Rencontre du troisième sexe, on enchaine sans même attendre


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Romainro [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : romainroyahoocom

• 275 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.1 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.2
• L'ensemble des récits érotiques de Romainro ont reçu un total de 2 057 669 visites.

sexe récit : Rencontre du troisième sexe, on enchaine sans même attendre Histoire érotique Publiée sur HDS le 04-03-2019 dans la catégorie Pour la première fois
Tags: Transexuelle   Sodomie   Spermophile 
Cette histoire de sexe a été affichée 6852 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Rencontre du troisième sexe, on enchaine sans même attendre ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Rencontre du troisième sexe, on enchaine sans même attendre ( 9.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :



Rencontre du troisième sexe, on enchaine sans même attendre

J’ai découvert un site de rencontre bi, moi qui aime m’amuser avec les femmes comme les hommes j’espère trouver mon bonheur sur ce site. Je démarre quelques échanges avec des couples, je sympathise avec un certain Hubert qui est marié et cherche des plans uniquement entre hommes mais rien de concret. Au début je suis légèrement déçu.

Au bout de quelques jours, je commence à échanger avec Jessica. C’est une bolivienne d’environ mon âge, elle est brune avec la peau mate. Sa poitrine imposante est magnifique et ne tombe pas du tout, ses courbes me rendent fou à m’en masturbé devant les image qu’elle m’envoie.

Nous échangeons par mail puis par textos. Ca devient de plus en plus chaud entre nous mais dieu que c’est bon. Après m’avoir demandé si j’aime me faire prendre une femme et avoir obtenue une réponse qui devrait lui plaire, je n’ai plus de nouvelles pendant 24 heures.

Quand elle m’écrit de nouveau c’est pour m’avouer que c’est une transsexuelle qui n’ose pas faire l’opération qui transformera sa bite en chatte. Elle m’avoue aussi qu’elle aime beaucoup cette situation mi femme/mi homme et qu’elle adore baisé de jolies petits cul de femmes comme d’hommes. Elle agrémente ses messages de photos très excitantes. Je me suis inscrit sur ce site en espérant rencontrer des couples mais enfin de compte, sans le savoir, je rencontre un « deux en un » si je peux m’exprimer ainsi.

Nous fixons notre première rencontre pour le samedi, elle me demande d’arriver chez elle pour 14 heures. La porte de son appartement est ouverte, je rentre et me déshabille pour ne porter que le petit slip en cuir, avec deux fermetures éclaires, qu’elle a préparé. Quelques minutes après que je me sois changer, elle vient enfin me rejoindre.

Rien qu’en la voyant arriver avec son corset qui met bien en valeur ses gros seins libres, je bande encore plus. Elle tourne autour de moi et rehausse mon cou avec un collier au bout duquel, elle attache une laisse. Elle m’entraîne dans le salon et après nous être bien chauffés, je dois retirer son slip avec les dents. Vu la bosse, ce n’est pas évident mais j’y arrive quand même.

Je la suce longuement, même avec des gorges profondes mais elle m’interdit de m’approcher de son cul. Je fais tellement bien mon travail qu’elle finit par jouir dans ma bouche alors qu’elle malaxe ses seins volumineux. Une fois que sa queue est complètement propre, elle me plaque au sol et vient partagé son sperme que j’ai encore en bouche.

Ses lèvres parcourent ensuite mon corps, elle me mordille les tétons ce qui m’électrise tout autant que lorsqu’elle le fait à mes cuisses. Elle attrape la fermeture du devant de mon slip en cuir et libéré enfin mon sexe qui n’attendait que ça. Elle dégage aussi mes couilles et commence par me malaxer entre ses deux mains tout le costume 3 pièces.

Après quelques léchouilles sur toute la longueur de ma tige, elle se soulève et vient sur moi en 69. Ma bouche, grande ouverte, accueille son sexe mou alors qu’elle empale son visage sur ma bite. Elle fait des vas et viens frénétiques sur moi en me prenant à chaque fois plus profondément. Je pose mes mains sur ses fesses pour mieux l’accueillir entre mes lèves mais elle les repousse immédiatement.

Je sens sa queue grandir doucement dans ma bouche, elle en est déjà à me faire des gorges profondes. Inutile de regarder, je sens que mon sexe est recouvert de sa salive. La queue de Jessica reprend une belle taille alors qu’elle n’arrête pas de me rentrer au fond de sa gorge, faire tournoyer sa langue pendant que mon gland titille ses cordes vocales et me recracher pour reprendre sa respiration.

Au bout de je ne sais combien de minutes, elle se soulève et quitte ma bouche. Elle se cambre bien en avant et je vois un petit truc briller entre ses fesses, elle pose sa main dessus et retire d’un coup sec un plug qu’elle avait au moins depuis le début de notre rencontre. Elle le pose sur la table basse à côté de nous et attrape un préservatif qu’elle me tend.

Une fois que je l’ai déroulé, elle se baisse vers moi, empoigne ma bite et la positionne entre ses fesses. Je les écarte pour mieux admirer mon sexe s’enfoncer doucement mais avec une grande facilité, dans son cul. Quand elle est bien assise sur moi, elle fait gentiment onduler son bassin, tout en malaxant mes couilles, avant de se pencher et poser sa tête sur mes pieds.

Alors que j’écarte toujours ses fesses, Jessica commence une lente montée qui fait réapparaitre ma tige. Elle repose rapidement son cul sur mon ventre et se penche un peu plus. Je sens sa bite bien dur contre mes jambes et j’essaye de les bouger un peu pour la frotter. Elle refait une montée sans accélérer le rythme et redescend tout aussi sèchement. Sauf que, cette fois, elle ne s’immobilise pas et fais des vas et viens de plus en plus rapides sur ma queue.

Au bout d’un moment, elle s’immobilise de nouveau et ses muscles rentrent en action pour me chatouiller le sexe. Elle se redresse enfin et commence à tourner sur elle même en me gardant bien au fond de son cul. Quand elle me fait face, elle plie les genoux pour être bien assise sur moi, elle pose ses mains dessus et commence à lentement à se soulever.

En fait c’est comme une vérification pour être sûre que je suis bien planté en elle car, comme la première fois, elle réajuste sa position avant de commencer à me chevaucher ardemment. J’admire ses seins se balloter et je ne peux m’empêcher de lui pincer les tétons ce qui la fait encore plus gémir. Par contre, nouveauté pour moi, il y a pas que sa poitrine qui s’agite, sa queue bien dure vient marteler mon ventre de petits coups, ça m’excite comme un fou.

Je n’avais jamais eu l’occasion de rencontrer une shemal mais je dois dire que si j’avais pensé, plus tôt, à toutes les possibilités qu’elle offre, j’aurai fait des efforts pour essayer. Comme je n’ai pas 3 mains, j’abandonne un de ses tétons et j’attrape au vol sa bite bien large que je masturbe aux rythmes de ses montées et descentes sur moi.

Elle me fait quitter ses entrailles à regret, je sentais le plaisir monter en moi, et m’aide à me relever. Une fois debout, elle me pousse vers le canapé, je plie mes genoux sur l’assise et sa main sur mon dos me penche en avant. Elle doit être à genoux derrière moi quand je sens qu’elle ouvre la deuxième fermeture éclaire et écarte mes fesses. Jessica passe quelques coups de langue sur ma raie en insistant sur ma rondelle et se soulève.

Elle tire sur ma laisse pour que je me lève aussi, elle fait tomber mon slip en cuir et me pousse pour que je reprenne ma position et elle la sienne. Elle a bien fait car maintenant elle m’ouvre vraiment bien les fesses. Elle me bouffe le cul plus goulument et je sens déjà sa langue darder dans mon cul. Vu son traitement je m’ouvre très facilement, surtout quand elle appuie avec ses seins sur mes cuisses, à tel point qu’elle me pénètre directement avec deux doigts.

Alors que son index et son majeur me liment les entrailles, sa main de libre vient m‘écraser les couilles. Jessica pensait peut être me faire mais au contraire, ça m’excite encore plus. Ma bite, qui avait un peu ramollie, a repris toute sa splendeur. Ca tombe bien car sa main abandonne mes bourses et vient me branler au même rythme que ses doigts vont et viennent dans mon cul.

Rapidement sa main quitte mon sexe mais son index et majeur continuent leur travail. Je sens un liquide froid couler le long de ma raie et rapidement un troisième doigt venir titiller ma rondelle avant d’aller rejoindre ses copains. Une fois qu’ils sont tous bien à l’aise en moi, j’attends que sa main revienne sur ma bite mais à la place j’entends un bruit de capote que l’on ouvre.

Ses doigts me quittent l’un après l’autre et son gros gland vient me masser l’entrée des entrailles. Quand je sens qu’il appuie plus fermement sur ma rondelle, je pousse pour le laisser rentrer. Ca fait plus d’un mois que je ne me suis pas fait sodomiser et la bite de Jessica est bien large. Elle a un peu de mal à faire sauter mon anneau mais je sens que je m’ouvre à chaque fois un peu plus.

