... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Les bonheurs de Sophie (13)


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Modianorouge [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : blueyes13hotmailfr

• 16 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.1 • Cote moyenne attribuée par HDS : 10.0
• L'ensemble des récits érotiques de Modianorouge ont reçu un total de 72 525 visites.

sexe récit : Les bonheurs de Sophie (13) Histoire érotique Publiée sur HDS le 22-02-2018 dans la catégorie Pour la première fois
Tags: Depucelage   Sexe sauvage   Voyeurisme 
Cette histoire de sexe a été affichée 2145 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Les bonheurs de Sophie (13) ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Les bonheurs de Sophie (13) ( 10.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :


Les bonheurs de Sophie (13)

Frustration extatique

Avec l'assouvissement sexuel, le mirage de la transfiguration de l'ange en animal s'estompa. Il avait recouvré forme humaine et renoué avec son impassibilité déconcertante.
Pour ne pas écraser Sophie, d'une impulsion, il entraîna leurs deux corps enchevêtrés, ils roulèrent sur le lit et la jeune femme se retrouva au-dessus du mâle. Leurs chairs agglutinées par la sueur, ils semblaient indivisibles.
En roulant, ils avaient libéré l'endroit de la défloration ; Sophie s'était abondamment répandue sur le drap immaculé et l'acte sacré était stigmatisé d'une large auréole de jus de jouissance, elle-même éclaboussée en son cœur par le sang de la virginité perdue.

Sophie s'appelait tendresse. Elle était lovée de toute son étendue, comme une chatte amoureuse et éperdument reconnaissante, contre son amant aux muscles d'acier et à la pilosité luxuriante. Le contraste de la peau au hâle printanier avec cette carne - si coriace et si broussailleuse que la réminiscence bovine, tel un rêve tenace, persévérait encore - jouait catégoriquement en faveur de la sensualité féminine. L'entremêlement des lianes fines de la chevelure noire que berçait la plage paradisiaque du dos, la vague enchanteresse du creux des reins et la dune d'un somptueux cul immaculé (car phénomène incroyable : les stigmates des lanières en cuir s'étant, comme par miracle, évanouis, la chair moelleuse de l'arrière train était maintenant vierge de toute marque de fouet) dessinaient, sous la lumière crue des projecteurs, les contours d'un paysage au lyrisme exaltant… Et très pourvue en érotisme torride ; la queue de l'ange était toujours partiellement fichée dans le con luisant de mouille et dégorgeant de foutre ; même en semi-repos la longueur du serpent de chair restait impressionnante ; ce trait d'union confirmait la démesure du coït.

Les caméras (toujours invisibles) surplombaient le couple, elles filmaient en tournoyant au-dessus des deux corps enlacés et les images immédiatement projetées sur l'écran géant décuplaient la vertigineuse sensation de ferveur. Les paralytiques d'un côté, Phil de l'autre, tous étaient spectateurs de la communion entre la jeune femme et l'ange. La conversation des deux protagonistes porta justement sur cette stupéfiante absence d'intimité :
" Je me suis donnée à vous comme en spectacle et devant tous ces hommes. Comment ai-je pu faire ça ? Je suis habituellement si pudique.
- Votre don n'en a que plus de valeur. Vous n'imaginez pas encore à quel point ils vous en seront reconnaissants. Vous le constaterez très bientôt.
- Nous n'en avons donc pas fini ?
- Votre abandon, aussi intense soit-il, n'est encore que partiel. L'inestimable reste encore à accomplir. Mais seulement si vous le désirez. "
Sophie répondit par un long soupir fusionnel. Le mâle protecteur l'enlaça avec ses bras et, dans le même élan réconfortant, son emblème viril s'enfila de quelques centimètres supplémentaires dans la niche aussi gluante qu'accueillante. Remplie par la félicité, elle se blottit encore plus intimement contre l'ange protecteur. Sa joue si lisse reposait sur la forêt de poils, la bouche exactement à la hauteur du léger creux au bas du sternum, alors, comme mue par un instinct animal, pour s'imbiber encore plus intimement de l'odeur et du goût de son mentor, telle une délicate bichette qui s'abreuve à la source rare d'une clairière, elle entreprit de laper du bout de la langue le suc testostéroné. La minaudeuse leva ensuite l'ambre éclatant de ses yeux ; l'enivrement sexuel accentuait l'éclat de ses pupilles et aiguisait sa voix :
" Je veux de toute mon âme entièrement vous appartenir. Je ne désire que ça.
- Alors, je m'emploierai à combler ce désir. "
Elle désigne les hommes en fauteuil roulant.
" Il seront nos témoins ?
- Oui. Ils ont foi en vous.
- Alors je ne les décevrai pas. "
Et pour preuve de cette volonté, doucement, les mains en appui sur les épaules noueuses de l'ange, elle redressa son buste, ses seins, deux soleils éblouissants de rondeur et de plénitude, se levèrent, mamelons dressés vers les cieux, et, sa tête fièrement tournée vers le midi, son bassin ancré au mat de chair, avec, en guise de trône pour son cul de reine, le confortable coussin des lourdes couilles, elle s'empala sur la pine. L'ingénue ne simulait pas la pâmoison ; elle mordillait ses lèvres en une chaste grimace de grandiose salope.

