Une rencontre fulgurante


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Ibis14 [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : ibis14lapostenet

• 2 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.5 • Cote moyenne attribuée par HDS : 10.0
• L'ensemble des récits érotiques de Ibis14 ont reçu un total de 6 065 visites.

sexe récit : Une rencontre fulgurante Histoire érotique Publiée sur HDS le 19-03-2019 dans la catégorie Entre-nous, hommes et femmes
Tags: Au boulot   Libertinage   Bourgeois 
Cette histoire de sexe a été affichée 3180 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Une rencontre fulgurante ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Une rencontre fulgurante ( 10.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :



Une rencontre fulgurante

Ils étaient entrés en relation via une application de rencontre. Il avait été étonné que sa visite du profil de l’inconnue avait déclenché un signe de la dame. Sans aucune phrase de présentation, elle se présentait comme cadre sup, aimant les jeux de rôles… très vite il lui propose de visionner ses photos, inutile pense-t-il, de prendre du temps à choisir ses mots si son physique ne convient pas … c’était déjà arrivé bien trop souvent : son verbe plaît, semble correspondre en tout point à la recherche de celle qui lit, peut-être même parfois un tantinet trop et quand les photos sont découvertes, ce sont remerciements et fin de non-recevoir.
Mais pas cette fois-ci : il plaît aussi en photo.
Mais madame est rapide, elle demande vite un numéro de téléphone et s’agace quand il hésite : très occupée, elle n’a pas de temps à perdre en minauderies.
En moins de temps qu’il n’en faut à ton meilleur pote pour vérifier que ta femme est une vraie bonde comme disait San A., le whatsapp chauffe. Premières photos et la dame aime jouer : présentation de la lingerie, jambes croisées, décroisées, téton dressé, et un ticket surmontant sa chatte qu’il aimerai appeler béta-mèche comme la touffe se dresse comme une seule brassée de paille.
Lui envoie quelques gros plans de son gland, au lit, au bureau, en extérieur pour lui faire prendre l’air.
Et les échanges fusent, un peu romantiques, surtout crus, promesses de jouissances multiples, de doigts fouillant les entrailles, de langues mutines léchant des anus bien plissés et des « han » et des « ha » et des « oh » et des bas qui font débat.
Elle n’a pas de temps dans sa vie pour rencontrer un amant, c’est entre 7h00 et 8h13 puis entre 9h00 et 10h00 et pas tous les jours et c’est ainsi et pas autrement. Il se met à disposition, prendra des RTT, elle hésite, dit oui, dit non, se ravise encore, veut un amant mais veut être aimée, mais non, ce n’est pas possible, mais oui viens me pénétrer longuement.
Mes chers lecteurs je vous le dit : Il est resté bien calme, a trouvé solution à tout, a résisté aussi et elle a aimé … rendez-vous est donc pris.
Avec son mari, elle tient un hôtel-gîte-restaurant bientôt étoilé ils l’espèrent, aux portes de la capitale. Il devra se faire passer pour un client qui aura loué un gîte. Elle l’accueillera, l’installera et surtout, reviendra le lendemain à 7h00 pour un premier câlin.
Lui se prépare, choisis ses menus durant plusieurs jours pour préparer la caresse promise de sa prostate adorée. Il se rase complètement, il masse les jumeaux à la base de sa tige avec de la crème parfumée.
Le jour prévu, elle se ravise : non elle n’a pas de temps à consacrer à une aventure, il sera déçu, elle aussi. Adieu. Lui a tout prévu : son planning, ses enfants, sa mise en beauté. Il ne lâche rien, elle cède de nouveau.
Le chemin devait être rapide, mais de multiples messages l’obligent à s’arrêter sans cesse pour lire et répondre. Il en profite pour se caresser un peu.
Voilà, il se gare enfin, appelle comme convenu …
Elle répond, la voix un peu troublée car son mari est à côté d’elle. Il doit s’avancer sous le proche, elle l’attendra pour lui ouvrir le gîte.
Première fois qu’il entend sa voix, elle est très très douce.
Il la voit : toute menue, dans un manteau blanc à longs poils s’arrêtant juste au-dessus de la taille, des jeans moulants et une paire de baskets. Lui se dresse, imposant par sa taille, sa carrure et son calme.
- « je vais vous faire visiter » et ils entrent dans la première pièce de cette maison étroite à trois étages.
- « la cuisine »
Et ils montent des escaliers en bois.
- « le salon » il avance sa main pour toucher son visage
Ils montent encore des escaliers presque aussi raides que sa queue et il caresse directement les fesses et les cuisses de la belle ; ils n’ont pas de temps du tout, il va donc prendre les choses en main, bien décidé à ne pas attendre le lendemain pour consommer ses promesses.
- « la chambre … mais qu’est-ce que tu fais ? »
Il ne dit rien, se colle contre le dos de la dame, lui caresse les flancs, ses mains remontent vers ses seins, il la pelotte, la tâte, la frotte, lui fait sentir la grosseur dans son pantalon.
Elle se retourne, l’embrasse, tente de maîtriser un peu la situation qui lui échappe, pense aux quelques minutes qui lui sont d’habitude nécessaires pour faire visiter le logement …
Il ouvre les jeans, fait glisser le pantalon, à genoux devant elle. Il colle son nez dans le creux des cuisses de la dame, découvre un body à pressions que ses doigts ont tôt fait de faire sauter. Et hop, des baisers couvrent le pubis de la belle : il la pousse sur le lit, la lèche avec avidité car il sait le temps compté.
Sa langue fouille la chatte, il remonte les cuisses prises dans les jeans au-dessus de sa tête et a désormais accès à l’inimité exposée : si elle mouille fort sa maîtresse tout juste rencontrée, elle respire encore plus fort, surprise de se faire prendre ainsi. Deux doigts viennent écarter ses chairs et les frottent avec vigueur.
La situation complètement incongrue d’un inconnu lui bouffant la chatte, deux doigts fouillant sa grotte, le temps filant à une vitesse folle : tout cela amène la belle chef d’entreprise à une jouissance aussi rapide qu’électrisante….
L’esprit brumeux, elle se redresse, se précipite pour donner à son tour. Il baisse son pantalon, elle arrache presque son boxer et aspire goulûment une bite bien dressée. Il est debout, elle est assise sur le lit, penchée sur un gland bien dressé.
Elle suce, elle avance la main pour tâter les couilles de son amant, elle bave pour humidifier l’ensemble.
Là, chères lectrices, je vais faire un aparté plus à destination de ces messieurs qui me comprendront sans doute :
Ce moment messieurs, où votre maîtresse met tellement de cœur à l’ouvrage, où vous sentez qu’elle aime vraiment sucer votre tige, où elle prend soin d’enflammer toutes les zones érogènes de votre bas entre en même temps, dans un mouvement s’ensemble qui fait se mettre en route la machine à soupe : où vous sentez la production de sperme s’emballer dans vos coucougnettes, ce moment où toute l’énergie de votre corps vient se concentrer dans la zone comprise entre votre nombril et vos cuisses sans distinction aucune, ce moment rare où vous sentez que vous allez atteindre un véritable orgasme, un vrai, un complet, ce moment était pour lui il le sentait.
Son Orgasme donc fut d’une intensité rare. Sa maîtresse lui gobait les couilles, caressait sa tige, inversait la tendance : il éjacula dans une apothéose de sensations, un vrai feu d’artifice dans la bouche de la belle. Il défaillit littéralement.
Oui, il défaillit. Vous savez ce mot employé par les femmes pour exprimer leur « petite mort » : en cet instant extraordinaire, en cette fulgurance, il comprit le sens de ce mot. Il comprit que plus rien ne serait jamais comme avant. Il comprit tout le temps perdu à croire que ses éjaculations étaient des orgasmes.
Elle s’enfuit après un léger baiser, le laissant là, pantalons aux chevilles.
Il comprit qu’il n’avait rien vécu auparavant.


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :








Les avis des lecteurs

Soyez le premier à donner votre avis après lecture sur cette histoire érotique...
Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]

 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Philosophie et Plaisirs Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Omorashifan le 2019-10-22 ....
• Par Cpl le 2019-10-21 ....
• Par Coquin49 le 2019-10-20 ....
• Par cindycamdialx le 2019-10-20 ....
• Par Bresilman29 le 2019-10-20 ....
• Par gilllou le 2019-10-19 ....
• Par CANDAU41 le 2019-10-19 ....
• Par mimiche le 2019-10-18 ....
• Par Tony92 le 2019-10-18 ....
• Par Jean le 2019-10-18 ....