... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Cousinades


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Le Matou libertin [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email :

• 291 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.1 • Cote moyenne attribuée par HDS : 10.0
• L'ensemble des récits érotiques de Le Matou libertin ont reçu un total de 1 836 461 visites.

sexe récit : Cousinades Histoire érotique Publiée sur HDS le 29-01-2018 dans la catégorie Plus on est
Tags: Autobiographie   Caresses preliminaires   Cousins 
Cette histoire de sexe a été affichée 4417 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 2 votes ): Cousinades ( 9.5 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Cousinades ( 10.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :


Cousinades

Comme le titre le suggère, je vais replonger dans mes souvenirs de grand adolescent.
C’est bien loin tout çà… mais le souvenir de cette journée reste bien présent des décennies plus tard.
C’était la découverte !

Tout d’abord, il faut replacer la situation.
La fin de la guerre avait vu revenir mon grand-père très affaibli par des années de captivité et de STO. (service de travail obligatoire).
Mes grands parents exploitaient une ferme dans le Haut Var et le terrain était planté de vignes, d’oliviers et de lavande.
Ma grand-mère avait fait tourner l’exploitation pendant plusieurs années jusqu’au décès de mon grand père qui ne s’était jamais remis de ses années passées à trimer dans une ferme en Allemagne.

Aucun des trois garçons (mes deux oncles et mon père) ne se sentait de reprendre l’activité car ils étaient établis dans la vie, mariés et pères de famille et très éloignés des préoccupations agricoles ou rurales. Ils étaient devenus de citadins à part entière.
Seule la fille cadette de Maïté (ma grand-mère) était revenue au Mas après des études artistiques à Aix puis à Paris.
Sandra avait aidé sa grand-mère pendant quelques années tout en transformant un bâtiment annexe en atelier et en studios loués l’été pour faire rentrer un peu d’argent.
Mais bien vite, les deux femmes durent se rendre à l’évidence : il leur était impossible de gérer le domaine, même en étant secondées par des saisonniers.
Les terrains avaient été vendus ou loués, seule la bâtisse principale, les annexes et un grand terrain autour des bâtiments avaient été conservés.



Ce n’était pas encore l’époque des grandes migrations estivales… Les oncles et mes parents venaient au Mas pour y passer une partie des congés et les cousins et cousines s’y retrouvaient tous à partir de la mi juillet (à l’époque les vacances scolaires commençaient après le 14 juillet…) et attendaient l’arrivée des parents respectifs.



Les souvenirs que je veux évoquer remontent à l’été 1960…
Nous formions une joyeuse bande. Il y avait Lucas, mon jumeau âgé de 17 ans et demi, les cousines Laure et Emmanuelle, âgées de 17 et 16 ans et quelques plus jeunes autour des dix ans dont il n’est pas utile de parler.
Les parents avaient profité du weekend prolongé du 14 juillet pour venir nous installer au Mas et repartir bien vite vers leurs activités respectives dès le dimanche.
Les plus jeunes logeaient dans la bâtisse principale dans ce qui avait été les chambres des parents et les quatre ainés occupaient deux pièces dans l’annexe où Tante Sandra avait installé son atelier.
Au fil des années, elle avait aménagé les chambres des journaliers pour en faire des studios confortables où elle recevait habituellement des amis artistes comme elle ou quelques touristes de passage..

Nous profitions au maximum de la liberté qui nous était offerte… Nous faisions de longues promenades à pied dans l’arrière pays, seuls ou accompagnés par Tante Sandra qui apportait avec elle son carnet de croquis.
Assez souvent, nous prenions le pique nique et nous allions nous installer à proximité d’une belle cascade sur le ruisseau de La Mude et dont les eaux bleues nous accueillaient pour de joyeuses baignades.
Nous y retrouvions parfois quelques ados’ du pays, garçons et filles avec lesquels nous avions fait connaissance au cours des années.



Ce jour là, il faisait particulièrement chaud et nous ne cessions d’aller nous baigner dans le bassin de réception de la cascade entre des parties de volley acharnées ou des chahuts pendant que Sandra dessinait non loin de nous...
Soudain, elle est revenue en disant :
• J’en ai assez pour ce matin… il fait vraiment trop chaud… je vais me rafraîchir aussi !

Tout de suite, nous avons été intrigués…
Avec mon jumeau, je savais qu’elle n’avait pas de maillot de bain car elle ne nous accompagnait jamais lors de nos baignades…
Quelle n’a pas été notre surprise lorsqu’elle à ôté sa chemisette et son short pour nous apparaître à demi nue, juste avec une culotte un peu sexy (à mon avis de l’époque).

Nous savions que c’était une grande et belle femme de 30 ans, solidement charpentée, robuste comme peuvent être les filles élevées à la campagne avec des formes pleines légèrement musclées.
Notre regard a été attiré aussitôt par sa poitrine aux seins ronds avec une aréole bistre très foncée…
Nous n’avions jamais vu de seins dénudés ainsi et devant nos yeux ronds, pleins de curiosité, Sandra nous a interpelés en riant :
• Coquins… Profitez-en… Ce ne sont pas vos copines qui ont des seins si généreux !

Evidemment, nous n’avions aucune comparaison possible car à l’époque, les filles étaient très prudes et leur poitrine était toujours dissimulée dans des maillots une pièce pas très sexy…
• Allez, les filles… montrez nous vos « trésors » ! Descendez vos hauts de maillot… Nous sommes entre nous pour une fois !

Les cousines étaient un peu gênées mais entre elles, elles ont parié :
• Chiche… t’es pas cap’ !
• Si… regarde !

Et Laure a fait descendre son maillot en le roulant sur ses hanches.
Certes, les poitrines ainsi dénudées n’avaient rien à voir avec celle de Sandra mais elles promettaient un beau développement.
Emmanuelle était plus généreusement pourvue que Laure qui n’avait ce qu’il est courant d’appeler que des « œufs au plat ». Et cela nous faisait bizarre de voir que la cadette avait une paire de seins déjà bien formée…
Nos shorts mouillés collaient à notre peau et Sandra s’en est aperçue…
• Oh, les garçons, çà vous fait de l’effet de voir des filles à moitié nues !?

Je ne peux pas nier qu’à ce moment là, mon frère et moi, nous bandions et cela se voyait !
Sandra a poursuivi :
• Tels que je connais vos parents, ils n’ont pas du vous ouvrir les yeux sur la sexualité !

Emmanuelle (qui semblait nettement plus délurée que sa cousine) reprit :
• T’as raison… ma mère m’a juste parlé des règles et de ce que c’était… et je ne pense pas que la mère de Laure en ait dit plus.
• Non effectivement… C’est à peine si je sais comment on fait des enfants !
• Et nous, on sait que du jus sort de notre sexe quand on bande et qu’on se masturbe !
• C’est un peu tôt pour en parler… Je vais vous en dire plus… Mettez vous entièrement nus nous allons faire une leçon de sexe !

Et, pour nous montrer l’exemple, Sandra s’est mise nue elle aussi !
Pour autant que je me souvienne, elle avait un buisson quelque peu fourni et (c’était rare à l’époque), il était soigneusement taillé en triangle. C’était vraiment bandant !
• Approchez vous les garçons… nous allons commencer par vous puisque vous semblez intrigués. Regardez les filles… Ce que vous voyez sur leur pubis, cet appendice de chair bandée, c’est le sexe de l’homme… En dessous, vous avez les bourses qui contiennent les testicules qui généralement sont sensibles aux caresses. Sur le haut du sexe, vous avez le prépuce, une sorte de peau qui recouvre le gland et se rétracte lorsque l’homme pénètre la fille.
• Çà fait mal ?
• Non… c’est normal… d’ailleurs vous verrez beaucoup d’hommes chez qui le prépuce a été retiré. Pour certain, cela a trait à la religion, pour d’autres, ce serait plutôt une question de confort.
• Dis donc Sandra, tu as l’air de savoir plein de choses sur le sujet !
• Mais Laure, j’ai 30 ans, je suis en bonne santé, célibataire, libre d’avoir des amants ou des maitresses…
• Des maitresses ? Comment çà ???
• Chut… C’est un secret… je vous en dirai un peu plus… plus tard…

Sandra s’est agenouillée devant nous et a commencé à nous caresser, mon frère et moi, griffant nos bourses de ses ongles durs.
L’effet a été immédiat… Nos sexes se sont dressés encore plus et personnellement, le mien était un peu douloureux comme lorsque je me masturbais.
• Voyez comme ils se dressent ! C’est le signe qu’ils sont excités… Juste prêts à entrer dans un sexe féminin ! Maintenant, à vous les filles… approchez !

Laure (qui décidément était la plus délurée) s’est approchée de Sandra. Elle n’avait que quelques poils folets en guise de toison et on voyait bien son sexe avec les lèvres un peu proéminentes.
• Dis donc Laure… Ta chatte est bien ouverte ! Et tes lèvres… on dirait celles d’une adulte !
• Tu crois ?
• A d’autres… je suis sure que tu n’es plus vierge !
• Si… aucun garçon ne m’a touchée ! Mais je me caresse souvent sous la douche et c’est bon !
• Tu m’en diras tant ! Profites en bien… Montre nous comment tu fais… je ne dirai rien tout comme vous ne direz rien de ce que nous faisons… Vos parents ne me le pardonneraient pas.

Et Laure nous a fait une jolie démonstration de masturbation féminine, caressant les lèvres de sa chatte pour les ouvrir. Ensuite elle a fait rouler son clitoris entre ses doigts. Quand sa chatte a été bien humide, elle a glissé deux doigts et les a fait aller et venir jusqu’à ce qu’elle jouisse dans un grand soupir de soulagement.

Emmanuelle s’est alors approchée de Sandra au point de lui toucher les seins.
• J’aurai des seins comme toi lorsque je serai plus âgée ?
• Tu es bien partie pour avoir une jolie paire… Mais tu devras en prendre soin… La poitrine de la femme est très sensible et si tu veux qu’elle continue à se dresser fièrement comme la mienne, tu ne pourras pas te passer de la soutenir… Aujourd’hui, je ne portais pas de soutien gorge mais c’est exceptionnel !
• Je peux les toucher ?
• OUI… Pourquoi pas… Sens comme ils sont souple et fermes à la fois !
• Mais Sandra… Pourquoi les tétons se dressent ainsi ?
• Mais c’est parce que je suis excitée… Tout comme mon sexe est mouillé !

Laure a tendu la main vers le sexe de Sandra et s’est exclamée :
• Oh oui… Notre tante est mouillée… Elle est comme moi !
• Moi aussi…

Si nous les garçons, nous avions le sexe douloureux tant nous bandions, les filles ne semblaient pas être en reste. Il est vrai qu’en repensant à cette scène un peu surréaliste, il y avait de quoi être excités : Quatre jeunes gens qui recevaient une leçon de sexe de la part de leur tante… et une de nos cousines venait de se faire jouir devant nous !
• Bon les filles, je vous ai détaillé le sexe masculin, passons au sexe féminin ! Il est un peu plus complexe… Vous avez d’abord les lèvres vaginales qui recouvrent le clitoris qui est caché par une sorte de capuchon. Laure doit savoir de quoi je parle puisque c’est une adepte de la masturbation solitaire !
• Pourquoi ? On peut le faire à plusieurs ?
• Mais bien sur ! Tu peux caresser une autre fille qui te donnera aussi du plaisir ou alors tu peux le faire avec un garçon ! Plus bas, vous avez l’entrée du sexe proprement dite… C’est de là que s’écoule votre cyprine et le sang quand vous avez vos règles.

Emmanuelle a commenté :
• Mes règles sont terminées depuis deux jours…
• Bon je vois qu’il faudra que je vous parle du cycle féminin mais ce sera dans ma chambre un de ces soirs… Vous êtes bien ignorantes pour votre âge et vos mères ne sont guère raisonnables de vous laisser ainsi !
• Mais comment on fait un enfant ?
• Oulla ! Si on faisait des enfants chaque fois qu’on fait l’amour… D’abord les garçons peuvent mettre une capote en latex… comme cela le sperme n’entre pas en contact avec les ovules ou alors ils peuvent se retirer au moment d’éjaculer ! Ou encore, la femme n’est féconde que quelques jours dans le cycle… il faut éviter de batifoler ces jours là ! En plus vous avez la pilule contraceptive qui commence à se répandre…

Laure s’est tournée vers nous :
• Alors vous entrez votre « machin » en nous ? Comment vous faites ?

Sandra a repris la parole :
• Bien sur… comment voulais tu que cela se passe ? Il faut que le garçon pénètre la fille pour aboutir au plaisir partagé d’une bonne partie de jambes en l’air… Vous voyez certainement ce que je veux dire ! Mais pour que cela arrive, il faut que le garçon soit excité : il faut que son sexe soit raide… qu’il bande !

Et Laure d’ajouter :
• On peut essayer ? J’ai envie de savoir !
• Mais tu es folle… çà ne se fait pas entre cousins !
• Ah bon… Dommage… j’en aurais bien appris plus !
• Bon… les filles puisque vous semblez savoir comment vous donner du plaisir et que les garçons n’ont rien à apprendre de plus, je vais vous montrer une pratique bien excitante ! Je vais vous apprendre à faire une fellation… Comme cela, lorsqu’un garçon sera trop « pressant », vous pourrez le satisfaire de cette manière.

C’est ainsi que les deux cousines, guidées par Sandra, ont expérimenté sur nous, les deux garçons, leur première fellation.
Laure m’avait choisi comme cobaye et Emmanuelle s’était rabattue sur mon frère… J’aurais préféré l’inverse… car sa poitrine déjà généreuse me faisait fantasmer ! (je n’ai d’ailleurs jamais cessé de fantasmer sur les poitrines généreuses).
Nous nous sommes répandus sur leurs seins juvéniles dans de longues et savoureuses giclées puis Sandra nous a envoyé nous baigner au pied de la cascade en plaisantant :
• Allez refroidir vos ardeurs… C’est assez pour aujourd’hui.



Je ne sais ce que les filles se sont dit au cours de la soirée qui a suivi mais de grands éclats de rire et des soupirs aisément audibles ont fusé de la chambre de Sandra.

Mais chaque fois que nous avons été seuls à la Cascade, nous ne nous sommes pas privés de nous baigner nus, Laure et Emmanuelle continuaient leur apprentissage en nous masturbant ou en nous suçant pour nous faire gicler puis elles s’éloignaient, enlacée pour aller se dissimuler dans les fourrés.

Sandra nous disait qu’elles étaient plus pudiques ( ? ) mais le denier jour des vacances sans les parents, nous les avons surprises dans une position où elles se mangeaient mutuellement la chatte… Nous avions découvert un beau 69 entre filles.
Nous nous sommes approchés et comme nous étions aussi nus que nos cousines, nous avons bandé rapidement…
Pendant qu’Emmanuelle et Laure jouissaient, nous avons envoyé quelques jets de sperme qui se sont écrasés sur le dos de Laure qui chevauchait sa cousine.







... Histoires Erotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67

Les avis des lecteurs
 

Vous commencez trop mal: on ne pouvait pas être en captivité et au STO en même temps... Dommage

 
Jpj

J’aime bien les histoires du Matou libertin
Des fois, je me fais une série, en puisant dans les vieilles
C’est comme lire un bouquin car elles sont homogènes
Jpj

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Le Matou libertin


 
On a réalisé notre fantasme - Récit érotique publié le 23-05-2018
 
J'ai frappé fort ? - Récit érotique publié le 21-05-2018
 
Une nuit inoubliable avec Jenny. - Récit érotique publié le 09-05-2018
 
Chloé et son oncle Jimmy - Récit érotique publié le 07-05-2018
 
Après le cinéma. - Récit érotique publié le 05-05-2018
 
Ma copine bi sexuelle. - Récit érotique publié le 24-04-2018
 
Au bureau.... - Récit érotique publié le 22-04-2018
 
L’imprévu a du bon… - Récit érotique publié le 19-04-2018
 
Après la piscine… la soirée en club. - Récit érotique publié le 17-04-2018
 
Partie carrée du dernier soir. (Suite de « A quatre dans les dunes ») - Récit érotique publié le 01-04-2018
 
