enchaine :

« C’est pour ça que je suis complètement perdu là…
- C’est un peu compliqué avec vous les femmes ?!
- Pourquoi ?
- Si vous pouviez voir les choses du sexe comme nous ce serait plus simple quand même !
- Oui c’est sûr…baiser une fille sans rien éprouvé pour elle, c’est facile ça !!??
- Détrompe toi ! Ça n’a rien à voir avec ça !
- Ben si un peu quand même…
- Perso, je ne pourrait pas faire l’amour à une femme, ou la baiser comme tu dis, sans éprouver des sentiments pour elle, vraiment !! Sauf que je serais amoureux d’elle pendant la durée de notre rapport, ni plus ni moins.
- Les hommes !?! Pssst !! Pas étonnant qu’on soit si différent.
- Oui…ça ! »

Nous sommes resté la dessus sans plus dire un mot. Le soir même nous avons décider d’aller voir un film, histoire de penser un peu à autre chose. Le choix du film est assez cocasse d’ailleurs. Nous avons la chance d’avoir un petit cinéma de quartier, où il diffuse surtout des films d’arts et d’essais pas forcement récent. Sans lire le synopsis, on choisi un film dont le titre « Pas si simple » nous inspire tous les deux…
(...)

Le générique de fin achevé, Margot et moi sommes seuls dans la salle… On ce regarde, et sans dire un mot nous partons dans un éclat de rire nerveux… C’est drôle quand le destin place sur votre chemin un petit caillou aux allures perplexe… En rentrant ce soir là, j’ai attendu que Margot dorme pour envoyer un sms à Samuel qui disait : « On laisse passer quelques jours pour digéré tout ça, je te recontacte. Ok Sam ? ». Ce à quoi il me répond dans la foulée : « Pas de souci Ludo. »

(…)

Quelques jours on passés, avant que j’évoque à nouveau le sujet brûlant. Nous sommes chez nous. Je suis complètement absorbé par une partie d’échec en ligne quand j’aperçois Margot qui, bien à son aise dans le canapé, sourit en écrivant un sms… En une seconde, la moutarde me monte au nez et dans le cas présent, elle s’accompagne instantanément d’une violante érection…

Je suis sûr que c’est lui !!! Ils se sont peut-être vu en douce ?!? Et Sam ? Puis-je toujours lui faire confiance ?? J’aurais dut le rappeler plus tôt ?! Merde…

Le ton inquisiteur est involontaire, mais il sort tout seul de ma bouche :

« C’est lui ??!! »

Incrédule, elle me lance un regard plein d’incompréhension puis sans rien dire, replonge le visage sur son écran et pianote à nouveau. Sans le vouloir, je cris :

« Putain Margot, dis moi si c’est lui ?!!? »

Calmement, elle me regarde et me dit d’une voix toute douce :

« Je te répondrai le jour où tu sera moins con…oki-doki ? »

Immédiatement je comprend ma connerie et essaie de rectifier le tir en lui disant :

« Excuse moi mon petit coeur…je suis désolé, c’est sorti tout seul. Pardon !
- C’était vraiment con comme réaction !
- Je sais…pardonne moi.
- On verra… C’était quoi cette réaction ? Sérieux ? Tu es jaloux ?
- Mais non pas du tout, je t’ai vu avec un sourire complice en écrivant ton sms…alors j’ai cru que…
- Tu as cru que j’écrivais à Samuel derrière ton dos ?! Mais je te signale que nous n’en avons pas reparlé et que c’est pesant pour moi aussi !
- Oui c’est ma faute ma puce…désolé !
- Tu n’as plus confiance en moi c’est ça ?
- Non je te promets…c’est sorti tout seul.
- Imbécile…
- Je sais…je peux me faire pardonner ?
- Non !
- Aller…un petit massage ? »

L’évocation d’un message est pour margot, quasiment synonyme d’orgasme tant elle aime ça. Son regard me laisse pensé que mon pardon sera vite accordé. Elle me dit :

« Quand ?
- Maintenant ?
- Combien de temps ?
- Autant que tu veux !
- Fais gaffe Ludo, tu me connais !
- Je suis désolé, je n’aurais jamais dus te crier dessus…j’assume…donc autant que tu veux !
- Viens…On parlera justement ! »

J’accours et prends place derrière elle sur le canapé. A peine je commence à lui prodiguer le précieux préliminaire, qu’elle me dit :

« Elle va te coûter chère ta connerie mon ami…regarde un peu pourquoi c’est doublement stupide ! »

Elle me montre son portable sourire au lèvres. Je vois alors que la conversation en question est attribué à Aude. Dépité, je lui dis :

« Aude ? Aude Beaumont ?
- Ouiii…
- Merde c’est pas vrai !?
- Et si !! »

Elle éclate de rire en même temps qu’elle retire son tee-shirt et son soutien gorge, et me dit :

« Je vais passer une bonne soirée moi !
- Tu pourrais faire preuve de Clémence, franchement comment j’aurais pus deviné que c’était Aude ! Ça fait au moins…
- Sept ans…et oui depuis qu’on a emménagé ici. Et pour ce qui est de ma Clémence, tu peux toujours courir, si tu m’écoutais, tu saurais que nous avons repris contact depuis peu. Je t’en ai parlé jeudi dernier.
- Mince…oui c’est possible.
- Non c’est sûr ! Mais bon, je vais te le faire payer aussi…
- Ok ok je l’accepte… Quoi de neuf pour Aude ?
- Ben justement, pas mal de choses…déjà elle a quitter Jérome !
- C’est vrai ?
- Oui, ça va faire cinq mois.
- Incroyable, ils étaient ensemble depuis quoi, sept ans au moins ?
- Tu rigoles, depuis neuf ans.
- C’est vrai ? Comme nous ! J’aurais dis moins.
- Faut croire que c’est un cap difficile.
- Pourquoi tu dis ça ?
- Pour rien.
- Ben si vas-y dit.
- On en a parlée un peu avec Aude voilà.
- Et ?
- Juste que beaucoup de couples on des problème de manque de désirs avec le temps…et cet imbécile n’ a rien trouvé de mieux que de la trompé pendant un an.
- Quel con !! »

N’empêche, elle commence à me faire chier avec ces petites piques sur les problèmes de couple, ces allusions aux manque de désirs…elle veut me quitter ou quoi ? En tout cas, avec mes conneries de la voir baiser par un autre, j’ai fini par introduire, c’est un euphémisme, le loups dans la bergerie…il va falloir que je joue une partie très serré si je veux rester le maître du jeu…surtout si Sam me la fait à l’envers en voulant d’avantage que le petit cul de cette petite pute que j’adore…

Je fais glisser mes mains sur ses fesses que j’effleure avec une douceur sans nom et une technique très élaborée. J’enchaine :

« Je peux te poser une question mon petit coeur ?
- Humm…c’est trop bon ce que tu fais là !! Mais tu feras les caresses à la fin, sinon je vais craquer avant. »

Je t’aurais plus tard ma salope…mine de rien ton étalon de Sam ne connais cette façon de te faire grimper !!

Je reprend le massage du dos. Elle me dit :

« c’est quoi ta question ?
- Tu lui a parlé de l’histoire avec Sam ?!
- Non bien sûr que non…j’ai juste évoqué le manque de passion entre nous, sexuellement je veux dire.
- Je ne suis pas d’accord ! J’ai toujours très envie de toi mon coeur !
- Je sais…je parlais surtout de moi.
- Ah ?!
- En plus, ce qui vient de se passer avec Sam n’arrange rien…au contraire. »

J’accuse le coup, comme un boxeur dans les cordes avec Mike Tyson qui lui bondit dessus. Autant dire que je ne respire plus. Je réussi néanmoins à lui dire :

- Tu n’éprouves vraiment plus de désirs pour moi ?
- Si…ça arrive encore, mais c’est beaucoup plus rare. »

De nouveau un uppercut violant, je pose un genoux à terre…mais je parviens à lui dire avant le KO et en prennent un air très sur de moi :

« Tu veux jeter l’éponge Margot ?
- Je n’y ai pas réfléchi Ludo…pas encore…mais avec l’histoire de Sam, que ça arrive maintenant, je trouve ça trop bizarre tu vois ?!
- pourquoi ?
- Disons qu’il a répondu à quelques choses de précis…
- Quoi ?
- Une attente !?
- Tu voulais me tromper ?
- Non bien sur que non Ludo…tu me connais enfin…mais disons que j’y pensais de plus en plus dans mes fantasmes.
- Je vois…donc Sam t’a plus ou moins permis de les réaliser ?
- Oui…je suis toute chamboulée tu sais !? »

Elle ne doit pas sentir ce doute en moi, elle doit me croire plus fort que Sam…

La pression de mes mains augmente sur son dos, je lui dis avec une voix qui devient plus grave, plus sérieuse mais aussi très détaché :


« C’est normal ma douce…et je comprendrais !
- Tu comprendrais quoi ?
- Que tu me quitte pour Sam !
- Je… »

Un long silence s’installe, je m’efforce de ne pas le briser.

Pourquoi est-il si froid d’un coup ?? Pourquoi j’ai la vague impression qu’il voudrait que je le quitte pour Sam ! Si je pouvais savoir ce qui ce passe dans sa tête à ce petit con…il est toujours aussi mystérieux…j’ai l’impression qu’il me cache un truc…fait chier ! Comme s’il voulait que ça vienne de moi ?! Comme s’il voulait ce débarrassé de moi ? Pour aller vivre avec une autre ?? Quelle horreur, il lui ferait des enfants en plus ?! Et puis rien ne me dit que c’est sérieux avec Sam…il est beau, bon amant c’est sur…pourquoi Ludo est-il aussi mystérieux aussi ! En plus, Sam je ne le connais pas !? Qui me dit que ce n’est pas juste pour le sexe avec moi ?! Je suis quand même bien larguée !!

