S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Voilier2970 le 2018-02-22 ....
• Par Maître Guy le 2018-02-21 ....
• Par Kev591 le 2018-02-21 ....
• Par Hypnoziss le 2018-02-20 ....
• Par Max le 2018-02-20 ....
• Par Maitre Paris le 2018-02-20 ....
• Par Tony le 2018-02-20 ....
• Par Stevenvinc3 le 2018-02-19 ....
• Par ddbb le 2018-02-18 ....
• Par quentinos le 2018-02-17 ....

... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Coup de chance sur une appli de Rencontre.

- Par l'auteur HDS Jakxter -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Jakxter [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email :

• 2 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.5 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.0
• L'ensemble des récits érotiques de Jakxter ont reçu un total de 10 524 visites.

sexe récit : Coup de chance sur une appli de Rencontre. Histoire érotique Publiée sur HDS le 07-01-2018 dans la catégorie Entre-nous, hommes et femmes
Tags: Rousses  Gros seins  Branlette espagnole 
Cette histoire de sexe a été affichée 3620 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Coup de chance sur une appli de Rencontre. ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Coup de chance sur une appli de Rencontre. ( 9.0 /10 )
 
Les Dernières Inscrites sur HDS.sexy - Sur votre Région :

 
Couleur du fond :


Coup de chance sur une appli de Rencontre.

Bonjour/Bonsoir à toutes et à tous, suite à la publication de mon premier récit, je me suis surpris à apprécier cette exercice de style, d’où mon envie de réitérer le coup. Une fois de plus, l’histoire est réel donc les noms seront changé, j’espère que ça vous plaira !
Ça fait 3 mois que je suis célibataire, pour me changer les idées, et surtout dans l’espoir de m’amuser un peu j’ai téléchargé sur mon téléphone une de ces applis de rencontre, je n’ai pas vraiment d’attente sur ces trucs là, mais plusieurs amis pour qui ça a été concluant m’ont convaincu d’essayer.
Une fois l’appli téléchargé, je commence donc à me balader sur les différents profils que je vois apparaitre, quand l’un d’eux attire plus mon attention, Opal’ (de son pseudo) une magnifique nana aux longs cheveux rouges et au visage rieur. Je me décide à lui envoyer un message ne m’attendant pas vraiment à ce qu’elle me réponde. Coup de bol ! Je reçois une réponse de sa part quelques minutes plus tard. La conversation s’engage donc entre elle et moi, elle est très sympa, joueuse, amusante, un vrai plaisir de discuter avec elle !
Quelques jours plus tard, alors que je discute encore avec elle, je lui envoie un message (inutile de me demander je ne sais absolument ce que c’était :D) qui me vaut une réplique cinglante que je reçois tout droit dans les côtes. Un peu estomaqué, elle me fait vite comprendre que c’était une blague et qu’elle aime bien prendre un peu les hommes au dépourvu, je lui réponds sur le ton de la plaisanterie de faire attention sinon je ne saurais plus comment prendre ce qu’elle me raconte.
-« Prend le comme ça ! »
Son message est accompagné d’une photo d’elle en toute petite tenue. La température monte entre nous, je peux admirer ses superbes formes et je me rends compte qu’elle a vraiment des seins énormes (90D, je l’ai appris par la suite) ! Agréablement surpris par cette photos, la discussion pris une tournure beaucoup plus coquine, elle ne voulait pas encore m’autoriser à tout voir d’elle mais me donne rendez-vous dans deux jours chez elle, et quelque chose me dit que ce n’est pas pour jouer au Scrabble.
*****
On est Samedi, ça fait 2 jours que je saute dans tous les sens en attendant de la voir.
J’arrive devant chez elle, Je sonne et Opal’ m’ouvre la porte, elle est habillé d’un jean noir serré qui fait bien ressortir ses fesses rebondies et d’un débardeur rouge qui me donne l’impression d’être sur le point d’exploser sous la pression de ses énormes nichons.
Opal’ me fait faire un rapide tour du propriétaire avant de finir par sa chambre. J’ai à peine le temps de faire le tour sur moi-même pour voir le décor que cette dernière vient serer sa poitrine contre moi et coller sa bouche contre la mienne.
Pendant que ma langue joue avec la sienne, elle me fait basculer sur son lit. Je me retrouve allongé sur le dos, cette bombe aux obus sur moi en train de m’embrasser comme une affamé.
Elle finit par se relever pour aller éteindre la lumière, elle m’explique que ça l’excite d’être dans la pénombre. Elle revient se coller à moi mais cette fois, je prends les devant, je l’attrape par les fesses et la fait basculer sur son lit. Je me retrouve sur au-dessus d’elle, je ne peux m ‘empêcher de caresser un de ses seins à travers son débardeur.
-« Tu sais que tu m’as grave excité avec tes photos petite coquine ? »
-« C’était un peu le but oui ! »
-« Maintenant va falloir assumer miss. »
-« Bah vas-y, vient, j’ai pas peur de toi moi ! »
Je me remets à l’embrasser tout en passant une main sous son débardeur pour caresser ses seins. Ils sont vraiment énormes, ma main n’en fait pas le tour et pourtant elles ne sont pas petites. Je sens sous mes doigt son mamelons durcir, elle gémit de sentir ma main la caresser de cette manière. Elle commence caresser ma queue à travers mon pantalon qui a commencé à grossir et se retrouve à l’étroit. Je sens qu’elle essaye de déboutonner mon pantalon mais j’attrape sa main que je place au-dessus de sa tête et, de ma main restante, j’enlève son haut pour enfin voir ses nibards qui me font fantasmer depuis 2 jours. Je plonge ma tête dedans et commence à les lécher, les mordre, les pincer. Je sens que ça lui plait, je l’entends gémir doucement sous mes caresses Je libère une de mes mains que je fais glisser sur son ventre jusqu’à son bassin, je rencontre le bouton de son jean que je fais sauter d’un claquement de doigt. Ma main s’aventure dans son jean, sous sa culotte où je commence à masser son petit clito. Un léger « Haaa » de plaisir me fait comprendre que je peux continuer, je glisse un doigt dans sa fente où je découvre qu’elle est complètement trempée.
Je me relève, elle en profite pour jeter ses mains sur mon pantalon, je décide de la laisser faire et pour lui faciliter la tâche je m’allonge à côté d’elle. Je sens sa main se glisser dans mon caleçon et se refermer autour de ma bite bandé, mais elle se réouvre presque aussi sec, comme si elle avait touché un morceau de bois incandescent. Je ne comprends pas sur le coup, j’essaie de regarder son visage pour comprendre mais la pénombre m’empêche de discerner les traits de son visage, cependant je l’entends chuchoter :
-«Bon sang mais c’est énorme ! »
C’est vrai que je suis assez bien monté mais de là à s’en extasier je suis surpris.
-« Ah oui ? »
-« Oui ! Rien à voir avec le gabarit de mes ex ! Tu vas me faire mal ! »
-« Mais non, je vais faire attention, regarde »
Je fais descendre mon pantalon et mon caleçon et pose sa main sur mon mat qu’elle commence à branler doucement. Je l’embrasse encore puis fait glisser ma langue de son cou jusqu’à son bassin, j’attrape son pantalon et sa culotte que je fais descendre pour lui enlever. Une fois nue, j’écarte ses jambes et pause ma bouche contre son abricot que je commence à embrasser. Je me mets a lécher sa fente et aspirer son clitoris, je sens sa respiration s’accélérer. Je ne suis d’ordinaire pas un virtuose du cunnilingus mais là je dois avouer m’être dépassé, j’aspire, je lèche, je mords légèrement, si bien que ses peurs s’en vont et ses gémissements de plaisir reprennent de plus belle.
Je me relève, récupère une capote que j’avais prise dans mon sac et, après l’avoir enfilé, je positionne mon membre à l’entrée de sa grotte.
-« Maintenant détend toi »
Je l’entends calmer sa respiration et je commence à entrer en elle lentement. J’entends un soupir de soulagement de sa part après avoir fait rentrer mon gland en elle, je continue jusqu’à faire buter mes couilles contre son cul.
-« Alors ? C’était pas si terrible ? »
-« Mmmmh non c’est booon, elle est grosse elle me remplit bien, vas-y bouge j’aime ça »
Je commence de lent aller-retour en elle, elle gémit encore de plaisir, je commence à accélérer mes coups de reins au rythme de sa respiration, elle pousse à présent des petits cris à chaque fois que j’entre en elle. Une de mes mains c’est égaré sur ses nichons que je continue à maltraiter gentiment pour son plaisir.
Au bout de quelques minutes de ce traitement elle me demande de m’allonger. Je m’exécute car je sens qu’elle a une idée en tête. Elle vient s’empaler sur moi, elle commence à faire bouger son cul et fait coulisser ma bite dans sa chatte. Dans la pénombre, j’arrive à distinguer ses seins qu’elle se caresse, soudain, elle s’allonge sur moi et les plaque sur mon visage.
-« J’ai bien vu qu’ils te plaisaient, vas-y régale toi c’est cadeau. »
Je ne me fais pas prier, ma bouche se remet à jouer avec ses petits tétons tout durs pendant que ma queue glisse toujours à l’intérieur de sa chatte. C’est un véritable régale de baiser cette diablesse à gros nichons, mais je décide à présent de lui faire payer le fait de m’avoir fait gamberger pendant 2 jours.
J’attrape son cul et la fait basculé sur le côté, surprise, elle me regarde dans le noir.
-« Maintenant met toi à quatre patte petite cochonne, c’est l’heure de te punir. »
-« Mmmmh j’ai hâte, vas-y beau gosse, fais-moi du bien ! »
Elle tend son cul vers moi, cette fois, pas de gentillesse. J’attrape ses fesses et la pénètre d’un coup sec, un cri de surprise et de plaisir s’échappe de sa bouche, je commence à pilonner sa petite chatte serré comme un sauvage. Une claque s’abat sur son cul ce qui réussit à lui faire pousser un cri encore plus fort. Mais je me souviens qu’un miroir se trouve devant son lit, impossible que voir quoi que ce soit dans cette pénombre, mais mon bras est assez long pour atteindre l’interrupteur. Sans la prévenir, j’allume la lumière, elle est surprise mais ne dit, je vois son regard embraser de plaisir dans le miroir et ses énormes loches se balancer au rythme de mes coups de reins. Ceci a pour effet de m’exciter encore, j’attrape un de ses seins d’une main et de l’autre je me mets à frotter son clitoris, en réponse, j’ai droit à de véritables hurlement de sa part tant et si bien qu’elle finit par littéralement s’écrouler sur le lit dans un orgasme tremblant.
Avant qu’elle n’ait repris ses esprits, je m’agenouille et cale ma queue entre ses seins. Elle comprend ce qu’il se passe, me souris et les serres pour que ma bite coulisse bien. Je commence donc mes allers-retours entre ces deux obus, alimenté de ses petits coups de langues sur le bout de ma queue. Je ne mets pas longtemps à succomber. Ma semence se libère en jet sur ses grosses doudounes, mon flot est incontrôlable, je repeins complétement ses seins aux couleurs de mon sperme, même elle finit par me demander :
-« Woaw mais ça s’arrête jamais ??? »
Je finis de me vider sur sa poitrine et m’allonge complétement estomaquer par cette baise. Elle me regarde puis se met à rire, je l’accompagne également.
-« Bon bah moi je vais me doucher, mes seins sont tout collant ! J’en ai pas pour longtemps ! »
Je la regarde partir, son joli cul se balançant devant moi, il ne m’en faut guère plus pour retrouver de la vigueur. J’entends que l’eau commence à couler sous la douche, je décide donc bien évidemment de la rejoindre, non sans oublier de récupérer une autre capote dans mon sac !
Nous avons fait l’amour 4 fois cette après-midi. Un souvenir mémorable !
J’espère que ce récit vous aura plu, n’hésitez pas à me donner des conseils pour m’améliorer ou bien tout simplement à me dire si vous avez apprécié en commentaires, ça me motiveras à sortir d’autres récit ! Bye à la prochaine !





Avis des internautes sur cette histoire érotique

... Histoires De Sexe Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67

Les avis des lecteurs
 

super exitant je me suis branler tout le long j'aimerais faire ça un jour

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :