S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc




Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Bonjour, Dominant de 29 ans fort d'une expérience déjà confirmé, je suis ...
• Bonjour Je suis un maître la cinquantaine expérimenté, cérébrale et imaginatif qui ...
• Saluuuuuut! Tom 22 ans, parisien (mais pas d'origine ;)), blond, grand et sportif, ...
• Salut j'ai 20 ans puceau et je cherche une femme pour y ...
• Extension de nos régions, peut être plus de contacts entre adeptes de ...
• Bonjour à toutes, étant très amateur d'excitation mutuelle virtuelle, je cherche ...
• Bonjour cela ne s'adresse que au femme peut importe l'age (majeur) Je suis un ...
• Bonjour, Vous êtes une très jeune femme et désirer découvrir les chemins de la ...
• bonjour j ai 39 ans et j adore dominé des femmes au tel et les entendre jouir n ...
• Homme 52 ans. Pour femme maghribia qui aime Zéb, Zarwata, Zalat et ...


Le carré de la luxure

- Par l'auteur HDS Ftouch -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Ftouch [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : JeanClaudeRtalktalknet

• 15 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 6.9 • Cote moyenne attribuée par HDS : 8.9
• L'ensemble des récits érotiques de Ftouch ont reçu un total de 121 702 visites.

sexe récit : Carré de luxure Histoire érotique Publiée sur HDS le 30-03-2010 dans la catégorie Entre-nous, les hommes
Tags:
Cette histoire de sexe a été affichée 10908 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Carré de luxure ( 6.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Carré de luxure ( 8.0 /10 )
 
histoires érotiques audio

 
Couleur du fond :


Le carré de la luxure

Nous étions dans un bar de baise sur Marseille. On y entre, on se dévêtit et on va prendre un verre rapidement avant de monter à l’étage où tous ces hommes nus cherchent sans complexe à baiser au vu et au su de tous.

Il y a un escalier en colimaçon puis la salle principale est un carré à deux entrées. Au milieu de ce carré se trouve une autre salle plus petite où c’est si petit et serré que tout le monde entre en contact. Là, ça baise fort.

Nous avions décidé de monter l’escalier ensemble puis de prendre chacun une entrée différente pour nous retrouver devant la porte du carré intérieur. La baise étant rapide et anonyme, nous avions décidés d’un commun accord de nous donner montre en main dix minutes, dix minutes de liberté totale sur le plan sexuel avant de nous y retrouver.

L’honnêteté est la constante de notre couple. Sur le plan sexuel, nous avions convenu dès le début de notre union d’être sincères. Luc avait pendant longtemps des envies d’aller voir ailleurs de temps en temps. J’avais tempéré la situation en lui offrant la possibilité d’aller faire des plans à trois avec moi aussi souvent qu’il le voulait. Ce n’était pas un sacrifice puisque j’aime ça. Il préférait aller jouer seul. Nous avions donc décidé de faire des plans à trois ponctués par des plans seuls autorisés par l’autre. Mon homme ne voulait rien savoir. Moi, au contraire, je voulais tout en détail. Il savait qu’il devrait donc tout me raconter. Evidemment, s’il changeait d’avis je lui raconterais l’intégralité de ces dix minutes.

Me voilà en haut de l’escalier. Les couloirs qui vont nous séparer sont petits mais bondés. J’embrassais Luc en le prenant dans mes bras. Un petit pincement au cœur me vint soudainement. Et si Luc ne faisait rien? Si, par amour pour moi, il décidait de traverser le corridor bondé sans laisser quiconque le toucher? Ce doute me retint dix secondes : je pensais à notre tout premier rendez-vous dans une boîte gay londonienne. Il s’était absenté cinq minutes pour aller aux toilettes… et rouler une pelle pas possible à un parfait inconnu pendant que je l’attendais sagement à l’extérieur. J’arrêtais de me faire des films et je me lançais vers tous ces corps étroitement en contact, choisissant le coin le plus bondé pour tenter de passer.

Bingo.

Dame Nature m’a fait cadeau de 19 cms et d’un joli fessier que je trouvais bien trop gros mais que les hommes adoraient – je n’ai jamais compris pourquoi. Un trio bien chaud se pressait l’un contre les autres. Je me glissais vers eux et frottait mon sexe raide sur une cuisse. En plus de temps qu’il faut pour l’écrire, deux des membres de ce duo étaient à genoux, se disputant avec douceur le privilège de me faire une fellation. Je laissais faire quelques secondes puis je pris les choses en mains. Je me mis à faire coulisser ma verge entre les deux paires de lèvres qui promenaient de concert leurs langues sur mon sexe. Pendant ce temps, ma bouche faisait connaissance avec la bouche de leur partenaire, un assez bel homme un poil plus jeune que moi qui embrassait divinement bien. Je me disais « hum, je l’emmènerais bien pour que Luc en profite ».

Dix minutes après, je retrouvais mon homme, mi-gêné, mi-content, qui me faisait un gentil sourire dont il a le secret. Sans un mot, il m’embrassa tendrement et il se plaça derrière moi. Ses mains sur mon corps (Luc est très protecteur et c’est un trait que j’adore chez lui), nous entrâmes comme un seul homme dans le carré intérieur.

Entrer est un bien grand mot. Le carré était plein d’hommes nus en train de baiser. Il fallu se glisser et entrer en contact intime avec pas mal d’inconnus très chauds. Au sein de cette débauche, Luc se mit à me faire l’amour, comme si nous étions à la maison. Il était tendre et fougueux, sexy et romantique. Comment pouvait-il être aussi doué pour créer une ambiance intime et love au milieu de cette débauche ? C’est un des mystères de mon homme. Il sait ce que j’aime, quand j’aime le recevoir et comment j’aime l’entendre. Et il sait diablement bien se servir de sa connaissance de ma sensualité.

J’étais en ascension vers l’extase lorsqu’il caressa un autre homme. Il n’avait pas beaucoup d’efforts à faire. Depuis le début, nos corps étaient en contact avec le corps d’autres hommes, en particulier un trio qui baisait en gémissant fort et un homme seul qui depuis un bon moment me caressait la cuisse. Luc avait repéré son manège et comme je plaisais à l’inconnu qui visiblement plaisait à Luc, il lui roula une pelle magistrale devant mes yeux ébahis.

J’étais un peu estomaqué mais je n’eus le temps de rien dire. D’abord parce que le sexe dressé de Luc n’arrêtait pas de glisser et se presser sur le mien, me procurant des sensations extraordinaires et ensuite parce qu’il dirigea gentiment le menton de l’inconnu vers mes lèvres pour qu’il m’embrasse aussi, tout en se retournant et en embrassant un autre homme. Nous étions nus, sexe contre sexe, à embrasser avec la langue des mecs différents.

L’homme qu’embrassait Luc faisait parti du trio de droite. Sans sourciller ni me lâcher, tout en me donnant des poussées de bassin ben senties, Luc les embrassa à tour de rôle, sa langue jouant avec celle des inconnus. Je ne pouvais pas trop rouspéter : aussitôt qu’il avait fini avec un inconnu, il le dirigeait vers moi pour le même baiser. Diablement malin.

J’appréciais l’ingéniosité et la volupté de mon homme. Il me faisait l’amour et en même temps prenait l’initiative de partager des hommes avec moi. Un homme lui embrassait le cou en frottant son sexe contre ses fesses et un autre le téton. Il recula un peu en gémissant, pour que tout le monde voie son corps magnifique et luisant de sueur et il éjacula sur moi en me regardant droit dans les yeux. C’était trop fort pour moi. Je ne me rendais à peine compte qu’un autre homme, le bras autour de mes épaules, frottait son sexe sur ma cuisse avec enthousiasme. Je regardais mon homme et je joui sur son ventre.

Luc se pencha vers moi, m’embrasse du bout des lèvres, avec un de ces baisers qui veulent dire « je t’aime » et pris ma main pour sortir du carré sensuel où nous avions fait l’amour.








Les avis des lecteurs

Soyez le premier à donner votre avis après lecture sur cette histoire érotique...



Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Ftouch


 
Notre etreintre après un plan à trois - Récit érotique publié le 06-05-2010
 
Notre première partie bi - Récit érotique publié le 05-05-2010
 
Moi en toi - Récit érotique publié le 21-04-2010
 
La honte - Récit érotique publié le 19-04-2010
 
Trahisons - Récit érotique publié le 18-04-2010
 
Une nuit tendre et sauvage - Récit érotique publié le 09-04-2010
 
Le carré de la luxure - Récit érotique publié le 30-03-2010
 
Notre première partouze - Récit érotique publié le 23-03-2010
 
Le sexe est notre affaire - Récit érotique publié le 17-10-2009
 
Mon homme et moi faisons l'amour à fond - Récit érotique publié le 15-10-2009
 
A trois ou à quatre ? - Récit érotique publié le 13-10-2009
 
Visite guidée en Italie - Récit érotique publié le 02-08-2009
 
Première rencontre - Récit érotique publié le 09-07-2009
 
Le plaisir de la sodomie - Récit érotique publié le 07-07-2009
 
Mon homme et moi - Récit érotique publié le 20-06-2009