Rencontres sur Histoires de sexe : Elles sont en ligne...
Ils sont en ligne...
CONNECTION (pas encore inscrit)
 
mémoriser     [Mot de passe perdu ?]
   
 
 
Entre amis Entre amis
Auteur de recits erotiques


Récit érotique écrit par Zozo.

Auteur homme     

Cette histoire érotique a été affichée 23942 fois depuis sa publication.

histoire érotique publiée le 02-07-2010
Catégorie :Plus on est
Tags: Jeunes  Partouze 
Histoire 8135-z136
Titre : Entre amis


 
Découvrez hds premium
 

Entre amis


Cette histoire s’est passée alors que j’étais étudiant et que je terminais mes études et nous avions décidé d’aller fêter la fin de nos études en passant quelques jours dans un gîte rural dans le centre de la France. Nous étions quatre : Kevin, Maud, Lucie et puis moi. Nous avons entre vingt-et-un et vingt-trois ans. Notre petit groupe se retrouve donc dans ce gîte. Nous nous y installons à notre arrivée. La maison comprend un dortoir (il s’agit d’une grande pièce avec des lits superposés) et deux petites chambres avec deux lits côte à côte. Cela nous rappelle quand nous étions plus jeunes en colo.
Les filles proposent d’aller faire une balade sur les chemins pour découvrir les alentours et profiter du paysage. Les garçons, nous acceptons leur suggestion, nous préparons un sac avec de quoi boire et manger pendant la balade. Nous passons ainsi plusieurs jours bien agréables et de détente.
Un jour après le repas de midi, le temps s’est un peu couvert et il pleut. Nous décidons de rester au gîte. Nous nous installons dans la pièce principale qui sert à la fois de salle à manger et de pièce à vivre. Nous nous installons pour jouer à la console. Maud se propose pour préparer un gâteau pour le retour de nos amis. Kevin avait amené sa console et des jeux au cas où il fasse mauvais temps. Nous jouons ainsi pendant plusieurs parties et Lucie nous a rejoints pour discuter avec nous.
Je lui demande si elle veut jouer à ma place. Elle hésite mais accepte d’essayer. Je lui tends la manette et lui explique les règles. Lucie me demande de rester à côté d’elle pour l’aider et la conseiller. Elle fait ainsi deux parties avec mon aide puis une toute seule. Kevin se lève et nous dit qu’il va prendre un peu l’air et il me demande de prendre sa place face à Lucie. J’accepte et lance un défi à Lucie : le gagnant donnera un gage au perdant. La partie est acharnée, Lucie ayant bien compris le fonctionnement de la manette et le jeu lui-même. La partie est dure, Lucie se défendant bien. Elle profite du retour de Kevin dans le gîte et qui me distrait une seconde pour prendre le dessus et me battre de justesse. Kevin est confus et se moque de moi en riant parce que j’ai perdu face à une fille. Lucie piquée au vif, lui dit alors de prendre ma place et garde l’enjeu de la partie. Kevin confiant accepte et démarre la partie très vite. Lucie d’abord distancée, réduit peu à peu l’écart et le rattrape. Kevin piqué au vif se défend de plus belle mais au finish comme avec moi, c’est Julie qui remporte la partie de peu de chose.
Lucie jubile de sa double victoire sur Kevin et sur moi. Elle réfléchit au gage qu’elle va nous donner à chacun quand Maud nous rejoint après avoir terminé ses petits gâteaux pour le soir.
Nous nous installons sur le sofa et des coussins posés sur le sol. Nous bavardons tous les quatre. Je suis assis sur le sofa avec Lucie et Kevin et Maud sont assis sur des coussins. Nous sommes bien installés ainsi et l’après-midi est déjà bien avancée. Lucie nous rappelle que nous devons réaliser un gage suite aux jeux que nous avons perdus. Hésitante, elle consulte Maud et puis elle nous annonce nos gages. Elle se tourne alors vers nous et nous dit avoir trouvé nos gages mais qui en fait ne feront qu’un. Avec Kevin nous nous regardons attendant de savoir quel sera ce gage. Lucie ménage un peu de suspens et nous demande de nous embrasser. Nous nous regardons interloqués et nous nous apprêtons à refuser quand Lucie nous dit que nous n’avons pas le choix car nous avons promis de faire le gage qu’elle aura choisi. Kevin alors se rapproche de moi. N’ayant plus de porte de sortie, Kevin pose ses lèvres sur les miennes pour m’embrasser. Lucie rit de nous voir ainsi puis nous remercie d’avoir été jusqu’au bout du gage. Maud et Lucie repartent à la cuisine chercher des gâteaux de quoi boire avec.
