... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


LE CHARPENTIER


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par VINCENTI [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email :

• 4 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par HDS : 8.3
• L'ensemble des récits érotiques de VINCENTI ont reçu un total de 14 710 visites.

sexe récit : LE CHARPENTIER Histoire érotique Publiée sur HDS le 17-02-2018 dans la catégorie Entre-nous, les hommes
Tags: Entre hommes - Gay   Gros Grosses  
Cette histoire de sexe a été affichée 5150 fois depuis sa publication.


Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : LE CHARPENTIER ( 9.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :


LE CHARPENTIER

LE CHARPENTIER

Avant d’être pensionnaire dans l’internat d’un lycée technique, je suivais des stages de formation pendant l’été. L’un d’entre eux était un stage dans un atelier de fabrication de charpentes en bois. J’avais alors 19 ans et j’étais assez timide. J’étais plutôt gros et certaines personnes m’avaient déjà fait des réflexions au sujets de mes fesses. J’entendais des remarques sur la grosseur de mon cul, des propos grivois surtout de la part d’hommes murs que je croisais lors de mes promenades. Ils me faisaient rougir et déclenchaient une sensation de chaleur dans cette partie de ma personne.

Le premier stage se déroulait dans un atelier de charpente. J’y étais seul en compagnie d’un ouvrier âgé de 50 ans. Les autres et le patron travaillaient sur un chantier à l’extérieur. J’étais chargé de dessiner des éléments de la charpente. Ensuite l’ouvrier les découpait et les assemblait.

Il était assez gros, disons bien bâti, avec un gros ventre et des bras musclés.
Il était agréable et me souriait souvent. Bien sûr je lui rendais ses sourires. Il me racontait des histoires tout en fixant son regard sur mon anatomie. J’avais remarqué qu’il s’intéressait beaucoup à mes fesses et mes cuisses sous mon bermuda et moi je ne faisais rien pour les cacher, au contraire. Je faisais toujours en sorte de les mettre en valeur, en écartant largement mes cuisses afin d’avoir plus de stabilité dans mon travail.

Après deux jours, le charpentier était devenu plus familier et souvent il me rendait visite dans le local qui avait été aménagé pour mes activités. Il plaisantait, et même une fois il m’a caressé les fesses en me disant que j’avais un beau derrière très appétissant et que je devais avoir du succès.
Ce soir là il en était resté là mais il ne se privait pas de continuer à faire des commentaires, des allusions….me demandait si je sortais avec une fille… je répondis non et son visage s’éclaira et il me fit un sourire très coquin en passant sa langue sur ses lèvres. Je m’aperçus alors qu’il se touchait au niveau de son sexe, à travers son bleu de travail. Je vis aussi qu’il avait là une grosse bosse, qu’il pétrissait avec ses gros doigts en me souriant.

Puis il défit la fermeture de son bleu et sortit un gros sexe bandé. Je le regardais avec étonnement, c’était la première fois que je voyais un sexe d’homme, j’étais impressionné. Il était gros avec un gros gland décalotté, rouge et luisant.
L’ouvrier me demanda si je voulais le toucher, le caresser. Vous savez, j’étais très timide, je ne savais pas comment réagir….alors l’ouvrier pris ma main et me força à caresser son membre qui était de plus en plus gros. Je me laissais faire, soumis à sa volonté. A ce moment là, il passa sa grosse main derrière ma tête, me tint fermement et approcha son gros sexe décalotté vers ma bouche.
Je sentais son odeur très forte, odeur d’urine et autres. J’étais soumis à ses désirs, ses volontés. Il me dit d’une manière brutale d’ouvrir ma bouche et de lécher, de sucer son gros gland.
Bien sûr, forcé par cet homme je fis ce qu’il me demandait. Je suçais et aspirais son gros gland d’où s’écoulait un liquide que je ne pouvais pas voir, je le goûtais et je me surpris à aimer ce que je faisais, à me conduire comme une salope comme dans les histoires cochonnes que j’avais lues au lycée.

L’ouvrier m’encourageait, il me traitait de salope. Il enfonça son sexe dur bien au fond de ma bouche et fit des vas et viens comme s’il me la baisait.
Moi, j’adorais ce qu’il me faisait subir, j’étais sous l’emprise du gros sexe d’un homme vicieux, à qui je donnais du plaisir.

Puis je sentis son sexe faire des soubresauts, se raidir encore et puis son gland cracha de nombreux et abondants jets de crème chaude et bien gluante. Ces jets me remplirent toute la bouche. L’ouvrier me maintenant toujours la tête, il me fut impossible d’échapper à cette douche de sperme, que j’appréciais. J’avalais, je goûtais. J’adorais ce goût sucré/salé. Cet homme me souriait, satisfait d’avoir vidé ses gros testicules dans la bouche d’un jeune homme.

Alors il caressa mes grosses fesses, baissa brutalement mon bermuda et mon caleçon fit aller et venir ses gros doigts le long de ma raie, appuya sur mon anus, il me le caressait en tournant. Sous ses caresses, je poussais des soupirs de jouissance. Et lui il respirait très fort, soufflait dans mon cou en me disant des mots doux. Je me sentais complètement soumis à ses volontés. Je me sentais femelle, j’avais envie de me faire baiser par ce gros ouvrier qui s’était déjà vidé dans ma bouche.
Puis soudain il s’arrêta net et me dit que demain et il me fera connaître un autre plaisir, en s’occupant bien de mon petit trou vierge et qu’il fera venir un de ses amis viendrait nous rendre une visite.

Effectivement le lendemain matin il me présenta Luc, un de ses amis qui lui rendait visite. Il me salua avec un beau sourire. Il avait la quarantaine. Le charpentier nous invita tous à nous rendre dans mon petit local pour prendre un apéritif.
Alors le charpentier dit à Luc que je j’aimais sucer et que je savais faire bien jouir un homme. Il lui a aussi fait remarquer que j’avais de belles fesses bien appétissantes. Luc était un peu gêné mais il ne tarda pas à me caresser le cul en m’arrachant un profond soupir.
Alors, le charpentier nous versa un alcool fort que nous bûmes tous les trois d’un trait. La tête me tournait un peu.

J’ai alors remarqué que le pantalon de Luc faisait une grosse bosse vers sa braguette. Le charpentier me demanda de l’ouvrir pour découvrir un trésor. Je ne fis pas prier et j’ouvrais sa braguette et fis jaillir un beau sexe bien dur.
Je me mis à genoux et je me mis à sucer son gland qu’il avait découvert. Lui aussi avait une forte odeur qui dans un premier temps m’apparut répugnante, mais après avoir passé ma langue tout autour comme quand on lèche une glace, elle m’apparut délicieuse, j’adorais le goût fort et son odeur.
Je me sentais bien salope, cet homme me donnait son sexe.

Soudain le charpentier baissa mon bermuda et mon slip, il caressa mes grosses fesses, moi je les écartais bien pour qu’il puisse voir mon anus.
Je mis mes coudes sur la table, j’écartais les cuisses.

A ce moment je sentis que Luc jouissait dans ma bouche, plusieurs jets de crème chaude et goûteuse, un délice que je m’empressais d’avaler.
Un peu de son sperme chaud s’écoulait autour de ma bouche, je passais ma langue pour bien le goûter.
A demi couché sur la table du local, appuyé sur mes coudes, je sentais que le charpentier forçait sur mon anus vierge avec son gros gland. Il avait mis beaucoup de gel. Il forçait, ça me faisait mal puis soudain je sentis qu’une pression plus forte de son gland avait eu raison de mon trou. Il y pénétra, la douleur disparut progressivement, le charpentier fit des vas et viens d’abord lents puis rapides et profonds. Il s’acharnait sur mon anus.
Je sentis le plaisir monter, je gémissais et lui derrière moi me pistonnait, avec force, je le sentais bien frapper au fond et ses grosses couilles frotter sur mes cuisses. Il m’avait bien ouvert l’anus, il coulissait bien.
Soudain le charpentier poussa un fort gémissement, il se retira de mon anus. Je sentis qu’il jouissait, qu’il m’arrosait les fesses avec son sperme chaud et gluant. J’étais soumis, je me sentais femelle.
Je ne me suis pas essuyé, j’ai laissé le sperme chaud entre mes fesses puis j’ai remonté mon bermuda et je suis resté ainsi toute la journée, souillé.

La prochaine fois nous irons dans un restaurant avec d’autres copains. Le charpentier connaît très bien le patron qui se fera un plaisir de nous recevoir. Moi, j’ai bien envie de rencontrer d’autres personnes qui aimeraient faire ma connaissance.







... Histoires Erotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67

Les avis des lecteurs
 

de jose salut tres belle histoire du bon sexe et bonne goormande vivement la suite

 
 

Trop bonne ton histoire ! j'ai déjà envie de lire la suite....

Moi aussi, j'ai passé un été bien chaud dans le bâtiment.... Je pourrais te le raconter si tu veux.

 
 

Merci pour cette belle histoire bien bandante , j'ai hâte de lire la suite


 
un couple de lecteurs

Ton histoire m'a bien fait bander! Continue!

 
 

Un sympathique récit simple. Une bonne lecture.

 
 

Très belle histoire de naissance d'une belle salope. A très vite pour la suite.
Bisous

 
 

Pas mal comme histoire! On voit tout de suite qu'on a faire avec une bonne grosse salope!
Bravo vivement une suite



 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par libertinages le 2018-05-25 ....
• Par PetitOurs le 2018-05-25 ....
• Par Jeunecouple84 le 2018-05-24 ....
• Par fist fucking le 2018-05-24 ....
• Par ericdu87 le 2018-05-24 ....
• Par ericdu87 le 2018-05-24 ....
• Par Jerome le 2018-05-24 ....
• Par Fetish84 le 2018-05-24 ....
• Par Loki coquin le 2018-05-24 ....
• Par Kev24 le 2018-05-22 ....