Auteur de récits érotiques Note attribuée à cette histoire par les lecteurs ( 3 votes ):
Victoria et son  ultime fantasme
(8.0 /10 )

Note attribuée à cette histoire par HDS :
Victoria et son  ultime fantasme
(9.0 /10 )

Récit érotique écrit par Hara316.
Auteur femme.
xxdark-girlxxhotmailfr

Cette histoire de sexe a été affichée 6090 fois depuis sa publication.

sexe récit : Victoria et son  ultime fantasme Publié sur HDS le 12-08-2017
Catégorie : Plus on est
Histoire Réf : 27074-h814

Titre : Victoria et son ultime fantasme
 

Victoria et son ultime fantasme

ce récit est fictif, j'espère que il vous plaira. bonne lecture.

Je suis Victoria, jeune femme de 22 ans. je suis rousse-châtain, et j'ai des formes harmonieuses, autant dire que mes hanches et mon 95 E fait rugir le désir des hommes. Mon petit ami, Paul est un grand brun, aux cheveux mi-longs et au physique carré et taillé. nous vivons depuis 1 ans ensemble et malgré une vie sexuelle intense, il reste quelques fantasmes inavoués.
Un soir, nous sommes partis chacun de notre côté. lui en chemise et pantalon noir, et moi avec un haut rouge avec un décolleté en V, épousant parfaitement la forme de mes seins volumineux, accompagné d'une jupe en cuir noire et des talons qui me donnait une allure presque trop sexy. Avec mes amis, nous avons pris un verre dans un bar, nous passions une soirée excellente jusqu'à ce que Paul me passe un appel:
<<- Victoria, rejoint-nous, je t'ai envoyé un taxi, il arrive dans cinq minutes, c'est un ordre salope!>>
je suis resté muette pendant trente secondes, sans savoir pourquoi, je sentais une chaleur m'envahir, et me posséder. je partis en prétextant un mal de crâne, et attendit le taxi. Pendant la route, je me posait milles questions, et le conducteur, ne voulut rien me dire. On quittait la ville, pour rejoindre une forêt. Alors que je commençais à avoir peur, je vis au loin une très grande maison, luxueuse et très jolie.je ne savais pas que Paul avait des amis riches. Devant la maison, je vis un homme. il était grand, et très beau. sans me dire un mot, il me bandât les yeux et me guidât. une fois à l'intérieur, il prit soin d'enlever mon manteau et mes talons. il prit soin de me caresser les seins et les cuisses. je trouvais ça excitant, mais était trop préoccupé par le ricanement des hommes dans une pièce proche.
l'homme me guidât et j'entendis enfin Paul:
<<-Ah! enfin te voilà ma chérie ! James ! installe ma salope à côté de moi !>>
l'homme fit ce que Paul lui avait demandé, et m’aida à m’asseoir. Paul me donna un verre, puis deux, puis trois. je ne savais pourquoi il fessait tout ça, mais j'avais toujours cette excitation en moi. Au bout d'une heure, il glissa sa main sur mes cuisses, puis sur mes seins, et à ce moment là, il approcha ses lèvres de mon oreille:
<<- Victoria, ma petite salope... sait-tu que je regarde dans ton pc, que je fouille, et que je sais quel est ton fantasme ultime? tu ne m'a rien dis. Du coup, j'ai pris soin de t'offrir un cadeau ce soir. Douze hommes rien que pour toi ce soir. Mais avant tu va me sucer.>>
il passa sa main dans mes cheveux avant de me mettre à genoux. Son sexe sortit était déjà gonflé. j'empoignas son sexe et le suça, j'alternais le rythme, la façon de faire. ma langue devenait frénétique, et lui menaçait de jouir dans ma bouche. Pendant ce temps là, je sentais ma mouille couler sur mes cuisses, les autres hommes me touchaient. Et là, tout s’enchaîna, je suçais tous ses hommes, un par un, comme si c'étais la dernière fois que je suçais. l'un crachat sur mes seins.
<<-putain la salope, elle m'a fait craché, c'est une des meilleures suceuses ! Paul sacré veinard !
-Ahah, as-tu vu? maintenant on va tous la baiser, mais je commence, c'est ma salope, c'est à moi d'ouvrir le bal!>>
Paul me mit à quatre pattes, et sans crier garde, enfonça sa bite en moi. je sentis une chaleur exploser en moi, je savourais l'instant présent, et adorais me faire pilonner par une si bonne bite. Au bout de 30 minutes, il se mit sous moi, et je sentis un homme se placer derrière, à l'entrée de mon cul. je sentis, la bite de Paul, et la bite de l'inconnu rentré au même moment. je criais de plaisir et de douleur, pendant que Paul me clamait avec des caresses. chacun, me prenait deux par deux, jusqu'à ce que tous crache. je fus prise, pendant 3 heures, par tout ses hommes, et 2 puissants orgasme m'avait touchés: mon corps s'était mis à trembler, à convulser, et une chaleur énorme m'avait menacée, j'avais eu des spams. J'avais tellement aimé ça, que je me suis effondré de fatigue dans la douche.
Le lendemain, je me suis réveillé nue, dans les bras de Paul. j'avais des griffures sur tout le corps, j'avais mal aux fesses à force de prendre des fessées et je sentais ma chatte gonflée et souffrante.
j'étais devenue une parfaite salope, et Paul adorait ça. je pris conscience que c'étais la première soirée, d'une longue lignée.