... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Le manoir du péché (3) : FANTASME AU TÉLÉPHONE…


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Alainylon [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email :

• 87 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.4 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.0
• L'ensemble des récits érotiques de Alainylon ont reçu un total de 883 007 visites.

sexe récit : Le manoir du péché (3) : FANTASME AU TÉLÉPHONE… Histoire érotique Publiée sur HDS le 17-03-2019 dans la catégorie Entre-nous, hommes et femmes
Tags: Cocufiage adultere   Fantasmes   Pieds 
Cette histoire de sexe a été affichée 1357 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Le manoir du péché (3) : FANTASME AU TÉLÉPHONE… ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Le manoir du péché (3) : FANTASME AU TÉLÉPHONE… ( 9.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :




Le manoir du péché (3) : FANTASME AU TÉLÉPHONE…

FANTASME AU TÉLÉPHONE…

Alors que je m’apprêtais de rentrer chez moi après avoir verrouiller les volets du manoir, je fus alerté par de la lumière s’échappant des fenêtres du salon de chez Mauricette. Il ne m’en fallait pas plus pour m’en approcher. Je la découvrais assise sur le divan le téléphone collé à son oreille.
Oubliant le code du savoir-vivre et aussi les bonnes manières. Je pris l’initiative de passer la porte d’entrée. Elle ne fut pas plus surprise que ça de me voir devant elle. Continuant sa conversation après m‘avoir jeté un clin d’œil.
Elle avait le corps revêtu d’une combinaison de résille qui laissait apparents ses fesses et le triangle touffu de sa chatte. Des mules léopard complétaient l’ensemble. Mais ce qui m’avait le plus suffoqué chez elle, était son visage. Ses yeux paraissaient comme étirés. Ses lèvres peintes d’un rouge violent. Elle semblait tout de même fière de son effet. Je n’avais pas pu me contenir de tendre mon bras en direction de son sexe. Pour me permettre l’accès elle avait ouvert le compas de ses jambes en souriant. Un désir sale s’installa en moi alors que j‘effleurais son pelage doux. Une excitation plus abjecte que d’habitude qui m’amollissait le ventre.
- Si tu veux, mon chéri, dit-elle à son interlocuteur qui ne devait-être que son époux. Dis-moi entre nous cela te direz de joué un petit jeu polisson avec moi ?... Lequel  ? Nous pourrions nous branler par téléphone interposé... Ta mère ? Mais n’était-elle pas un peu sourd ? Et quand bien même, elle doit être en train de dormir, non ? Je me trompe?... Ça te dit. Houais tant mieux... Alors jouant. Comme tu sais je me trouve au salon en petite tenue... Bien sûr que j’ai fermé les rideaux, je n’ai pas envie quand me regarde... Bon commençant. Tu te rappelles du soir où nous faisions l’amour en imaginant qu’il y avait avec nous ton collègue, comment s’appelait-il déjà ? Oui c’est ça Jean Michel... Tu te rappelles avoir pris un bon pied... Et bien je te propose de recommencer... Il vient de me rejoindre et se tiens à mes côtés... Qui ça ? Mais mon amant... Ah ! Tu veux que je lui donne un prénom à mon amant pour faire plus vrai... Je ne sais pas moi, tu as une idée... Oh ! Non pas lui... Pas lui non plus... Le gardien ? Pourquoi pas... Donc Alain se trouve à mes côtés. Fit-elle en me lançant des œillades tout en se dandinant sur place, redressant les épaules pour faire pointer davantage sa poitrine sous la résille. Dont les tétons dardés s’échappaient d’entre les mailles.
Je m’accroupis devant ses jambes toujours grandes ouvertes et penchais ma tête à la hauteur de sa toison.
- Tu sais il ne perd pas de temps le coquin... Il vient de ce placer entre mes jambes... Pour quoi ? À ton avis...
Il se dégageait de son sexe une odeur vaguement écœurante. Du bout des doigts, j’écartais les grosses lèvres luisantes de mouille pour ouvrir sa fente.
- Il prend son temps le bougre... M’ouvre de ses doigts... J’en es des frissons plein le corps...
Elle luisait d’humidité dans la lumière du lustre placé au-dessus. Au sommet de la fente le bouton se dressait comme un berlingot que je me mis à chatouiller de la langue.
- Il embrasse ma chatte... Il la... Suce... Elle se mit à soupirer fort dans le combiné tout en posant sa main libre sur ma tête pour m’attirer contre elle. Me plaquant le visage sur son con détrempé. M’étouffant de son parfum aigre-doux.
- Et il fait ça bien, le vicelard... Si j’aime ? Bien sûr que j’aime ça... Oh c’est même très bon de ce sentir caresser par une langue... Confiait-elle à son époux. Tu devrais t’y mettre toi aussi à ce genre de caresse, lui envoya-t-elle tout en frottant sa vulve contre mon visage, alors que je la léchais mécaniquement.
- Tu ne peux pas savoir mon chéri comme il me lèche bien le gardien... Il me passe sa langue partout... Où toi tu ne mettrais pas ton doigts... Quoi je déconne ? Mais non mon chéri, c‘est parfaitement vrai... Enfin dans mon imagination !... Je vais succomber...
La lourde poitrine se soulevait. Elle avait du mal à se cramponner aux coussins du divan. Essayant tant bien que mal d’affermir sa position instable. Elle transpirait abondamment. Cette odeur, mélangée à celle de son sexe échauffé, parvenait plus que jamais jusqu’à mes narines. Par bouffées chaudes et aigres.
- Je n’en peux plus ! Gémit-elle... Toi aussi mon amour, tu te branles fort...
Elle ondulait du bassin à l’approche de la jouissance. Balbutiant des paroles égarées.
- Bouffe-moi, suce-moi... Bois mon jus salaud...
Elle avait parlé d’une voix changée, complètement voilée. Avec des intonations de femme un peu ivre. Elle avait hurlé son plaisir tellement fort, qu’elle m’avait fait sursauter. Ne m’attendant pas à autant de décibels, jaillir de sa bouche
Je ne lui donnais pas le temps de cuver son orgasme, que j’emprisonnais son bouton gonflé de sang entre mes lèvres. L‘aspirant, le mâchouillant tout en le taquinant du bout de la langue.
- Mais il est insatiable le cochon... Il va me faire mourir...
Il lui fallut que peu de secondes pour être rattrapé de nouveau par un orgasme. Heureusement pour mes oreilles moins fortes que le premier.
Ses jouissances additionnées au tête-à-tête avec son mari par téléphone interposé me bouleversaient. D’elle-même elle écarta ma bouche de son sexe. Épuisé elle se laissa tomber sur le divan, sans pour autant lâcher le portable.
- C’est grâce à toi mon amour... Oui de tout ce que tu me dis...
Au fond de la raie le périnée et l’anus étaient luisants de sécrétions. Comme une toile d’araignée, des filaments blanchâtres s’étiraient dans les poils.

- Tu veux qu’il me prenne... À ta guise mon cher mari, il va me prendre... Enfin avec mes doigts ?
Délaissant son divan, en me tournant le dos, elle vint s’accroupir au-dessus de moi pour mon plus grand plaisir.
- Je vais même te dire mon chéri, que je compte m’empaler sur eux...
De sa main libre elle avait saisi la base de ma queue et avec lenteur était descendu pour s’empaler dessus. Couché de dos à même la moquette, j’avais croisé les mains derrière la tête en soupirant. Elle avait d’abord contracté ses parois intimes tout en caressant mes bourses pleines. Elle s’était mise à me pomper avec délicatesse, complètement immobile.
- Il bande bien... Je le sens bien en moi... Tu n’en peux plus... Oui… branle-toi mon chéri... Fait comme ta femme... Prend ton pied... Que je joue bien la comédie... Mais c’est grâce à toi mon amour. Tu m’excites tant...
J’étais de plus en plus tourbillonnant. Surtout avec la vue de sa posture. Les reins cambrés, ses cuisses gainées de résilles fléchies sur les hauts talons. Son fessier débordant du collant obscène.
Après avoir posé le portable sur le divan, par légers à-coups, elle commença à faire coulisser ma verge dans sa chatte. À monter jusqu’à la limite du gland pour redescendre aussitôt, avec une extrême lenteur. De temps à autre elle sortait mon membre et le frottait sur son clitoris. Cela avait duré un long moment. Avant qu’elle soit emportée par une montée de spasme. Montant et descendant à toute vitesse, sa croupe rebondissant sur mon ventre. Elle se mit à divaguer. Laissant échapper de sa bouche des mots très crus. Il en allait de même du côté de l‘écouteur, d’où sortait des :
- Salope... Salope... Tu prends ton pied... Je suis sûr que tu te branles avec un concombre... Salope...
Je n’avais jusqu’alors pas échangé une seule parole avec Mauricette.
- Dans mon cul… je le veux... Dans mon cul, tu entends...
- Oui salope je t’entends... Mais le cocombre dans ton cul... Et partage avec moi la sensation...
Elle se retira et colla ma verge entre ses fesses. D’une main, elle en avait écarté l’entrée, tandis que de l’autre elle faisait pénétrer l’extrémité de mon gland. Une fois bien logée dans la chaude corolle, elle s’était abaissée avec un râle.
- Ça y est, fit la voix impatiente dans l’appareil... Tu te l’as mis dans le cul ?
- Oui mon chéri et bien profond...
La sensation de chaleur était inexprimable. Elle me fit voyager quelques instants avant de crisper durement les fesses. J’étais au bord de la rupture. Je l’avais saisie par la taille pour la coucher sur moi et empoignant ses seins gonflés. Et seulement là, j’avais craché ma semence brûlante dans son sphincter.
- Putain il jute... Il jute dans mon cul... Je sens son sperme.
- Si tu veux savoir salope moi aussi je jute... Oh putain que c’est bon... Ah ! Ah ! Je ne peux plus m’arrêter de juter...
C’est alors qu’une voix féminine, paniquée se fit entendre dans l’écouteur. Couvrant même la divagation du mari, et qui disait :
- Que t’arrive-t-il mon fils, tu fais un cauchemar... Tu es soufflant... Et la communication se coupa.
- Tu ne peux pas savoir le pied que je viens de prendre, me fit Mauricette. Indifférente à ce qui venait de se dérouler du côté de son portable. Comme si elle n’avait rien percuté.
- Ton mari en est pour beaucoup... Lui envoyais-je.
Elle se mit son doigt sur la bouche, comme pour me faire taire. Elle prit alors son portable et constata que la communication avec son époux était finie.
- Il a raccroché le con. Fit-elle, avant de s’adresser à moi. Je ne te le fais pas dire. Il m’est souvent arrivé lors de mes plaisirs solitaires de pensée à ce genre scénario. Me confia-t-elle en posant son cul sur le divan. Moi préférant rester où j’étais. Sur le sol.
- Et bien tu vois, cela s’est réalisé...
Pendant qu’elle convergeait, elle entama des mouvements de balancier et de rotation avec sa cheville. Faisant danser sa mule.
- Quand même, après réflexion, fit-elle nous avons été dégueulasses, hein ?
- Où il n’y a pas gêne il n’y a pas de plaisir, ce n’est pas ce qui se dit ?
Elle avait eu un petit rire gêné, avant de poursuivre. Ses mouvements de pieds allaient au rythme de ses paroles, tantôt lent, tantôt plus rapide. Au fur et à mesure, son pied sortait de la chaussure, au niveau du talon. Je pouvais maintenant voir la plante douce de ses pieds maillés.
- Il rentre quand ?
- Oh ! Demain après avoir déjeuné avec maman, répondit-elle en faisant balancer la mule en équilibre sur ses orteils. J’étais comme hypnotisé par ces mouvements pendulaires.
- Avec tout ça tu as bien mérité une coupe de champagne.
Alors qu‘elle tentait de se rechausser d’une flexion des orteils, l’escarpin, déséquilibré, glissait et chuta sur le sol. Je ne pus m’empêcher de me saisir du pied gainé et de le porter jusqu’à ma bouche. Un parfum capiteux, assez corsé s’en dégager. Mélange de cuir et de transpiration.


