Mmmmm.fr


Les Jumelles


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Jean-Pierre [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email :

• 147 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.0 • Cote moyenne attribuée par HDS : 8.5
• L'ensemble des récits érotiques de Jean-Pierre ont reçu un total de 5 022 474 visites.

Récit libertin : Les Jumelles Histoire érotique Publiée sur HDS le 26-02-2019 dans la catégorie A dormir debout
Tags: Lesbiennes  Masturbation 
Cette histoire de sexe a été affichée 6917 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Les Jumelles ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Les Jumelles ( 9.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67



Les Jumelles

Quand cela est arrivé, ma sœur jumelle Katia et moi Patricia avions 16 ans Nous étions toujours très proche l'une de l'autre, et avons toujours aimé nous habiller de la même façon.

Nos parents devaient s'absenter pour un weekend. Ayant peur de nous laisser seules deux jours, ils décident de faire venir une personne, nous, à avons protesté que nous étions assez grande pour pouvoir nous débrouiller seule, mais, la personne était déjà engagée.

Nous avions déjà complotées d'invité plusieurs copines à une petite soirée chez nous Mais maintenant tout est fichu, puisque un chaperon va venir nous surveiller comme deux gamines.

Nos parents prêts à partir, on sonne à la porte. Ce devait être la fameuse baby-sitter, on la voyait déjà petite vieille toute rabougrie. Ma mère me demande d'aller ouvrir la porte. Lorsque la porte s'ouvrit, c'est une toute jeune femme se tenait là avec un sourire radieux :

- Je suis Marie ! Je viens passer deux jours avec vous pour vous tenir compagnie me dit-elle.
Elle était magnifique ! Elle portait un petit gilet très moulant ainsi qu'une mini-jupe. Mes yeux se sont posés sur sa poitrine qui était plus grosse et ronde que la mienne ou celle de Katia.

Ma sœur et moi, nous nous sommes souvent comparé toutes nues toute les deux devant un miroir et cela finissait souvent de la même manière, à nous caresser mutuellement le corps.

- Puis-je entrée ? pour voir vos parents ? demande Marie
Après les recommandations nos parents étaient finalement partis. Marie nous proposa d'aller se baigner dans notre grande piscine, il faisait trop beau pour s'enfermer à l'intérieur. Cette idée me sembla très bonne et sembla ravir ma sœur qui se pressa d'aller mettre son maillot de bain.

- Où allons-nous se changer ?
- Viens avec moi, je vais te montrer.
Je la pris par la main et la conduit dans ma chambre ou je lui dit qu'elle pouvait se changer dans la salle de bain. Elle s'y introduit et ne ferma complétement la porte. Elle commença à se dévêtir devant mes yeux qui n'avait pu se détourner d'elle un instant.

Elle commença par enlever son gilet, laissant voir une magnifique poitrine dans un soutien-gorge très sexy. Puis elle enleva sa jupe et en se penchant pour la ramasser, j'ai pu voir sa petite culotte. Lorsqu'elle l’enleva, elle était penchée vers l'avant et ses fesses. Puis elle ôta tranquillement son soutien-gorge de la façon la plus sensuelle que j'ai jamais vue, elle se retourna vers moi et m'adressa un sourire et me dit :

- Alors ! Tu ne te change pas ?
Je m'empressai de me déshabiller devant elle qui me regarda toujours avec le même sourire. Ses yeux parcouraient mon corps de haut en bas, je sentais un frisson qui parcourait mon corps. Mes seins étaient dur et ma chatte toute humide et j'avais peur qu'elle s'en aperçoive, jusqu'à ce que j'enlève ma petite culotte, son regard descendit sur ma chatte presque sans poils à 16 ans.

Nous étions nues toutes les deux, figées à se contempler l'une et l'autre sans pour autant faire attention au regard de l'autre. Je commençais vraiment à avoir trop chaud. J'ai enfilé mon maillot de bain le plus beau que j'avais et je suis sorti avant même qu'elle n'ait eu le temps de se changer et j'étais dans la piscine avec ma sœur qui était là depuis longtemps et nous attendais.

