Mmmmm.fr


Black is beautiful (4) Ma gazelle


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Jolasuce [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : jo.lasuceSouvenir - Anecdotenetcourriersexuel - libidocom

• 21 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.9 • Cote moyenne attribuée par HDS : 8.7
• L'ensemble des récits érotiques de Jolasuce ont reçu un total de 75 663 visites.

Récit libertin : Black is beautiful (4) Ma gazelle Histoire érotique Publiée sur HDS le 10-03-2019 dans la catégorie Entre-nous, hommes et femmes
Tags: Belle-beau  Blacks  Historique 
Cette histoire de sexe a été affichée 2124 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Black is beautiful (4) Ma gazelle ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Black is beautiful (4) Ma gazelle ( 9.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67



Black is beautiful (4) Ma gazelle

Mes conquêtes féminines ont été essentiellement africaines, même en France, j’étais sans doute marqué très tôt par cet exotisme africain. Ma gazelle, je l’ai aperçue lors d’un déplacement nocturne en Afrique. Il faisait nuit, un faible éclairage de rue dessinait sa silhouette frêle, elle avait près d’elle un matelas. Elle attendait là, au bord de la rue, un hypothétique taxi mais avec un tel bagage, peu d’espoir. Passant sur le côté opposé, je l’ai plaint me disant qu’elle aura bien du mal à trouver une aide. Effectivement, une heure plus tard environ, comme je m’en retournais, elle était toujours là à poireauter. Je me suis arrêté et j’ai chargé son colis encombrant pour la conduire à sa destination.
Une fois, la charge déposée, je m’apprêtais à reprendre la route, elle est venue vers moi pour me demander si elle pouvait m’accompagner. Je lui ai dit que je ne pouvais pas l’héberger, elle m’a dit qu’elle voulait simplement faire un bout de chemin avec moi. J’ai compris la proposition et nous sommes allés chercher une zone tranquille loin des passants.
Notre première rencontre, était tout en retenue, un long baisé humide avant l’exploration de ce corps léger. Sans éclairage, c’était surtout mes mains qui ont été source d’informations. Une peau douce, un corps habile en amour qui s’est uni au mien en aspirant ma tige au plus profond de son con par des ondulations lascives. Aucune gêne pour cette gymnastique sexuelle dans un habitacle, somme toute, bien restreint.
Quel plaisir de baiser ainsi sans l’avoir voulu ni même cherché, ce soir-là, j’étais loin d’imaginer faire jaillir ma semence de mon poireau sans l’aide de mes mains, je suis un masturbateur nocturne compulsif quand aucun(e) partenaire m’aide à jouir.
J’ai oublié la durée de cette étreinte, le temps ne compte plus, nous avions la nuit devant nous, personne ne m’attendait à la maison. J’avoue que j’aurais eu du mal à la reconnaître le lendemain si je l’avais croisée dans la rue, car son visage s’est peu dévoilé sous les faibles lumières blafardes de la rue, mais elle m’avait donné pleine satisfaction et cela me suffisait. je n’envisageais pas de futur avec cette frêle créature, je lui ai avoué que je n’étais pas en quête d’amour suivi. Pourtant, elle m’a invité à une réception chez ses logeurs et sans savoir pourquoi, j’ai accepté l’invitation de cette inconnue.
Le lendemain, à la réception, j’ai découvert une fille parée de ses plus beaux pagnes et d’une coiffe volumineuse pour ce petit corps. Officiellement, pour cette famille d’accueil (pratique courante pour une fille de la campagne), dont la maîtresse de maison était une métis franco-peul de toute beauté, nous n’étions que des amis suite à une rencontre inopinée. Il n’était donc pas question de nous adonner à nos débats chez eux. Nos rendez-vous étaient, au début, nocturnes avec, pour baisodrome, ma voiture.
Ma gazelle Peule, n’était pas noire, elle avait la peau couleur ambrée, douce au regard et au toucher, tout en finesse. Suivant la réputation des femmes peules, elle était une femme libre. Une autre que j’ai fréquentée et tout aussi libre que la première m’a dit qu’il est courant qu’une femme peule mariée décide de quitter son mari sans autre forme de procès pour partir avec un amant et revenir, ceci tout à fait naturellement sans que cela pose problème dans la société peule. On dit que les femmes peules sont les plus belles femmes au monde, j’en ai connues de fort belles. Ma gazelle était mignonne mais pas aussi belle que Marie ou que sa logeuse ; la deuxième que j’ai fréquentée, elle, mariée, n’avait pas un visage aussi séduisant, mais était très très chaude en amour.
Revenons à ma gazelle pas du tout innocente en matière d’amour ; elle m’a proposée des rencontres en journée et m’a conduit dans un hôtel de campagne hors ville au bord d’un lac. Lieu qu’elle a dû fréquenter souvent car elle connaissait bien les coutumes. Tu prends un verre et tu réserves une chambre pour quelques heures. Comme deux tourtereaux nous nous réfugions dans la chambre pour nous adonner à notre numéraux de duettistes. Que de belles heures passées au lit, nus et enlacés dans une danse amoureuse sans fin, je savais garder ma semence le plus longtemps possible pour que tous les pores de ma peau s’imprègnent de son odeur et de sa jouissance. Cette frêle gazelle se donnait à corps perdu dans ce plaisir, jusqu’à l’orgasme suprême. Nous pouvions nous unir plusieurs fois, après une bonne douche à deux et une pause bien méritée.
Elle m’a demandé de la photographier nue, j’ai même fait des gros plans de sa vulve. Elle était ouverte à cette exploration sensuelle et moi, toujours inexpérimenté en amour, je ne lui ai jamais fait de cunnilingus et je le regrette, car le jour où j’ai aventuré mes lèvres et ma langue dans une intimité féminine, j’en ai découvert tous les parfums et goût subtils jaillis du plaisir féminin, que de moments perdus et jamais rattrapés !
De retour en France, j’ai eu l’occasion de revenir en Afrique et lorsque je venais dans ce pays, c’est chez sa famille d’accueil que je logeais car cette dernière était devenue ma famille d’Afrique. Officiellement, je n’entretenais pas de relations sexuelles avec ma gazelle. Un soir, je vais dans la salle de bain de ma chambre prendre une douche et lorsque je retourne à ma chambre, tout nu, je trouve assise, ingénue, ma gazelle qui m’attendait. J’ai été un peu gêné et lui ai demandé, si la famille était au courant. Elle m’a dit qu’ils étaient tous couchés. Voilà que ma gentille Peul partage ma couche et me quitte au matin de “bonheur” pour ne pas éveiller les soupçons.
C’est devenu ensuite, un rituel. Elle me rejoignait souvent très tard dans la nuit, car elle avait l’habitude de sortir et fréquenter des bars. Si bien que moi endormi, j’étais réveillé dans la nuit par un corps nu et chaud qui venait se lover sur le mien tout aussi nu. Aussitôt ma verge se réveillait, ferme, à la recherche de son nid douillet, tout chaud et humide de désirs partagés. Ma Gazelle venait compléter sa quête d’amour, sans jamais me dire ce qu’elle avait fait avant de s’offrir à moi enveloppée de vapeurs d’alcool. Elle était libre ma gazelle et je n’en tirais aucune jalousie, étant moi aussi libre dans mes quêtes sexuelles. Nous ne parlions jamais de futur, elle savait que je n’allais rien construire avec elle. Mais d’un autre côté, nous sommes restés “fidèles” à notre façon, jusqu’à ce que, venue en France, elle se dégote un mari. Quand je dis fidèle, c’est qu’à chaque fois que nous nous sommes retrouvés, nous nous sommes donnés l’un à l’autre sans réserve, elle ne s’est jamais refusée à moi, bien au contraire. Nous vibrions au même diapason et nos étreintes étaient aussi chaudes et langoureuses qu’à la première rencontre et c’est ce que nous recherchions.

Nos échanges copulatoires se sont même poursuivis en France où elle est arrivée clandestine et a su, avec le temps trouver, un vieux blanc qui a bien voulu l’épouser et cela a mis fin à nos ébats, mais nous sommes restés de bons amis en souvenir de tout ce que nous avions échangé dans l’intimité.


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :








Les avis des lecteurs

Soyez le premier à donner votre avis après lecture sur cette histoire érotique...
Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Dernières histoires érotiques publiées par Jolasuce

 
Black is beautiful (7) Black et White - Récit érotique publié le 16-03-2019
 
Black is beautiful (6) Black in France - Récit érotique publié le 14-03-2019
 
Black is beautiful (5) La fille de l'air et la mante-religieuse - Récit érotique publié le 12-03-2019
 
Black is beautiful (4) Ma gazelle - Récit érotique publié le 10-03-2019
 
Black is beautiful (3) les duettistes - Récit érotique publié le 09-03-2019
 
Black is beautiful (2) la perle noire - Récit érotique publié le 07-03-2019
 
Black is beautiful (1) - Récit érotique publié le 05-03-2019
 
Mon dépucelage - Récit érotique publié le 03-03-2019
 
À bout de laisse - Récit érotique publié le 01-03-2019
 
Mon fantasme jamais réalisé - Récit érotique publié le 26-02-2019
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Jolasuce...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]

 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au-boulot Au-reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby-sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Belle-beau Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois-Foret Bondage Boules-de-geisha Bourgeois Branlette-espagnole Brunes Cage-de-chastete Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses-preliminaires Casting Chantage Cinema Club-libertin Cocufiage-adultere Combat Coming-out Cougar Coup-de-foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discotheque Docteur Doigtage Dominant-Maitre Dominatrix Double-penetration Douche-bain Drague Echangisme Ejaculation-faciale Ejaculation-feminine Emotions-sensibilite Endroits-insolites Entre-hommes-Gay Epilation Escort-boy Escort-girl Etudiant Europe-est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme-fontaine Femmes-enceintes Fessee fetes-soirees Fetichisme Fille-encule-homme Film-porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking-machine Gang-bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode-ceinture Godemiche Gorge-profonde Gros-Grosses Gros-seins Gros-sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Historique Hopital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina-latino Lavement-anal Lectures-erotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini-jupe Missionnaire Mommy-porn Mots-crus Muscles Mythologie Naturisme-nudisme Nymphomane Obeissance Oeuf-vibrant Oncle-et-tante Onirique Parking Partouze Perles-anales Petit-sexe Petits-seins Philosophie-et-Plaisirs Pieds Piercings Piscine-Plage Poesie Poilues Ponyslave Preliminaires Premiere-fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit-bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint-valentin Salope Sans-capote Sans-culotte Science-fiction Secretaire Sensualite Sexe-sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tetons Toys-rosebud Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple-penetration Uniformes Urophilie-Pisse Vacances Vieux-avec-jeunes Voisins-voisines Voiture Voyeurisme WC-Toilettes

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Pouruneviedecocu le 2019-11-16 ....
• Par Covoitureur cochon le 2019-11-15 ....
• Par OSEZ INFIDELITE le 2019-11-15 ....
• Par stephsir le 2019-11-14 ....
• Par maitre-guy le 2019-11-13 ....
• Par hcomplice76 le 2019-11-12 ....
• Par akenaton63 le 2019-11-12 ....
• Par Momo le 2019-11-12 ....
• Par FessMan le 2019-11-12 ....
• Par Cancre59 le 2019-11-11 ....