Rencontres sur histoires de sexe : Ils sont en ligne...
CONNECTION (pas encore inscrit)
 
mémoriser     [Mot de passe perdu ?]
   
 
 
Classe à l'armée Classe à l'armée
Auteur de recits erotiques
Récit érotique écrit par Jocelin.

Auteur      

Cette histoire érotique a été affichée 2705 fois depuis sa publication.

histoire érotique publiée le 22-05-2008
Catégorie :Entre-nous, les hommes
Tags:
Histoire 3555-j273
Titre : Classe à l'armée


 
 

Classe à l'armée


Nous venions d'être incorporés pour faire nos classes, nous avions 18 ans. On nous avait mis quatre par chambrée. Sur les quatre, un manquait, il devait arrivr plus tard.
Tout de suite nous avons sympathisé, rigolades, jeux de cartes...
On parlait des filles, et comme j'en parlais, ça excitait les autres...Je donnais de multitudes détails de mes conquêtes et c'était vrai, j'avais du succès avec les filles. Je n'ai pas avoué ce complexe, mais je trouvais mon sexe trop petit, mais je leur ai dit quand même, avec modestie.
Au bout de quelques jours, malgré mon complexe, on revenait des douches complètement nus, avant d'enfiler un short pour passer la soirée. Un de mes compères, qui était de l'autre côté du lit (celui du haut) me demanda plusieurs explications sur telles ou telles choses... Il profita que j'avais les deux mains sur le lit pour me saisir les poignées. J'étais totalement coincés, prisonnier, ne pouvant aller ni plus haut, ni plus bas, ni à droite, ni à gauche. Le lit me barrait la poitrine à la limite de la douleur.
- Qu'est-ce que tu fais là ? lui dis-je
- On veux juste gouter à ta queue ! me répondit-il
- Tu es malade, lui rétorquai-je
L'autre compère, bien orchestré dans la complicité s'était glissé dans le lit du dessous et commença à caresser mon paquet.
- Déconnez pas les gars, je ne suis pas pédé ! leur criai-je.
Je me débattais, mais me tenant ferme, je n'arrivais pas à me dégager de cette prise. Une fois calmé, la caresse de mon voisin du dessous se fit plus précise et mon sexe prit du volume. Jamais je n'aurais imaginé, ne serais-ce qu'une fois, qu'un mec me touche le sexe... Sa main était douce, et très caressante et ma queue de plus en plus tendue. Je n'avais plus le choix que de me laisser faire. Une fois qu'il s'apercut que je bandais fort, il baissa mon short et je me retrouvai complètement nu, la queue dressée devant lui. Je ne le voyais pas, et n'avais que les sensations de toucher. Celui qui me tenait par les poignets me regardait bien dans les yeux en souriant légèrement. La situation l'excitait, lui aussi.
Je sentis un souffle chaud sur ma bite, et je commençais à aimer ça. Puis mon sexe entra dans la bouche pleine de salive de mon bienfaiteur. Une de ses mains avait bien décalotté mon gland et sa langue s'activait autour de la base de mon gland. Le plaisir montait, et les sensations grandissantes... il me caressait maintenant les boules et me suçait avec délectation. Les poignets toujours bloqués, je fermais les yeux pour me concentrer sur ce plaisir que je découvrais. Jamais une fille ne m'avait sucé comme ça, jamais aussi bien, en tout cas
Mon geolier,deserra sa prise pour me laisser libre, et je restai dans la même position pendant que l'autre s'activait à me pomper.
Quelle était bonne cette pipe !
Le copain qui était en face de moi avait disparu de ma vue et s'était glissé derrière moi. Il écarta les lobes de mes fesses et je sentis sa langue agile me titiller la rosette sensible et vierge. Un autre plaisir montait en moi et j'appréciais aussi cette deuxième caresse. Je bombais même le cul pour qu'il me lèche plus aisément. La pointe de sa langue très active essayait de pénétrer mon anus et lentement y arriva. Quel plaisir méconnu ! ils me tenaient tous les deux par les hanches, l'un par devant, l'autre par derrière où leur bouche et langue s'acitavaient
Celui qui était placé derrière moi se redressa et posa sa queue sur ma rondelle lubrifiée par beaucoup de salive. Sa queue devait être fine car j'ai légèrement senti le passage de son gland. Ce dernier une fois passé, s'immobilisa et lentement explora mon ventre. Une fois qu'il arriva au fond, il commença à bouger et engagea un rythme de metronome. Je m'aggrippais au lit, fermant les yeux, distillant autant de plaisirs nouveaux. Ma sève montait et ne pouvant plus me retenir j'explosais dans la bouche de mon pompeur, qui avala tout le sperme que j'avais. Quel délice ! Je sentis les mains de l'autre se crisper sur mes hanches et un flot de jus arriva simultanément dans mon cul dégoulinant. Celui qui m'avait pompé quitta mon sexe et profita de mon cul largement ouvert et lubrifié pour me pénétrer et rapidement lâcher sa semence. Le jus coulait le long de mes cuisses. J'étais ereinté, épuisé mais tellement heureux, c'était le plaisir dans sa plus grande expression. Je restais là, immobile, un bon moment, puis je me dirigeais vers les douches pour me laver, la bite et le cul poisseux.
En revenant, je remerciais mes deux camarades de m'avoir fait découvrir ces plaisirs en leur promettant de remettre ça !
Ce que nous fîmes presque tous les jours. Aujourd'hui je suis marié, père de deux enfants, mais de temps en temps je vais baiser avec quelques potes homos.

0 avis des lecteurs et lectrices après lecture / Donnez votre avis





0 récit érotique écrit et publié sur HDS par Jocelin (accès à la fiche de l'auteur)

Proposez / suggérez l'ouverture d'une nouvelle discussion relative à cette histoire sur le forum de la communauté

0 avis des lecteurs et lectrices après lecture / Donnez votre avis après lecture



Sur le forum de discussion de la communauté des auteurs et lecteurs/trices HDS

>>> Accès à toutes les discussions du forum de la communauté des lecteurs/lectrices et auteurs d'HDS

>> Il n'y a pas encore de discussion ouverte relative à des sujets abordés dans cette histoire.
>> Il n'y a pas encore de proposition de nouvelle discussion relative à des sujets abordés dans cette histoire. Vous pouvez proposer une discussion dans le formulaire ci-après...

 

Proposez / suggérez une nouvelle discussion en rapport avec cette histoire:


Donnez un titre à votre discussion :

Choisissez le thème du forum le plus approprié :

Vous êtes :

° Recopiez le code suivant :
 
>
*   


 


 

histoire erotique Classe à l'armée

Soyez le premier à donner votre avis après lecture sur cette histoire érotique...



Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 
>
*




 

RETOUR AU MENU des histoires érotiques


>>> En bref :

• 0 récits érotiques publiés.



sexe petites annonces gratuites
>>> Les dix dernières annonces :
• voila ma femme chantale veut baiser avec un homme TRES bien menbre ou avec un ...
• Bonjour ,homme noir Bi,tres soigné ,physique tres agréable tres fortement Membré qui ...
• Homme marié délaissé, de 60 ans près de Sens. Je recherche une relation infidèle ...
• Bonjour, je recherche un couple dont la femme me serait offerte a mes envies. En ...
• Bonjour, je suis une femme de 35 ans, je vis en Haute-Savoie, je suis en couple et ...
• Homme marié 53 ans cherche femme mariée âge indifférent pour rencontres discrètes et ...
• Voila avec mon copain nous souhaiterons parler avec des personnes expérimentés ...
• Hbi, 74ans 180m 110kg, un fantasme me travaille, je veux connaitre la double ...
• Bonjour, Je suis un jeune homme docile, intéressé par une initiation a la ...
• Bonjour, À la recherche d'une femme ayant un attrait à la docilité et une passion ...

sexe - photos Toutes les petites annonces sexy...




Blog sexe des show spéciaux

Dessins de sexe

4 Histoires de...

Contes grivois

Breves érotiques