Les longs doigts simiesques d'un ange par le coït à nouveau fait bête, prirent le contrôle des tétons. Entre le pouce et l'index, il triturait les délicats boutons roses. Comme un instrumentiste génial, il tirait de ces touches éminemment érogènes les sensations maximales. Sophie prise par l'intensité des vibrations, entama une danse du bassin. Elle ondula lascivement des hanches et charma l'immense serpent de chair emprisonné tout entier dans son panier vaginal. Ses gémissements de femelle tournèrent vite au concert animal. Sur les couilles du taureau et dans l'axe de la queue, la rotation de ce cul de déesse entraînait les rouages d'un manège obscène et hypnotique. Elle rejeta un peu plus la tête en arrière, sa crinière noire dégoulina vers ses reins, au sommet des collines orgueilleuses, les tétons durs et impétueux, plus roses que l'aube, éperonnaient le ciel. Elle se cambra encore. Yeux clos, bouche entrouvertes, lèvres aussi rouges que la chaleur qui embrasait ses entrailles, elle exhalait la passion.

Incroyable ! Le mâle se métamorphosait à nouveau, redevenait bête ! L'ardeur fantastique de Sophie ensauvageait-elle l'enveloppe corporelle de cet être surnaturel ? Etait-il possible qu'il soit vraiment un ange doté du don de la transfiguration ?
Le visage d'une beauté surhumaine restait impavide mais, indéniablement, toutes les autres chairs, carne virant au noir et se recouvrant de fourrure, prenaient les atours d'une bestialité bovine. Il n'avait plus des bras mais bien des pattes, pas des mains mais des pognes simiesques avec lesquels il saisit Sophie par la taille et l'invita à la cavalcade. Elle ne se fit pas prier et profita de l'impulsion. N'avait-elle pas conscience de l'effarante métamorphose du mâle ? Elle ne s'en étonnait pas !