Elle finit par me dire sur un ton hésitant :

« Je n’ai pas…l’intention de te quitter Ludo ! Je n’y ai pas réfléchi !
- Mais il t’attire avoue le ?
- …Oui si j’y pense…mais c’est quand on en parle que je pense à lui Ludo.
- Arrêtons d’en parler alors !
- Merci… »

J’intensifie le massage et nous restons trois quart d’heure sans rien dire. Quand je la sens bien détendu, je recommence de subtils caresses aux endroits que je sais hyper sensibles et encore seul à connaitre…Ses petit gémissements me confirme que je n’ai rien perdu de mon habileté à la faire voyager de mes mains. Je chuchote en lui mordillant l’oreille :

« Tu aimes ça ?
- Hummm…je voudrais que ça ne finisse jamais !
- Cool… Au fait elle commence quand son job Aude ?
- Dans un mois…
- C’est du rapide, elle a un appartement ?
- Oui mais il ne sera pas libre avant la fin du mois suivant…
- Un mois d’hôtel va lui coûter chère !
- Oui si elle n’a pas d’autre solution… je me disais qu’on pourrait peut être la dépanner ? Je voulais t’en parler. »

Une vague idée me travers la tête à toute allure…le genre d’idée que seul un esprit bien tordu peu imaginé, surtout en étant déjà sur le fil du rasoir avec sa chérie. Je lui répond, sans évidement laisser transparaitre ma joie intérieure :

« C’est une bonne idée mon coeur !
- Tu es chou ! »

Elle se retourne, me tend les bras et m’embrasse tendrement… Un long baiser, que je sais être pour moi ! Du moins, je m’en persuade. C’est pourtant à cet instant que frappe sans prévenir l’ami destin. La sonnerie sms de mon portable résonne. Comme il n’est pas loin, je me redresse pour jette un coup d’oeil rapide et vois que c’est Sam. Ma queue qui montait tranquillement à son rythme, se voit d’un coup percutée d’un flot sanguin anormalement haut…Direct je bande dure… Je bouge un peu pour ne pas que Margot fasse le lien. Elle me dit :

« hum…ne répond pas Ludo…continue s’il te plait !! 
- Comme tu veux ma belle !
- Merciii ! »

De nouveau je viens chuchoter à son oreille en frottant un peu mon sexe durcis contre son pubis :

« Tu sens ?
- Oui…
- Tu veux ?
- Oui… »

Avec sa souplesse habituel, en un seul mouvement sensuel, Margot parvient à retirer sa jupe et sa petite culotte. Elle baisse ensuite mon caleçon, s’empare de mon sexe tendu qu’elle utilise pour masturber son clitoris et toute la zone que je sens humide… Malgré une excitation impossible à dissimuler, je sens pourtant comme une gêne dans son regard… Elle s’en rend s’en doute compte et me dit d’une voix sortie tout droit de la bande son d’un film de Roger Vadim :

« Prend moi par derrière ! »

Plus besoin de parler…je la retourne d’un mouvement assez rude. Je frotte de nouveau mon gland tout contre sa petite chatte mouillée et poilue… J’adore cette sensation.

Putain, ma salope qu’est ce que tu vas prendre…je vais te faire rougir de plaisir…et je me fous que tu pense à lui, c’est ma queue qui va te baiser en profondeur, pas la sienne…

Alors que la puissante excitation m’emporte, une de mes idées perverses vient claquer dans ma tête.

Vas y !! Fait le Ludo !! Non…! Mais si putain vas y !! Non…! Imagine le pied que tu vas prendre !! Je sais mais non…! Aller putain, te dégonfle pas !! Il ne faut pas… ! Mais si allez, fait le quoi…

Comme un automate, je tend ma main vers mon portable tout en maintenant mes va et vient sur les bords de la chatte de Margot. Je coupe le son et appuis sur l’icône appeler Sam… voyant la recherche ce matérialiser, je suis comme un dingue en me disant que je fait encore une belle connerie… Mais je laisse sonner. Au moment où je vois le petit voyant vert s’allumer, je sais que Sam entend tout ce qui se passe ici… Je dis alors en m’adressant à Margot d’une voix forte et toute excitée :

« Pourquoi veux-tu que je te prenne par derrière ??
- Je ne sais pas…j’ai eu envie…
- C’est pour penser à lui plus facilement ?
- …Je…non…je…
- Si tu la veux en toi , dis moi la vérité ! »

Elle hésite un peu. Le voyant étant toujours au vert, je sais que Sam est toujours en ligne… Elle chuchote :

« C’est possible…
- Je n’ai rien entendu ma belle ! Dis le plus fort…Tu pense a qui là ?
- A Samuel !
- Humm… tiens !! »

Accompagnant le geste à la parole, j’enfonce doucement ma queue, durcit comme un marteau, en elle. La jouissance de Margot est instantanée quand ma bite frappe le fond de son ventre. Je lui dis tout en commençant des va et vient aussi lent qu’ils sont puissant :

« Tu aimes ça ?
- Oh ouiii…
- Tu voudrais qu’il soit là ?
- Je…je…oui je voudrais qu’il soit là !
- Appel le ! Ça ne me dérange pas !
- Vient Sam…prend moi !! »

Comme ça me rend fou, mes a-coups le deviennent aussi…et je commence à la baiser fortement, violemment…j’attrape une poignée de ses cheveux et d’un coup sec, lui tire la tête en arrière autant que je peux…à la limite de lui faire mal… Sa réaction m’interpèle :

« Aille…Ouiii…plus fort Sam !!! Fais moi mal !!
- Putain de salope…comme je t’aime…
- Moi aussi je t’aime ! »

Evidement, dans ce genre de baise déchainée, ce n’est pas l’endurance qui compte, mais l’explosion fusionnel et passionnée… Ça ne tarde pas à nous surprendre tous les deux au même instant… Notre jouissance est puissante, mon sperme l’envahie avec une force inconnue que Margot me fait remarquer par un cri qu’elle n’avait jamais poussé avec moi ! Puis elle me dit d’une voix déchirée :

« Tu es si fort…putain je te sens tellement bien Ludo…je t’aime…hummmm… !! »

Je ne sais pas si Sam à jouis avec nous, en revanche, les mots de Margot m’achève, je m’effondre sur son dos sans même qu’elle ne réagisse à l’écrasement de mon poids…

(…)

L’orgasme triangulaire connecté a marqué un tournant dans notre couple. D’abord, j’avais retrouvé dans les yeux de Margot un regard brûlant de désir pour moi, ce que je pensais ne jamais revoir… Ensuite, nous avons franchi ce soir là un pas important vers une sexualité plus…débridé pour ne pas dire déviante !

(…)

Le temps et la vie "normale" finissent toujours par reprendre le dessus, du moins durant le mois qui suivie. Je n’ai pas recontacté Samuel, profitant un maximum de mon renouveau animal auprès de ma douce et il ne l’a pas fait non plus, respectant parfaitement notre deal.
Le changement ne vint pas de ce coté là, comme souvent, il vous prend à contre pied…

Aude Beaumont s’installa chez nous, pour un durée d’un mois, un vendredi soir très pluvieux. Je ne l’avais pas revu depuis presque dix ans et j’avoue que de la voir sur le palier, trempée jusqu’aux os, avec ses cheveux court aussi noir que dans mon souvenir, ne me laissa pas indifférent…

Putain…ce qu’elle est bonne…moins jolie que Margot c’est sûr mais elle un truc cette fille…en plus à l’époque je n’avais d’yeux que pour ma belle… C’est le genre de fille un peu maigre, pas super canon, mais qui, avec son charme naturel et son petit air coquin caché dans le coin de ses lèvres quand elle sourit, peut emballer n’importe quel mec… Comme si je n’avais pas assez d’une salope à la maison, en voilà une autre qui débarque…je suis sûr que c’est un bon coup cette fille…elle m’excite !! Toujours le même minois malicieux…elle sent le cul cette fille…en plus, les filles trompées ont un sacré revanche à prendre sur les mecs…ce sont des salopes de première catégorie… Calme toi Ludo.

Comme Margot, Aude était comptable, comme Margot, elle s’était casée très tôt avec Jérome, donc comme pour Margot j’en déduisait qu’elle n’avait pas connut beaucoup d’hommes avant de ce séparer… Enfin et toujours comme Margot, elle avait par moment un petit air triste ou nostalgique qui me donnait instantanément envie de lui péter le cul afin de la rendre plus joyeuse… Bref, j’en pinçais pour elle et je devais faire très attention de garder ça au plus profond de moi…

Quelques jours étaient passés, notre cohabitation ce révélait excellente. Elle apportait de petites habitudes sympathique. Excepté le week end, Aude restait la plus par du temps seule à l’appartement. Le café du matin et quelques fois le repas du soir étant les seuls moments où nous étions réuni tous les trois. Je ne manquais jamais une occasion de pavaner devant mes poulettes. Allure nonchalante, un regard sombre de cowboys, je cherchais le moindre prétexte pour leur être agréable. Etant passé sans préavis du statu de cocu à celui de Mâle alpha qui cherche une métamorphose en coq Gaulois, je tenais mon rôle au mieux.

Cependant, il y avait pourtant une petite ombre au tableau. En effet, Margot m’avait prévenu dés le début qu’elle comptait se garder dans la semaine un moment entre fille, histoire de papoter et de rattraper les années perdues… Comme vous l’avez sans doute compris, je suis du genre curieux comme garçon, surtout s’il s’agit de l’intimité de Margot… Frustré de me sentir à l’écart, je mis au point un petit stratagème à l’idée toute simple. Je voulais savoir ce que ces demoiselles pouvait bien avoir à ce dire. C’est pourquoi au lieu de les voir sortir le samedi soir et rentrer à point d’heure, je proposais à Margot de leur laisser l’appartement tandis que j’irais au ciné pour voir deux films…
Margot accepta avec empressement, sans se douter un seul instant que je venais d’acquérir un petit enregistreur numérique avec micro stéréo incorporé…

(…)

Le samedi soir en question passe assez vite. Les deux films sont moyens mais c’est sans importance car je suis incapable de me concentrer de toute façon… Je rentre vers une heure du matin, constatant que Aude et déjà couchée dans son lit improvisé au salon. Je récupère sans un bruit l’appareil espion ainsi qu’une paire d’oreillette et file tout droit dans la salle de bains où je m’enferme…

Evidement, j’avais déclenché l’enregistrement bien avant de partir. Je passe le début en vitesse rapide et je tend l’oreille dés que je m’entend leur dire : « Bon salut les filles…et bonne soirée !! » ce à quoi elles répondent « Toi aussi bon films !! ». J’écoute avec intérêt leur conversation de filles qui tourne autour de leur retrouvailles, du jobs qui ne leur plait pas plus que ça, de leur séparation ressente… Leur voix sont assez différente, celle de Margot et toujours douce, limite mélancolique tandis que Aude à une voix plus affirmée, moins dans la retenue, et un peu plus grave aussi. Tout ceci est très intéressant, mais au fond pas très bandant. Le fil de la soirée se déroule ainsi pendant 1h30 environ, quand une petite phrase interpèle enfin mon caleçon… C’est Aude qui la prononce innocemment :

« Bon et toi Margot, on en est ton couple ? »

Un blanc s’installe avant que Aude ne dise :

« C’est si compliqué ? Si tu préfère ne pas en parler je comprend tu sais ?!
- …Non ça va…et puis ça me fera du bien je pense d’en parler avec toi.
- T’en mieux, prend ton temps…
- Ce n’est pas facile…par où commencer ?!
- Déjà est ce que tu l’aimes encore ?
- Oui ça je n’ai aucun doute la dessus, il a autant de défaut que moi et les mets parfaitement en valeur !!! Hihihi
- Bon alors c’est déjà géniale…tu sais avec Jérome, ce qui m’a décidée à le quitter, et ça avant que j’apprenne qu’il me trompait, c’est que ses qualité m’exaspérait plus encore que ces défauts…tu vois le genre ?
- Oui là ça devient embêtant en effet… Avec Ludo, le problème est différent…
- C’est sexuel ?
- … En parti.
- Tu m’intrigue ?
- … Ce n’est pas le but pourtant.
- Oui ben maintenant, tu en as trop dis…ou plutôt pas assez ?!
- disons que beaucoup de choses on changé depuis qu’on avait parlées de nos problèmes de désirs.
- Beaucoup ?!?! Vas yyy… et je veux tout savoir !
- Toi alors !
- Quoi moi ?! La vie est quand même plus intéressante quand la passion des hommes nous envahie…non ?
- Oui c’est sûr !
- J’ai envie de retrouver, de sentir à nouveau ça ! Les hommes, leurs pulsions ! Ça me manque voilà tout ! Alors raconte moi tout.
- Oki…je me lance. Comme je t’en avais parlée il y a plusieurs mois, mes problèmes de désirs pour Ludo ne s’arrangeait pas. On faisait toujours câlin mais de moins en moins, et surtout je ne ressentais plus grand chose et j’en souffrais…
- Je connais ça…tu culpabilisais en plus je suis sûr ?
- Oui grave… J’ai même vu une psychologue pour couple, sans le dire à Ludo. Bref rien n’évoluait jusqu’au jour ou il est rentré chez nous avec un mec ! »

A ce moment, elle lui raconte l’épisode où Sam m’avait défendu contre les trois mecs qui m’agressaient. Aude lui dit :

« Et tu as complètement flashée sur ce Samuel ?
- Oui…
- Pas étonnant, je le sens dans ta voix ! Tu me donnes envie de le rencontrer ce mec !! En plus un héros qui sauve ton homme, comment ne pas craquer !
- Je n’ai pas rougie quand même en parlant de lui ?
- Si ma belle…et pas qu’un peu ! Hihihi…
- Et toi ça te fais rire !?! Je suis en couple je te signale, donc pas libre !! Et franchement jusqu’à ce jour là je ne m’étais jamais sentie troublée comme ça !
- Ouiiii…c’est de ça dont je te parle, de cette passion soudaine, de ses envies…tu vois ? Comme celle qu’on avait entre quinze et vingt ans quoi !!
- Oui je vois ce que tu veux dire.
- Pourquoi les hommes auraient-ils le droit d’avoir ce genre de pulsion et pas nous ?! mince alors !!
- Je comprend, pourtant, je me suis sentie mal de pensée ça à ce moment là !
- D’avoir envie d’un autre homme que le tient ?
- …Oui c’est ça.
- Je comprend…il a l’air trop craquant ?! »

Je ne vois évidement pas le visage de Margot à cet instant, mais le silence qui suit, et la question de Aude après me laisse à penser qu’elle rougie un peut.