Quand enfin je cède, Jessica s’enfonce en moi d’un coup sec. J’ai l’impression de faire un grand bon dans le temps et de revivre ma première sodomie. Mon cul va exploser tellement qu’il est serré et que son sexe est imposant. J’ai envie de hurler, ce mélange de douleur mais aussi de plaisir à me sentir envahir par une belle queue. J’enfonce ma tête dans les coussins du canapé que je mords alors que je m’habitue de plus en plus à sa présence.

Je sens la bite commencer à bouger en moi, se sont de petits mouvements de rentrées et sorties. Elle recule tellement peu que j’ai l’impression que ses grosses couilles ne quitte pas mon corps. Le début à peut être été laborieux mais maintenant que c’est passé, j’en veux plus. Je profite qu’elle recule pour m’enfoncer encore plus dans le canapé et faire encore plus coulisser sa bite puis me recule d’un coup sec.

Jessica décule, et sa queue raide vient me fesser puis elle la glisse dans ma raie et en tirant sur ma laisse pour m’attirer vers elle pour me sodomiser, elle me glisse à l’oreille:
« Les initiatives c’est moi qui les prends. »
J’adore, non pas la position de soumis mais d’avoir une voix de femme qui me parle à l’oreille alors que sa bite est dans mon cul et que sa poitrine s’écrase contre mon dos.

Elle relâche la pression de la laisse, je m’affale sur le dossier du canapé ce qui la fait sortir de mes entrailles. A deux mains elle écarte bien mes fesses, son gland plastifier tâtonne pour trouver l’entrée de mon cul. Elle me sodomise aussi ferment qu’elle est sortie et recommence ce petit jeu qui me fait gémir de bonheur. A chaque passage de son gland, maintenant que je suis bien dilaté, je profite du bourrelet formé par son prépuce replié.

Une fois qu’elle a décidé que la punition a assez duré, franchement je pense que ça en mérité encore un peu, elle me lime le cul comme un animal. J’adore quand elle me prend entièrement et que ses couilles viennent taper mon périnée ou même mes bourses qui se balancent aussi. Elle ralenti la cadence, mais prend quand même son temps, puis finit par s’immobiliser bien au fond de mes entrailles.

Sans quitter mes fesses, je sens ses jambes monter l’une après l’autre et encadrer, avec ses pieds, mes genoux posés sur l’assise. Son entre jambe se retrouve au-dessus de la mienne, quand elle se remet à me limer, l’angle et le plaisir sont différents mais dieu que c’est bon. Elle fait des allers retours assez lents et quand dans un faux mouvements elle sort de mon cul, elle le repossède tout aussi doucement.

Une fois que Jessica est bien calée sur le canapé et dans mes entrailles, elle se met à me marteler les fesses avec ses coups de reins violents. Dans cette position ses couilles viennent régulièrement me fesser ce qui ne fait que me rajouter du plaisir. En plus je sens aussi ses seins, ou plutôt ses tétons, venir me chatouiller le dos. J’ai envie d’un peu me relever pour mieux sentir sa poitrine contre moi mais je n’ose pas en repassant à la cravache.

Ce que j’aime avec Jessica, c’est que j’ai l’impression qu’elle lit mes pensées car je sens ses lourds seins venir s’écraser contre mon dos alors qu’elle m’assène des petits coups de reins secs violents comme le font les chiens. Malheureusement cette position est trop casse gueule car elle glisse du canapé et quitte mes entrailles en même temps.

Quand elle revient vers moi, elle tire sur ma laisse pour que je me mette à 4 pattes par terre. Elle s’agenouille derrière moi, une fois qu’elle est assez proche, elle glisse sa bite entre mes fesses et son gland contre ma rondelle. Jessica pose ses mains au dessus de mes fesses pour m’attirer vers elle et surtout s’enfoncer en moi. Elle commence à me limer doucement.

Ses mains descendent doucement et écarte mes deux globes, elle doit avoir une magnifique vu sur sa queue bien large qui me sodomise gentiment. Soudain elle accélère le rythme, je commence à couiner de plus en plus fort quand sa main vient fermement me claquer la fesse droite. Ca me donne encore plus envie de manifester mon plaisir et cette fois c’est l’autre côté qui est fessé.

Alors que depuis quelques minutes, à chaque fois que Jessica se plante en moi je reçois une fessée, elle décule d’un coup sec. Elle attrape une capote sur la table qu’elle déroule sur moi, elle me branle énergiquement et vient s’assoir sur moi en me tournant le dos. Elle lance ses bras en arrière et prend appuie sur le sol alors que ses sphincters se referment autour de ma tige.

Elle commence à monter et descendre à un rythme encore plus fou que ce qu’elle me sodomiser tout à l’heure. ses muscles n’arrête pas pour autant de s’ouvrir et se fermer autour de moi. Vu comme elle se déchaîne, elle doit être en mission pour me faire jouir. Elle m’a tellement excité, sans compter sa large queue qui m’a bien titillé la prostate que ça ne va pas être compliqué.

A nouveau, sans me faire sortir de son cul, elle se retourne et me fait face. Cette fois ses doigts se posent sur mes tétons qu’elle pince tout en me chevauchant sauvagement. Comme je gémis de plus en plus fort, elle me prévient:
« Interdiction de jouir en solitaire dans ta capote, je veux que tu arrose ma queue. »
Je continue un moment à profiter de son traitement et quand je sens mes couilles se tendent et mes veines palpiter je la préviens.

Immédiatement elle se relève, je fais comme elle, je retire ma capote et quand j’allais me branler sur sa bite, je sens ses deux mains enfermer nos deux sexe ensemble. Elle nous masturbe férocement, comme je suis en dessous, elle titille mon frein avec ses ongles. Mes veines se remettent à gonfler, elle le sent immédiatement.

Jessica tient, bien droit, son sexe dans une main et juste au dessus elle me branle fermement avec la deuxième. Bien que je fasse le maximum pour profiter le plus longtemps possible de ses caresses expertes, je finis par exploser et je commence à arroser son pubis. Elle dirige les jets suivants plus sur sa bite et continue de faire glisser fermement ses doigts, bien serrés, autour de ma tige.

Quand elle m’a entièrement vidé, elle m’ordonne de me mettre à genoux et de nettoyer sa queue alors qu’elle suce la main qui me branlait. Une fois en position je vois mon sperme couler sur ses couilles, je met ma langue dessus et commence par les nettoyer. Comme mon jus n’arrête pas de glisser, je m’attaque directement à la source et avale goulument sa large bite.

Je lui fais faire quelques allers retours avant que ma langue reprennent le dessus et viennent chercher le reste de ma jouissance. Même si je n’ai pas le réflexe, elle s’occupe régulièrement de me baiser la bouche pour bien profiter de mes lèvres serrés. Alors que son sexe est complètement propre, elle se branle en même temps que ma langue s’occupe de son gland, son prépuce replié et son frein.

Elle se penche vers le canapé, attrape un coussin, elle me fait quitter sa bouche. Elle me pousse pour, toujours à genoux, me mettre à la hauteur de l’assise. Jessica pose le cousin et ma joue droite dessus, alors que mon épaule droite cogne le bas de l’assise. Elle vient devant et enfonce son gland dans ma bouche alors qu’elle se branle toujours.

Je la prends un peu plus en bouche du coup elle en profite pour tirer sur ses tétons avec ses ongles longs. Je sens son sexe frétiller entre mes lèvres, j’active encore plus ma langue. C’est étrange mais je ne sens pas ses veines gonfler (quand je la recrache j’inspecte mieux sa queue et elle n’a pas de veines apparentes, d’après elle s’est dû au traitement). Ses mains quittent sa poitrine, elle bloque mes lèvres sur son frein et alors que ma langue cajole son gland elle explose à 4 reprises dans ma bouche.

Une fois qu’elle s’est vidé, elle me donne une petite claque et me dit:
« Je t’avais demandé de nettoyer ma bite et regarde dans quel état, elle est! Au travail! ».
Je m’applique à, encore une fois, nettoyer sa tige qui cette fois n’a plus le goût de mon sperme mais du sien. Elle est plus sucré d’un côté mais, étrangement, aussi beaucoup plus amer de l’autre.

Je passe ma langue et mes lèvres sur chaque centimètre de peau et j’en profite bien car elle n’a toujours pas debandé. Je passe aussi ma langue dans son prépuce, toujours replié, pour récupère des gouttes que j’aurai pu oublier et comme elle est toujours bien droite, je me remets à sucer goulument sa large bite. Je n’en reviens pas, tout à l’heure elle est devenue tout de suite minuscule et là on a l’impression qu’elle n’a pas éjaculé.

