... Rencontres entre Libertins (es) :

Pour des rendez-vous chauds et sans prise de tête.
Contacts faciles près de chez-soi.



Les aventures d'un queutard (4)


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Micky [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur femme. - Email : micky1060outlookfr

• 134 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.8 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.9
• L'ensemble des récits érotiques de Micky ont reçu un total de 1 475 917 visites.

sexe récit : Les aventures d'un queutard (4) Histoire érotique Publiée sur HDS le 08-04-2019 dans la catégorie Entre-nous, hommes et femmes
Tags: Au boulot   Drague   Sodomie 
Cette histoire de sexe a été affichée 4799 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 2 votes ): Les aventures d'un queutard (4) ( 10.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Les aventures d'un queutard (4) ( 10.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :




Les aventures d'un queutard (4)

Thomas, dit Tom, restait sur une conquête mouvementée en la personne de la caissière de la piscine, la plantureuse Nathalie (voir précédent texte). Il lui fallait d'urgence trouver une nouvelle piste. Son intérêt se portait désormais sur une cadre de son administration, dont il ne dépendait pas directement, ce qui facilitait les choses. Réputée rigide et autoritaire, à peine en poste, cette trentenaire proche de la quarantaine, prénommée Coralie, n'inspirait pas un érotisme débridé. Grande, athlétique, lunettes rectangulaires et mâchoires carrées, coiffée d'une queue de cheval, invariablement vêtue d'un jean, d'un pull ou d'un tee shirt, elle faisait assez "femme de combat" au service de son administration. Et ce d'autant plus qu'elle affichait fièrement son célibat, se donnant totalement au boulot. D'aucuns la disaient homosexuelle mais Tom voulait en avoir le coeur net. Quelque chose en elle l'excitait : un côté animal et inaccessible. Planche ou volcan ? Intuitivement, il penchait pour un volcan éteint qui ne demandait qu'à se rallumer mais elle pouvait tout aussi bien se révéler parfaitement décevante, ou cacher une liaison.
Toujours est-il qu'un jour, à la cafétéria, il s'avança avec son plateau vers la table où elle déjeunait seule et demanda :
- Je peux m'asseoir ?
Elle le regarda, un brin étonnée, visiblement sans enthousiasme. La dame aimait la tranquillité, mais Tom ne s'en formalisa pas. D'emblée, il la tutoya :
- Tu permets que je mange en ta compagnie ? Je n'aime pas être seul face à mon plateau.
- Euh... oui.
- Alors, le boulot, ça se passe bien ? Tu t'habitues à ton nouveau poste ?
- Oui ça va merci.
Une discussion s'engagea, prudente puis plus animée, d'abord sur la nourriture de la "cafète", peu enthousiasmante mais pas chère, puis sur le manque d'effectifs chronique dans la "maison" et enfin sur des sujets plus personnels. Coralie confirma qu'elle n'était pas mariée malgré ses "36 balais" et que ça lui allait très bien. Qu'elle adorait la randonnée pédestre, de préférence en solitaire, mais aussi les voyages. Tom se lança :
- Pas de compagnon ?
- Tu deviens indiscret. Non, pas de compagnon. Et toi ?
- Pas de compagnon non plus (il rit) ni de compagne attitrée. Libre comme l'air. Pour toi, ça m'étonne vu ton charme.
- Tu serais pas en train de me draguer, par hasard ?
- Du tout. C'est une conversation entre collègues. Cela ne m'empêche pas de m'étonner que tu sois seule.
- Eh ben si. Moi aussi je suis libre comme l'air.
- On a au moins ça en commun, en tout bien tout honneur bien sûr.
- Bien sûr. Bon, faut que j'y aille, du boulot m'attend. Au fait, merci de m'avoir tenu compagnie. En général, on me fuit. Toi au moins, tu as osé m'aborder. Je m'en souviendrai.
- Tout le plaisir était pour moi. Tu n'es pas aussi repoussante que tu le dis.

Et chacun s'en fut de son côté. Tom se dit qu'à défaut d'avoir fait une touche, il n'avait pas insulté l'avenir et que cette nana, si on savait la prendre, avait de bons côtés. Il lui trouvait de plus en plus un côté un peu bestial qui l'excitait au plus haut point. Il voulait autre chose que le genre glamour. A peine arrivé, il lui envoya un courriel pour la remercier de l'avoir accepté à sa table et manifesta son désir de la revoir dans un autre cadre. A sa grande surprise, elle accepta aussitôt. Rendez-vous fut pris pour un dîner dès le lendemain soir au restaurant.

*******
Tom arriva le premier et prit la table réservée en attendant Coralie. Il vit alors arriver une femme métamorphosée : maquillée, les cheveux détachés tombant sur ses épaules, une robe "tour de cou" dégageant de somptueuses épaules et arrivant à mi-cuisses, dévoilant des jambes aux muscles saillants et laissant deviner deux seins pointus visiblement dépourvus de soutien. Sa mine devait être expressive car Coralie éclata de rire :
- Je te surprends, hein ?
- Ah ça oui. Quelle transformation ! Mais quelle beauté !
- N'exagérons rien. Je ne vais pas faire concurrence à Julia Roberts. Bon, qu'est-ce qu'on mange ?
Le dîner fut enjoué. Coralie avait un bel appétit et se "lâchait" vraiment. Il en sut un peu plus sur sa vie. Elle avait vécu un certain temps avec un homme et avait fini par rompre parce qu'il n'acceptait pas son engagement professionnel. Elle évoqua ses goûts, en particulier la randonnée pédestre, et il apprit qu'elle avait déjà accompli deux fois le pèlerinage de Compostelle par deux routes différentes, sac à dos, ce qui l'impressionna. Après le dîner, il lui proposa de l'accompagner et elle accepta. "Je vais conclure", se dit-il.
Mais sur le seuil de son immeuble, Coralie lui tendit la joue :
- Merci pour cette charmante soirée, à demain au boulot.
Une simple bise et bonne nuit. Il était déçu mais s'efforça de ne pas le montrer. Jamais brusquer les choses. Laisser faire les événements. Il rentra chez lui, se coucha et se branla en pensant aux cuisses de Coralie et à ses seins pointus.

*******
Le lendemain, il reçut un courriel de Coralie : "ça te dirait, dimanche, une rando avec moi sur un de mes parcours préférés ? Si c'est OK, rendez-vous devant chez moi à 8h".
Il accepta illico. La marche n'était pas trop sa tasse de thé mais le jeu en valait la chandelle. Il exhuma une paire de chaussures adaptées qui n'avait pas servi depuis longtemps. 8h, c'était tôt. Où diable allait-elle l'emmener ?
Au jour J, Tom se pointa équipé assez léger car la journée s'annonçait ensoleillée. Coralie sortit de son immeuble vêtue d'un simple tee shirt sans manches, d'un short découvrant ses cuisses musclées et de chaussures montantes type baroud. Elle tenait aussi à la main un bâton. "Une femme de combat", pensa-t-il. Elle jeta son sac à dos sur le siège arrière et lui dit :
- J'ai prévu un casse-croûte pour deux et de l'eau, on divisera la charge tout à l'heure. On va à 80 km d'ici sur un parcours superbe mais assez tourmenté avec de beaux points de vue. Tu verras, ce sera super.

Une petite heure plus tard, ils arrivèrent sur le site, au pied d'un sentier balisé. Ils s'élancèrent après qu'elle lui eut indiqué que la marche allait durer entre 4h et 5h. Aie, pensa-t-il, je n'ai pas l'entrainement, elle va m'épuiser. Mais il ne pouvait plus reculer. Ils papotèrent la première heure sans trop se presser si bien qu'il prit confiance. Le temps était superbe, l'air pur, le paysage idyllique. Mais ce qui plaisait le plus à Tom, c'était de suivre Coralie. Son fessier moulé dans le short ondulait légèrement et stimulait son imagination. C'étaient de très belles fesses. Rien à voir avec un petit cul de mannequin, le genre qui l'inspirait assez peu. Il imaginait sous la toile deux globes charnus et musclés, bien séparés, avec une raie longue, appelant la bite. Sa bite. Malgré la marche, il durcissait. Il fantasmait sans pour autant se faire trop d'illusion. Certes, Coralie n'était pas homosexuelle comme il l'avait craint mais elle était peut-être bi et surtout pas trop attirée par lui sur le plan sexuel. Peut-être n'était-il qu'un copain de marche pour meubler sa solitude. Et c'est dans cet état d'esprit que trois heures plus tard, ils parvinrent à un point de vue qui était le véritable but de la randonnée, au terme d'une longue montée. C'est là qu'elle lui dit :
- On va casser la croûte ici et se reposer un peu. Tu l'as bien mérité et moi aussi. Après, il n'y aura que de la descente, ce sera plus facile.

*********
Elle sortit de son sac une toile légère qu'elle étala à l'écart du sentier, sur un tapis de mousse, dominant le panorama. Elle se déchaussa, chaussettes comprises, et invita Tom à en faire autant pour se détendre. Elle lui tendit son sandwich et ils mangèrent sans parler, le regard perdu sur l'horizon. Tom put récupérer car il n'était pas aussi entrainé que Coralie aux marches prolongées. Une fois le sandwich avalé, elle s'allongea et somnola. Tom, désormais revigoré, la regardait, en proie à un violent désir, mais contenu. Puis soudain, elle se redressa, fit passer son tee shirt par dessus sa tête, dégrafa son soutif de joggeuse, fit glisser short et slip le long de ses jambes et apparut entièrement nue, chair ivoire marquée par un pubis brun savamment taillé, seulement vêtue de ses lunettes de soleil.
- J'ai envie de prendre le soleil. Pas toi ?
C'était une invitation en bonne et due forme. Il l'imita et ne put cacher sa formidable érection. Lorsqu'il l'exhiba, Coralie ne put s'empêcher d'éclater de rire :
- Et voilà mon dessert. Tu permets ?

Alors, se mettant à genoux, elle prit délicatement le membre, le jaugea, le renifla, et l'emboucha. Ce fut une pipe royale. Elle s'interrompait parfois en commentant :
- Tu as une queue magnifique, une queue faite pour l'amour.
Et elle reprenait sa succion, tétant, titillant, le rendant aussi dur que les rochers tout proches. Au bout de quelques minutes, rassasiée, elle attrapa une capote dans son sac, preuve d'une certaine prévoyance car lui n'avait rien anticipé, le coiffa et après s'être allongée au soleil, cuisses grandes ouvertes sur sa vulve béante, elle l'invita :
- Allez viens, j'adore baiser au soleil, c'est tellement plus jouissif que dans une chambre.

Il ne se fit pas prier. Les fesses chauffées par le soleil ardent, il la pénétra sans manière. Coralie, il en était convaincu, n'était pas le genre de femme à se faire câliner par une bite. Il lui fallait du tonique, du puissant, de l'énergique. Mains au sol et le regard dans le sien, il la pilonna sans ménagements, découvrant un vagin marécageux dans lequel il évoluait dans le plus grand confort. Elle piaillait de plaisir, mêlant sa voix au chant des oiseaux tout en participant activement, tantôt les pieds au sol, tantôt lui talonnant les reins, toujours en mouvement sous lui. Elle baisait en sportive et il lui donnait la virilité qu'elle voulait. Il se laissa chevaucher de face et de dos, admirant ses fesses, son ventre, ses seins, son ardeur qui faisait voltiger sa queue de cheval.
Elle réclama d'être prise en levrette, face au panorama. Il venait à peine de la prendre lorsque sur le chemin, un couple d'âge mûr fit son apparition. Ils étaient trop visibles, et Coralie trop bruyante, pour qu'ils ne se soient pas fait repérer. Mais elle se retourna vers lui, péremptoire :
- T'arrête pas ! Continue !
Il continua à limer pendant qu'elle venait à se rencontre à grands coups de hanches, indifférente au couple qui fit semblant de n'avoir rien vu, avant de disparaitre. Elle éclata de rire et lâcha tout en tournicotant de la croupe :
- Ils ont de quoi discuter pendant leur rando.

Alors, Tom décida de défier cette belle assurance. Se retirant, il plaça son gland à l'entrée de l'anus et insista. A sa grande surprise, Coralie ne montra aucune réticence. Elle se cambra, se détendit et il entra dans son rectum avec une facilité qu'il n'aurait pas imaginée. A l'évidence, la sodomie était pour elle un ajout naturel à un coït complet. Les peaux claquèrent sous le soleil, elle lâcha plusieurs onomatopées explicites de son plaisir mais il n'éjacula pas, comme si la marche avait retardé l'expulsion de son sperme. Il finit par se retirer, toujours gaillard :
- Ben dis donc, toi au moins tu assures ! lui dit-elle, l'invitant à changer de capote pour la prendre une nouvelle fois en missionnaire.
Cette fois, elle lui fit le grand jeu, l'excitant à coups de mots crus en se tenant par les pieds. Survolté, il la canonnait littéralement de sa bite. Et quand elle cria "je jouis, je jouis, je jouiiiis", il sentit venir du fond de ses reins un baquet de sperme dont il lui arrosa le ventre après avoir arraché sa capote. Puis il s'effondra sur le ventre, vanné, les jambes en caoutchouc.
*********
Après avoir récupéré et s'être bien bécotés, ils se rhabillèrent et reprirent leur marche, main dans la main. Heureusement, le chemin était désormais en descente. Coralie ne ménageait pas ses mots pour lui signifiait sa gratitude :
- Tu m'as rendu femme. Tu es un baiseur exceptionnel. M'étonne pas qu'on te coure après.
- Tu n'es pas mal non plus. Tu sais donner du plaisir à un homme. On ne le croirait pas à te voir.
- Je sais, je trompe mon monde mais ceux qui essaient de voir au-delà des apparences ne sont pas déçus. J'adore le sexe mais je reste trop souvent sur ma faim. Tout à l'heure, j'ai vraiment joui.
Comme ils disaient ces mots, ils entendirent des gémissements derrière un buisson. Alertés, ils s'arrêtèrent. Ils s'avancèrent prudemment et découvrirent le couple d'âge mûr qui les avaient surpris en train de faire l'amour. Nus, à l'exception de leurs chaussures de marche qu'ils avaient conservées, ils copulaient allègrement. Les gros seins de la femme, debout en appui sur un arbre, s'agitaient sous les coups de boutoir de son homme, un grand type maigre et chauve doté d'une queue longue et fine. Ils s'interrompirent en voyant Coralie et Tom les regarder mais celle-ci leur lança :
- Non, non, continuez, prenez vous aussi du bon temps.
Et tout sourire, l'homme poursuivit son va et viens encouragé par sa femme que la situation excitait visiblement. Tom et Coralie s'éclipsèrent, ravi d'avoir permis à ce couple, par leur exemple, de s'aimer en pleine nature. Cette scène raviva les sens des deux marcheurs. La main de Coralie se posa sur la braguette de Tom et constata qu'il bandait. Elle l'entraina à l'écart, baissa slip et short, posa elle aussi ses mains sur un arbre, se cambra et lui lança :
- Baise-moi comme eux.
Pantalon aux chevilles, et quoique un peu mou, Tom l'enfila par derrière et sans éjaculer, tant il était à sec, lui offrit un nouvel orgasme. Cette fois, il était bel et bien râpé et la dernière heure de marche se fit à petite vitesse...

********
Les jours suivant, Tom voulut renouer avec Coralie mais elle se montra assez distante. A l'évidence, elle séparait étroitement le privé et le professionnel. Il insista malgré tout et un midi à la cafétéria, lui proposa un rendez-vous :
- Mon petit Tom, je te remercie pour le plaisir que tu m'as donné, mais cela ne se reproduira pas. Je suis dans la hiérarchie, pas toi. Trouve toi une autre nana. Tôt ou tard, je me retrouverais en porte à faux à cause de notre relation. Je sais, c'est injuste mais c'est ainsi.
Tom accusa le coup. Mais au fond, elle n'avait pas tort. Il est toujours dangereux de mêler le sexe au travail, a fortiori avec un supérieur. Il tira un trait sur cette aventure et en envisagea une autre. Un changement de logement devait lui en donner l'occasion.
(A suivre).


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs
Olga T

Je viens de finir la lecture de tous les textes de Micky. Étant une fan, je reconnais lui avoir donné à chaque fois la note maximale!
Vivement la suite !

 
 

Belle suite de l’histoire, bien écrite et peut-être bien réelle. Je continue à vous suivre.
Jacques du Canada

 
Olga T

Une histoire qui confirme qu'il ne faut pas s'arrêter aux apparences!Micky nous fait une fois de plus le portrait d'une femme libérée, qui prend l'initiative, assume et ne laisse pas passer lesbonnes occasions! J'ai adoré!

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Micky


 
Celle qui ne savait pas dire non (1) - Récit érotique publié le 11-08-2019
 
Les aventures de Françoise (1) - Récit érotique publié le 05-08-2019
 
Impromptu de couple (3) - Récit érotique publié le 29-07-2019
 
Impromptus de couple (2) - Récit érotique publié le 11-07-2019
 
Histoires de candaulisme (6) - Récit érotique publié le 01-07-2019
 
Journal d'une femme adultère (3) - Récit érotique publié le 24-06-2019
 
Journal d'une femme adultère (2) - Récit érotique publié le 13-06-2019
 
Journal d'une femme adultère (1) - Récit érotique publié le 10-06-2019
 
Histoires de candaulisme (5) - Récit érotique publié le 03-06-2019
 
Histoires de candaulisme (4) - Récit érotique publié le 28-05-2019
 
Histoires de candaulisme (3) - Récit érotique publié le 23-05-2019
 
Histoires de candaulisme (2) - Récit érotique publié le 16-05-2019
 
Histoires de candaulisme (1) - Récit érotique publié le 08-05-2019
 
Impromptus de couple (1) - Récit érotique publié le 29-04-2019
 
Les aventures d'un queutard (5) - Récit érotique publié le 21-04-2019
 
Les aventures d'un queutard (4) - Récit érotique publié le 08-04-2019
 
Les aventures d'un queutard (3) - Récit érotique publié le 29-03-2019
 
Les aventures d'un queutard (2) - Récit érotique publié le 21-03-2019
 
Les aventures d'un queutard (1) - Récit érotique publié le 10-03-2019
 
Une éducation sexuelle de visu - Récit érotique publié le 27-02-2019
 
L'amour sur un pouf - Récit érotique publié le 10-02-2019
 
Corinne et les jumeaux - Récit érotique publié le 27-01-2019
 
Corinne en mission à Rome - Récit érotique publié le 15-01-2019
 
Micheline au pays du kama sutra - Récit érotique publié le 06-01-2019
 
Mylène et son cul - Récit érotique publié le 25-12-2018
 
Corinne et son crédo (sur l'érotisme) - Récit érotique publié le 12-12-2018
 
Corinne au chaud (et en vacances tropicales) - Récit érotique publié le 29-11-2018
 
Nathalie et ses seins qu'on honore - Récit érotique publié le 19-11-2018
 
Corinne au 'Congo' - Récit érotique publié le 11-11-2018
 
Corinne en vidéo - Récit érotique publié le 27-10-2018
 
Corinne au boulot - Récit érotique publié le 18-10-2018
 
Corinne au culot (et déculottée) - Récit érotique publié le 05-10-2018
 
Maud, Charlotte et les hommes virils - Récit érotique publié le 14-09-2018
 
Les bienfaits de la maturité - Récit érotique publié le 27-08-2018
 
Corinne en auto - Récit érotique publié le 03-08-2018
 
Corinne en bateau - Récit érotique publié le 20-07-2018
 
Corinne à vélo - Récit érotique publié le 13-07-2018
 
Confessions coquines des copines de Cathy (2) - Récit érotique publié le 08-07-2018
 
Confessions coquines des copines de Cathy - Récit érotique publié le 01-07-2018
 
Les deux soeurs (4) - Récit érotique publié le 26-06-2018
 
Les deux soeurs (3) - Récit érotique publié le 14-06-2018
 
Les deux soeurs (2) - Récit érotique publié le 03-06-2018
 
Les deux soeurs - Récit érotique publié le 25-05-2018
 
L'épicière et l'épicé - Récit érotique publié le 20-05-2018
 
La coiffeuse et le coiffé - Récit érotique publié le 02-05-2018
 
Un moment de folie érotique - Récit érotique publié le 11-04-2018
 
Sexe en entreprise - Récit érotique publié le 06-04-2018
 
Strip tease masculin pour femmes - Récit érotique publié le 16-03-2018
 
Microfictions : 8- La douche - Récit érotique publié le 07-03-2018
 
Microfictions : 7- 1968 - Récit érotique publié le 27-02-2018
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Micky...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]

 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par A plusieurs le 2019-08-22 ....
• Par Christine le 2019-08-21 ....
• Par isula le 2019-08-21 ....
• Par couple21000 le 2019-08-21 ....
• Par ProudCuck le 2019-08-21 ....
• Par Alexxx le 2019-08-21 ....
• Par lubris75 le 2019-08-21 ....
• Par pleasure le 2019-08-20 ....
• Par Le Marquis95 le 2019-08-20 ....
• Par amira le 2019-08-20 ....