Rencontres sur Histoires de sexe : Elles sont en ligne...
Ils sont en ligne...
CONNECTION (pas encore inscrit)
 
mémoriser     [Mot de passe perdu ?]
   
 
 
Une queue noire monstrueuse s’échappa du pantalon de David Jenna n'avait pas prévu ça
Auteur de recits erotiques


Récit érotique écrit par Jennashoes.

Auteur femme      jennashoesgmailcom

Cette histoire érotique a été affichée 23471 fois depuis sa publication.

histoire érotique publiée le 20-08-2010
Catégorie :Entre-nous, hommes et femmes
Tags: Au boulot  Blacks  Douche Bain 
Histoire 8371-j602
Titre : Jenna n'avait pas prévu ça


 
Découvrez hds premium
 

Jenna n'avait pas prévu ça


Bonjour voici ma troisième histoire
Si vous ne me connaissez pas encore, je vous donne un peu d’information sur moi.
Je m’appelle Jenna (Jennifer mais j’ai toujours été appelée Jenna) J’ai 41 ans, je vis au Canada. J’ai une position important dans une grosse compagnie ce qui fait que je voyage beaucoup. Je suis mariée et nous avons 2 enfants. Je mesure 1m69 et pèse 59kg. Je suis en bonne forme et j’ai ce qu’il faut pour attirer les hommes. Une poitrine naturellement ample (90C) et ferme, des fesses qui restent douces et fermes et des jambes longues. Je suis un peu allumeuse bien que je reste toujours habillée avec classe. Je porte souvent des bottes qui attirent l’attention des hommes ou des talons hauts. Mes ensembles de vêtements reçoivent toujours des commentaires positifs et des regards intéressés d’hommes. Tout ça sans m’habiller avec des minijupes (plus depuis quelques années) ou des décolletés ridicules. Bref j’aime être habillée avec classe et charme. Ce que beaucoup ignorent est que j’aime aussi porter de la lingerie sexy sous mes habits plus BCBG. Je ne porte que rarement des collants et plus souvent des bas par exemple.
Ce que je vais raconter dans cette histoire s’est produit il y a quelques mois. D’autres épisodes suivront si je reçois des commentaires positifs. J’ai choisi de présenter cette histoire en français après l’avoir présentée en anglais. Je pense que l’audience francophone sera plus réceptive à mes « fétiches ». J’aime que l’on admire ce que je porte et que cela excite mon amant.
Jusqu’à ces événements je n’avais pas trompé mon mari. Il semble que quelque chose se soit ouvert en moi qui fais que ma sexualité ait changée.
Mes deux derniers déplacements d’affaire m’avaient entrainée vers des territoires nouveaux. J’avais eu des relations sexuelles torrides avec un homme autre que mon mari. Je n’étais pas amoureuse mais je m’étais libérée sexuellement et avait fait des choses qui m’auraient dégoutées avant.
Ce déplacement serait différent, Tom ne serait pas là. J’allais en Arizona et il y ferait chaud. Pas de bottes ! Je me sens tellement plus sexy en vêtements d’hiver que d’été. Je ne me sentais pas aussi stressée en faisant ma valise. Rien n’allait se passer donc pourquoi avoir la conscience lourde.
Il s’agissait d’une réunion annuelle de tous les cadres de ma compagnie. Je pensais que cela serait sympa de revoir des personnes que je ne voyais qu’à cette occasion.
Les deux premières soirées se passèrent bien. Retrouvailles avec des gens que je connaissais, bons diners, et je restais sage comme une image. Le troisième soir, j’avais un diner à un restaurant en dehors de l’hôtel avec un groupe d’une vingtaine de personnes. Il fallait s’habiller de façon un peu plus formelle. Je mis une robe noire descendant en dessous du genou mais avec un décollette correct. Je portais des sandales noires avec des talons de 8 ou 9 centimètres. Rien d’osé a l’extérieur. Par contre en dessous j’avais mis un body en dentelle très fine noir. Je ne pouvais pas mettre un soutien gorge car le dos de ma robe était ouvert. Ce body allait parfaitement car le dos est aussi à nu. Il finit avec un string et quand je dis string, je veux dire une ficelle me séparait les fesses. Voila mes idées cochonnes qui revenaient en tète !

Le diner était très bien dans un restaurant de luxe avec de belles vues de la vallée. J’étais assise a cote de David, un vice président dans la division de sud de la compagnie. Je l’avais vu de loin plusieurs fois mais je n’avais jamais fait attention à lui. Bien éduqué et avec des bonnes manières, il était différent des autres hommes noirs que j’avais rencontré. « Il est plutôt mignon mais avec une carrure imposante » me dis-je. Voila que j’allais replonger ! Il ne semblait pas vraiment intéresse par moi et donc je lui posais plus de questions tout en essayant de rester innocente.
Apres le diner nous sommes tous passes vers un bar. La musique et l’ambiance ne se prêtaient pas à danser. J’essayais d’attirer l’attention de David en m’asseyant sur un haut tabouret avec mes longues jambes croisées. Il me regardait avec intensité et je retournais ses regards mais il ne s’approcha pas vraiment de moi.
Lorsqu’il fut temps de partir, je montais dans un taxi pensant qu’une de mes collègues allait me joindre. A ma surprise ce fut David qui me suivit. Il donna le nom de l’hôtel au chauffeur et nous sommes partis dans la nuit du désert. « Enfin seuls Jenna, nous pouvons parler tranquilles » « oui, heu , oui tout à fait » J’hésitais maintenant après avoir allumé cet homme toute la soirée. Il avait bien compris qu’il m’attirait mais maintenant je devais jouer un peu pour ne pas passer pour une vraie salope prête à coucher avec le premier venu. Nous avons discuté de nos collègues qui semblent tous vouloir se coucher à 21h30. Discussion innocente et relaxante. « Nous pouvons aller ailleurs si tu le souhaites Jenna » « juste nous deux ? » « Comme tu veux, si tu trouves des collègues qui veulent aller s’amuser plus tard, nous pouvons nous retrouver a ma suite 1225 et sortir tous ensemble» «D’accord, donc a dans 20 minutes » lu dis je en sortant du taxi.
J’allais à ma chambre pour 10 minutes puis me dirigeais vers cette suite. Voulait il que nous sortions juste tous les deux ou était il sérieux quand il parlait d’inviter d’autres personnes. J’allais vers la chambre d’hôtel d’un inconnu et je me sentais un peu nerveuse. Je frappais à la porte et il ouvrit. De la musique venait de l’autre pièce. Cette suite était gigantesque avec plusieurs pièces, un bar et une terrasse dominant la vallée. « Entre Jenna. Personne n’a souhaité sortir avec nous hein ? “ dit-il avec un petit sourire. Il me laissa rentrer et me suivit. Je m’efforçais de marcher de façon séduisante, en marchant sur une ligne imaginaire. Je vis dans un miroir qu’il avait les yeux fixes sur mes fesses que je roulais. Il s’arrêta devant le bar et me proposa une coupe de champagne. « Champagne ? Toujours ! » Lui répondis-je en riant. Le bouchon parti avec un pop. Je posais mon sac à main sur le comptoir et m’asseyais sur un tabouret. Avec un talon sur la barre je pouvais croiser mes jambes assez en hauteur pour qu’il voit un peu de mes cuisses.
« Cette suite est ravissante » dis-je en regardant autour de moi. « Elle est encore plus ravissante depuis que tu y es entrée » Je ris en essayant de paraitre timide « merci David »
Je me levais avec mon verre pour approcher de la fenêtre. Je sentais le regard de David posé sur mes hanches. « Je peux sortir voir la vue ? » « Bien sur, Jenna, moi j’admire la vue d’ici, continue à marcher s’il te plait ». Je m’assurais que ma façon de marcher soit la plus sexy possible sans paraitre vraiment forcée. Je posais mon verre vide avant de sortir sur la terrasse. Je me suis approchée de la barrière pour observer la vue. David arriva de suite et me tendis une flute de Champagne pleine. « Belle vue n’est-ce-pas ? » « Absolument » lui répondis-je en m’attendant à un autre compliment un peu ringard. Il pointa vers un canapé juste derrière nous. Des haies de hauts buissons épais coupaient la vue depuis les autres terrasses de cet étage. « Je connais bien le dirigeant de cet hôtel donc cela me permet d’avoir une des meilleures chambres » « Ah je comprends mieux maintenant ! »
