S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc




Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Bonjour tout le monde, j'ai 19ans, je recherche des filles ou femmes voulant ...
• Bonjour je mappele marianne et je cherche un écrivain ou écrivaine pour mécrire ...
• Je recherche une partenaire pour des jeux de lavements et des jeux anaux ...
• Salut je suis un jeune métisse de 26 ans de 1m80 85 kg qui cherche des femmes avec ...
• Je suis un homme de 60 ans, bien mis et qui paraît plus jeune. Je recherche une ...
• Bonjour. Annonce sérieuse. Je m’appelle Bénédicte, 37 ans. Je pense être jolie, ...
• bonjour j ais 70 ans et je me sens de plus en plus en plus devenir lope c est pas ...
• Bonjour a vous les soumis/soumise je suis Maître Bastien venu ici en quête d'un ou ...
• bonjour a toutes et a tous, JE RECHERCHE SOUMISES OU SOUMIS POUR RELATION ...
• T'aimes t'ennuyer au lit ? Moi pas. Moi j'aime lécher la chatte en me faisant ...


Corinne et le vieux Paul : Salope à domicile

- Par l'auteur HDS Loulou37 -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Loulou37 [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur femme. - Email :

• 7 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par HDS : 10.0
• L'ensemble des récits érotiques de Loulou37 ont reçu un total de 254 476 visites.

sexe récit : Corinne et le vieux Paul : Salope à domicile Histoire érotique Publiée sur HDS le 11-03-2011 dans la catégorie Dans la zone rouge
Tags: Vieux avec jeunes  Cocufiage adultere  Gros sexe 
Cette histoire de sexe a été affichée 90080 fois depuis sa publication.


Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Corinne et le vieux Paul : Salope à domicile ( 10.0 /10 )
 
histoires érotiques audio

 
Couleur du fond :


