... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Albert a bien fait de se disputer avec sa femme


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Romainro [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : romainroyahoocom

• 221 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.0 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.1
• L'ensemble des récits érotiques de Romainro ont reçu un total de 1 548 617 visites.

sexe récit : Albert a bien fait de se disputer avec sa femme Histoire érotique Publiée sur HDS le 04-03-2018 dans la catégorie Entre-nous, les hommes
Tags: Triolisme   Sodomie   Spermophile 
Cette histoire de sexe a été affichée 6316 fois depuis sa publication.


Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Albert a bien fait de se disputer avec sa femme ( 9.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :




Albert a bien fait de se disputer avec sa femme

Je vois que les histoires d’Albert plaise alors je l’ai poussé à piocher dans ses souvenirs et à me raconter d’autres parties de jambes en l’air. Il m’a raconté la dernière fois qu’il a baisé avec des mecs. Encore une fois je vais parler à sa place.

Depuis que je suis à la retraite chaque année avec ma femme nous louons, pendant un mois, une petite maison dans la région de Toulouse. C’est une maison assez isolé qui est entouré de bois. A 20 min à pied de la maison se trouve un étang où j’aime bien me promener et me baigner.

Avec ma femme nous avons passé la matinée à nous engueler. Le point culminant a été au moment du café, du coup je me suis levé et je suis parti. Il devait être pas loin de 14 heures, le fond de l’air était chaud mais pas lourd. Je me suis dirigé vers le lac. A la fin de la route je vois un 4X4 garé sur le bas côté, il doit y avoir des promeneurs. Je démarre le sentier qui mène au lac, en profitant du chant des oiseaux et de l’air ambiant. Quand je m’approche du lac je vois au moins un homme debout uniquement vêtu d’un slip rouge. Je m’approche dans sa direction en faisant assez de bruit pour qu’il m’entende arriver. Il se retourne et je peux enfin voir que c’est un beau brun d’environ 1m80 assez musclé, d’une trentaine d’années, avec un torse poilu et dru. Son petit maillot bain est bien rempli, j’en salive surtout que ça doit bien faire 3 ans que je n’ai pas touché le corps d’un homme. Quand j’arrive à son niveau nous nous saluons avec un grand sourire et je jette un coup d’oeil sur son maillot de bain rouge excitant, j’ai l’impression de voir le bout de son gland dépasser. Je n’ai pas envie d’être lourd avec mon regard alors je continue mon chemin.
Rapidement je m’arrête et rebrousse chemin le plus discrètement possible. Je vois le maillot de bain rouge à mi cuise et le mec est entrain de se branler. Je sors ma queue de mon pantalon, elle a déjà commencé à grossir et je me rapproche de l’homme. Quand il me voit et qu’il remarque que j’ai la bite à la main et que moi aussi je me masturbe il me fait un plus grand sourire que tout à l’heure et me fait signe d’approcher. Arrivé à sa hauteur j’attrape immédiatement sa queue et le branle, que c’est bon de sentir à nouveau le sexe d’un autre homme dans ma main. Au moment où il empoigne ma bite il me dit « Moi c’est François» et secoue mon sexe comme s’il me serrait la main. Du coup je lui dit « Et moi Albert, vraiment enchanté » et je lui secoue la bite de la même façon.
Nous nous cajolons mutuellement le sexe pendant plusieurs minutes quand il me propose d’un peu plus s’isoler. Nous rangeons nos matériels et je lui suis, il avait déjà étalé sa serviette à l’écart du sentier. Il enlève son slip de bain rouge et s’allonge, je me déshabille entièrement et le rejoins. Nous reprenons nos caresse, mais je suis comme un enfant qui a trop longtemps été privé de bonbons alors rapidement je commence à le sucer. Il a une très belle queue qui doit bien faire du 18X5, la mienne est légèrement plus petite mais à son âge j’étais comme lui, il est circoncis et recouvert de veines.
Je me place entre ses jambes, il est assis en s’appuyant sur ses mains qu’il a posé derrière son dos. Je pose ma langue à la base de sa bite et je remonte tout doucement jusqu’à son gland que je gobe immédiatement. Je passe ma langue de partout, je le lèche comme je lécherai une sucette, ma main caresse ses couilles. Puis je l’enfonce tout doucement dans ma bouche en faisant des mouvements de balayage avec ma langue pour exciter chacune de ses veines. Quand son sexe touche le fond de ma bouche je démarre un va et viens lent tout en continuant à jouer avec ma langue. A chaque fois que je le renfonce en moi j’essaye de l’avaler un peu plus. Au bout de plusieurs minutes de ce traitement, il me soulève la tête et m’allonge