Les fantasmes de Damien (4): La première fois de Sophie


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Romainro [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : romainroyahoocom

• 271 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.1 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.2
• L'ensemble des récits érotiques de Romainro ont reçu un total de 2 043 636 visites.

sexe récit : Les fantasmes de Damien (4): La première fois de Sophie Histoire érotique Publiée sur HDS le 10-03-2019 dans la catégorie Pour la première fois
Tags: Depucelage   Sans capote   Discothèque 
Cette histoire de sexe a été affichée 7772 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Les fantasmes de Damien (4): La première fois de Sophie ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Les fantasmes de Damien (4): La première fois de Sophie ( 9.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :



Les fantasmes de Damien (4): La première fois de Sophie

Tout d’abord merci pour vos commentaires sur ma première aventure extra conjugale avec mon voisin Pascal. Certains m’ont même bien excité.
Me revoilà pour vous racontez ma première expérience sexuelle mais aussi comment j’ai rencontré mon mari Damien.

Je viens de réussir mon bac, mes parents qui sont plutôt sévères me laisse enfin sortir le soir et encore plus depuis que j’ai été accepté à l’école d’infirmière. Du coup j’en profite pour rejoindre mes copines. Nous nous retrouvons dans un café où nous analysons chaque mec qui passe et finissons par lui donner des notes.

J’aime beaucoup notre petit jeu parce que ça me permet de pouvoir mater des hommes sans aucun complexe. Evidement, dès que la position de l’homme le permet je regarde son entrejambe. J’essaye de deviner la taille de son sexe et surtout ça m’aide à bien fantasmer le soir quand je suis dans mon lit avec une main dans ma culotte.

Je suis toujours vierge, j’ai déjà eu des petits copains mais je préfère attendre que ça soit sérieux pour donner ma fleur mais eux veulent tout de suite coucher. Alors c’est vrai que du coup j’ai une réputation de coincée mais comme eux en ont une d’obsédée ça ne me dérange pas. De toutes les façons je ne sens pas désespérée au point d’ouvrir les cuisses devant le premier venu.

Par contre plus nous matons les mecs plus mon envie de sentir mon corps contre un autre corps m’obsède. Du coup un soir je propose à ma bande de copine de sortir en boite. Certes je rêve plus à mon corps et un autre nus mais en attendant c’est un bon palliatif. Une partie est chaude pour me suivre mais une autre est retissante du coup je pars avec seulement quelqu’unes mais surtout Stéphanie, ma meilleure amie. Après avoir déambulé un moment nous trouvons enfin la boite dont me parle régulièrement ma soeur.

Une fois à l’intérieure nous remarquons qu’il y a presque personne. Nous nous attablons et commandons un verre, ça nous fera patienter et nous mettra aussi dans l’ambiance. A part nous, il y a deux couples qui dansent sur la piste et une femme seule mais vu ses mouvements elle risquerait de cogner son partenaire si elle en avait un. Sinon il y a 3 autres mecs assis chacun dans un coin, ils sirotent un verre et nous fixe tous les 3.

Une fois mon verre finit je me lève et entraine avec moi Stéphanie. Je commence par boucher seule au rythme de la musique mais assez rapidement elle fait aussi onduler son corps. Un des mecs se lève et vient danser prêt de nous, évidement c’est le moins à mon gout des 3. Plus il se rapproche de nous plus on s’éloigne. Il est peut être pas trop mignon mais au moins il est pas lourd, il a compris le message et nous laisse danser tranquillement.

Il commence à se faire tard alors les filles veulent rentrer. Mes parents m’ont laissé jusqu’à minuit et si je dépasse je risque d’être privée de sortie, les portables étaient chers et rare (je sais ça fait vieille mais j’assume). Sur le chemin du retour nous convenons d’y retourner le samedi avec une permission plus tardive parce que le monde commencait à arriver quand on est parti.

