... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Le chantage de Summer - Chapitre 8


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Trouchard [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : dtrouchardlivefr

• 15 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.8 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.7
• L'ensemble des récits érotiques de Trouchard ont reçu un total de 165 892 visites.

sexe récit : Le chantage de Summer - Chapitre 8 Histoire érotique Publiée sur HDS le 04-01-2018 dans la catégorie Dans la zone rouge
Tags: Prof   Soumission   Humiliation 
Cette histoire de sexe a été affichée 8380 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Le chantage de Summer - Chapitre 8 ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Le chantage de Summer - Chapitre 8 ( 10.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :




Le chantage de Summer - Chapitre 8

Ceci est une FICTION avec chantage et contrainte. Je remercie l'auteur original Wilcox010 de m'avoir permis de la traduire.

**********************************************************

Résumé : Summer WAYNE, professeur d'anglais est soumise aux exigences et aux désirs de l'un de ses élèves. Elle a dû subir plusieurs piercings afin de montrer qu'elle est la propriété de Maître T. Nous sommes dimanche et elle espère avoir une journée tranquille.

*******

- C'est juste une salope. Écarte les jambes pour que je puisse entrer ma queue dans ton cul.

Summer sent la bite de Todd glisser plus profondément dans son cul. Ses nouveaux piercings grattent son bureau en bois sur lequel elle est courbée. Son élève l'a surprise ce matin en l'attendant dans sa salle de classe. Il lui a fait enlever tous ses vêtements à l’exception de son porte-jarretelles, ses bas et ses talons aiguilles rouges. Puis il l'a plié sur le bureau et la sodomise pendant que le directeur, M. William HARDING regarde.

- Vous voyez M. HARDING, c'est ma salope et elle fera tout ce que je lui dirai de faire. Déclare Todd.

Le directeur répond :

- J'aimerai bien la voir mouiller. Est-ce possible ?

Le garçon demande alors :

- Salope, caresse-toi !

Sans hésiter, Summer glisse sa main droite entre son ventre et le bureau. Quand ses doigts trouvent son clitoris, M. HARDING peut entendre le gémissement qu'elle pousse. Rapidement elle titille son clito au rythme de l'assaut de son élève et maître. Plus il est près de la jouissance, plus elle se rapproche de l'orgasme. Elle sent que Todd augmente ses coups de reins et soudain il enterre profondément sa queue au fond de son cul tout en disant :

- Salope, la prochaine fois que tu sens que mes couilles tapent ton cul, je veux que tu jouisses immédiatement. Tu comprends ma chienne ?

Tout ce que peut dire Summer est :

- Oui Maître.

Todd ralentit son assaut dans l'anus du professeur sexy. Il prend un rythme où il enfonce sa bite seulement à moitié dans le petit trou serré. Il veut montrer au directeur comment l'enseignante bouge les hanches pour venir s'empaler sur sa queue. Il ne faut pas longtemps avant que Summer recule pour mieux venir au contact de la bite de son élève. Celui-ci sent que le conduit anal de sa soumise s'étire et qu'elle n'a plus mal.

Todd commence à accélérer, sa queue glissant de plus en plus profondément dans le cul. Il peut voir que le corps plié sous lui répond à chacun de ses efforts. Summer a posé une joue sur le bureau. Son visage est tourné vers son directeur, M. HARDING. Elle peut voir la convoitise s'afficher chez son supérieur et un ricanement sort de la bouche de l'homme quand il se rend compte qu'il peut lui aussi la posséder.
Le directeur se dirige lentement vers le bureau en commençant à défaire son pantalon. Summer le regarde l'abaisser sur ses chevilles.

M. HARDING place le bout de son gland déjà dressé contre les lèvres de l'enseignante. Et comme il ne rencontre aucune résistance, il entre totalement sa queue dans la bouche de la femme. Celle-ci respire par le nez car la bite occupe complètement son orifice buccal.

Summer sent que Todd accélère, et une fois de plus son corps la trahit. La queue de son élève glissant dans son cul ainsi que ses caresses sur son clitoris l’amènent au bord de l'orgasme. Mais elle n'ose pas jouir car elle sait que si elle n'obéit pas à son Maître, les conséquences seront terribles. Alors Summer presse son bassin contre sa main et le bureau et attend l'autorisation de se lâcher.

Pendant ce temps, elle sent la main sur sa tête, les doigts enroulés dans ses cheveux qui la tiennent alors que le directeur, incapable de se retenir plus longtemps, éjacule. De grandes quantités de sperme inondent sa bouche. Elle sent chaque giclée chaude tapisser le fond de sa gorge. Lorsque le directeur a fini de se vider, il retire lentement sa bite en laissant une trace de sperme sur ses lèvres. C'est alors que Summer entend les mots qu'elle attend avec envie :

- Jouis maintenant salope !

En jetant ces mots, Todd pénètre complètement le cul de l’enseignante et injecte son sperme dans ses intestins. En même temps, Summer est submergée par son orgasme qui la pousse à s’empaler encore plus sur le membre du garçon. Elle peut sentir à l’intérieur d’elle le liquide chaud qui inonde son cul. Puis Todd pousse une dernière fois et s’écrase contre elle. Il reste immobile alors que les cloches de l’école sonnent.

Affolée, l’enseignante demande :

- Maître T, laissez-moi. Ma classe commence dans deux minutes. S’il vous plaît, laissez-moi me relever.

Son élève lui répond :

- Eh bien, tes élèves vont découvrir quel genre de professeur ils ont.

Il sort sa bite du cul de Summer, prend la femme par les épaules pour la relever de dessus le bureau, la tourne et la force à s’agenouiller. Ensuite il colle son sexe sur ses lèvres en lui ordonnant :

- Ouvre la bouche salope et nettoie ma bite !

Mais elle supplie :

- Maître T., laissez-moi s’il vous plaît. Mes élèves vont être là dans quelques secondes.

Mais, horrifiée elle entend la cloche de l’école sonner pour une deuxième fois et…

Summer se réveille sur la sonnerie de son téléphone portable. Encore dans les brumes de son cauchemar elle saisit son portable et répond. Elle est agréablement surprise, c’est son mari James qui l’appelle comme tous les dimanches matin. Son mari et elle parlent pendant environ une heure avant de se quitter.
James trouve que sa femme avait l’esprit ailleurs mais il met cela sur le compte de l’éloignement et des quatre semaines qu’il doit faire encore en Asie. Il se promet de l’appeler sur Skype pendant la semaine pour pouvoir se voir.

Puis il appelle son meilleur ami Steve. Celui-ci et sa femme Lisa sont des amis depuis qu’ils ont emménagé dans la ville. James demande à son ami de passer voir, ce dimanche, si Summer va bien. Il lui dit qu’il a l’impression que quelque chose ne va pas mais qu’elle lui avait dit qu’elle était seulement fatiguée et qu’elle n’avait pas bien dormi. Steve le rassure en lui disant qu’il passera dans l’après-midi avec sa femme pour visiter Summer. James le remercie et raccroche.

Alors que Summer raccroche le téléphone, elle se rend compte qu’elle porte encore les vêtements du samedi. Elle ne peut croire qu’elle s’est endormie avec la tenue que lui a choisi Todd. Elle saute hors du lit et enlève rapidement son chandail et sa jupe en jean. Quand elle se regarde dans le miroir, elle est effrayée par les piercings dans ses tétons. Elle les avait oubliés. Elle étudie sa poitrine et remarque que sous l’effet des bijoux, ses mamelons restent debout.

Elle dégrafe son soutien-gorge et tire sur les bâtons dorés qui transperce ses seins. Elle est soulagée de sentir seulement une petite irritation et de ne pas éprouver de grosse douleur. Puis elle se rappelle que Marco a aussi travaillé sur les lèvres de sa chatte. Alors elle saisit sa culotte et la roule sur ses jambes jusqu’à ce qu’elle tombe à ses pieds. Elle la prend et la lance vers le panier de linge sale.

