Auteur de récits érotiques Note attribuée à cette histoire par les lecteurs ( 1 votes ):
Fausse vidéo (1) : Baise entre collègues
(10.0 /10 )

Note attribuée à cette histoire par HDS :
Fausse vidéo (1) : Baise entre collègues
(9.0 /10 )

Récit érotique écrit par GleenElkeles.
Auteur femme.


Cette histoire de sexe a été affichée 2588 fois depuis sa publication.

sexe récit : Fausse vidéo (1) : Baise entre collègues Publié sur HDS le 04-07-2017
Catégorie : A dormir debout
Histoire Réf : 26770-g1500

Titre : Fausse vidéo (1) : Baise entre collègues
 

Fausse vidéo (1) : Baise entre collègues

La vidéo débute sur un gros plan de la star Shao Yang, habillée d’une robe noire courte et de très hauts escarpins noirs aux pieds, une perruque longue de cheveux raides et roses sur la tête. Elle sourit d’un air complice au troll à la mâchoire proéminente assis côté d’elle, semblant être en pleine réunion et relève la jambe sur sa chaise, dévoilant au regard de son voisin son sexe imberbe, passant simultanément son index sur sa lèvre supérieure avec un petit sourire coquin.
En observant l’ahurissement du vert, la jeune fille relève également la seconde jambe et souffle un rire, avant de les rabaisser tandis qu’un humain en costume cravate, qui semble être le directeur, se retourne vers la table puis réalise que son dossier n’est pas le bon en lâchant un “Eh merde…” et leur tourne à nouveau le dos sans prendre conscience de la scène, pour chercher dans le classeur le dossier adéquat. Lorsqu’elle voit le directeur se retourner, Shao en profite pour tirer sur son col, et presser sa poitrine, exhibant sa petite poitrine arrondie. Le troll regarde derrière lui, s’assure que personne n’est présent, sans dissimuler la nervosité dans ces mouvements, avant de lui murmurer “Tu ne peux pas faire ça, on va nous surprendre”. Il lui fait signe de remettre sa robe correctement, la star obéissant en souriant largement sans cacher l’amusement dans son regard pétillant. Elle se lève ensuite alors que le directeur quitte la pièce, et glisse sa main sur l’entrejambe du troll alors protégé par un pantalon de tailleur. Il sursaute, abasourdi, et lui fait signe de le relâcher lorsque le directeur revient, celle-ci frottant au contraire sa main contre, avant de s’agenouiller pour mordiller la bosse qui naît sous le tissus. Le directeur appelle au communicateur alors, bien que sa discussion était été mise sur mute. Il agite la main, toujours à lui, le troll toussant pour étouffer un grognement lorsqu’elle glisse sa langue contre son sexe au travers du pantalon. Naturellement, Shao s’en rend compte et ne perd alors pas une minute pour extraire son chibre de celui-ci, le narguant avec ces lèvres grandes ouvertes et la pointe de sa langue rose visible. Toutefois, le troll résiste et se rhabille avant de l’inviter à se rassoir, au moment précis où le directeur se retourne vers eux. Celui-ci raccroche et s’excuse “Désolé pour tout ça, un collaborateur a eue des soucis avec le système d’exploitation”, ce à quoi le troll répond “Aucun souci, aucun souci. On a préparé le dossier et… je crois que tout est bon”. Il relève la tête vers le directeur qui acquiesce, avant de reprendre son communicateur pour passer un autre appel, tandis que Shao glisse devant son voisin un papier avec écrit dessus “les toilettes maintenant !”. Elle se lève ensuite et s’éloigne du cadre, en jettant un dernier regard vers le troll qui reste interloqué en lisant le papier.

Changement de cadre, Shao Yang est agenouillée au sol dans un cabinet de toilettes, tandis qu’entre justement le troll en costume. Elle le salue d’un petit “Salut” accentué d’un sourire fugace, alors qu’il ne perd pas une seconde pour la rejoindre et ouvrir sa braguette juste sous son nez et d’exhiber sa queue tendue, qu’elle prend immédiatement en bouche, le suçant tout en caressant la naissance de son sexe, les yeux levés vers lui. Le mâle réagit, frémit et appuie sa main sur la gorge de la brune pour plaquer sa tête contre la paroi, tapotant son gland contre sa langue affriolante. Et lui colle aussitôt les couilles dans la bouche, agrippant sa tête pour l’encourager à les sucer et les aspirer, tandis que son visage vire au vert cramoisi pour exprimer la retenue dont il témoigne jusqu’ici. La vicieuse sourit, et leur donne un gros coup de langue avant de reprendre l’érection en bouche sous le regard de son collègue, qui agrippe ces cheveux fermement

Après un fondu sur écran, le troll apparaît appuyée contre le dos courbé de Shao, la culbutant par derrière tandis que la salope gémit bruyamment. Il tire sa robe vers le bas pour dévoiler ses seins, sans pour autant cacher son joli cul rougit par les coups de butoirs. Il sort d’elle un instant et se branle vigoureusement, tandis qu’elle pose son pied contre le rebord du toilette avant qu’il ne se ré-enfonce en elle. La nana crie d’être ouverte par une si grosse queue, avant de haleter au même rythme que les assauts qu’elle subit.

Second fondu, Shao est cette fois affalée sur un lavabo, le cul relevé et tenu d’autant plus fermement par les cheveux par le troll. Il enfonce à nouveau sa queue dans sa petite chatte humide, lui soutirant tout un tas de gémissements alors que la belle s’agrippe au robinet. Le visage du troll lui, apparaît dans le reflet du miroir, fixant le cul de sa salope qu’il baise avant de lui giflé la joue de petites claques à plusieurs reprises. La star soupire encore et encore “Ah… Aah…”, supportant la taille du membre imposant qui maltraite son intimité tandis que résonne le bruit du bassin qui s'abat violemment sur ces fesses.


- Récit écrit pour Dreadcast, site "pornographique" du jeu : https://gleendreadcast.wixsite.com/lecomrose

Dernier fondu, le troll encore tout habillé est allongé au sol, Shao lui branlant la queue comme une salope. Il appuie sur sa tête pour l’obliger à le prendre encore plus en bouche. Elle inspire ensuite, et accélère les allés et venus de sa main en appuyant sa langue contre son gland, jusqu’à ce qu’un puissant jet de sperme arrose son visage, jusqu’à dégouliner le long de son menton.