Une maison d'ôtes bien garnie. 3ème partie. - Récit érotique publié le 30-03-2018
 
Une maison d'ôte bien garnie - 2ème partie - Récit érotique publié le 28-03-2018
 
Une maison d’hôtes bien garnie. Première partie. - Récit érotique publié le 26-03-2018
 
Ma copine bisexuelle. - Récit érotique publié le 24-03-2018
 
A quare dans les dunes. - Récit érotique publié le 22-03-2018
 
Prenez moi le cul.... - Récit érotique publié le 20-03-2018
 
Un duo qui se transforme en trio. - Récit érotique publié le 18-03-2018
 
Leçon de choses - Récit érotique publié le 17-03-2018
 
Le Hammam. - Récit érotique publié le 16-03-2018
 
Visite dans un EROS CENTER - Récit érotique publié le 14-03-2018
 
Un triangle amoureux - Récit érotique publié le 13-03-2018
 
Les deux amies - Récit érotique publié le 11-03-2018
 
Mon harem - Récit érotique publié le 10-03-2018
 
Le marché de Noël - Récit érotique publié le 08-03-2018
 
Je venais chercher ma copine - Récit érotique publié le 07-03-2018
 
Dommage.... c'était le dernier soir. - Récit érotique publié le 05-03-2018
 
Carolina et moi.... - Récit érotique publié le 04-03-2018
 
Mon amie Inès et sa copine Brindille - Récit érotique publié le 02-03-2018
 
La bourgeoise " anglaise " - Récit érotique publié le 28-02-2018
 
Je joue le voyeur en forêt. - Récit érotique publié le 26-02-2018
 
Un couple de kinés peu ordinaire - Récit érotique publié le 24-02-2018
 
Rencontre sur les Champs. - Récit érotique publié le 22-02-2018
 
Je la branle... elle me suce... - Récit érotique publié le 21-02-2018
 
Souvenirs de vacances et plus... 4 - Rencontre au bord de la piscine de ma maison. - Récit érotique publié le 19-02-2018
 
Souvenirs de vacances et plus... 3. Dressage. - Récit érotique publié le 18-02-2018
 
Souvenirs de vacances et plus... 2 Domination soft et plus... - Récit érotique publié le 16-02-2018
 
Souvenirs de vacances et plus... 1 - Récit érotique publié le 15-02-2018
 
Primes de match. - Récit érotique publié le 13-02-2018
 
Mon beau-père et moi. - Récit érotique publié le 12-02-2018
 
La Défense, Tour Y… 30ème étage. - Récit érotique publié le 10-02-2018
 
Ma copine se fait défoncer. - Récit érotique publié le 08-02-2018
 
Douce défloration. - Récit érotique publié le 06-02-2018
 
Deux belles coquines. - Récit érotique publié le 04-02-2018
 
Je baise avec mon père (qui n'est pas mon vrai père). - Récit érotique publié le 02-02-2018
 
Enceinte... elle baise à la salle de gym. - Récit érotique publié le 31-01-2018
 
Cousinades - Récit érotique publié le 29-01-2018
 
Samedi soir.... - Récit érotique publié le 26-01-2018
 
Pendant un séjour au Cap. - Récit érotique publié le 24-01-2018
 
On a réalisé notre fantasme - Récit érotique publié le 21-01-2018
 
Ma belle-soeur et moi - Récit érotique publié le 19-01-2018
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Le Matou libertin...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Kev24 le 2018-05-22 ....
• Par En vous attendant le 2018-05-22 ....
• Par Loupio le 2018-05-22 ....
• Par luuluu084 le 2018-05-21 ....
• Par Julie le 2018-05-21 ....
• Par amhum63 le 2018-05-20 ....
• Par TOKYO974 le 2018-05-19 ....
• Par Franckdag1 le 2018-05-19 ....
• Par Huygens le 2018-05-19 ....
• Par spanker le 2018-05-19 ....