... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Une nouvelle expérience


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Plaisirdecouple3 [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email :

• 13 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.3 • Cote moyenne attribuée par HDS : 10.0
• L'ensemble des récits érotiques de Plaisirdecouple3 ont reçu un total de 81 729 visites.

sexe récit : Une nouvelle expérience Histoire érotique Publiée sur HDS le 31-01-2018 dans la catégorie Entre-nous, hommes et femmes
Tags: Candaulisme   Massage   Pieds 
Cette histoire de sexe a été affichée 5674 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 4 votes ): Une nouvelle expérience ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Une nouvelle expérience ( 10.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :




Une nouvelle expérience

Une nouvelle expérience.

Ma femme ayant pris goût aux aventures extraconjugales, du moins à une, elle me semblait prête pour envisager d’autres jeux afin de poursuivre cette régénération sexuelle de notre couple. Tout en continuant à voir Arnaud, mais de loin en loin, d’autant plus que ce dernier avait trouvé une copine non partageuse, je lui proposai différentes options pour notre épanouissement sexuel. Evidemment, à chaque fois, elle commençait toujours par dire non, en argumentant qu’elle avait déjà été loin et qu’elle avait un amant « officiel », bien que de plus en plus épisodique, mais que cela lui suffisait amplement. Un fantasme me tenait particulièrement à cœur, c’était de la voir submerger par les jouissances multiples que certains « masseurs » savent donner. J’avais en particulier été troublé par le site de l’un d’entre eux, suite à une petite annonce sur un tchat coquin. Je pris contact avec lui afin d’étudier les possibilités qui s’offraient à nous. Nous échangeâmes de longues semaines et il me paraissait très qualifié et sérieux. Il avait une petite cinquantaine et visiblement les clientes étaient satisfaites de ses services. Je me décidai donc à en parler à mon épouse. Un soir, je lui expliquai le concept.
-« Bon, tu aimes les massages !
- Oui, et ?
- Imagine un massage qui te procure des orgasmes multiples.
- Pardon ?
- Oui, pas par moi bien sûr !
- Donc je me laisse tripoter par un mec que je connais ni d’Eve ni d’Adam !
- Disons que c’est toi qui décides, tu portes un string et si tu veux un massage « classique », le gars s’arrête à ta demande. Si tu veux plus, il te propose différentes choses, mais c’est toujours toi qui fixe les limites.
- Non, ça ne me tente pas du tout ton truc.
- Mais tu peux au moins essayer une fois, si ça ne te plait pas, on ne recommence pas.
- C’est non. »
Toutefois, je ne m’avouai pas vaincu. Comme dit ma femme, « quand tu as une idée ou une envie, tu arrives toujours à tes fins ». Donc, régulièrement, je remettais ça sur la table et première victoire, elle accepta de regarder le site en question. Elle convint que les dames avaient l’air ravie de leur expérience puisque beaucoup revenaient. Je sentais qu’elle commençait à fléchir, je revins plusieurs fois à la charge et finalement elle accepta comme cadeau d’anniversaire. Rendez-vous fut pris, mais au début elle voulut y aller seule, hors de question qu’elle se laisse tripoter sous mes yeux. Mais le masseur la prévint que si jamais elle décidait d’aller jusqu’aux caresses intimes, elle risquait d’être épuisée après les orgasmes et que ce serait difficile de rentrer car il y avait plus d’une heure de route. Elle répondit que ce serait un massage classique, mais il insista quand même par sécurité, et il préférait que les conjoints soient présents, bien que parfois certaines femmes y allassent seules. Elle suivit son conseil et accepta ma présence.
Le jour venu, elle se prépara et bien qu’ayant prévenu que ce serait un massage classique, elle mit un string afin de bien dégager les fesses, ça ne la gênait pas de montrer son postérieur, mais pas sa chatte. De plus, elle raccourcit sérieusement les poils de son pubis comme le masseur l’avait recommandé. Je lui demandai pourquoi puisqu’il n’était pas prévu qu’elle enlève le string, « au cas où » me fut-il répondu et « pour ne pas dépasser du string ». Après une bonne heure de route, nous arrivâmes, maison coquette, on sonne, il nous ouvre, nous fait entrer, on se retrouve très vite avec un petit verre histoire de se détendre et de se découvrir. C’est étrange de discuter du temps qu’il fait et des inévitables chaos de la route avec un mec qui va tripoter votre femme quoiqu’il arrive et peut-être lui donner du plaisir avec ses doigts, sa langue si elle le laisse faire, voire plus ! Le moment arrive et il nous emmène dans une pièce du sous-sol, très chaude, avec une lumière tamisée et l’inévitable musique orientale afin de nous mettre dans l’ambiance. Pendant que madame va se préparer dans une petite salle de bain à côté, il enlève ses vêtements, reste en boxer, il m’avait dit que ça faisait parti du rituel, sort ses huiles, allume des bougies et éteint les autres lumières. Je m’installe dans un coin, ma femme arrive en peignoir, elle le regarde, je sens une petite tension. Il lui demande si elle souhaite garder le peignoir pour commencer, elle décide que oui. Elle s’allonge sur le ventre sur un grand matelas posé à terre, il s’agenouille et commence à lui masser les pieds. Il prend visiblement son pied car je vois sa queue bandée dans son boxer, il est lent, appliqué, masse chaque orteil. Ses mains remontent vers les mollets, elles n’arrêtent jamais, ses gestes sont déliés, j’observe afin d’en prendre de la graine. Il arrive aux cuisses, remonte le peignoir aux limites des fesses. Il s’attarde sur les cuisses, l’odeur des huiles monte, c’est très agréable. Puis je vois ses mains passer sous le peignoir et entamer une danse très érotique sur ses fesses, il les pétrit, les écarte, et demande à mon épouse si il peut enlever le peignoir afin d’être plus à l’aise. Elle ne dit rien, mais se soulève légèrement ce qui lui permet de le faire avec des gestes toujours très doux et sensuels. Voilà ma femme nue, ou presque, sous les yeux de cet inconnu. Il passe de longues minutes sur les reins, le dos et les épaules, c’est très érotique. Il se déplace sans bruit, il est fort et ainsi arrive face à sa tête pour bien masser ses épaules. Enfin, il lui demande de se placer sur le dos, sans bruit elle se retourne. Il lui masse le front, le visage, descend vers sa poitrine, ses tétons sont dressés vers le ciel et il les titille avec ses doigts, elle laisse faire, il me semble apercevoir une tache au niveau de son string, mais dans la pénombre je n’en suis pas sûr. Il se déplace sur le côté, s’occupe du ventre, un moment sa main passe juste à la limite du string, puis sous l’élastique de quelques centimètres, il doit effleurer ses poils, elle se laisse faire. Mais il passe alors aux cuisses et redescend jusqu’à ses pieds.
- ¬« Voilà ma chère, j’espère que cette première vous aura plu ?
- Hummm, c’est bon, mais trop court !
- Vous voulez que je continue ?
- A vous de voir et à mon mari, moi je suis d’accord ! »
Il se tourne vers moi, je dis « oui »
- « Il est aussi d’accord.
- Dans ce cas, si tout le monde est d’accord …
- J’enlève votre string ou vous le faites vous-même ?
- Faites le, je suis trop bien, je ne bouge pas.
- D’accord »

Et je vois son bassin se lever et le masseur faire glisser le string dévoilant l’intimité de ma femme, je commence à bander sérieusement. Il le pose sur le côté, s’installe à la hauteur de ses hanches, lui écarte les jambes. Pour ma part, je saisis le string et j’ai la confirmation de ce que je croyais voir, il est trempé ! Le masseur prend une autre huile et commence à enduire son sexe, ça dure longtemps, je vois qu’elle écarte les jambes sans qu’il lui demande. Puis il commence des mouvements rapides sur son clitoris, elle soulève le bassin et jouit assez bruyamment. Mais au lieu de la laisser récupérer, il la pénètre avec ses doigts et écarte les lèvres de son sexe tout en les massant, il fait comme des ronds, j’entends des bruits de liquide, il commence à faire des va et vient avec ses doigts, de plus en plus rapides, je vois les orteils de ma femme se crisper et là elle se remet à jouir et surtout à éjaculer, ce que je n’avais jamais réussi à faire. Elle crie, elle qui jouit discrètement d’habitude, et les orgasmes se succèdent, les jets sortent de son sexe, je n’en reviens pas. J’avais déjà vu des trucs comme ça sur le net, mais là c’était ma femme et c’était autrement plus excitant. Enfin, il retire ses doigts trempés, il me regarde avec un grand sourire « mission accomplie, madame a découvert les orgasmes multiples et l’éjaculation féminine. Peut-être acceptera-t-elle de me récompenser ? » Et là, je vois la main de mon épouse partir vers la queue du masseur, la caresser, la sortir du boxer et la branler vigoureusement. Il éjacule rapidement sur son ventre tandis que je m’approche aussi la queue à l’air en espérant une fellation maintenant qu’elle s’y était mise et victoire ! Elle accepta ma queue dans sa bouche, me suça goulûment, trop bon et je me retirai pour jouir sur sa poitrine ! D’habitude, elle aurait hurlé, mais prise dans cette ambiance torride, tout paraissait naturel.
Sur le retour, après un temps de silence, elle me demanda ce que j’avais éprouvé à la voir jouir sous les doigts d’un autre et je lui répondis que c’était très beau. Elle m’avoua qu’elle avait pris un plaisir immense et qu’elle comprenait l’expression « mourir de plaisir ». Une fois chez nous, nous fîmes l’amour et ainsi qu’avait dit le masseur, ses muqueuses étaient tellement sensibles qu’elle jouit dès la pénétration et qu’elle le fit encore plusieurs fois avant que je jouisse à mon tour, ma femme étai t une autre femme !

Toutefois, même si j’étais ravi de la voir se lâcher peu à peu, mon imagination continuait à me faire fantasmer d’autres situations. Pour en avoir discuté avec l’homme aux mains magiques, je savais qu’il pouvait proposer certains « services » aux dames qui venaient, des masseurs de couleur, des « masseurs » à plusieurs pour les plus gourmandes, des masseurs novices etc … Madame ayant pris plaisir à avoir un amant de 24 ans et ayant failli en Espagne avoir encore plus jeune, je me pris à l’imaginer avec un tout jeune homme. Le masseur m’avait confié avoir « sous la main » un jeune bien membré tout juste majeur, il ne voulait pas proposer plus jeune pour ne pas avoir d’ennuis, même si certaines dames étaient demandeuses, le fantasme d’initier un jeune garçon et de rester à jamais leur première femme étant relativement fréquent. Ce jeune était lui amateur de femmes « mûres », il préférait celles qui avaient entre 40 et 55 ans, mon épouse était donc juste dans la bonne « tranche ». De plus, profitant de l’absence de ma femme qui se rhabillait à côté, le masseur m’avait félicité en aparté sur son physique, surtout pour une mère de 4 enfants. Je lui avais répondu qu’il fallait plutôt féliciter la nature et le sport, que je n’y étais pour rien. Mais venant de sa part qui en voyait beaucoup nues, c’était plutôt flatteur, et il m’avait laissé entendre que son jeune apprenti la trouverait à son goût et aurait une grande envie de la masser, de la faire jouir.
Je demandai donc au masseur de me « présenter » par mail ce jeune homme, ce qu’il fit bien volontiers. Ayant vu ma femme en photo, ce dernier était enthousiaste à l’idée de s’en occuper. Il correspondait pour le reste au physique susceptible de plaire à mon épouse, mais de plus il avait effectivement un membre très respectable, pas forcément plus large que celui d‘Arnaud, le jeune amant de ma femme, mais plus long, 22 cm m’avait précisé son « propriétaire », ce qui était plus long que son gode. Il ne me restait plus qu’à convaincre ma chérie, j’avais bon espoir car elle avait déjà dit qu’elle ne s’opposerait pas à une nouvelle séance d’orgasmes, mais toujours sans pénétration, en plus le masseur ne lui plaisait pas plus que ça. Il fallait juste rajouter le jeune. Je décidai de la jouer rusé, à savoir lui proposer un massage yeux bandés et profiter de son abandon probable pour faire entrer le jeune dans le scénario, puis devenir l’acteur principal de sa jouissance et son amant. Nous verrions bien comment elle réagirait. Si elle refusait la pénétration, le jeune serait déçu car il était très motivé ! Mais c’était elle la maîtresse du jeu !
Donc rendez-vous fut pris trois mois après cette première expérience d’orgasmes multiples et d’éjaculation féminine, pour ma part j’avais essayé de faire pareil, mais à part des flocs flocs bruyants et quelques taches sur les draps, je n’avais pas réussi à la faire éjaculer, ce qui amusait ma femme qui voyait mes efforts pour le faire et avec des résultats pour le moins décevants. Elle jouissait certes, mais ni plus, ni moins qu’avant ! « Laisse ça aux professionnels » me lançait-elle en souriant !
Ainsi nous arrivâmes chez le « professionnel » de l’orgasme et de l’éjaculation féminine, mon épouse était bien plus détendue que la première fois, elle fit la bise à celui qui avait si bien fouillé son intimité la dernière fois et se mit nue sans problème, plus de barrière entre eux.
- « Alors, où est cette surprise ?
- Surprise ? dit le masseur.
- Mon mari m’a fait part d’une surprise.
- En effet, mais pas de suite, on va d’abord se détendre, allongez-vous »
Elle s’allonge, il s’approche d’elle avec un bandeau, lui pose sur les yeux.
- « Je vois, vous voulez me cacher vos turpitudes.
- Avec le bandeau, les sensations sont encore plus fortes !
- Alors il va aussi falloir me bâillonner.
- Vous pouvez vous lâcher, la pièce est bien isolée ! » dit-il avec un petit sourire.
Après avoir enduit ses mains, il commença son œuvre, comme la dernière fois, en partant des pieds. Il s’attarda sur les orteils et les porta à sa bouche en les suçotant.
- « Encore un fétichiste ! Mon mari vous a dit que j’aime ces caresses ?
- En effet, j’aime aussi, vous avez des pieds très excitants !
- Il paraît ! »
Il reprit sa besogne et on sentait que ma femme était de plus en plus détendue car il passait déjà des doigts sur son sexe en lui massant les fesses. Puis il la pénétra avec deux doigts, non seulement elle ne dit rien, mais elle leva son postérieur pour faciliter la pénétration, incontestablement, elle était très à l’aise. Il continua ainsi un certain temps, mais sans la faire jouir, il arrêtait toujours juste avant et laissait retomber la tension sexuelle. Il lui demanda de se mettre sur le dos, et recommença de suite à la prendre avec les doigts, je voyais les doigts de ma femme agripper le matelas, elle n’était pas loin de la jouissance. Puis il se leva, alla chercher un gode d’un belle taille, le frotta contre le sexe de ma cochonne pour bien l’humidifier, puis il lui demanda de venir s’empaler sur l’engin. Je vis alors sa chatte engloutir peu à peu le gode. Lorsqu’il fut bien à fond, il commença à le faire aller et venir doucement. C’est à ce moment que Sébastien, le jeune « apprenti » fit son apparition en silence, il était nu et bandait sévère, sa queue était dressée contre son ventre. Avec la musique d’ambiance, ma femme ne devait pas l’entendre. Le masseur dit à haute voix « Je laisse le gode à votre mari, j’ai un besoin pressé ! » Bien sûr, c’est Sébastien qui s’emparât du gode et poursuivit l’action. Voir ma femme les jambes totalement écartées offerte aux caresses de ce grand adolescent était d’un érotisme insoutenable, je sortis ma queue ce que le masseur avait fait aussi. Je pense que là elle était incapable de savoir qui maniait l’objet de son plaisir ! Il lui caressa le clitoris et très vite nous vîmes ses orteils se crisper, ses mains serrer le drap, son bassin se soulever, elle s’enfonçait encore plus le gode et je lui dis « Vas-y mon amour, jouis ! » Elle le fit plutôt bruyamment. Sébastien retira doucement le gode et lui caressa le sexe trempé doucement et enfonça ses doigts et commença son travail. Il était visiblement moins habile que son mentor, mais dans son état, ma chérie ne se rendait visiblement pas compte que ce n’était pas les mêmes doigts qui la fouillaient. Malgré tout, je voyais qu’il avait de la technique et elle commença de nouveau à soulever son bassin. Sur un geste du masseur, je me levais pour lui bloquer les bras. Puis lui-même lui bloqua les jambes totalement écartées, elle ne pouvait plus ignorer qu’il y avait une troisième personne dans la pièce. Mais dans cet état, elle ne dit rien et son bassin partait à la rencontre des doigts qui la pénétraient. Comme la dernière fois, je commençais à voir des jets sortir de son sexe, elle se mit alors à exprimer bruyamment sa jouissance qui dura de longues minutes, toujours aussi impressionnant de voir sa chatte gicler. Puis la tension retomba peu à peu et je lui dis à l’oreille « Il a envie de te prendre, il peut ? ». Elle acquiesça de la tête. Sébastien se plaça alors entre ses cuisses, les releva et enfonça doucement son sexe. Lorsqu’il fut au fond, il ne pût s’empêcher de dire « hummm, c’est trop bon, merci ! » Je vis le visage de mon épouse tressaillir, elle ne reconnaissait pas la voix, mais elle laissa faire, son amant commença à remuer, il était clair qu’il allait jouir vite. Il passa ses bras sous les jambes de ma femme pour mieux la pénétrer. Je voyais sa grosse queue aller et venir dans la chatte de ma chérie, je ne pensais pas que ce serait si excitant. Voyant que Sébastien allait jouir, j’enlevai alors le bandeau pour qu’elle puisse voir celui qui la baisait. Lui ne regardait plus et éjacula longuement en râlant. Et à ma grande surprise, ma femme passa ses jambes sur ses reins et le caressa dans le dos pendant qu’il reprenait son souffle, c’était très érotique et tendre. Et là, il lève la tête, la regarde et lui dit un truc improbable « Merci madame ! ». Elle est visiblement surprise et sourit : « De rien, tout le plaisir est pour moi jeune homme ! » Elle continue à le caresser et je vois le bassin de Sébastien qui commence à bouger, le salaud bande encore et veut encore baiser ! Ma femme laisse faire et le jeunot y va de plus en plus franchement, ça y est, ils recommencent ! Mieux, elle lui prend la tête et lui enfourne la langue dans sa bouche. Les voilà repartis, et cette fois-ci il prend son temps, il alterne les coups rapides et d’autres plus longs, mais surtout je vois le visage de ma femme qui change, l’orgasme n’est pas loin ! Et le voilà qui arrive, elle jouit longuement sous ses coups de reins et lui aussi se vide pour la deuxième fois ! Ils récupèrent quelques temps l’un dans l’autre, puis son côté pratique prend le dessus « Il faut que j’aille me vider, ça va couler partout ». Il se dégage, il bande encore à moitié, sa queue est pleine de traînée blanchâtre, elle doit être bien remplie !
Elle revient quelques instants plus tard, toujours nue : « A qui le tour ? ». Je suis soufflé par sa remarque. « Les vieux maintenant ? Non, je plaisante, j’ai eu ma dose. A propos, comment se nomme ce charmant jeune homme qui a honteusement profité de ma faiblesse ?
- Sébastien madame.
- Tu dis madame à toutes les dames que tu baises ?
- Heu non, en plus je n’en ai pas baisé beaucoup des femmes comme vous, vous êtes vraiment très belle !
- Je vois ça, tu rebandes, quelle santé, mais terminé pour aujourd’hui, j’ai des comptes à régler avec mon mari. »
Tout le monde se rhabille, on remonte, on se retrouve autour d’un verre de jus de fruit. On discute comme si de rien ne s’était passé. Sébastien nous demande si on peut le ramener chez lui, pas de permis et encore moins de voiture. « Tu peux faire ça après ce qu’il a fait à ta femme ! » me dit-elle ! Donc acte, on le dépose et ma femme lui roule une grosse pelle, ils sont devenus très proches. Je sais qu’elle fait ça pour me faire bisquer .
- « Tu lui as dis à la prochaine fois, c’est sérieux ?
- Pourquoi pas ? Il m’a donné beaucoup de plaisir, en plus il a une très belle queue le garnement, et il sait bien s’en servir ! C’est ta surprise, alors sois heureux qu’elle me plaise !
- Tu as aimé ?
- Figure toi que je m’attendais à un truc dans le style, je n’étais pas sûre de laisser faire, mais une fois lancée, je n’avais plus envie de dire non, c’est ce que tu espérais j’imagine ?
- Oui
- Mais j’ai eu un choc quand tu as enlevé le bandeau, il est vraiment jeune, majeur ?
- A priori oui, de toute façon, tu étais consentante et lui aussi, donc il n’y aura pas plainte !
- S’il n’était pas déjà en moi, je ne suis pas sûre que je l’aurai laissé entrer, tu es content, tu m’as vu me faire prendre devant toi ?
- C’est très excitant et tu es très belle quand tu fais l’amour !
- Tu n’es vraiment pas bien, enfin si ça t’excite et que je prends mon pied, je commence à prendre goût à tes fantasmes ! »
Le retour fut calme et madame me gratifia d’une fellation en rentrant et me laissa me vider sur sa toison, elle avait vraiment changé !









Les avis des lecteurs
 

histoire vraie ou fantasme???

en tout cas c super.
réponds au mail

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Plaisirdecouple3


 
Fin d'une histoire et début d'une autre... - Récit érotique publié le 15-04-2018
 
Ma femme se lâche de plus en plus... - Récit érotique publié le 01-04-2018
 
Week-end à Nantes - Récit érotique publié le 27-03-2018
 
Nouvelles habitudes... - Récit érotique publié le 24-03-2018
 
N. poursuit son 'éducation' - Récit érotique publié le 11-03-2018
 
N. dévergonde ma femme - Récit érotique publié le 08-03-2018
 
Premier pas d'une histoire difficile - Récit érotique publié le 27-02-2018
 
Joyeux anniversaire - Récit érotique publié le 18-02-2018
 
Histoire de culottes... - Récit érotique publié le 15-02-2018
 
1er trio...ou presque - Récit érotique publié le 13-02-2018
 
Une nouvelle expérience - Récit érotique publié le 31-01-2018
 
Une suite ... - Récit érotique publié le 22-01-2018
 
Pris à mon propre piège - Récit érotique publié le 11-01-2018
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Plaisirdecouple3...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Ma femme infirmière le 2018-11-14 ....
• Par Tifranc le 2018-11-14 ....
• Par Writeman le 2018-11-14 ....
• Par Batman le 2018-11-13 ....
• Par N le 2018-11-13 ....
• Par Ocea le 2018-11-13 ....
• Par Vivre 33 le 2018-11-12 ....
• Par discret le 2018-11-12 ....
• Par ARMORIK2 le 2018-11-12 ....
• Par Jeune Black le 2018-11-12 ....