Quelques minutes plus tard, Marie vint nous rejoindre dans la piscine. Pendant plus d'une heure nous nous sommes amusées à s'arroser, faire des courses, des concours du plus longtemps dans l'eau et biens d'autres jeux aquatique. Après être sortie disant être un peu fatiguer et vouloir se faire bronzé un peux, Marie sortit de la piscine et alla s'allonger sur une chaise longue. Moi et ma sœur avons continué de jouer à faire nos folles encore pendant une bonne demi-heure.

A mon tour de sortir l'eau parce que j'étais aussi un peu fatiguer et voulais me faire griller moi aussi. En arrivant, je vis Marie étendue seings nues sur le dos.

Soudains, je m’aperçus qu'elle me regardait la contempler. J'étais si mal que je me suis enfuis dans ma chambre et verrouiller ma porte. Je me suis allongé sur le lit pour me reposer de toutes ses émotions. Sans m'en rendre compte, j'avais commencé à me caresser les seins du bout des doigts. Les sentant grossir sous mes doigt, je continué à les caresser sous mon haut de costume de bain.

J'avais remis un autre bikini bien sec et en sortant de ma chambre, ma sœur se tenait là, juste devant moi, devant la porte. Elle avait dû tout entendre mes gémissements. Elle me poussa brusquement à l'intérieur de ma chambre et referma la porte derrière elle.

Elle verrouilla la porte derrière elle et enleva son bikini. Ma sœur commençait à m'exciter moi aussi. J'y ai donc mis plus de cœur, j'ai commencé à lui caresser les seins. Je commençais à perdre le contrôle de moi-même et Katia avait l'air d'aimer cela.

Ma crainte se révéla vrai, quelqu'un cognait à la porte, ce ne pouvait être que Marie et elle devait avoir tout entendue.

- Oui, qui est là.

- C'est moi, Marie, ça va toutes les deux, je vous ai entendue criées ?? Tout va bien ? je vous attends en bas, le souper est prêt !

Et les bruits dans les escaliers nous avaient révélé qu'elle était redescendue. Je me suis vite rhabillé et suis sortie de ma chambre tandis que Katia prenait tout son temps comme si de rien était. Moi je me sentais si stupide et j’espérais qu'elle n'en parlerait pas à nos parents.

Marie était déjà assise à la table en attendant et deux plats étaient servis. Je me suis assise en attendant Katia. Marie me regardait mais moi je fuyais son regard, je crois qu'elle souriait. Katia descendit à ma grande exaspération elle n'était presque pas vêtu ! Elle était descendue en petit déshabillé de satin ou l'on voyait le bout de ses seins à travers la dentelle.

Marie nous proposa de voir des films qu’elle avait dans le coffre de sa voiture, pour la soirée. Une très bonne idée selon moi puisque j'avais eu assez d'émotions comme ça aujourd'hui. Me changer les idées me ferait le plus grand bien. Ma sœur de surcroît trouva que c'était une excellente idée elle aussi.

Nous débarrassons la table Katia et moi, Marie pris ses clefs de voiture, Marie revint avec un gros sac de maïs soufflé et 2 films. L'un était une comédie et l'autre un film d'amour. Ce qui me ravit parce que moi je n'aime pas trop les films d'action ou d'horreur comme Katia. Quand elle arriva, Katia était au téléphone et se tourna vers Marie et lui demanda :

- Est-ce que mon amie Pauline peut venir voir les films avec nous ?

- Bien sûr Katia, sans aucun problème.

- Et est-ce qu'elle peut rester à coucher ?

- Hum ? Je ne sais pas si vos parents seraient d'accord !!

- S'il te plaît, lui dit ma Katia avec son petit air suppliant, on ne le dira à personne et on ne fera aucun mal.

- Bon ! Ok finit par décider Marie. Mais si elle met la pagaille, elle retourne chez elle.
Katia lâcha un cri de joie et l'annonça à Pauline notre amie commune mais plus la sienne que la mienne. Pauline est une jeune fille du même âge que nous 16 ans très jolie et déjà bien plus développé. Elle a une peau à l'apparence toujours fraîche. Son corps est parfait.

Quelques minutes plus tard, Pauline arriva avec ses affaires pour rester à coucher. Elle habite à quelques maisons de la nôtre, ses parents n'y ont vu aucun inconvénient car ils connaissent bien les nôtres. Nous sommes installées pour visionner les films. Katia mis en premier la comédie dans le lecteur vidéo tout le monde était d'accord, cela ne dérangeait personne, puisqu'il fallait regarder les deux films de toute façons.