sur la serviette. Il me caresse avec sa main afin de me faire encore plus bander. Très rapidement il pose ses lèvres sur mon gland et me gobe directement toute la bite, une fois qu’il m’a entièrement avalé il tire sa langue et me lèche les couilles. Je trouvais déjà bon de sentir une main mais c’est encore mieux de retrouver les sensations que peut procurer une bouche. Il recrache ma bite qui est recouverte de salive, il l’empoigne à la base et attrape mes couilles en même temps. Avec sa langue il lèche chaque centimètre de mon sexe, il lèche sa salive comme si c’était du sperme, une fois que je suis entièrement propre il me reprend en gorge profonde et me lèche encore les couilles. Ca fait tellement longtemps que je n’ai pas baisé que je sens déjà l’excitation monter alors quand il me libère je me place en 69 pour m’occuper à nouveau de son sexe et je lui offre mon cul à dévorer.
Pendant que ma main malaxe ses couilles et que ma bouche monte et descend le long de sa tige, François écarté mes fesses et donne plusieurs coup de langue sur ma rondelle. Puis il me pourlèche plusieurs fois toute la raie. Alors que j’ai maintenant les 3/4 de sa queue en bouche et que littéralement je l’aspire, il crache entre mes fesses et étalé le tout avec sa langue en faisant des petits ronds, de plus en plus rétrécis, autour de mon trou. Le bout de sa langue donne des coups de pressions à l’entrée de mes entrailles, même si ça fait bien 3 ans que je n’ai plus était visité par un homme, mes sphincters cèdent rapidement car il m’arrive souvent de me doigter ou de me pénétrer avec divers objets pendant que je me branle. Au moment où la pointe de sa langue rentre en moi, mon corps s’électrise. Je raccroche sa queue et le masturbe pour profiter au maximum de ce qu’il me fait.
Un de ses doigts vient rejoindre sa langue dans mon cul. Je replonge, bouche la première sur son sexe. François fait tourner son doigt dans mes entrailles, il appuies bien sur le bord de mon troue pour m’élargir comme il faut, puis il me dit:
« J’ai très envie de te prendre, Albert, je peux? »
« J’en ai très envie mais je n’ai ni capote ni gel! » et je reprends ma pipe.
« Ne t’inquiète pas j’ai tout ce qu’il faut. »
Nos corps se séparent pour qu’il puisse se lever, il sort une petite pochette de sous sa serviette et prend un tube de gel et des préservatifs.
En voyant cela je me mets à 4 pattes. Il se place derrière moi entre mes jambes, me redonne des coups de langue entre mes fesses et replonge son doigt en moi. Je sens le gel froid qui coule sur ma raie, avec un autre il l’étale avant de l’enfoncer lui aussi dans mes entrailles. Du gel coule à nouveau, puis il arrête de me branler le cul. Je l’entends ouvrir un préservatif alors que ses doigts sont toujours en moi. Il reprend ses mouvements et un troisième doigt me pénètre. Il pose son autre main sur mon sexe et me branle. Que s’est bon! J’ai envie de le sentir en moins mais je prends tellement mon pied que je n’arrive pas à parler, heureusement il arrive toujours à s’exprimer alors il dit:
« Hummm, tu mouilles mon cochon! On va tout de suite vérifier que ma queue te fait autant d’effet! »
Il retire un premier doigt, puis un deuxième mais le troisième reste en moi et décris des cercles pour continuer d’élargir ma rosette. Sa main quitte mon sexe et alors qu’il a toujours un doigt en moi je sens son gland se pose sur mon trou. Je pose ma tête sur la serviette pour me cambrer au maximum et bien lui offrir mon cul. Je sens sa bite rentrer tout doucement, maintenant que son doigt lui à laisser la place. Malgré le caoutchouc qui nous sépare je sens son sexe gonflé et dure me pénétrer centimètre par centimètre, je sens ses veines appuyer sur ma rondelle au passage. Il est maintenant entièrement en moi et s’immobilise un moment pour que mon cul s’habitue à sa présence. Je souffle un peu pour me décontracter le plus possible et je lui demande de me limer.
Sa tige fait des petits vas et viens lent, il augment progressivement l’ampleur et l’ardeur de ses mouvements. Maintenant ses couilles tapent les miennes, je ne peux m’empêcher de me branler en même temps, mais ses coups de reins sont tellement fort que je perd un peu l’équilibre au oint que sa bite ressort de mon oeillet. Je décide de délaisser ma queue, de toutes les façons je prends déjà un plaisir monstre, et me repositionne bien pour lui offre mon cul.
Il entre d’un coup sec en moi et jusqu’à la garde puis s’immobilise. Il ressort tout aussi sèchement qu’il est entré et recommence cette opération une bonne dizaine de fois. Je sens que mon cul mouille tellement que mes couilles s’humidifie. Il se remet à me limer à différents rythmes et puissances. Je prends appuies sur mes coudes pour me mettre bien à 4 pattes et sentir le plus possible ses couilles taper les miennes quand au loin je vois un mec qui doit être du même âge que François, qui nous observe et qui à même baisser son short et se branle. Entre 2 gémissements je préviens François qui ralenti un peu la cadence pour bien le regarder puis accélère de nouveau le rythme et me dit:
