S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Salut, je suis un homme de 25 ans, j'écris déjà des nouvelles et des textes dans ...
• Bonjour, Dominant de 29 ans fort d'une expérience déjà confirmé, je suis ...
• Homme marié de Moselle 36 ans qui a un gros pêché mignon : le corps des femmes. ...
• Homme 55 ans, cherche correspondance avec femme aimant le sexe et l'exhibition. ...
• Bonjour, Je suis un homme d'une trentaine d'années qui souhaite rencontrer une ...
• bonjour, résolution 2018, avoir ma première expérience avec un homme. je ...
• Bonjour, je me décris rapidement : Je suis une jeune femme de 21 ans avec des ...
• Bonjour, je me décris rapidement : Je suis une jeune femme de 21 ans avec des ...
• Bonjour, Homme de 23 ans recherche une personne de 20/30 ans , homme ou femme ...
• Bonjour homme mur propose auscultation gyneco pour plaisir hors sentier ...

... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


au temps des colonies de vacances

- Par l'auteur HDS Minoucou41 -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Minoucou41 [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : minoucou41gmailcom

• 1 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par HDS : 8.0
• L'ensemble des récits érotiques de Minoucou41 ont reçu un total de 39 910 visites.

sexe récit : au temps des colonies de vacances Histoire érotique Publiée sur HDS le 05-01-2012 dans la catégorie Entre-nous, les hommes
Tags: Entre hommes - Gay  Vacances 
Cette histoire de sexe a été affichée 39910 fois depuis sa publication.


Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : au temps des colonies de vacances ( 8.0 /10 )
 
Les Dernières Inscrites sur HDS.sexy - Sur votre Région :

 
Couleur du fond :


au temps des colonies de vacances

J'étais déjà très jeune que j'étais intéressé par la bite de mes petit camarades. Bien sûr les filles restaient mon but de rêverie mais j'aimais beaucoup tâter celle de mes copains. quand je partais en colonie de vacances, j'arrivais toujours à faire que le matin j'emmenais mon voisin de dortoir se faire caresser par moi, juste lui prendre les petites boules en main et lui caresser le sexe en faisant sortir le gland. Souvent il me le faisaient aussi, j'aimais cela. Cette histoire est réelle, rien qu'en l'écrivant je me suis masturber deux fois, j'avais vraiment envie de la partager avec des lecteurs.
Vers --- ans, toujours en colonie de vacances, je suis tombé sur un garçon comme moi, qui aimait se faire caresser le sexe. Il s'appelait Xavier, très gentil, c'était le souffre douleur de l'équipe des --- ans, tout le monde l'embêtait, et l'appelait gosse de riche. C'est vrai qu'il avait des manières un peu snob, il voulait être pilote d'avion comme son père......bref, le seul avec qui il s'entendait bien c'était moi. Un matin je sortais du dortoir, ce n'était pas encore l'heure de se lever, mais j'avais envie de faire pipi. je me dirigeais vers le local à WC, il en avait deux mais un était bouché parce qu'un abruti avait jeté le rouleau de papier hygiénique dedans. Je rentrais dans l'unique et alors que j'allais fermer la porte, Xavier la retint et me dit - j'ai un super envie de pisser, je pisse avec toi, soit sympa. Bien sur que je l'invitai, j'avais trop envie de voir sa petite queue. Nous baissions nos pantalons de pyjama et commençons à uriner de concert. Il fini avant moi il avait sa petite queue en érection et moi aussi. Puis subitement il pris mon sexe et me dit - Quand on a fini il faut la secouer pour faire tomber la dernière goute et il me secoua ma bite. Je me laissais faire et pris la sienne en lui disant - si tu me le fais je te la fais aussi et je lui secouais doucement sa queue. Le problème c'est que je n'avais pas envie de lâcher la sienne et continuais à le caresser. Il appréciait et avec un consentement silencieux nous avons continué à nous caresser, palper les bourses, avoir des prémices de masturbation. Nous avons été déranger par un camarade de dortoir qui arrivait et nous sommes sortis rapidement des toilettes.
Pendant toute la journée nous avons fait comme si rien ne s'était passé et le soir, après le diner, nous avions droit de rester 30 mn dans le dortoir avant l'extinction des lumières par le moniteur, alors nous jouions aux carte ou nous lisions des BD ou nous discutions foot. Pour jouer au carte c'est souvent que nous rapprochions nos lit pour avoir plus d'espace pour jouer. Nous faisions une belotte avec deux autres copains quand le moniteur entra et nous dit qu'il allait éteindre que nous devions tout ranger. Notre partie n'était pas fini, aussi nous continuions notre jeux alors que tous les autres avaient déjà ranger jeux, cartes , bandes dessinées. Le moniteur revint et bien sûr nous primes une engueulade et obligation de tout ranger et de nous coucher. Ce que nous fîmes à l'exception de séparer nos lits l'extinction de la lumière ne nous en avait pas laissé le temps. On s'endormi ainsi, avec de beaux rêves dans nos tête.
Vers je ne sais pas quelle heure je senti une main qui me caressait le dos, je sursautais et m'aperçu que c'était Xavier qui me disait discrètement un chutttt dans mon oreille. J'entendais le souffle des autres qui dormaient.....Xavier était passer de son lit à mon lit et me dit silencieusement à l'oreille - ca ne t'embête pas que je vienne? - je lui répondis non ; et il vint se coller à moi. Immédiatement nous avons baissé nos pantalons et entamions une partie de caresse de nos sexe qui n'en finissait pas. Ma queue était toute dur, la sienne aussi, cela dura au moins une heure de caresses, de palpation, de masturbation réciproque........il se mis à me branler avec sa main très vite quand soudain je ressenti un bien-être extraordinaire et un sentiment de plaisir intense qui montait de mon sexe et j'ai eu mon premier orgasme et ma première éjaculation. Surpris par cet évènement, je m'étais arrêté d'astiquer le sexe de Xavier qui discrètement s'essuyait sa main dans un des beaux mouchoirs que nous avions sous nos oreillers. J'ai compris après que cela ne servait pas uniquement à se moucher.........
Toujours allonger cote à cote, Xavier me demanda silencieusement de continuer à le caresser et de lui faire la même chose qu'il venait de me prodiguer. Aussi, du mieux que je pu, je lui branlais sa queue toute dure jusqu'à ce qu'il se raidisse et je senti jaillir sur ma main un jus chaud qui s'écoulait de son sexe. Il me donna son mouchoir et me dit d'essuyer ma main. Il m'embrassa sur la joue, me dit merci et retourna se coucher dans son lit.
J'ai fait cette nuit là des rêves érotiques intenses. Le lendemain nous avons fait comme si rien ne s'était passé la journée se passa en jeu, ballade, repas.........jusqu'au soir. Nous sommes aller nous laver les dents comme d'habitude, l'un près de l'autre au lavabo, il me demanda si j'avais envie que l'on recommence je lui dit oui d'un signe de la tête.
Le temps que nous tout le monde s'endorme me parut très long, quand silencieusement je senti Xavier venir se glisser dans mon lit, j'avais déjà retirer mon pantalon et je senti son corps se coller au mien et sa queue contre la mienne toute dur.........il m'a fait ce deuxième soir jouir deux fois et moi aussi avant de rejoindre son lit.
Notre colonie durait trois semaines, lors de la dernière semaine, comme tous les soirs il vint dans mon lit et nous commencions nos jeux silencieux. Coller l'un contre l'autre, je sentais sa respiration, il avait la peau très douce, c'était un plaisir de le caresser, j'aimais beaucoup ses fesses bien rondes et charnues. Tout en se masturbant réciproquement, j'ai senti un baiser dans mon cou, je le lui rendis et s'échangea une suite de bisous .........ou sa bouche trouva la mienne........c'étais aussi mon premier baisé. Très vite nous nous sommes aperçu que nos baisers attisait nos envie et nos bouche ne se quittaient plus. Sa langue s'insinuait dans ma bouche, la mienne ne restait pas inactive non plus. Soudain je l'ai senti qu'il se détachait de moi et se mis à bouger dans le lit. J'avais peur qu'il fasse du bruit et qu'il réveille un de nos camarades de dortoir. Il se mis à l'envers de moi, j'avais ses cuisses devant mon visage. Je ne me doutais pas de ce qu'il voulait faire, je pensais qu'il voulait être plus près de mon sexe, puis soudain je senti sa bouche embrasser mon gland et le sucer. Quelle découverte ce fut, la chaleur de sa bouche, sa langue qui tournait autour de ma queue et l'aspiration qu'il m'appliquait ont fait que je ne résistais pas longtemps et je lui éjaculais dans sa bouche. Ce qui ne l'empêcha pas de continuer.......avec sa main il me mis son sexe prés de ma bouche et je compris qu'il voulait que je lui fasse la même chose. Je trouvais un réel plaisir à le sucer et je pense que lui aussi parce que presque immédiatement j'ai senti sa queue se contracter et son sperme jaillir dans ma bouche, 2, 3, 4 fois il explosa avant de se détendre. Je ne trouvais pas le gout très agréable mais pas désagréable non plus. Nous sommes rester en 69 pendant une bonne partie de la nuit, et nous nous sommes fait jouir au moins quatre ou cinq fois sans que nos bouches ne quittent nos sexes. Nous venions de découvrir une part seulement des plaisirs que l'on peut avoir entres hommes. Les 3 derniers jours ne se sont passés que dans l'attente de ces moments ou nous avions découvert des plaisirs intenses. Ils nous est arrivé lors de ballade alors que nous nous posions dans une clairière pour faire un foot, de réussi à nous isoler et se cacher dans un fourrée pour se sucer réciproquement. Cela ne nous a pas empêché de recommencer le soir............. nous nous sommes revus un certain nombre d'années plus tard, par un heureux hasard........ce sera l'objet d'un autre récit.
Je pense que parmi les lecteurs certains ont eu des expériences similaires........vous pouvez me contacter pour en parler.








Les avis des lecteurs
 

j' ai revu ce que j' ai fait il y a bien des années, sauf que celui que je caressais et suçais était un moniteur

 
 

J'aime

 
 

moi aussi et j'en garde un sacré bon souvenir. j'aimerais bien recommencer.
Swen Trevor

 
 

J'ai connu des histoires similaires en pension en classe de quatrième, mais plus simple : pas de slip après l'extinction de la lumière.

 
 

moi aussi c'etait en colo la première fois j'etais resté a la chambre je n'etait pas bien tout le monde etait parti un mono est resté avec moi il m'a dit je vais te prendre la temperature j'était honteux surtout qu'il m'a retiré mon pantalon de pijama je me suis retrouvé nu devant lui il m' a retourné sur le dos après la température il m'a dit tu as une jolie petite quéquètte il l' a prise dans sa main et me l'a branlé c'etait magnifique j'ai aimé ça de suite depuis je cherche toujours a me faire masturbé par un homme bien que marié j'aime mieux merci pour vos histoires elles font bander et je me masturbe dessus a bientot de vous lire

 
 

moi aussi j'ai connu la masturbation en colo c'etait l'infirmier je suis tombé malade je suis resté a l'infirmerie
pendant que mes camarade sont parti en escurtion deux jours et la j'ai connu le bohneur masturbé plusieur
fois par jours et comment quelle découverte et cela a duré toute la colo et après c'est moi qui est innitié mes
camarades les autres années je branle et me fais branler a toute occason j'aimerai toujours ça

 
 

merci, que de souvenirs rebvenus a la surface moi aussi je me suis masturbé deux fois encore merci

 
 

J'ai connu la masturbation mutuelle avec un mec à l'age de 48 ans. C'était en 1998, et
depuis un an je n'avais plus de compagne et je me suis laissé tenter par un mec dans la
trentaine pris en stop et qui m'a invité dans son studio !Cela m'a beaucoup plu, vu que
j'étais en manque! peu de temps après un voisin m'a invité chez lui pour me
sucer...J'ai adoré !Malheureusement, j'ai éjaculé après 10mns ...

 
 

TRèS EXITANTE TON HISTOIRE, elle est bandante

 
 

Vous avez eu beaucoup de chance de pouvoir faire tout ça si jeunes!!!

 
 

Belle histoire ! Moi, j'ai été initié par un grand de troisième. Ça a fait mal les premières fois, le salaud. Mais ce que je ne savais pas, c'est qu'il rabattait les jeunes pour le directeur. Quand il m'a assez ouvert le cul, il a fait mine d'être surpris par le dirlo et j'ai eu comme punition de me faire mettre par ce vieux dégoutant, qui était gros et vieux.

 
Papy 07

Tu m'a fait rappeller de bons souvenirs, et je me suis branler rien quand lisant ton
histoire

 
 

Belle histoire ! Même si je fantasmais à l'heure âge plutôt sur les seniors, j'ai hâte de lire la suite .

 
 

Bravo pour ce récit plein de fraîcheur et follement excitant! On regrette toutefois que l'auteur ne donne guère de détails sur le corps de Xavier et sur le désir que celui-ci a pu éveiller. Quoi qu'il en soit,la suite va être attendue avec impatience.

 
 

pensionnaire pendant 5 ans, j'ai vécu ce genre de plaisirs
merci pour la suite; j'en bande à l'avance

 
 

merci a toi pour se doux récit et très excitant ca me rappelle mes masturbation en
colonie mais sans hélas passer le cap comme toi

olivier

 




Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :