S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc




Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Bonjour, Je suis un homme de 37 ans recherchant une femme pour sittingface. Je ...
• homme de 62 ans, tres ouvert, sait etre vicieux, recherche couple candauliste, ou ...
• black super bien membre (25cm) cherche salope soumise a long terme veuillez me ...
• QUI SUIS-JE ? Je suis un maître expérimenté, ayant une bonne vingtaine d’années de ...
• Madame, Mademoiselle, Vos pensées sont osées et indécentes. Vos désirs obscènes ...
• Madame, Vous êtes comme moi d‘âge mûr… Vous êtes cérébrale… je le suis ...
• au services de vos sévices sous certaines ...
• Je suis un homme charmant, sportif, propre et cultivé de nature calme. Je vous ...
• Bonjour tout le monde, Jeune homme de 27 ans recherche relation virtuelle avec ...
• Bonjour Madame Je suis 1 homme Age 52 ans silhouette ronde qui s’assume et une ...


Gangbang à la maison

- Par l'auteur HDS Kalistao -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Kalistao [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur couple. - Email : sergiokalhotmailfr

• 6 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.3 • Cote moyenne attribuée par HDS : 8.8
• L'ensemble des récits érotiques de Kalistao ont reçu un total de 47 984 visites.

sexe récit : Gangbang à la maison Histoire érotique Publiée sur HDS le 03-09-2017 dans la catégorie Dans la zone rouge
Tags: Double penetration  Gang bang  gorge profonde 
Cette histoire de sexe a été affichée 7715 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Gangbang à la maison ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Gangbang à la maison ( 9.0 /10 )
 
histoires érotiques audio

 
Couleur du fond :


Gangbang à la maison

Un jour que je rentrais du travail, je surpris Serge en train de se faire du bien. Il était installé devant le pc portable, un diaporama de mes exploits était en train de défiler sur l’écran. Je le regardais en train de se masturber. Il semblait prendre beaucoup de plaisir, notamment lorsque je me retrouvais dans des positions que je jugeais dégradantes. Bon il est vrai que la plupart des photos aurait été jugé comme telle, sur la plupart j’étais entouré de plusieurs hommes, et ce qu’ils me faisaient dépassaient le sens commun. Je réalisais alors que Serge ne m’avait jamais vu en live lors de ces soirées, à part en club à une reprise. Les photos de la première soirée à la maison provoquaient chez lui des accélérations de sa main sur son sexe. Je décidais de me signaler. J’enlevais rapidement mes habits et m’approchai pour le finir. Je n’eus pas à forcer mon talent pour sentir son liquide chaud se répandre dans ma bouche. Je jouais dans ma bouche avec les grumeaux. Voyant que je ne boudais pas mon plaisir, il m’annonça qu’une soirée allait avoir lieu à la maison ce soir, et qu’il serait présent. J’eus le présentiment que j’allais aimer, puis j’avalais son sperme.
Les consignes, qui émanaient d’Hector, étaient claires. Je devais m’habiller en robe de soirée, près du corps. Mes sous-vêtements devaient être un appel au viol. J’optais pour une nuisette transparente et je ne mettais pas de culotte. Par précaution avant de m’habiller, je prenais une douche et me lavais soigneusement, sans oublier de glisser dans mon petit trou un plug anal, « just in case » …
Fin prête, j’accueillais le traiteur que Serge avait commandé. L’attitude des deux livreurs me confirma que ma tenue était comme exigée. Ces deux hommes me témoignaient du respect mais je savais que ces deux-là me saliraient si je leur en donnai l’occasion. Il faut dire que ma robe ne cachait pas grand-chose de mon anatomie.
La soirée en elle-même se déroula ainsi. Nous reçûmes à diner un couple et 6 hommes seuls. Avec Serge, 7 hommes. Hector était venu seul. Les autres hommes étaient tous assez bien fait, assez jeune, plus que moi. La femme avait 25 30 ans peut être. Une blonde vraiment bien mise. Le repas fut des plus classiques, après un apéritif des plus banals. J’avais passablement bu et j’étais plutôt à l’aise, les discussions s’enchainant sur des sujets divers. J’avais presque oublié la façon dont se terminait les soirées avec Hector
Vers la fin du repas, Hector demanda le silence et me demanda sans préambule si je pouvais me mettre debout, « l’heure du dessert étant arrivé ». Se levant lui-même, il me prit par le bras, et demanda à mon voisin de gauche de nous suivre. Il nous plaça dans le salon, le reste des convives était resté à table. Je ne m’attendais pas à être au centre de l’attention si soudainement, et bêtement je croisais les bras et les mains, espérant inconsciemment me cacher... A l’oreille, Hector me demanda de m’agenouiller et de commencer à faire ce que je savais faire le mieux. Il rajouta que la séance devait intégralement se faire en gorge profonde… je surpris le regard excité de Serge qui m’encourageait à me laisser aller. Un peu gênée aussi de faire cela en compagnie de personnes avec qui j’avais échangé peu de temps avant et devant cette jeune femme, et dont le regard à l’instant me rendait mal à l’aise.
Sentant ma réticence, Hector m’intima de sa main sur mon épaule à m’agenouiller. Cédric, avec qui je parlais quelques minutes auparavant, commença à déboutonner son pantalon. Baissant le regard je perçus que son slip était déjà passablement tendu. Avec mes deux mains je baissais son sous-vêtement et son sexe bondit hors de celui-ci. A moitié dur celui-ci était déjà bien gros. Un gros calibre que je commençais à prendre en bouche, et pour respecter la consigne, jusqu’au bout. Au fil de mes va et vient, je regardais Serge, son regard en disait long sur le plaisir qu’il prenait. Les autres hommes me regardaient bien sur également, et commentaient entre eux la situation. La queue de Cédric avait pris maintenant pas mal de volume dans ma bouche, mais malgré tout je réussissais à l’engloutir sans trop de difficultés. Plutôt fier, j’accélérais un peu le rythme, rassuré de pouvoir le faire comme Hector me l’avait demandé. Laura, qui était resté en retrait, vint me rejoindre. Alors que je suçais Cédric, elle réussit à retirer ma robe, révélant ma nuisette qui tombait jusqu’à mes fesses. Laura découvrit bien vite le plug que j’avais placé dans mon cul, et commença à jouer avec. Cédric, excité par la vue de mon cul, de ma tête faisant des va et vient, ou peut-être un peu déçu que je puisse gober sa queue en entier, m’attrapa l’arrière de ma tête, et doucement, puis plus rapidement me baisa la bouche. Je laissais faire, gardant la bouche ouverte pour ne pas le blesser avec mes dents. A la périphérie de mon champ de vision, je remarquais que les hommes étaient maintenant plus attentifs, les verres étaient posés, les mains ouvraient les pantalons, les sexes durs sortaient. Serge n’était pas en reste.
Laura ôtait maintenant le plug et le remplaçait par deux doigts. Mais bien rapidement à mon gout, l’un des hommes accapara sa bouche avec une bite vraiment très grosse et elle dut donc délaisser mon petit trou.
Je perdais de vue ce qui se passait lorsque Cédric, avec l’une de ses mains m’attrapa par les cheveux et m’attira jusqu’ au canapé ou il s’assit. Il saisit sa bite d’une main et de l’autre amena ma bouche jusqu’ à elle. Il me complimenta sur ma discussion de tout à l’heure mais rajouta qu’il préférait de loin baiser ma bouche de « petite pute ». Je n’avais pas vraiment l’occasion de lui répondre, Cédric utilisant sa force pour me faire engloutir sa queue. Après quelques minutes de pompage intensif Serge vint s’assoir à côté de Cédric, tout en se masturbant. Cédric lui demanda s’il pouvait commencer par m’enculer pendant que je commencerais à le sucer. Sans répondre, Serge me saisit les cheveux, m’embrassa longuement puis amena ma bouche à sa bite qui ce soir avait un gout nouveau. Je compris que Laura était déjà passé par là. Cédric, lui, s’était déjà levé et était parti à la découverte de mon corps, saisissant, malaxant mes seins, ma croupe. Il prenait un plaisir manifeste à m’insulter en présence de Serge. Mon cul offert et presque ouvert provoqua des « petite chienne » dans sa bouche ou bien « ça te plait de te faire enculer pendant que tu suces ton mec ? ». Je préférais ne pas répondre, la honte étant présente ainsi que le plaisir. A moi-même j’étais bien forcé d’admettre que oui, cela me plaisait grave de me faire sodomiser par un autre que mon mec, et en sa présence. Le corps ne ment pas non plus, et sa bite n’eut pas à forcer pour s’introduire en moi… je le laissais venir sans résister. L’homme me prenait fort, mes fesses claquaient… sous ses coups de reins je perçu qu’un homme venait s’assoir à côté de Serge. Une de mes mains fut amené jusqu’à un membre vraiment big, du coin de l’œil j’en prit la mesure. Il était encore humide de la salive de Laura. J’eus envie de m’y essayer dès maintenant et je délaissai Serge au profit de cette queue qui, je m’en rendis vite compte, dépassait mes capacités. Je me rabattais sur ses bourses que je gobais, pressait de ma langue. Bien vite, il voulut me prendre, et à son invitation je venais m’assoir sur son membre en lui tournant le dos. Je quittais la bite de Cédric, je prenais du coup connaissance de ce qui se passait derrière moi depuis le début. 2 hommes nus étaient encore à table, buvant chacun un verre de vin, se délectant de ce qui se passait sous leurs yeux. L’un des deux se masturbait alors que je tentais d’introduire ce monstre dans ma chatte. Je ne pouvais retenir plus longtemps quelques gémissements. Un coup d’œil à Laura qui faisait l’amour assise sur un homme. Je regardais de près ce qui se passait alors qu’un deuxième homme s’introduisait en elle, je me demandais ce que cela me ferait de sentir deux queues en moi. Pour le moment, cet énorme chibre que j’avais en moi faisait son chemin, me dilatant un peu plus à chaque va et vient. Laura commençait à vraiment faire du bruit, semblant prendre pas mal de plaisir. Puis Stéphane, qui se masturbait en me regardant vint vers moi et sans ménagement se fraya un chemin également dans ma chatte, j’avais deux queues en moi, je prenais chère. Serge, prenant un pied de dingue, m’introduisait deux doigts dans la bouche. Je lui demandais si il était excité par la situation. Pour seule réponse il m’embrassa. Tout cela finit comme vous l’imaginez dans un verre, puis dans la bouche de Laura, puis dans mon estomac.








Les avis des lecteurs

Soyez le premier à donner votre avis après lecture sur cette histoire érotique...



Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Kalistao


 
Gangbang à la maison - Récit érotique publié le 03-09-2017
 
Joêl et à nouveau un gros apéritif - Récit érotique publié le 03-04-2017
 
Premier bukkake en club - Récit érotique publié le 09-02-2017
 
Troisieme épisode de mon education - Récit érotique publié le 07-02-2017
 
Une jeune asiat gangbanguée à la maison - Récit érotique publié le 05-02-2017
 
Une asiat en club libertin - Récit érotique publié le 03-02-2017