Je m’applique pendant un long moment et rien ne change sauf que je commence à avoir mal à la mâchoire. Jessica vient à mon secours et me dit d’arrêter. Elle me laisse seul dans le salon, la t^te toujours posée sur le canapé, la bouche qui sent nos deux spermes. Rapidement j’entends un puissant bruit de pisse qui s’écrase dans la flaque des toilettes. Quand elle revient vers moi, son sexe est de nouveau petit, rechanté et recroquevillé sur lui même.

Elle vient s’allonger à côté de moi, j’entoure mon bras droit autour de ses épaules et va main vient jouer avec son sein. Je me remets doucement à bander, quand Jessica le remarque, elle sort un étonné:
« Déjà! ».
Je lui réponds que tout à l’heure, elle a aussi rechargé très rapidement mais elle m’avoue qu’elle a pris un médicament pour bien bander.

Je me penche vers elle pour reprendre les festivités mais elle m’arrête en me disant qu’elle n’a pas le temps mais qu’on reste en contact. Elle me propose de prendre une douche avant de rentrer chez moi mais je préfère garder son odeur sur moi. Je lui rends le collier et le slip en cuir, elle me dit de garder ce dernier pour déjà l’avoir sur moi à notre prochaine rencontre. Je l’enfile et vais chercher mes autres habits.

Quand je reviens vers elle pour lui dire au revoir, elle me demande ce que j’ai fait du slip que j’avais sur moi en arrivant. Je sors de ma poche de pantalon mon boxer, Jessica me l’arrache des mains en me disant:
« Celui la je le garde pour penser à toi! »
Nous nous embrassons langoureusement puis je quitte son appartement.

Cette histoire m’a tellement excité que je me suis empressé de la partager avec vous. Cela fait même pas 24 heures que j’ai quitté Jessica mais je n’ai toujours pas de nouvelles. Ce soir je lui ferai un petit message car j’ai vraiment envie de passer d’autres moments et avec elle et profiter de son corps mi femme/mi homme et pourquoi pas les partager avec vous….


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :








Les avis des lecteurs
 

Très beau récit merci

 
 

Ultra bandant ! Je n’ai pas pu m’empecher de me branler !
Si seulement tu pouvais partager cette Jessica et sa queue

 
Daphnis

J’ai fini par m’endormir mais j’ai du me branler et me doigter plusieurs fois pour me calmer.

 
 

J'espère que vous vous êtes revus et que la suite nous excitera tout autant

 
 

Super bandant. J’ai vraiment eu l’impression de le vivre à ta place

 
 

Comme toujours avec toi Romain c'est un récit ultra bandant et pendant lequel il est très difficile de ne pas se branler

 
Romainro

Merci pour vos commentaires.
Daphnis, tu as réussi à dormir.
Franck, j'ai bien ton mail mais honneur à l'auteur en premier!

 
 

Ça donne encore plus envie d’essayer. Avis aux amatrices, Romain à mon mail

 
 

Encore mieux que la première partie

 
Daphnis

Oh putain que j’aimerais être à ta place ou avec toi.
Je suis terriblement excité je ne sais pas si je vais réussir à dormir

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Romainro


 
Le tour de l’Europe du sexe (3), Heraklion: j’adore négocier de cette façon - Récit érotique publié le 21-10-2019
 
Des retrouvailles bien profondes - Récit érotique publié le 19-10-2019
 
Le tour de l’Europe du sexe (2): le trajet vers la Grèce - Récit érotique publié le 17-10-2019
 
L’arroseur arrosé (2): Une partouze en limousine - Récit érotique publié le 15-10-2019
 
Le tour de l’Europe du sexe (1): l’Italie - Récit érotique publié le 09-08-2019
 
Une baise en forêt avec une collègue - Récit érotique publié le 07-08-2019
 
On découvre que ma cousine Dorothée (6) est une femme fontaine - Récit érotique publié le 05-08-2019
 
L’arroseur arrosé (1): mais quel plaisir de se faire arroser ainsi - Récit érotique publié le 03-08-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (8): le retour de Sandrine et les possibilités augmentent - Récit érotique publié le 01-08-2019
 
Coline (9): De délaissée à modèle vivant - Récit érotique publié le 30-07-2019
 
Je suis invité à un apéro chaud chez Claire et François - Récit érotique publié le 16-06-2019
 
Petite baise au réveil avec ma cousine Dorothée (5) - Récit érotique publié le 12-06-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (7): premières relations assumées entre potes - Récit érotique publié le 11-06-2019
 
Coline (8): doit assumer les conséquences de ses actes - Récit érotique publié le 09-06-2019
 
Les fantasmes de Damien (8): Un voyage en Espagne muy caliente - Récit érotique publié le 07-06-2019
 
Le mari bande mou, Julien et moi nous occupons de sa salope de femme - Récit érotique publié le 05-06-2019
 
Max (6): rencontre avec candauliste et dominateur, la suite - Récit érotique publié le 04-06-2019
 
Gang bang au sex shop pour cette coquine de Claire - Récit érotique publié le 02-06-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (6): Un étrange cocktail. - Récit érotique publié le 31-05-2019
 
Stéphanie (2): de bronzette intégrale à quatuor de baise - Récit érotique publié le 29-05-2019
 
J’ai trouvé une bonne lope dans un sauna gay parisien - Récit érotique publié le 27-05-2019
 
Stéphanie (1): Julien et moi profitons de ma voisine qui bronze à poil sur son balcon - Récit érotique publié le 22-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (5): On étale pas que de la crème sur leurs corps - Récit érotique publié le 21-05-2019
 
Max (5): Rencontre avec un couple candauliste - Récit érotique publié le 19-05-2019
 
Claire veut montrer à son nouveau mec qu’elle adore s’amuser 2 queues, la suite - Récit érotique publié le 18-05-2019
 
Coline (7): L’orgasme grâce à ses deux amours - Récit érotique publié le 16-05-2019
 
Claire veut montrer à son nouveau mec qu’elle adore s’amuser 2 queues - Récit érotique publié le 15-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (4): le crémage de magnifique quadras - Récit érotique publié le 13-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (3): Un excellent dessert - Récit érotique publié le 11-05-2019
 
J’ai besoin de sentir une queue dans mon cul - Récit érotique publié le 10-05-2019
 
Les fantasmes de Damien (7): Sophie et le neveu - Récit érotique publié le 08-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (2): Première douche à 3 et … - Récit érotique publié le 07-05-2019
 
Coline (6): veut de plus en plus de partage - Récit érotique publié le 05-05-2019
 
Claire se fait partouzer par des mecs en ruts et une nana - Récit érotique publié le 03-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (1): Petite séance de masturbation - Récit érotique publié le 01-05-2019
 
Claire me demande de l’exhiber devant des mecs en ruts - Récit érotique publié le 29-04-2019
 
Max (4): et la main de la domina - Récit érotique publié le 27-04-2019
 
Je suis invité à m’amuser avec un couple mais pas que… - Récit érotique publié le 25-04-2019
 
Les fantasmes de Damien (6): Sophie fait un check-up complet chez le médecin - Récit érotique publié le 23-04-2019
 
Les vacances 19: dans un cruising genevois, ça finit par une domination - Récit érotique publié le 21-04-2019
 
Coline (5) cède à la tentation - Récit érotique publié le 19-04-2019
 
Petits jeux vibrants entre voisins de camping 3 - Récit érotique publié le 17-04-2019
 
Petits jeux humides entre voisins de camping 2 - Récit érotique publié le 15-04-2019
 
Petits jeux d’exhibition entre voisins de camping - Récit érotique publié le 13-04-2019
 
Je suis accueilli par une inconnue, à mon arrivée à Toulouse - Récit érotique publié le 11-04-2019
 
Max (3): Se met au sport dans une salle super - Récit érotique publié le 09-04-2019
 
Coline (4) tombe amoureuse d’Alice mais… - Récit érotique publié le 07-04-2019
 
Les vacances 18: dans un cruising genevois, ça commence par une partouze - Récit érotique publié le 05-04-2019
 
Je retrouve Sophie et Georges pour un nouveau moment de fou à 3, partie 2 - Récit érotique publié le 03-04-2019
 
Je retrouve Sophie et Georges pour un nouveau moment fou à 3, partie 1 - Récit érotique publié le 01-04-2019
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Romainro...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]

 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Philosophie et Plaisirs Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Tony92 le 2019-10-18 ....
• Par Jean le 2019-10-18 ....
• Par Alex le 2019-10-17 ....
• Par Julien le 2019-10-17 ....
• Par FesseurduJura le 2019-10-17 ....
• Par nasro31 le 2019-10-17 ....
• Par Lucaje le 2019-10-15 ....
• Par Clapie le 2019-10-14 ....
• Par Tifranc le 2019-10-13 ....
• Par gimireno le 2019-10-13 ....