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs

Soyez le premier à donner votre avis après lecture sur cette histoire érotique...
Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Alainylon


 
SOUS LA ROBE... - Récit érotique publié le 20-04-2019
 
Folle soirée... - Récit érotique publié le 06-04-2019
 
Les toilettes du bureau... - Récit érotique publié le 19-03-2019
 
Le manoir du péché (3) : FANTASME AU TÉLÉPHONE… - Récit érotique publié le 17-03-2019
 
Le manoir du péché (2) - Récit érotique publié le 09-03-2019
 
Petite de taille, grande d'esprit.... - Récit érotique publié le 05-03-2019
 
Le manoir du péché... - Récit érotique publié le 01-03-2019
 
Une femme peu en cacher une autre... - Récit érotique publié le 27-02-2019
 
TABLE DE SAPIN 13 - Récit érotique publié le 20-02-2019
 
La pause pipi...(la suite) - Récit érotique publié le 14-02-2019
 
La pause pipi... - Récit érotique publié le 27-01-2019
 
TABLE DE SAPIN 12 - Récit érotique publié le 25-01-2019
 
La passagère. - Récit érotique publié le 23-01-2019
 
La vieille chatte poilue - Récit érotique publié le 13-01-2019
 
TABLE DE SAPIN 11 - Récit érotique publié le 18-12-2018
 
Une culotte offerte par une inconnue... - Récit érotique publié le 09-12-2018
 
TABLE DE SAPIN10 - Récit érotique publié le 06-12-2018
 
Cocu, mais content... - Récit érotique publié le 23-11-2018
 
MA COPINE DE JEU... - Récit érotique publié le 18-11-2018
 
TABLE DE SAPIN 9 - Récit érotique publié le 07-11-2018
 
CONSOLATION... - Récit érotique publié le 19-10-2018
 
TABLE DE SAPIN 8 - Récit érotique publié le 30-09-2018
 
LA VIEILLE FILLE... - Récit érotique publié le 22-09-2018
 
TABLE DE SAPIN 7 - Récit érotique publié le 20-09-2018
 
SOS... POUR COPINE EN DETRESSE... - Récit érotique publié le 14-03-2018
 
HEURE SUP... - Récit érotique publié le 12-03-2018
 
PLAN TRIO POUR UN APRES MIDI TRIO... - Récit érotique publié le 08-03-2018
 
TENDRESSE D'UN MATIN... - Récit érotique publié le 06-03-2018
 
BEAUTE CACHEE... - Récit érotique publié le 04-03-2018
 
CERCLE VICIEUX... - Récit érotique publié le 02-03-2018
 
FANSTASME ASSOUVI... - Récit érotique publié le 28-02-2018
 
EXHIBITION SUR UNE TABLE EN VERRE... - Récit érotique publié le 14-02-2018
 
SUR LE CAPOT... - Récit érotique publié le 12-02-2018
 
LA SOUMISSION... MOI J'ADHERE... - Récit érotique publié le 06-02-2018
 
DECOUVERTE D'UN NOUVEAU PLAISIR... - Récit érotique publié le 31-01-2018
 
L'AMIE DE MON AMIE EST MON AMIE... - Récit érotique publié le 27-01-2018
 
DUR COMME DU BOIS... - Récit érotique publié le 25-01-2018
 
LUCETTE FAIT DES SIENNES... - Récit érotique publié le 21-01-2018
 
L'EMPRISE... - Récit érotique publié le 16-01-2018
 
JE DONNE L'OCCASION A MA FEMME DE SE FAIRE METTRE DEVANT MOI... - Récit érotique publié le 14-01-2018
 
L'ADULTERE DE MA FEMME ME DONNE DES AILES... - Récit érotique publié le 07-01-2018
 
JE PRENDS PLAISIR DE VOIR MA FEMME ME COCUFIER... - Récit érotique publié le 05-01-2018
 
MOI ET MA VOISINE BERNADETTE... - Récit érotique publié le 25-12-2017
 
MA VOISINE BRIGITTE ET MOI... - Récit érotique publié le 23-12-2017
 
Jeux pas si solitaire - Récit érotique publié le 21-12-2017
 
L'EXCITATION N'A PAS D'ÂGE. - Récit érotique publié le 08-12-2017
 
La femme en petite tenue... - Récit érotique publié le 23-11-2017
 
CADEAU DE NOËL - Récit érotique publié le 17-11-2017
 
LA REPRESENTANTE EN DETRESSE... - Récit érotique publié le 12-11-2017
 
LE DESIR DE PATRICIA - Récit érotique publié le 20-10-2017
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Alainylon...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]

 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par La Footeuse le 2019-04-18 ....
• Par tetra3000 le 2019-04-17 ....
• Par Chilena le 2019-04-17 ....
• Par marc80300 le 2019-04-16 ....
• Par Llampi250 le 2019-04-16 ....
• Par guy1563 le 2019-04-15 ....
• Par Marvel Girl le 2019-04-15 ....
• Par Francillia le 2019-04-15 ....
• Par Tifranc le 2019-04-15 ....
• Par Moi le 2019-04-15 ....