Toute en souplesse et en génuflexion, elle chevaucha la pine et la fit coulisser dans son con, le son liquoreux était particulièrement explicite du massage incessant du fourreau ; la mouille s'émulsionnait en une crème liquide qui nappait copieusement l'engin ; le surplus de lubrifiant coulait sur les testicules et se répandait sur les draps. Cette glissade vers la jouissance était aussi truffée de chocs, quand, comme pour prendre mieux son élan, Sophie, dans un cri acéré, remplie jusqu'à la garde, écrasait pesamment son cul sur les couilles hypertrophiées. Les gueulements redoublèrent. La chevauchée devint sauvage. La magnifique pouliche s'emballa… et… au moment fatidique, en la clouant sévèrement sur sa pine, il la priva d'orgasme.
Il l'immobilisa ainsi contre son gré. L'indomptable empalée se débattit, refusant l'intolérable frustration. En renâclant bruyamment, elle ballotait sa tête dans tous les sens, à cause de l'outrance de la surexcitation, la longue crinière noire giflait l'air violement. Mais elle eut beau supplier, " ALLLEZZZ-YYYY METTEZ LA MOIIII ENCORE ÔÔÔHHHHH PITIÉ ENCOREEE ", fulminer, rager, " PTIÉÉÉ ENCORE MAIS ENCOREEEEE ALLEZ-YYY ", l'ange-bête tint bon, ne lui lâcha pas la bride, ne l'autorisa pas à se désarrimer ne fusse que d'un millimètre pour partir au triple galop vers le nirvana. Tel un cheval que l'on ramène au pas, elle finit par se calmer et il put lui annoncer que le dernier acte de la défloration était venu.
" Vous le voulez Sophie ? Etre totalement accomplie ? "
Elle aurait pu se passer de mots. Les yeux enfiévrés par l'intempérance avaient amplement valeurs de réponse mais, dans l'escalade impudique, la bouche aux pétales rouges, autrefois réservées et maintenant si gloutonnes, renchérirent :
- ÔÔôoHHHHhh Oui Ange ! OUI OUI OUI !!! Mille fois OUI ! Je ne veux que ça. Dites-moi vite comment je dois me mettre !!!
- Quelle position adoptez-vous quand vous cherchez à communier avec votre Dieu ?
- Je me prosterne ? "
Sophie avait tout compris. Dans un long soupir d'aise, elle se désemmancha de l'astronomique pine et, quintessence de grâce et de féminité, s'étendit sur la couche, puis, sans se faire aucunement prier, elle inclina humblement son buste, posa son féérique visage sur le drap et, à seul fin de recevoir l'enculage, tendit à la bête sa somptueuse croupe.







... Histoires Erotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67

Les avis des lecteurs
 

huuum merci pour cette suite, toute cette histoire devient de plus en plus excitante....

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Modianorouge


 
Les bonheurs de Sophie (16) - Récit érotique publié le 28-02-2018
 
Les bonheurs de Sophie (15) - Récit érotique publié le 26-02-2018
 
Les Bonheurs de Sophie (14) - Récit érotique publié le 24-02-2018
 
Les bonheurs de Sophie (13) - Récit érotique publié le 22-02-2018
 
Les Bonheurs de Sophie (12) - Récit érotique publié le 08-02-2018
 
Les Bonheurs de Sophie (11) - Récit érotique publié le 30-01-2018
 
Les Bonheurs de Sophie (10) - Récit érotique publié le 28-01-2018
 
Les Bonheurs de Sophie (9) - Récit érotique publié le 10-01-2018
 
Les Bonheurs de Sophie (8) - Récit érotique publié le 08-01-2018
 
Les bonheurs de Sophie(7) - Récit érotique publié le 06-01-2018
 
Les bonheurs de Sophie (6) - Récit érotique publié le 17-12-2017
 
Les bonheurs de Sophie (5) - Récit érotique publié le 13-12-2017
 
Les bonheurs de Sophie (4) - Récit érotique publié le 09-12-2017
 
Les bonheurs de Sophie (3) - Récit érotique publié le 07-12-2017
 
Les bonheurs de Sophie(2) - Récit érotique publié le 05-12-2017
 
Les bonheurs de Sophie(1) - Récit érotique publié le 03-12-2017
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Modianorouge...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Kev24 le 2018-05-22 ....
• Par En vous attendant le 2018-05-22 ....
• Par Loupio le 2018-05-22 ....
• Par luuluu084 le 2018-05-21 ....
• Par Julie le 2018-05-21 ....
• Par amhum63 le 2018-05-20 ....
• Par TOKYO974 le 2018-05-19 ....
• Par Franckdag1 le 2018-05-19 ....
• Par Huygens le 2018-05-19 ....
• Par spanker le 2018-05-19 ....