... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


COLLECTION BLACK. Harcèlements sexuels sur mon lieu de travail (9/11)


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par CHRIS71 [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : christ.71.g.egmailcom

• 906 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.1 • Cote moyenne attribuée par HDS : 8.8
• L'ensemble des récits érotiques de CHRIS71 ont reçu un total de 5 364 509 visites.

sexe récit : COLLECTION BLACK. Harcèlements sexuels sur mon lieu de travail (9/11) Histoire érotique Publiée sur HDS le 26-02-2018 dans la catégorie Dans la zone rouge
Tags: Depucelage   Première fois   Club libertin 
Cette histoire de sexe a été affichée 3905 fois depuis sa publication.


Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : COLLECTION BLACK. Harcèlements sexuels sur mon lieu de travail (9/11) ( 9.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :




COLLECTION BLACK. Harcèlements sexuels sur mon lieu de travail (9/11)

-- ATTENTION HISTOIRE FICTIVE POUR LECTEURS AVERTIS --

J’ai trouvé où Boby et sa salope de Louisa cachent leur argent dans deux mallettes sous la cabine de douche dans le bureau d’Albert mon patron qui me surprend quand je viens me laver le samedi où Boby mon amant m’a puni d’avoir mis une culotte le jour de l’arbre de Noël de la société.
Je suis obligée de devenir sa maîtresse quand il m’offre de prendre une douche et que je le vois entrer nu, avant de me rejoindre sous l’eau ruisselante sur mon corps.
Boby, fidèle au plan, que par chance, je connais, l’ayant surpris avec Louisa sa maîtresse dans leur salle de bains en me cachant dans un petit placard sous le lavabo. Ils veulent piller notre société, en me plaçant à sa tête afin de me faire encaisser leur forfaiture comme ils l’ont déjà faite deux fois au State.

À cet effet, je trouve bizarre que les patrons nous invitent pour une fête à Noël où les enfants sont exclus, il faudra que je pense à rectifier le tir l’année prochaine.
Mais je m’égare, j’ai un plan pour cacher l’argent rapidement, Christian devant faire une action dans les heures prochaines qui va forcer notre destin.
Dans ce plan, il fallait que je trouve un endroit où je pourrais cacher les dollars, en faisant l’acquisition du club échangiste où j’ai fait un gang bang avec trente-deux hommes, je suis sûr une fois les portes hermétiquement fermées que ce lieu est le mieux adapté.
C’est un élève curé qui me reçoit, je lui fais croire que je suis amie de son père.
Il rit presque en me disant qu’Alain, c’est ainsi qu’il se nomme, est mort il y a deux ans et qu’il avait un copain louche se prénommant Polo.

• Présentons-nous, mes parents du temps où mon père n’avait pas encore fait son coming-out, mon appelé Serge.
• Serge, à vous a déjà dit que vous étiez joli garçon.
• Madame, je vais être prêtre.
• Excusée, une image est passée devant mes yeux, j’ai perdu la tête.
• Alors Polo ?
• J’ai appris qu’il avait prêté le club à une équipe de tournage d’un film porno, leur actrice principale était une jeune femme qui s’est fait défoncer par trente mecs, ils appellent cela un gang bang.
• Avez-vous vu des images ?
• Non, c’est un ami qui m’a dit avoir participé à cette soirée, il paraîtrait que la femme était comme folle et qu’elle en redemandait, j’ai récupéré ses clefs qui lui avaient servi pour ouvrir les portes et je l’ai fichu dehors.
Venez-nous allons visiter.

L’appartement est vieillot, mais à trois chambres dont l’une donne sur le boulevard, mais bien insonorisé, je pourrais en faire ma chambre, oui, je fais une double affaire, j’achète ici, je vends mon autre appartement et je donne la moitié de la part à Lionel conformément au divorce qu’immanquablement nous avons engagé.
Romain, que j’ai un peu négligé ces temps-ci, je me rattraperais quand toute cette affaire se terminera, il pourra avoir sa chambre bien séparée de la mienne avec sa propre salle de bains de l’autre côté du couloir.

• Serge, combien penses-tu demander pour l’ensemble.
• Vous voulez voir le bas avant de parler chiffres.
• Je connais déjà, nous descendrons après, le prix est important pour moi.
• Trois millions d’euros.
• Vous allez fort, je peux mettre deux millions sur la table en cash.

Ce n’est pas parce que j’ai du pognon qui m’attend dans mon bureau que je dois le dilapider.

• Réfléchissez, deux millions cash en liquide chez votre notaire, et ce que vous voulez à la signature du compromis de vente.
• Comme, je ne veux pas passer par des agences, j’ai du mal à vendre, 2,5 millions d’euros, d’accord pour le cash, si ce n’est pas de l’argent sale.
• Rien à craindre, c’est l’argent du travail de mon mari, il vend son entreprise, l’acheteur veut payer en liquide, si vous avez le droit, vous pouvez m’entendre en confession, vous verrez que tout est clin, de mon côté.
• 2,2 millions, j’ai des compromis que m’a remis mon notaire, je vous fais visiter le bas quand même et en remontant, je vous offre un café, excusez, il n’y a pas d’alcool, j’ai tout fait partir, oui, avec 50 000 € à la signature.
• Tout baigne, descendons.
• Attends, j’allume.

La grande salle où les garçons m’attendaient leur bite en main, est là, je me revois sur le tourniquet les prenant les unes après les autres, je passe derrière le bar, j’ouvre porte après porte.

• Le bar fonctionne ?
• Mon père l’avait fait vérifier la veille de sa mort, j’ai la facture que j’ai payée dans son bureau.
• Et le tourniquet, fonctionne-t-il ?
• Ça, je l’ignore, je dois reconnaître que je ne l’ai jamais essayé.
• Ça te dirait !
• Tu es le diable venu pour me tenter, j’ignore même où il se met en route.
• Regarde, mince, on se tutoie, ça te gêne, non, continuons, il y a un tableau des commandes électriques ici, c’est marqué avec un dessin d’un rond, cela semble correspondre à ce que l’on cherche.
• Sais-tu comment on s’en sert ?
• J’ai un peu pratiqué, je vais te montrer ?

Je règle le potentiomètre au minimum de la vitesse, je m’avance et je me mets à quatre pattes la tête sortante.

• Viens, je vais te faire voir ce que font les femmes, quelquefois les hommes sur ce tourniquet, ceux qui ont les mêmes moeurs que ton père.

Il avance, je le prends d’une main derrière ses fesses, j’approche ma bouche de son pantalon, incroyable, il bande, je devrais m’arrêter, mais depuis que Boby a fait de moi une salope, même une chienne, il me faut ma dose d’os régulière et Serge semble en avoir un beau.
C’est lui qui défait sa ceinture et c’est moi qui la saisis pour la mettre dans ma bouche, je tourne, il tourne, je le suce et il essaye d’aller le plus loin possible dans ma cavité buccale.
Je me retourne, il soulève ma jupe, quelle bonne idée a eu Boby de m’imposer d’être sans culotte, car il entre en moi d’une grande poussée, il me fait jouir, je me rends compte que j’ai de plus en plus le feu au cul.
Il éjacule, je rabaisse ma jupe.

• Je dois te dire, j’étais puceau.
• Je boirais bien un petit whisky pour fêter ton dépucelage.
• Je t’ai dit que je n’avais pas d’alcool ici.
• Taratata, tu as mal cherché, regarde.

Je passe derrière le bar, j’ouvre une porte et je sors une bouteille à moitié pleine de whisky.

• C’est Polo qui devait la cacher là, parmi tous ses vices, il y avait l’alcool.

Nous coupons le courant de la partie basse du bâtiment, nous nous installons sur le canapé, il va chercher deux verres et boit avec moi.

• Parlons peu, parlons bien, 2 millions d’euros, ton dépucelage vos bien 200 000 €.
• Marie-Madeleine.
• Traite-moi de pute.

Nous éclatons de rire.

• Alors ?
• Voici le compromis, on signe ici.
• Quand repars-tu à ton séminaire ?
• Je doute que j'aille y retourner, entre ce que mon père m’a laissé en monnaie trébuchante et après la vente que je viens de signer par ce compromis, je crois que je vais prendre des vacances du côté du Cap d’Agde.
Sa voiture est dans un garage souterrain non loin d’ici, dès que tu m’auras donné les 50 000 €, je la récupérerais.
Je doute que j'aille y retourner, entre ce que mon père m’a laissé en monnaie trébuchante et après la vente que je viens de signer par ce compromis, je crois que je vais prendre des vacances du côté du Cap d’Agde.

Me disant cela, il me soulève ma jupe, je me laisse tomber et sa bouche vient en contact avec ma chatte, j’écarte les cuisses, sa langue est efficace, une nouvelle fois, je pars.

• Demain, avant de prendre la route, je donnerai les papiers à mon notaire, si je viens chercher quelque chose, je t’appellerais, je pense que nous pourrons passer un petit moment ensemble, je compte sur toi pour me recevoir.

Il se relève voyant ma jouissance, il ressort sa queue qui malgré les jets qu’il m’a mise sur le tourniquet en redemande, c’est normal, il a 26 ans, ses couilles sont restées pleines tout ce temps, il peut me fournir du sperme comme une mitraillette.

• Je dois te quitter, je reviendrais ce soir vers 23 heures avec les 50 000 €.
• Je te préparerais un petit repas en amoureux.

Je rentre chez moi, pour me changer avant de repartir au travail, la journée est longue jusqu’au soir, ou pour réaliser mon plan, je dois contourner le système d’alarme.
J’ai étudié son fonctionnement et chaque fois que je passe mon badge pour entrer au parking ou par la porte principale, mon numéro de carte s’enregistre avec l’heure où je suis entrée sur l’ordinateur qui gère le système.
Il sert à l’adjoint de Geneviève pour calculer nos heures de présence au travail.
Je repère un vasistas du local de rangement qui n’est pas muni de capteurs, je l’ouvre, le coince avec un carton, par chance, il donne sur la petite rue où dans le fond, les camions peuvent décharger leurs colis.
Je vois Boby un moment, il semble pétri de bons sentiments, je m’attends à une vacherie, mais il semble accaparé par les préparatifs de la saloperie qu’il compte nous faire avec Louisa, avant de disparaître.

La journée terminée, je pointe à 19 heures ayant passé mon temps à lire des rapports sur la société laissée par Albert croyant me passer la main.
Je vais à mon domicile, je vide un sac de sport qui appartenait à Lionel et qu’il n’est pas venu chercher, je remets ma tenue de joggeuse avec en prime une lampe frontale, me servant quand je cours et qu’il fait encore nuit, j’arrête ma voiture quelques rues avant l’impasse et je pars en courant.
Inutile pour moi de venir voir l’endroit avant de venir, je suis rentré dans une poubelle une fois en voulant me garer dans cette rue sombre.
J’ai mis des gants qui me servaient du temps où nous avions un chien et qu’il fallait ramasser ses merdes quand nous le promenions.
Un bon cambrioleur doit penser aux empreintes, je pousse une poubelle sous le vasistas débloqué, prestement, je grimpe, une poussée et il s’ouvre, je peux rapidement me glisser dans le local.
J’allume ma lampe frontale et je rejoins le couloir, je grimpe à l’étage, heureusement que je suis monté par l’escalier, évitant l’ascenseur, car quand je vais pour ouvrir la porte du couloir, la lumière est allumée et j’entends siffler.
J’éteins ma lampe et j’avance, les sifflements viennent de mon bureau, la porte et la lumière étant ouvertes et allumées.
Est-ce Boby qui est venu récupérer son argent…








Les avis des lecteurs
CHRIS71

ok je prends note...

 
 

CHRIS71, l'histoire est très bien, mais il serait très utile de relire le texte avant de le déposer sur le site, des phrases en doublon, des mots manquants, des phrases incompréhensibles ...

à vouloir multiplier l'écriture d'histoires le texte devient un foutoir !!!

 
CHRIS71

Pour la lectrice qui m'a demandé de ce contacter, écrire sur chr.r.r@sfr.fr

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par CHRIS71


 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Le parchemin diabolique (21/23) - Récit érotique publié le 14-11-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Le parchemin diabolique (20/23) - Récit érotique publié le 13-11-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Le parchemin diabolique (19/23) - Récit érotique publié le 12-11-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Le parchemin diabolique (18/23) - Récit érotique publié le 11-11-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Le parchemin diabolique (17/23) - Récit érotique publié le 10-11-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Le parchemin diabolique (16/23) - Récit érotique publié le 09-11-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Le parchemin diabolique (15/23) - Récit érotique publié le 08-11-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Le parchemin diabolique (14/23) - Récit érotique publié le 06-11-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Le parchemin diabolique (13/23) - Récit érotique publié le 05-11-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Le parchemin diabolique (12/23) - Récit érotique publié le 04-11-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Le parchemin diabolique (11/22) - Récit érotique publié le 03-11-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Le parchemin diabolique (10/22) - Récit érotique publié le 02-11-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Le parchemin diabolique (9/22) - Récit érotique publié le 01-11-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Le parchemin diabolique (8/22) - Récit érotique publié le 31-10-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Le parchemin diabolique (7/22) - Récit érotique publié le 30-10-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Le parchemin diabolique (6/22) - Récit érotique publié le 28-10-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Le parchemin diabolique (5/22) - Récit érotique publié le 27-10-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Le parchemin diabolique (4/22) - Récit érotique publié le 26-10-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Le parchemin diabolique (3/22) - Récit érotique publié le 25-10-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Le parchemin diabolique (2/20) - Récit érotique publié le 24-10-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Le parchemin diabolique (1/20) - Récit érotique publié le 23-10-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Jumelles, oui mais ! (1/1) - Récit érotique publié le 21-10-2018
 
COLLECTION SOUMISE. Je deviens un objet sexuel. La vengeance des lapinous. (13/13) - Récit érotique publié le 20-10-2018
 
COLLECTION SOUMISE. Je deviens un objet sexuel. Ma flagellation dans la grange. (12/13) - Récit érotique publié le 19-10-2018
 
COLLECTION SOUMISE. Je deviens un objet sexuel. A8 (11/13) - Récit érotique publié le 18-10-2018
 
COLLECTION SOUMISE. Je deviens un objet sexuel. L’orage (10/13) - Récit érotique publié le 17-10-2018
 
COLLECTION SOUMISE. Je deviens un objet sexuel. Je ramasse (9/1) - Récit érotique publié le 16-10-2018
 
COLLECTION SOUMISE. Je deviens un objet sexuel. Jacques et la boîte d’oeufs (8/13) - Récit érotique publié le 14-10-2018
 
COLLECTION SOUMISE. Je deviens un objet sexuel. Marque de ma soumission (7/13) - Récit érotique publié le 13-10-2018
 
COLLECTION SOUMISE. Je deviens un objet sexuel. Mon Maître (6/13) - Récit érotique publié le 12-10-2018
 
COLLECTION SOUMISE. Je deviens un objet sexuel. Mon homme (5/13) - Récit érotique publié le 11-10-2018
 
COLLECTION SOUMISE. Je deviens un objet sexuel. Vide couilles (4/13) - Récit érotique publié le 10-10-2018
 
COLLECTION SOUMISE. Je deviens un objet sexuel. À plusieurs (3/10) - Récit érotique publié le 09-10-2018
 
COLLECTION SOUMISE. Je deviens un objet sexuel. Je craque (2/13) - Récit érotique publié le 07-10-2018
 
COLLECTION SOUMISE. Je deviens un objet sexuel. Notre rencontre (1/13) - Récit érotique publié le 06-10-2018
 
COLLECTION ESCORTE BOY. Anne découverte le sexe à 62 ans (1/1) - Récit érotique publié le 05-10-2018
 
COLLECTION ESCORTE. Rattrapée par mon passé (3/3) - Récit érotique publié le 04-10-2018
 
COLLECTION ESCORTE. Rattrapée par mon passé (2/3) - Récit érotique publié le 03-10-2018
 
COLLECTION ESCORTE GIRL. Rattrapée par mon passé (1/3) - Récit érotique publié le 02-10-2018
 
COLLECTION JEUNE – VIEUX. Retour d’âge (1/1) - Récit érotique publié le 30-09-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Le coup de téléphone fatidique (1/1) - Récit érotique publié le 29-09-2018
 
COLLECTION LESBIENNE. Le chalet de mes parents (2/2) - Récit érotique publié le 28-09-2018
 
COLLECTION LESBIENNE. Le chalet de mes parents (1/2) - Récit érotique publié le 27-09-2018
 
COLLECTION VENGEANCE. L’île de ma soumission (3/3) - Récit érotique publié le 26-09-2018
 
COLLECTION VENGEANCE. L’île de ma soumission (2/3) - Récit érotique publié le 25-09-2018
 
COLLECTION VENGEANCE. L’île de ma soumission (1/3) - Récit érotique publié le 23-09-2018
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Rupture familiale (2/2) - Récit érotique publié le 22-09-2018
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Rupture familiale (1/2) - Récit érotique publié le 21-09-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Incarcérée (2/2) - Récit érotique publié le 20-09-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Incarcérée (1/2) - Récit érotique publié le 19-09-2018
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de CHRIS71...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Ma femme infirmière le 2018-11-14 ....
• Par Batman le 2018-11-13 ....
• Par N le 2018-11-13 ....
• Par Ocea le 2018-11-13 ....
• Par Vivre 33 le 2018-11-12 ....
• Par discret le 2018-11-12 ....
• Par ARMORIK2 le 2018-11-12 ....
• Par Jeune Black le 2018-11-12 ....
• Par Max le 2018-11-11 ....
• Par camacho75 le 2018-11-11 ....