1,35 euros/appel puis 0,35 euros/min
Auteur de recits erotiques Récit érotique écrit par Lilith260.

Auteur femme   - - -  lilith260hotmailfr
Cette histoire érotique a été affichée 56306 fois depuis sa publication.


Récit érotique publié le 10-11-2010

Catégorie :Pour la première fois
Tags: Depucelage  Emotions sensibilité 
Histoire 8883-l732
Titre : Dépucelée par mon cousin 1

1,35 euros/appel puis 0,35 euros/min

Couleur du fond :

Dépucelée par mon cousin 1


Je me présente rapidement Lily 26 ans brune, les yeux bleus, 1m67 bien en chair voir même trop selon certaines personnes mais malgré les moqueries toujours souriante et drôle (les façades sont souvent trompeuses)
Cela va faire 2 ans maintenant que cela c’est produit. Mal dans ma peau, très timide solitaire (fille unique) et n’ayant jamais été avec un garçon pas étonnant que je soit encore pucelle. Habitant dans une ville un peu paumé du sud-ouest, mes seuls rapports avec la sexualité se limitaient à internet. Mais il vrai que j’avais vraiment envie de passer à l’acte.

Mon cousin est plus âgé que moi, il a 40 ans, c’est un artiste qui essaye comme beaucoup de vivre de la création de ses œuvres. Il est grand 1m90 assez mince mais on peut voir à travers ses vêtements, qu’il aime porter près du corps, qu’il est assez musclé. J’aime mon cousin, avec lui je suis toujours choyée, protégée et câlinée il m’appelle princesse ou ma belle quand je lui ai demandé pourquoi ces surnoms il me dit qu’il savait que j’avais besoin de ces mots et qu’il ressentait ma solitude.

Mais bon revenons à ce fameux jour, je passe donc 15 jours chez ma tante pour les vacances. Mon cousin qui a eu quelques déboires amoureux se retrouve à vivre chez ma tante quelques temps pour des raisons financières ( et oui tous les artistes ne sont pas tous connus et riches !).
La semaine nous sommes souvent tous les deux ma tante travaille, elle part assez tôt le matin et revient en général pas avant 20h. Étant solitaire, je suis souvent dans mon coin avec un livre, mon mp3 et parfois mon pc. Mon cousin lui s’est aménagé un atelier au sous-sol. Le seul moment où nous sommes ensemble est le déjeuner. Le temps du repas nous parlons de tout et de rien de ses aventures dans les pays étrangers et de mon travail mais jamais d’amour il sait que cela me met mal à l’aise.

Un matin comme un autre, ma tante part travaillé, moi après avoir nettoyé les affaires du petit déj. et avoir pris ma douche je m’installe confortablement dans un des fauteuils moelleux avec un livre. Mon cousin lui est dans son atelier. Après quelques pages, je m'assoupis ayant passé une courte nuit (et oui c’est cela les accrocs du pc). Quand je sent un souffle chaud sur mon front. J’ouvre les yeux et face à moi se trouve mon cousin un sourire aux lèvres :
- Alors ma princesse, on joue les belles aux bois dormant !
- Oui on dirait bien, dis-je rouge écarlate.
- Que mange-t-on à midi ?
- Je ne sais pas, je vais voir ça. Je me lève à moitié groggy et je vais préparé le repas.
A table mon cousin me pose des questions savoir comment ça va avec les garçons. N’étant pas habitué à parler de ce genre de sujet surtout avec un homme, je me mets à rougir et lui avoue que je n’ai jamais eu de relations avec un garçon.
- Pas même un baiser ?
- Non
- Pourtant tu as un visage magnifique, tes yeux sont superbes et tes lèvres donnent vraiment envie qu’on les embrasse.
Sur cette discussion je sors de table gêné et pars dans la cuisine. Quelques minutes après ne me voyant pas revenir mon cousin me rejoint. Il s’approche de moi me prend dans ses bras :
- Excuse moi ma princesse de t’avoir mis mal à l’aise, je ne voulais pas.
A ses mots, ma vue commença à s’embuer et mes larmes coulent toutes seules. Je suis moi-même surprise par ma réaction.
- Ce n’est pas grave, c’est moi je suis désolée de réagir comme ça. C’est juste qu’à mon âge, les filles ont toutes eux des relations, moi je suis toujours vierge et quand un garçon s’approche ou veut me parler je me met sur la défensive et le rejette.
Sur ces paroles, mon cousin prend mon visage entre ses mains, essuie mes larmes avec ses pouces et à ma grande surprise, il pose ses lèvres sur les miennes.
Je reste quelques secondes immobile et troublée. Il me regarde de ses yeux que je voyais plein de tendresse :
- Tu n’as pas assez confiance en toi. Tu as quelques kilos en trop et alors moi j’aime ça et je ne suis pas le seul homme à aimer ça. Calmes toi tu trouvera quelqu’un ne t’inquiètes pas. Il faut juste que tu te fasse confiance.
A ces mots, il part dans son atelier, me laissant totalement paralysé au milieu de la cuisine. Le reste de la journée se passe normalement chacun de son coté, le dîner est comme d’habitude avec ma tante racontant les anecdotes de son travail.

