... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Mon photographe préféré suite


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Luce [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur femme. - Email :

• 6 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.2 • Cote moyenne attribuée par HDS : 8.2
• L'ensemble des récits érotiques de Luce ont reçu un total de 24 943 visites.

sexe récit : Mon photographe préféré suite Histoire érotique Publiée sur HDS le 16-02-2018 dans la catégorie Entre-nous, hommes et femmes
Tags: Candaulisme   Romantisme   Tendresse 
Cette histoire de sexe a été affichée 1735 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Mon photographe préféré suite ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Mon photographe préféré suite ( 8.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :


Mon photographe préféré suite

Mon photographe préféré suite.
Le jeudi suivant,Philippe me téléphona dans la matinée,après un timide "bonjour et comment vas tu",auxquels je répondis langoureusement puis aussitôt laissant presque éclater mon plaisir de l'entendre,et de voir qu'il n'avait pas oublié,il devint lui aussi très empressé chaleureux et tendre.Il me demanda
:- tu as pensé à moi ces jours ci?
:- oui très souvent,j'ai même rêvé aussi la nuit
:- pas cette nuit,?
:- si pourquoi?
:- parce que moi aussi j'ai rêvé à toi sur le matin,
:- on pensait trop fort que le moment de se revoir était proche.
:- alors si vous voulez vous pouvez passer au studio pour voir les photos ce soir; ou demain?a 18h30 si cela vous convient
:- ce soir c'est parfait j'ai trop hâte de voir ce que tu a fais,
:- seulement ce que j'ai fait,?
:- mais non,je te fais marcher,c'est toi que je veux revoir,les photos c'est ton métier,alors je sais qu'elles  seront réussies.
:- ha j'aime mieux ça,si tu savais comme j'ai envie de toi.
:- alors encore quelques heures de patience et je serai à toi.Je t'embrasse.
:- moi aussi très fort.Luc passa à midi pour manger rapidement allant en livraison assez loin.Je lui dis bien sur dès son arrivée que Philippe avait appelé,et qu'il nous attendait ce soir.Il me dit
:- tu as envie d'y aller seule ce soir?
:- pourquoi,tu ne veux pas venir?
:- si bien sur,mais si tu as envie d'être seule avec lui...vous serez plus tranquilles,et tu peux seule aussi juger si les photos sont biens.Tu diras à Philippe que je ne pouvais pas rentrer avant 18h30,plus le temps de prendre une douche et de monter chez lui cela ferait trop tard.Et je suis sur que lui aussi sera très content que tu sois seule.
J'avais tout l'après midi pour me préparer,une jupe portefeuille courte mais pas trop,mais dont les deux pans se croisaient à peine,ainsi à chaque pas on découvrait une partie de ma cuisse,et un peu plus quand je m’asseyais.un chemisier,et en sous vêtement un petit ensemble noir très court.A 18h25,j'entrais  par la porte de la ruelle,sans bruit au cas ou un client aurais été encore vers lui.Je n'entendis pas le moindre son de voix,alors doucement je détournai le rideau et je le vis penché sur son bureau,devinant une présence,il leva la tête et me vit.Sans attendre,il se leva et se précipita presque vers moi il détourna le rideau et sa surprise le rendit encore plus guilleret.
:- tu es seule?
:- oui.Je n'eus pas le temps d'en dire plus,j'étais déjà dans ses bras,et nos bouches s'unirent tout aussi rapidement et violemment.Ce baiser dura longtemps,quand nos bouche se séparèrent,je lui dis
:- Luc allait entrer un peu tard,et nous n'aurions pas pu venir avant 19h30,et en souriant,tu es dessus?
:- non pas du tout au contraire,j'aime bien Luc mais t'avoir pour moi tout seul,c'est merveilleux,j'ai trop envie de toi pour te partager ce soir,et tu es encore plus belle ce soir,cette jupe te va à merveille et les chemisier blancs,j'adore j'ai envie de te déshabiller tout de suite,et en même temps je voudrais te prendre en photo comme tu es là,puis en t’effeuillant lentement.Tes cuisses sous cette jupe fendue!!! tu es merveilleuse,et il reprit ma bouche,puis m’entraîna dans son salon de photos.
