Rencontres sur Histoires de sexe : Elles sont en ligne...
Ils sont en ligne...
CONNECTION (pas encore inscrit)
 
mémoriser     [Mot de passe perdu ?]
   
 
 
Ma jolie cousine Jocelyne me masturbe Ma jolie cousine Jocelyne
Auteur de recits erotiques


Récit érotique écrit par Jean-Pierre.

Auteur homme     

Cette histoire érotique a été affichée 71501 fois depuis sa publication.

histoire érotique publiée le 23-06-2010
Catégorie :Pour la première fois
Tags: Jeunes  Masturbation 
Histoire 7977-j562
Titre : Ma jolie cousine Jocelyne


 
Découvrez hds premium
 

Ma jolie cousine Jocelyne


Ma jolie cousine Jocelyne
Jocelyne a le même âge que moi 18 ans. Nous avons grandi ensemble, c'est comme si elle était ma sœur, ou presque. Nous avions l'habitude de parler librement de tout et nous le faisons toujours. Nous parlons très souvent de sexe. Ce jour là, nous sommes seuls chez elle et, assis sur le canapé, nous regardons la télé. Ou plus exactement, nous bavardons comme souvent sans vraiment suivre l'émission. Nous parlons de garçons et de filles des copains et des copines. On en vient à parler de sexe. C'est alors que Jocelyne me pose une question inattendue :

- Et toi, tu te masturbes souvent ?

- Tous les garçons font ça.

- Oui, mais toi ?

- Tu veux vraiment qu'on parle de ça ?

Malgré la liberté qui règne entre nous, je suis embarrassé. Je veux bien parler de fesses en général, lui décrire mes exploits plus ou moins imaginaires, mais là, j'hésite et je bredouille :

- Tu sais, heu ! oui, un peu ... enfin, pas beaucoup.

Je suis tout rouge et Jocelyne s'en aperçoit.

- Cela te gêne de me parler de cela ?

Non, c'est un acte parfaitement normal.

- Pourquoi est-ce que les garçons se masturbent ?

- Pourquoi ! Ils ont envie de se faire du bien.

Les questions de Jocelyne continuent. Elle semble vouloir tout savoir sur les garçons. Moi je ne sais pas trop quoi lui répondre exactement, je suis extrêmement mal à l'aise.

Jocelyne continue ses questions :

- Qu'est-ce qui te fait bander ? Tu bandes en ce moment ?

- Non pas vraiment.

- Fais voir.

Jocelyne pose sa main sur mon bas ventre et me palpe le sexe.

- Cela n'a pourtant pas l'air si mal mon cousin !

Je lui retire la main aussitôt, mais pourtant c'était bien agréable ! Après quelques secondes de silence, chacun fait semblant d'être intéresser à ce qui se passe à la télé.

Jocelyne, reprend la parole :

- Je n'ai jamais vu de garçons se masturber...

Encore une seconde de silence, et elle ajoute d'une voix innocente :

- Et si tu me faisais voir comment on fait ?

- Ecoute, Jocelyne, c'est un truc qu'on fait toujours tout seul.

La main de ma cousine se pose à nouveau sur mon entrecuisses, y reste et appuie doucement sur la bosse. Je sens comme un picotement et voilà que mon instrument se met à tendre le tissu de mon pantalon. Jocelyne ne peut pas se rendre compte de l'effet qu'elle me fait.

- S'il te plaît ! insiste-t-elle.

Sans un mot, rouge de gêne et aussi de honte, je déboucle ma ceinture et j'ouvre ma braguette. Le regard de Joselyne est braqué dessus. Je m'arrête un instant.

- Vas-y mon cousin, continue ! murmure-t-elle.

- Tu veux vraiment ?

Elle me fait un signe de tête.

Je me soulève un peu pour faire descendre mon pantalon. Sous le caleçon, on devine une forme déjà dressée. J'hésite encore. Ma cousine semble m'encourager du regard elle est bien jolie, aussi je me décide. Je tire un peu sur l'élastique et je commence à dégager mon sexe, seulement à demi raide. Je regarde bien la réaction de Joselyne et je remarque qu'elle a les yeux braqués sur ce sexe qu'elle ne quitte pas des yeux jusqu'à ce que tout soit sorti, hampe et testicules. Je suis mal à l'aise, espérant que je vais pouvoir en rester là, je lui dis :

- Voilà, mon engin !

- Masturbe-le...

- Tu le veux vraiment ?

- Oui, vas-y.

- Pour se masturber, il faut que le pénis soit raide, en érection, puis on fait des mouvements de va et vient...

- Allez, fait moi voir, branle-toi, je veux voir comment tu te branles.

C'était la première fois que je l'entendais dire le mot branler, je ne sais pas pourquoi, mais, j'ai cessé de me sentir embarrassé et mon mal à l'aise a disparu. Ce n'était plus un devoir imposé, mais un plaisir personnel, pour bien prendre mon pied, je lui dit :

- Jocelyne ! Caresse-moi, fais moi bander.

Ma cousine, hésite, sa main avance et recule, elle n'ose pas la poser sur mon sexe, maintenant qu'il est sorti et qu'elle l'a juste devant elle. Je guide sa main jusqu'à moi. Le contact est électrique, la hampe se redresse, gagne en longueur, en diamètre et en rigidité. Je pousse un peu sa main sur mes couilles et je commence à me branler, lentement, en tirant bien la peau en arrière et en la ramenant complètement en haut. Jocelyne semble fascinée, puis elle se met à me caresser doucement les couilles d'une main légère et des picotements me parcourent le ventre. J'accélère un peu le rythme, ma main serrée sur mon dard monte et descend. Il me vient une idée :

- A toi maintenant, je vais t'apprendre à branler un garçon.

Je prends sa main. Elle se laisse faire et je la pose sur la longueur de mon sexe et referme ses doigts dessus. J'entoure sa main de la mienne pour lui donner le rythme, en haut, en bas. Je lui fais serrer ou desserrer un peu sa prise, insister quand la main recouvre le gland. Rapidement elle trouve les bons gestes. Je veux la caresser en même temps, mais quand mes mains tentent de passer sous sa jupe et de franchir le barrage de sa petite culotte, elle m'arrête d'une main et me dit :

- Bas les pattes, mon gros cochon. Aujourd'hui c'est de toi qu'il s'agit.

Bien entendu, j'insiste mais elle cesse de me masturber et me déclare :

- Puisque que c'est comme ça, vas finir de te branler tout seul dans les toilettes.

Encore quelques secondes d'explications et j'abandonne mes tentatives sur Jocelyne.

- Fais-toi jouir, je veux voir.

Je me branle plus rapidement pour atteindre l'orgasme et Jocelyne masse doucement mes couilles.

- Ca va bientôt venir !

- Comment ça te fait ?

- Je sens le jus monter, c'est bon. Je le retiens encore un peu, mais ça ne va pas durer !

- Ou ça monte ?

- Dans mes couilles et dans le ventre. C'est tout gonflé et sous pression. C'est comme si ça allait exploser.

Je jouis avec violence, j'en ai le souffle coupé et Jocelyne ne quitte pas la scène des yeux une seconde. Avec des grognements de plaisir, je sens le liquide se précipiter de mon manche et jaillir violemment, plusieurs jets chauds, épais et crémeux montent avant de retomber sur mon ventre et sur le tapis. Joselyne en a même reçu quelques gouttes sur les mains.

Ma cousine est comme assommée par la violence incontrôlable de ma jouissance. Quand je me calme un peu, Joselyne se détend elle aussi et me demande :

- C'était bien ? C'est toujours comme ça ?

Elle pose un doigt sur mon ventre pour saisir une goutte de liquide, la serre en deux doigts et les écarte pour la voir le sperme faire comme en fil entre ses doigts.

- C'est doux comme de la crème...

Ma cousine repose un doigt sur moi et étale un peu cette crème sur mon ventre, puis elle porte son doigt à sa bouche et le lèche un peu. Je n'en reviens pas !

- Tu peu gouter sur mon gland si tu veux :

- Non ! C'est salé, mais c'est bon... Dis-donc, qu'est-ce que tu en as ! Il y en a même plein sur ta chemise.

- C'est aussi parce que tu m'as beaucoup excité. Tu branles bien. C'est la première fois que c'est une fille qui me fait ça. C'est bien plus excitant que seul !

Soudain, ma pudeur, mon embarras reviennent. J'ai fait ça avec ma cousine ! Comment ai-je pu ? J'attrape vivement des kleenex et je m'essuie le ventre. D'un ton agressif, pour cacher ma gêne, je lui dis :

- Tu as voulu voir, et bien maintenant tu sais !

Je la regarde tout en me reculottant rapidement: elle a l'air parfaitement naturelle, bien plus à l'aise que moi...

Merci mon cousin, ça m'a bien plu... Pas toi ? Tu dois te sentir mieux maintenant ? Merci ! On n'en parlera plus, jamais, même entre nous, mais c'était bon de le faire, pour moi comme pour toi...

11 avis des lecteurs et lectrices après lecture / Donnez votre avis





94 récits érotiques écrits et publiés sur HDS par Jean-Pierre (accès à la fiche de l'auteur)

Proposez / suggérez l'ouverture d'une nouvelle discussion relative à cette histoire sur le forum de la communauté

11 avis des lecteurs et lectrices après lecture / Donnez votre avis après lecture



Sur le forum de discussion de la communauté des auteurs et lecteurs/trices HDS

>>> Accès à toutes les discussions du forum de la communauté des lecteurs/lectrices et auteurs d'HDS

>> Il n'y a pas encore de discussion ouverte relative à des sujets abordés dans cette histoire.
>> Il n'y a pas encore de proposition de nouvelle discussion relative à des sujets abordés dans cette histoire. Vous pouvez proposer une discussion dans le formulaire ci-après...

 

Proposez / suggérez une nouvelle discussion en rapport avec cette histoire:


Donnez un titre à votre discussion :

Choisissez le thème du forum le plus approprié :

Vous êtes :

° Recopiez le code suivant :
 
>
*   


 




 

histoire erotique Ma jolie cousine Jocelyne me masturbe

 

J'ai beaucoup aimé ton histoire.
Je suis super excitée j'ai envie de ma masturber mais ma cousine est à la maison aujourd'hui

 

 

une chose est sur c que le cousin a pris son pied je suis sur qu illui a demander de le refaire

 

un couple de lecteurs

moi osiii le debut c'etait comme sa avec ma cousine finalment un soir dans ma chanbre
ma tatie et venu mangé j'étai sur mon lit avec mon ordi elle est venu s'assoire a cote
de moi je taque la porte elle menbrasse mes sa main sur mon short et commence a
m'exité je lai poussé sur le lit enlever son haut lui leché les sein et c elle meme
qui a enleve le bah 3ans quon est enssemble trop forte au lit comparé a mes ex lol


 

 

Humm presente moi ta couzine et quelle me fasse pareil je serais ravis qune fille me le
fasse :)

 

 

Très bien,mais arrêtez avec vos vieux prénoms!!!

 

 

La cousine aime le sexe autant que nous les mecs, elle dois bien se masturber a
voir ?

 

 

Wahou elle est trop top ta cousine, c'est sa première fois et elle connait déjà les
termes à employer. La cochonne je la soupçonne d'avoir essayé avant toi. En plus tu
racontes hyper bien alors continue la branlette et surtout d'écrire.

 

 

genial ta cousine j'aurai aime la connaitre a ton age merci

 

 

J'ai adoré cette histoire. Je ne sais pas si elle est vraie car à 18 ans la hardie
cousine doit bien connaître ce sujet. J'aimerais bien qu'il y ait une suite avec vous
deux pour voir si vous avez évolué dans vos relations.

 

 

La garce: elle te branle et tu ne peux même pas la branler ? Elle est folle cette
cousine. La prochaine fois ne l'écoute pas, fais la jouir avec ta langue par exemple,
elle en redemandera

 

 

humm sympatique si ta cousine veux venir!!! ^^

 




Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 
>
*




 

RETOUR AU MENU des histoires érotiques


>>> En bref :

Note attribuée à cet auteur par H.D.S :
Ma jolie cousine Jocelyne me masturbe
 

• 94 récits érotiques publiés.



sexe petites annonces gratuites
>>> Les dix dernières annonces :
• Bonjour, Jeune fille de 24 ans, brune, yeux bleus, très ronde, grosse poitrine, ...
• Bonjour, Jeune fille de 24 ans, brune, yeux bleus, très ronde, grosse poitrine, ...
• Bonjour je m'appelle Morgan je suis un jeune homme de 19 ans qui recherche femme ...
• Bonjour couple( lui 41 ans elle 37 ans) recherche une premiere expérience ...
• Bonjour, je suis un jeune homme qui adore être soumis et féminisée, j'aimerai ...
• homme soumis qui cherche personnes dominantes pour m'humilier et me soumettre a tous ...
• Bonjour je recherche des dialogues coquins, échanges de photos voir des jeux ...
• Dominateur, recherche couples et femmes adeptes de scatologie, pour pratiquer sous ...
• je suis un homme,j'adore la stimulation électrique et aussi m'introduire toute sorte ...
• Je suis un jeune homme de 23 ans qui est à la recherche de nouvelle rencontre ...

sexe - photos Toutes les petites annonces sexy...




Blog sexe des show spéciaux

Dessins de sexe

4 Histoires de...

Contes grivois

Breves érotiques