Rencontres sur Histoires de sexe : Elles sont en ligne...
Ils sont en ligne...
CONNECTION (pas encore inscrit)
 
mémoriser     [Mot de passe perdu ?]
   
 
 
J'étais frigide J'étais frigide
Auteur de recits erotiques
Récit érotique écrit par Huguette34.

Auteur femme     

Cette histoire érotique a été affichée 7427 fois depuis sa publication.

histoire érotique publiée le 31-12-2010
Catégorie :Entre-nous, les femmes
Tags: Lesbiennes  Masturbation 
Histoire 9123-h201
Titre : J'étais frigide


 
 

J'étais frigide


Mariée depuis 5 ans, j’en ai 27, je m’aperçois en discutant avec des amies que je suis totalement frigide. Quand mon homme me fait l’amour, je compte les fissures du plafond. Heureusement que je prends la pilule pour ne pas avoir d’enfant: si en plus je dois souffrir le martyr pour lui donner un enfant, je ne suis plus d’accord.
Je m’occupe de diverses associations caritatives, dont l’une prend pas mal de temps. Trop d’après mon mari qui s’imagine que je le trompe. Je me vois mal faire l’amour avec un autre homme: un seul me suffit. Je me suis faite de bonnes copines dans l’association. Ce sont-elles qui en parlant sexe, me tenaient informée de ce qu’elles acceptaient ou demandaient à leur époux. Comme je ne participais pas à ce genre de discutions, un jour il a bien fallut que je me libère. Elles étaient consternées. Louisette, ma plus proche copine, un jour, m’a pris à part pour me dire qu’elle me plaignait beaucoup de ne pas avoir d’orgasme.
Les choses ont fait qu’un après midi, lorsque nous étions chez elle, elle expliquait tout ce qu’elle faisait avec son mâle. Elle était fière d’être baisée comme elle l’était: elle jouissait beaucoup et souvent. Elle se faisait mettre par devant ou par derrière, suçait et avalait le sperme de son mari. Elle me racontait aussi qu’en cas de manque, elle se caressait le sexe et qu’elle en jouissait beaucoup, surtout quand elle le faisait devant son mari.
A force de raconter ses jouissance elle me dit:
- Excuses moi, je suis drôlement excitée de raconter mes jouissances.
- C’est comment quand on est excitée ?
- Bien sur te ne le sais pas. Ecoutes moi, est-ce que tu a senti un simple fortement, une pression, un frôlement sur un sein, une épaule dans une bousculade dans une foule. Cela n’a duré que quelques secondes. Tu as trouvé ça agréable. C’est ça le début du plaisir.
- En y réfléchissant, je crois bien que ça m’est arrivé une ou deux fois.
- Alors va chez toi, même si te es mal à l’aise, couches toi sur le lit, éteins la lumière; déshabilles toi, comme si tu allais dormir. Sauf que tu sera totalement nue. Passes tes mains partout sur ton corps: visage, cou, épaule, seins. Tu descendra vers le ventre, ta toison, les cuisses. Tu recommences plusieurs fois et tu arrêtera sur les parties où c’est le plus agréable. Pelotes toi les mamelons: ils deviendront durs: c’est le début de l’excitation. Tu descendra vers le sexe, : c’est là que tout se passera. Il faudra que tu écartes les cuisses. Et tu explorera à la main. Tu deviendra plus précise: tu entrera un doigt: un vagin n’a jamais mordu personne. Ce sera à toi de découvrir l’endroit qui te procure le plus de sensation. Essaies le clitoris, le vagin ou l’anus. Si tu as envie d’y faire entrer quelque chose, vas-y, n’hésite pas.
Tout est permis, c’est ton corps. Il te faudra peut-être du temps pour trouver le rythme et l’extase, ou alors, se sera immédiat et tu sentira l’orgasme monter en toi.
- J’ai peur de ne pas réussir. Tu ne veux pas me montrer comment tu fais ?
- Tu me demande de me masturber devant toi ?
- Oui, pour me donner du courage.
- Et tu voudrais aussi que je te caresse.
- Oui, ce serait bien pour une première fois.
- Tu sais comment on nomme les femmes qui font ça entre elles ?
- Non ?
- Des lesbiennes.
- Et alors ,
- Alors du me demandes de te baiser et que je te transforme en lesbienne.
- Si faire l’amour avec une fille me donne du plaisir comme tu le dis, je deviendrai une lesbienne. Ca te gêne ?
- Je vais te faire un aveu: quand j’étais très jeune, une copine de classe m’a initiée à ce genre de baise: j’aimais bien. Plus tard j’ai couché avec un garçon et j’ai aimé le garçon plutôt que la fille, même si avec elle c’était très doux.
- Alors aimes moi.
Je commence même à me déshabiller, je jette mes affaire là où elles tombent.
- Caresses moi comme tu as dit tout à l’heure. Tu es excitée, tu viens de me le dire. Je te rendrai ce que te me fera.
Louisette me mène dans sa chambre: je suis émue, je vais connaitre l’orgasme. Je la regarde se déshabiller: elle est belle, son corps ne me déplait pas. Elle m’embrasse sur la bouche. Je ne pensais jamais commencer ainsi. J’ouvre mes lèvres, sa langue cherche la mienne. J’aime son baiser.
Je suis allongée, elle commence les caresses qu’elles me recommandait. Je le lui ai dit: elle m’a demande de garder le silence jusqu’à la fin. J’ai senti mon sexe se mouiller quand elle a passé sur ma toison, et commencé à chercher dans mon sexe, les endroit d’où je pourrai tirer du plaisir. J’en ai eu un peu quand elle m’a touché le vagin , qu’elle m’y a mis un doigt et quand elle a caressé mon petit trou. Elle a trouvé mon clitoris gonflé. Le sachant elle m’a embrassé longuement, avec deux doigts elle a caressé ce petit organe. J’ai senti enfin un plaisir qui commençait par le bas, par mon sexe. Je le sentais venir dans mon ventre. Je le lui disait:
- C’est ça l’orgasme ? C’est drôlement agréable.
- Je sais que c’est agréable. Est-ce que tu veux le rendre ce que je t’ait fait, directement sur la chatte.
J’ai essayé en m’appliquant. Je ne pensais jamais arrivé à ce résultat: elle gémissait comme si je lui faisait mal. Je sentais son corps s’arquer: elle jouissait. Nous sommes restées un instant blotties quand elle m’a dit que nous pourrions jouir rien qu’avec les langues. Elle se mettait la tête au pied, me faisait écarter les jambes pour passer sa tête. Je la sentais tout près de ma minette. Soudain j’ai senti sa langue sur ma pastille. Elle léchais l’anus avec une habileté diabolique. Malgré moi j’ouvrai un peu l’ouverture: elle y mettait au moins la moitié de la langue: c’était plus que bon. Elle oubliait mon vagins pour revenir sur mon clitoris.
Je tâchais d’être à sa hauteur: je lui rendais coup de langue pour coup de langue, sauf que dans son anus, j’entrai beaucoup moins bien: c‘est plus séré que la chatte. Nous avons trouvé le bon rythme sur nos clitoris. Elle me faisait jouir.
Je sentais comme une vague de plaisir qui me submergeait, qui démarraient de ma chatte pour s’étendre au cuisses, au ventre, aux seins, jusqu’a bout des doigts me semble-t-il. J’ai eu l’impressions de perdre conscience tant la sensations était violente et intense: un véritable feu d’artifice.
Elle aussi me décrivait les même sensations. Nous nous sommes aimés longtemps.
J’était encore en avance à la maison: mon mari devait rentrer tard. Alors je me suis mis nue au lit, j’ai laissé les lumières allumées. Je me suis caresser les seins, surtout les mamelons. J’ai oublié de me caresser ma fourrure, je suis directement passé sur le clitoris. Je ne le connaissait même pas deux heures avant et nous avons fait plus ample connaissance: je me suis masturbée comme une folle. J’ai joui plusieurs fois de suite: c’est tellement bon de faire cette découverte à 27 ans: que de temps perdu. Je vais me rattraper, pas avec un autre homme, je pense que tous se valent.
Je demande à Louisette de nous aimer, pas souvent seulement une fois par semaine. Nous avons mis au point beaucoup de positions: J’aime quand elle se met sur le dos, les jambes écartées, sa main quiç caresse son clitoris, qu’elle me demande de venir poser toute ma chatte sur sa bouche. Elle se livre sur moi à des léchages qui me font frémir avant de me faire jouir.
Dernièrement elle a voulu expérimenté une position vue sur une casette porno: Nous étins presque assises, nous pouvions nous toucher les seins: nos jambes écartées permettaient de caresser les boutons ensemble. Nous avons aimé et nous le faisons pour finir.
Que je suis heureuse de jouir. Mon mari s’en fout: il me couche me fait ouvrir les cuisses, entre sa bite dans la chatte, vas et viens deux ou trois fois, jouit et ressort. Moins ça dure et mieux je me

1 avis des lecteurs et lectrices après lecture / Donnez votre avis





287 récits érotiques écrits et publiés sur HDS par Huguette34 (accès à la fiche de l'auteur)

Proposez / suggérez l'ouverture d'une nouvelle discussion relative à cette histoire sur le forum de la communauté

1 avis des lecteurs et lectrices après lecture / Donnez votre avis après lecture



Sur le forum de discussion de la communauté des auteurs et lecteurs/trices HDS

>>> Accès à toutes les discussions du forum de la communauté des lecteurs/lectrices et auteurs d'HDS

>> Il n'y a pas encore de discussion ouverte relative à des sujets abordés dans cette histoire.
>> Il n'y a pas encore de proposition de nouvelle discussion relative à des sujets abordés dans cette histoire. Vous pouvez proposer une discussion dans le formulaire ci-après...

 

Proposez / suggérez une nouvelle discussion en rapport avec cette histoire:


Donnez un titre à votre discussion :

Choisissez le thème du forum le plus approprié :

Vous êtes :

° Recopiez le code suivant :
 
>
*   


 


 

histoire erotique J'étais frigide

 

cela est souvent la mème histoire avec les hommes ils se vident les couilles,alors qu'avec une fille comme Louisette elle s'occupe bien
de sa partenaire,elle lui apprend a bien lécher une chatte et de passer la langue sur son anus. moi mon clito est trempé.Bise a toi Huguette je t'offre mon abricot!..

 




Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 
>
*




 

RETOUR AU MENU des histoires érotiques


>>> En bref :

Note attribuée à cet auteur par H.D.S :
J'étais frigide
 

• 287 récits érotiques publiés.


Pour Noël,
osez le cadeau sexy

sexe petites annonces gratuites
>>> Les dix dernières annonces :
• Recherche désirant recevoir la fessée et qui peux ...
• Jeune homme de 20 ans cherche homme ou femme ou même les deux (35ans Max) pour ...
• Homme dominateur de 55 ans, je recherche femem soumise ou novice à éduquer de façon ...
• recherche véritable coquine aimant sucer longuement et boire le sperme . Se faire ...
• je cherche des femmes ou des couples pour séances exquises de douches dorées ,dans ...
• De passage à Paris du 16 au 31 décembre cherche femmes ou cple d efemmes pour des ...
• Bonjour, Je suis Adil, Paris, j'ai 31 ans et je suis convaincu que le plaisir ...
• Bonsoir ; Joli Couple recherche Voyeur ; Hommes Voyeurs ; élégants et Discrets ; ...
• H 58 ans brun directif tendance s/m soft expérimenté sans tabou recherche JF F ...
• Bonjour, jolie jeune femme 28 ans ,sensuelle,tres libérée et sans tabou ,aimant le ...

sexe - photos Toutes les petites annonces sexy...




Blog sexe des show spéciaux

Dessins de sexe

4 Histoires de...

Contes grivois

Breves érotiques