Ce fut d'abord toute habillée,qu'il me mit dans sa petite boîte une première fois,puis pour la deuxième, les pans de ma jupe largement ouverts,dévoilant ma petite culotte,et mon chemisier en partie ouvert sous lequel on voyait les bonnets de dentelle de mon léger soutien gorge;s'occupant lui même du déboutonnage et du détournement du tissu en agrémentant ses gestes de doux attouchements,caresses et baisers.Puis avec la même délicatesse,il me retira mon chemisier,ma jupe et mon soutien gorge,déposant le tout avec soin sur une chaise.
Pour les photos suivantes,il me demanda de me caresser les seins,et de glisser les doigts de ma main droite dans mon petit slip,puis pour la suivante il me demanda de me caresser,et de simuler le plaisir,ce que j'acceptai sans difficulté,et que je réussis merveilleusement m'a t il dit,je n'ai as eu à me forcer,vu que mon plaisir venait assez rapidement ainsi,et vu mon état d'excitation,d'être devant lui et d'attendre avec impatience le moment où il allait me prendre et m'offrir lui même ce plaisir.Ensuite je refis de même entièrement nue allongée de différentes façon sur l'épais tapis de poils,aussi doux qu'un matelas.Et c'est là qu'il vint me rejoindre un billet de cent francs à la main,qu'il glissa entre ma main et mon pubis impatient d'assouvir son désir trop longtemps contenu.Pendant qu'il déboutonnait et retirait sa chemise,je détachai et baissai pantalon et slip d'un coup.Il bandait très fort depuis mon arrivée j'en suis sur.Je le pris dans ma bouche sans attendre,moi allongée un peu sur le côté,et lui à genoux à côté de moi.Une de ses mains me caressant les seins,et l'autre à la découverte de mon pubis,puis de ce qu'il appelait mon petit fruit bien mur,et là il l'était,plein de jus dont il vint se délecter peu après,en se mettant au dessus de moi en 69.Au bout de quelques minutes,dans cette position,je le fis basculer,et sans se lâcher,je me retrouvai au dessus de lui.c'était mieux ainsi,pour moi pou le recevoir dans ma bouche,et cela ne tarda pas.Il m'envoya l'accumulation de cinq jours de distillation de sa liqueur,cinq jour à penser à ce moment,à l'espérer,à le vivre en rêve.Une quantité impressionnante de semence que je n'aurais jamais pu avaler si j'avais été sur le dos.J'aurais été étouffée,inondée noyée sous son plaisir.
Puis après quelques minutes pendant les quelles,je m'appliquai à le vider complètement ,et lui à titiller,à sucer à appuyer très fort sur mon clito,m'arrachant d'autres spasmes de jouissance,Philippe se retourna,et après avoir étendu une couverture sur nous,il me prit dans ses bras,se collant à moi allongé tout contre mon corps,pour me donner sa chaleur,car malgré la bonne température de la pièce,après ce moment très fort et ces doux orgasmes,des frissons parcouraient tout mon corps.
Nos bouches s'unirent à nouveau délicieusement,et longuement.
Nous étions bien au chaud sous la couverture,tendrement enlacés,la chaleur transforma bientôt la tendresse reposante en fougueux désir. Philippe me caressa à nouveau,et sa bouche goûta à tout les millimètre carrés de ma peau ,mon vagin il le connaissait par cœur maintenant,alors sa langue passa e repassa outrageusement là où il serait encore plus à l'étroit si il s'y aventurait.Sa langue en força le passage,m'arrachant de profonds soupirs et de douces plaintes.J'étais déjà adepte de cette caresse,mais offerte par Philippe,mon plaisir en était décuplé,et il savait merveilleusement bien à cet endroit se servir de son appendice buccale. Il comprit à mon débordement de plaisir qu'il n'avait même pas à me demander si j'en accepterais davantage,vu la position offerte que je lui présentais.
Alors après l'avoir lubrifié de cyprine,il présenta son doigt qu'il enfonça délicatement mais sans hésiter.Il le fit aller et venir pendant plus d'une minute,m'arrachant de nouvelle plaintes,puis son pouce le rejoignit par l’intérieur de mon vagin ses deux doigts n'étant séparés que par les fines parois,il les frottait l'un contre l'autre,et là un vrai orgasme me fit vibrer et je me retins difficilement mes cris