Je part me coucher tôt étant fatigué par toutes ces émotions je prétexte un début de migraine et je vais dans ma chambre. Une fois dans ma chambre comme à mon habitude je me met à me caresser mais contrairement aux autres fois où je faisais défilé dans ma mémoire des films ou des images X que j’avais vu sur Internet je me surprend à penser à mon cousin, à ses lèvres, ses bras. Je m’endors la main dans ma culotte humide de ma jouissance.
Le lendemain, me retrouvant seul avec mon cousin, je me met dans ma bulle encore dérangé par les évènements de la veille. Mon cousin s’en est aperçu et vient pour discuter :
- Écoute pour hier, excuse moi je n’aurai pas du t'embrasser je suis ton cousin et je n’ai pas le droit de faire ça.
Restant dans mon mutisme, il repart. Je n’arrête pas de me remémorer son baiser et la nuit que j‘ai passé à l‘imaginer. Je sens ma culotte mouillé et mes sens se décupler.

Je rejoint mon cousin et me colle à son dos resserrant mes bras autour de sa taille. Il se retourne surpris et ne lâchant pas mon étreinte me regarde dans les yeux. Il voit que je veux encore sentir ses lèvres sur ma bouche. « Tu es sûr ? » me demande-t-il. En guise de confirmation je m’approche de ses lèvres et lui rends son baiser.

Ses lèvres sont douces et chaudes et sa langue s’insinue dans ma bouche avec délectation. Je me rapproche de lui, je veux qu’il m’absorbe, qu’il me boive qu’on fasse plus qu’un. Il le remarque et me repousse tendrement.
- Arrête,laisse moi respirer me dit-il en me faisant son plus beau sourire.
Je me met à rougir et à rigoler un peu bêtement.
- Désolé mais j’aime bien t’embrasser.
- Je l’ai compris mais tu sais on ne devrait pas.
- Je sais mais j’ai envie de sentir tes lèvres j’aime quand tu me prend dans tes bras je pourrais rester comme ça très longtemps. Et puis même si on n’est cousin, on n’est majeur et donc responsable. Cela fait un moment que je ressens quelque chose pour toi.
Il se rapprocha de moi mes prend dans ses bras et me dit de son plus beau sourire :
- Prenons nos responsabilités alors ! Il se colle à moi et commence à m’embrasser sur la bouche puis il descend sur mon coup, je ne me sens plus moi-même je suis en ébullition je n’ai qu’une envie que cela ne s’arrête jamais.

Nos respirations s’accélèrent, ses mains caresse mon corps et s’attardent sur mes seins. Sa main rentre dans mon décolleté et cherche mon sein à travers mon soutien-gorge. Elle arrive enfin a destination et malaxe tendrement mon mamelon. Elle passe à l’autre sein.
- Tu aimes ?
- Oui continue j’adore ça! Dis-je haletante.
- Tes seins sont superbes ils me donnent envie de les lécher.
A ces mots, il enlève mon débardeur et mon soutien-gorge et vient poser sa bouche sur mon téton droit. Il l’aspire, le mordille, le tête, le lèche. Je n’en peux plus je ne me pensais pas être aussi sensible de cette zone. Il passe ensuite au sein gauche qui subit le même sort. J’ai peine à respirer et à tenir sur mes jambes. Je l’arrête, lui prend la main et l’emmène dans ma chambre. Je m’allonge sur le lit et il se couche et coté de moi et reprend à l’endroit où il s’était arrêté. Tout en me léchant le sein, l’une de ses mains s’occupe de l’autre sein. Il s’allonge alors sur moi me malaxant les seins avec ses deux mains. J’écarte spontanément mes jambes et je sens son membre dur sur mon bas ventre.

- Tu vois que tu peux être attirante pour les hommes, regarde l’effet que tu me fais. Tout en se frottant contre moi il m’embrasse puis lâche un de mes sein et descend vers la braguette de mon jeans. Il défait le bouton descend la fermeture éclair et passe sa main sur ma culotte déjà trempée de désir. A ce contact je reçois une onde électrique dans mon vagin et je ne me peux étouffer un petit cris de jouissance.
- Je te fais de l’effet aussi apparemment.
Je suis tellement absorbé par notre plaisir que je ne peux répondre que par des petits sons.
Il se relève enlève mon jeans, se déshabille mais garde son caleçon à travers lequel je peux voir son sexe en érection qui ai d’une taille normal (si on compare à mes visionnage sur le net!). Il se repositionne et se frotte tout en m’embrassant tendrement.
- Ne t’inquiète pas je serai doux!
- Je n’ai pas peur. Je suis contente que tu sois le premier. J’ai très envie de toi.
Il se met sur le coté, enlève ma culotte et passe ses doigts le long de mes lèvres gluante de désir. Il atteint mon clitoris et le masse doucement, je sens la jouissance monter en moi. Je n’en peux plus.
- Pénètre moi, je te veux en moi! Lui dis-je suppliante.
- Attend ne soit pas pressée. Nous avons tous le temps.
Il écarte mes cuisses met son visage entre elles et souffle doucement sur mon clitoris. Puis il écarte mes lèvres et commence doucement à les lécher remontant de mon vagin vers mon clitoris. Puis il lèche à son tour mon clitoris. Je ne sais plus où je suis, je suis totalement excitée. Je sens un doigt s’insérer dans mon vagin. Il fait de longs va et vient tout en continuant à me sucer le clitoris. Il accélère et ralentis calant ses mouvements à ma respiration
- Je n’en peux plus. Je vais jouir!
Il arrête alors de me lécher, il se met sur moi et tout un coup avec ses deux doigts s’active dans mon vagin et avec son pouce malaxe mon clitoris. Je le regarde, je peux à peine respirer je ferme les yeux quelques secondes.
- Ouvrir les yeux, je veux te voir jouir.
- D’accord mais continue je t’en supplie.
A ces mots il active ses doigt une dernière fois en moi et je jouis en criant .
Ma jouissance coule le long de me fesse. Il repositionne sa bouche sur mon vagin et bois ma jouissance.
Il m’embrasse ses lèvres ont le goût de mon plaisir et il sourit :
- Tu es magnifique quand tu jouis.
Je l’embrasse lui touche son membre dur et tendu au maximum.
- Maintenant c’est à mon tour de te voir jouir!



A suivre …


La suite sera dans une autre histoire. Car je pense que les textes trop longs ne sont pas forcément les mieux.
Laissez moi vos commentaires.
NB:Désolé s'il existe quelques fautes d'orthographes!



18 avis des lecteurs et lectrices après lecture : cliquez ici pour les lire ou donner votre avis.

Rendez-vous, rencontres

Les avis des lecteurs
 

c'est tres excitant, j'adore les femmes rondes, gros bisous sur ton petit clito ma belle

 
 

j'adore vive la suite

 
 

vite la suite ;) histoire bandante :3

 
 

Je kiFFe trop l'histoire est bandande !!! :) :D

 
 

Un texte de bonne dimension,une bonne introduction,une bonne approche,une bonne
finalité..Bravo

 
 

Ptaiin j'ai envie de la baiser la fille moi je serais allé en douceur bb t'aurais kiffè

 
 

très bien vu et décrit .. C'est cela la découverte ...

 
 

C EST VRAIMENT BANDANT
VIVE LA SUITE

 
 

Ton cher cousin a de la chance que tu lui offre ta virginité.Et il a tout a fait raison bcp de personnes dont je fais partie d'ailleur aiment les femmes qui ont un surpoids surtt...

 
 

tu me donne tres envie, tu doit etre tres simpas et simple tes partenaire doivent le resentir je l' espere.
bise

 
 

tres belle aventure et n'ai pas peur des mecs va de l'avant

 
 

j'aime, continu

 
 

vraiment un bon début et trés bien raconté
continue pour notre plus grand plaisir


 
 

super histoire vivement la suite.

 
 

bonjour j'ai adoré ton texte et attend la suite avec impatience. Ton cousin a raison si tu te lâche je suis sur que tu trouvera quelqu'un car il y a beaucoup de personne, comme moi, qui aime , qui son fou de femmes rondes. Pleins de gros bisous bien doux et bien chaud d'un jeune homme de la Réunion

 
 

superbe histoire, j'ai hate de la suite!!!


 
 

Bonjour Il n'y a pas de temps pour avoir une 1ère relation.Il faut juste trouver le bon moment et le partenaire compréhensif.Je pense que la suite de l'histoire ne sera que du bonheur.Qui n'aimerait pas vous rencontrer Bisous amicalement Alain

 
 

C'est vrai que les textes trop longs n'incitent pas à une lecture suivie

 




Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Bonjour, Je suis une travesti qui veux faire du virtuel et éventuellement de la ...
• Nous sommes un couple échangistes et mon mari est candauliste. J'ai 53 ans et mon ...
• Je suis une femme bi sexuelle mariée âgée de 53 ans.Je cherche un jeune homme ou ...
• Bonjour ou bonsoir à toutes , Je me présente Maitre Max, la trentaine, rugbyman ...
• ATTENDS sa DOMINATRICE ou DOMINATEUR Soumis bi de 55 ans allure sportive (1m80 85 ...
• Bonjour jeune puceau de 20ans cherche femme pour première expérience sexuelle ...
• Bonjour, Je suis en île de France, j'ai 32 ans. J'aimerai rencontré des filles ...
• Bonjour, je recherche des femme de toute ages pour parler de sexe ou m'apprendre ...
• bjr beur athee biactif serai ravi de partager d'agreables momens avec couple ou ...
• ALAIN 50 ans homme brun 1M77/ 84 KG doux cool et sans tabous cherche femme ...

Pour les curieux :

Le meilleur du porno international...

Le porno Espagnol : ici ou ici
Le porno Allemand : ici ou ici
ici ou encore ici !
Le porno Italien
Le porno Portugais
Le porno Britanique
Le porno Japonais


Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodites Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

L'amour au téléphone :