Une fois seuls, j’engueule Kevin de m’avoir embrassé et d’y avoir mis la langue comme avec une fille. Kevin me réponds que cela faisait ainsi plus réaliste et que de toute façon il n’y a pas de quoi fouetter un chat, ce n’est qu’un petit baiser sans plus et ça restera entre nous. C’était sans compter sur Lucie et Maud, qui de retour dans la pièce nous disent :
- Alors, il semble que ça vous a beaucoup plu !
- Ca va pas, non !
- Je comprends mieux pourquoi vous êtes distants avec les filles
- Arrêtez vos conneries, c’était juste à cause du gage promis à Lucie.
- Ah ouais. Et si vous nous le prouviez !
- Qu’est-ce que vous voulez dire ?
- Eh bien, prouvez nous que vous préférez les filles. On est deux ce soir à votre disposition !
- Euh, vous êtes sûres.
- Puisqu’on vous le dit.
Sur ce, Maud embrasse Kevin le poussant sur le sofa. Lucie me prend par le bras et me pousse aussi dans le sofa. Je me retrouve assis dans le sofa aux côtés de mon meilleur pote Kevin. Je regarde Kevin un bref instant et je vois qu’il est déjà bien occupé avec Maud.
Lucie s’approche de moi, s’assied sur moi et vient m’embrasser. Ses lèvres ont un goût un peu sucré. Son baiser est merveilleux. Sa langue vient chercher la mienne. Elles se rencontrent, se touchent, se mêlent. Sa langue entre dans ma bouche et la mienne dans la sienne, nos salives aussi se mélangent. C’est encore mieux qu’avec les autres filles avec lesquelles j’ai flirté.
Maud et Kevin ne sont pas en reste. Maud a déjà mis le grappin sur Kevin. Ils ont glissé du sofa sur le sol. Ils se sont allongés sur les coussins au pied du sofa. Ils ont enlevé leurs chaussures et les ont jetées à l’autre bout de la pièce. Ils s’embrassent. Maud déshabille Kevin : elle lui enlève sa chemise, son pantalon. Il se retrouve en caleçon devant elle. Il lui enlève son petit haut et son soutien gorge laissant apparaitre sa poitrine généreuse. Kevin la caresse, l’embrasse. Il commence à lui lécher sa poitrine, la pointe de ses seins qui durcissent et pointent vers lui. Maud n’est pas inactive et elle lui caresse son torse pinçant doucement ses tétons entre ses doigts. Elle les sent durcir rapidement. Après quelques minutes de ces caresses et léchouilles érotiques, Kevin lui enlève son jean et sa culotte. Il la découvre nue, empreinte de timidité et de pudeur. Elle lui chuchote à l’oreille qu’elle est encore vierge. Kevin l’embrasse et lui promet d’être doux et tendre avec elle.
Il lui caresse la poitrine et descend lentement vers son bas ventre puis son sexe. Il caresse doucement cette partie, son clitoris, jouant avec les petits plis de sa peau. Maud gémit de plaisir et veut approcher une de ses mains vers son sexe mais Kevin la retient et la guide plutôt vers son caleçon pour qu’elle sente son pénis au travers du tissu. Elle caresse aussi ce sexe au travers du tissu. Kevin insinue progressivement ses doigts dans le vagin de Maud augmentant son plaisir et par la même occasion son érection. Maud ressent une augmentation du sexe de Kevin et le membre tendu semble vouloir sortir du caleçon juste entre les deux boutons du devant du caleçon. Kevin accélère ses gestes et enfonce maintenant deux doigts dans ce sexe humide et chaud titillant encore plus son clitoris. Maud se cambre sous l’immensité de la chaleur et du spasme qui la parcourt. Elle jouit et un liquide se répand sur les doigts de Kevin.
Maud se redresse au dessus de Kevin, le regardant et dirigeant son regard vers l’objet ses convoitises : le sexe de Kevin en érection dans ce caleçon où il semble bien à l’étroit. Maud s’approche de ce sexe, elle défait un par un les deux boutons du caleçon de Kevin. Il ressent comme un soulagement avec la fin de la pression du tissu sur son membre dur et bien bandé. Maud lève doucement les deux pans ainsi obtenu du caleçon de Kevin libérant son sexe. C’est la première fois qu’elle voit d’aussi près le sexe d’un garçon. Elle a bien eu des petits flirts mais jusqu’à ce jour, elle n’avait jamais voulu aller si loin avec ses petits copains de peur qu’ils en veuillent encore plus. Kevin essaie de garder son sexe tendu car Maud tarde à poursuivre ce qu’elle a commencé. Il dirige sa main vers son sexe quand Maud l’arrête et penche sa tête au dessus de son sexe. Kevin lui propose de mettre une capote avant de continuer mais Maud semble ailleurs comme attirée et obnubilée par ce sexe à porter de mains. Elle ne lui répond pas et engouffre son membre dans sa bouche après y avoir posé des bisous et quelques coups de langues bien placés sur le gland et ses bourses. Kevin la soupçonne de ne pas être si novice que cela. Il lui demande d’aller moins vite sinon il ne tiendra pas longtemps et éjaculera trop tôt et trop vitre. Maud se positionne de manière à ce qu’elle puisse à la fois le sucer et lui jeter des regards et voir le visage de Kevin. Elle poursuit sa fellation et peu à peu, elle sent que Kevin trésaille, se raidit, il est parcouru par une sorte de spasme et d’un coup, sans prévenir, il éjacule. Maud a senti venir ce moment dès qu’il a commencé à se raidir et elle a accentué ses léchouilles sur ce sexe pour qu’il lâche son jus, son sperme dans sa bouche. Elle avale tout, passe sa main sur sa bouche comme pour s’essuyer et regarde Kevin avec un sourire aux lèvres. Maud lui retire complètement son caleçon et s’en sert pour lui essuyer le sexe des quelques traces de sperme y restant.
Kevin se redresse vers Maud, l’attire à lui, l’embrasse et lui demande si elle se sent prête à aller plus loin. Elle l’embrasse et lui demande d’être doux. Kevin lui chuchote des mots à l’oreille que nous n’entendons pas avec Lucie. Maud le regarde et l’embrasse. Ce baiser semble durer une éternité. Puis Maud se positionne à quatre pattes sur les coussins et Kevin se positionne derrière elle. Il bande comme un taureau et il dirige son sexe à l’intérieur du sexe de Maud. Avec Lucie, nous remarquons qu’il n’a pas de préservatif. Nous nous regardons et allions les arrêter pour qu’ils se protègent quand Maud lui dit de la pénétrer, sans capote car elle veut le sentir en elle. Il n’a pas à s’inquiéter, elle prend la pilule. Joignant la parole aux gestes, Maud dirige sa main vers celle de Kevin qui tien son sexe pour le guider en elle. Kevin la pénètre doucement, elle gémit et pousse des petits cris de plaisir au fur et à mesure qu’il entre son sexe en elle.
Kevin sent une chaleur et une humidité envelopper son sexe quand il la pénètre. Il sent aussi que ces mouvements le décalottent à chaque fois comme lors de la fellation. Il se croit à nouveau dans la bouche et Maud mais avec des sensations et un plaisir plus intenses. Il s’enfonce et sort à de nombreuses reprises du sexe de Maud, de sa main elle se caresse le clitoris en même temps augmentant son propre plaisir. Kevin poursuit ainsi pendant un long moment ses va-et-vient, ses mains passant du dos de Maud à sa poitrine, caressant le bas des seins, les tétons entre ses doigts. Maud se cambre, parcourue elle aussi par un courant électrisant, un spasme : elle jouit poussant un cri après de multiples gémissements. Kevin, entendant sa partenaire jouir, accélère son rythme et les mouvements de son bassin cognant et entrechoquant son sexe contre celui de Maud allant le plus profond possible. Il se sent parcouru à nouveau par une vague de chaleur mais cette fois plus forte et intense. Il se raidit allant bien au fond du vagin de Maud. Il sent monter en lui son sperme prêt à se déverser en elle.
Il se penche vers la tête de Maud et lui dit qu’il va jouir et souhaite se retirer. Mais Maud le retient en mettant sa main contre le sexe de Kevin pour le garder en elle. Ne pouvant plus tenir guère longtemps, Kevin éjacule et lâche plusieurs jets de sperme dans le sexe de Maud. Son sperme vient se fracasser avec violence contre le fond du sexe de Maud, lui donnant une sensation intense de chaleur et de bien-être provoquant un nouvel orgasme.
Maud s’écroule sur les coussins et Kevin la rejoint après avoir fini d’essuyer son sexe avec son caleçon déjà souillé. Ils restent ainsi côte-à- côte se regardant et s’embrassant.

Pendant ce même temps, après un long baiser avec Lucie, je me redresse et me lève. Je prends Lucie par les épaules. Je la caresse en descendant mes mains doucement le long de son corps pour arriver à son pantalon. Je déboutonne son jean et le lui descend sur les jambes en même temps j’agrippe sa culotte et la descend aussi découvrant à mon regard son sexe. Je sens aussi mon érection grandir et mon sexe à l’étroit dans mes vêtements mais je n’en montre rien. Je remonte vers elle et l’embrasse à pleine bouche à nouveau.
Je la prends par la main et l’assied à ma place dans le sofa. Je finis de lui enlever ses chaussures, son jean et sa culotte et aussi ses socquettes. Je me place entre ses jambes et caresse ses jambes en remontant vers ses cuisses et enfin son sexe. Mes doigts jouent avec son clitoris, son sexe, les plis de sa peau. Timidement je tente de rentrer un doigt dans son sexe mais elle m’arrête me disant pas si vite. Je ressors alors mes mains et elle agrippe mes cheveux et me guide la tête entre ses cuisses. Comprenant son désir, je m’exécute et commence à lui lécher ses parties intimes.
D’abord doucement puis avec plus de vitesse, je salive sur ce sexe chaud et tiède. Un liquide s’écoule doucement d’elle et vient à la rencontre de ma langue, de ma bouche. Le goût me surprends au début puis je m’y fait très vite et le savoure. Lucie gémit du plaisir qui monte en elle. Une vague de chaleur remonte de son sexe jusqu’à sa tête qui tourne. Ses sens sont en émoi et elle bouillonne de l’intérieur peu à peu. Elle se laisse aller, se laisse submerger pas ce plaisir grandissant jusqu’à se cambrer et avoir un orgasme. Au même moment, un flot plus important de liquide m’arrive en bouche. Je ne peux tout avaler et une partie coule sur son sexe, sur mon cou et ma chemise. Lucie m’attire à elle, elle m’embrasse et goûte ainsi à son propre liquide. Elle a le regard qui pétille, ses yeux sont magnifiques et je me sens fondre, je m’y noierai si je pouvais. Je l’embrasse sur la bouche, dans le cou.
Mes mains s’insinuent sous son t-shirt atteignant sa poitrine : elle ne porte pas de soutien gorge. Je lui enlève ce dernier rempart de tissu et je la découvre toute nue. Je suce, lèche, caresse ses seins et ses tétons qui durcissent. Je sens aussi mon sexe se durcir et grossir et j’ai bien l’impression qu’il va exploser dans mes habits. Lucie me regarde, plonge son regard dans le mien. Elle se lève et moi avec. Nous nous embrassons fougueusement. Je sens ensuite ses mains sur mon sexe au travers de mes habits.
Ses mains me caressent, me parcourent : elles s’arrêtent sur mon pantalon. Elle enlève ma ceinture, déboutonne mon jean, le descend sur mes jambes. Je finis de l’enlever. Lucie se met à genou devant moi. Sa bouche embrasse mes cuisses et ses mains caressent mes jambes et mes fesses. Elles se glissent dans mon caleçon et le tirent vers le bas, libérant doucement mon sexe dur, tendu. Je ressens comme une bouffée de chaleur m’envahir. Lucie se relève, m’embrasse, m’enlève mon t-shirt. Nous sommes debout face à face, nus et nous nous regardons avec passion. Lucie m’attire vers le sofa et m’y assied.
Mon sexe est raide, tout droit et presque décalotté. Lucie me masse doucement les jambes, les cuisses en remontant vers mon sexe. Mon érection grandit encore un peu et mon sexe se décalotte en laissant perler un liquide translucide et lubrifiant. Lucie remonte sur mon corps, vient m’embrasser et me susurre à l’oreille qu’elle ne veut pas attendre plus longtemps et qu’elle veut me sentir en elle là tout de suite. Je la regarde et découvre son regard avec ses yeux étincelants et pétillants. Je lui réponds que suis à elle en cet instant. Je me relève et attrape mon jean pour y prendre mon portefeuille et en sortir un préservatif.
Je reviens m’asseoir sur le sofa. Lucie se remet entre mes jambes, embrassant mon sexe et le caressant pour lui conserver sa vigueur. Elle fait attention de ne pas aller trop loin pour que je n’éjacule pas trop vite. Je sors le préservatif de son emballage en prenant soin de ne pas l’abimer. Lucie veut me le mettre et elle me le prend des mains. Elle le regarde entre ses doigts et souffle un peu dessus pour faire apparaitre un bout du réservoir pour le mettre dans le bon sens. Elle me prodigue encore quelques va-et-vient sur mon sexe qui grossit et se raidit. Elle pose alors doucement le préservatif sur le haut de mon sexe en tenant le réservoir entre ses doigts. Elle semble experte en la matière. Elle déroule alors le préservatif sur la longueur de mon sexe en prenant soin de bien le dérouler suffisamment pour qu’une fois en elle, il ne s’enlève pas de mon sexe.
Puis elle s’assied sur moi en faisant entrer mon sexe dans le sien. Elle est tellement excitée et moi aussi que mon sexe rentre dans le sien sans aucune difficulté. Nous ressentons tous deux une bouffée de chaleur plus grande et électrisante. Nous restons ainsi quelques minutes profitant de ces instants de plaisir. Puis, je la prends par le buste et guide son corps sur le mien en des va-et-vient langoureux et en rythme. Sa respiration s’accélère peu à peu au même rythme que les mouvements de nos deux corps. De la sueur perle lentement de nos corps en transe. Mon excitation augmente au fur et à mesure de nos va-et-vient. Lucie gémit aussi, doucement au début puis un peu plus fort au fur et à mesure que son plaisir augmente. Moi aussi, je commence à gémir faiblement puis de plus en plus fort avec l’augmentation de mon plaisir. Je sens alors monter en moi une grande vague de chaleur le long de mon corps et de mon sexe jusqu’à provoquer une explosion, un cri de plaisir au moment de mon éjaculation. Au même instant, Lucie ressent mon éjaculation en elle au travers du préservatif. Mon sperme et mon sexe viennent frapper le fond de son vagin lui provoquant une vague de plaisir énorme et lui déclenchant un orgasme.
Lucie se lève et se retire de mon sexe. Elle vient s’allonger sur les coussins au sol et m’attire vers elle. Nous nous embrassons et elle guide à nouveau mon sexe dans le sien. Je veux lui dire que nous devrions changer de préservatif mais elle ne me laisse pas le temps de finir ma phrase que déjà mon sexe est en elle et encore bien dur. Cette fois, elle veut guider nos ébats et diriger les mouvements de nos corps suant. Nos corps glissent l’un contre l’autre, la chaleur de nos corps et nos transpirations se mélangent peu à peu. Lucie éprouve du plaisir et le fait savoir par ses petits cris. Elle me caresse aussi puis me regardant, elle bascule pour me tourner le dos toujours avec mon sexe dans le sien. Ses gémissements se font alors plus forts au même rythme que nous accélérons nos va-et-vient. Mon plaisir grandit également et je laisse échapper quelques gémissements de plaisir. Lucie ressent un plaisir encor plus intense que quelques minutes auparavant. Elle jouit la première poussant un cri plus fort que la fois précédente, cela déclenche en moi une nouvelle éjaculation et une nouvelle vague de chaleur et de plaisir au travers tout mon corps.
Nous restons allongés ainsi quelques minutes profitant pleinement de ces instants de plaisir. Je sens mon sexe diminuer et je me retire du sexe de Lucie. Elle se retourne vers moi et nous nous embrassons. Elle regarde mon sexe et moi aussi : il redevient peu à peu mou et la capote pleine de mon sperme semble comme vouloir tomber. Lucie me regarde avec de la malice dans les yeux. Elle se rapproche de mon sexe en me caressant doucement le torse et puis le bas ventre. Elle embrasse et lèche mes tétons qui durcissent peu à peu. Je ferme un peu les yeux laissant une nouvelle vague de plaisir commencer à m’envahir. Je sens mon sexe se redresser lentement. Elle descend ainsi le long de mon corps pour arriver sur mon sexe et le caresser doucement et lui redonner ainsi de la vigueur mais pas trop.
Elle enlève alors lentement le préservatif de mon sexe. Du sperme en coule un peu et reste accroché sur mon sexe turgescent. Elle pose le préservatif à côté de nous à même le sol en prenant soin qu’aucune goutte de sperme ne s’en échappe. Lucie me demande alors si j’ai une MST ou non. Je lui réponds que je suis en parfaite santé et n’ai aucune MST. Elle me dit qu’elle aussi.
Elle approche alors sa bouche de mon sexe et commence à en lécher lentement le sperme qui y est resté accroché lorsqu’elle m’a enlevé le préservatif. Ses coups de langues m’électrisent rapidement et mon sexe se dresse fièrement droit comme un i à peine quelques minutes après le début de cette fellation. Lucie ravie de son effet sur moi, poursuite son travail me sentant à bout et prêt à partir une nouvelle fois. Quelques minutes après ces sucions, je me sens parcouru par un immense plaisir allant jusqu’au bout de mes pieds en raidissant tout mon corps. Un spasme de plaisir me parcourt et m’envahit. Lucie garde sa bouche sur mon sexe et sa langue titille encore plus mon sexe. J’éjacule enfin dans sa bouche en plusieurs petits jets de sperme. Lucie en avale une partie et garde l’autre dans sa bouche avant de venir m’embrasser. Nos bouches se touchent, sa langue cherche la mienne, la trouve, se mélange. Je goutte ainsi à mon propre sperme et en trouve le goût un peu âpre mais bon. Lucie termine de nettoyer alors mon sexe.

Nous restons alors allongés, enlacés, Lucie dans mes bras pendant quelques minutes profitant de ces instants avant de nous retourner vers Maud et Kevin. Ils sont aussi enlacés dans les bras l’un de l’autre : Maud entourant Kevin de ses bras. Nous nous regardons tous et sourions au plaisir que nous avons pris ensemble. Nous nous rapprochons un peu sur les coussins. Lucie et Kevin se touchent presque.
Kevin rompt ce merveilleux silence en parlant aux filles :
- Alors vous avez vu ce que vous vouliez voir ?
- Oui, vous nous avez épatées, surprises et satisfaites
- Même toi, Kevin tu as réussi à me satisfaire pour selon que tu étais puceau. Tu es le meilleur à ce jour qui m’ait fait l’amour ainsi.
Kevin rougit et tourne sa tête vers Maud qui l’embrasse en lui disant :
- Mon chou, tu ne m’as quand même pas cru quand je t’ai dit que j’étais encore vierge
- Eh bien si
- Tu n’as pas eu un doute même quand je t’ai sucé si bien comme ça pour une première fois
- Je croyais que tu étais vierge mais que tu avais déjà fais des pipes à des garçons. C’est pourquoi je n’ai pas eu de doutes.
- Allez sois pas vexé : il n’y a pas de honte à avoir et puis tu es un super coup.
Sur ces paroles, Maud l’embrasse avec fougue.
Maud demande alors à Lucie son avis sur moi.
Lucie reconnaît qu’elle a pris beaucoup de plaisir et qu’il faudra que nous recommencions.
Pendant qu’elle parle Lucie passe une main entre nous deux vers mon sexe et elle le sens reprendre du poil de la bête et redevenir dur. Elle sourit, Maud et Kevin la regarde. Je l’embrasse et passe mes mains sur sa poitrine caressant ses seins en descendant vers son sexe. Lucie ferme les yeux, bascule sa tête contre moi et recommence à gémir. Je passe mes mains sur son corps, elle frissonne sous mes caresses. Elle tend son corps quand j’entre mes doigts dans son sexe. Je continue ainsi de longues et délicieuses minutes. Lucie de sa main caresse aussi mon sexe qui grossit et durcit à nouveau. Nous restons ainsi à nous caresser mutuellement de longues et savoureuses minutes.
Maud et Kevin nous regardent, s’embrassent. Kevin commence à avoir une nouvelle érection en nous regardant ainsi. Maud qui l’enlace, le caresse de ses mains : son torse, ses tétons qui durcissent, elle descend sur son sexe et commence à le masturber lentement. Kevin se trémousse pour trouver une position plus agréable, son sexe grossit et durcit rapidement. Maud l’embrasse dans le cou, le lèche et lui suce le lobe de l’oreille. Kevin bascule à son tour contre Maud, il gémit.
Maud me regarde, nous nous comprenons sans même nous dire un mot. Doucement, je guide Lucie vers Kevin et Maud guide Kevin vers Lucie. Ils ne sont plus qu’à quelques centimètres l’un de l’autre. J’embrasse Lucie et Maud embrasse Kevin. Maud tient en une de ses mains le sexe de Kevin et me tend son autre main. Je prends deux préservatifs dans mon portefeuille et les sors de leurs emballages. J’en dépose un dans la main de Maud et glisse l’autre dans la main de Lucie qui caresse mon sexe depuis quelques minutes. Lucie, même contorsionnée réussit à poser le préservatif sur mon sexe et le déroule en entier sur la longueur de mon sexe en érection. Je continue d’exciter Lucie avec mes mains et mes doigts pendant que Maud dépose le préservatif sur le sexe bandé, tendu et durci de Kevin. Elle l’embrasse et continue de le caresser augmentant son érection et son plaisir.
Peu à peu, Maud et moi poussons Kevin et Lucie l’un vers l’autre. Le plaisir érotique qui commence à les submerger les incite à se laisser faire sans la moindre réticence et au contraire à se rapprocher plus vite que nous les y poussons.
Kevin atteint Lucie, Maud guide son sexe tendu et bandé comme un i dans le sexe de Lucie d’où je retire mes doigts pour lui faire place. Avec Maud, nous prenons un malin plaisir à ce rapprochement. Nos mains derrière leurs têtes, Lucie et Kevin se rapprochent, s’embrassent. Leurs sexes l’un dans l'autre commencent aussi à bouger, frétiller. Kevin donne des coups de bassin et Lucie ondule son corps contre celui de Kevin.
Maud et moi, collés à Kevin et Lucie ressentons aussi ces mouvements et y prenons également du plaisir. Mon érection croit et grandit. Lucie sent à la fois le sexe de Kevin en elle et le mien qui s’insinue entre ses fesses doucement. Maud n’est pas en reste et aussi se masturbe d’une main tandis que de l’autre elle caresse Kevin et la poitrine de Lucie.
Nous sommes tous les quatre très serrés les uns contre les autres appréciant au plus haut point ces instants. Nos mouvements de va-et-vient et nos respirations s’accélèrent en même temps pour chacun de nous. Kevin et moi entrons et sortons du sexe et du cul de Lucie à la même fréquence augmentant son plaisir. Lucie ne tarde pas à jouir suivie par Maud dont la masturbation s’est aussi accélérée. Kevin et moi mettons un peu plus de temps à jouir et à éjaculer car ça fait déjà beaucoup de rapports dans la même après-midi même pour des jeunes hommes de vingt-deux ans. Nous éjaculons presque ensemble dans nos préservatifs dans un spasme commun de plaisir.
Lucie et Kevin s’embrassent, Kevin se retire du sexe de Lucie et moi de son cul. Elle se retourne et m’embrasse. Maud attire Kevin à elle et l’embrasse. Elle lui retire le préservatif, le pose parterre et lui lèche le sexe pour le nettoyer du sperme restant. Lucie la voyant faire, m’embrasse puis elle enlève mon préservatif, le jette parterre et vient ensuite sucer et lécher mon sexe pour en retirer tout trace de sperme.
Nous nous enlaçons tous et restons ainsi un bon moment lovés dans les bras les uns des autres et au chaud entre les coussins. Nous nous embrassons et nous levons pour nous rhabiller avant le retour de nos autres amis.
Cette nuit là, nous avons tous dormi dans le dortoir et nous avons à nouveau passé une nuit torride. Le lendemain nous repartions chez nous après avoir nettoyé le gîte et tout remis en état pour de futurs occupants.

1 avis des lecteurs et lectrices après lecture / Donnez votre avis





14 récits érotiques écrits et publiés sur HDS par Zozo (accès à la fiche de l'auteur)

Proposez / suggérez l'ouverture d'une nouvelle discussion relative à cette histoire sur le forum de la communauté

1 avis des lecteurs et lectrices après lecture / Donnez votre avis après lecture



Sur le forum de discussion de la communauté des auteurs et lecteurs/trices HDS

>>> Accès à toutes les discussions du forum de la communauté des lecteurs/lectrices et auteurs d'HDS

>> Il n'y a pas encore de discussion ouverte relative à des sujets abordés dans cette histoire.
>> Il n'y a pas encore de proposition de nouvelle discussion relative à des sujets abordés dans cette histoire. Vous pouvez proposer une discussion dans le formulaire ci-après...

 

Proposez / suggérez une nouvelle discussion en rapport avec cette histoire:


Donnez un titre à votre discussion :

Choisissez le thème du forum le plus approprié :

Vous êtes :

° Recopiez le code suivant :
 
>
*   


 




 

histoire erotique Entre amis

 

belle histoire bien bandante faisant envie

 




Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 
>
*




 

RETOUR AU MENU des histoires érotiques


>>> En bref :

Note attribuée à cet auteur par H.D.S :
Entre amis
 

• 14 récits érotiques publiés.



sexe petites annonces gratuites
>>> Les dix dernières annonces :
• Bonjour, je suis un homme de 34ans je recherche des échanges de mails avec des ...
• Salut je suis un jeune homme de 28ans sexy bi actif je vous attend pour des ...
• Bonjour à tous, je suis un mec bi de 35 ans plutôt passif. Je cherche un couple ...
• Coucou, Je m'appelle Marie, j'ai 38 ans et je vous propose mes dessous portés non ...
• j aimerai convaincre ma femme de s exhiber devant des mecs se masturbant...ce qu ...
• Salut, j'ai 24 ans et j'aime bien m'exhiber. Je recherche sur Paris un groupe de ...
• toy boy cherche femme ou groupes de femmes pour soirée ou nuit complète je m'offre a ...
• couple cherche pour elle , jolie blonde de 29 ans , des hommes black , tbm , beaux ...
• 56 ans, je recherche h ou f qui me fiste large et ...
• Bonjour, je recherche des femmes ou couples pour realiser certains defis lancées ...

sexe - photos Toutes les petites annonces sexy...




Blog sexe des show spéciaux

Dessins de sexe

4 Histoires de...

Contes grivois

Breves érotiques