Cette caresse interne par une double pénétration était pour moi une avalanche de plaisirs,mes orgasmes étaient continus,Son érection était revenue depuis longtemps,je ne le lâchais pas,le serrant même très fort tellement je jouissais ;par moment, j'arrivais à lui offrir quelques petits mouvements de va et viens .Je n'osais pas prendre ses testicules,et les caresser,de peur de lui faire mal dans mes élans. Je vibrais de tout mon corps,et lui aussi vibrait d'excitation dans l'attente de me prendre réellement.Il jouissait de m'entendre jouir.alors à un moment où je pus dominer mon délire,je lui distillation
:- viens,prends moi comme ça tout de suite.Alors m'étant positionnée en levrette,il étala les grosses gouttes de son plaisir qui s'écoulaient de sa verge,à cet endroit déjà bien préparé,par sa langue puis son doigt,et lentement il s'enfonça en moi,me projetant à nouveau au sommet des plaisirs.Je hurlai à nouveau.Il allait et venait en moi modifiant la cadence et la puissance des coups.Cela dura de longues minutes,je le serrais fort en contractant mes muscles,et quand il sentit qu'il ne tiendrait plus très longtemps,il se pencha sur moi pour de sa main pouvoir atteindre mon clito très tendu,que j'avais pressé entre me doigts peu avant,mais mes violents orgasmes m'empêchaient de coordonner mes mouvements.Alors quand ses doigts se posèrent dessus,le titillèrent,l'écrasèrent,par petites pressions,de nouvelles décharges électriques me traversèrent,je criai à nouveau,et là je sentis exploser en moi,il vibra plus fort encore.Puis quand il cessa de bouger,et en même temps son râle se finit par un profond soupir,je me laissé tomber sur le tapis,en allongeant mes jambes.Il resta en moi,jusqu'à ce que son érection l'abandonne,et naturellement il se retira de mon moi.Il m'embrassa dans le cou,et en tournant ma tête sur le côté,je lui offris ma bouche.J'avais chaud,Philippe se leva,et passa derrière le rideau,j'entendis l'eau couler dans le lavabo.Je me levai à mon tour et le rejoignis.Il me demanda
:- tu veux que je te lave ?
:- non ça va aller,je vais me passer un petit coup de d'eau fraîche,si tu as un gant de toilette?Je passai le gant entre mes fesses endolories,cela me fit du bien .Puis nous nous assîmes sur le canapé pour boire un verre de jus de raisin qui était le bien venu.J'avais soif,et la gorge irritée,d'avoir respiré trop fort crié et gémi,les cris de jouissance,viennent toujours du ventre et de la gorge comme les râles.
Nous parlâmes peu,nous nous câlinions,échangions des petits mots doux,puis après un long temps de silence,ponctué de baisers et de caresses,Philippe me dit
:- je vais encore trouver le temps long cette fin de semaine,et ce week-end,j'ai un mariage le samedi, et un baptême le dimanche,et lundi et mardi, je m'occupe des photos pour les présenter le soir.
:- et bien tu trouves un petit moment tu passes à la maison n'importe quand,que Luc soit là ou absent c'est pareil,et si tu n'as pas beaucoup de temps,on pourra quand même s'aimer,il n'y a que 20 km entre nous,même si tu n'as qu'une heure,c'est faisable.C'est bon aussi de prendre son plaisir de jouir un petit coup rapidement,surtout pour toi,je veux dire pour vous les hommes.
:- oui mais si je n'ai pas le temps de te faire du bien,
:- ce n'est pas grave,ce qui compte,c'est de se voir,de se toucher de s'embrasser passionnément,à défaut de longtemps,et de te soulager en moi,ou dans ma bouche pour que soit moins longue l'attente et la séparation,et moi je serai heureuse,même si je ne jouis pas.Mais ce soir nous avons encore un petit peu de temps,alors fait moi encore un peu de bien.Philippe me refit l'amour cette fois ci en moi sur le canapé,d'abord allongé sur moi,puis il souleva mes jambes posant mes cheville sur ses épaules,je jouis à nouveau très fort,et pendant de longues minutes.Puis il s'allongea de nouveau sur moi pour jouir en posant sa bouche sur la mienne. Il la lâcha un instant pour me dire
:- tu es merveilleuse,c'est délicieux de jouir en toi,c'est le paradis,et je ne devrais pas dire ça,mais je te le dis quand même,:je t'aime
:- Ho moi aussi je t'aime ça fait du bien d'entendre ça,même si on sait que l'on a pas le droit : je t'aime je t'aime.Et nos bouches s'unirent à nouveau longtemps encore.
Il était 23h,je me rhabillai,il m'accompagna jusqu'à ma voiture,et nous nous quittâmes.
Quand je rentrai,il était presque minuit,en traversant le couloir ,je vis que Luc ne dormait pas un rai de lumière passait sous la porte.Je posai mon manteau,me déchaussai,et sans attendre entrai dans notre chambre,Luc était allongé,et il lisait.Je me précipitai sur lui et nous nous embrassâmes fougueusement,puis je lui
:- excuse moi,je rentre tard,le temps passe trop vite
:- mais non,il n'est pas tard,bien sur si tu étais rentrée à 4h,je me serais endormi,mais j'ai trop envie de toi,je ne pouvais pas m'endormir.Tu as passé une bonne soirée ?
:- ho oui merveilleuse, il est très doux,gentil,attentif,il fut surpris que tu ne sois pas avec moi,mais très heureux de m'avoir pour lui seul.
:- vous avez fais l'amour...beaucoup ?
:- oui trois fois pour lui mais moi je n'ai pas compté le nombre de mes orgasmes,ni mon temps de plaisir,mais ce fut énorme.
:- et les photos sont belles ?
:- oui et bien prise,difficile de me reconnaître,et toi non plus.Et en lui montrant le billet de cent francs,
:- on en a fait d'autres,regarde je suis riche.Et la après un nouveau profond baiser,il me déshabilla rapidement et partit à la découverte et à la dégustation de tout les pore de ma peau,où Philippe a déposé son odeur,son plaisir.En même temps,je lui dis en détail ce que nous avions fait Quand je lui parlai de la fellation,il prit ma bouche,puis je lui racontai ma sodomie alors il me mit sur le côté et de sa langue,il visita cet endroit ou Philippe avait mis sa langue son doigt,puis son sexe,et y avait déposé sa semence,il s'enfonça le plus possible,pour y retrouver un peu de cette liqueur,dont je fut remplie .Puis je lui dis que pour finir juste avant de se quitter,il avait jouis sa troisième fois en moi.Et là Luc se saoula de tout ce que mon sexe contenait encore,et lui avait gardé bien chaudes nos liqueurs mélangées.
Quand il revint à mon visage,la bouche merveilleusement parfumée, et la langue enduite de ce nectar,il m'offrit un long et tendre baiser,en s’allongeant sur moi et aussitôt me pénétrant,en même temps qu'il allait et venait en moi,butant très fort au fond de mon entre ce qui aussitôt me transporta très haut dans le plaisir,très excité qu'il était,vibrant de tout son corps,il me dit
:- je t'aime,tu es merveilleuse,tu me donnes beaucoup de plaisir j'ai pensé à toi toute la soirée,et pendant tout ce temps,j'ai vibré en pensant et en imaginant ce que vous faisiez,et je ne me trompais pas beaucoup.J'ai pensé à tout ça .Je t'aime,et lui il t'a dit des petits mots doux.
:- oui beaucoup de petits mots doux aussi,et des compliments ,il me trouve très belle,et surtout le plus beau qu'il m'ait dit,presque en s'excusant,en me disant qu'il ne devrait pas qu'il n'a pas le droit,Il m'a dit je t'aime,et aussitôt pour m’interdire de protester sans doute,il m'embrassa très fort alors quand il Lâcha ma bouche,je le regardai tendrement,et moi aussi je lui dis plusieurs je t'aime d'une voix à la fois étranglée et vibrante.C'est en entendant ces mots que Luc projeta son plaisir en moi,en poussant un râle,tellement il jouissait fort.Nous nous endormîmes presque aussitôt,dans les bras l'un de l'autre.
Philippe vint me voir le samedi matin à 8h,en faisant un petit crochet en se rendant au mariage.Nous ne passâmes que trois quart d'heure ensemble,Luc quittant la chambre dès que nous fûmes nus Philippe et moi,et que Philippe m'eut étendue sur le lit,me recouvrant sans attendre de son corps plein de désir . Pendant ce temps,Luc nous prépara le café,et mis des croissants surgelés dans le four .
Quarante cinq minutes plus tard quand nous sortîmes de la chambre,une bonne odeur nous attira,j'accompagnai Philippe à la salle de bain,où il ne fit qu'une rapide toilette puis il vint nous rejoindre dans la cuisine,seulement vêtu de son slip,en l'attendant,Luc très excité de nous avoir entendu faire l'amour,la porte étant restée entrouverte,me fit asseoir sur le bord de la table,et suça une partie de tout ce que Philippe avait mis de chaud en moi et qui n'allait pas tarder à glisser entre mes lèvres,et s'écouler le long de mes cuisses.Comme moi Luc avait déjà constaté que Philippe donnait une impressionnante quantité de semence .Moi j'étais restée nue,et c'est debout que Philippe bu son café et mangea deux croissants avant de se rhabiller et de nous quitter.Luc m’entraîna aussitôt sur notre lit en bataille et finit de me butiner,avant de me faire l'amour avec beaucoup de douceur et de tendresse.Au plus fort de sa jouissance il voulu savoir s'il m'avait encore dit des mots doux je lui répondis,car je savais ce qu'il voulait entendre pour jouir encore plus fort.
:- oui au moment de jouir,il ma dit : tout ton corps est délicieux, je suis bien en toi,j'aime jouir en même temps que toi,je t'aime plus que tout,je lui répondis à mon tour plusieurs fois
:- moi aussi je t'aime,je t'aime....Et Luc explosa en moi.
Philippe revint le mardi après midi,en attendant son rendez vous du soir avec les parents du baptisé du dimanche qui devaient venir voir et choisir les photos pour leur album.Avant qu'il ne reparte,je lui demandai
:- tu es libre samedi soir
:- oui,pour l'instant je n'ai pas de cérémonie de prévue, et cela m'étonnerait que l'on me demande à quatre jours du week-end,alors je note votre invitation.J'apporterai les dernières photos que vous les voyez,et aussi un appareil,j'ai envie de faire quelques photos en milieu naturel,comme dans la cuisine,le salon,et quand il fera plus chaud, on pourrait en faire dehors aussi.
:- d'accord,si tu penses que ce serait bien aussi.
La soirée et la nuit du samedi fut merveilleuse,un bon repas que j'avais préparé avec soin et amour pour mes deux hommes du moment arrosé au champagne que Philippe avait apporté.Douze heures très riche en plaisir,de toutes sortes. De 16h le samedi,à 4h du matin le dimanche,heure à laquelle nous nous endormîmes entourée de mes deux hommes morts épuisés.Philippe nous quitta peu avant midi ,avec regret,il était invité chez ses parents.Après 6 h d sommeil leur virilité retrouvée,ils me firent encore l'amour tout les deux vaillamment.Pendant que Philippe et moi prenions une douche,Luc alla à la boulangerie la plus proche,en voiture,5 km et nous rapporta pain frais et croissants.Nous pûmes ainsi profiter encore un peu de ce moment seul à seul où je fis une dernière fellation à Philippe.Ce que je ne manquai pas de faire comprendre à Lu par des sous entendus,et c'est Philippe qui donna des précision sur ce que l'on avait fait.
Un bon petit déjeuner,et Philippe nous quitta.







... Histoires Erotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67

Les avis des lecteurs
 

Histoire très excitante, merci !

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Luce


 
Mon photographe préféré fin - Récit érotique publié le 19-02-2018
 
Mon photographe préféré suite - Récit érotique publié le 16-02-2018
 
Mon photographe préféré. - Récit érotique publié le 08-02-2018
 
Luce et Guy suite - Récit érotique publié le 24-12-2017
 
Guy un ami d'enfance - Récit érotique publié le 08-12-2017
 
Dom mon beau frère - Récit érotique publié le 01-12-2017
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Luce...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par libertinages le 2018-05-25 ....
• Par PetitOurs le 2018-05-25 ....
• Par Jeunecouple84 le 2018-05-24 ....
• Par fist fucking le 2018-05-24 ....
• Par ericdu87 le 2018-05-24 ....
• Par ericdu87 le 2018-05-24 ....
• Par Jerome le 2018-05-24 ....
• Par Fetish84 le 2018-05-24 ....
• Par Loki coquin le 2018-05-24 ....
• Par Kev24 le 2018-05-22 ....