Je m’assis sur le canapé en croisant mes jambes et en faisant mon petit tour habituel pour laisser glisser ma robe et révéler mes cuisses. J’entendais un bruit bizarre venant de l’autre côté de la haie. « C’est un jacuzzi privé » me dis David. « Bien mieux que celui vers la piscine en bas. Dommage que tu n’ais pas apporté ton maillot de bain » Un clin d’œil encore un peu ringard mais je laissais passer et je lui renvoyais un sourire complice. Il se rapprocha de moi et en passant une main dans mes cheveux, il essaya de m’embrasser. Je tournais la tête pour ne pas paraitre trop facile. « Désolé Jenna, je pensais que l’attraction était mutuelle » « C'est-à-dire que … je … » « Jenna, as-tu déjà fait l’amour avec un homme noir ? » « Non, mais enfin, je … cela n’est pas un problème» « alors tu joues un petit jeu ? » « Oui » dis-je enfin avec un sourire.
Je laissais tomber ma tête sur le côté pour lui faire comprendre qu’il pouvait commencer par mon cou. Il comprit vite et m’embrassa délicatement dans le cou puis le lobe de l’oreille. Il couvrait ma gorge et mon cou de petits baisers puis finalement arriva à ma bouche. Nos langues se lièrent et ses mains puissantes caressaient soit mes cheveux soit ma cuisse. Je voulais ralentir les choses mais une autre partie de moi voulait continuer. Ses bras musclés m’enivraient. Il posa sa main sur un de mes seins et le caressa lentement. Je commençais à mouiller. Il fit tomber le haut de ma robe de mon épaule dévoilant le teddy qui maintenait mon sein. Le tétin pointait déjà bien dur. Il regarda avec appréciation ma poitrine ou le teddy puis fit tomber l’autre « bretelle »
« Nous devrions rentrer » dis je, en remettant ma robe. Alors que je me levais je vis une bosse dans son pantalon. Juste lorsque nous sommes rentres dans la suite il me prit par la taille et me dis « enlève ta robe ma beauté » Je restais dos à lui et lentement je fis tomber ma robe. Il s’exclama en voyant mes fesses séparées par ce string. Il fit ensuite tomber son pantalon et se tenait devant moi avec un slip. Il semblait qu’un serpent allait sortir de son slip. « Oh mon Dieu » Il sourit puis fit tomber son slip aussi. Une queue monstrueuse s’échappa enfin. Il me pétrissait les seins et pinçait les tétins me rendant encore plus excitée. Je pouvais à peine faire le tour de sa bite avec ma main. Ma main montait et descendait pour le rendre bien dur pendant que je suçais son gland. Je ne pouvais prendre guère plus dans ma petite bouche.
Soudain, David me souleva par les hanches comme une poupée et me reposa face à lui. Mes jambes écartées de chaque côté des siennes. J’enlevais rapidement mon teddy en me contorsionnant. Il suça mes tétins avec passions puis me souleva à nouveau. Cette fois je descendais droit sur son pénis dur et luisant de ma salive. J’écartais mes lèvres et le laissait me guider lentement. Il me pénétra et la sensation fut intense. Il semblait que mon vagin allait se déchirer mais j’étais très mouillée et je glissais plus bas. Je mordais ma lèvre pour éviter de crier. Je regardais en bas voir ce monstre entrer en moi et écarter mes chairs sans pitié. Je poussais sur mes talons hauts pour remonter un peu mais David me tira vers le bas à nouveau. Il toucha le fond de mon vagin et presque la moitie de sa bite dépassait encore. La douleur me rendait folle mais la sensation d’être pleine et possédée par cet étalon faisait que j’en voulais plus. Je montais et descendait par moi même sur sa bite maintenant, gémissante et criante mais acceptant son membre si viril. Après quelques minutes je dus lui échapper car mes jambes devenaient fatiguées. Je titubais avec une chatte en feu. Il se leva aussi, me poussa les épaules en avant et alors que je m’appuyais sur le sofa il s’empara de mes hanches. Il me prit comme une bête, enfonçant sa queue en moi rapidement et profondément. Cela m’arracha un cri de douleur mélangé à l’extase. Il défonça ma chatte en enfonçant sa bite de plus en plus loin. Je le laissais me prendre comme une chienne. « Je vais te donner ce que tu veux, Jenna, un vrai homme ». Ma chatte s’étirait et le laissait rentrer sans difficulté et je râlais avec chaque coup de bélier. Je regardais en bas et vis que sa queue était presque entièrement en moi. Mes lèvres restaient collées à son membre lorsque qu’il se retirait. Je sentis qu’il allait venir en moi et comme il n’avait pas de capote je paniquais. « raaahhhh ne viens pas en moi ohhhhh, nooonnn » Il se retira rapidement et serrant sa bite entre mes fesses il éjacula sur mon dos en râlant aussi. Je m’effondrais sur le sofa, épuisée, ruinée. Il me souleva dans ses bras et me posa sur une table proche. Le froid de la table me réveilla un peu. Il mit mes jambes sur ses épaules et introduisit son membre ramolli en moi. Même ramolli il était imposant et il reprit son assaut de ma chatte. Je n’en pouvais plus de me faire déchirer ainsi et ne pouvais pas jouir. « Tu es trop tendue, allons dans le jacuzzi » Cela semblait une bonne idée car j’aime faire l’amour dans l’eau. Il sortit de moi lentement (et ce qui sembla être interminable). J’enlevais mes chaussures et le suivais vers le jacuzzi très discret. Personne ne pouvait nous y voir. L’eau était chaude et relaxant. Je vis qu’il redevenait mou à nouveau donc je le pris entre mes seins et il poussa en avant et en arrière jusqu’à ce qu’il tapa contre ma bouche. Je m’agenouillais sur le premier niveau et il se tint debout au fond. Il introduisit deux doigts en moi pour me préparer. J’étais encore mouillée et mon petit fétiche en rapport avec l’eau m’excitait encore plus. Il poussa sa queue en moi et c’était plus facile. Il murmura à mon oreille « tu aimes ça maintenant ? Tu aimes ma grosse bite ? » Je ne pouvais répondre que par « oooohh ahhhhh c’est mmmmm gros » Il allait vite pour pouvoir jouir à nouveau. Il me prit une touffe de cheveux dans la main et alors qu’il me tirait la tête en arrière et me dis à l’oreille alors qu’il m’enfilait violemment « Tu aimes ma grosse bite hein ? Tu aimes te faire défoncer » C’est à ce moment que mon orgasme me bouleversa. Je tremblais et me secouaient empalée sur ce poteau. Il ne ralentit pas et devenait encore plus excité. Voyant qu’il allait m’inonder et comme mon orgasme m’avait rendu encore plus sensible je lui dis « laisse-moi te finir »
Il sortit de mon vagin rapidement et me tourna. Il me prit par les cheveux et sauvagement enfila sa queue dans ma bouche. Il ne me laissa pas m’occuper de lui, il baisait ma bouche furieusement. Cela me faisait un peu peur et il poussait un peu trop fort. Il me dominait complètement et se servait de moi ce qui m’excitait un peu mais mes mâchoires devenaient douloureuses. Il prit ma tète à deux mains et alors que j’essayais de m’éloigner il remplit ma bouche de son sperme. Je ne pouvais faire autrement que d’avaler. Il sortit sa bite de ma bouche enfin et l’essuya sur mes cheveux en souriant.
J’ai du ramper pour sortir du jacuzzi. Je me sentais sale et mon vagin détruit par ce membre démesuré était douloureux. Il me claqua une fesse et me dis « reviens demain soir, nous nous amuserons encore. Tu seras habituée à un vrai homme maintenant ma belle»
Je n’y suis pas retournée. J’avais encore trop mal et je ne voulais pas être écartée si large à nouveau. L’expérience fut intéressante mais je vais faire attention maintenant.

Si vous avez des commentaires envoyez les moi.

Jenna




17 avis des lecteurs et lectrices après lecture / Donnez votre avis





10 récits érotiques écrits et publiés sur HDS par Jennashoes (accès à la fiche de l'auteur)

Proposez / suggérez l'ouverture d'une nouvelle discussion relative à cette histoire sur le forum de la communauté

17 avis des lecteurs et lectrices après lecture / Donnez votre avis après lecture



Sur le forum de discussion de la communauté des auteurs et lecteurs/trices HDS

>>> Accès à toutes les discussions du forum de la communauté des lecteurs/lectrices et auteurs d'HDS

>> Il n'y a pas encore de discussion ouverte relative à des sujets abordés dans cette histoire.
>> Il n'y a pas encore de proposition de nouvelle discussion relative à des sujets abordés dans cette histoire. Vous pouvez proposer une discussion dans le formulaire ci-après...

 

Proposez / suggérez une nouvelle discussion en rapport avec cette histoire:


Donnez un titre à votre discussion :

Choisissez le thème du forum le plus approprié :

Vous êtes :

° Recopiez le code suivant :
 
>
*   


 




 

histoire erotique Une queue noire monstrueuse s’échappa du pantalon de David

 

Un récit vraiment très excitant, Jenna, où tu assumes le plaisir du sexe en prenant le
parti d'être chienne, malgré la classe que tu as. C'est ça le vrai sexe. Cela augure
bien de notre future collaboration dans l'écriture commune qui décrira nos fantasmes
les plus fou. Le début de l'histoire que je t'ai envoyé va dans ce sens. Extremamant.

 

 

d'hommage : fin extrêmement décevante

 

 

je me masturbe avec mon gode vibrant

 

 

bonne hitoire éxitante désolé pr ta chatte et un proverbe di mieu vo une ptite dinamique
kune grosse paresseuse moi perso jui normal (19cm)

 

 

Extraordinaire comme histoire ! Merci de nous la partager. En as-tu une autre ?

 

 

VERY NICE AND EXCITING STORY

 

 

belle histoire

 

 

super ton recit et tres exitant.gros bisous partout

 

 

Bonjour Jenna, votre histoire m'a charmé, enfin de la belle écriture comme je l'aime,
vous me rappelez mon épouse quand elle a connu son premier antillais magnifique, quelle
jouissance et quel bonheur pour moi aussi de la voir si heureuse. Ne vous arrêtez pas en
si bon chemin et profitez à fond de ce que la vie a à offrir. Merci, de grâce, continuez
à nous faire rêver.
Yves

 

 

What nice one Jenna! Very well written, while reading we can feel your happiness of
posting your fantasies at our disposal. Thanks for sharing!

 

 

super !
vivement que tu remettes tes bottes

 

 

bien bandante ton histoire. Tu nous excites beaucoup. J'en arrive à me masturber

 

 

C'est très excitant
Dommage que sa queue ait été trop grosse pour que tu prennes vraiment du plaisir

 

 

coucou jenna, ton histoire ma beaucoup exister, jaimerai en relire car tu raconte vmt
bien!!! j'espère que ce moment la ta bien plus, mais en tout cas moi tu ma vmt exité
merci

 

 

Superbe histoire - belle écriture, agréable à lire. Mais qu'en pense le mari ?

 

 

Très interressant on attend la suite avec impatience

 

 

Bof ......

 




Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 
>
*




 

RETOUR AU MENU des histoires érotiques


>>> En bref :

Note attribuée à cet auteur par H.D.S :
Une queue noire monstrueuse s’échappa du pantalon de David
 

• 10 récits érotiques publiés.



sexe petites annonces gratuites
>>> Les dix dernières annonces :
• bjr je recherche femme voulant se confier sur le net envies fantasme du virtuel ...
• Jeune homme de 25 ans, blond aux yeux gris et amoureux des récits érotiques, cherche ...
• Homme 49ans marocain de Marrakech aimerais des amis(es)pour rapport sexuel.j aimes ...
• Homme 50 ans cherche jeune metis ou asiatique qui aime être soumise. Tu aimes obéir ...
• bjr femme 29a typée avec formes recherche gang bang sur rennes 15 mecs maxi en ...
• voyeur cherche couple exhib plage la piboulette st just d ardeche matin ou apres ...
• Je recherche une ou des personnes (max 3)pour lécher vos basket être humilier et ...
• Bonjour, Vêtue d'une petite culotte blanche de fille,j'aimerai recevoir une ...
• femme de 48 ans ronde c'est m'a première annonce, cherche homme de 45 à 90 ans ...
• H 51a esprit jeune tres dispo,cokin,cochon,joueur,cherche j-femme qui aime homme mur ...

sexe - photos Toutes les petites annonces sexy...




Blog sexe des show spéciaux

Dessins de sexe

4 Histoires de...

Contes grivois

Breves érotiques