Pour ne pas avoir de soucis d’horaire, j’ai prévenu mes parents que je dormirai chez Stéphanie et que je ne rentrerai que le lendemain dans la matinée. Bien évidement, elle a fait la même chose avec les siens en disant qu’elle dormirait chez moi. Nous sommes très proches mais pas nos paternels. On retrouve les autres filles à notre café pour un premier verre.

Je porte un jean avec un t-shirt noir assez moulant. Stéphanie porte une petite robe d’été courte et qui laisse largement apparaitre son soutien gorge noir. Les autres filles sont habillés dans le même style que nous. Ce soir nous sommes plus à aller dans la boite, l’ambiance ne serra que meilleur.

La boite est déjà assez remplie mais il y en a encore aucun à mon gout, en plus je pense toujours à mon ex. La soirée se passe, il y a de plus en plus de monde sur la piste de danse, on commence à un peu à se cogner mais je continue de me défouler avec mes copines ou seule. Evidement je jette souvent des coups d’oeil pour admirer les nouveaux venus.

Il est bientôt 3 heures du matin, une partie du groupe est déjà rentrée. 2 filles sont toujours autour de la table mais elles sont accompagnées par 3 hommes plus âgés que nous. Stéphanie et Nathalie dansent collé serré avec des mecs (plus tard ma copine m’a avouer avoir senti le mec bandé contre sa cuisse). Je continue à déambuler seule sur la piste.

Soudain je vois arriver un garçon d’environ mon âge, j’ai l’impression qu’il irradie la salle. Il est grand et fin avec la peau mate, ses cheveux, ses yeux et sa barbe naissante sont noirs pourtant il à l’air très doux. Je n’ose pas aller l’aborder même si j’en ai très envie, je ne sais pas s’il ne m’a pas vu ou s’il est pas intéressé par moi en tout cas il ne s’approche pas, tant pis.

Je continue de me dandiner sur des airs très rythmés quand je cogne quelqu’un, c’est le mec que j’ai repéré tout à l’heure. Il fait un signe pour s’excuser, je lui souris et lui me dévoile ses dents. Sans même parler, il se met à danser en face de moi, j’hésite un instant et l’imite. Stéphanie nous interrompt en me disant qu’elle a besoin de prendre l’air mais aussi de s’allonger. Je lui demande si on peut rester encore un peu mais elle me dit qu’elle se sent vraiment pas bien: Je lui réponds de déjà sortir et que je la suis.

Je fais un petit signe de la main pour saluer mon bel inconnu mais il attrape, gentiment mon poignet et m’attire vers lui. Il se colle à moi, sa joue effleure ma joue j’en frissonne. Il me demande si je vais revenir plus tard, je lui réponds non de la tête. Du coup il me demande si je serai là le week end prochain, je parle enfin pour lui dire:
« Oui et j’arrive tôt! »

Je lui fais un sourire, il me fait me pencher une dernière fois pour me dire:
« Je bosse mais je ferai au plus vite pour venir te rejoindre. »
Il rajoute qu’il se prénomme Abdallah et en profite pour déposer ses lèvres sur ma joue. Je me sens rougir mais je me penche quand même vers lui pour lui dire que je suis Sophie et il en profite pour m’embrasser rapidement mais cette fois sur la bouche. Je ne sais pas comment réagir, je préfère faire demi tour pour retrouver ma copine.

Je sors rejoindre Stéphanie, sur le chemin, je lui raconte ma rencontre et du coup mon plan de revenir la semaine suivante. Nous arrivons à l’appartement de ma soeur, elle vit seule en centre ville et le week end, elle part rejoindre son mec à Lyon. Du coup j’ai le droit d’utiliser son appartement parce qu’elle sait très bien comme les parents peuvent être pesant. Une fois chez elle nous ouvrons le clic clac de son petit studio et Stéphanie et moi ne tardons pas à nous endormir.

La semaine suivante je me prépare, chez ma soeur, j’ai pas envie que mes parents me fasse une crise en me voyant sortir dans la tenue que je veux. Je porte une petite robe d’été très courte sous laquelle on voit très bien mes belles cuisses. Le haut n’est pas trop décolleté, je trouve mes seins minuscules mais je porte un joli soutien gorge blanc dont la dentelle se voit sous les fleurs de la robe. Pour l’occasion je me suis même maquillée, enfin c’est plutôt Stéphanie qui me l’a fait.

Nous sommes que toutes les deux à sortir ce soir, nous quittons l’appartement de ma soeur un peu après 23 heures. Quand nous arrivons dans la boite il y a déjà pas mal de monde, en descendant l’escalier je scrute la salle mais je ne vois pas Abdallah. Nous allons directement danser et au bout d’un moment nous nous commandons un verre pour faire une pause.

On tape sur mon épaule, c’est Abdallah, je suis heureuse de le voir et vu mon sourire il a du le comprendre, je l’invite à s’assoir avec nous. Malgré le bruit, j’apprends qu’il a deux ans de plus que moi. Il est né en Tunisie mais vit en France depuis la sixième. Stéphanie nous quitte pour aller danser mais je crois surtout qu’elle veut nous laisser seul malgré tout le monde qui nous entoure.

Je lui parle un peu de moi puis nous décidons d’aller danser. La musique est endiablée mais rapidement le rythme ralenti c’est pendant ce slow qu’il se penche vers moi pour échanger notre premier vrai baiser. Ses lèvres sont très douces mais fermes en même temps, ses mains me caressent gentiment le dos ou les cheveux. J’aime sentir son torse s’écraser contre moi et être prisonnière de ses bras. J’aime quand sa langue rentre dans ma bouche et tournoie avec la mienne. J’aime aussi quand ses lèvres pincent une des miennes et qu’il me mordille du bout des dents.

Nous passons la soirée à danser collé serré et nous embrasser quelques soit le rythme, il en profite aussi pour me caresser les seins et je le laisse faire. Malheureusement Abdallah doit partir, son ami qui le ramène en voiture veut rentrer. Avant de nous quitter je le préviens que je pourrai revenir que dans 2  semaines, avant de m’embrasser une dernière fois tendrement, il me répond:
« Je serai là, je t’attendrai! »

Du coup Stéphanie et moi rentrons chez ma soeur, nous coucher. La semaine suivante, je pars avec mes parents pour l’anniversaire de ma grand-mère. C’est aussi la première fois que ma soeur présente son homme à toute la famille. Tout le monde l’apprécie et je les jalouse vu leur complicité. Je repense à Abdallah, je pense que je suis plus attiré par sa beauté et le côté étranger. Ce n’est surement pas l’homme de ma vie mais j’ai décidé qu’il serait le premier.

Quand je rentre de l’anniversaire, je préviens Stéphanie que je ne sortirai pas ce samedi. Heureusement, elle me répond qu’elle n’a pas envie d’y aller seule du coup elle préparera sa valise pour partir, le surlendemain, en vacances avec ses parents. Je dormirai donc seule chez ma soeur ce soir. Une fois chez elle j’ouvre le clic, clac pour faire le lit, ça sera toujours ça de moins à faire.

Après une bonne douche, j’enfile un short, très court, en coton noir et un haut blanc sous lequel on voit bien mon soutient gorge blanc lui aussi. J’emprunte à ma soeur un string pour ne pas voir les traces de la culotte sur mes fesses. Je suis enfin prête à partir, ça tombe bien parce qu’il est déjà 22h45. J’arrive à la boite un peu après 23 heures et Abdallah n’est pas encore là.

Je vais me commander une boisson au bar, la tête tournée vers l’entrée à guetter mon homme. Quelques mecs m’abordent mais heureusement Abdallah arrive rapidement. Je le serre dans mes bras et nous nous embrassons langoureusement. Il m’entraine tout de suite sur la piste de danse, c’est du zouk alors nous sommes bien collé l’un contre l’autre. Ce soir mon homme est beaucoup plus entreprenant et j’aime ça. Il a aucune gêne à m’embrasser tendrement tout en me pelotant les fesses. Je sens une chaleur naitre au niveau de mon bas ventre, mais je ne suis pas la seule à m’exciter car je sens nettement son érection.

Alors que nous dansons un slow, entre deux pelles il m’annonce:
« Je ne fais pas pouvoir rester tard ce soir car mon ami qui me ramène veut rentrer tôt. »
Il me sourit et m’embrasse sauvagement avant de rajouter:
« Tu rentres comment chez tes parents? »
J’adore vraiment son accent. Je lui explique que pour ne pas avoir de soucis de retour, je dors chez ma soeur qui est absente. »
Directement il me demande si je peux l’héberger pour la nuit comme ça nous passerons plus de temps ensemble. J’hésite un moment et finis par accepter.

Nous nous embrassons tendrement, ses mains parcourent mon corps et il me demande:
« Tu veux qu’on parte maintenant »
Je n’ose pas lui répondre que oui mais de toutes les façons il ne m’en laisse pas le temps.
Il attrape ma main et m’entraine hors de la boite. Il me demande la direction et m’entraine derrière lui. Sur le chemin nous arrêtons pas de nous toucher et nous embrasser. Nous touchons toutes les parties du corps de l’autre sauf, évidement nos pieds mais surtout nos sexes.

Une fois chez ma soeur, je lui propose à boire, je sais qu’elle a un bar. Je nous serre deux verres que nous touchons même pas. Nous passons notre temps à nous embrasser et nous tripoter. Il décolle sa bouche de la mienne pour retirer son t-shirt, puis il fait la même chose avec le mien. Je le laisse aussi retirer mon soutien gorge mais je cache un peu mes seins de peur que lui aussi les trouve trop petits.

Apparement il les aime, parce que sa bouche vient tout de suite les embrasser. Ses lèvres se ferment sur mes tétons et les aspirent alors que sa langue tournoie lentement. Il passe du droite au gauche en leur prodiguant le même traitement pour ne pas qu’il y ait de jaloux. Pendant ce temps je caresse son dos, quand il m’excite trop je me laisse aller à le griffer mais ça n’a pas l’air de lui déplaire.

Quand son visage quitte ma poitrine, il me fait me lever alors qu’il se met à genoux. Abdallah place ses deux mains sur l’élastique de mon short et quand il est sûr qu’il entraine pas ma culotte avec il le fait descendre lentement en m’embrassant les jambes. Il me fait tourner sur moi et quand il remarque que je porte un string, il embrasse mes fesses en passant ses bras autour de mon ventre. Ensuite il se relève pour m’embrasser goulûment alors que ses mains passent de mes seins à mon cul.

Je sens que mon entrejambe s’humidifie de plus en plus. J’ai l’impression de dégouliner quand il me dit:
« A toi! »
Je m’agenouille et deviens rouge comme une pivoine, je n’ose pas le toucher. Il ouvre la ceinture de son pantalon, mon regard ne quitte pas la bosse que j’ai devant les yeux. Il fait descendre son pantalon et se retrouve complètement nu devant moi.

Son sexe rebondit sur mon visage comme un ressort, il ne porte pas de sous vêtement. Sa queue me semble très longue et très large, environ 15 centimètres, son gros gland violacé me fait tout de suite face car il est circoncis. Je la trouve magnifique et je commence à la cajoler avec mes deux mains. Je vais même jusqu’à poser mes lèvres sur son champignon et sa tige mais je n’ose pas encore le prendre en bouche.

