S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc




Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• au services de vos sévices sous certaines ...
• Je suis un homme charmant, sportif, propre et cultivé de nature calme. Je vous ...
• Bonjour tout le monde, Jeune homme de 27 ans recherche relation virtuelle avec ...
• Bonjour Madame Je suis 1 homme Age 52 ans silhouette ronde qui s’assume et une ...
• Bonjour messieurs, Vous avez d'échanger avec moi dans le respect, une jolie ...
• Jeune couple, elle 26 ans, lui 28 ans, recherchons une jeune femme pour passer une ...
• Bonjour, Jeune homme de 22 ans, toujours vierge Je recherche une femme qui serait ...
• Véritable lope à humilier, j'aimerais rencontrer toutes personnes dominatrices pour ...
• Bonjour, je recherche homme entre 30 et 50 ans, non bedonnant, pas de barbe ni ...
• Senior 70 ans actif aimant se faire sucer cherche senior pour jeux coquins ...


Josy, la concierge putain

- Par l'auteur HDS Cartouche -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Cartouche [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email :

• 3 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.0 • Cote moyenne attribuée par HDS : 7.3
• L'ensemble des récits érotiques de Cartouche ont reçu un total de 63 797 visites.

sexe récit : Josy, la concierge putain Histoire érotique Publiée sur HDS le 04-09-2017 dans la catégorie Pour la première fois
Tags: Gros seins  Matures  Sodomie 
Cette histoire de sexe a été affichée 8627 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Josy, la concierge putain ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Josy, la concierge putain ( 9.0 /10 )
 
histoires érotiques audio

 
Couleur du fond :


Josy, la concierge putain

L'histoire, que je vais vous raconter, s'est passé lorsque je venais d'avoir 19 ans. A l'époque, j'étais encore puceau et je ne pensai qu'aux femmes.
Quand je dis "Femmes", je parle de femmes matures : Cougar ou MILF ! A cet âge, on est plus intéressé par ce genre de femmes qu'aux gamines. Elles sont le fantasme ultime. Elles alimentent nos rêves érotiques et nos branlettes nocturnes !

J'habitai avec mes parents dans une belle résidence dans une ville d’Essonne. Le bâtiment était surtout peuplé de personnes âgées, bien chiante à vivre !
Heureusement, il y avait MA Josy, la gardienne de l'immeuble, et ancienne batelière. Josy avait la cinquantaine passée, un physique particulier ; petite avec des seins et un cul énormes !!
Elle était le fantasme de mes nuits. Qu'est-ce que j'ai pu me branler en la matant depuis la fenêtre de mon appartement !
Vous l'avez compris, j'adore les gros seins et avec Josy, j'étais servi. Des mamelles comme je n'avais jamais vu ! Quand elle marchait dans la résidence, ses nichons se balançaient dans tous les sens.

Elle m'aimait bien, et j'aimai beaucoup discuter avec elle, bien sûr je ne l'écoutai pas. Je la dévisageai de haut en bas. Quel plaisir !

Un soir, en rentrant de cours, j'entendis des gémissements provenant de la cave de la résidence. Je descendis et quelle fut ma surprise ! Josy était nue, accroupie à 4 pattes en train de se faire enculer par un de mes voisins. Le vieux la pilonnait très brutalement
Ça a duré un long moment, jusqu'à qu’elle me voit et se retourne pour le finir avec une pipe magistrale. Le vieux lui éjacula sur le visage et lui jeta de l'argent au visage en la traitant de putain.
Choqué, je partis en courant, laissant Josy dans cette marre de sperme !

Depuis mes relations avec Josy ne furent plus les mêmes. Je fis tout pour l'éviter. En me baladant le soir dans les sous-sols, je me rendis vite compte que Josy était la putain de la résidence. Cette activité nocturne semblait être une vraie passion pour Josy et lui permettait d'arrondir ses fins de mois.


Un matin, en partant à l'école, elle réussit à m'intercepter :
- S'il te plait, petit chéri, Il ne faut pas que tu parles à tes parents de ce que tu as vu l'autre soir, sinon j'aurai de graves ennuis.
Je lui répondis brutalement :
- Pas de problème, t’es qu’une pute, tu baises avec qui tu veux.
Josy se mit à pleurer et partit en courant !
Je m'en suis voulu toute la journée !

Je suis rentré tard le soir, je n'étais pas pressé mes parents n'étaient pas là !
En arrivant, je descendis la poubelle au sous-sol.
Josy m'attendait. Elle était vêtue d'une nuisette transparente et ne portait rien en dessous. Ma bite de dressa direct !
Elle me dit :
- Petit chéri, je veux me faire pardonner. Laisse-moi faire ton éducation ! Donne-moi du plaisir ! Pour toi c'est gratuit !
Je sentais mon sexe se dresser. Une douce chaleur envahissait mon pénis !

On entra dans le local poubelle. Elle fit glisser sa nuisette le long de son corps ... Josy était nue devant moi ! Mon rêve se réalisait.
Ses seins, lourds et tombants (taille 90F), étaient recouverts de magnifiques et imposants mamelons.
Son cul, massif et bien rebondi, avait la raie naturellement écartée ; parfait pour les sodomies, surtout avec une femme imposante !
Sa grosse chatte, rasée de prêt, laissait ressortir un imposant clitoris et des lèvres très charnues !

J'étais également rapidement nu ! Ma bite fièrement dressée, je commençai à me branler. Elle m'arrêta rapidement et s'accroupit en face de moi et goba ma bite d'un coup
Je sentais à l'intérieur de sa bouche, sa langue me laper le gland ! J'avais énormément de mal à me retenir. Etonnement, cela tenait plus du supplice que du plaisir !
Elle le sentit et me fit éjaculer par terre !!
Elle me dit : - Maintenant que le petit lait est sorti, on va pouvoir s'amuser !

Josy nettoya alors mon gland plein de sperme, avec sa langue ; et se remit à me branler et me sucer ! Et là, j'ai éprouvé une profonde jouissance !
C'était sûr, Josy était une professionnelle ...
Dès que ma bite fut de nouveau bien bandée, elle me montra son cul à 4 pattes et m'ordonna de lui lécher la chatte et le trou de cul. Je n’hésitai pas longtemps, et m'engouffra dedans.
Rapidement Josy se mit à gémir et à mouiller abondamment.
Elle me cria : - Fout moi un doigt dans le fion.
J'introduis donc dans un premier temps le majeur puis mon pouce ! Josy convulsait de plaisir.

Elle s'assit alors sur une poubelle et me demanda de la pénétrer !
Mon sexe tendu rentra alors aisément dans son vagin. Je lui donnai des grands coups de reins ! Josy jouissait de plus belle ! J'en profitai pour lui cracher sur la chatte en faisant entrer et sortir ma bite lentement de son vagin.
J’en profitais pour lui lécher ses gros seins ! Ses mamelons étaient énormes ! Cela m’excitait de plus belle et je ne cessai de la bourrer. Cela dura bien 5 minutes.

Je sorti ma bite de son vagin, elle s’accroupit et me fit une pipe magistrale.
Je lui dis :
- Tu es vraiment doué.
Elle me répondit :
- N’oublies pas que je suis une professionnelle, tu peux faire de moi ce que tu veux !

Ses paroles raisonnaient en moi comme un appel à une débauche totale.
Je pris alors sa tête entre mes mains et je lui engouffrai ma queue entière dans sa bouche, jusqu’au fond de sa gorge. Très vite, Josy suffoqua, mais j’insistai encore !
Je sortis alors ma bite de sa bouche mais l’enfonça de nouveau et encore plus violement !
Je continuai ce petit jeu jusqu’à ce qu’elle me repousse violement.

Josy s’appuya sur les poubelles et m’offrait son cul. Je pénétrai son vagin. Je la pilonnai brutalement et sauvagement. Josy criait et en redemandait ! Mes cuisses claquaient contre son cul bien gras.

Je lui dis : « Josy, je vais jouir en toi »
Elle me répondit : « NON, attends »
Je sortis mon sexe de sa chatte.

On se rhabilla rapidement, et elle m’emmena sur les toits de l’immeuble.
C’était magique. On avait une vue direct sur la Tour Eiffel qui scintillait.

Josy me fit alors une déclaration :
- Mon petit Chéri, je veux que tu m’encules sauvagement devant la « Grande Dame ».
Je lui répondis.
- Je vais te défoncer ta boite à caca !!!

Josy était à 4 pattes. J’engageai ma bite dans son anus, tel un sabre dans son fourreau.
Je fis alors des va et vient de plus en plus rapide.
Josy prenait son pied et gémissait comme un animal.
Elle commençait à saigner du rectum. C’est à ce moment que j’éjaculai en elle dans un râle commun.

Mon sperme coulait de son anus, le long de ses cuisses.

Je l’attrapai par les cheveux et lui roulait une pelle en lui gobant la langue !

Je lui dis :
- Merci Josy pour ce magnifique moment, je ne pourrai jamais l’oublier
Elle me répondit :
- Merci à toi mon jeune amant. Quel pied ! On remet ça quand tu veux !

Effectivement, on se retrouvait régulièrement pour des parties de baise, bien hard, chez elle.

Josy me fit découvrir des choses insensées ; du sexe soft au sexe bien sale !!!









Les avis des lecteurs

Soyez le premier à donner votre avis après lecture sur cette histoire érotique...



Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :