S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc




Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Bonjour tout le monde, j'ai 19ans, je recherche des filles ou femmes voulant ...
• Bonjour je mappele marianne et je cherche un écrivain ou écrivaine pour mécrire ...
• Je recherche une partenaire pour des jeux de lavements et des jeux anaux ...
• Salut je suis un jeune métisse de 26 ans de 1m80 85 kg qui cherche des femmes avec ...
• Je suis un homme de 60 ans, bien mis et qui paraît plus jeune. Je recherche une ...
• Bonjour. Annonce sérieuse. Je m’appelle Bénédicte, 37 ans. Je pense être jolie, ...
• bonjour j ais 70 ans et je me sens de plus en plus en plus devenir lope c est pas ...
• Bonjour a vous les soumis/soumise je suis Maître Bastien venu ici en quête d'un ou ...
• bonjour a toutes et a tous, JE RECHERCHE SOUMISES OU SOUMIS POUR RELATION ...
• T'aimes t'ennuyer au lit ? Moi pas. Moi j'aime lécher la chatte en me faisant ...


Maitresse Talia et Monsieur – Cours particuliers

- Par l'auteur HDS Léon687 -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Léon687 [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email :

• 17 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.2 • Cote moyenne attribuée par HDS : 7.8
• L'ensemble des récits érotiques de Léon687 ont reçu un total de 208 959 visites.

sexe récit : Maitresse Talia et Monsieur – Cours particuliers Histoire érotique Publiée sur HDS le 13-11-2017 dans la catégorie Dominants et dominés
Tags: Dominant Maitre  Sodomie  Entre hommes - Gay 
Cette histoire de sexe a été affichée 1508 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Maitresse Talia et Monsieur – Cours particuliers ( 7.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Maitresse Talia et Monsieur – Cours particuliers ( 8.0 /10 )
 
histoires érotiques audio

 
Couleur du fond :


Maitresse Talia et Monsieur – Cours particuliers

De retour chez moi, je découvris une surprise dans ma veste. Un morceau de papier avec un numéro de téléphone et une trace de rouge à lèvre sous laquelle était écrit « appelle dès que tu liras ce mot »

Je composais donc le numéro et après deux sonneries, j’entendis la voix de Madame :

- Re-bonjour soumis
- Re-bonjour Maitresse
- Maintenant tu as aussi mon numéro et tu devras répondre le plus rapidement possible quand moi-même ou Monsieur t’appellerons et te rendre disponible le plus rapidement
- Euh, vis-à-vis de mon travail cela risque d’ê…je fus interrompu.
- Nous savons que tu travailles et nous ne ferons appel à toi que lorsque nos plannings coïncideront. Tu sous-entends que nous n’avons pas réfléchis à ce détail
- Bien sûr que non Maitresse, jamais de la vie.
- J’aime mieux ça, tu vas recevoir un mail de Monsieur avec d’autres informations et ton prochain rendez-vous.
- Bien Maitresse
- Tu as intérêt à appliquer ces consignes à la lettre si tu veux finir de nous convaincre bien que ton audition ait été à la hauteur de nos attentes
- Je suis heureux de l’entendre, merci encore pour ce moment
- Maintenant va devant ton pc et attends le mail
- Bien maitresse
- Bonne soirée Soumis !
-
Elle raccrocha sans me laisser lui répondre.

J’attendis 10minutes devant mon pc flânant sur le net en attendant de voir la notification de la boite mail, je lu l’objet « consignes et rdv » et m’empressais de l’ouvrir et de prendre connaissance du contenu.

Monsieur m’indiquait les règles à avoir en leur présence, la façon de me comporter et de parler, des positions à connaitre (un fichier PDF était joint et bien détaillé)
Je devais d’ailleurs leur faire des photos de moi dans les dites positions rapidement et enfin ce que j’attendais le plus le prochain rendez-vous
Je vais devoir revoir Monsieur et Madame mais séparément car en devenant leur soumis je dois accepter de jouer avec les deux aussi bien ensemble que séparément

Monsieur sera le premier car Madame s’absente pour le travail plusieurs jours et qu’il aura besoin de « se relaxer »

Je file prendre une douche pour me calmer l’esprit et je m’attèle à répondre en leur indiquant bien que j’accepte tous et vais m’empresser de faire les photos
Je passe une demi-heure à me débattre avec mon appareil, le minuteur et les positions pour enfin avoir ce qu’on m’a demandé.
Je transfère cela et la réponse est rapide « félicitations, tu as bien obéi. Réponds à nos attentes lors des séances particulières et tu seras Notre »
Ce dernier mot m’a excité et je me suis branlé en repensant a tout ce que je venais de vivre, après avoir jouis, je sentis le contre coup de cette journée et parti me coucher.

Deux jours plus tard je reçus des nouvelles de Monsieur
« Rdv ce soir, 19h, la porte sera ouverte. Tu sonnes avant d’entrer, tu te déshabille et te mets en position 1 face à la porte »
Je pris le temps de lire le message mot par mot et envoya ma réponse
« Bien Monsieur, je ferais comme vous me l’ordonnez. A ce soir »
« À ce soir, petit salope »

Ce dernier message me troubla, je sentais que j’allais en prendre pour mon grade mais j’étais tout excité rien qu’à cette idée.
La journée me parut interminable puis vient l’heure de rentrer. Je file sous la douche pour me rafraichir et oublié ma journée, je vérifie que je suis bien raser (visage comme sexe) conformément aux règles fixés
Je m’habille classique et pars retrouvé Monsieur.

J’arrive devant chez eux et me gare, je suis en avance de 5min
Je prends le risque d’être en avance, mais je ne peux plus attendre.

Je rentre en sonnant comme il me l’a demandé avant de refermer la porte, un long rideau est tiré et je ne peux pas voir le reste de la maison. Je me déshabille et place mes affaires sur la chaise placé là puis je me place dans la position voulu

A genoux, jambes écartés, les bras sur la tête. Il s’agit de la position de pose du collier signalant le début des « réjouissances » selon leurs termes.
J’entends des bruits de pas, Monsieur approche, il ouvre le rideau, un rayon de lumière apparait sur la porte, un frisson me parcours l’échine

- J’avais dit 19h (sur un ton sec mais ferme) il est 18h58
- Pardon Monsieur
- Si tu ne sais pas lire correctement l’heure, ça n’ira pas
- Je suis désolé Monsieur je ne voulais pas être en retard
- Il va falloir t’apprendre à lire correctement
Je sentais la honte me gagner, j’ai même cru un instant qu’il allait me congédier
- Pitié monsieur, ne me renvoyez pas, je ferais tout pour me rattraper
- Je ne vais pas te renvoyez
- Merci infiniment monsieur
- Je vais te corriger pour cette erreur

Il me passe le collier autour du cou, puis ce fut au tour de mes poignets et de mes chevilles
Il lié mes poignets ensemble dans le dos avant de me passer une cagoule laissant juste ma bouche disponible, m’ordonnes d’ouvrir la bouche et me place un bâillon boule percé. J’entendis le clic de la laisse fixé au collier

- Debout
J’obtempère
- Tu vas être un bon soumis et une bonne salope ce soir
J’hochais la tête, une claque tomba
- Je n’ai rien entendu
- *oui, maitre*
Une autre claque
- Oui, quoi ?
- *oui je serais un bon soumis et une bonne salope ce soir maitre*
- Voilà qui est mieux

Il tira sur la laisse et je suivi tant bien que mal cette homme qui allait m’éduquer a la dure. Je fus poussé vers une table bois massif mes jambes écartés et reliés aux pieds de la table
La main de mon maitre me poussa vers l’avant et je me penchais avec son aide pour me retrouver plaqué à la table, puis défait l’attache entres mes poignets pour les ramener au-dessus de ma tête et les bloques je ne sais comment. Je me retrouve ainsi les bras tendus bloqués et les jambes immobilisés, le cul à l’air a sa merci
Le bâillon me faisait salivait, et visiblement cela l’amusait. La laisse fut détacher et il la fit tournoyer dans les airs

- Tu es prêt pour ta leçon, mauvais graine
- *oui maitre*
- Parfait
Le ton employé me fit un peu peur

Un bruit fendit l’air et heurta violement mes fesses me faisant gémir, je supposais que c’était la lanière en cuir de la laisse
- Pour l‘heure je ne veux aucun bruit
- *à vos ordres, maitre*

Il reprit, alternant chaque fesse, cela dura un moment, je sentais déjà mes fesses rougir et me faire mal et je me disais que ce n’était que le début
Je serais les poings pour résister à la douleur mais cela me plaisait également, être ainsi offert et impuissant
La laisse fut jeter à côté de moi et les mains de Monsieur ouvrir l’attache du bâillon, un long filet de salive coula et je repris mon souffle

- Merci monsieur
- Merci de quoi ?
- De m’avoir corrigé pour ma maladresse
- Tu penses que ta punition est finie
- Euh… oui
- Et bien tu as tort et du coup tu en auras une supplémentaire
- Pitié monsieur
Le bâillon fut refixé
- Tu m’imploras suffisamment tout à l’heure
-
Il partit quelque instant puis reviens et les coups retombèrent mais je reconnus cette fois le design de leur cravache, mes fesses me faisaient mal mais je commençais à aimer cela, monsieur le constatais et me plaçais des petits coups sur les parties pour me calmer
Il prit une badine et continua, je ne pus me retenir et poussa des cris, à chaque fois qu’un de mes cris étaient trop fort il m’assena un coup plus puissant
Mes fesses étaient en feu
Le bâillon me quitta définitivement, et les mains de Monsieur se posèrent sur mon cul

- Tu as pris de belles couleurs et j’avoue que tu m’as surpris à tenir aussi bien
- Merci monsieur mais ce fut très douloureux
- Je n’en doute pas mais tu as compris ton erreur
- Oui monsieur l’heure c’est l’heure, pas avant ni après
- Parfait
Une sensation de froid me fit sursauter
- Calme-toi c’est une pommade pour te soulager un peu
- Oh merci monsieur
-
Ces mains me parcouraient les fesses en les malaxant tendrement, m’empoignant fermement par moments, des doigts s’égaraient parfois vers ma rondelle qui se faisait un peu titiller aussi
Une de ces mains descendis vers mon sexe qui réagissait encore du plaisir infligé par la correction, ma position et les caresses de Monsieur (le dernier point était celui qui m’étonnait le plus vu mes antécédents avec les hommes)
Je dois avouer que Monsieur sait y faire, c’était un vraie régal de subir ces caresses, soudain un doigt pénétra ma rondelle m’arrachant un long soupir

- humm, maitre
- ça te plait, on dirait
- oh oui, c’est ohhhhhhhhh
Un second doigt rejoint mon petit trou
Son autre main pris mon sexe en main et me branlait doucement
- tu as vraiment de quoi devenir une bonne salope toi
- merci maitre
- je vais t’éduquer petit pute
- oh oui maitre, dressez moi, je suis votre salope ce soir
(Sortir ces mots m’étonnait mais m’excitait aussi car c’était trop bon)
- t’en fais pas, je sais comment m’y prendre avec des soumis qui ignore être des salopes

Mon cul fut pénétrer par un troisième doigt, je gémissais sous les caresses de Monsieur puis soudain le vide, il devait surement enfiler une capote et j’eu confirmation lorsque je sentis quelque-chose d’énorme se posé sur mon cul et poussé
Le gland de monsieur me pénétra et je respirais de plus en plus fort
Ces mains me saisissant les hanches et il entama des petit vas et vient, rentrant toujours plus de son gros engin dans mon cul

- allez ma cochonne prends moi tout entier et tu vas connaitre le plaisir anal
- oh oui svp monsieur

Je sentis le corps de monsieur contre mon cul et il ne bougea pas quelques minutes le temps que je m’habite à sa taille puis il me baisa de plus en plus vite, alternant pas de gros coups de hanches, m’arrachant des cris de douleurs mais qui furent vite remplacés par des cris de plaisirs
Je feulais sous ces assauts

- t’aimes vraiment te faire prendre le cul hein sale chienne
- oui monsieur, j’aime me faire baiser comme ca
- t’en veux encore
- oh oui je veux encore de votre grosse queue
- t’es vraiment une bonne salope
- oui, je suis votre salope monsieur
- ah c’est bon ca
- pitié monsieur baisez moi encore
- baiser tu vas l’être ce soir, je vais te casser le cul ma petit pute
- merci maitre, c’est tellement excitant d’entendez ca

Il m’agrippa plus fort et accéléra ces coups de reins, je sentais le plaisir monter et j’avertis monsieur qui me quitta sur le champ

- tu ne jouiras que lorsque je l’aurais décidé
- maitre je vous en prie
- tais-toi soumis
Une claque fusa sur mes fesses

Il alla me détacher les bras puis les jambes et je peux dégourdir les membres endoloris. Je sentais que mes jambes allait me lâcher mais Monsieur te tenait et avant de comprendre je fus retourné et placer dos au bord de la table, mes bras furent retiré vers l’arrière mais écartés cette fois
Il passa une ceinture autour de ma taille et je fu plaqué sur la table juste après, mes jambes y passèrent ensuite, relever et relies à mes poignets par des sangles ainsi qu’une barre pour m’empêcher de les fermer
La main de monsieur revient me fouiller le cul avant de sentir un élément froid et métallique être insérer en moi

- il te va comme un gant
- est-ce un rosebud monsieur
- en effet, bien deviné. Tu devras le porter à chacune de nos séances
- bien monsieur

Pendant qu’il parlait sa main saisit mon sexe tandis que l’autre massait mes boules, je me surpris a vite bander
Une cordelette fut passé autour et fixer au collier
Monsieur joua un peu avec avant de me fixer des pince à linge sur les testicules et de venir me tourmenter avec un Wand, son autre main toujours sur mon sexe, son pouce caressant mon frein
Cela me faisait gémir et m’excitait, je sentais tous mon corps vibrer c’était intense et tellement bon
Je ne me rendis même pas compte que j’avais jouis, ce fut monsieur qui me ramena à la réalité
- je pensais t’avoir prévenu
- pardon monsieur mais c’était impossible de résister
- je vais encore devoir te punir
- pitié, monsieur non, pitié
- tu vas obéir maintenant
- oui monsieur
-
Il retira le plug de mon cul et sans crier gare me pénétra en entier

- ah tu as enfin le cul dilaté comme une bonne salope, maintenant on va s’amuser

Il reprit ces coups de reins de tout à l’heure, m’arrachant crie de plaisir et de douleurs lorsqu’il me claquait l’intérieur des cuisses
Il me baisa un moment avant de me quitter pour jouir sur mes fesses. Un clic d’appareil photo et le flash ne tardèrent pas
Je fus libérer et il me fit descendre de la table pour me mettre au sol me plaquant le visage au sol
Je repris mon souffle, j’étais extenué, le cul en feu et l’air mais heureux
Monsieur revient vers moi pour fixer la laisse et me retira la cagoule avant de me diriger vers la chambre (je restais à quatre pattes)
Il me fit aller sur le tapis devant le lit et se plaça derrière moi, me pris les bras et relia ces derniers a mes jambes avec un ustensile en forme de croix et des mousquetons. Je ne pouvais plus bouger
Ces mains descendirent sur mon sexe et il noua une cordelette dessus à nouveaux, me laissant ainsi le sexe bandé et noué avant de revenir devant moi se branlant d’une main, tenant la laisse de l’autre

Son gros sexe reprenait vie et je le revoyais enfin, il m’avait défoncé le cul avec ça, mais je mourrais d’envie de le prendre en bouche

- tu la veux on dirait
- oh oui maitre, je n’avais d’yeux que pour cette queue
- demande poliment
- svp maitre, me laisseriez-vous sucer votre grosse queue en guise de remerciements pour mon dressage
- hum, très bonne requête. J’y consens
- oh merci beaucoup maitre
- allez ouvre grand et regarde moi

J’ouvris au max ma bouche et sortis ma langue pour laisser cet engin me posséder, fixant mon maitre des yeux qui me souriait d’un air sadique et pervers
Je sentais son gland au fond de ma gorge ce qui me fit déglutir, il ressortit sa queue couverte de ma salive et cela paru lui plaire, il l’a ramena face à moi et sans qu’il dise ou ne fasse quoi que ce soit, je me jetais sur sa queue pour la lécher, sucer et la rendre en bouche
Il me complimenta, je continuais et je l’entendais soupirer, visiblement il prenait du plaisir et sa queue réagissait bien à mes coups de langues
Levant son sexe il m’incita à m’occuper de ces boules que j’avalais d’une traite lui faisant lâcher : oh le petit coquin !
Il commença à donner de petits coups de reins pendant que je le suçais et tirai sur la laisse
Je me concentrais sur ma tâche et soudain ces mains me saisir le visage et il m’imposa son rythme, il me fit déglutir plus d’une fois, les larmes montèrent mais c’est ce qu’il voulait
Je le regardais lorsqu’il me laissait respirer, il savoura ce moment
Il recommença plusieurs fois et lorsqu’il fut à sa limite, il me tira à lui, me retrouvant collé à ces testicules que je léchais pendant qu’il se branlait
Je sentais son plaisir non loin de là, il me repoussa la tête

- ouvres grand

Il cracha dans ma bouche se branlant toujours puis il grommela un peu et me présenta sa queue. Je le fixais toujours du regard et je fermais les yeux lorsqu’il jouit, se répandant dans un râle puissant, sur mon visage, et ma bouche
Il essuya ce que j’avais sur les yeux et me donna ces doigts à lécher que j’acceptais puis, je du nettoyer sa queue
Il prit une photo de ma bouche remplis de son sperme et me déplaça sur le lit, je ne sais pas trop comment vu ma position
Il me branla énergiquement et rajouta 3 doigts dans mon cul, je sentais le plaisir venir, lorsque je m’arcboutai pour jouir il lâcha mon sexe et mon sperme coula le long de ce dernier.

Il récolta mon jus avec sa main et je la léchais goulument
Il se plaça à mes cotes et je viens me blottir contre lui en le remerciement
Nous primes une douche qui fut assez chaude, car je fus à nouveau plaquer au mur, branler et doigter (sous prétexte de me nettoyer le cul) avant de me répandre dans un nouvel orgasme en m’effondrant au pied de mon dom
Je voulu le sucer à mon tour mais il refusa et me garda a ses pieds
Apres ces folles péripéties, il m’invita à diner avec lui, nous discutâmes de la séance (je portais toujours le collier et j’étais resté nu a sa demande, lui n’était que torse nu)
Il fut satisfait de ma prestation et escomptais que je ne recommence pas mon erreur sur l’heure.
Il m’informa également que pour lui, j’avais fait mes preuves et que j’étais digne de lui appartenir
Madame serait celle avec qui tout se jouerait et m’informa qu’elle sera plus difficile à convaincre, mais que si j’y arrivais, il aurait enfin une salope à sa disposition
Pour le remercier de cette attention, je me glissais sous la table ou il m’avait « dressé » pour me glisser entre ces jambes et dégager son sexe
Il posa sa main sur ma tête et au lieu de me rejeter comme je le pensais, il m’invita à poursuivre

- tu l’as bien mérité espèce de vicieux
- merci maitre, en déballant son sexe déjà bien dur
- allez ma petit salope, fais-moi jouir avec to bouche pour le dessert
- tout ce que vous voulez maitre

Je l’ai sucé un moment avant qu’il ne tienne plus et me sorte de sous la table pour enfiler une capote et me faire monter sur lui à califourchon, m’empalant sur son sexe, me tenant à la chaise pour me baiser le cul, ces mains sur mes hanches m’indiquant le rythme à prendre
Je me branlais trop excité et sa main me saisit à la gorge ce qui m’acheva car j’adore cette sensation
Je lâchais un puissant gémissement lors de mon orgasme et cela le fit jouir à son tour, je le quittais pour aller récupérer le jus chaud de mon maitre et nettoyer son sexe

- quelle salope tu fais
- c’est grâce à vous

Exténué par tous ces efforts, il m’ordonna de rester dormir, je pu partager son lit mais rien ne se passa, je sombrais dans les bras de Morphée enlaça par mon maitre

Le lendemain (heureusement qu’on était vendredi aujourd’hui) je rentrais chez moi le cul dilaté mais heureux de cette séance
Monsieur me confia par mail que madame était ravis des photos prises et qu’elle avait bien joui en se masturbant dessus
Qu’est ce qu’elle allait me réserver pour son rdv particuliers









Les avis des lecteurs
un couple de lecteurs

habillez le en salope string et autofixant devant madame en cuir
sinon ses initiatives sont super!

 




Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Léon687


 
Maitresse Talia et Monsieur – Cours particuliers - Récit érotique publié le 13-11-2017
 
Rêve ou Réalité - Récit érotique publié le 09-06-2017
 
Un prêté pour un rendu - Récit érotique publié le 07-06-2017
 
Maitresse Talia et Monsieur – 2 - Récit érotique publié le 19-05-2017
 
Maitresse Talia et Mr – Audition 1 - Récit érotique publié le 17-05-2017
 
Surprise – Soubrette Chat - Récit érotique publié le 15-05-2017
 
Séance de Cordes - Récit érotique publié le 03-02-2017
 
Souvenir - 2 - Récit érotique publié le 15-04-2016
 
Souvenir - 1 - Récit érotique publié le 13-04-2016
 
Première soumission - partie 2 - Récit érotique publié le 20-09-2015
 
Deuxième Soumission - partie 1 - Récit érotique publié le 18-09-2015
 
Premiere soumission - partie 2 - Récit érotique publié le 14-09-2015
 
Premiere soumission - partie 1 - Récit érotique publié le 12-09-2015
 
Punition et Soumission - Fin - Récit érotique publié le 14-03-2011
 
Punition et Soumission - 3 - Récit érotique publié le 13-03-2011
 
Punition et Soumission – 2 - Récit érotique publié le 25-01-2011
 
Punition et Soumission - Récit érotique publié le 28-11-2010