Corinne et le vieux Paul : Salope à domicile

Enfin Mardi ! Durant toute la semaine, j’ai pensé à mes ébats avec le vieux Paul et je n’ai plus qu’une idée en tête : Recommencer et aller plus loin avec lui…
Nous sommes en début d’après-midi, et conformément à mon planning, je me rends chez Paul pour sa toilette et le ménage. Je sais d’instinct qu’il va vouloir me baiser qu’il sera plus pervers que la dernière fois. Peut-être me prendra t-il par le cul cette fois ? Tout en conduisant, j’imagine la scène et son gros gland dilatant mon anus et j’en mouille déjà mon string…
Quatorze heures ! Je sonne à la porte du vieux Paul. Il vient m’ouvrir, encore en pyjama et s’efface pour me laisser entrer. Il en profite immédiatement pour me peloter les fesses au passage. Je joue faussement l’indignée…
- « Non mais, vieux cochon!»
Il rit franchement et recommence de plus belle :
- « Allez fais pas ta mijaurée, t’es venue chercher ta ration de bite auprès du vieux Paul ? »
Je lui souris. Il n’y va pas par quatre chemin, plutôt direct le vieux ! Dans le salon, alors que j’enlève ma veste, il se colle à moi et me taquine déjà les seins.
-« Alors, tu t’es fait baisée par ton cocu de mari l’autre soir, après être sortie de chez moi ? »
Je m’assois sur le canapé et lui raconte ma mésaventure. En effet, à peine rentrée à la maison, j’ai pris une longue douche et me suis brossé les dents pour faire disparaître toute trace suspecte. Le soir, dans le lit conjugal, mon mari comme souvent a voulu me sauter. Je lui ai fait rapidement une petite pipe, puis il m’a prise en missionnaire… à peine 10 minutes, c’était pathétique… Il a eu l’air inquiet et m’a dit qu’il me trouvait plus large que d’habitude. J’ai dû lui raconter un bobard, et j’ai prétexté l’excitation. S’il savait que je me fais enfiler par devant et par derrière par des queues presque 4 fois plus large que la sienne !
Paul rit franchement à mon histoire puis caresse mes longs cheveux bruns. Tel un môme, il vient s’asseoir sur mes genoux, sur les genoux de sa « salope à domicile » comme il aime à m’appeler. Il entrouvre ma blouse et me caresse les seins à pleine main. Ce vieux pervers me plait terriblement, il est doué pour le cul et m'attire de plus en plus. Déjà bien excitée, je lui baisse son slip et une odeur aussi forte que la dernière fois me flatte les narines. Je le décalotte puis branle lentement sa queue et caresse ses couilles bien pleines. Nous nous roulons une longue pelle, langues sorties et je sens son sexe qui enfle rapidement dans ma main. Paul apprécie ma caresse, il bande bientôt complètement et ma main fait maintenant à peine le tour de son gros chibre odorant. Je le masturbe alors très énergiquement, son gland en devient violacé. J’arrête car je vois à son visage qu’il va décharger dans ma main si je continue mon traitement.
Paul veux que j’humidifie sa queue. Je m’agenouille, et le prend délicatement dans ma bouche, son odeur de foutre et d’urine maintenant ne me dégoûte plus. Au contraire, elle fait monter mon excitation. Je m’applique à nettoyer avec ma langue chaque repli sous son gland, salive bien dessus. Ça fait un effet bœuf au vieux Paul. Il saisit ma tête et me baise la bouche avec énergie.
- « Allez salope, bouffe moi bien la bite, comme çà, prends-la en entier, oui à fond … »
Il me permet enfin de respirer, je me redresse et lui enlève sa veste de pyjama. Je lui chuchote à l’oreille :
- « Hummm, tu bandes déjà fort, tu as vraiment une grosse bitte, vieux cochon… Allez viens m’empaler maintenant, je veux te sentir écarteler ma petite chatte.»
Je m’appuie sur le canapé, fesses relevées :
- « Allez vas-y fourre la moi tout au fond, en levrette.»
Le vieux se penche d’abord sur mes fesses et bientôt sa langue fouille mon vagin et titille mon clito. Il sait vraiment bien y faire et je mes sens fondre :
- « vas-y enfonce bien ta langue dans mon trou, tu me rends folle ! »
Paul jubile, après quelques minutes de préparation, il présente sa queue à l’entrée de ma grotte et s’y enfonce plus facilement que la première fois. Il me remplit vraiment bien:
- « Tiens petite garce, prends çà ! Putain que ta chatte est chaude et bien lubrifiée, un vrai four ! »
En effet, je mouille comme une malade et sa queue coulisse merveilleusement bien dans mon vagin:
- « Vas-y, défonce-moi la chatte, donnes-moi des grands coups comme çà, baise-moi bien fort, hooo... »
Il me baise vraiment bien, avec vigueur, presque mieux que Kader, mon amant attitré. Il a du être un sacré mec viril pendant sa jeunesse.
- « Lime bien l’entée de ma chatte avec ton gros gland... Cà te plait vieux salop quand je te caresse les couilles en même temps ? »
Mon langage cru le transcende. Il claque son bassin plus sèchement contre mes fesses, accélère encore sa cadence diabolique. Le nez dans les coussins, j’écarte mes fesses au maximum pour bien profiter de cette pénétration hors norme. Mon anus, alors bien en évidence n’échappe pas aux doigts inquisiteurs du vieux :
- « Vas y là, je vais jouir, là, ça arrive, Hooo oui ! Mets tes doigts, claque fort, j’adore ton pouce dans mon cul, haaaa, je jouis, c’est trop fort, haaaa, encore !»
Paul commence à se raidir, il va bientôt jouir.
- « Haaa, je vais cracher ma purée, je peux plus retenir, c’est trop , je vais venir, attends… »
Il se retire en comprimant la base de sa verge qui déjà montre des spasmes. Je me retourne vers lui, j’ai une envie folle de sentir sa semence sur ma langue. Je prends son sexe en main et le regardant dans les yeux. je lui dis ce qu’il semble attendre :
- « Regarde, je te lèche bien la bitte, je vais te pomper à fond. »
Je le suce un peu mais je sens bien qu’il ne peut plus se retenir. Je sors ma langue et la darde alors contre son gland. Paul est au supplice :
- « Attend ça vient, tu demandes que ça hein, je vais tout te donner. »
Je glisse trois doigts dans ma chatte béante et accélère ma fellation. Avant qu’il ne jouisse sous ma caresse salace, j’ai encore le temps de lui dire vicieusement :
- « Envoie ta purée dans ma bouche, voilà çà vient, c’est chaud, c’est bon, encore ! HUMMMPF...»
Son éjaculation est alors immédiate. Elle est aussi intense que l’autre jour. Le foutre déborde de ma bouche. J’en avale le plus possible mais il coule sur mon menton et ma poitrine.
- « Bordel, c’est bon, quelle bonne suceuse tu fais, tiens prends tout ma belle baiseuse, prends tout dans ta bouche de salope et avale! Haaaa, tiens, lèche tout jusqu’à la dernière goutte. »
Je me mets à lui aspirer les couilles, il se branle au dessus de mon visage pour que les dernières gouttes tombe sur ma langue. Il m’étonne alors en me roulant une pelle magistrale alors que j’ai les lèvres encore souillées de sa semence. Les doigts toujours fichés au fond de mon vagin, j’ai alors un second orgasme plus long et plus intense que le premier.
Nous sommes exténués. Nos galipettes ont été aussi intenses que la dernière fois. Il nous faut reprendre conscience doucement. Allongée sur le dos, je récupère mon paquet de cigarettes dans ma blouse et en allume une. Les premières bouffées me font beaucoup de bien, mon cœur reprend un rythme presque normal. Ce vieux cochon de Paul est allongé à côté de moi, il me caresse la chatte, son pouce frotte contre mon clitoris. Il me demande comment j’ai trouvé sa performance :
- « J’ai bien senti ta bitte, elle était bien épaisse, une baise royale comme j’aimerai en connaître plus souvent ».
Paul m’embrase de nouveau. Il me mordille le lobe de l’oreille pendant que je caresse à nouveau son gros mandrin bitte. Il en profite alors pour me susurrer très excité:
- « laisse-moi un petit quart d’heure pour récupérer, après je vais bien te casser le cul ».
Je termine ma cigarette en souriant aux anges. Après un clin d’œil, je lui réponds :
- « Décidément mon vieux salop, tu as de la ressource. Et avec une queue pareille çà va être délicieux dans mon cul, une fois bien ouvert … »