Summer place son pied gauche sur le tabouret devant sa table de maquillage. Cela lui permet de bien voir les piercings de sa chatte. Elle est encore surprise de voir son sexe complètement épilé, ses petites lèvres et son clitoris en évidence. Les lèvres de sa chatte paraissent plus charnues et plus grandes. Les deux anneaux ont l’air d’être là depuis longtemps car il n’y a aucune rougeur apparente. En pensée elle remercie Maroc : « il a vraiment fait du bon travail car je ne souffre pas et ses piercings n’ont pas endommagés mon corps ».

Ensuite elle se regarde dans le miroir et soulève ses cheveux de son oreille gauche. Elle constate encore que le travail de Marco est parfait. Elle se pose la question de la signification des trois perles rouges sur l’anneau. Mais elle se dit que Todd lui dira bien un jour.

Elle entre dans la douche et laisse couler l’eau chaude sur son corps. Elle frémit quand l’eau glisse sur ses tétons percés car ils semblent beaucoup plus sensibles. Sans vraiment s’en rendre compte elle joue avec ses mamelons. Au lieu d’avoir mal, la sensation est érotique.

Sa main droite descend le long de son ventre plat dû à des années d’entretien physique. Bientôt cette main s’installe sur son clitoris pendant que la gauche masse ses seins. Summer s’appuie contre le carrelage de la douche et commence à caresser furieusement son clito pendant que l’eau s’écoule sur ses tétons érigés. Quelques instants plus tard elle a un orgasme qui la laisse pantelante.

Quand elle reprend ses esprits, elle prend soin de bien se laver tout le corps ainsi que ses cheveux. Puis elle se rase les jambes et vérifie par peur de représailles de Todd, qu’elle n’a pas de pousse de poils pubiens. Puis pour bien compléter sa toilette elle se plie en deux et écarte ses fesses pour passer le rasoir autour de son anus.

Une fois satisfaite, elle sort de la douche, se sèche avec une serviette, en enroule une autre autour de ses cheveux puis enfile une fine robe en coton blanc égyptien que lui a offert son mari James au retour d’un de ses voyages à l’étranger.

Puis elle suit sa routine matinale habituelle. Elle se sert un café et prend un muffin. Elle va chercher son journal soigneusement plié sous son porche. Elle s’en étonne car le livreur n’a jamais fait cela auparavant. Il le jetait toujours sur la pelouse en passant en vélo.

Au moment où elle se sert un deuxième café, elle ouvre le journal à la page des nouvelles de la région et y trouve une enveloppe sur laquelle est marquée le mot SALOPE.

Elle comprend alors pourquoi le journal était bien plié sous son porche. Todd avait dû passer ce matin. Elle pose le courrier sans l’ouvrir, ne voulant pas que la pensée de son élève dérange sa routine matinale. Déjà qu’il est responsable de son orgasme sous la douche avec ses piercings sur ses mamelons.

Une heure plus tard, la curiosité l’emporte finalement. Summer ramasse l’enveloppe et l’emporte dans sa chambre. Ses cheveux sont maintenant bien peignés. Elle a mis de la crème sur son visage et elle s’est habillée d’un bas de jogging avec un tee-shirt léger à manches longues. Elle ouvre la lettre et lit :

« Chère salope,
J’espère que tu passes un bon dimanche matin. Je pense que tu le mérites après la journée d’hier. Comment vont tes piercings ? As-tu déjà joué avec tes mamelons ? Je parie que tu l’as fait.

J’ai vérifié la météo et aujourd’hui il va faire beau. Ça va être une excellente journée pour améliorer ton bronzage. Tu vas t’installer dans ton jardin derrière la maison. Tu n’as pas le droit de porter de haut mais tu peux prendre le bas du bikini noir que j’ai vu dans un tiroir de ta commode. Je veux que tu sois bien bronzée. Donc tu te débrouilleras pour trouver cette semaine un salon de bronzage et tu iras régulièrement quand je n’aurais pas besoin de toi.

Tu vas rester dans ton jardin tout l’après-midi. Tu ne devras pas couvrir ton corps d’aucune façon à part de l’huile solaire sur tes mamelons. Tu ne te couvres pas et peu importe qui peut te voir.
D’autre part tu emmènes ton smartphone avec toi et tu prendras des photos de toi que tu m’enverras. Assure-toi que ton téléphone soit toujours avec toi car je peux peut-être t’appeler dans la journée.

Et demain, pour l’école, tu devras porter ton nouveau soutien-gorge blanc en dentelle avec le bas assorti. Tu prendras la jupe noire fendue ainsi que le chemisier en soie blanche auquel tu ne boutonneras pas les deux premiers boutons. Tu compléteras ta tenue avec des bas et les chaussures rouges avec les talons de 10 centimètres. Tu prendras une photo avant de partir de chez toi et tu me l’enverras.

Ne me déçois pas et fais tout ce que je demande.

Maître T. »

- Oh mon Dieu, comment vais-je me sortir de cette situation. Je suis si stupide. Dit Summer tout haut.

Elle regarde la pendule et se rend compte qu’il est presque midi. Elle se dit qu’elle a encore quatre heures de soleil dans son jardin avant qu’il soit ombragé par les arbres de son voisin Sam JOHNSON. D’habitude quand elle se mettait dans son jardin, elle portait toujours un haut et elle gardait une serviette à proximité car elle sentait que Sam la regardait par sa fenêtre et ça la dérangeait. Même quand elle y était avec James qui lui suggérait de bronzer nue, elle ne voulait pas que son voisin puisse la voir.

Tout en se déplaçant vers l’endroit le plus isolé de son jardin, elle apprécie la sensation sous ses pieds de la pelouse fraîchement tondue. « Heureusement que le paysagiste est venu alors que je n’étais pas là » Pense Summer.

Elle étale sa grande serviette de plage. Elle y pose dessus l’huile solaire ainsi qu’une bouteille d’eau et son portable. Elle roule une deuxième serviette pour poser sa tête dessus. Puis elle enlève sa robe. Maintenant elle ne porte plus que le bas du maillot de bain acheté par son mari pour leurs vacances au Mexique, un string noir.

Elle saisit l’huile solaire et l’étale généreusement sur ses seins et ses tétons. Elle fait particulièrement attention à ses mamelons nouvellement percés. En effet, elle ne veut pas que le soleil les brûle douloureusement. Alors qu’elle fait pénétrer l’huile dans ses seins, elle détaille les petits piercings dorés. Elle est surprise par leur taille ainsi que par l’érection de ses mamelons. Bien sûr, la légère brise de cet après-midi d’automne ajoute de la stimulation à ses tétons.

Une fois qu’elle est convaincue que sa poitrine est bien protégée par l’huile, elle continue en s’enduisant les épaules, les bras et le ventre. Elle fait pénétrer l’huile lentement jusqu’au-dessus du string noir. Elle s’assure que tout le haut de son corps soit protégé. Ensuite elle applique de l’huile sur ses jambes. Ses doigts se déplacent jusqu’à son entrejambe et touchent les lèvres de sa chatte. Cela lui rappelle les deux anneaux qui ornent son intimité. Elle glisse les doigts sous le bas de son bikini et trouve les piercings. Elle les tire doucement. Elle est contente que ce ne soit pas douloureux mais seulement un petit peu sensible.

Alors qu’elle tire sur les anneaux, son corps commence à réagir. Elle passe un doigt dans la fente de son sexe et commence à titiller son clitoris. Elle se réjouit de l’humidification immédiate de sa chatte. Elle continue à se caresser avec une main alors que l’autre monte vers sa poitrine pour la malaxer tout en faisant attention de na pas tordre ses tétons percés. Alors qu’elle s’approche d’un orgasme, son téléphone sonne.

- Oh merde c’est Maître T. S’exclame Summer.

Elle attrape son portable mais garde ses doigts sur son clitoris. Elle répond au téléphone même si elle se sait proche de la jouissance. Maître T. lui demande :

- Salope, qu’est-ce que tu fais ?

Elle lui dit alors où elle est, comment elle est habillée et qu’elle a obéit à tous ses ordres. Elle est chargée par Todd de prendre une photo avec son smartphone et de lui envoyer immédiatement. L’image doit montrer sa position et qu’aucun vêtement ne couvre le haut de son corps.

Summer raccroche, éloigne le téléphone et prend un selfie. Elle regarde la photo et est satisfaite du résultat. Elle montre bien qu’elle n’a que le string noir, que son corps brille sous l’effet de l’huile de soleil et que ses tétons pointent. Elle envoie l’image à son élève.

Quelques secondes plus tard, elle entend le bip du téléphone qui lui indique qu’elle a reçu un message. Maitre T. lui écrit : « Salope, je ne suis pas disponible donc je n’aurai pas le temps de te baiser aujourd’hui. Je suis content de la photo. Alors je t’ordonne de te faire jouir et de continuer à bronzer. »

Summer pense que si elle n’avait pas été interrompue par le téléphone elle aurait déjà eu un orgasme. Alors elle pose son portable et remet sa main dans son string. Son clitoris étant encore excité, il ne lui faut pas longtemps pour jouir puissamment.

Deux plus tard, Summer est réveillée par une voix féminine qui l’appelle. Elle roule sur le ventre et se rend compte que ce sont sa meilleure amie Lisa et son mari Steve.

Elle entend Lisa s’exclamer :

- Summer, tu es ici ? J’ai sonné à la porte et j’ai fait le tour pour voir si tu étais dans ton jardin.

Elle répond rapidement :

- J’essaie de profiter du soleil avant la fin de l’automne. Je pense que nous allons encore avoir du beau temps deux ou trois week-ends encore. Comment allez-vous ?

Summer peut voir que Steve examine son corps en approchant avec Lisa. Elle a toujours été mal à l’aise avec lui car son regard bleu et froid semble toujours savoir ce qu’elle pense et elle a toujours l’impression qu’il la déshabille en pensée.

Justement, celui-ci, tout en continuant de la détailler dit :

- Wow, je ne savais pas à quel point ton corps est beau et élégant. Il est regrettable que James ne soit pas là mais c’est bien pour moi.

Lisa dit alors :

- Tu sais Steve que Summer et moi avons bu un verre chez Julio vendredi soir. Nous avons passé un bon moment et Summer a bien profité.

Puis en regardant son amie, elle poursuit :

- Steve, peux-tu aller chercher deux chaises dans le patio afin que nous discutions un peu avec Summer avant de partir à la fête.

Quand l’homme s’éloigne, Summer remarque enfin qu’il est vêtu de manière décontractée en short, chemise hawaïenne et nu-pied. Quant à Lisa elle est habillée aussi de façon décontractée avec une jupe courte, un débardeur et des sandales plates. Elle demande alors :

- Où allez-vous donc Lisa ?

Elle regarde son amie dans les yeux et s’aperçoit d’un changement de comportement. Lisa la regarde avec dureté mais lui dit tranquillement :

- Salope, comment peux-tu m’appeler par mon prénom ? Tu as déjà oublié la leçon dans les toilettes chez Julio ?

Summer se rappelle comment sa meilleure amie l’avait traitée, comment elle avait intercepté les messages de Maître T., comment elle l’avait forcée à se déshabiller, à lécher sa chatte et à subir la fessée administrée par Abby et sa brosse à cheveux. Alors elle supplie :

- Mais Lisa, c’était vendredi. Je pensais que c’était juste sur le moment où tu as découvert qu’on me faisait chanter.

- Salope, tu dois m’appeler Maîtresse comme je te l’ai dit vendredi. Si tu ne le fais pas, un film sur lequel il y a des moments intéressants avec trois hommes partira pour James en Asie. Déclare Lisa sévèrement.

Summer regarde Steve qui revient. Elle demande :

- Lisa ? Est-ce que Steve sait ce qu’il s’est passé vendredi soir ?

- Salope, tu m’appelles Maîtresse et tu fais ce que je te dis quand je te le dis. Ou tout le monde saura ce qui s’est passé vendredi soir. Est-ce clair ?

Vaincue, Summer ne peut que répondre :

- Oui Maîtresse.

Quand Steve arrive avec les chaises il demande à Lisa :

- Où veux-tu que je les mette chérie ?

- Mets en une de chaque côté de notre amie. De cette façon nous pourrons la regarder bronzer au soleil. Ça te va Summer ?

L’enseignante est prise au piège. Si elle ne répond pas à Lisa en s’adressant à elle en tant que Maîtresse, elle court le risque qu’un enregistrement s’envole vers son mari James. Mais si elle nomme Lisa comme sa Maîtresse, Steve saura qu’elle est soumise. Elle s’allonge sans dire un mot mais Lisa s’éclaircit la gorge pour lui montrer qu’elle a été piégée. Alors elle est obligée de dire :

- Oui Maîtresse, ça me va.

- Ah mince, tu avais raison. Je ne te croyais pas mais elle t’est vraiment soumise. S’exclame Steve.

Maintenant, Summer est allongée dans son jardin, à moitié nue, devant sa meilleure amie et son mari. Elle est gênée et elle prie pour que Lisa et Steve partent rapidement afin d’écourter son tourment.

Mais quelques secondes après, elle entend le premier ordre de Lisa qui demande :

- Salope, il fait chaud ici. Va nous chercher quelque chose de frais à boire.

Summer commence à attraper sa robe mais elle entend Lisa :

- Tu n’as pas besoin de robe. Tu dois être à l’aise avec nous. Alors va à la maison et apporte-nous des bières fraîches. Amène en quatre.

Summer hésite aussi longtemps qu’elle le peut. Puis elle se met sur ses genoux en sentant ses seins ballotter. Enfin elle se relève rapidement et marche vers la maison.

Steve dit alors à Lisa :

- Ma chérie, as-tu vu ses tétons ? Je pense qu’ils ont été percés.

- Oui j’ai vu ça. Nous allons nous amuser un peu avec Summer quand elle reviendra. Regarde-moi faire et suis mon exemple.

Summer revient rapidement avec 4 bières qui étaient rangées dans le réfrigérateur. En se dirigeant vers son couple d’ami, elle tient les boissons de façon à cacher sa poitrine. Elle ne peut imaginer ce que Lisa pourrait dire en voyant ses piercings. Elle se rappelle aussi qu’elle a dit à son amie que seules les salopes se rasaient la chatte. Et maintenant elle ne porte qu’un minuscule bas de bikini qui va lui faire regretter ses paroles.

Elle donne une bière à Lisa en premier puis elle tend une deuxième à Steve. Elle tient les deux autres contre elle, les bras repliés sur ses seins. Malheureusement, les bouteilles touchent sa peau et elle se rend compte que ses tétons durcissent sous l’effet du froid.

Alors elle tombe à genoux et commence à glisser vers l’avant pour se coucher sur le ventre et cacher ses mamelons percés. Mais elle est stoppée dans son mouvement par Lisa :

- Salope, ne te couche pas sur le ventre. Mets-toi sur le dos que tu puisses nous regarder pendant qu’on te parle.

Summer redoutait d’entendre ces mots. Mais elle n’a pas d’autre choix que d’obéir. Pendant qu’elle se tourne sur le dos, elle lève les yeux vers Lisa et prie pour qu’elle soit gentille avec elle. Elle ne veut pas regarder Steve car elle sait comment il est. Il y a quelques années, lors d’une fête où son mari et elle ainsi que Steve et Lisa étaient dans un jacuzzi, il était évident que Steve voulait plus que s’asseoir à côté d’elle. Souvent, sous l’eau, les mains de Steve couraient le long de ses jambes. Il avait même pris sa main pour la poser sur sa bite dure. Summer se souvient qu’il est bien doté. Elle sort de ses souvenirs quand elle entend Lisa s’écrier :

- Salope ! Qu’as-tu fait ?

- Oui Summer, quand as-tu percé ces beaux mamelons ? Renchérit Steve.

Lisa regarde son amie dans les yeux et lui demande :

- Salope, est-ce ton Maître qui t’as fait percer tes tétons ?

Summer ne peut que répondre :

- Oui Maîtresse.

Une période de silence s’installe. Alors Summer prend une gorgée de sa bière. La fraîcheur de celle-ci, la brise légère et la tension du moment font que ses tétons durcissent encore plus. Elle avait été étonnée que les piercings gardent ses tétons droits mais avec la bière et sous les yeux de Lisa, son corps commence à la trahir.

- Salope, pourquoi ne nous racontes-tu pas comment tu as fait cela. Et n’oublie rien. Ordonne Lisa.

Summer est obligée de raconter les événements du samedi. Tout en parlant elle sent son corps de plus en plus excité. C’est peut-être le fait qu’elle n’a eu aucun contrôle sur ce qui s’est passé ou le fait qu’elle revive la journée en la décrivant en détail. Mais sa chatte devient de plus en plus humide. Elle espère que le mince tissu sur ses petites lèvres ne va pas la trahir.

Lisa et Steve sont stupéfaits. Ils ont du mal à croire que leur amie puisse être dominée par un de ses élèves. Ils ont du mal à croire aussi que Summer fut assez stupide pour envoyer des photos d’elle sur internet à quelqu’un qu’elle ne connaissait pas. Steve commence à envisager comment il peut profiter de cette situation. Mais en jetant un coup d’œil à sa femme Lisa, il lui laisse la direction des opérations pour cette après-midi.

Quand Summer a fini de raconter sa journée du samedi, elle boit rapidement le reste de sa bouteille de bière. Lisa lui tend la dernière boisson et lui demande de la boire aussi. Lisa sait par expérience que Summer ne tient pas la bière. Pour une raison inconnue, la bière saoule l’enseignante plus vite que les Margaritas de chez Julio.

Lisa attend que son amie finisse la deuxième bière puis elle lui demande de retourner à la maison pour rapporter trois autres bières ainsi que la bouteille de tequila préférée de James ainsi que du sel et des citrons. Summer n’essaie plus de couvrir ses seins alors qu’elle se met debout. Elle sent le regard de ses deux amis sur tout le parcours jusqu’à la maison. Elle tranche un citron, prend la salière et trouve la tequila dans l’armoire à alcool. Puis elle attrape trois bières dans le réfrigérateur, met la tequila sous le bras et porte le sel et le citron dans l’autre main.

Tandis qu’elle revient sur la pelouse pour rejoindre ses amis, elle s’arrête quand elle voit la tête de Lisa entre les genoux de Steve. Elle peut voir la bite de Steve qui brille de salive pendant que la tête de Lisa remonte vers le haut. D’où elle est, Summer estime que la queue der Steve mesure au moins 20 centimètres.

Elle entend Steve lui dire :

- Apporte les bières ici Summer, Lisa est occupée.

L’enseignante franchit le reste de distance jusqu’à sa serviette. Lisa continue sa fellation sur son mari. Alors que Summer regarde, son téléphone sonne. En regardant l’écran, elle voit que c’est Maître T. qui l’appelle. « Oh mon Dieu » Pense-t-elle « Dois-je répondre ? Que va-t-il m’arriver si je ne le fais pas ? »

Elle prend son courage à deux mains et décroche :

- Bonjour Maître T., ici votre salope.

Lisa s’arrête à mi-course et se tourne vers son amie. Elle la regarde pendant que celle-ci a une brève conversation avec son jeune Maître. Lisa est curieuse de savoir ce qu’ils se disent et comment en profiter. Malheureusement, son mari et elle manquent de temps car ils doivent se rendre à la fête.

Quand Summer repose le téléphone, Lisa peut voir qu’elle est préoccupée. Alors elle lui demande :

- Qu’est-ce qui se passe salope ? Que voulait ton Maître ? Qu’est-ce qu’il t’a demandé de faire ?

Summer hésite quelques secondes avant de donner une réponse. Elle ne sait pas si elle doit tout dire. Elle a peur, qu’avec son voisin curieux, elle ne puisse continuer à garder sa situation secrète.

Maitre T. lui a ordonné de retirer son bas de maillot de bain et de montre les piercings de sa chatte. Elle doit se tenir devant ses amis en écartant les jambes ainsi les lèvres de sa chatte. Ensuite elle doit faire ce que Lisa lui ordonnera.

Alors, sous les regards de Steve et Lisa, elle se met devant eux et baisse lentement sa culotte sur ses hanches puis ses genoux et elle la laisse tomber à ses pieds. Elle se dégage rapidement du string et écarte les jambes. Et tout en regardant Lisa dans les yeux, avec ses mains tremblantes elle tire ses petites lèvres afin d’ouvrir sa chatte et montrer les deux anneaux dans chacune de ses lèvres. Maître T. lui a demandé de rester dans cette position jusqu’à ce qu’il lui soit dit de faire autrement. Quand l’un des deux lui parlerait, elle devait demander à Lisa de prendre une photo avec son portable et de l’envoyer à Maître T.

Lisa et Steve restent stupéfaits de voir leur amie, professeur d'anglais et épouse du meilleur ami De Steve, James, devant eux, les jambes et les lèvres de sa chatte écartées. Ils constatent qu'elle est intégralement rasée et que chaque petite lèvre de son sexe est ornée d’un anneau doré. Ils peuvent voir aussi que la chatte est brillante d'humidité et que son clitoris est érigé. Steve ne peut croire ce qu'il voit alors il est le premier à poser une question :

- Salope, Pourquoi es-tu devant nous dans cette position ?

L'enseignante répond d'une petite voix :

- J'ai été chargé par mon Maître de m'expliquer de cette manière.

- Alors tu es une salope obéissante ? Ton Maître t'a demandé de te tenir devant nous pour nous montrer ta chatte rasée et tes piercings. Es-tu vraiment une salope obéissante ? Demande Lisa.

- Oui Maîtresse Lisa. Et je dois vous demander d'utiliser mon téléphone portable pour prendre une photo de moi dans cette position et de l'envoyer à mon Maître. Répond Summer honteuse.

Voulant profiter de la situation, Lisa ordonne à son amie :

- Salope, je veux que tu t'inclines et que tu prennes ton téléphone portable. Ensuite tu ne bouges plus jusqu’à ce que je te le dise. Puis tu passes tes mains derrière toi et tu écartes bien tes fesses pour que j'ai une meilleure vue sur ta chatte rasée.

Sans dire un mot, Summer se tourne sur la serviette et va prendre son portable, puis elle se plie au niveau de la taille, écarte les jambes et saisit ses fesses pour les écarter. Lisa n'est pas satisfaite et lui demande d'écarter encore plus. Après avoir obéi Summer sent les doigts de Lisa tirer légèrement sur les piercings de son sexe. Les doigts posés sur sa chatte et la traction sur les anneaux font trembler son corps d'excitation. Elle ne peut croire que son corps réagisse à ce genre de stimulation.

Satisfaite de l'inspection, Lisa lui demande de donner son téléphone à Steve. Celui-ci demande alors à l'enseignante de reprendre sa position initiale. Summer se place devant eux en écartant ses jambes et les lèvres de sa chatte. Elle veille à bien regarder directement l'objectif du smartphone. Steve prend une photo puis demande à Summer de reprendre l'autre position, penchée en écartant ses fesses. Il prend une deuxième photo et remet l'appareil à sa femme. Celle-ci trouve rapidement le numéro de Maître T. et envoie les deux images.

Pendant qu'ils attendent une réponse, Lisa demande à son amie de s'allonger sur le dos sur la serviette. Puis elle demande à son mari de sucer en douceur les deux mamelons de l'enseignante pour les rendre humides. Quand l'homme a accompli cette tâche, Lisa verse du sel sur chaque téton. Puis elle et son mari, tout en tenant une moitié de citron dans leur main, prennent chacun un des tétons en bouche et utilisent leur langue pour lécher le sel. Summer a l'impression que ses seins sont en feu mais cela stimule encore plus son corps. Enfin, Lisa et Steve se lèvent et prennent une longue gorgée de tequila avant d'aspirer le jus des morceaux de citron.

Ensuite Lisa répand du sel sur toute la longueur de la bite en semi-érection de son mari. Et quand elle est convaincue d'avoir mis une quantité suffisante, elle ordonne à Summer de sucer Steve jusqu'à ce qu'il bande correctement, et cela fait, de boire une longue rasade de tequila.

L’enseignante, obéissante, s'agenouille entre les jambes de l'homme et prend sa queue dans sa bouche. Elle pense que le sel donne une autre texture et une autre saveur à une bite. Elle s'applique à nettoyer le membre jusqu'à ce qu'il soit bien raide. Elle ne peut pas prendre la bite entièrement dans sa bouche alors elle nettoie la base avec sa langue avant de sucer le gland.

Pendant ce temps Lisa l'encourage. Elle la traite de salope et lui dit qu'elle doit faire la meilleure fellation de sa vie ou alors elle en parlera à son Maître.

Sous pression par l'agression verbale et sa dégradation de son amie Lisa, Summer sent son corps réagir à l'humiliation, le goût du sel dans sa bouche et le sexe en train de se raidir de Steve. Elle veut prouver à Lisa qu'elle peut amener son mari au bord de l'orgasme. Elle essaie de prendre toute la longueur du sexe maintenant raide dans sa bouche. Cette raideur montre qu'il n'est pas loin de jouir. Elle sent les mains de l'homme se poser de chaque côté de sa tête pour la guider. Steve commence à forcer sa bouche de plus en plus rapidement.

Mais Lisa interrompt l'action en disant :

- OK salope, ça suffit. Prends la tequila et bois jusqu'à ce que je te demande d'arrêter.

Elle tend la bouteille à son amie soumise. Elle veut la forcer à prendre plusieurs rasades afin de la désinhiber. Elle veut profiter de Summer avant que son mari et elle aillent à la fête. Elle veut prendre un peu de plaisir. Dommage qu’ils ne puissent pas amener une salope à ce genre de fête. La plupart des invités sont des clients de l’entreprise de Steve. Elle aurait pu offrir Summer en échange de bons de commande. Elle est sûre qu’elle aurait trouvé le moyen de l’humilier davantage.

- Bien salope, prends quelques bouchées des citrons là. Ordonne Lisa.

Summer ôte le goulot de la bouteille de sa bouche et tousse quand la téquila brule sa gorge. Un peu de l’alcool s’échappe de sa bouche mais elle le récupère avec sa langue. Elle prend ensuite une moitié de citron dans chaque main et les suce afin de calmer le feu de la téquila pour pouvoir respirer de nouveau normalement. Lisa la complimente :

- Tu es une bonne chienne obéissante. Je suis satisfaite de tes efforts à sucer mon mari. Sa bite a vraiment durci.

Summer répond :

- Merci Maîtresse, je suis heureuse que cela vous ait plu.

Lisa continue :

- Salope, ton Maître t’a prêté à moi pour le reste de la journée. Mais nous devons aller à une fête et donc nous n’allons pas avoir le temps de t’humilier de façon appropriée et de t’utiliser convenablement. Donc nous allons nettoyer le jardin et rentrer dans la maison.

Lisa et Steve attrapent leurs chaises et rentrent dans la maison. Ils quittent leur amie, lui laissant la corvée de ramasser les bouteilles de bière, la téquila, les pelures de citron, sa serviette, sa robe, l’huile de bronzage et son string. Summer titube un peu lorsqu’elle se dirige vers la maison.

Alors qu’elle arrive à la porte de son patio elle entend Lisa lui ordonner :

- Salope, étale ta serviette sur ta terrasse face à la maison de ton voisin Sam. Ensuite tu t’allonges et tu caresses ta chatte jusqu’à ce qu’elle soit vraiment inondée. Mais tu n’as pas le droit de jouir.

Sans hésitation et sans volonté de se rebeller, l’enseignante pose au sol les bouteilles et les autres ingrédients. Ensuite elle étale sa serviette de façon que son sexe soit face à la maison du voisin. Si celui-ci est sur son balcon et s’il regarde, il pourra voir ce que fait Summer. Et il pourrait même lui donner des ordres lui-même. Quand elle s’allonge sur le dos et que son corps entre en contact avec la serviette, elle se raidit à l’idée de ce que va voir son voisin Sam. Elle hésite un long moment mais elle entend bientôt Lisa crier :

- Salope, caresse ta chatte MAINTENANT.

Soumise mais excitée aussi, Summer s’allonge sur la serviette, jambes écartées. Puis elle descend une main vers son entrejambe jusqu’à ce qu’elle entre en contact avec son clitoris. Son corps tremble. Elle est au bord de l’orgasme. Son exhibition forcée devant ses amis, l’obligation de montrer ses piercings et maintenant le fait d’obéir aux ordres de Lisa et de se retrouver sous la fenêtre du voisin en train de se caresser l’amènent près de l’orgasme.

Voyant qu’elle est prête à jouir, Lisa la stoppe brutalement :

- Arrête salope ! A quatre pattes et viens nous rejoindre !

Les genoux de Summer se posent sur le béton de la terrasse et c’est douloureux. Il y a 3 mètres entre sa serviette et l’entrée de la maison. Elle se déplace lentement jusqu’au perron de la porte où elle entend son amie commander :

- Ok salope, monte sur la table de la cuisine ! Nous allons nous amuser avec ta chatte et ta bouche.

Comme demandé Summer monte sur la table en chêne rectangulaire de la cuisine. Elle s’allonge dessus, les talons de ses pieds posés sur les bords afin de laisser l’accès à son sexe. Soudain, elle sent une langue, celle de Steve se poser sur ses petites lèvres. Elle sent les dents tirer sur les anneaux dorés et la mordiller. Puis elle se rend compte qu’un doigt s’introduit dans sa chatte bien humide, puis un second. Lentement, la langue de Steve s’éloigne de ses piercings et remonte vers son clito. L’homme fait une pause, le temps d’introduire un troisième doigt dans l’antre chaude. Steve commence à pomper la chatte de Summer avec ses trois doigts, en rythme avec sa langue qui titille le clitoris de l’enseignante.

Alors que Summer apprécie les stimulations de Steve, elle entend Lisa dire :

- Bien salope, maintenant il faut que tu occupes ta langue.

Summer sent les jambes de son amie enserrer sa tête. Puis Lisa descend lentement sa chatte sur sa bouche.

Tout d’abord, l’enseignante est réticente à faire plaisir à sa Maîtresse. Quand Lisa s’en rend compte, elle saisit et commence à tirer et tordre les tétons récemment percés, faisant crier Summer. Rapidement le cri est étouffé par la chatte de Lisa se posant sur la bouche de la soumise.

Tandis que Steve continue à sucer son clitoris et baiser sa chatte avec ses doigts, l’enseignante succombe à ces stimulations et se met à lécher et sucer son amie. Elle est un peu surprise du léger goût de miel. Lisa, voulant l’aider, avait recherché dans les armoires de la cuisine une douceur pour sa chatte.

Lisa continue à tirer et tordre les seins de son amie, mais moins violemment. Elle est étonnée de voir que la pression constante sur les piercings ne cause plus de douleur mais de l’excitation.

Quant à Steve, il continue à travailler la chatte de l’enseignante avec sa langue et ses doigts. Mais, sa main libre atteint le cul de la femme afin de trouver le petit anus serré. La combinaison de sa salive ainsi que du jus de chatte de Summer a bien lubrifié la région. Si bien qu’il n’a pas de problème pour introduire son index d’abord, suivi bientôt de son majeur.

Le corps de Summer ne peut plus résister aux stimulations de son couple d’amis. De plus, le fait qu’ils soient depuis longtemps des amis de son mari James augmente la honte de sa soumission et l’excite d’autant plus. Son corps la trahit et un orgasme la traverse. Son cri de jouissance est étouffé par la chatte de Lisa qui appuie sur sa bouche et sa langue.

Pendant qu’elle se remet lentement de cet orgasme, elle entend Lisa ordonner :

- Salope, entre ta langue dans ma chatte ! baise-moi avec ta langue.

Summer force sa langue aussi profondément qu’elle le peut dans la chatte de sa Maîtresse.
Sans avertissement elle sent le gland de Steve s’enfoncer lentement dans son vagin détrempé. L’homme n’a pas de problème pour mettre sa bite entière dans le sexe de l’enseignante. Il peut sentir l’utérus essayer de se refermer sur sa queue.

Summer sent Lisa commencer à se balancer sur son visage. Sa langue est complétement dans le vagin de son amie et son nez frotte contre son clitoris. Elle s’aperçoit que Steve écarte ses jambes. Il demande à sa femme de les attraper et de les tenir pour qu’il puisse s’enterrer encore plus dans le sexe chaud de leur soumise.

Lisa tire les jambes de Summer pour faire plaisir à son mari. Mais elle réfléchit et demande à son mari de patienter une minute. Elle se soulève de dessus Summer et descend de la table. Summer peut la voir attraper du beurre d’arachide qu’elle étale sur son cul et sa chatte. Tandis que Lisa remonte sur la table et se tourne vers son mari, elle demande à l’enseignante de bien nettoyer son cul et son sexe afin qu’il ne reste plus de beurre. Elle lui ordonne aussi d’accorder une attention particulière à son clito.

Accordant ses mouvements de hanche avec la langue de Summer, Lisa se penche et attrape les jambes de l’enseignante pour les ramener vers sa poitrine. Dans cette position, son mari a un accès direct sur le vagin ouvert, et un accès facile sur le cul bien lubrifié.

Avec un clin d’œil discret, Lisa indique à son mari qu’il est temps pour lui de posséder le cul de Summer. Alors que Steve commence à retirer sa bite de la chatte de l’enseignante, sa femme lui indique d’attendre que leur soumise lui suce bien la chatte. Celle-ci ne se doute pas du plan de Lisa qui expose son cul bien lubrifié par son propre jus de chatte.

Lisa écarte encore plus les jambes de Summer. Steve baisse la tête sur la chatte de la soumise, recommence à la lécher et laisse un filet de salive couler vers son anus. Summer réagit et son corps se tend sous un nouvel orgasme.

En se remettant de cette nouvelle jouissance, elle entend Lisa gémir et crier :

- Vas-y salope, suce bien mon clito, je vais jouir.

Summer veut plaire à sa Maîtresse et afin de prouver sa soumission, elle colle son visage de façon que ses lèvres trouvent le clitoris de son ami. Puis elle commence à le sucer. Cette position met le nez de Summer directement contre le trou du cul de Lisa. Sur cette sensation, Lisa jouit tandis que Steve pose la tête de sa queue contre l’ouverture anale de l’enseignante.

Il commence à pousser lentement sa bite dans le cul leur amie et il est étonné de sentir que les jambes de la femme sont tirées encore plus. Il regarde et remarque que ce n’est plus sa femme qui tient les jambes mais la soumise elle-même.

Une fois que Lisa a récupéré de son orgasme, elle descend de la table et pose sa tête à côté de celle de son ami. Elle lui chuchote à l’oreille. Elle lui dit qu’elle est une bonne salope, que la prochaine fois elle l’emmènera à la fête d’entreprise de Steve où elle sera utilisée par tous les clients et que même les femmes la baiseront avec un gode ceinture. Pendant ce temps Steve a complétement enterré sa bite dans le cul de Summer. Celle-ci sent les couilles de l’homme taper contre ses fesses.

Lisa commence à tirer légèrement sur les piercings dans les mamelons de son amie jusqu’à ce que celle-ci la supplie d’arrêter. Lisa lui dit que pour cette fois elle va être compatissante avec elle car elle sait qu’ils lui font mal encore. Donc elle lâche les tétons de la pauvre enseignante et fait courir ses doigts sur son ventre jusqu’à la chatte. Elle écarte les petites lèvres puis stimule le clitoris avec un doigt tandis qu’un autre pénètre le vagin.

Le doigt de Lisa commence à baiser la chatte de Summer en rythme avec les coups de Steve dans son cul. Sous l’excitation, l’enseignante pose sa main sur la chatte de son amie et commence à la caresser. Mais Lisa se dégage et dit :

- Salope, si tu veux caresser une chatte alors touche la tienne. Toutefois je ne t’autorise pas à jouir avant d’avoir ma permission. Obéis moi ou les conséquences seront mauvaises pour toi.

Elle rajoute ensuite à l’attention de son mari Steve :

- Vas-y Steve, baise cette salope durement et rapidement.

Immédiatement, Steve prend le rythme. Quand il baisse les yeux il voit Summer titiller son clito avec un doigt tout en se baisant avec deux autres. L’homme saisit les jambes de l’enseignante, les réunit et les presse contre sa poitrine. Quand les genoux de la femme touchent ses seins, Steve pousse sa bite encore plus profond dans le cul de la soumise. Cette pénétration profonde associés à ses jambes pressées contre sa poitrine et ses doigts enfoncés dans sa chatte cause un nouvel orgasme à Summer. C’est exactement ce que Lisa souhaitait.

Steve continue de pilonner le cul de Summer. Quand Lisa le voit approcher de l’orgasme, elle lui demande de se retirer et de forcer sa bite dans la gorge de la salope. Steve sort du cul de l’enseignante et aide Lisa à la mettre sur le ventre. Ils font en sorte que la tête de Summer soit juste en dehors de la table. Steve se place devant leur victime et commence à forcer sa queue dans sa bouche. Mais Summer fait l’erreur de refuser de lui sucer son membre après qu’il soit passé dans son cul.

Au même moment, elle ressent une violente douleur sur son cul et elle entend Lisa dire à son mari :

- Attrape les bras de cette chienne, nous allons lui apprendre l’obéissance.

Pendant qu’il tient les bras de Summer, Steve regarde sa femme attraper les pieds et les lier à chaque pied de table de la cuisine. Il remarque qu’elle utilise deux paires de collants comme liens.

Quand Lisa est convaincue que Summer est bien attachée, elle se penche pour lui murmurer à l’oreille :

- Salope, je t’ai demandé de ne pas jouir. Je t’ai bien dit que tu serais punie si tu jouissais sans ma permission.

Et elle continue à haute voix :

- Steve, tiens-lui bien les poignets. Je vais prendre cette grande règle et enseigner l’obéissance à ce professeur d’anglais.

Soudain, Summer réalise ce qui va lui arriver. Elle se met à pleurer :

- Lisa, arrête ça. Pourquoi me fais-tu ça ? Je pensais que nous étions de bonnes amies.

Rapidement Lisa répond :

- Trop tard salope. Tu m’as désobéi pour la dernière fois. Tu te souviendras de cette leçon la prochaine fois quand je te demanderai de m’obéir. Et je ne suis plus ton amie, je suis ta Maîtresse.

Quand elle finit de prononcer ces mots, elle donne un grand coup avec la règle sur les fesses de Summer. Son but et de couvrir entièrement les fesses de sa victime avec la règle. Après 10 coups, elle remarque qu’elle a presque complétement réussi. Des lignes rouges se forment sur la chair tendre. Lisa se souvient que Summer doit donner des cours demain et elle ne veut pas interférer avec les leçons de Maître T. mais elle est contente de l’avoir remise à sa place. Elle lui demande alors :

- Salope, comprends-tu où est ta place maintenant ?

Summer répond rapidement :

- Oui Maîtresse.

- Alors tu vas sucer la bite de Steve comme je l’ai demandé ?

- Oui Maîtresse.

Lisa dit alors à son mari :

- Steve, colle lui ta bite dans cette bouche de chienne. Je veux qu’elle soit propre avant que nous allions à la fête.

L’homme relâche les bras de Summer et lui attrape la tête. Quand sa queue approche des lèvres de l’enseignante, Lisa pense qu’elle n’est pas assez enthousiaste alors elle donne un autre grand coup de règle sur les fesses exposées. Summer crie :

- NON.

Steve en profite pour glisser son membre encore en érection dans la bouche ouverte. Pour faire bonne mesure, Lisa donne encore deux coups de règles.

Summer sent la bite pénétrer sa bouche. Elle goûte la saveur de son cul. Mais elle est plus gênée par la pensée de l’endroit d’où vient cette bite que par le goût. Tandis que Steve lui baise le visage, elle sent soudain quelque chose de froid entre ses fesses. Elle entend Lisa dire :

- Salope, je pense qu’une bouteille froide sur ton cul va diminuer la douleur.

Mais Summer ne connait pas le plan de Lisa qui veut bien sur utiliser la fraicheur de la bouteille de bière pour atténuer la douleur sur ses fesses mais qui veut aussi insérer la bouteille dans son cul pour lui faire un lavement à la bière.

Alors que Steve tient encore solidement la tête de l’enseignante, sa femme se déplace entre ses jambes toujours écartées. Elle trouve son cul encore ouvert par la queue de son mari et y insère le goulot de la Corona. Elle sent que sa victime veut se retirer mais les collants tiennent ses jambes en place.

Presque sans effort, elle peut insérer complétement la longueur du goulot de la bouteille. Puis elle la soulève pour que la bière froide coule facilement dans le cul de l’enseignante.

Summer sent le liquide froid pénétrer ses entrailles. Elle a des crampes à l’estomac. Elle sent aussi le sexe de Steve qui lui étire les lèvres au maximum. Avec une dernière poussée, l’homme fourre toute la longueur de sa bite dans sa bouche et sa gorge. Puis il éjacule et vide une grande quantité de sperme dans la gorge de la femme de son meilleur ami.

Tandis que Steve finit de se vider dans la bouche de Summer, sa femme Lisa veut que son amie ait un autre orgasme. Donc elle maintient la pression sur la bouteille de bière. Summer sent le liquide froid couler sur sa chatte et sur la table de la cuisine.

Elle sent aussi que ses intestins veulent expulser la bière de son corps. Elle resserre ses muscles abdominaux afin de maintenir le liquide à l’intérieur et supplie Lisa :

- Maîtresse, je dois aller aux toilettes, la bière me brule les entrailles. S’il vous plaît Maîtresse.

- Bien sur Salope, tu peux y aller, je ne veux pas abimer ta cuisine. Dit Lisa avec compassion.

Summer se lève de la table tout en plaçant sa main sur son cul, de peur que la bière sorte avant qu’elle n’ait le temps d’aller aux toilettes. A mi-chemin elle entend Lisa dire :

- Où vas-tu salope ?

- Je vais à la salle de bain juste à côté de la cuisine. Dit rapidement Summer.

Lias l’attrape par le bras et la force à se mettre face à elle :

- Salope, puisque tu es une chienne et parce que tu ne m’as pas obéi immédiatement je ne t’autorise pas à utiliser des toilettes. Comme une chienne tu vas devoir trouver un endroit dans ton arrière-cour.

Sur ces mots, Steve ouvre la baie vitrée de la terrasse et sa femme pousse Summer dehors. Aussi rapidement Steve verrouille la baie vitrée et se retourne vers sa femme. Lisa ricane. Son mari sait que Summer est en difficulté. Il s’excuse et se rend à la salle de bain pour se nettoyer.

A l’extérieur l’enseignante trépigne en essayant de trouver un moyen d’expulser la bière sans que son voisin Sam JOHNSON ne puisse la voir. Il n’y a pas vraiment d’endroit hors de vue du voisin. Alors elle s’accroupit à côté d’une des azalées qui la cache le plus.

Une fois qu’elle est convaincue que ses intestins sont complétement vidés, elle cherche et trouve le tuyau d’arrosage. Elle ne souhaite pas avoir un souvenir de ce qu’elle subit si près de la maison. Alors elle nettoie le sol où elle a été forcée de se vider. Soudain elle sent la présence de Lisa derrière elle. Celle-ci prend le tuyau d’arrosage et dit :

- Viens salope, je vais t’aider à nettoyer. Penche-toi sur la table de la terrasse que je puisse te laver rapidement.

Summer la supplie :

- Lisa s’il te plaît ne fais pas ça. Sam JOHNSON pourra voir tout ce que tu me fais.

Rageusement Lisa répond :

- Salope, si tu m’appelles encore par mon nom, je veillerai à ce que tout le quartier sache quelle salope tu es et que tu baises avec un de tes élèves. Allonge-toi sur la table TOUT DE SUITE !

Summer sait qu’elle n’a pas le choix. Elle ne peut pas se permettre que ses voisins découvrent sa soumission à un de ses élèves.

Alors qu’elle se positionne sur la table, elle espère que Lisa sera gentille et se tiendra derrière elle de façon à cacher la vue à Sam. Elle se met dans une position où son voisin pourra le moins voir ce que va faire Lisa. Sa plus grande peur est que son voisin ait tout vu ce qui est arrivé et devienne son prochain tourmenteur.

- Ecarte tes fesses avec tes mains salope. Je vais te nettoyer rapidement. Déclare Lisa.

La table du patio est ronde et la seule partie de corps de Summer qui peut y reposer est son torse. Ses mamelons sont pressés contre le bois de la table tandis que ses jambes sont écartées afin qu’elle puisse bien se pencher et se reposer sur le meuble. Pendant qu’elle met ses mains derrière elle pour écarter ses fesses elle repense à la situation où l’a mise un simple envoi de photo sur internet. On n’est que dimanche après-midi et elle a déjà été l’esclave d’un de ses élèves, soumise à sa meilleure amie dans un restaurant, fessée avec une brosse à cheveux par une serveuse. Ses mamelons et les lèvres de sa chatte ont été percés. Elle a été prise par Marco le tatoueur ; Elle a été obligée d’acheter des vêtements de pute. Et maintenant sa Maîtresse va la doucher avec un tuyau d’arrosage dans son arrière-cour. « Oh Summer qu’es-tu devenue ? » Pense-t-elle.

- C’est bien salope, écarte bien ces fesses et laisse-moi voir tes piercings. Dit Lisa.

Puis elle demande agressivement :

- Tu sais que tu n’es plus qu’une salope qui doit être dégradée et humiliée, une chienne qui aime être abusée et qui réclame de plus en plus de bites. N’est-ce pas salope ?

Summer ne répond pas immédiatement car l’eau froide du tuyau arrose ses fesses. Cela lui apporte un certain soulagement. Mais se soumettre à ce traitement, les insultes de son amie, l’humiliation d’être allongée sur la table de son patio en écartant ses fesses, l’amène près d’un autre orgasme. « Quel est le problème avec moi » pense-t-elle encore.

- Dis-moi Salope de quoi tu as besoin ? Crie Lisa.

- Maîtresse je dois servir et vous plaire. Répond la pauvre enseignante humiliée.

Lisa change le tuyau d’arrosage sur le mode jet puis commence à nettoyer le cul et l’anus de Summer. Puis elle déplace le jet sur et dans la chatte de sa victime. Au bout de quelques minutes elle vise le clitoris de son amie. Mais comme elle n’y arrive pas facilement elle lui demande de se retourner et de bien écarter les lèvres de sa chatte.

En raison de la taille de la table et pour s’allonger confortablement, Summer y place son dos, la tête en dehors et les jambes largement écartées. Cela va à Lisa qui peut maintenant bien diriger le jet sur le clito exposé.

- Ecarte bien tes petites lèvres Salope, je veux une vue parfaite sur ton clito excité.

Une fois que l’enseignante a obéi, elle sursaute sous la pression de l’eau sur son intimité. Mais elle ne bouge pas de la table. Lisa regarde et s’applique à bien viser. Ce qu’elle ne sait pas c’est que Sam JOHNSON regarde par-dessus son épaule. Dans son imagination et même s’il fantasmait parfois sur sa voisine, il n’aurait jamais pu envisager un tel spectacle.

Il continue à regarder et voit Lisa tourner autour de Summer et placer sa chatte sur la bouche de l’enseignante. Il voit le jet d’eau arrosé le sexe de sa voisine et il voit celle-ci sortir sa langue pour effleurer la chatte de son amie. Il ne faut pas longtemps avent que Lisa ne se torde sous l’effet d’un orgasme. Au même moment elle sent des mains se poser sur ses seins. Son mari Steve les a rejoints sur la terrasse. Il n’en fallait pas plus pour qu’elle écrase sa chatte sur la bouche et la langue de Summer et qu’elle explose de plaisir.

- Maintenant salope, tu vas rester dans cette position mais je veux que tu écartes encore plus tes jambes. Ordonne Lisa.

Puis elle dit à son mari :

- Steve peux-tu aller chercher une autre Corona et la bouteille de téquila s’il te plait.

Lorsque celui-ci revient elle lui dit :

- Mets la bière dans la chatte de cette salope et assure-toi qu’elle y est bien enterrée.

Steve obéit et Summer sent la bouteille froide qui glisse dans sa chatte. Elle peut sentir le contenu froid couler dans son vagin. Puis Lisa force sa bouche avec la téquila. Elle essaie de tourner la tête mais elle reçoit une gifle. Alors elle ouvre la bouche. La téquila lui brule la gorge mais elle n’ose pas refermer sa bouche.

Une fois que Lisa est satisfaite de la proportion de liquide avalée par son amie elle lui demande de caresser son clitoris tout en se baisant avec la bouteille.
L’esprit embrumé, Summer saisit le fond de la bouteille et commence à pilonner sa chatte imbibée de bière. Elle entend Lisa qui continue à l’insulter et l’avilir, qui lui dit qu’elle n’est qu’une salope et qu’aujourd’hui est le début de sa servitude envers sa Maîtresse.

Pendant ce temps, Sam JOHNSON continue de regarder l’humiliation de sa belle voisine. Il vérifie en permanence sa caméra vidéo pour s’assurer que tout la scène est enregistrée. Il s’assure de ne pas manquer de batterie ni de place sur la carte mémoire.

Alors que Summer approche de l’orgasme, elle sent les mains de Lisa qui commencent à presser et titiller ses seins et ses mamelons. Lisa prend soin de ne pas trop tirer les tétons afin qu’ils ne soient pas trop douloureux le lendemain pour porter un soutien-gorge. Elle se doute que Maître T. a de grands projets pour cette salope demain.

Lisa dit à Summer qu’il est temps pour elle de jouir. Mais avant, elle doit forcer la bouteille encore plus profonde dans sa chatte. Pour l’aider, Lisa et Steve saisissent chacun une des jambes et les écarte vers le haut. Cela entraine deux conséquences. D’abord, cela permet à la chatte de la soumise de s’ouvrir encore plus mais cela permet également à Sam Johnson d’avoir une meilleure vue du sexe de sa voisine. Du coin de l’œil, Lisa l’avait vu sur son balcon. Elle voulait s’assurer qu’il sache que Summer était soumise et qu’elle en était sa Maîtresse.

Enfin capable d’enfoncer la bouteille de bière presque complétement dans sa chatte, Summer est récompensée par les mots :

- Jouis maintenant salope !

Summer se tord sur la table tout en frottant furieusement son clitoris. Elle force la bouteille aussi loin qu’elle le peut dans ses entrailles. Elle veut remonter ses genoux sur sa poitrine mais ses bourreaux tiennent fermement ses jambes. Summer commence alors à ruer et laisse échapper un gros gémissement :

- AAAAAAAHHHHH, je jouis… Oh mon Dieu, c’est si bon….

Le couple relâche enfin ses jambes et les repose sur le sol du patio. Summer reste immobile, la tête en arrière hors de la table. Quand elle ouvre les yeux, elle peut encore voir la chatte rasée de son amie. Elle voit aussi Steve qui la regarde avec envie, une grosse bosse dans son pantalon.

Elle est réveillée de sa torpeur orgasmique par Lisa :

- Salope, il faut que nous partions. Tu es libre de faire ce que tu veux. Mais tu ne dois pas porter de vêtements pour le reste de la journée.

Après ces mots, Steve et Lisa entrent dans la maison pour récupérer leurs affaires. Summer les suit mais ne dit rien.

Quand le couple se dirige vers la porte d’entrée, Lisa se retourne et fait signe à l’enseignante de les rejoindre. Quand elle est près d’eux, Lisa l’attrape par la taille et l’attire vers elle. Les deux paires de seins sont collées Lisa colle ses lèvres contre celle de son esclave et lui donne un baiser langoureux.

Quand elle a fini elle pousse Summer vers son mari. Celui-ci l’embrasse en l’attirant vers lui en posant ses mains sur les fesses encore douloureuses de la fessée. Le baiser de l’homme est à la fois passionné et agressif. Sa langue recherche celle de Summer. Celle-ci lui rend le baiser. Elle se sent si bien, comme si c’est la première fois qu’elle est bien traitée.

Mais Lisa interrompt le moment en disant :

- Ca suffit Steve. Nous devons partir et la salope doit nettoyer sa maison.

Le couple part en laissant Summer complétement nue et pleinement satisfaite avec une envie d’être encore utilisée. « Que suis-je vraiment ? » se demande-t-elle.

A suivre…








Les avis des lecteurs
 

À quand la suite ? :)

 
 

super histoire! j'en lis pas mal sur Hds, mais je pense que c'est une des meilleures!

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Trouchard


 
Souvenirs 02 - Récit érotique publié le 07-06-2018
 
Souvenirs 01 - Récit érotique publié le 30-05-2018
 
Le chantage de Summer - Chapitre 9 - Récit érotique publié le 22-04-2018
 
Le chantage de Summer - Chapitre 8 - Récit érotique publié le 04-01-2018
 
Le chantage de Summer - Chapitre 7 - Récit érotique publié le 22-12-2017
 
Le chantage de Summer - Chapitre 6 - Récit érotique publié le 02-12-2017
 
Le chantage de Summer - Chapitre 5 - Récit érotique publié le 25-11-2017
 
Le chantage de Summer - Chapitre 4 - Récit érotique publié le 21-10-2017
 
Le chantage de Summer - Chapitre 3 - Récit érotique publié le 16-10-2017
 
Le chantage de Summer - Chapitre 2 - Récit érotique publié le 13-10-2017
 
Le chantage de Summer - Chapitre 1 - Récit érotique publié le 08-10-2017
 
La pute de l'entreprise - Chapitre 4 - Récit érotique publié le 04-10-2017
 
La pute de l'entreprise - Chapitre 3 - Récit érotique publié le 21-09-2017
 
La pute de l'entreprise - chapitre 2 - Récit érotique publié le 19-09-2017
 
La pute de l'entreprise - chapitre 1 - Récit érotique publié le 07-06-2016
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Trouchard...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par epicurienmature le 2018-09-19 ....
• Par TiFlo le 2018-09-19 ....
• Par cple62500 le 2018-09-19 ....
• Par Matt le 2018-09-19 ....
• Par Homme coquin le 2018-09-19 ....
• Par zulilas le 2018-09-18 ....
• Par LaCérébrale1988 le 2018-09-17 ....
• Par bilboHDS le 2018-09-17 ....
• Par difale le 2018-09-16 ....
• Par Coulybacathebigblackcock27cm le 2018-09-16 ....