... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Deuxième soirée avec Stef Partie 4


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Sethypaulita [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : sethypaulitahotmailfr

• 12 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.0 • Cote moyenne attribuée par HDS : 8.8
• L'ensemble des récits érotiques de Sethypaulita ont reçu un total de 90 599 visites.

sexe récit : Deuxième soirée avec Stef Partie 4 Histoire érotique Publiée sur HDS le 31-03-2019 dans la catégorie Entre-nous, les hommes
Tags: Gros sexe   Jeunes   Fellation 
Cette histoire de sexe a été affichée 1669 fois depuis sa publication.


Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Deuxième soirée avec Stef Partie 4 ( 9.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :




Deuxième soirée avec Stef Partie 4

Peu après, il a succombé à son désir et a laissé courir ses lèvres sur le tronc depuis la base jusqu’au gland, j’en ai profité pour laisser le gland et faire de même de l’autre côté. On s’est alors chargés pendant quelques instants de lécher et mordiller la bite de Stef, chacun de notre côté. Nos lèvres se sont frôlées à plusieurs reprises, et vu l’excitation qui montait en moi, je cherchais discrètement à rencontrer la bouche de Johan occupée à lécher langoureusement ce gros tronc qui nous séparait. Je rejoignais sans cesse sa bouche sans le quitter des yeux jusqu’à ce que nos langues se touchent enfin. Son regard a alors croisé le mien et on s’est lentement dirigé jusqu’au gland pour le lécher ensemble. Nos langues se frappaient mutuellement tandis qu’elles léchaient le gros gland de Stef. J’étais très excité de voir d’aussi près son visage détendu par le plaisir et de sentir nos langues partager cette fellation qui était ponctuée par les soupirs de plaisir que Stef lâchait régulièrement.

On a effectué quelques mouvements coordonnés jusqu’aux couilles pour les lécher ensemble, chacun en aspirait une dans sa bouche, avant de revenir ensemble jusqu’au gland. Johan a ensuite saisi les bourses humides de Stef de la main droite pour tenter d’avaler ce qu’il pouvait de la queue. Je me suis légèrement écarté pour l’admirer à mon tour en très gros plan. J’ai pu alors remarquer qu’il était en pleine érection, tout comme moi. Sa petite bite était dressée tandis qu’il s’enfonçait une belle grosse bite dans la bouche. J’ai levé les yeux vers Stef un instant pour voir s’il approuvait le changement de suceur. Son regard était figé sur son énorme queue et sur Johan en train de la sucer. Lorsqu’il a remarqué que je le regardais, il m’a lancé un petit sourire en soupirant "il a l’air d’aimer ça...". J’ai entendu Johan approuver en gémissant avec la bouche pleine et j’ai souri à Stef avant de reporter mon regard sur Johan.

Sa technique était différente de la mienne, il essayait d’enfoncer le gland de Stef au fond de sa gorge tout en gardant les mâchoires et les lèvres ouvertes, les premiers essais étaient ponctués de réflexes de déglutition mais il est parvenu petit à petit à trouver la profondeur idéale et ses allers-retours sur la longue queue de Stef sont devenus un spectacle magnifique à voir. Une fois le gland parvenu à cette profondeur d’équilibre, sa langue apparaissait sous le tronc pour le caresser et sa bouche restait bien ouverte. Il revenait alors en arrière en fermant à peine les lèvres sur la queue pour se l’enfoncer à nouveau deux ou trois fois en gardant la bouche ouverte, le gland semblait frapper le fond de sa gorge et chaque coup était accompagné d’un gémissement de plaisir et d’un bruit de choc humide, il achevait ensuite le mouvement sur un baiser ou quelques coups de langue sur le gland qu’il massait doucement de la main gauche en gardant les yeux fixés dessus, la bouche entrouverte et dégoulinante de salive, prête à repartir pour un nouvel aller-retour qu’il entamait par un nouveau soupir de plaisir.