Après une heure et demi, le premier film était terminé et nous avions bien rient et mangé beaucoup de pop-corn. Katia se leva pour aller mettre le deuxième film et décida de nous en mettre plein la vue en même temps. Elle fit mine d'avoir des difficultés avec le magnétoscope et se pencha vers l'avant pour aller voir l’entrée du magnéto. Ceci faisant, son derrière s'expose sous son déshabillé ou l'on pouvait voir sa petite culotte très sexy, avec son joli petit cul très ferme et bien rond.

Marie qui la regardait fermement, se léchait la lèvre inférieure. Finalement Katia sembla réussir à entrer la cassette mais en se relevant, la bretelle de son déshabillé glissa sur son épaule laissant sortir son petit sein rose.

Le film commença, comme tous les films d'amour, il commence, se déroule et se finit toujours de la même façon. Le film n'était pas si bon que cela et il a duré plus de deux heures. Il était déjà très tard, alors Marie nous a dit qu'il était l'heure d'aller se coucher, mais moi je n'étais pas fatigué, Katia non plus n'avait pas l'air de vouloir aller dormir mais comme Pauline baillait et était déjà prête à monter, et bien nous avons capitulé sans rouspéter.

Nous avions décidé de dormir toutes les trois dans la même chambre, nous avons installé un matelas par terre pour Pauline tandis que moi et ma sœur dormirions dans le même lit, puisque mon lit est assez grand.

Donc après avoir parlé et rigoler pendant près d'une heure, Pauline s'est endormie. S'apercevant que Pauline dormait très dur et qu'elle ne se réveillait pas même si on parlait et riaient très fort. Katia se leva.

- Mais ou va-tu ? lui ai-je demandé à voix basse.

- Je vais voir Pauline si elle dort vraiment !

- Mais tu sais très bien qu'elle dort !

- Laisse-moi faire, je veux être sûre qu'elle ne fait pas semblant !

- Que vas-tu faire, ne la réveille pas !

- Mais non fais-moi confiance, je vais lui faire quelque chose qui la fera parler si elle ne dort pas, sinon elle ne s'en apercevra même pas.

- Ok mais fait attention.

J'avais hâte de voir ce qu'elle allait lui faire, alors je me suis approché du bord du lit pour regarder le spectacle. Ma sœur alluma la petite veilleuse pour voir un peu et s'approcha doucement de Pauline qui avait l'air de dormir à poing fermé. Katia souleva doucement la couverture qui cachait Pauline, elle commença à lui caresser la joue, puis elle descendit dans son cou. Sa main lui caressait la nuque et dans mon grand étonnement elle descendit sa main jusque sur sa poitrine.

- Mais qu'est-ce que tu fais Katia ?
Katia caressait maintenant les seins de Pauline à travers sa chemise qui respirait fort. Elle commença à déboutonner doucement sa chemise de nuit. Elle me regarda avec un petit sourire et me fit signe du doigt de me taire. Elle ouvrit sa chemise au complet, laissant sortir deux magnifiques seins de grosseur moyenne et bien ferme, avec des mamelons rond et juste bien assez gros.

- Viens voir plus prêt Patricia, ils sont si doux et magnifique.
J'hésitai un peu mais c'est vrai qu'ils étaient beaux, je descendit du lit et m'approchai de Pauline. Après avoir posé moi aussi ma main sur son sein gauche.

Katia alla trop loin en entrant sa main dans la petite culotte de Pauline. Cela m'excitait terriblement mais je savais que c'était mal. Voyant le regard que je lui lançais, Katia sortie sa main d'entre les jambes de Pauline, pour prendre ma main et la guider vers cet endroit.

Je n'étais pas capable de me dégagé, peut-être que je ne voulais pas mais je me suis laissé faire. Ma main glissa sous son slip et je sentais la chaleur de sa chatte contre ma main froide et moite. Je commençai à la caresser et ça m'excitait comme jamais je ne l'avais été.

Pendant que je masturbais Pauline dans son sommeil, je sentis ma petite culotte glissée sur mes fesses, c'était Katia qui me l'enlevait. J'essayais de ne pas crier, mais la jouissance était tellement forte. J'ai crié !! Alors Pauline s'est tournée, elle ne s'était pas réveillée, heureusement.

Pour moi c'était trop pour ce soir, je suis retourné au lit. Katia rhabilla doucement Pauline et vint se couché près de moi elle colla son corps tout chaud d'excitation contre le miens. Elle mit sa main sur mon sein et bien collé auprès de moi elle s'endormit dans un soupir de satisfaction.

J'avais de la difficulté à dormir, il faisait trop chaud, surtout avec Katia qui était couché à demi sur moi, je suffoquais. J'ai donc décidé d'aller faire un saut dans la piscine et de revenir me coucher. Je n'avais pas pris de maillot de bain, puisqu'il faisait noir dehors et personne ne me verrait.

J'étais sur le point de me rendre à la piscine quand, en passant près du salon, je vis qu'il y avait encore de la lumière et j'entendais un bruit, comme un chuchotement. Je me suis donc dirigé tranquillement et sans bruits vers le salon. Ce que je vis aurait dû me surprendre, mais avec tout ce qui s'est passé durant la journée, plus rien ne pouvais me faire fuir. Marie était dans le salon complètement nu et se caressait en regardant un film.

Après quelques secondes d'observations, je n'en pouvais plus, j'ai commencé à me caresser moi aussi. En me retournant, j'ai faillis avoir une crise cardiaque. C'était ma sœur Katia, elle me regardait droit dans les yeux et elle me dit :

- Toi aussi elle t'excite, hein ?
Je ne fis qu'un signe de oui de la tête. Marie ferma la télé et se leva, se dirigeant vers nous. Nous sommes allées nous cacher dans la cuisine. Elle sorti dehors, toute nue et plongea dans la piscine. Intrigué, je me demandais bien quel film pouvait tant la mettre hors d'elle, jusqu'à se caresser dans le salon d'une famille inconnue.

Je me dirigeai vers le salon, j’ouvris la télé en prenant soins de ne pas ouvrir le volume pour ne pas alerter Marie et je mis marche sur le vidéo pour débuter le film qu'elle regardait. Ma sœur se rapprocha de moi pour mieux voir. Je ne fus pas surprise de voir qu'il s'agissait d'un film X.

C'était très excitant. Ma sœur était maintenant allongée sur le sofa et était toute nue et se caressait en regardant le film. Moi et ma sœur nous nous sommes toujours contenté de masturber mutuellement mais maintenant j'avais envie d'aller plus loin, le film me faisait sortir totalement de moi.

Marie apparut dans l'embrasure de la porte du salon. Prise par surprise, je me jetais par derrière ma sœur qui était complètement nue, Marie aussi d'ailleurs qui nous regardait avec un regard de réprimande était complètement nue. Elle regarda en notre direction puis vers la télévision. Elle vint vers nous, nous pris toutes les deux par le bras en serrant très fort et nous leva debout.

- Pourquoi vous avez regardez ça !

- On se demandait juste c'était quoi ! Répondit Katia.

- Non, ne me prenez pas pour une folle, vous saviez ce que c'était et vous n'aviez pas le droit de regarder ça à votre âge ! Dit-elle toujours en criant.

- Nous sommes désolés.

- Quoi désolé, et vous avez vu ce que vous faisiez toutes les deux ! Je vais devoir le dire à vos parents ! Et puis Non, c’est ma faute excusez-moi, je n’aurais jamais dus apporter cette cassette ici.

- Oui je crois effectivement Marie que tu es comme nous une cochonne !

- Soudain Pauline apparu derrière Marie, encore à moitié endormie.

- Qu'est-ce qui se passe ici ?
N'ayant même pas l'air de s'être aperçu que nous étions toutes les trois nues. Marie se tourna vers elle et lui dit d'aller à côté de nous. Pauline sembla se réveiller un peu et manqua s'évanouir quand elle s'aperçut que tout le monde étaient nue sauf elle.

- Tes copines ont regardé une cassette interdite et c’est moi la responsable car je n’aurais jamais du apporter cette cassette ici donc toute les trois nous sont des cochonnes.

Pauline sursauta et se mis aussi complétement nue en disant :

- Je crois que moi aussi je suis une cochonne ! Car cette nuit lorsque mon pyjamas c’est ouvert, et que des mains ont caressées ma poitrine j’ai continué à faire semblant de dormir.

- Bon conclu Marie ! Maintenant que nous sommes toutes égales, nous pouvons allez faire un petit plongeons dans la piscine pour nous rafraichir les idées.
Après une bonne heure de chahute ries, Marie propose de sortir de l’eau et d’aller se coucher pour être en forme pour le retour des parents en fin de soirée. Lorsque nos parents sont arrivés, ils n’ont même pas eu l’air surpris de la présence de Pauline. Bien sûr personne n’a parlé de la vidéo interdite, et nos parents ont même dit à marie qu’ils feraient appel à elle si ils s’absentaient à nouveau.


↓ Lien à utiliser (article, blog, forum, mail...) vers cette histoire ↓
<a href ="https://www.histoires-de-sexe.net/les-jumelles-31781"> Les Jumelles </a>






Les avis des lecteurs
 Histoire Libertine

J’ai adoré ça serais bien une suite je serais heureuse de la lire biz

 
 Histoire Erotique

très belle histoire, très réaliste. attends d'autres histoires.

 
 Histoire Libertine

massacre laurtograffe

 

Texte coquin : Les Jumelles
Histoire sexe : Les Jumelles

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Dernières histoires érotiques publiées par Jean-Pierre

 
Mon fantasme à plusieurs réalisé - Récit érotique publié le 14-04-2019
 
Ma première fois - Récit érotique publié le 04-04-2019
 
Enterrement de vie de jeune fille - Récit érotique publié le 22-03-2019
 
Ma balade en forêt - Récit érotique publié le 06-03-2019
 
Les Jumelles - Récit érotique publié le 26-02-2019
 
Trompé mais bien excité ! - Récit érotique publié le 22-02-2019
 
Mariage mouvementé - Récit érotique publié le 09-02-2019
 
Quand le chat n'est pas là les souris dansent ! - Récit érotique publié le 31-01-2017
 
Rencontre au chateau - Récit érotique publié le 31-12-2016
 
Je prend du bon temps - Récit érotique publié le 19-12-2016
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Jean-Pierre...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]

 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au-boulot Au-reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby-sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Belle-beau Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois-Foret Bondage Boules-de-geisha Bourgeois Branlette-espagnole Brunes Cage-de-chastete Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses-preliminaires Casting Chantage Cinema Club-libertin Cocufiage-adultere Combat Coming-out Cougar Coup-de-foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discotheque Docteur Doigtage Dominant-Maitre Dominatrix Double-penetration Douche-bain Drague Echangisme Ejaculation-faciale Ejaculation-feminine Emotions-sensibilite Endroits-insolites Entre-hommes-Gay Epilation Escort-boy Escort-girl Etudiant Europe-est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme-fontaine Femmes-enceintes Fessee fetes-soirees Fetichisme Fille-encule-homme Film-porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking-machine Gang-bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode-ceinture Godemiche Gorge-profonde Gros-Grosses Gros-seins Gros-sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hopital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina-latino Lavement-anal Lectures-erotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini-jupe Missionnaire Mommy-porn Mots-crus Muscles Mythologie Naturisme-nudisme Nymphomane Obeissance Oeuf-vibrant Oncle-et-tante Onirique Parking Partouze Perles-anales Petit-sexe Petits-seins Philosophie-et-Plaisirs Pieds Piercings Piscine-Plage Poesie Poilues Ponyslave Preliminaires Premiere-fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit-bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint-valentin Salope Sans-capote Sans-culotte Science-fiction Secretaire Sensualite Sexe-sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tetons Toys-rosebud Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple-penetration Uniformes Urophilie-Pisse Vacances Vieux-avec-jeunes Voisins-voisines Voiture Voyeurisme WC-Toilettes



Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Senior le 2020-02-16 ....
• Par JérômeLyon le 2020-02-16 ....
• Par Nico44600 le 2020-02-16 ....
• Par Sylviatv le 2020-02-16 ....
• Par Cters14 le 2020-02-16 ....
• Par cpl-27-fr le 2020-02-16 ....
• Par maindevelour78 le 2020-02-14 ....
• Par Veronique20 le 2020-02-14 ....
• Par aliciarose le 2020-02-13 ....
• Par Sonita le 2020-02-13 ....