... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Coline (4) tombe amoureuse d’Alice mais…


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Romainro [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : romainroyahoocom

• 236 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.0 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.1
• L'ensemble des récits érotiques de Romainro ont reçu un total de 1 638 184 visites.

sexe récit : Coline (4) tombe amoureuse d’Alice mais… Histoire érotique Publiée sur HDS le 07-04-2019 dans la catégorie Entre-nous, les femmes
Tags: Oeuf vibrant   Gode ceinture   Sexshop 
Cette histoire de sexe a été affichée 2632 fois depuis sa publication.


Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Coline (4) tombe amoureuse d’Alice mais… ( 9.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :




Coline (4) tombe amoureuse d’Alice mais…

Après cette fabuleuse première nuit d’amour avec Alice, je continue à me poser des questions sur moi, ma sexualité et mon futur. Quand je suis avec elle tout me semble simple et naturel mais dès que nous nous éloignons j’ai peur de choisir un chemin qui ne me convient. Mais je peux pas lutter, plus je passe du temps avec elle plus ce me semble claire, je tombe amoureuse d’une autre fille.

Je décide immédiatement d’assumer, j’en parle en premier aux copines, par contre je ne veux pas que toute l’école soit au courant. Certaines sont choquées et trouve même que c’est malsain mais heureusement que mes meilleurs amies sont encourageantes. Elles me félicitent d’assumer et de faire mon « coming out », elles souhaitent même faire connaissance avec Alice.

L’étape suivante est d’en parler à la maison, je décide de commencer par mon frère et ma mère, j’ai plus peur de la réaction paternelle. Tous les trois le prennent bien et sont même heureux pour moi si mon nouveau choix de vie me permet de m’épanouir. Je dois dire que je m’attendais pas du tout à cette réaction, mais tant mieux.

Ca nous a permis de pouvoir nous voir tranquillement et de construire une belle histoire ensemble. Nous passons beaucoup de temps toutes les deux, nous sortons au cinéma, en boite mais aussi voir des expos, des galeries… la discussion est toujours agréable avec elle et même si nous avons des blancs, ils sont quand même remplis de complicité.

Sexuellement ça se passe extrêmement bien, nous faisons très souvent l’amour et c’est à chaque fois orgasmique. Alice aime prendre le dessus dans nos moments d’intimité, j’aime bien me faire prendre en main mais des fois j’inverse quand même les rôles. Nous n’avons aucun mal ni gêne à parler de nos envies et nos fantasmes en plus ça finit toujours par au moins des bisous et des caresses.

Un jour alors que nous passons devant un sex-shop, Alice attrape ma main et nous fait rentrer à l’intérieur. Je dois vous avouer que c’est la première fois que j’y mets les pieds. J’adore cet endroit, mon cerveau bouillonne tellement que j’imagine de positions et d’expériences, avec ou sans Alice, grâce aux objets qui nous entourent. Je regrette de ne pas avoir poussé cette porte plus tôt.

Je tourne seule ou collée à ma copine, dans les rayons de ce magasin atypique. Alors que je regarde des bandes dessinées SM, qui commencent à me faire mouiller, Alice revient vers moi avec un gode ceinture. Elle me recrache la promotion qu’à dû lui faire le vendeur sur cet article. Elle me montre que l’on peut fixer des godes de différentes tailles (heureusement parce que celui qui est fixé ressemble plus à un démonte pneu qu’une bite).

Pour totalement me convaincre, elle le place sur son entrejambe et commence à faire des allers retours avec son bassin en me disant:
« Tu nous imagines? »
Le tissu de ma culotte doit être trempé mais je fais mon maximum pour ne pas lui montrer à quel point je suis excité rien qu’à l’idée. Je fais même mine d’hésiter et je finis par lui répondre:
« Si ça te fais plaisir! »

Je sais très bien que cet achat va, aussi, beaucoup me satisfaire mais je préfère garder un coup d’avance. J’ai bien l’intention de revenir dans cette fabuleuse boutique et si aujourd’hui je fais semblant d’uniquement lui faire plaisir, la prochaine fois ça sera mon tour. Je vous avez bien dit que mon côté dominatrice/manipulatrice était déjà né!

Une fois de retour chez Alice, elle s’empresse de savonner les différent godes qui se clipsent sur la ceinture que nous venons d’acheter. Nous nous voyons majoritairement chez elle, nous allons de temps en temps chez ma mère mais ici, au moins, nous sommes seules et donc nous pouvons totalement nous laisser aller. Pendant que je la regarde savonner, je vois plutôt des caresses, les queues en plastique de taille très différentes, je me déshabille entièrement et viens me coller derrière elle.

Alors qu’elle finit de nettoyer notre nouveau jouet, je presse mon corps contre le sien et commence à la caresser à travers ses habits. Mes mains descendent rapidement vers son entrejambe, elle gémit de plus en plus fort. Ses mains branlent vraiment un queue en plastique d’au moins 25 centimètre de long. Je défais sa chemise rapidement et je la fais descendre sur le sol pour profiter directement de ses petits seins.

Alors qu’elle se cambre, pour se coller encore plus à moi, j’ouvre son pantalon pour qu’elle se retrouve en string. Je frotte mes lèvres intimes contre ses fesses nues, elle comprend que je suis à poil et se retourne. Nous nous embrassons langoureusement alors que nos mains nous caressent tendrement. Nos lèvres se descellent, elle se retourne et attrape les different gode, je prends le harnais.

En chemin vers la chambre, je me rends compte qu’à l’intérieur du système d’attache il y a un petit gode arrondi. Ca me rend encore plus curieuse. Nous posons le tout sur la table de nuit et je jette Alice sur le lit. Je retire son string et m’installe entre ses jambes. Je pose ma langue sur son périnée et je remonte, en balayant ma langue de gauche à droite, jusqu’à atteindre son petit bouton.

Je l’aspire fermement entre mes lèvres tout en le titillant. Je le relâche, pour reprendre ma respiration, et introduit ma langue dans sa fente. Je la baise avec la bouche un bon moment mais j’ai envie de tester le nouveau jouet que nous venons d’acheter. J’attrape le harnais, Alice se soulève pour que je l’équipe mais je le place sur mon entrejambe.

Une fois que je suis harnachée, j’attrape la bite en plastique qui est au milieu en taille, elle doit bien faire 18 centimètre et assez large. Son réalisme est impressionnant, on voit nettement le prépuce replié, les veines gonflées, les plis de peau… J’ai du mal à le clipser, Alice vient à mon secours et n’a aucun mal à le fixer.

Dès que j’entends le clic qui le bloque, je sens le petit gode (qui est équivalent à 2 ou 3 doigts) se met à vibrer en moi. Alice se jette sur mon faux sexe d’homme et se met à le sucer goulument. Les vibrations me font beaucoup de bien mais j’ai envie d’aller plus loin, je la repousse sur le lit et me glisse entre ses cuisses.

J’empoigne le sexe en plastique et je caresse ses grandes lèvres avec le gland. Elle est déjà bien ouverte alors je m’enfonce doucement dans le sexe d’Alice. Vu son excitation, je rentre très facilement, j’accélère rapidement la cadence. Je prends du plaisir avec le petit gode qui vibre en moi, j’adore la voir onduler son corps sous mes coups de rein. Par contre le fait de me dire que je suis en train de la prendre ne me provoque rien.

Je pilonne la chatte d’Alice et me penche sur elle pour mordiller ses tétons. Elle adore ça et gémit encore plus fort. Alors que je passe d’un sein à l’autre son corps est pris de spasmes. Quand elle se calme un peu, elle ferme ses jambes autour de mon corps et nous fait rouler pour se retrouver au dessus de moi. Elle se met à monter et descendre sur la queue qui est harnaché à mon corps.

Elle me chevauche comme une folle pendant de longues minutes. Je la laisse faire et je m’amuse à masser son clito alors que j’admire ses petits seins se ballotter. Je ne sais pas si c'est le petit gode qui s’agite en moi ou si je prends de plus en plus de plaisir à ramoner le con de ma copine. J’empoigne fermement ses fesses et je la fais monter et descendre sur moi au gré de mes envies.

Je suis tantôt douce et délicate et tantôt la bête qui dort en moi prend le dessus et le martèle sa moule. Je me déchaîne totalement, je veux prendre le dessus physiquement alors je la soulève et la mets à 4 pattes. Je viens derrière elle avec le sexe en plastique dans ma main et je me plante en elle d’un coup sec. Alice pousse un râle de plaisir alors je ressors et la pénètre de nouveau violemment.

Je m’amuse à rentrer et sortir à grand coup de bite. Je prends tellement de plaisir que je dégouline littéralement sur mes cuisses. Je la baise sauvagement en lui claquant les fesses jusqu’à la faire rougir. Je ne sais pas ce qui me prends mais j’adore avoir le pouvoir de lui donner autant de plaisir. J’ai l’impression que cette queue est un prolongement de moi même bien que je ne ressens pas ses vas et viens sur moi.

J’ai l’impression de rentrer dans une transe folle. Le petit bout de plastique qui vibre en moi me donne des explosion de chaleur. Alice est dans le même état que moi, elle couine comme une folle en me demandant de continuer de « la baiser », de lui « défoncer la chatte »… Avec mes dernières forces, je la lime le plus vigoureusement possible.

Quand mon orgasme explose, je m’empale en elle et reste bien planté au fond. Alors que le gode ceinture qui m’entoure est toujours en elle, nous nous affalons toutes les deux sur son lit. J’ai envie de rester comme ça un long moment mais les vibrations commencent à me déranger alors je déverrouille le gode. Je défais la ceinture et la lui tends en lui disant:
« A mon tour! »

Alice s’équipe puis attrape mes jambes pour me tirer vers le bord du lit. Elle s’agenouille et commence à me lécher, je suis largement assez ouverte mais surtout je peux plus attendre pour sentir une bite en moins. Alors je l’arrête et la fait remonter pour que nos entrejambes soient à la même auteur. Elle plaque mes pieds contre ses épaules et me perfore d’un coup sec.

Elle me baise immédiatement vigoureusement puis ralenti le rythme avant d’être encore plus sauvage. Alice me prend aussi en cuillère, en levrette, en liane et finit de nous donner du plaisir en me faisant monter et descendre sur elle assise. Elle m’a donné 4 orgasmes, j’ai pris un plaisir fou à me faire pénétrer par autre chose qu’une langue ou des doigts. Mais je reste sur ma faim, ce n’est pas comme une vraie bite qui frétille en moi.

Comme je viens de vous l’expliquer, sexuellement tout se passe très bien entre nous et encore mieux depuis que nous avons un sérieux palliatif au sexe masculin. Il n’empêche qu’un jour, j’ai eu envie de retourner dans le sex-shop. J’aime agrémenter nos parties de jambes en l’air avec de nouveaux jouets. Mais Alice me devance et revient à la maison avec un nouveau gadget: un oeuf vibrant. Il est loin d’être petit mais n’est pas non plus énorme, il a donc l’avantage de donner beaucoup de sensation dans un vagin mais il permet aussi d’être utilisé analement.

Un jour, alors que nous nous préparons pour sortir diner en tête à tête dans un petit restaurent de son quartier, je repense à cette oeuf. Pour une fois ce n’est pas moi qui vais le porter mais elle. Je m’approche d’Alice avec l’oeuf bien caché dans ma main et je me colle à elle. Je soulève sa jupe et je rentre ma main de libre dans sa culotte.

Je la masse tendrement jusqu’à ce qu’elle soit bien ouverte et j’introduis l’oeuf dans sa chatte. Je mets un petit moment à bien le faire rentrer mais maintenant il est bien en place. Je repositionne sa culotte, j’arrange sa petite jupe et j’attrape la télécommande. Je mets l’oeuf en route sur la position numéro 1 et lui demande si ça marche. Vu son sourire elle aurait même pas eu besoin de balancer sa tête d’avant en arrière.

Je remets l’oeuf sur off et je retourne finir de me préparer. Pendant que je me maquille, je l’enclenche directement sur le 3, la plus grande vitesse mais je ne sais pas si avec la distance ça marche. Je le laisse tourner deux bonnes minutes avant de l’éteindre. Une fois prête, je vais rejoindre Alice.

Elle m’attend, étendue sur le lit, en me voyant elle me dit que je pourrai quand même prévenir avant de l’enclencher. Je la regarde droit dans les yeux et lui réponds:
« Tu ne l’as jamais fait alors pourquoi je commencerai. »
Nous filons au restaurant car il commence à être tard mais j’ai besoin de manger avant de sauter sur ma copine.

Nous nous installons à notre table, alors que nous lisons la carte je sors la télécommande de ma poche et je pousse le bouton sur 1. Alice sursaute sur sa chaise et baisse la carte pour me faire les gros yeux. Je lui réponds par un très grand sourire. J’arrête l’oeuf et quand le serveur vient prendre la commande, je remets le bouton sur 1.

Il nous demande si nous avons fait notre choix. Je lui réponds en fixant ma belle:
« Moi oui et toi ma chérie? »
Alice dit fébrilement que oui. Je la regarde comme si je comprenais pas la situation et lui demande si tout va bien.
« Non. Hummmm, euh oui. Commande ce que tu veux pour nous deux. »

Je dis à haute voix « Vilaine fille » et je pousse le bouton sur 2 alors que je passe notre commande. Tout au long de la soirée j’allume et j’éteins l’oeuf vibrant en variant les différentes vitesses. Je prends un malin plaisir à contrôler son plaisir mais aussi sa gêne vis à vis des autres clients.

A chaque fois que notre serveur s’approche de notre table, évidement, j’enclenche l’oeuf vibrant. Alice se mord la lèvre pour ne pas trop gémir mais à certain moment elle n’arrive pas à se retenir et lâche quelques râles. J’adore ce petit jeu et je commence à regretter de ne pas lui avoir fait porter plus tôt. Cette situation m’excite de plus en plus, peut être même plus que quand il est dans un de mes orifices. Encore une fois je me dis qu’un côté dominatrice doit sommeiller en moi.

Je fais durer, le plus longtemps possible, la soirée au restaurant en m’amusant à éteindre ou allumer l’oeuf avec la télécommande sous la table. Quand nous quittons les lieux, il ne reste plus que deux tables occupées. Nous nous dépêchons de rentrer à la maison et une fois la porte fermée nous nous sautons dessus. Pendant que nous nous embrassons et nous caressons je continue à faire marcher l’oeuf en elle.

Ce soir là nous avons fait l’amour pendant un long moment. Nous avons utilisé une partie de nos jouets mais nous avons surtout utilisé notre corps pour nous faire du bien. J’étais tellement excité qu’elle a réussi à rentrer ses 5 doigts en moi mais pas le poignet. Elle a aussi inséré 2 doigts dans mon cul et ma fait jouir comme ça mais aussi 3 autres fois pendant cette nuit folle.

Plus le temps passe, plus nous sommes bien l’une avec l’autre. C’est même à elle que j’ai dit pour la première fois « je t’aime ». Je suis vraiment très heureuse et épanouie, cela fait 6 mois que je vis une aventure très spéciale mais extraordinaire. Comme les examens approchent, pour elle comme pour moi, et qu’ensemble nous sommes difficilement sages, je passe plus de temps chez mes parents pour réviser.

Si je réussi mon année, je pourrai m’installer à Paris. Je sais très bien que la séparation avec Alice va être compliqué mais nous avons décidé de faire le maximum pour se voir le plus souvent possible. Le problème actuel n’est pas là. Il commence surtout à se poser quand j’entends ma mère gémir sous les coups de reins de ses nouveaux amants.

Je suis très amoureuse d’Alice, elle me comble totalement. Même si je prends beaucoup de plaisir à me faire pénétrer par la langue, les doigts, les godes (ceinture ou pas), l’oeuf vibrant… une vraie bite qui palpite en moi me manque de plus en plus mais c’est une autre histoire…


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs
 

C'est une sacrée salope! Elle bouffe à tous les râteliers

 
 

C’est bon de melanger les plaisirs

 
 

Quelle chaudasse!

 
 

Belle histoire entre deux filles , ou il n'y a pas de cruauté chacune fait plaisir à l'autre dans le respect . Pour moi cela est essentiel entre partenaires soit entre hommes ou femmes et même chez les hétéros . Si il y a une suite je l'attend avec impatience

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Romainro


 
Les vacances 19: dans un cruising genevois, ça finit par une domination - Récit érotique publié le 21-04-2019
 
Coline (5) cède à la tentation - Récit érotique publié le 19-04-2019
 
Petits jeux vibrants entre voisins de camping 3 - Récit érotique publié le 17-04-2019
 
Petits jeux humides entre voisins de camping 2 - Récit érotique publié le 15-04-2019
 
Petits jeux d’exhibition entre voisins de camping - Récit érotique publié le 13-04-2019
 
Je suis accueilli par une inconnue, à mon arrivée à Toulouse - Récit érotique publié le 11-04-2019
 
Max (3): Se met au sport dans une salle super - Récit érotique publié le 09-04-2019
 
Coline (4) tombe amoureuse d’Alice mais… - Récit érotique publié le 07-04-2019
 
Les vacances 18: dans un cruising genevois, ça commence par une partouze - Récit érotique publié le 05-04-2019
 
Je retrouve Sophie et Georges pour un nouveau moment de fou à 3, partie 2 - Récit érotique publié le 03-04-2019
 
Je retrouve Sophie et Georges pour un nouveau moment fou à 3, partie 1 - Récit érotique publié le 01-04-2019
 
Les salles de projection des sex shops berlinois sont très humides - Récit érotique publié le 30-03-2019
 
Coline (3): Changement de cap - Récit érotique publié le 28-03-2019
 
Max (2) remplace son lit par un vrai homme - Récit érotique publié le 26-03-2019
 
Les fantasmes de Damien (5): comment tout a commencé - Récit érotique publié le 24-03-2019
 
Carole et moi sur une plage qui pourrait s’appeler le baisodrome - Récit érotique publié le 22-03-2019
 
Carole me fait la meilleure pipe de ma vie juste avant le service - Récit érotique publié le 20-03-2019
 
Il faut baiser pour tenir le stress dans la restauration - Récit érotique publié le 18-03-2019
 
Coline (2), je n’aurai pas qu’un seul partenaire dans la vie et heureusement - Récit érotique publié le 16-03-2019
 
Claire, Julien et moi; le trio qui s’agrandit - Récit érotique publié le 14-03-2019
 
Ma dernière baise avec mes suédoises - Récit érotique publié le 12-03-2019
 
Les fantasmes de Damien (4): La première fois de Sophie - Récit érotique publié le 10-03-2019
 
Max découvre la sodomie grâce à son lit - Récit érotique publié le 08-03-2019
 
Coline (1) découvre le sexe dans les bras d’Arthur - Récit érotique publié le 06-03-2019
 
Rencontre du troisième sexe, on enchaine sans même attendre - Récit érotique publié le 04-03-2019
 
A deux dans la chatte trempée de Claire - Récit érotique publié le 02-03-2019
 
Marie (6): On passe en mode exhibition, même si ça démarre involontairement - Récit érotique publié le 28-02-2019
 
Les fantasmes de Damien (3): Sophie passe une soirée à la Grey chez Pascal - Récit érotique publié le 26-02-2019
 
Ma sacrée belle mère et ses ouvriers suite et fin - Récit érotique publié le 24-02-2019
 
Rencontre du troisième sexe, on démarre gentiment - Récit érotique publié le 22-02-2019
 
Je passe de chauffeur de Julien à la deuxième bite du trio - Récit érotique publié le 20-02-2019
 
Les fantasmes de Damien (2): Sophie prend de plus en plus de plaisir avec son premier amant - Récit érotique publié le 18-02-2019
 
Samya se fait partouzer à l’anniversaire de Julien - Récit érotique publié le 16-02-2019
 
Ma dépravation: la fameuse soirée du jeudi, la fin - Récit érotique publié le 14-02-2019
 
Je deviens le chauffeur de Julien mais c’est pour la bonne cause - Récit érotique publié le 12-02-2019
 
Ma sacrée belle mère, les deux ouvriers et moi: quel quatuor! - Récit érotique publié le 10-02-2019
 
Marie (5) et ses voisins échangistes, la suite - Récit érotique publié le 08-02-2019
 
Les vacances 16: Le kiné - Récit érotique publié le 06-02-2019
 
Les fantasmes de Damien (1): Sophie ne fait plus qu'y penser - Récit érotique publié le 04-02-2019
 
Les suédoises, plus faciles à monter qu’un meuble Ikéa, la suite - Récit érotique publié le 02-02-2019
 
La suite de la soirée « naked » dans un club à Nice - Récit érotique publié le 31-01-2019
 
Sur la route en Tchéquie - Récit érotique publié le 29-01-2019
 
Une sortie en boite plus excitante que prévue - Récit érotique publié le 27-01-2019
 
Sacrée belle mère! J’aimerai bien que les travaux s’éternisent - Récit érotique publié le 25-01-2019
 
Les vacances 15: Je me demande s’il ne faut pas être une cochonne pour devenir infirmière - Récit érotique publié le 22-01-2019
 
Soirée « naked » dans un club à Nice - Récit érotique publié le 20-01-2019
 
Ma femme candauliste est obsédée des gros calibres, la suite - Récit érotique publié le 18-01-2019
 
Marie (4) et ses voisins échangistes - Récit érotique publié le 16-01-2019
 
Les suédoises, plus faciles à monter qu’un meuble Ikéa - Récit érotique publié le 14-01-2019
 
Ma dépravation, la fameuse soirée du jeudi - Récit érotique publié le 12-01-2019
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Romainro...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]

 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Docilepassive68 le 2019-04-20 ....
• Par Marine le 2019-04-19 ....
• Par azerbebe le 2019-04-19 ....
• Par La Footeuse le 2019-04-18 ....
• Par Manzana le 2019-04-18 ....
• Par Tetra3000 le 2019-04-18 ....
• Par tetra3000 le 2019-04-17 ....
• Par Chilena le 2019-04-17 ....
• Par marc80300 le 2019-04-16 ....
• Par Llampi250 le 2019-04-16 ....