« Quoi ?? Tu…??? Tu as…?? Tu as couchée avec !!! »

Margot rit nerveusement, et Aude la suit dans ce fou rire nerveux. Aude lui dit, visiblement très intriguée :

« Toi ?! La fidèle Margot !? C’est dingue. Je n’y crois pas !? Raconte !!! C’est un ordre…hihihi »

Elles rient de nouveau ensemble. C’est Margot qui enchaine :

« Coquine !!
- Tu l’es bien plus que moi je te signale !
- … La première fois on s’est juste embrassé et un peu touché…enfin lui me touchait surtout.
- C’était où ?
- Ici chez nous, dans la chambre.
- Salope ! Comment diable s’est-il retrouvé dans ta chambre ?
- C’était le matin suivant sa venu, il est rester dormir sur le canapé et Ludo était parti au boulot. Il est entré sans que je l’y invite.
- Tu dormais ?
- …Pas exactement ! Mais je faisais semblant… »

Oh la salope, oh la petite menteuse…j’en apprends des choses !? Ce n’est pas tout a fait ce que tu m’as raconté ma petite pute que j’adore !

Aude lui dit :

« Tu pensais à lui avant qu’il arrive ?
- Oui…j’étais super nerveuse dés le réveille de Ludo.
- Pourquoi ?
- Comment te dire ça…la présence d’un autre homme que Ludo…ce n’était jamais arrivé…ça m’a troublée !
- Je vois. Tu te caressais ?
- …Tu veux vraiment tout savoir toi ?!
- Oui… C’est trop…croustillant !! Allez dis le moi…please !
- …Oui je me caressais…
- Oh la salope ! »

Elles rient, puis Aude enchaine :

« Continue, continue !
- Ludo était à peine parti que j’ai entendu du bruit dans les escaliers…je tremblais comme tu n’as pas idée…
- J’imagine…et puis ?
- Il est entré sans bruit, puis approché du lit…je ne respirais presque plus !
- Comme ça devait être excitant ??
- Franchement, je n’avais vécu un truc pareil !! Est ce que je devais, le viré ou attendre de voir ces intentions ?!
- Et la coquine a choisi d’attendre.
- Je dois dire que j’étais tétanisée. En plus il jouait avec mes nerfs…il mit des plombs avant d’arriver vers le lit…
- Plus c’est long ?
- C’est vrai que j’ai aimée ces instants d’éternité…j’ai senti alors ses lèvres sur les miennes et me suis laisser aller…
- Il embrasse bien ?
- Mieux que ça !
- Mon rêve !! Tu sais que je t’envie là ?
- Pourquoi ?
- Je suis un peu en manque là !
- C’est vrai ?
- Oui tu n’as pas idée…ça fait des mois !
- Mince…désolée !
- Ne t’inquiète pas, je me rattraperai ! »

Elle rigolent de nouveau, puis Margot dit :

« Le reste est trop intimes petite curieuse !
- D’accord, mais dit moi au moins si tu as jouis, sous ses mains ?
- Oui…
- Cette chance !! J’ai l’impression que je ne saurai plus rien faire avec un mec !
- Franchement, je me suis laisser faire et c’était très bien comme ça !! »

Nouveau fou rire nerveux, Aude lui dit :

« Bon ne crois pas t’en tirée comme ça ma belle…tu as dis, la première fois ! Donc tu l’as revue ?
- Oui…chez lui cette fois !
- Sans Ludo ?
- Pas exactement.
- C’est à dire ?
- Ludo était là.
- Je ne comprend plus.
- Il faut que tu sache que j’ai tout raconté à Ludo le soir même.
- C’est vrai ? Incroyable ! Comment a t’il réagit ?
- Très bizarrement ! J’ai cru qu’il allait me quitter ou être fou de rage, mais…
- Mais…?
- Ça réaction m’a chamboulée, j’ai eu l’impression qu’il…
- Qu’il quoi ?
- C’est dingue ce que je vais te dire !
- Dis le !
- J’ai eu l’impression qu’il prenait du plaisir à ce que je lui raconte ce qui c’était passé !!
- C’est vrai ?
- Oui…on a même fait des choses après !
- Dingue en effet ! Donc il est au courant que vous vous êtes embrassés, mais il accepte une soirée chez son rival ?! Space ?
- Oui c’est ce que je me suis dis aussi…
- ET ??
- Nous avons passé la soirée, sauf que Ludo, je ne sais pas pourquoi s’est mis à boire plus que de raison te il a fini la soirée à ronfler sur le sofa de Sam…
- Non ?! Vous n’avez pas…?
- Si…
- Non ?
- Si…
- Je ne te crois pas ?! Vous avez…baiser avec Ludo à coté !
- Oui…on a commencé au salon, puis on est aller dans la cuisine pour finir dans la chambre de Sam…
- Je n’en reviens pas de toi !?
- Moi non plus tu sais… »

Nouveau rires nerveux qui s’étire en longueur, Aude enchaîne :

« C’était comment avec ton apollon ??
- …Trop bon, trop tout !!
- Hummmm…salope !!
- Hihihi…
- Et sans réveiller Ludo ?
- C’est là le hic, j’ai sentie sa présence derrière la porte.
- Non ?
- Si…pourtant il n’a rien dit, rien fait. Et quand je suis retournée sur le canapé, il dormait à point fermé.
- Tu es sûr qu’il était là ?
- j’en ai eu la confirmation le lendemain en repartant. Il m’a dit avoir fait un rêve où il nous voyaient Sam et moi !
- Dingue… Tu as dis quoi ?
- Je lui ai dis qu’il n’avait pas rêvé !
- Incroyable !! Certains mecs t’aurais claqué.
- Ludo m’a regardé avec des yeux très étrange, et m’a dit d’une voix très calme, tu me racontera ça chez nous Margot !
- Dingue ?!
- Oui carrément… Une fois rentré, il a voulu aller dans la chambre et je lui ai tout racontée.
- C’est presque flippant ! Comment a t’il réagit cette fois ?
- Il m’a fait l’amour !!
- Quoi ?! Inouï !! Réconciliation sur l’oreiller après tromperie, c’est carrément pas courant !? En général, un mec frustré, touché dans son ego…pète un cable !!
- Pas Ludo…je ne sais pas…lui...ça l’a changer !
- Que veux tu dire ?
- J’ai sentie…comme une double personnalité apparaitre !
- Explique ?
- D’un coté le Ludo très doux, gentil, introverti que je connais par coeur, que j’aime parce qu’il est prévisible… De l’autre, un homme mystérieux, charismatique, avec une dureté dont j’ignorais l’existence…c’est simple, j’ai cru qu’un autre homme me faisait l’amour…c’était génial !
- Deux fois génial dans la même journée, je te déteste !! 
- Désolée.
- Ça te fais quoi d’avoir deux hommes qui te désir autant ?
- C’est trop dingue, j’adore cette sensation !! »

L’éclat de rire qui s’ensuit est plus long que les autres, jusqu’à ce qu’Aude ne dise sur un ton plus sérieux :

« Tu vas faire quoi ?
- …Franchement je n’en sais rien…quitter Ludo, il n’en a jamais été question, mais je sais aussi qu’on ce reverra avec Samuel, que ce n’était qu’un aperçu…bref, c’est le foutoir dans ma tête !
- C’est parce que tu les veux les deux petite coquine ?
- Tant qu’à faire ! Qui n’en voudrait pas ?
- Je te comprend…je dirai même que je t’envie…je ne sais pas si c’est tes hommes qui provoque ça chez toi, mais je te trouve très belle depuis qu’on sait revue !
- Merci…c’est gentil. Je te rassure, tu es très belle aussi Aude !
- Permets moi d’en douter tu vois ! Je n’ai plus aucune confiance en moi, je suis moche, sans intérêt et en plus cocu…les mecs renifle ça à plein nez.
- Tu ne devrais pas dire ça, tu as vue les regards de Ludo parfois ?
- Non pas du tout.
- Ce n’est pas de la charité crois moi.
- Ludo est gentil et fou de toi…ça ça transpire.
- Le Ludo d’avant, oui sans doute…mais le nouveau, franchement j’ignore de quoi il serait capable s’il avait une occasion !
- Tu déconnes, pas Ludo…impossible !!
- Pas si sûr. »

Comme si elles avaient la même idée au même instant, elles ricane et glousse de la même façon. C’est Margot qui devance Aude en disant, visiblement avec le sourire aux lèvres :

« Ma petite Aude, serais-tu prête à vivre une petite expérience ?
- Je te vois venir…
- Pour me faire plaisir !
- Bon, pour te faire plaisir alors, j’accepte.
- Tu verras que j’ai raison !
- Je pense que non, mais on verra. Comment on fait ?
- je vous laisse seuls, un matin ?
- Samedi ?
- Oui par exemple. »

Mes pensées on beau se mélanger, le sentiment de toutes puissance qui m’envahie soudain et un régale. Je connaissais la date, le lieu et « mon ennemi ». La bataille était gagné avant même l’entame des combats. Napoléon lui même n’aurait pu rêver mieux.
Le reste de leur conversation n’étant pas d’un grand intérêt stratégique, je fini par aller me coucher avec des rêves pleins la têtes…

Sans cet enregistrement magique, on aurait pu croire que l’arroseur allait se faire arroser ! Mais c’était sans compter sur mon esprit tordu… N’empêche que je devais encore choisir un angle d’attaque intéressant pour être toujours le mec parfait aux yeux de ma douce chienne Margot…tout en faisant bien comprendre à cette petite salope d’Aude, qu’elle mérite toute mon attention, et même d’avantage si je n’étais pas avec Margot… Je vais incarner l’homme idéal aux yeux des deux petites poupées splendides qui partage ma vie en ce moment… Le pied au paradis !!



Les dés ne sont finalement pas encore jetés…



A suivre…



Tom&Margot…




PS: La suite ? Bien sûr qu’il y en a eu une…elle s’est déroulée quelques jours plus tard, quand je me suis retrouvé seul pour la matinée avec Aude, dans notre appartement… Mais ceci est une autre histoire, surprenante… Nous ne voudrions pas vous l’offrir si cet épisode vous a déplu. Alors n’hésité pas à nous dire ce que vous en avez pensé, c’est grâce à vos commentaire et encouragement que nous nous décidé à continuer à partager nos aventures avec vous !! D’avance merci pour toutes vos réactions !!








Les avis des lecteurs
 

Vivement une suite avec sam

 
 

Bonjour quand yaura t'il une suite svp? J'ai tout lu d'une traite. Merci de votre réponse

 
 

A quand la suite. Très agréable à lire.
Merci

 
 

Y a-t-il une suite?!
J’espère que nous n’av pas perdu notre temps.
Je constate ici un certain manque de respect envers les lecteurs de rds.
Jacques du Canada

 
 

Vivement la suite. A t elle revu sam ?

 
 

Pour quand la suite, je suis impatient
Merci pour ces histoires

 
 

Pour quand la suite, je suis impatient
Merci pour ces histoires

 
 

Svp, la suite !!!!!

 
Reveevasion

Lorsque les femmes s'en mêlent c'est quand même bien plus raffiné et savoureux
continuez vite

 
un couple de lecteurs

Sûrement la meilleure histoire du site. Hate de lire la suite...

 
 

Voici la définition de tromper son conjoint que vous avez élaboré dans le premier épisode: « «  Pour moi c’est trahir la confiance de l’autre et ça, de quelques manière que ce soit !
- Tu veux dire autant dans les actes que dans l’esprit ?
- Oui un truc comme ça !



Est-ce que Margot est en train de vous tromper en vous invitant à votre «  insu » dans son manège pour prouver à Maude que vous êtes maintenant infidèle? Veux t’ellE avoir le chemin libre pour une éventuelle relation plus approfondie avec Samuel
Je crois qu’elle vous trahi en agissant de la sorte.

J’ai hâte de lire la suite. Quoique qu’Il arrive, on pourra toujours dire que vous avez couru après.

Jacques du Canada

 
 

Elle lui demande si il est jaloux. .elle devrait contente c'est qu'il est amoureux et tient à elle

 
 

J'ai l'impression d'être avec vous , avec un verre, en train de vous écouter me narrer votre histoire....
Biensur que nous voulons la suite!!!
merci pour ce bon moment, vous nous transportez dans votre récit, bravo!

 
 

Oui comment va réagir Margot quand elle va apprendre le rôle qu'a joue sam dans cette histoire. Et sa réaction par rapport à Ludo

 
 

Comment réagira Margot quand elle apprendra que sam est un homme à femmes qui à son site de rencontre sur internet. Et que c'est pour tester sa fidélité vu son comportement caché que Ludo a organiser çela. Je pense que Margot à de la suite dans les idées. Elle jette en pâture son Ludo qu'elle dit aimer pour aller samedi se faire baiser chez sam. Dure le retour à la maison quand Aude lui dira que Ludo n'a rien fait prétextant son amour fou pour elle. Regrets ?.lui avouera t elle cette nouvelle cachoterie. Ou pour sam lui refaire le cou du portable et lui faire entendre à son tour sa baise avec Elle ,ses paroles et ses cris à l'insu de Margot. Il est bon pour remettre son magnétophone pour la prochaine séance entre filles. Il risque de tomber de haut en les écoutant . Et regretter de ne pas avoir baisé Aude. Pour se faire pardonner peut être un trio Margot Aude ludo Vite la suite..

 
 

Margot. Elle va en profiter pour aller voir sam et s'éclater samedi matin chez lui .Encore une cachoterie . Pendant que Ludo va résister à l'invit de la copine pour lui prouver qu'il est amoureux fou de Margot. Va falloir qu'il rebranche l'enregistreur. Et il va tomber de haut en apprenant les dernières nouvelles ou Peut être que sam va procéder Comme lui en lui faisant écouter les cris et les dires de margot pendant leur baise

 
un couple de lecteurs

La suite bien sûr !

 
 

Tu raconte trop bien. C'est parfait continue je veus savoir la suite

 
 

La suite !!! ;-)

 
 

Histoire très intéressante, surtout si elle est vraie.
Hâte de lire la suite.

 
 

Continuez svp

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Tometvous


 
Troublante infidélité...(suite n°4) - Récit érotique publié le 23-02-2018
 
Troublante infidélité...(suite n°3) - Récit érotique publié le 21-02-2018
 
Troublante Fidélité... (la suite) - Récit érotique publié le 05-02-2018
 
Troublante fidélité - Récit érotique publié le 14-09-2016
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Tometvous...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par WidowMaker le 2018-09-22 ....
• Par alibaba le 2018-09-22 ....
• Par respect et cochonneries le 2018-09-22 ....
• Par Cole76200 le 2018-09-22 ....
• Par desaintsulpice le 2018-09-22 ....
• Par Archie le 2018-09-22 ....
• Par Picou le 2018-09-21 ....
• Par Nicu77 le 2018-09-21 ....
• Par Dresseur de Pute le 2018-09-20 ....
• Par tetra3000 le 2018-09-20 ....