... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Ma femme, mon frère et moi


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Jean11 [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : jeanmel11outlookfr

• 2 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.0 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.0
• L'ensemble des récits érotiques de Jean11 ont reçu un total de 26 229 visites.

sexe récit : Ma femme, mon frère et moi Histoire érotique Publiée sur HDS le 07-03-2019 dans la catégorie Plus on est
Tags: Gros sexe   Double penetration   Cocufiage adultere 
Cette histoire de sexe a été affichée 11254 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Ma femme, mon frère et moi ( 10.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Ma femme, mon frère et moi ( 9.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :




Ma femme, mon frère et moi

Ma belle-mère, 45 ans, unique héritière d’une somptueuse propriété venant de ses parents, entourée de verdure qui isole totalement la grande maison et la belle piscine. Nous occupons une partie de la maison, seul le hall de nuit est commun. Nous vivons chacun chez soi.

Veuve depuis 2 ans, son mari a été tué dans un accident de voiture.
Nous laissant seul, Mélanie sa fille unique de 23 ans et moi Jean 25 ans, dans cette immense maison, pendant qu’elle était en vacances en Espagne avec une amie. Nous en avons profité pour organiser, entre couples amis, un barbecue en maillot autour de la piscine, la température estivale était de la partie. Vers 13h, nos 11 invités étaient présents. La fête s’est terminée vers 20h.

De nos onze invités un seul n’était pas parti, Alain, mon frère, séparé de sa femme depuis 6 mois.

Il est de deux ans mon ainé et Quentin a toujours eu beaucoup d’emprise sur moi, je le respectais comme grand frère et à l’école, il était toujours là pour me protéger. La maison n’avait que deux chambre et jusqu’à son mariage, on dormait dans un grand lit. Il m’a appris beaucoup de choses sur le sexe. C’est lui qui m’a masturbé la première fois, je devais avoir 12 ans et c’est encore lui qui a masturbé ma petite queue quand pour la première fois j’ai éjaculé une perle de sperme. Moi par contre j’avais le privilège d’astiquer sa grosse et longue queue d’où sortaient des puissants jets blanchâtres. Un soir, au lit, il me dit :
- Entendus-tu les gémissements ?
- Oui, c’est quoi ?
- C’est notre père qui saute maman
- Comment tu sais ça ?
- Je les ai déjà vus. Fait pas de bruit, on va aller voir. Si la lumière de la chambre est allumée tu verras ce qu’ils font.
Et j’ai vu pour la première fois, ma mère nue qui suçait la queue de mon père et puis elle s’est assise sur la grosse queue de mon père. D’où je regardais, je ne voyais pas la chatte de ma mère mais je voyais bien les gros seins de ma mère balancer.

On est retourné dans notre lit avec tous deux une bite bien dur et c’est ce soir-là que pour la première fois, j’ai sucé la queue de Quentin et je me souviens avoir eu beaucoup de mal à avaler tout son sperme et lui m’a également fait juté dans sa bouche. Je me souviens que mon plaisir avait été immense lors de mon éjaculation. Depuis ce soir, nous n’avons plus que très rarement pratiqué la masturbation manuelle. Et petit à petit, je réussissais à avaler sa grosse quantité de sperme sans plus rien perdre. C’est lui également qui m’a montré les premiers livres porno. J’ai eu le privilège de voir des photos de celle qui est devenue sa femme, nue ou avec sa queue dans la chatte de sa copine.
J’ai dû attendre mes 17 ans pour voir ma queue se transformer fortement mais elle est restée inférieur à celle de Quentin.

Revenons à notre après-midi barbecue.

Un peu trop joyeux, j’ai empêché mon frère de rentrer en voiture chez lui et je lui ai proposé de rester dormir chez.
Mélanie aussi avait bu un peu beaucoup. Chaque fois que nous étions que deux dans la cuisine, elle venait se frotter à moi et me montrait ses nénés en les découvrant. Elle n’avait pas grand chose à découvrir car c’était plus un cache téton qu’un soutien-gorge qu’elle portait. La beauté de ses seins (85B) lui permettait de s’habiller de la sorte, ou elle mettais sa main dans mon short et me massait la queue ce qui m’obligeait à rester en cuisine le temps que ma queue se dégonfle avant de pouvoir rejoindre nos invités.

En débarrassant la table, à chaque fois que Quentin en avait l’occasion, ses mains parcouraient une partie du corps de Mélanie, elle se défendait mais très vaguement. Alors que je venais de lui pincer et sucer les tétons, je lui ai demandé si elle oserait retourner près de Quentin avec son téton tout dur hors de son soutien et sans hésiter elle est retournée sur la terrasse avec un téton qui pointait sur le côté de son soutien. Son déhanché était suffisant pour comprendre qu’elle était chaude et provocante. Par la fenêtre de la cuisine, je vois Quentin dégrafé le mini soutien de Mélanie alors que ses mains étaient occupées avec la vaisselle. Il a sorti sa queue mi-érection, l’a poussé entre ses jambes et empoigné ses seins à pleines mains. Voyant ce spectacle, j’ai ma queue qui s’est redressée dans mon maillot.
Je l’entendais dire : arrête s’il te plait Alain,… mais Alain continuait à donner des coups de bassin et roulaient ses tétons entre les doigts. Je la vois pousser sa poitrine en avant et sa tête cherche le contact avec Quentin. Elle finit par redéposer la vaisselle sur la table et dans leurs gesticulations ils sont tombés dans la piscine.
De la fenêtre de cuisine, je ne les voyais pas et je m'astiquais ma queue.
Plus d'une minute plus tard, Mélanie m’appelle, pour l’aider à ramener Quentin près de l’escalier.
En sortant de l’eau, son short avait une sérieuse déformation (le mien aussi d’ailleurs) et je vois que l’entre jambe du maillot de Mélanie était mis sur le côté, ses lèvres était à découvert.

Je ne dis rien et soutenant Quentin chacun d’un côté, nous le conduisons vers la chambre d’ami.
Mon frère en profitait pour pétrir son sein et Mélanie le laissait faire.

Arrivé dans la chambre, elle me dis :
- Trempé comme il est, on va d’abords l’essuyer un peu.
- Oui prend une serviette de bain.

Pendant que Mélanie va à la salle de bain chercher une serviette Alain me souffle à l’oreille :
- Elle est bonne ta femme, elle est chaude je voudrai la baiser
- Tu vas dormir au lieu de baiser
- Allez Jean, dis moi oui, j'en ai envie.

Elle revient avec la serviette, toujours seins nus et je constate que la chatte de Mélanie est encore plus à découvert, je lui dis :
- Essuie-le, je le maintiens debout
- Son maillot est trempé, qu’est-ce que l’on fait ?
- Et bien enlève le, et essuie le.

Elle hésite, puis tire son maillot vers le bas et donne la serviette à Quentin en lui disant :
- Tiens essuie toi
- Non
- Sinon tu vas mouiller le lit
- Essuie toi-même !

Elle me regarde et je lui dis :
- Beh essuie le un peu

Elle hésite puis empoigne la queue mi dur de mon frère avec la serviette. Et je vois Mélanie essuyer la queue et les testicules de mon frère avec beaucoup de délicatesses. Elle doit aimer car ses tétons sont super érigés.
- Oh que tu fais ça bien, branle moi maintenant
- Au lit et dodo…ça oui!

Et je roule mon frère dans le lit, il reste sur le dos, et empoigne sa queue devenue presque dure et en regardant Mélanie il dit :
- Elle n’est pas belle ma queue ?
- Mais oui elle est belle !
J’ai pris le drap et recouvert sa queue.

