... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Il est temps de tout dire 5


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par SabineG [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur femme. - Email :

• 6 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.5 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.0
• L'ensemble des récits érotiques de SabineG ont reçu un total de 23 402 visites.

sexe récit : Il est temps de tout dire 5 Histoire érotique Publiée sur HDS le 13-01-2018 dans la catégorie Entre-nous, hommes et femmes
Tags: Autobiographie   Bourgeois   Cocufiage adultere 
Cette histoire de sexe a été affichée 3396 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Il est temps de tout dire 5 ( 8.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Il est temps de tout dire 5 ( 9.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :




Il est temps de tout dire 5

Vendredi :
Texto de 8h22 : « dsl belle brune, très oqp auj., impossible de te voir, peut-être demain »
Quel gougeât ! Me jeter aux ordures comme ça, par un simple sms écrit à la va vite. J’aurais dû m’en douter ! Le respect et les hommes ne se croisent que très rarement et en général par un hasard aussi heureux que passager. Je fumais de rage … et de frustration il me fallait bien l’admettre aussi.
Ma douche du matin venait de me rappeler le plaisir coupable, intense et troublant de la veille et dont il me restait des traces gluantes entre les fesses. Je voulais recommencer. Je voulais à nouveau me sentir forcée et pleine. J’avais honte et en même temps je m’en voulais d’avoir attendu si longtemps. Toujours ce mélange de culpabilité et de désir qui m’attise depuis cette fameuse semaine et qui me brule encore aujourd’hui.
Bien décidée à ne pas me laisser abattre je m’habillai sexy, talons, bas, jupe plutôt courte et légère, chemiser laissant apercevoir mon joli soutien-gorge « Maison Lejaby » noir. Le tout sous un petit blouson de cuir un peu rebelle. Vous l’aurez noté, j’avais sauté le pas et consciemment décidé de ne pas mettre de culotte. Je passai la matinée sur la presqu’ile à faire du lèche vitrine et à sentir l’air du temps autour de moi. Et dieu comme ‘l’air du temps’ avait changé en quelques jours !
A chaque instant je pouvais sentir le regard des hommes, leurs sourires, les vibrations animales qui m’entouraient. J’ai même eu droit à un clin d’œil d’un jeune homme, milieu de la trentaine, pas mal du tout par ailleurs. Un clin d’œil ! A moi ! La femme totalement transparente, frustrée du début de semaine ! Moi la mère de famille bien froide ! J’avais du vraiment changer et je me sentais bien dans cette nouvelle peau.
La journée était ensoleillée et douce, une météo idéale pour mon nouveau « moi ». Repas en terrasse, sourires, « je peux vous offrir un café ? », « non merci » mais partout le charme et le désir. Je me sentais belle et nouvelle. Il était temps !
Texto de 15h47 : « Je peux me libérer, rejoins moi devant la FNAC à 17h, débrouille toi pour passer la nuit, tu rentreras chez toi demain midi. A toute »
Non mais quel salaud ! Pour qui se prend-il celui-là ? Il suffit de me siffler et j’accoure ouverte ?
16h49, j’étais devant la FNAC, impatiente, un peu en colère – juste assez pour préserver un peu de mon self-estime – mais surtout très excitée. Mentir à mon mari était devenu une seconde nature et je ne me sentais plus vraiment coupable. Cette fois-ci je lui inventai une urgence avec une amie proche qui nécessitait ma présence pour la nuit alors qu’elle avait un problème de santé avec son fils ainé. « J’espère que tout ira bien pour elle et pour son fils, c’est bien que tu l’aides. On se voit demain midi, pas de souci, ne t’inquiète pas » me dit-il. Je le remerciai. A moi la première nuit adultère complète !
17h05, personne.
17h12, personne.
« Ah le salaud ! S’il m’a posé un lapin il s’en souviendra ! Je veux bien tout lâcher pour me faire prendre mais un peu de considération tout de même ! »
17h13, Alain apparut derrière moi comme surgi de nulle part. Son sourire m’envouta à nouveau et ma colère fondit comme neige au soleil. Il m’embrassa pudiquement sur les joues avant de s’écarter pour laisser le passage à Etienne le charmant jeune homme que j’avais croisé au restaurant deux jours auparavant. Lui aussi me fit la bise. A ses cotés il y avait une belle femme dans la trentaine, cheveux clairs presque blonds, svelte, et habillée de façon très féminine également. « Sabine voici Victoire, une amie depuis quelques temps. Sabine – Victoire, Victoire – Sabine ».
Nous nous fîmes la bise avec naturel. Mon cœur battait la chamade. « Dans quoi me suis-je donc embarquée ? » Tous mes voyants étaient au rouge même si je ne laissais rien paraitre à l’extérieur. « Trouve un moyen de t’échapper ma fille sinon cela va mal se terminer… »
- Ecoute Alain je ne peux pas vraiment rester. Avec le texto de ce matin je n’avais pas prévu donc il va me falloir rentrer bientôt.
- Oui, oui bien sûr je comprends. Désolé de ne pas avoir pu te prévenir plus tôt. Tu as bien un quart d’heure ? Victoire habite tout prêt, on prend un verre rapidement et puis je te raccompagne pour que tu rentres.
- En fait, il est déjà un peu tard la…
- Allez, je sais que tu as un petit moment, viens juste prendre un thé, te poser une seconde et pas de souci tu t’éclipse juste après.
Sur ce il me prit la main et m’entraina avec eux.
Victoire habitait effectivement à quelques pas. Un appartement haut de plafond au 3eme étage sans ascenseur avec une belle clarté et une décoration dans les tons bleus très raffinée. Pendant la montée dans la cage d’escalier je pouvais voir les fesses de Victoire bouger devant moi et je sentais également le regard des hommes sur les miennes. Excitant. Presque contre ma volonté mais excitant.
Il y avait dans son salon un grand canapé pour 3 et un haut fauteuil en toile plutôt stylé. Je me dépêchai de m’assoir dans le fauteuil par crainte d’avoir à partager un contact sur le sofa. Victoire nous offrit des thés bien chauds et parfumés à l’orange puis alla s’assoir entre les deux hommes. Je ne savais pas comment me comporter, à la fois impatiente de fuir – la situation était trop « particulière » pour moi – mais aussi tellement curieuse du moment.
Au milieu de la conversation agréable Alain commença à embrasser Victoire dans le cou, qu’elle tendit aussitôt pour mieux s’offrir à ses baisers. Il lui caressa rapidement les seins, tout d’abord par touches puis à pleine main. Elle appréciait, je pouvais le sentir et le voir dans son regard coquin. Naturellement elle écarta largement les cuisses pour inciter Alain à l’explorer sous la jupe. Tout a cote, Etienne les regardait faire frôlant parfois la cuisse de Victoire du bout des doigts. Elle semblait ravie.
J’étais hypnotisée. Fascinée au point de ne pas me rendre compte que moi aussi j’avais ouvert les cuisses assez largement pour qu’Etienne puisse voir mes bas et mon sexe découvert. Il se mit à genoux et avança vers moi à quatre pattes pour rester à hauteur du fauteuil. Lorsqu’il souleva ma jupe je ne fis rien pour l’en empêcher, au contraire un gémissement profond me trahit.
Je pense avoir joui instantanément lorsque sa langue parcourut ma chatte pour la première fois.
(à suivre, sabine.guillard2 skype)






... Histoires Erotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67

Les avis des lecteurs
Piewy

Un texte qui nous laisse sur notre faim.
Mais toujours aussi bien écrit. L pression retombe sur cette épisode pour ne remonter qu'encore plus haut j'espère

 
 

continue sabine....

 
 

excellente histoire

 
 

Après la première expérience vous auriez du en parler avec votre mari. Peut être a t il les mêmes problèmes que vous.
Je trouve que trahir son conjoint n’apporte rien de bon dans une relation de couple sinon une séparation avec dommages.
Les problèmes de couple se règle entre le deux conjoint.
Jacques du Canada

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par SabineG


 
Il est temps de tout dire suite et fin - Récit érotique publié le 30-01-2018
 
Il est temps de tout dire 5 - Récit érotique publié le 13-01-2018
 
Il est temps de tout dire 4 - Récit érotique publié le 29-11-2017
 
Il est temps de tout dire 3 - Récit érotique publié le 24-11-2017
 
Il est temps de tout dire 2 - Récit érotique publié le 18-11-2017
 
Il est temps de tout dire - Récit érotique publié le 10-11-2017
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de SabineG...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par vieillescazes le 2018-08-15 ....
• Par janeo le 2018-08-15 ....
• Par azerbebe le 2018-08-14 ....
• Par fontaine64 le 2018-08-14 ....
• Par Gillou le 2018-08-14 ....
• Par difale le 2018-08-14 ....
• Par Fellatore le 2018-08-14 ....
• Par Stalingrad le 2018-08-14 ....
• Par alaindresseur le 2018-08-14 ....
• Par speed34 le 2018-08-14 ....