A SUIVRE... (si vous avez aimez, dites-le).








Les avis des lecteurs
 

J'ai adoré, mon string est trempé

 
 

Très bien ton histoire elle fait bien bande tu a bien raison de te faire baise par un vieux ces plein d'expérience sur tous si il a une gros bite bien large ces bon pour un belle anus moi jai une gros bite avec un très gros gland les femmes adore que je leur enfoncé dans leur fesse et je les remercie toute ces belle femme je vous fait plein de bisou mes cherie adore et je suis toujour près pour une belle rencontre bissous

 
 

j'ai lu d'une traite toutes vos publications c'est un vrai regal ! bien ecrit detaillé on s'y croirait presque vite une suite ne vous arretez pas

 
 

cette histoire me fait beaucoup d'effet depuis le tout début. merci !!

 
 

belle histoire, j'ai la chatte toute humide

 
 

c'est avec une forte errection j'ai lu ton écrit. Vraiment c'est formidable, on a plus
besoin de l'image

 
 

J''adore et la suite

 
 

j'ai adorer

 
 

Belle histoire j,ai adoré, vraiment excitant , j,espère qu'il y aura une suite, j'ai
bandé ferme à la lecture de ces aventures .....merci loulou , tu as de l'imagination à
revendre et surement chaude à souhait pendant ces écritures, bisous partout

 
 

j'adore

 
 

tres bonne histoire, je voudrai quelle vient faire le menage à la maison

 
 

Oui, on en veut encore. Quand je lis cette aventure, je me souviens que mon Ex ayant remplacée une petite aide-à-domicile qui s'était cassée la jambe. Nous étions dans l'yonne, mon Ex enceinte de deux mois, et agée de 30 ans, j'allais aussi sur mes 30 ans. Et,comme votre histoire,mon Ex me suçait plus et avalait la semence, et je trouvais sa chatte plus large. Georges l'ancien avait 77 ans et bandait encore, mon Ex me l'ayant dit et s'est trouvée surprise qu'il bande sous le lavage de son membre qu'elle avait trouvée très large. Je pense que j'écrirais cette histoire vraie.

 
 

OUI une suite s'il te plait

 
 

Belle histoire cochonne qui m'a fait bander tout de suite.Ma femme elle aussi une belle salope vicieuse,a voulu me sucer. Très gourmande
comme d'habitude elle a tout avalé...délicieux!!! j'ai hâte de te relire. Envoie ton mail, nous te raconterons nos réactions et nos ébats provoqués par tes récits. merci. .P.

 
 

Très bon récit.
Nous attendons la suite

 
 

tres excitant, j aime bcp continue

 
 

bien aimé lire cette histoire, vraiment excitant

 
 

merci pour cette histoire. ma femme a eu aussi une relation torride avec notre vieux propriétaire à cause de difficultés pour payer notre loyer !!! il la faisait jouir comme une folle. Elle me revenait épuisée à chaque fois. Black_lover

 
 

Récit très excitant , merci pour ce plaisir que tu nous donnes

 
 

J'ADORE!!!!

 
 

c bon vraiment, faut que tu continues l'histoire

 
 

évolution et aventures crédibles, très bien raconté, Merci pour ces hitoires
maheureusement sans continuité. J'aimerais correspondre avec l'auteur.

 
 

formidable et j'aimerai connaitre un mec omme cela

 
 

oui j'adore je voudrais bien la connaitre

 
 

ho oui c'est bon j'en bande !

 
 

superbe texte et très excitant vite une suite merci

 
 

J'ADORE

 
 

Oui c une superbe histoire j'en ai meme eu une erection j'attend la suite

 
 

Bonjour
J'ai beaucoup aimé ton histoire, elle m'a fait beaucoup d'effet
J'ai hate de lire la suite. Tiens moi au courant quand tu l'auras ecrite

 
 

Trop bon je bande j'aime j'aime j'aime la suite vite !!!!

 
 

J'aime et j'en redemande. Des baiseuses qui veulent du sperme plein la bouche, c'est du rêve. Encore une ghistoire dans le genre et vous ferez de nous des gens heureux

 
 

c est cool : )

 
 

j'ai adoré , c'est vraiment bandant de lire tes histoires ,
je ne peu faire autrement que de me toucher en te lisant .
ce que j'aime bien aussi
une suite vite s.v.p.

 
 

J'adore ton récit j'attend la suite avec impatiente

 
 

et bien oui j adore ca..vraiment bien bandant..merci vite la suite

 
 

tres bien ecrite formidable

 
 

excellent

 
 

vivement la suite loulou

 
 

Loulou, j'ai bien aimé ton récit érotique intitulé salope à domicile.
Je lis que tu prends du bon temps avec Paul.C'est très gentil de ta part de faire
l'amour avec ce Monsieur. Tu es son assistance de vie et il te baise sans problème.Que
ce soit pour une bonne pipe et alors sa grosse bite pénètre profondément dans ta
bouche et il décharge son foutre succulent ou alors il n'hésite pas à t'enculer, et
quand il introduit son énorme pine amoureuse dans le petit trou de ton cul, tu es aux
anges, lui aussi d'ailleurs.Tu caresses son petit trou du cul avec la pointe de tes
nichons et tu lèches ce trou avec ta langue d'amour.Merci Loulou pour ce bon moment
passé à lire ces lignes très excitantes.

 
 

j'ai adoré et je veux bien une tite suite!

 
 

J'aime

 




Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Loulou37


 
Corinne et le vieux Paul : Salope à domicile - Récit érotique publié le 11-03-2011
 
Une decouverte qui changea ma vie : Corinne et le vieux Paul (6) - Récit érotique publié le 05-02-2011
 
La grosse surpise de Kader - Récit érotique publié le 16-10-2009
 
Corinne chez le vieux pervers (chap 4) - Récit érotique publié le 01-10-2009
 
Retour au sex-shop, plus loin dans le vice et l'humiliation... - Récit érotique publié le 25-09-2009
 
Une découverte qui changea ma vie (2) - Récit érotique publié le 26-09-2007
 
Une découverte qui changea ma vie - Récit érotique publié le 13-09-2007