... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Ma dernière baise avec mes suédoises


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Romainro [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : romainroyahoocom

• 236 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.0 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.1
• L'ensemble des récits érotiques de Romainro ont reçu un total de 1 637 598 visites.

sexe récit : Ma dernière baise avec mes suédoises Histoire érotique Publiée sur HDS le 12-03-2019 dans la catégorie Plus on est
Tags: Triolisme   Bisexualite   Spermophile 
Cette histoire de sexe a été affichée 3950 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Ma dernière baise avec mes suédoises ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Ma dernière baise avec mes suédoises ( 9.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :




Ma dernière baise avec mes suédoises

Petit résumé pour ceux qui ont pas lu les premiers épisodes:
Après quelques jours de rendez vous sur la côte d’azur, je rentre en voiture vers ma Savoie. Je n’ai personne qui m’attend à la maison et le lendemain je suis en récupération donc je prends tout mon temps. En repartant d’une air d’autoroute je tombe sur 2 auto-stoppeuses d’environ mon âge et très légèrement vêtues.

En bon samaritain, je ne leur proposerai pas mon manteau je veux continuer à admirer leurs corps, je m’arrête. Elles sont suédoises et parlent aussi mal l’anglais que le français. Malgré tout je comprends qu’elle veulent aller sur Lausanne, la Suisse est dans ma direction alors je les fait monter.

Celle qui arrête pas de parler, et apparement commander l’autre, s’appelle Ida. Elle a des cheveux châtains et un corps très généreux. La deuxième est plus grande et plus sèche, elle est blonde et s’appelle Ava. Comme nous arrivons dans la région d’Annecy seulement en fin de journée Ida me demande si elles peuvent dormir chez moi et reprendre la route que le lendemain.

Rien que de penser que je pourrai passer la nuit avec une de ces deux beautés étrangères me fait accepter. Ca se passe encore mieux que j’aurai pu l’imaginer, en fin de compte je baise ces 2 suédoises, bi, dans mon salon pendant le repas mais nous passons aussi une nuit très chaude tous les 3 dans mon lit. Si vous voulez plus de détails, je vous conseille de lire les deux premiers épisodes.

Nous nous sommes quittés en nous promettant de nous revoir avant leur retour en Scandinavie. Leur emploi du temps et beaucoup moins stable que prévu du coup nous convenons de passer un week end ensemble à Berlin avant la dernière étape de leur voyage. J’ai hâte de retrouver Ava et Ida mais je dois encore patienter quelques jours.

J’ai pas mal de jours de congés alors je pose le lundi et le mardi comme ça je pourrai aussi visiter cette ville qui m’attire. Les trajets en avion sont compliqués et chers et je ne vous parle même pas du train. Du coup je travaille sans compter mes heures pour pouvoir partir pas trop tard vendredi en voiture.

Heureusement que j’ai pris la route en début d’après midi car j’ai près de 10 heures de conduite. J’arrive à destination après 1 heure du matin, quand je sonne à la porte de la grande maison qu’elles occupent, je patiente plus de 10 minutes devant la porte. Quand elle s’ouvre enfin, je tombe sur Ava, complètement endormie, qui porte uniquement une culotte en dentelle blanche.

Je suis très heureux de la voir et mon sexe aussi, je la serre dans les bras et je me colle bien à elle en espérant que mon érection la réveillera. Elle desserre rapidement mon étreinte et me dit:
« Want to sleep, come in bed. » (Elle a voulu dire « Je suis fatiguée, viens au lit »)
Je comprends que nous ne sommes pas à l’heure des câlins et que ça attendra la suite du week end.

J’attrape mon baise-en-ville et je la suis dans les escaliers, jusqu’à leur chambre. Ida dort profondément sur le ventre, comme sa compatriote elle ne porte qu’un sous-vêtement mais c’est un string rouge. En me déshabillant j’admire ses fesses bien rebondies. Une fois à poil je vais m’allonger entre elles, je suis frustré d’avoir ses deux magnifiques créatures autour de moi et ne rien pouvoir leur faire.

La fatigue du voyage prend rapidement le dessus, mon érection retombe doucement et je m’endors avec des pensées très salaces. Le lendemain c’est ni leur départ du lit, ni la lumières du soleil et encore moins l’odeur du café qui me réveille mais leurs bouches. Effectivement quand j’émerge mon gland est dans la bouche d’Ida alors que celle d’Ava est remplie d’une de mes couilles.

Elles profite de la rigidité de mon érection matinale pour s’exciter sur mon costume 3 pièces. J’ouvre bien les yeux pour les admirer faire et me mets à caresser leurs cheveux. La blonde abandonne mes bourses et m’embrasse langoureusement après un:
« Good morning » («Bonjour »)
Elle retourne vers mon entrejambe et avale ma bite que sa copine vient de lâcher pour s’attaquer, à son tour, à ma bouche.

Elle porte toujours uniquement, pour l’une la petite culotte en dentelle et l’autre le string. Ava monte et descend, avec ses lèvres bien fermées, le long de ma tige alors que l’autre est redescendue mordiller mes couilles lisses. La blonde m’enfonce jusqu’à la gorge, elle fait remonter tout de suite sa bouche en faisant un premier stop sur mon frein que sa langue régale.

Elle reprend sa course pour se consacrer maintenant à mon gland. Ses lèvres charnues passent et repassent dessus alors que sa langue s’occupe de mon méat. Ensuite, elle l’enferme dans sa bouche pendant que sa péninsule tournoie. Puis elle me le lèche comme elle le ferai avec une sucette ou une glace avant de le refaire coulisser dans sa bouche.

La plus plantureuse des deux passes d’une bourse à l’autre. Elle les lèche, les avales, les mordille, les torture, les aspire… Je suis aux anges d’avoir enfin retrouvé mes deux coquines, en plus elles me semblent encore plus surexcitées que la première fois. Quand la blonde me recrache pour reprendre sa respiration alors que sa main a pris le relais de sa bouche, Ida en profite pour s’empaler jusqu’à cogner la main de sa copine.

Je suis à me faire cajoler le costume 3 pièces par deux scandinaves très chaudes et je n’ai rien d’autre à faire que profiter. Elle se dispute à coup de bouche qui cajolera ma tige, c’est Ava qui remporte la bataille. Maintenant que la blonde s’est emparée de ma queue, elle ne la lâche plus. Elle me suce passionnément tout en me malaxant les couilles, du coup sa copine vient s’assoir sur mon visage.

Quand l’entrejambe d’Ida est assez prochaine de moi, j’attrape la ficelle de son string rouge pour totalement dégager ses magnifiques orifices. Dès que ma langue rentre en contact avec ses grandes lèvres pendantes, elle arrête de descendre. Alors que je lèche tout son extérieur, je pose mon pouce sur son clito pour le malaxer. Elle gémit de plus en plus fort, elle commence même à perler directement dans ma bouche.

La blonde me recrache mais me branle toujours, pour voir ce qu’il se passe. Ida en profite pour se pencher sur moi et récupère mon sexe dans sa bouche. Dans cette position je peux enfin pénétrer son con avec ma langue, elle peut aussi beaucoup plus facilement se balader partout sur sa croupe et je ne m’en prive pas. Ses mouvements sur ma tige donnent le rythme au mien sur son entrejambe.

Ava, toujours plus soumise, admet sa défaite et se rabat sur mes bourses. Elles font un travail magnifique, heureusement que j’ai baisé ces derniers jours sinon je serai surement déjà au bord de l’éjaculation. La blonde abandonne mes boules et remonte vers mon visage, elle attrape la ficelle rouge pour encore mieux dévoiler la raie de sa compatriote.

Avec ses doigts elle écarte les fesses qui nous séparent et masse la rondelle d’Ida à deux doigts. Je continue de bouffer la chatte au dessus de moi mais mes yeux sont rivets sur son oeillet. Quand les doigts sont remplacer par une langue, je me relève pour que la mienne participe aussi. La dirigeante et voluptueuse suédoise se fait ouvrir le trou du cul par deux bouches.

Mon cerveau va exploser de ressentis et visions sexuels qui dépassent mon imagination. Quand nous nous dégageons pour admirer notre travail, sa rondelle palpite. Ava change de position pour pouvoir sodomiser, avec sa langue, sa copine du coup je retourne goûter ce mont de Vénus dégoulinant. Alors qu’elle est en train de se faire dévorer les deux trous, la auburn remplie et vide le troisième avec ma queue toujours autant satisfaite.

Quand je vois la blonde remplacer sa bouche par un premier doigt puis un deuxième, je fais la même chose avec le con que je léchais. Ava est encore plus audacieuse que la première fois, puisqu’elle utilise son autre main pour malaxer le clito de ma suceuse. Elle est tellement stimulée par ce qui se passe au niveau de sa croupe qu’elle me suce encore plus passionnément et même en gorge profonde.

Nous la doigtons à, maintenant, 5 doigts quand j’ai une pensée pour ma petite blondinet qui donne mais ne reçois pas. Je lèche mon index et mon majeur et je repousse la dentelle blanche de sa culotte pour m’occuper d’elle. Je masse sa chatte déjà bien ouverte et trempée. Rapidement mes doigts sont avaler par ce trou qui n’attendait que ça.

Je doigte vigoureusement mes deux suédoises, d’un côté avec 3 doigts et de l’autre 2. Une forte odeur de sexe me monte au nez alors qu’Ida m’enfonce, une nouvelle fois, au-delà de sa glotte. La blonde écarte une de ses fesses pour me facilité le passage et j’en profite pour malaxer l’entrée de son petit cul avec mon annulaire. Je sens que ce week end va être féerique.

Mais elles en veulent toujours plus, la cheftaine se dégage d’au-dessus de moi, sa copine en profite pour me reprendre en bouche. Elle se lève du lit et revient avec un préservatif roulé dans sa bouche. La blonde lui cède la place avec la perspective de se faire encore plus remplir la chatte, mes doigts sont obligés de la quitter. La bouche gourmande déroule le plus possible la capote sur ma tige et c’est à 4 mains qu’elle ajuste, plus que nécessaire, le latex.

Une fois que je suis totalement protégé, je me lève et mets la plus plantureuse des deux en levrette. Je lui retire son petit string rouge en embrasant ses fesses bien rebondies. La blonde s’installe sur le lit, les cuisses grandes ouvertes et tire sur sa dentelle pour exposer son mont de Vénus. J’attends qu’Ida commence à la lécher pour la pénétrer d’un coup sec.

Je reste un moment immobile au fond d’elle alors qu’elle se déchaîne sur le sexe de sa copine. La blonde malaxe sa petite poitrine et gémit encore plus fort quand elle tire sur ses tétons. Je ramone vigoureusement la grotte que je remplie puis me penche pour participer au traitement des tétons d’Ava, du coup Ida reçoit des petits coups de reins très secs au plus profond de son sexe.

Alors qu’elles gémissent en coeur, je me redresse. Je quitte l’intérieur de la bosse et réceptionne ma tige dans ma main. Je repositionne mon gland et envahi cet orifice comme un affamé. Je me retire de nouveau et recommence l’exercice plusieurs fois avant de la limer vigoureusement. Elle est tellement secouer qu’elle n’arrive plus à lécher sa copine et remplace sa langue par ses doigts.

Avec mes mains j’écarte bien ses fesses et je recommence à la pénétrer profondément puis la quitter complètement. Vu ses petits cris, elle prend toujours autant de plaisir mais ses lèvres peuvent de nouveau s’occuper de sa copine. Ava, en plus de se faire lécher, coince ses tétons, qui ont doublé de volume, entres ses pouces et ses index et les fait rouler de façon très excitante pour mes yeux.

Mon regard passe de la petite poitrine de la blonde à la croupe de la auburn. Son petit trou me donne de plus en plus d’envies mais avant de m’attaque à lui je dois aussi baiser Ava. Pour le moment je me contente de caresser son bourrelet qui accueil rapidement mon majeur. J’adore venir caresser ma tige qui coulisse avec mon doigt dans son cul. Vu comme elle couine, elle apprécie aussi.

Alors que je ramone les deux trous devant moi, je suis de nouveau étonné par la blonde, qui nous lance entre 2 halètements:
« What about me? » (« Et moi? »)
Je me défoule bien dans la chatte d’Ida, mes couilles s’agitent tellement qu’elle vont claquer son clito, avant de la quitter.