On passe tous les deux dans la salle de bain et nous prenons une douche ensemble.
- Tu sais que lorsque l’on est tombé à l’eau, il a immédiatement mis son doigt dans ma chatte et me pinçais un téton.
Et je ris… !
- Pourquoi ris-tu ?
- Tu parles de son doigt dans ta chatte…. Tu ne l’a pas encore vu sa queue en pleine érection.
- Beh je viens de voir que même s’il ne bandais pas dur, elle est quand même longue et grosse au repos
- En érection, c’est un vrai poney comme son surnom
- Mmmm tout ça m’excite.
- Je le vois que tu es super excitée.

Elle ferme le robinet, s’agenouille dans la douche et me taille une bonne pipe, je la redresse, la pousse contre le meuble lavabo, elle se penche, guide ma queue et je lui lime sa chatte détrempée
Elle souffle de plus en plus et ses gémissements deviennent des cris de plaisirs et quand je lui injecte tout mon nectar, elle crie un ohhhhhouiiiiii pour réveiller les morts.
- Crier comme tu as fait, tu as certainement réveillé mon frère.
- Je m’en moque…j’ai bien joui.

On repasse dans la douche, puis elle met sa nuisette transparente et moi mon short de pyjama.
Elle va se coucher dans le divan du living et moi je passe voir Alain.
Il ne dort pas et est en train de se masturber. Il y avait longtemps que je n’avais plus vu sa queue en érection, mais il est vrai qu’elle est énorme comme celle de mon père que j’avais eu l’occasion d’épier lors d’une baise avec ma mère. Quentin me dit:
- Depuis qu’Aurélie (son ex-femme) est partie, je n’ai plus baisé et tu as une vraie belle femme, laisse-moi au moins le plaisir de lui faire connaitre ma toute grosse queue, moi aussi je veux la faire crier comme tu viens de lui faire
- Bon Oké…, je vais te donner une capote.
- Non, j’ai les miennes, les tiennes sont trop petites.
- Quand je te ferai signe, viens sans faire de bruit et on la baisera à deux.

Je repasse par notre chambre et je mets dans ma poche le foulard que l’on utilise parfois quand on baise. Mélanie adore que je lui bande les yeux et je joue avec son corps sans qu’elle puisse me toucher des mains.
Je m’assois près d’elle et elle s’étend dans le divan, la tête sur mes genoux.
- Ton frère dort ?
- Non, il ronfle !
- J’ai envie de regarder un film X… et toi ?
- Oui ok bonne idée
Et l’on regarder un film que l’on avait déjà vu, un couple baisant dans la nature et rejoint par un homme avec une bite hors norme.

Mélanie dit :
- Tu t’imagines… la femme sait à peine mettre son gland en bouche ?
- Oui , elle est énorme…et puis imagine toi un tel calibre dans ta chatte !
- Mmmmm ça doit être bon…ma chatte serait surement super dilatée !

Moi pendant ce temps je caresse ses seins, pincent ses tétons et je la sens de plus en plus chaude. Elle libère ma queue de mon short, la caresse, la suce et l’avale aussi loin qu’elle sait.
- Lèche-moi la chatte
- Attend, je vais d’abords bander tes yeux, j’ai envie de te voir monter au 7e ciel.
- Ho ouiiiii fait de moi ce que tu veux et surtout jouir.
Là, je retrouve bien ma Mélanie toujours aussi chaude, elle a vraiment le feu au cul !
Les yeux bandés, je fais des bisous partout sur son corps. Ma langue explore maintenant sa chatte qui goute mon sperme. Je change de position et je lui donne ma queue à sucer et je vois mon frère devant la porte de notre séjour et il astique sa queue. Je lui fais signe de venir.

Je demande à Mélanie de se mettre sur la table du salon et que je vais la prendre en levrette.
- Ho ouiiiii, j’adore que tu me défonce la chatte par derrière, j’adore être ta femme en rut.
- Arrête de parler comme ça, tu fais gonfler ma queue encore plus fort.
- Ouiiii j’adore quand ta queue est très grosse et longue et que tu me la mettes au fond de mon puit.
- Hoooo elle est tellement grosse que je dois absolument te l’enfoncer sinon elle va éclater.
- Pourquoi tu attends, défonce ma chatte

Je fais signe à Alain de la pénétrer et je me mets à côté de lui pour voir cette monstrueuse queue entrer dans sa chatte.

- Mmmmm quelle est grosse, pousse à fond, oh ouiiiii …elle est plus grosse et plus longue que d’habitude….mmmm j’adore.
- Je te l’avais dit que tu faisais gonflé ma queue plus que d’habitude.
- Mais pourquoi tu as mis une capote
- Pour que je sache te baiser plus longtemps.
- Okééé vas-y défonce moi.

Je suis dans un état d’excitation indescriptible, voir cette queue dilaté la peau de sa chatte et qu’une telle longueur puisse entrer. A chaque fois que son dard entrait dans sa chatte, cette peau tendue au maximum raclait sa cyprine et sûrement un peu de mon sperme. Je trempe mon doigt dans cet amas de jus qui s’accumulait autour de sa chatte et je le glisse vers sa rondelle. Mon doigt n’était pas encore dans son petit trou qu’elle criait déjà de plaisir. Quentin ne lâchais pas la cadence et moi j’enfonçais mon doigt au maximum dans sa rondelle. Heureusement que nous n’avons pas de voisin proche car ses cris ne sont plus que des hurlements de plaisirs. Quentin fait un pas en arrière, arrache sa capote et lui lance de nombreux jets de sperme dans ses cheveux et même au-delà.
Son dos est rempli de sperme, je n’avais encore jamais vu une telle quantité de sperme.

- Mais pourquoi tu l’as retirée, j’aurais aimé sentir les dilatations de ta queue quand tu jouis.

Je vais signe à mon frère de faire un pas de côté, et j’enfonce ma queue dans sa chatte.
- Oh ouiiii c’est bon, mais elle n’est déjà plus aussi grosse mais dur quand même, continue… essaye de jouir une deuxième fois mais... tu dois éjaculer dans ma chatte.

Et je me défonce dans sa chatte détrempée, je fais des longs mouvements comme elle les aime.
- Décidément mon amour tu es en très grande forme aujourd’hui…..continue…. plus viteeee…je vais de nouveau jouir.
Mon frère en profite pour caresser ses seins ou pincer ses tétons, je ne sais pas exactement car de ma position je le vois seulement s’occuper de ses seins.
C’est dans un délire mutuel que l’on jouit tous les deux. En retirant ma queue de sa chatte, des gouttes de sperme et de cyprine tombent sur la table basse.

Mon frère me regarde en se masturbant la queue qui pour moi était devenue encore plus grosse.
Je lui mime qu’il doit mettre sa queue dans la bouche de Mélanie qui a encore toujours les yeux bandés. Je m’approche également de la tête de Mélanie et je lui demande de léché ma queue.

Elle ouvre la bouche, son gland entre à peine dans sa bouche, elle attrape la queue d’une main…
- Mmmm elle est énorme…mais ???
Elle enlève son bandeau et voyant se monstre, elle a un recul… nous regarde tous les deux, elle sourit et dit :
- Mon dieu…et c’est entré dans ma chatte ?

Elle s’assoit sur la table du salon face à cette bite, la prend des deux mains qu’elle est loin de savoir fermer et une partie du corps de sa queue et le gland dépasse allégrement des mains.
- Mon amour tu es un coquin, un moment j’ai trouvé anormal que la queue me dilate à ce point, t’es un salaud…mais je t’aime et je suis contente que vous m’avez fait jouir à ce point.
Et toi Quentin…tu as bien joué la comédie en nous faisant croire que tu étais saoul.
- J’ai enfin presque réalisé mon fantasme… !
- Pourquoi presque ?
- Moi dans ta chatte et Jean dans ton cul…ça te dit ?

Je n’en revenais pas que mon frère propose une telle baise et que ma Mélanie exprime une telle envie sur son visage.
On va tous les trois au lit, Quentin se couche sur le dos, Mélanie enfile sa capote et n’hésite pas un instant et la queue d’Alain disparait déjà dans sa chatte. Elle donne ses seins à lécher et Quentin ne se fait pas prier. Il empoigne ses deux seins magnifiques, les caresses, les manipules dans tous les sens et suce ses tétons à tour de rôle.

Pendant que je cherche le lubrifiant dans la table de nuit, Mélanie gémis déjà de plaisir.
Je suis derrière elle, je lubrifie bien sa rondelle et j’ai en même temps une vue superbe du monstre qui vas et vient dans la chatte de ma femme. Je ne trouve pas les mots pour expliquer cela tellement c’est beau à voir et excitant.

Je demande à Alain de ne pas bouger afin de pouvoir pénétrer la rondelle de ma femme. Elle crie de douleur dès que mon gland est entré. J’attends un peu, puis je sens qu’elle commence à bouger son bassin, signe que la douleur est passée. Je n’ai pas eu à bouger que ma queue a été aspirée au fond de son cul.
Waouw quelle super sensation de sentir la queue d’Alain au travers de cette fine membrane entre sa chatte et son cul. Nous avons essayé d’accorder nos mouvements. Elle a eu droit à une attaque de queue pendant quelques minutes, je pense que j’ai plus jouis à entendre les cris de son orgasme que de la jouissance des frottements de ma queue. Et après mon éjaculation, ce sont les contractions de la queue de mon frère que j’ai pu ressentir. Mélanie était totalement affalée et épuisée sur Alain.

En retirant ma queue de sa rondelle son cul restait ouvert et je pouvais voir mon sperme dans son canal. Quentin a fait un mouvement de rotation et Mélanie s’est retrouvée sur le dos, il avait encore et toujours sa queue dans sa chatte. Mélanie suppliais Quentin de se retirer.
En se retirant, j’ai pu voir une quantité impressionnante de sperme dans sa capote. Il s’est avancé et placé sa queue sur les seins de Mélanie. Elle a arraché sa capote et vider le contenu sur sa poitrine.
- Masse-moi les seins avec ta queue et ton sperme.

Quentin glissais son sexe de sa main sur ses tétons érigés et d’un rouge écarlate.
Je suis parti à la salle de bain, je n’avais pas encore fini de me laver qu’ils sont entrés tous les deux.
La queue de Quentin pendait, je n’ai pas mesuré mais elle faisait plus de 20cm.
Ils sont entrés à 2 dans la douche, Mélanie avait du sperme partout, ils se frottaient mutuellement dans des grands éclats de rire.

Il était près de 1h du matin quand Alain est parti.
En sortant, il m’enlace fortement en me remerciant et me dit :
- La prochaine fois se sera encore meilleure
Et Mélanie répond :
- Mieux ce n’est pas possible.

Nous sommes partis au lit, nous avons échangé nos avis sur ce que l’on avait fait et Mélanie était intenable. Dès que ma queue était suffisamment dure elle s’est assise dessus. J’avoue que j’étais perdu dans sa chatte dilatée et plus que trempée.
Elle avait ses mains sur mon oreiller, ses seins à portée de ma bouche et je pense qu’elle frottait plus son clitoris sur mon pubis que faire des mouvements de vas et vient sur ma queue.
J’ai eu une petite éjaculation juste avant son orgasme qui n’en finissait pas. Ma queue devenue flasque était tombée hors de sa chatte et elle frottait son clitoris sur ma queue.
Épuisée, elle s’est couchée à côté de moi et nous sommes immédiatement tombés endormi.