« T’inquiète pas c’est Sylvain, je le connais on baise souvent ensemble ici! »
Ma journée qui avait très mal commençait se déroule de mieux en mieux. Je fais signe à Sylvain de nous rejoindre. Il se déshabille entièrement et me donne sa queue à sucer. Maintenant je suis pris en sandwich, avec une bite dans la bouche et une autre dans le cul je ne pourrai aller mieux. Maintenant c’est moi qui donne la cadence, quand je fais ressortir la queue de Sylvain de ma bouche je fais rentrer celle de François entremet fesses. Le sexe que je lèche, aspire, suce… dans ma bouche a encore grossit, Sylvain est encore mieux monté que son copain. Je me fais baiser par les deux trous depuis 10 minutes quand Sylvain m’attrape par la taille et me pilonne complètement le cul à grands coups de boutoir, ils se cale tout au fond de mes entrailles et je sens ses veines s’agiter et sa queue encore plus se tendre. Je contracte mes sphincter autour de ce sexe qui va juter tout en continuant de cajoler celui qui est dans ma bouche. François envoie plusieurs giclée de sperme, j’ai l’impression de sentir la capote se remplir. Puis il sort doucement de mon cul et une fois entièrement dehors il me donne une tape sur les fesses et tend les préservatifs et le gel à Sylvain. Il retire la capote et pendant que Sylvain se prépare je lui nettoie la bite que je lèche et aspire le plus possible pour récupérer le maximum de sperme. Je suis toujours entrain de nettoyer ce beau sexe quand Sylvain place son gland sur ma rondelle. Il fait passer tout doucement sa queue dans mon trou, heureusement que François m’a travaillé avant avec sa langue, ses doigts et son sexe parce que je n’aurai pas pu me faire prendre en premier parce gros mat. Mais là ça passe, un peu douloureusement mais ça passe. Maintenant que j’ai fini de nettoyer François, il s’allonge sous moi, me caresse les couilles et la queue et commence par me jeter le gland. On s’occupe de mon cul et mon sexe, je ne sens plus aucune douleur mais que tu plaisir a tel point que je me remets à gémir. En m’entendant Sylvain accélère le rythme, la langue de François alterne entre ma bite et mes testicules, je suis même sûr qu’il doit aussi lécher les couilles de sylvain quand elles viennent cogner les miennes en tout cas c’est ce que j’aurai fait à sa place. Je me penche vers le corps de François pour léchouiller son sexe mou comme ça chacun à la bite occupe et en plus ça me permet de me cambrer encore plus pour profiter de la bite qui va et vient dans mon cul.
Au bout de 5 minutes de ce traitement je n’arrive presque plus à me retire alors ma bouche qui la bite de François qui a commencé à regonfler pour le prévenir. Non seulement il me garde en bouche mais en plus il accélère le rythme et son copain fait de même avec mon trou. Avec la montée du plaisir se sens mon cul se contracter autour du ses de Sylvain et je lâche au moins 5 ou 6 bonnes giclées de sperme de la bouche qui continue de me sucer ardemment. Pendant que François se dégage d’en dessous de moi, Sylvain m’attrape par la taille pour encore mieux défoncer mon trou avant de se répondre dans le préservatif, je sens sa que se crisper en moi une bonne dizaine de fois, j’aurai adoré sentir tout ce sperme se rependre dans mes entrailles. Une fois entièrement vidé, il se retire tout doucement de mes entrailles, il retire le préservatif et nous donne sa bite à nettoyer.
Sans dire un mot Sylvain se rhabille, nous remercie et repart comme il est arrivé. François et moi restons nu a nous tripoter tout en discutant. Très rapidement son sexe reprend une belle taille alors je lui demande s’il veut bien me prendre encore une fois, ce qu’il fait. Cette fois il est plus sec dans ses mouvements mais pas de problèmes parce que je suis grand ouvert. Il me lime comme ça depuis plus d’une demi heure quand il m’annonce qu’il va jouir, je lui de mande de venir juter dans ma bouche. Il se retire de mon cul, vient devant et retire la capote, immédiatement une première giclée vient s’écraser sur mon visage. Je me dépêche de gober son sexe pour ne plus en perdre une goutte et il déverse encore 4 bonnes giclées dans ma bouche que j’avale avec un grand plaisir. Cela faisait longtemps que je n’avais pas avaler une autre éjaculation que la mienne.
François s’agenouille devant moi, me lèche le visage et me roule une pelle pour que nous partagions les dernières gouttes de son sperme.

Nous rhabillons et repartons ensemble. Arrivé devant le 4X4 que j’avais vu à l’aller je comprends que c’est le sien. Il me propose de me raccompagner, ce que j’accepte avec plaisir parce qu’après mettre fait baiser 3 fois je commence a avoir un peu mal en marchant.

Quand j’ouvre la porte de la maison je tombe directement sur ma femme qui n’arrête pas de me fixer mais qui ne me dit rien et ne répond même pas à mon bonsoir. Je vais me doucher et m’allonger un moment. Le soir ma femme dessert enfin les lèvres pour me demander ce que j’ai fait cet après midi, je lui réponds que je me suis promener autour du lac mais rien que de repenser à ma journée je bande.
Je suis souvent reparti à la recherche de François et Sylvain mais je ne l’ai jamais revu. Depuis cette histoire plus aucune bite n’a coulisser entre mes fesses à mon grand regret.


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs
 

La prochain qu’Albert se dispute avec sa femme il peut venir me voir! Encore des histoires d’Albert s’il te plaît.

 
 

de jose salut encore une belle aventure de Albert qui ses bien amuser et a été servie dans les deux sans vivement la prochaine histoire

 
 

Super bandante ton histoire mec! Encore!

 
 

hummmmmm j aurais adoré etre a ta place!!!!!!

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Romainro


 
Carole et moi sur une plage qui pourrait s’appeler le baisodrome - Récit érotique publié le 22-03-2019
 
Carole me fait la meilleure pipe de ma vie juste avant le service - Récit érotique publié le 20-03-2019
 
Il faut baiser pour tenir le stress dans la restauration - Récit érotique publié le 18-03-2019
 
Coline (2), je n’aurai pas qu’un seul partenaire dans la vie et heureusement - Récit érotique publié le 16-03-2019
 
Claire, Julien et moi; le trio qui s’agrandit - Récit érotique publié le 14-03-2019
 
Ma dernière baise avec mes suédoises - Récit érotique publié le 12-03-2019
 
Les fantasmes de Damien (4): La première fois de Sophie - Récit érotique publié le 10-03-2019
 
Max découvre la sodomie grâce à son lit - Récit érotique publié le 08-03-2019
 
Coline (1) découvre le sexe dans les bras d’Arthur - Récit érotique publié le 06-03-2019
 
Rencontre du troisième sexe, on enchaine sans même attendre - Récit érotique publié le 04-03-2019
 
A deux dans la chatte trempée de Claire - Récit érotique publié le 02-03-2019
 
Marie (6): On passe en mode exhibition, même si ça démarre involontairement - Récit érotique publié le 28-02-2019
 
Les fantasmes de Damien (3): Sophie passe une soirée à la Grey chez Pascal - Récit érotique publié le 26-02-2019
 
Ma sacrée belle mère et ses ouvriers suite et fin - Récit érotique publié le 24-02-2019
 
Rencontre du troisième sexe, on démarre gentiment - Récit érotique publié le 22-02-2019
 
Je passe de chauffeur de Julien à la deuxième bite du trio - Récit érotique publié le 20-02-2019
 
Les fantasmes de Damien (2): Sophie prend de plus en plus de plaisir avec son premier amant - Récit érotique publié le 18-02-2019
 
Samya se fait partouzer à l’anniversaire de Julien - Récit érotique publié le 16-02-2019
 
Ma dépravation: la fameuse soirée du jeudi, la fin - Récit érotique publié le 14-02-2019
 
Je deviens le chauffeur de Julien mais c’est pour la bonne cause - Récit érotique publié le 12-02-2019
 
Ma sacrée belle mère, les deux ouvriers et moi: quel quatuor! - Récit érotique publié le 10-02-2019
 
Marie (5) et ses voisins échangistes, la suite - Récit érotique publié le 08-02-2019
 
Les vacances 16: Le kiné - Récit érotique publié le 06-02-2019
 
Les fantasmes de Damien (1): Sophie ne fait plus qu'y penser - Récit érotique publié le 04-02-2019
 
Les suédoises, plus faciles à monter qu’un meuble Ikéa, la suite - Récit érotique publié le 02-02-2019
 
La suite de la soirée « naked » dans un club à Nice - Récit érotique publié le 31-01-2019
 
Sur la route en Tchéquie - Récit érotique publié le 29-01-2019
 
Une sortie en boite plus excitante que prévue - Récit érotique publié le 27-01-2019
 
Sacrée belle mère! J’aimerai bien que les travaux s’éternisent - Récit érotique publié le 25-01-2019
 
Les vacances 15: Je me demande s’il ne faut pas être une cochonne pour devenir infirmière - Récit érotique publié le 22-01-2019
 
Soirée « naked » dans un club à Nice - Récit érotique publié le 20-01-2019
 
Ma femme candauliste est obsédée des gros calibres, la suite - Récit érotique publié le 18-01-2019
 
Marie (4) et ses voisins échangistes - Récit érotique publié le 16-01-2019
 
Les suédoises, plus faciles à monter qu’un meuble Ikéa - Récit érotique publié le 14-01-2019
 
Ma dépravation, la fameuse soirée du jeudi - Récit érotique publié le 12-01-2019
 
Retour au cinéma avec Samya, la suite - Récit érotique publié le 10-01-2019
 
Les vacances 14: fin du séjour chez mon cousin Stéphane - Récit érotique publié le 08-01-2019
 
Marie (3) et ses voisins libertins - Récit érotique publié le 06-01-2019
 
L’insatiable Radia et le livreur de pizza - Récit érotique publié le 04-01-2019
 
Après une nuit à deux avec Samya, elle m’entraine de nouveau au cinéma - Récit érotique publié le 02-01-2019
 
Ma deuxième nuit chez Serge et Simone - Récit érotique publié le 31-12-2018
 
Marie (2) et ses expériences folles - Récit érotique publié le 29-12-2018
 
Le trio infernal avec Sophie et Georges, la suite - Récit érotique publié le 27-12-2018
 
Marie (1), mon petit péché mignon - Récit érotique publié le 25-12-2018
 
Elle s’exhibe au supermarché - Récit érotique publié le 23-12-2018
 
Un jeune puceau mais déjà bien salope, à la piscine - Récit érotique publié le 21-12-2018
 
Sacrée belle mère! J’en prends plein la bite - Récit érotique publié le 19-12-2018
 
Ma femme devient obsédée des gros calibres. Suite de découverte du candaulisme - Récit érotique publié le 17-12-2018
 
Les vacances 13: Après une longue discussion avec mon cousin, on passe enfin de 3 à 2 - Récit érotique publié le 15-12-2018
 
Une collègue mariée très hésitante - Récit érotique publié le 13-12-2018
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Romainro...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]

 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Maxman78200 le 2019-03-21 ....
• Par fil rouge le 2019-03-21 ....
• Par ahmed le 2019-03-21 ....
• Par Pierre le 2019-03-21 ....
• Par lealeandre07 le 2019-03-20 ....
• Par Recherche Hommes TTBM le 2019-03-20 ....
• Par Versatil le 2019-03-18 ....
• Par gourmand04 le 2019-03-18 ....
• Par Mike59 le 2019-03-17 ....
• Par Evidence le 2019-03-15 ....