La auburn s’assoit le dos plaquer contre la tête de lit, Ava s’empresse de se pencher sur son entrejambe tout en se cambrant bien pour m’exposer sa croupe. Comme pour sa compatriote, je retire d’abord sa culotte avant de me planter en elle. Son petit corps frêle a du mal à amortir mes coups de reins du coup elle s’affale sur le lit. Je viens m’allonger derrière elle et soulève sa jambe du dessus pour la pénètre en cuillère.

Très rapidement, elle a du mal à s’occuper de sa copine. Ida ne se démonte pas et vient s’allonger face à nous mais en 69. Les cris de la blonde sont étouffés par la chatte de sa compatriote qui, elle aussi, lèche sa copine tout en me malaxant les couilles. Des fois sa bouche remonte jusqu’à mes bourses pour les cajoler elles aussi.

Elle profite d’une sortie de ma bite pour l’empoigner et la sucer goulument, j’ai l’impression qu’elle cherche plus le nectar de notre blondinette qu’à me faire du bien, j’en profite quand même. Elle est obligé de me recracher quand Ava, qui se malaxe le petit bouton crie:
« Put it back in me! » (« Remets la moi! »)
Ma queue, toujours enfermée entre les doigts d’Ida replonge dans la grotte de la maigrelette.

Mais elle laisse sa tête en place et tire la langue pour la faire glisser sur mon membre quand il sort du con de sa compatriote. J’accélère la cadence, Ava gémit de plus en plus fort, sa copine lui pince le clito et je sens ses muscles du périnée se contracter autour de moi alors qu’elle couine comme un cochon qu’on égorge. Je la lime tellement énergiquement que mes couilles fouette le visage de l’autre.

Une fois que la blonde commence à se calmer je quitte son sexe, sa copine en profite pour récupérer ma queue et la branler énergiquement grâce à la mouille qui la recouvre. Elle plonge sa tête sur l’entrejambe qui est devant elle et lèche les deux trous bien exposés. C’est agréable de se faire caresser la tige, par une main aussi ferme mais j’en veux plus et apparemment elle aussi.

Elles se mettent en 69 sur la largeur du lit Ava au-dessus, je les admire faire. Elle se fait doigter la chatte et dévorer le cul tant dis qu’elle se focalise, uniquement, sur la grotte de sa copine. Je me rapproche du seul orifice de libre sur 6, et le sodomise délicatement. Ida étant naturellement très ouverte, je la pénètre sans aucune difficultés.

Une fois que je suis planté en elle, je fais 3 allers retours très lent puis je décule. La blond en profite pour gouter au sécrétions anales de sa copine puis c’est elle qui me réintroduit dans les entrailles que nous convoitons tous les deux. J’entends celle du dessous gémir sous le bouffage de moule et la pénétration qu’elle reçoit. Je jette un coup d’oeil dans la pièce et je me rends compte qu’un des miroirs me permet de voir la langue d’Ida sodomiser sa copine.

Je me retire à nouveau, la blonde m’avale encore une fois et rentre 2 doigts dans chacun des orifices sous elle. Elle les fait allers et venir au même rythme que ma bite dans sa bouche. Quand je retourne dans le cul de sa compatriote, elle laisse ses doigts bien enfoncé dans la chatte sous elle et dévore le petit bouton bien excité. Je me défoule bien entre les fesses de la châtain, mes couilles viennent fouetter ses fesses à chaque fois que je m’enfonce.

Pendant que je continue mes allers retours, Ava entoure la base de mon sexe avec son pouce et son index et les serre très fort, j’ai l’impression d’encore plus durcir elle me serre de cockring. Elle me laisse encore pilonner un moment sa copine et me retire elle même du cul sous nous pour me sucer. Elle me regarde fixement et quand elle me recrache, elle me dit:
« My turn. » (« Mon tour »)

Je refais juste un aller retour dans chacun des trous de sa copine et je passe de l’autre côté du lit. La blonde se fait doigter le con et le cul avec 3 et 2 doigts. Les mains d’Ida sont luisantes de mouille, en me voyant approcher elle ouvre en grand la bouche et goûte à son nectar vaginal mais aussi anal. Sans quitter ses lèvres je monte sur le lit, elle retire ses doigts l’un après l’autre.

Je pose mon gland sur cette oeillet encore bien fermé alors qu’Ida écarte, à deux mains, la paire de fesses que nous exploitons pour m’indiquer le passage. Je la pénètre doucement, en fait la blonde est plus ouverte que je ne le pensais je me plante entièrement avant de déculer.

La auburn attend la bouche grande ouverte alors j’appuies sur ma queue pour la diriger vers le bas et pénètre sa bouche mais aussi sa gorge. Je ressors aussi rapidement que je suis rentrer et je sodomise de nouveau cette paire de fesses toujours écartée. Je me retire un peu plus vigoureusement et retourne jusque dans la gorge de la deuxième. Je continue ce jeu quelque fois avant de pilonner fermement le cul d’Ava. Après un bon ramonage en règle, je recommence à rentrer dans le cul de l’une puis dans la bouche de l’autre.

Pendant les 20 minutes qui suivent, je ne sais pas combien de fois j’ai échangé de côté du lit pour honorer ses deux fessiers très différents mais tout aussi accueillants. Maintenant leurs rondelles me semblent tout aussi ouvertes que leurs chattes. Cela fait plus d’une heure que ma bite coulisse dans chacun des 6 trous que ces deux scandinaves m’offrent avec plaisir. Quand je retourne dans le cul de la blonde, je sens que j’approche du point de non retour.

La auburn empoigne la base de mon sexe et me fait reculer, elle suce ma tige sur toute sa longueur alors que sa copine se lève. Elle retire ma capote et me fait retourner dans sa bouche, elle appuie sur mes fesses pour que je rentre dans sa gorge. Si je joui dans sa bouche la deuxième ne pourra pas profiter de mon jus alors je quitte ses lèvres.

Quand je me relève, Ava m’attend à genoux sur la moquette, je m’approche d’elle alors que sa compatriote s’installe en face. Pendant que la blond s’occupe de mon gland l’autre me branle énergiquement en me bouffant les couilles. Je gémis de plus en plus et je sens mes boules se raidir.

Ida me fait quitter les lèvres qui me sucent et me masturbe en comprimant ses doigts autour de ma queue, au passage elle écrase mes veines qui palpitent. La blonde attend la bouche grande ouverte et le langue tirée. Je tarde pas à jouir et j’envoie un premier jet directement entre les lèvres d’Ava. 4 autres suivent, la dirigiste fait bouger ma bite de droite à gauche pour que je me répande sur le visage de sa compatriote.

Même si je ne jute plus je continue de me faire branler vigoureusement. Puis Ida me prend en bouche et m’aspire, comme le ferai un aspirateur, pour récupérer les dernières gouttes. Ensuite elle se rapproche de sa copine et lèche son visage, langue bien tirée pour ramasser le reste de mon sperme qu’elle partage dans une pelle bien baveuse mais aussi juteuse.

Quand leurs lèvres se décollent je me penche pour les embrasser, l’une après l’autre, langoureusement. Leurs bouches ont le goût de mon jus, ce qui me donne une dernière réminiscence. Elles se roulent une autre pelle et quittent la chambre sans rien me dire. Je me retrouve seul dans la chambre, je retourne sur le matelas, taché de mouille ici et là, pour profiter des derniers frisons qui me parcourent.

Elles me rejoignent une bonne demi heure plus tard, habillées, coiffées et maquillées. Je suis resté nu en pensant que nous allions remettre ça, vu le temps qu’elles sont restées dans la salle de bain j’ai pu recharger une partie des batteries. Quand je m’approche d’elles, Ida m’arrête et me fait comprendre qu’elles décollent dans moins de 4 heures.

Je suis sur le cul, moi qui croyait passer un week end de baise avec ses deux déesses, je vais devoir me contenter que d’un round même s’il était excellent. Elles me demandent si je peux les amener à l’aéroport pour économiser le taxi. J’accepte avec plaisir, je prends une changée et mes affaires de toilettes et je file à la salle de bain. Quand je retourne dans la chambre pour les rejoindre, elles ne sont plus là.

Je range tout mes affaires dans mon baise-en-ville et part explorer la maison à leur recherche. Je les retrouve dans la cuisine à boire un café en compagnie de 2 femmes et 3 hommes. L’un d’eux parle très bien l’anglais, il s’appelle Markus, il m’explique que l’on chez sa grand mère qui est en maison de vieux. Comme il est le seul héritier, il a transformé ces lieux en une maison de l’amitié et de l’amour.

Nous discutons un moment, il est vraiment très sympa surtout qu’avant de partir il me propose, pour ne pas reprendre la route tout de suite, de rester ici autant que je veux même si mes suédoises repartent. J’accepte son invitation avec plaisir et du coup je laisse mon sac sur place. Après avoir embrassé une dernière fois mes scandinaves, je rentre chez Markus, je réinvestis la chambre des filles. Je me couche dans les draps qui sentent encore nos ébats et m’endors quelques heures.

Je descends rejoindre les autres dans le salon, ça boit et ça fume et sont tous, naturellement, à poil. Je passe une très bonne soirée en leur compagnie. L’ambiance commence à monter et les corps se caresser. Il me propose de participe mais entre l’alcool et la fumette je me sens pas d’attaque. Je retourne dans mon lit me reposer.

Le lendemain matin, je quitte la maison alors que tout le monde dort encore. Je pars explorer la capital allemande que je trouve très belle. Dans l’après midi je cherche un endroit pour faire une pause et boire quelque chose. Alors que je quête un bistrot, je tombe sur un sex shop avec salle de projection et cabines. Je pousse la porte pour voir si les allemands sont plus chaud qu’ils semblent l’être et je ne suis pas déçu mais ça c’est une autre histoire…


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs
Romainro

Merci pour vos commentaires.
Daphnis j’y suis retourné mais c’est surtout en dehors de cette maison que ça a été chaud et humide. L’histoire et déjà en ligne.

 
 

Cette histoire m’a rappeler plein de beaux souvenirs, j’en suis trempée

 
 

Super bandant, j’adore

 
Daphnis

Super excitant j’espère que tu retourneras dans cette maison de l’amour

 
 

Très chaude conclusion. J’aurai adorai être l’une ou l’autre.

 
 

Les histoires que toi tu as vécues sont les meilleurs , plein de détails , de quoi faire bander un vieux comme moi qui est plutot pour la baise entres mecs . Tes histoires sont vivante et on peut s'imaginer les vivres avec toi . Je pense que la suite doit être bien excitante aussi et je l'attend avec impatience .

 
 

C’etait Chaud chaud chaud

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Romainro


 
Les vacances 19: dans un cruising genevois, ça finit par une domination - Récit érotique publié le 21-04-2019
 
Coline (5) cède à la tentation - Récit érotique publié le 19-04-2019
 
Petits jeux vibrants entre voisins de camping 3 - Récit érotique publié le 17-04-2019
 
Petits jeux humides entre voisins de camping 2 - Récit érotique publié le 15-04-2019
 
Petits jeux d’exhibition entre voisins de camping - Récit érotique publié le 13-04-2019
 
Je suis accueilli par une inconnue, à mon arrivée à Toulouse - Récit érotique publié le 11-04-2019
 
Max (3): Se met au sport dans une salle super - Récit érotique publié le 09-04-2019
 
Coline (4) tombe amoureuse d’Alice mais… - Récit érotique publié le 07-04-2019
 
Les vacances 18: dans un cruising genevois, ça commence par une partouze - Récit érotique publié le 05-04-2019
 
Je retrouve Sophie et Georges pour un nouveau moment de fou à 3, partie 2 - Récit érotique publié le 03-04-2019
 
Je retrouve Sophie et Georges pour un nouveau moment fou à 3, partie 1 - Récit érotique publié le 01-04-2019
 
Les salles de projection des sex shops berlinois sont très humides - Récit érotique publié le 30-03-2019
 
Coline (3): Changement de cap - Récit érotique publié le 28-03-2019
 
Max (2) remplace son lit par un vrai homme - Récit érotique publié le 26-03-2019
 
Les fantasmes de Damien (5): comment tout a commencé - Récit érotique publié le 24-03-2019
 
Carole et moi sur une plage qui pourrait s’appeler le baisodrome - Récit érotique publié le 22-03-2019
 
Carole me fait la meilleure pipe de ma vie juste avant le service - Récit érotique publié le 20-03-2019
 
Il faut baiser pour tenir le stress dans la restauration - Récit érotique publié le 18-03-2019
 
Coline (2), je n’aurai pas qu’un seul partenaire dans la vie et heureusement - Récit érotique publié le 16-03-2019
 
Claire, Julien et moi; le trio qui s’agrandit - Récit érotique publié le 14-03-2019
 
Ma dernière baise avec mes suédoises - Récit érotique publié le 12-03-2019
 
Les fantasmes de Damien (4): La première fois de Sophie - Récit érotique publié le 10-03-2019
 
Max découvre la sodomie grâce à son lit - Récit érotique publié le 08-03-2019
 
Coline (1) découvre le sexe dans les bras d’Arthur - Récit érotique publié le 06-03-2019
 
Rencontre du troisième sexe, on enchaine sans même attendre - Récit érotique publié le 04-03-2019
 
A deux dans la chatte trempée de Claire - Récit érotique publié le 02-03-2019
 
Marie (6): On passe en mode exhibition, même si ça démarre involontairement - Récit érotique publié le 28-02-2019
 
Les fantasmes de Damien (3): Sophie passe une soirée à la Grey chez Pascal - Récit érotique publié le 26-02-2019
 
Ma sacrée belle mère et ses ouvriers suite et fin - Récit érotique publié le 24-02-2019
 
Rencontre du troisième sexe, on démarre gentiment - Récit érotique publié le 22-02-2019
 
Je passe de chauffeur de Julien à la deuxième bite du trio - Récit érotique publié le 20-02-2019
 
Les fantasmes de Damien (2): Sophie prend de plus en plus de plaisir avec son premier amant - Récit érotique publié le 18-02-2019
 
Samya se fait partouzer à l’anniversaire de Julien - Récit érotique publié le 16-02-2019
 
Ma dépravation: la fameuse soirée du jeudi, la fin - Récit érotique publié le 14-02-2019
 
Je deviens le chauffeur de Julien mais c’est pour la bonne cause - Récit érotique publié le 12-02-2019
 
Ma sacrée belle mère, les deux ouvriers et moi: quel quatuor! - Récit érotique publié le 10-02-2019
 
Marie (5) et ses voisins échangistes, la suite - Récit érotique publié le 08-02-2019
 
Les vacances 16: Le kiné - Récit érotique publié le 06-02-2019
 
Les fantasmes de Damien (1): Sophie ne fait plus qu'y penser - Récit érotique publié le 04-02-2019
 
Les suédoises, plus faciles à monter qu’un meuble Ikéa, la suite - Récit érotique publié le 02-02-2019
 
La suite de la soirée « naked » dans un club à Nice - Récit érotique publié le 31-01-2019
 
Sur la route en Tchéquie - Récit érotique publié le 29-01-2019
 
Une sortie en boite plus excitante que prévue - Récit érotique publié le 27-01-2019
 
Sacrée belle mère! J’aimerai bien que les travaux s’éternisent - Récit érotique publié le 25-01-2019
 
Les vacances 15: Je me demande s’il ne faut pas être une cochonne pour devenir infirmière - Récit érotique publié le 22-01-2019
 
Soirée « naked » dans un club à Nice - Récit érotique publié le 20-01-2019
 
Ma femme candauliste est obsédée des gros calibres, la suite - Récit érotique publié le 18-01-2019
 
Marie (4) et ses voisins échangistes - Récit érotique publié le 16-01-2019
 
Les suédoises, plus faciles à monter qu’un meuble Ikéa - Récit érotique publié le 14-01-2019
 
Ma dépravation, la fameuse soirée du jeudi - Récit érotique publié le 12-01-2019
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Romainro...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]

 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Docilepassive68 le 2019-04-20 ....
• Par Marine le 2019-04-19 ....
• Par azerbebe le 2019-04-19 ....
• Par La Footeuse le 2019-04-18 ....
• Par Manzana le 2019-04-18 ....
• Par Tetra3000 le 2019-04-18 ....
• Par tetra3000 le 2019-04-17 ....
• Par Chilena le 2019-04-17 ....
• Par marc80300 le 2019-04-16 ....
• Par Llampi250 le 2019-04-16 ....