Auteur de récits érotiques Note attribuée à cette histoire par les lecteurs ( 1 votes ):
Première double pénétration pour ma femme
(9.0 /10 )

Note attribuée à cette histoire par HDS :
Première double pénétration pour ma femme
(9.0 /10 )

Récit érotique écrit par Romainro.
Auteur homme.
romainroyahoocom

Cette histoire de sexe a été affichée 6527 fois depuis sa publication.

sexe récit : Première double pénétration pour ma femme Publié sur HDS le 10-10-2017
Catégorie : Plus on est
Histoire Réf : 27612-r666

Titre : Première double pénétration pour ma femme
 

Première double pénétration pour ma femme

Depuis peu ma femme veut « m’offrir » un plan à 3 avec la femme de mon choix. Contrairement à beaucoup d’hommes je ne fantasme pas sur les lesbiennes et je me dis qu’au lit une femme ce n’est pas toujours facile à gérer alors 2… En plus je n’ai qu’une bite! Mais vu son insistance, je décide d’approfondir le sujet et savoir pourquoi elle a tant envie de ce plan à 3. Au bout d’une longue discussion j’arrive enfin à obtenir une vraie réponse. Elle a très envie d’essayer la double pénétration alors si on fait un plan à 3 pour moi après on peut en faire un pour elle.
Je dois avouer que cette discussion m’excite. Je l’embrasse, lui caresse le dos, puis je descends mes mains vers ses fesses, contourne ses hanches et vient lui caresser sa toison brune. Elle est trempée. Je l’allonge sur le dos puis me met sur elle. Après lui avoir dévoré la bouche je descend embrasser, mordiller son oreille et son cou (elle adore ça). Puis je continue mon exploration vers ses seins qu’elle a très sensibles alors j’en profite et de ma main droite je lui caresse le clito. En même temps que je descends mes lèvres sur son ventre je fais glisser un doigt en elle. ma bouche arrive au niveau de ses poils pubiens et j’introduis un deuxième doigt en elle. Quand mes lèvres son sur son clito je rentre doucement mon troisième doigt en elle.
Je lui bouffe la chatte comme elle aime tant, fait passer ma langue partout, j’appuie par moment fortement sur son clito avec langue, je lui mordille les grandes lèvres… tout ça en alternant toujours 1 à 3 doigts en elle.
Je la fais se retourner et mettre à 4 pattes. Mes doigts reprennent immédiatement possession de sa caverne des plaisirs et je commence à lui embrasser les fesses en me rapprochant toujours un peu plus de son petit trou. Je le lèche, une fois qu’il commence à se détendre j’y introduis ma langue toujours en activant mes doigts dans sa chatte.
Une fois que ma langue rentre et sors de son cul sans problème, je commence à lui masser le cul avec mon majeur que j’introduis tellement facilement que l’index le rejoint rapidement.
J’ai maintenant 2 doigts dans son cul et 3 dans sa chatte. Je la vois onduler du bassin. Je sens ses parois serrés mes 3 doigts, elle joui une première fois. Une fois qu’elle commence à redescendre, j’enlève mes doigts de sa moule, maintiens les autres dans son cul et la pénètre en levrette et lui dis: « C’est de ça que tu as envie, salope ».
« Oh! Oui mais j’ai envie d’une bite à la place de tes doigts dons mon cul ».
Je la ramone comme ça encore quelques minutes, puis sors ma bite en même temps que mes doigts et introduit mon sexe tendu au maximum dans son cul en seul coup et à fond. Elle se crispe un peu, je ne bouge plus puis commence des vas et viens tout doucement. Elle se met a gémir. Quand je sens que son cul s’est bien adapté à moi, j’accélère mes vas et viens tout en lui caressant le clito férocement. Nous jouissons en même temps.

Nous sommes épuisés de ce bon moment mais nous discutons plus précisément du plan. Elle veut que l’autre ne la prenne que vaginalement, son cul, m’est réservé. Elle veut quelqu’un qu’on connaisse, en qui elle a déjà confiance. Et en s’endormant elle me dit: « Le voisin par exem… »

Quelques jours plus tard, nous en reparlons, je lui explique que j’ai peur que les relations de voisinage soit étrange après ça, que je préfères quelqu’un d’un peu plus éloigné aussi bien géographiquement que socialement.
Les jours passent et nous ne trouvons toujours à personne. Du coup nous décidons de mettre une annonce sur internet qui soit bien précise:
« Couple dans la quarantaine (suivi d’une description de nos physiques), cherche un homme pour initié madame à la double pénétration. Par contre vous ne la prendrez que vaginalement et avec un capote. Vous devez avoir au moins 35 ans pas trop poilu, pas trop gros et surtout uniquement hétéro.
Nous répondrons uniquement au mail avec photo. »

Nous avons reçu des dizaines de réponses, avec ou sans photo, des mails vraiment dégoûtants… même un mail d’injures. Puis notre choix c’est arrêté sur un homme marié, libertin, qui convenait physiquement à ma femme, avec une plus grosse bite que moi, Marco.
Nous fixons donc rendez vous au vendredi soir à l’heure de l’apéro.

Nous avons décidé de ne pas faire l’amour les deux jours précédents le plan pour que l’excitation soit au maximum. Je dois avouer que ça a été dur de ne pas pouvoir la toucher et quand je l’ai vu arriver, prête pour le rendez vous, avec une mini jupe en cuire rouge et un débardeur noir sans soutien gorge en dessous, j’ai senti mon sexe s’exciter et je me suis approché d’elle pour lui sauter dessus quand l’interphone m’a interrompu.

C’était Marco, pile à l’heure. Je vais lui ouvrir. On refait les présentations même si nous avons échangé plusieurs mails et des photos. On s’assoit dans les salon, on boit un verre, on discute. Il sent que nous sommes un peu tendu et nous met facilement à l’aise en nous expliquant qu’il a l’habitude de ce genre de situation.
Quand je reviens avec la deuxième bouteille de vin, Marco propose que nous commencions à nous laisser aller comme s’il n’était pas là et que lui rentrerait au moment qui lui semble le bon. Pour rassurer ma femme il nous redit qu’à tout moment on peut tout arrêter.
Je sens ma femme encore stressée mais je suis très excité, j’ai envie d’elle alors je commence par l’embrasser dans le cou, je remonte sur son oreille et me dirige vers sa bouche que j’embrasse dans un premier temps tendrement tout en lui caressant les seins sous son top.
Elle lève les bras, alors je m’écarte et je vois Marco lui enlève son top, du coup je m’attaque à ses seins tout en lui caressant les cuisses, elle écarte les jambes. Je remonte doucement ma main et me rencontre qu’elle ne porte pas de culotte.
Je quitte ses seins et je vois notre invité l’embrasser dans le cou, et ma femme a une main dans ses cheveux et l’autre sur son t-shirt.
J’invite Marco à nous rejoindre de ce côté du canapé et tout en me déshabillant je l’invite a en faire autant.
Je me glisse entre les jambes de ma femme, la fait descendre afin que ses fesses soient au bord du canapé, et en profite pour relever sa jupe. Marco commence à embrasser sa poitrine alors que je me penche pour lui faire un magnifique cunni. Je lève de temps en temps la tête pour voir ce qu’il se passe à côté. La première fois aucun changement, puis ils s’embrassent à pleine bouche, puis je la voie caresser le sexe de notre invité ce qui me fait encore plus bandé. Je replonge ma tête entre ses jambes. Je la sens se contracter, elle a un premier orgasme.

Maintenant je lui doigte la chatte et mes lèvres et ma langue s’attaque à son cul. Elle est tellement excité qu’elle le suce, je ne croyais pas que sa soit possible mais je bande encore plus par cette vision. Je dilate comme il faut le cul de ma femme, j’ai 3 doigts dans son trou.
Je lui soulève le bassin, mais elle garde tout ce temps notre invité en bouche. Je lui remets 2 doigt dans le cul et rentre doucement dans sa chatte.
Après de longues minutes comme ça, je ressors pousse la table basse, je demande a Marco de s’associer dans le canapé, j’ordonne a ma femme de se mettre sur le tapis a 4 pattes et de continuer a sucer notre hôte. Je m’installe derrière elle en levrette, je fais quelques aller retour dans son con et ressors pour poser mon gland sur sa rondelle. Je rentre doucement en aller, par petit mouvement. Elle ne s’est pas du tout arrêté de le sucer donc elle n’a pas du tout du avoir mal, du coup je rentre entièrement dans son cul. Je ressors entièrement, je vois son cul remuer, il réclame ma bite alors je l’envahi a nouveau. Je continue comme ça une dizaine mais je suis trop excité et le programme n’est pas fini.
J’annonce un changement de position et donne un préservatif a Marco. Il s’allonge sur le tapis et demande a ma femme de venir s’empaler sur lui. Maintenant que je vois vraiment son sexe il n’est pas beaucoup plus grand que moi mais beaucoup plus large. Elle s’accroupie e pose ses lèvres sur le gland de notre invité qui l’attrape par les hanches et la fait descendre tout doucement afin que le sexe de ma femme s’habitue à cette largeur. Une fois qu’elle se met a gémir je lui donne ma bite a sucer tout en lui pinçant ses tétons.
Je ne peux résister a me retirer de scène pour aller prendre des photos de ma femme faisant l’amour a un autre homme. J’arrive même a la prendre en photo pendant qu’elle joui pour la deuxième fois.
Je retourne me faire sucer et continue a prendre des photos.

Au bout de 5 min elle me dit: « lâche cet appareil photo et ma bouche et viens m’enculer ». Marco la fait se pencher au maximum en avant pour m’offrir son cul et arrête tout mouvement. J’ai du mal a faire passer mon gland d’abord parce qu’elle s’est décontracter mais aussi la bite Marco fait tirer les chairs. Je crache sur ma bite et son trou et finalement je réussi a passer. Alors que je m’arrête pour la laisser s’habituer, elle me demande de continuer. Je pousse doucement et commence a sentir la bite de Marco comme si elle est contre la mienne. Une fois au bout je fais des mouvements et dirige les deux pénétrations de ma femme.
La sensation est tellement bonne qu’au bout de même pas 5 min je sens le cul de ma femme serre mon sexe, elle jouit pour la troisième fois. Je fais encore 2 allers retours et je sens une nouvelle saccade, puis 4 autres c’est notre invité qui joui dans ma femme je n’arrive plus a me retenir et joui a mon tour.

Nous sommes restés comme un petit moment puis après s’être rafraîchi nous avons continuer notre apéro mais nu. Ce qui nous a assez excité car après avoir repris assez de force on a essayé une double vaginale…