... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Les bonheurs de Sophie (15)


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Modianorouge [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : blueyes13hotmailfr

• 16 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.1 • Cote moyenne attribuée par HDS : 10.0
• L'ensemble des récits érotiques de Modianorouge ont reçu un total de 83 229 visites.

sexe récit : Les bonheurs de Sophie (15) Histoire érotique Publiée sur HDS le 26-02-2018 dans la catégorie Pour la première fois
Tags: Depucelage   Sodomie   Voyeurisme 
Cette histoire de sexe a été affichée 3271 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Les bonheurs de Sophie (15) ( 10.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Les bonheurs de Sophie (15) ( 10.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :




Les bonheurs de Sophie (15)

A l'impossible un tel cul était tenu

Quelle était attendrissante, dans son abnégation, la croupe ainsi dressée. Mais de ses deux orifices, un seul était en disponibilité immédiate, clairement prédisposé à la saillie. L'ange-bête n'avait qu'à se servir et de fait, pour conforter la résolution de Sophie et la préparer au mieux à cette nouvelle tentative, bref mettre toutes les chances de réussite du même côté, il s'enfila à la hussarde dans le con baveux. Elle ne s'y attendait pas. Elle ne cacha ni sa surprise ni sa joie. Les nymphes amoureuses engloutirent le membre. Et l'animal eut tout loisir d'énergiquement tringler les parois détrempées de la jeune salope. Le braquemard impérial forçait sans retenu le fourreau étriqué et, sur son passage, malgré l'extrême étroitesse, il ne rencontrait aucune opposition, juste de profonds couinements de satisfaction. A recevoir un tel traitement, le vagin en giclait d'enthousiasme ; une mouille épaisse et copieuse qui, en éclaboussant joyeusement les alentours, dénonçait l'absence de retenue. Le ravissement triomphant s'incrustait vulgairement sur le sublime visage de l'ingénu qui, la bouche aussi ouverte que son con, bramait d'extase ; le rouge à lèvres accentuait crument la béance buccale et aggravait encore l'impudence du lâcher prise.
" La chienne !!! Qu'est-ce qu'elle se régale ", en déduisit le perspicace Phil.
Il reconnut bientôt les symptômes de l'orgasme : le corps pris de soubresauts, les beuglements qui redoublent. Mais alors que l'on s'attendait à ce que l'ange-bête sans donne à cœur joie et démonte sans vergogne la matrice de la femelle, il la frustra une nouvelle fois, extirpa son énorme pine et immédiatement l'appliqua sur l'orifice anal, il badigeonna ainsi copieusement le trou du cul de jus lubrifiant.
Au vu de l'empressement de Sophie, il ne pouvait y avoir meilleure mise en condition à l'enculage :
" Ouiiiii allez-yyyyyyy, mettez-la-moi !!!!!! "
Mais dès que la pine poussa, le bémol :
" Aiiiieeeeeeeeeeee. Ça fait trop mal, Aiieee…. Aiieeeee… "
Dressée sur ses pattes arrière, tous les muscles bandés, la masse bestiale semblait prête à donner le coup de grâce. Il ne faisait aucun doute que l'animal avait largement la puissance nécessaire pour démâter ce petit cul. Mais d'une voix tendre et prophétique :
" Vous souvenez-vous de mon message la nuit où vous doutiez ? "
Oui ! Elle s'en souvenait ! La phrase s'était incrustée dans l'esprit de Sophie. Elle vint avec une facilité déconcertante aux lèvres de la jeune fille :
" A l'heure de ta consécration, pour mieux L'accueillir, tu repousseras de toutes tes forces ce que tu désires.
- En comprenez-vous maintenant le sens ? "
Oui, elle avait compris. Et en exerçant une poussée inverse, comme pour expulser ce qu'elle accueillait, elle relâcha suffisamment son orifice anal, alors son œillet s'écarta, céda à l'impulsion et, miracle, le braquemard, péniblement mais effectivement, pénétra de quelques millimètres dans le cul suscitant un cri du fin fond des entrailles. Le gland disparu avalé par l'anus. Elle poussa un autre cri encore plus déchirant. L'ange-bête s'inquiéta :
" On arrête ?
- NONNNNNNN ALLEZ-Y AIIIIEEEEEEE ALLEZ-YYYYY METTEZ-LA MOIIIII… "
La pine progressait, s'engouffrant millimètre par millimètre dans l'étau anal. A chaque va et vient un peu de terrain était gagné.
" ... AIIEEEEE MON DIEUUUUU OUHHŸŸOÖOHHOUYOUYEEEE ALLEZ-YYYY DOUCEMENTTT OUIIIII MON DIEU AÏÏÏIIYAAYÄÄAAIIIHHAAA…. "
Sophie n'était que hurlement et sanglot, car des larmes maintenant inondaient à flot son visage lisse et pure. Ainsi beuglante comme une truie et en pleure comme une sainte elle était l'archétype bouleversant de la lubricité ; la chiennasse la plus délicate et attendrissante que l'on n'ait jamais vu. Les spectateurs ne se méprenaient pas, cet enculage était tout sauf un viol, les beuglements étaient explicites, " OUIIIIII AÏIÏIEEEEEHHHHEEEE OÔHHHOHH MON DIEUUU OUIIIIIIIII ", la douleur décuplait la jouissance. Il était même de plus en plus évident qu'elle adorait se faire sodomiser :
" OUIIIIII AÏIÏIEEEEEHHHHEEEE OÔHHHOHH MON DIEUUU DOUCEMENT AYYEEHHOUIIIIII OHH MONNNN DIEUUU OUÏIYYYYIIII QUE C'EST BONNNNNN… "
La barre de chair travaillait méthodiquement le fondement, remplissant toujours un peu plus son rôle. Sophie les poings serrés encaissait magnifiquement la charge. Les tressauts de son corps trahissaient l'intensité de l'invasion. Et toujours la litanie en larme, la beuglante d'enculée :
" AIIIEEEEEEE OUIIIII ALLEZZZZ-YYYY ÖÔÔÔÖHHHHAHHAAOUIIIII OHHH SEIGNEURRRR OUIIIIIIIIIIIIII… "
L'ange-bête se fit confirmer ce qui ne faisait aucun doute :
" Vous pleurez Sophie ?
- AIIIIEEEEE OÔÖÔHHH CONTINUEZZZZ OUYYEEHHÏÏEE OUIII… DOUCEMENT… OUIII… DOUCEMENT COMME ÇA … OHHH OUIII COMMME ÇAAAA… CE… CE… SONT… DES… DES LARMES DE… DE… BONHEUR… OUIIIIIIIŸŸÏII…. "

N'empêche qu'elle en bavait ! Le spectacle était fascinant. Et la question sur toute les lèvres : la bête réussirait-elle à s'enfiler jusqu'au couille dans ce petit cul idyllique ? La moitié du morceau installé dans la place, le plus dur était-il fait ? Sophie donnait des signes contradictoires, elle réclamait au deux sens du terme, c'est-à-dire qu'elle exigeait tout en s'insurgeant. A mesure que la dilatation anale s'intensifiait, elle levait de plus en plus souvent le bras en signe de capitulation puis elle l'abattait lourdement sur la couche comme un lutteur qui indique qu'il abandonne. Mais en même temps, elle gueulait comme la dernière des chiennes qu'elle en voulait encore.
Maintenant la douleur devait être à la frontière du supportable car elle empoignât violement le drap entre ses doigts fins comme pour le déchirer et ses hurlements, ses larmes et ses grimaces de souffrances redoublèrent encore. Enfin, elle tourna la tête vers son enculeur et, en repoussant énergiquement de la main le bas ventre de l'animal, elle demanda grâce :
" AIIIIEEEEEEEE AIIIIEEEEEEEE AIIIIEEEEEEEE… ARRETTEZZZZ J'EN PEUX PLUSSSS OUYYOUYOUYEUUUEEEE CA FAIT TROP MAL… "
Elle avait donc son compte !

L'ange-bête obtempéra immédiatement et ses grosses pattes en appuie sur le délicat postérieur, avec un visible effort tant c'était serré et une remarquable lenteur pour ne rien abimer, il débouchonna le conduit anal.

" OUYYOUYOUYEUUUEEEE !!!! "
En se tenant la hanche, sans pouvoir retenir une grimace elle s'assit le plus doucement possible sur son arrière train. Elle avait mal au cul. Mais elle ne se plaignit pas. Au contraire, elle exultait. Et, la douleur, de toute évidence, s'estompait vite. Son visage resplendissait, irradiait, ses traits n'avaient jamais paru aussi apaisés. Un sourire béat s'épanouit sur ses lèvres maquillées de rouge et elle jubila :
" Je vous remercie de tout mon âme. ÔÔÔHHHH MERCI !!!!!
- Vous ne regrettez pas, Sophie ?
- ÔÔÔHHHH NONNNNN…. Si vous saviez comme c'est bon ! Merci !! Merci !!! Mille fois MERCI !!!
- C'est vous qui êtes enchanteresse, Sophie.
- J'avais tellement peur de ne pas être à la hauteur ! De vous décevoir ! J'y suis arrivée !!!
- Presque.
- Pardon ?
- Vous y êtes presque arrivée.
- C'est-à-dire ?
- Nous n'avons pas été au terme. Vous avez émis le souhait d'arrêter avant. Et sachez que c'est votre droit le plus absolu.
- Vous voulez dire qu'il faudrait que… que je prenne tout ?
- Pour que tout soit accompli oui.
- Mais… C'est tellement gros ! Je crois bien que c'est impossible !
- Vous ne vous en sentez pas capable, ne culpabilisez surtout pas.
- Vous pensez que c'est possible ?
- Sans aucun doute ! Vous avez des dispositions indéniables pour connaître cette extase.
- Mais avec tous ces hommes qui nous observent ?
- Ils ont foi en vous. Pour vous transcender, appuyez-vous sur leur ferveur. "








Les avis des lecteurs

Soyez le premier à donner votre avis après lecture sur cette histoire érotique...
Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Modianorouge


 
Les bonheurs de Sophie (16) - Récit érotique publié le 28-02-2018
 
Les bonheurs de Sophie (15) - Récit érotique publié le 26-02-2018
 
Les Bonheurs de Sophie (14) - Récit érotique publié le 24-02-2018
 
Les bonheurs de Sophie (13) - Récit érotique publié le 22-02-2018
 
Les Bonheurs de Sophie (12) - Récit érotique publié le 08-02-2018
 
Les Bonheurs de Sophie (11) - Récit érotique publié le 30-01-2018
 
Les Bonheurs de Sophie (10) - Récit érotique publié le 28-01-2018
 
Les Bonheurs de Sophie (9) - Récit érotique publié le 10-01-2018
 
Les Bonheurs de Sophie (8) - Récit érotique publié le 08-01-2018
 
Les bonheurs de Sophie(7) - Récit érotique publié le 06-01-2018
 
Les bonheurs de Sophie (6) - Récit érotique publié le 17-12-2017
 
Les bonheurs de Sophie (5) - Récit érotique publié le 13-12-2017
 
Les bonheurs de Sophie (4) - Récit érotique publié le 09-12-2017
 
Les bonheurs de Sophie (3) - Récit érotique publié le 07-12-2017
 
Les bonheurs de Sophie(2) - Récit érotique publié le 05-12-2017
 
Les bonheurs de Sophie(1) - Récit érotique publié le 03-12-2017
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Modianorouge...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Ma femme infirmière le 2018-11-14 ....
• Par Batman le 2018-11-13 ....
• Par N le 2018-11-13 ....
• Par Ocea le 2018-11-13 ....
• Par Vivre 33 le 2018-11-12 ....
• Par discret le 2018-11-12 ....
• Par ARMORIK2 le 2018-11-12 ....
• Par Jeune Black le 2018-11-12 ....
• Par Max le 2018-11-11 ....
• Par camacho75 le 2018-11-11 ....