De temps à autre, il relevait les yeux vers Stef en affichant un petit sourire complice, comme s’il savait pertinemment à quel point il suçait bien, et à quelques reprises, alors qu’il le masturbait doucement et qu’il regardait les mouvements lourds de sa bite, il a froncé les sourcils en laissant échapper un long soupir de plaisir, comme s’il n’arrivait pas à croire le pied qu’il était en train de prendre en suçant cette queue magnifique. Je l’ai regardé faire pendant de longues minutes avec admiration tellement il avait l’air d’adorer ça, jusqu’à ce que mon propre désir me submerge et me pousse à le rejoindre pour réclamer mon tour. J’ai attendu qu’il ait terminé son cycle en me glissant à côté de lui, cuisse contre cuisse, pour signaler ma présence. Au terme du cycle, alors qu’il caressait doucement le gland, on a échangé un baiser très mouillé et j’ai avancé la tête pour prendre sa place et accueillir la délicieuse prune en bouche en gémissant de satisfaction. Je l’ai aussitôt sentie faire pression contre ma joue et je me suis résigné à ouvrir la bouche pour la laisser sortir et remarquer que Johan l’attirait vers lui, sa main gauche n’ayant pas quitté la base de la grosse bite qui pulsait dangereusement.

Il a murmuré "juste une dernière fois" et il l’a aussitôt engouffrée dans sa bouche aussi profondément et aussi longtemps que possible. Il avait déjà reposé les mains sur ses cuisses mais sa langue titillait encore la partie inférieure de l’épaisse queue qu’il tentait d’avaler. Il s’est ensuite reculé pour la libérer en gardant la bouche ouverte et en expirant de plaisir, la longue bite glissait sur la langue en chemin, un fil de salive reliait la base du gland à sa lèvre inférieure. Une fois sa bouche vide, il s’est mordu la lèvre en se reculant légèrement et en révélant sans le vouloir sa petite bite dressée.

Nous sommes restés quelques instants immobiles à admirer l’énorme queue de Stef dressée en pleine érection et brillante de salive. Après ces quelques instants d’hypnose, j’ai senti Stef se tourner imperceptiblement vers moi et j’ai aussitôt ouvert la bouche pour accueillir son pénis et le sucer avec gourmandise tandis qu’il invitait Johan à se relever. Une fois debout, Stef l’a saisi par la taille pour le faire pivoter légèrement et orienter ses fesses rondes vers sa queue que j’étais en train de sucer. Du bras gauche, il entourait sa taille tandis que sa main droite caressait ses courbes féminines en faisant rebondir ses fesses. Johan avait la main gauche posée contre le torse de Stef et sa main droite m’était dissimulée, il l’utilisait peut-être pour se caresser. Leurs visages se faisaient face et Stef l’a embrassé avant de lui poser une question que je n’ai pas entendue tellement j’étais absorbé par la présence délicieuse de sa queue dans ma bouche. Ils ont échangé un baiser tandis que Stef pelotait amoureusement les fesses de Johan qui se trouvaient juste en face de mes yeux.

J’ai pu apprécier la texture lisse et douce de sa peau et remarquer quelques marques imperceptibles de cellulite lorsque Stef les pressait. Nos légers dérèglements hormonaux étaient sans aucun doute une aubaine pour Stef. Je pouvais également apercevoir entre ses belles fesses rondes sa petite paire de couilles imberbes mais je ne voyais pas son pénis, j’en ai donc déduit qu’il bandait toujours.

Mon désir était ardent et j’ai intensifié ma fellation en aspirant puissamment la queue dont j’étais accro tout en masturbant la base avec la main droite. Après deux ou trois minutes, il a dû interrompre les baisers qu’il échangeait avec Johan pour baisser le regard vers moi en soufflant. J’ai senti le goût de sa queue devenir plus salé avant qu’il ne recule soudainement pour l’extraire de ma bouche en plaçant la main sur mon front pour m’empêcher de la poursuivre. Je l’ai laissée sortir avec regret, presque drogué par le goût de son liquide préséminal. Il respirait profondément et je souriais avec la bouche ouverte en regardant sa grosse queue gonflée, en espérant qu’il éjacule sa grosse dose sur moi. Il s’est pourtant contrôlé en me soufflant "pas encore" d’un air amusé. Johan s’est retourné pour se coller au flanc de Stef qui a poursuivi en ajoutant "on a tout notre temps". Mon regard est tombé un moment sur la petite bite de Johan qui bandait à côté de l’énorme membre de Stef. Cette image me donnait encore plus envie de le sucer.

Sa supériorité en taille nous avait transformés en femmes qui n’avaient plus qu’une idée en tête: le faire jouir et prendre un maximum de plaisir avant de lui vider les couilles. J’avais l’impression d’être plus excité par la présence de Johan, comme si nous étions en compétition... pour celui qui pourrait le mieux satisfaire Stef.

Une fois la pression retombée, Stef a saisi sa queue pour tapoter la petite bite de Johan qui a émis un petit gémissement de surprise sans protester pour autant. J’ai alors remarqué en souriant les traces humides de salive qui avaient dégouliné sur son t-shirt pendant sa belle fellation. J’ai jeté un rapide regard à mon t-shirt en notant qu’il était beaucoup moins souillé, nos styles étaient décidément différents. Je me suis relevé pour les rejoindre et compléter le trio de bites dominé par Stef. Il nous a embrassés à tour de rôle en nous pelotant les fesses avant de se diriger vers le bureau pour remplir trois shots de vodka.

J’ai profité de la pause pour ouvrir le tiroir de sa table de chevet et sortir le gel lubrifiant de sa cachette. Je devinais qu’il voulait qu’on continue à le sucer jusqu’à son premier orgasme et qu’il nous pénétrerait plus tard, mais je voulais m’y préparer en détendant mon anus, au cas où. J’ai appliqué une petite dose de gel avant de remettre le flacon sur la table de nuit. En parallèle, Johan félicitait Stef pour son endurance. Quand je suis revenu vers le bureau, Stef s’amusait des traces de salives que j’avais remarquées plus tôt sur le t-shirt de Johan, il lui a ensuite demandé d’enlever son t-shirt en indiquant qu’il avait une idée. Johan a obéi et lançait son t-shirt par terre quand Stef a terminé de fouiller dans son placard pour sortir quelques accessoires. Un top sportif noir et un string sportif noir assorti, et le bas d’un bikini vert foncé. Avec un air amusé il a confié qu’ils appartenaient à sa copine qui laissait toujours traîner ses vêtements. Il est revenu vers nous en les proposant à Johan en ajoutant "elle est bonnet A, elle n’a pas de poitrine... ça devrait t’aller".

On a échangé un petit rire amusé et Johan a saisi l’ensemble noir sans hésiter pour enfiler le top tandis que Stef me tendait un shot. Il en a ensuite tendu un à Johan alors qu’il terminait d’ajuster le vêtement. Stef a levé son verre en déclarant avec le sourire "à cette soirée qui ne fait que commencer", nos verres se sont entrechoqués et Johan s’est avancé pour nous inviter à faire de même avec nos bites. On les a entrechoquées en riant, en profitant évidemment du spectacle de nos bites en demi-érection cognant contre le monstre brillant de Stef qui pendait lourdement entre ses jambes.

On a ensuite avalé nos shots d’un trait. Johan a reposé le sien et a étiré le string noir devant lui comme pour s’imaginer dedans avant de l’enfiler. J’ai alors remarqué que le top lui allait comme un gant, il cachait une poitrine qu’il n’avait évidemment pas, mais il mettait en évidence ses épaules délicates et son ventre délicat. Johan a enfilé le string en veillant à y faire entrer ses petites bourses et son pénis, ce qui n’a pas été difficile vu leur taille. Il nous a ensuite tourné le dos pour présenter à Stef le résultat qui s’avérait impressionnant. Vu de dos, quiconque aurait dit voir une fille sportive avec un cul de rêve et des cheveux courts. Le string mettait sa fine taille et ses hanches féminines en évidence et il disparaissait parfaitement entre ses fesses rondes. Stef a sifflé en caressant doucement la belle paire de fesses qui s’offrait à ses yeux. Il m’a invité à me placer à côté de Johan pour agrémenter le spectacle et il a de nouveau exprimé son admiration en caressant et en pressant doucement nos culs.

Il paraissait hypnotisé et sa queue trahissait son désir car elle commençait de nouveau à bander.

Johan voulait voir de quoi il avait l’air et il s’est rendu dans la salle de bains en disant qu’il allait en profiter pour uriner, Stef en a profité pour me demander si j’avais fait des exercices pour mes cuisses et mes fessiers. J’ai acquiescé et il m’a dit que ça se voyait, j’avais le cul encore plus rond et ferme. J’ai rougi, envahi par un sentiment de satisfaction, j’étais ravi de lui faire de l’effet. En tendant la main pour frôler son sexe, j’ai confié que j’avais encore envie de le sucer. Il s’est contenté de dire "T’as failli me faire jouir tout à l’heure, vas-y doucement d’accord ? Prends ton temps..." et sur ces mots il s’est appuyé contre le bureau en écartant légèrement les jambes pour offrir à mon regard sa grosse bite qui commençait doucement à bander. J’ai soulevé la mienne pour la placer à côté en souriant encore au vu du contraste. Je savais que ce petit jeu de comparaison lui plaisait. Et avant de m’agenouiller, j’ai tenu à lui demander, même si je connaissais déjà la réponse : "Après ça, tu voudras bien m’enculer ? Parce que ça fait trois semaines que je rêve de ça, de la dernière fois".

Il a souri et m’a dit de ne pas m’en faire pour ça, car lui aussi il en rêvait depuis des semaines. Il a ensuite ajouté en souriant "n’oublie pas que je suis endurant" pour faire référence aux propos de Johan.

Au moment où j’allais m’agenouiller, il m’a tendu le maillot du bikini en affichant un petit sourire coquin. J’ai souri à mon tour et je l’ai saisi en soufflant un petit "OK...", comme s’il s’agissait d’une taxe à payer avant de pouvoir le sucer à nouveau. Je l’ai rapidement enfilé en essayant d’y mettre mes couilles et ma queue et je lui ai tourné le dos pour lui montrer le résultat. J’ai relevé mon t-shirt et j’ai creusé le dos pour exposer au mieux ma paire de fesses. Je l’ai laissé admirer le spectacle quelques secondes avant de m’agenouiller face à son entrejambe. J’ai souri en constatant que sa queue était presque en érection complète et j’ai lentement accueilli son gland en ouvrant grand la bouche tout en le regardant dans les yeux. J’ai fermé les yeux en gémissant de plaisir lorsque ma bouche fut remplie par sa queue. J’ai alors refermé les lèvres sur son tronc en faisant courir ma langue dessous. Johan est revenu dans la chambre une ou deux minutes après le début de ma fellation et nous a rejoints en s’installant à côté de Stef sans dire un mot.

Il regardait le spectacle et j’ai fait en sorte de lui montrer ce que j’avais de mieux à offrir, mais en douceur, comme me l’avait demandé Stef. Après quelques instants, Johan a glissé la main gauche dans l’entrejambe de Stef pour agripper ses lourdes couilles et ne plus bouger. Je pouvais toutefois voir ses doigts les malaxer doucement. J’y allais doucement et amoureusement, je ne faisais plus attention à rien sinon à la présence de cette bite dans ma bouche. Bien que je sache que ce n’était pas le moment, j’ai glissé la main entre mes jambes pour préparer mon anus en douceur en y enfonçant mon majeur et j’ai passé de longues minutes à le sucer langoureusement en imitant de temps en temps le style de Johan pendant que Stef m’observait et embrassait Johan alternativement en maintenant une main sur son fessier. Je n’arrivais pas à m’en lasser et je lâchais malgré moi des gémissements de plaisir qui accompagnaient les bruits humides de ma fellation. Après ce long moment d’extase, Stef a glissé la main sous mon menton pour écarter mon visage en douceur, j’ignorais s’il faisait ça pour imposer une pause ou s’il voulait jouer avec moi, alors dans le doute, j’ai gardé la bouche ouverte en présentant ma langue que je faisais bouger dans des tentatives inutiles d’atteindre son gland.

Il a cédé à ma demande implicite et a enfoncé son gland dans ma bouche pour que je puisse le sucer encore un peu. Il s’est ensuite reculé et n’est plus revenu, malgré ma bouche offerte. Il m’a invité à me relever et tandis que je m’installais à ses côtés, Johan lui a demandé doucement "je peux ?"et il s’est immédiatement installé à genoux face à la queue que j’avais laissée luisante lorsque Stef a acquiescé.

Johan a placé les mains sur les cuisses de Stef et a ouvert la bouche pour y introduire sa grosse bite en gémissant de plaisir, comme moi juste avant lui. J’en ai souri et je me suis tourné vers Stef qui s’est redressé pour ne plus s’appuyer sur le bureau et m’attirer contre lui en plaçant la main droite sur mes fesses. Il m’a embrassé doucement en m’offrant sa langue. On a ensuite baissé les yeux vers Johan qui souriait pour lui-même en léchant le gros gland de Stef. J’ai imité Johan en glissant la main sous les bourses de Stef pour les masser pendant que Johan le suçait avec gourmandise. Stef a glissé les doigts entre mes fesses pour aller chatouiller mon anus et y glisser lentement le majeur. Vu la facilité avec laquelle son doigt était entré et l’absence de tension dans mon corps, il y a ajouté son annulaire et m’a souri en murmurant "je vois que t’es déjà prêt...". Il a sorti ses doigts pour continuer à me peloter les fesses et regarder Johan prendre son pied à le sucer. Vu d’ici, le spectacle était troublant, on aurait facilement pu confondre Johan avec une fille tellement ses traits fins, sa façon de sucer et son corps étaient féminins... malgré ses cheveux courts et son absence évidente de poitrine.

Le seul petit indice probant se cachait dans son string et il était suffisamment petit pour pouvoir y rester caché. On assistait au spectacle dans un silence seulement ponctué par les bruits humides qui sortaient de la bouche de Johan lorsque le gland de Stef venait frapper le fond de sa gorge ou lorsqu’il se reculait pour reprendre sa respiration. Il restait alors un instant en suspens avec la bouche ouverte et le regard fixé sur le gros sexe de Stef qui pulsait patiemment devant ses yeux. Ces moments étaient très érotiques, d’autant plus qu’il les ponctuait d’une discrète expiration de plaisir qui exprimait probablement son propre étonnement face au plaisir que lui procurait le fait de sucer cette bite magnifique, comme s’il était prêt à jouir en la suçant. Je regardais ce spectacle hypnotique depuis quelques minutes quand Johan a laissé libre cours à son désir en suçant plus intensément et plus rapidement. Stef a doucement repoussé son visage en murmurant "doucement... doucement...".

Johan a affiché un joli sourire ponctué d’un petit rire qui a illuminé son visage innocent dont le menton était couvert de salive avant de murmurer un petit "OK." discret.


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs
 

La suite ! La suite !

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Sethypaulita


 
Deuxième soirée avec Stef Partie 5 - Récit érotique publié le 06-06-2019
 
Deuxième soirée avec Stef Partie 4 - Récit érotique publié le 31-03-2019
 
Deuxième soirée avec Stef Partie 3 - Récit érotique publié le 17-01-2019
 
Deuxième soirée avec Stef Partie 2 - Récit érotique publié le 18-12-2018
 
Deuxième soirée avec Stef Partie 1 - Récit érotique publié le 26-11-2018
 
Première soirée avec Stef Partie 6 - Récit érotique publié le 26-06-2018
 
Première soirée avec Stef Partie 5 - Récit érotique publié le 29-01-2018
 
Première soirée avec Stef Partie 4 - Récit érotique publié le 21-12-2017
 
Première soirée avec Stef Partie 3 - Récit érotique publié le 25-10-2017
 
Première soirée avec Stef Partie 2 - Récit érotique publié le 05-08-2016
 
Première soirée avec Stef Partie 1 - Récit érotique publié le 17-03-2016
 
Jeune homme se fait prendre par jeune fille dotée d'une énorme queue - Récit érotique publié le 04-11-2015
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Sethypaulita...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]

 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Ma langue le 2019-06-19 ....
• Par Nudiste le 2019-06-19 ....
• Par netjp37 le 2019-06-18 ....
• Par newlifeswing le 2019-06-18 ....
• Par Piment le 2019-06-17 ....
• Par 50 nuances de grey le 2019-06-16 ....
• Par Cybervoyeur le 2019-06-15 ....
• Par Lusex le 2019-06-15 ....
• Par Madame rêve le 2019-06-15 ....
• Par Antoine le 2019-06-14 ....