Alors que mes doigts ont fait prendre encore quelques centimètres à sa bite et que ma bouche est tiraillée entre le désir et la crainte de l’avaler, Abdallah me relève. Il m’allonge sur le lit et vient sur moi pour m’embrasser langoureusement, son corps contre le mien me fait frissonner de partout. Sa bouche descend vers mon cou et atterri sur ma poitrine. Comme tout à l’heure il s’occupe de mes seins et je sens que le petit triangle de mon string est trempé vu comme il est plaqué contre mon mont de Vénus.

Ses lèvres continuent leur chemin sur mon ventre et se posent sur le tissu. Il m’embrasse le sexe à travers le string avant de me le retirer. Il donne un coup de langue sur mon clito déjà gorgé de sang puis sur mes grandes lèvres et revient sur mon petit bouton. J’attrape sa tête entre mes mains et lui relève pour lui avouer, un peu honteuse:
« C’est ma première fois! »

Abdallah abandonne mon entrejambe pour revenir face à mon visage. Sa main caresse tendrement ma joue et il me dit de ne pas m’inquiéter, qu’à n’importe quel moment je peux dire stop. Nous nous embrassons langoureusement et tout aussi tendrement il redescend vers mon con. Sa langue se pose sur mon périnée et remonte lentement jusqu’à mon clito.

Il recommence l’opération plusieurs fois, je n’arrive plus à me retenir de gémir, ce qui l’encourage à y aller plus fermement. Ses lèvres aspirent mon petit bouton alors que ses doigts se baladent sur mes lèvres intimes. Il fait rentrer son index de quelques centimètres et commence à l’agiter alors que sa bouche s’activent encore plus. Il ne tarde pas à me mener au septième ciel.

Une fois que j’ai repris mes esprits, j’essaye de le retourner pour lui rendre la pareille, je vais quand même essayer, mais il me maintient sous lui. Il remonte vers moi de la même façon qu’il est descendu puis me dit:
« J’ai terriblement envie de te faire l’amour. »
Il m’embrasse de façon très sauvage, sa bite se loge entre mes grandes lèvres et glissent contre mon sexe. J’adore ce contact.

Il m’abandonne puis se penche hors du lit pour sortir, de son pantalon, son porte monnaie. Il a beau cherché il n’en trouve pas, comme ma soeur est sérieuse avec son mec, elle ne doit pas en avoir non plus. Nous décidons de quand même continuer, il s’installe entre mes cuisses et recommence à se frotter contre moi. Je mouille de plus en plus, je sens son gland venir taper l’entrée de ma grotte. Il s’enfonce légèrement et commence à faire des allers retour assez secs.

Une énorme douleur me prend au ventre, Abdallah me caresse le visage en me disant que c’est finit. Il me lime de plus en plus profondément et effectivement la douleur disparait pour laisser la place à un plaisir nouveau. Quand il m’entend de nouveau gémir, il me ramone de plus en plus vigoureusement. Quel bonheur de sentir une bite en moi et me donner autant de plaisir.

Je l’emprisonne entre mes jambes pour encore plus profiter de son corps contre le mien et j’ai l’impression qu’il est encore plus profondément en moi. J’adore sentir ses couilles venir fermement taper la naissance de mes fesses. Je sens une nouvelle chaleur me prendre au ventre mais cette fois elle est positive. Je gémis plus mais je crie mon bonheur.

Je ne contrôle rien pourtant mon sexe se referme autour du sien, ce qui fait que je le sens encore plus en moi. La chaleur se diffuse un peu partout dans mon corps alors qu’Abdallah se met à râler. Je sens sa bite faire des soubresauts en moi ce qui me refait de coller et repartir une vague de bien être partout dans mon corps. Je suis comme pris de spasmes quand son sperme s’écrase sur mes parois internes.

Quand je commence à redescendre je retombe sur le matelas, l’homme qui vient de faire de moi une femme s’allonge sur moi, son sexe toujours dans le mien. Nous restons allongés comme ça un bon moment. Puis il se retire tout doucement, son sexe ramolli est recouvert de blanc et de rouge, il s’essuie dans un mouchoir et me conseille d’aller à la salle de bain. Je me lève, j’ai la tête qui tourne tellement que ce moment a été fort, je sens du liquide couler le long de ma cuisse.

Une fois assise sur les toilettes je me rends compte, qu’en plus de son sperme j’ai du sang sur les cuisses. Apres avoir fait pipi, je rentre dans la douche pour me rincer. Une fois propre, je ressors de la salle de bain avec la serviette autour de mon corps. Abdallah est en train de changer les draps puis part avec dans la salle de bain. J’ai du les tacher en saignant, j’aurai du y penser plus tôt.

Je m’allonge dans les draps propre alors que j’entends l’eau couler de l’autre côté de la porte et je m’endors très rapidement. Je me réveille, il fait nuit noir mais j’ai quelque chose de dure entre les fesses. Abdallah est en cuillère derrière moi et il bande. Je me retourne, ça le réveille…


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :








Les avis des lecteurs
 

Superbe histoire et cette Sophie m'excite de plus en plus...
Vivement la et les suites j'espère.

 
 

Avec ou sans capote, on s’en fou c’est qu’une histoire même si elle est bien excitante

 
 

Et la suite !!!

 
 

On oublie jamais sa première mais la mienne était moins bien réussi

 
 

Quoi qu’il se passe Sophie attire la polémique, pourtant elle m’excite grave!

 
 

Tant mieux que la 1 ere fois se soit bien passée car c'est important pour 1 femme.

Par contre le sans capote non.

La elle n'avait pas rencontré Damien mais Abdallah.

 
 

Belle histoire , mais aussi quelle imprudence de faire l'amour une premiere fois sans préservatif . j'espère que Sophie ne sera pas enceinte a peine déflorée une fois bien excité on oublie les précautions . j'éspère qu'il y aura une suite a cette histoire d'amour qui vient de commencer .

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Romainro


 
Le tour de l’Europe du sexe (1): l’Italie - Récit érotique publié le 09-08-2019
 
Une baise en forêt avec une collègue - Récit érotique publié le 07-08-2019
 
On découvre que ma cousine Dorothée (6) est une femme fontaine - Récit érotique publié le 05-08-2019
 
L’arroseur arrosé (1): mais quel plaisir de se faire arroser ainsi - Récit érotique publié le 03-08-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (8): le retour de Sandrine et les possibilités augmentent - Récit érotique publié le 01-08-2019
 
Coline (9): De délaissée à modèle vivant - Récit érotique publié le 30-07-2019
 
Je suis invité à un apéro chaud chez Claire et François - Récit érotique publié le 16-06-2019
 
Petite baise au réveil avec ma cousine Dorothée (5) - Récit érotique publié le 12-06-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (7): premières relations assumées entre potes - Récit érotique publié le 11-06-2019
 
Coline (8): doit assumer les conséquences de ses actes - Récit érotique publié le 09-06-2019
 
Les fantasmes de Damien (8): Un voyage en Espagne muy caliente - Récit érotique publié le 07-06-2019
 
Le mari bande mou, Julien et moi nous occupons de sa salope de femme - Récit érotique publié le 05-06-2019
 
Max (6): rencontre avec candauliste et dominateur, la suite - Récit érotique publié le 04-06-2019
 
Gang bang au sex shop pour cette coquine de Claire - Récit érotique publié le 02-06-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (6): Un étrange cocktail. - Récit érotique publié le 31-05-2019
 
Stéphanie (2): de bronzette intégrale à quatuor de baise - Récit érotique publié le 29-05-2019
 
J’ai trouvé une bonne lope dans un sauna gay parisien - Récit érotique publié le 27-05-2019
 
Stéphanie (1): Julien et moi profitons de ma voisine qui bronze à poil sur son balcon - Récit érotique publié le 22-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (5): On étale pas que de la crème sur leurs corps - Récit érotique publié le 21-05-2019
 
Max (5): Rencontre avec un couple candauliste - Récit érotique publié le 19-05-2019
 
Claire veut montrer à son nouveau mec qu’elle adore s’amuser 2 queues, la suite - Récit érotique publié le 18-05-2019
 
Coline (7): L’orgasme grâce à ses deux amours - Récit érotique publié le 16-05-2019
 
Claire veut montrer à son nouveau mec qu’elle adore s’amuser 2 queues - Récit érotique publié le 15-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (4): le crémage de magnifique quadras - Récit érotique publié le 13-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (3): Un excellent dessert - Récit érotique publié le 11-05-2019
 
J’ai besoin de sentir une queue dans mon cul - Récit érotique publié le 10-05-2019
 
Les fantasmes de Damien (7): Sophie et le neveu - Récit érotique publié le 08-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (2): Première douche à 3 et … - Récit érotique publié le 07-05-2019
 
Coline (6): veut de plus en plus de partage - Récit érotique publié le 05-05-2019
 
Claire se fait partouzer par des mecs en ruts et une nana - Récit érotique publié le 03-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (1): Petite séance de masturbation - Récit érotique publié le 01-05-2019
 
Claire me demande de l’exhiber devant des mecs en ruts - Récit érotique publié le 29-04-2019
 
Max (4): et la main de la domina - Récit érotique publié le 27-04-2019
 
Je suis invité à m’amuser avec un couple mais pas que… - Récit érotique publié le 25-04-2019
 
Les fantasmes de Damien (6): Sophie fait un check-up complet chez le médecin - Récit érotique publié le 23-04-2019
 
Les vacances 19: dans un cruising genevois, ça finit par une domination - Récit érotique publié le 21-04-2019
 
Coline (5) cède à la tentation - Récit érotique publié le 19-04-2019
 
Petits jeux vibrants entre voisins de camping 3 - Récit érotique publié le 17-04-2019
 
Petits jeux humides entre voisins de camping 2 - Récit érotique publié le 15-04-2019
 
Petits jeux d’exhibition entre voisins de camping - Récit érotique publié le 13-04-2019
 
Je suis accueilli par une inconnue, à mon arrivée à Toulouse - Récit érotique publié le 11-04-2019
 
Max (3): Se met au sport dans une salle super - Récit érotique publié le 09-04-2019
 
Coline (4) tombe amoureuse d’Alice mais… - Récit érotique publié le 07-04-2019
 
Les vacances 18: dans un cruising genevois, ça commence par une partouze - Récit érotique publié le 05-04-2019
 
Je retrouve Sophie et Georges pour un nouveau moment de fou à 3, partie 2 - Récit érotique publié le 03-04-2019
 
Je retrouve Sophie et Georges pour un nouveau moment fou à 3, partie 1 - Récit érotique publié le 01-04-2019
 
Les salles de projection des sex shops berlinois sont très humides - Récit érotique publié le 30-03-2019
 
Coline (3): Changement de cap - Récit érotique publié le 28-03-2019
 
Max (2) remplace son lit par un vrai homme - Récit érotique publié le 26-03-2019
 
Les fantasmes de Damien (5): comment tout a commencé - Récit érotique publié le 24-03-2019
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Romainro...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]

 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Philosophie et Plaisirs Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Marie54 le 2019-10-11 ....
• Par Rhyst le 2019-10-10 ....
• Par Rhyst le 2019-10-10 ....
• Par Lola le 2019-10-10 ....
• Par benoit Gourmand Gourmet le 2019-10-09 ....
• Par claude9260 le 2019-10-08 ....
• Par Straponmegirl le 2019-10-08 ....
• Par jet le 2019-10-07 ....
• Par cibervoyeur le 2019-10-07 ....
• Par PrinceCharmant le 2019-10-06 ....