J’ai été réveillé vers 9H30 par une bouche qui me suçait la queue.
J’avais une trique d’enfer. Ma main sur sa chatte m’indiquait qu’elle liquéfia. En position du missionnaire, je lui racontais que la queue dans sa chatte était celle de mon frère et qu’il allait te faire jouir comme une folle. Et effectivement nous avons jouis comme des bêtes.

Il faisait un temps magnifique et comme personne n’étais attendu chez nous ce dimanche, nous sommes restés nus toute la journée entre piscine, transat et encore baise.

En reparlant de notre nuit folle j’ai compris qu’elle voudrait encore recommencer.
- Et si Quentin se pointe quand tu n’es pas là et qu’il veut me baiser… ?
- Fais comme tu le sens… je ne vais pas te mettre une ceinture de chasteté !

Et je me disais que maintenant j'étais cocu et que je le serais certainement encore souvent....et je l'ai été... mais j'étais heureux et toujours ensemble après tant d'années de vie commune.

Une suite si je ne suis pas trop critiqué sur ma façon d’écrire, je ne suis pas un pro….
Juste quelqu’un qui a eu envie de raconter un morceau de sa vie sexuelle.
Vos critiques sont les bienvenues.


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs
un couple de lecteurs

A quand d'autres écrits plus excitants et plus palpitants ?

 
un couple de lecteurs

C moi "lailatvx". J'ai reçu ton message sur mon yahoo. Bisous !!!!

 
un couple de lecteurs

Histoire très bandante mais avec quelques erreurs. Cependant, personne n'est parfait. Continue à nous exciter ! Gros bisous d'un mari soumis et cocu

 
 

J’ai adoré ton histoire!!!
Elle est réelle?
J’ai Réussi à visualiser la scène et ta femme jouir sous la grosse queue de ton frère!
J’aimerais être à ta place, pas avec mon frère mais un mec très bien monté et qui...démonte ma femme! Un plan que nous allons peut-être concrétiser!

A bientôt par mail si tu veux pr en parler

 
Jean11

Cher lecteur - lectrice
Désolé pour ces quelques erreurs que j'ai vu après publication et je n'ai pas trouvé la solution pour les rectifier.
Si une solution est encore possible, avertissez -moi svp.
Merci pour votre indulgence.

 
 

j'adore ! c'est superbe

 
 

Juste pour comprendre.... le frère... c'est Alain ou Quentin... ??? j'avoue que j'ai pas trop compris...

 
 

Récit excitant bandant, merci à l'auteur.

 
 

Très Bonnne histoire! la suite :)

attention à Alain qui deviens Quentin, puis de nouveau Alain....c'est déroutant

 
Sans viagra

Pour ma part pas besoins d'être un écrivain. Ce n, est pas ce que je recherche sur ces sites mais plutôt une belle histoire qui me fait bandé et sans surprise votre histoire m'a vraiment fait bandé. Il me reste juste à m'astiquer le morceaux. J'adore les trio HHF et j'adore voir ma femme se faire prendre ainsi. Tu peux lire comment j'ai commencé en lisant mes histoires '' VIVE LE TRIOLISME''

 
Grogorom41

Récit sympa, mais une relecture avant publication aurait été nécessaire, car il y a quelques phrases incomplètes ou difficiles à comprendre.
Une question: le frère, c'est Alain ou Quentin?

 
 

Ton histoire est super excitante, vite une suite
Cocu ne fait pas mal, je te confirme

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]

 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par alexmasseur13 le 2019-06-25 ....
• Par Pierre2 le 2019-06-24 ....
• Par Anthonyx le 2019-06-24 ....
• Par Anonyme le 2019-06-23 ....
• Par Anonyme le 2019-06-22 ....
• Par Cyberplaisir le 2019-06-21 ....
• Par BeurTbm le 2019-06-21 ....
• Par carl renan le 2019-06-20 ....
• Par Ma langue le 2019-06-19 ....
• Par Nudiste le 2019-06-19 ....