S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc




Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Bonjour tout le monde, j'ai 19ans, je recherche des filles ou femmes voulant ...
• Bonjour je mappele marianne et je cherche un écrivain ou écrivaine pour mécrire ...
• Je recherche une partenaire pour des jeux de lavements et des jeux anaux ...
• Salut je suis un jeune métisse de 26 ans de 1m80 85 kg qui cherche des femmes avec ...
• Je suis un homme de 60 ans, bien mis et qui paraît plus jeune. Je recherche une ...
• Bonjour. Annonce sérieuse. Je m’appelle Bénédicte, 37 ans. Je pense être jolie, ...
• bonjour j ais 70 ans et je me sens de plus en plus en plus devenir lope c est pas ...
• Bonjour a vous les soumis/soumise je suis Maître Bastien venu ici en quête d'un ou ...
• bonjour a toutes et a tous, JE RECHERCHE SOUMISES OU SOUMIS POUR RELATION ...
• T'aimes t'ennuyer au lit ? Moi pas. Moi j'aime lécher la chatte en me faisant ...


UNE DOUCHE INNOUBLIABLE

- Par l'auteur HDS Romainro -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Romainro [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : romainroyahoocom

• 16 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.3 • Cote moyenne attribuée par HDS : 8.9
• L'ensemble des récits érotiques de Romainro ont reçu un total de 78 378 visites.

sexe récit : UNE DOUCHE INNOUBLIABLE Histoire érotique Publiée sur HDS le 13-11-2017 dans la catégorie Entre-nous, hommes et femmes
Tags: Douche Bain  Sodomie  Sans capote 
Cette histoire de sexe a été affichée 4461 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 2 votes ): UNE DOUCHE INNOUBLIABLE ( 7.5 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : UNE DOUCHE INNOUBLIABLE ( 9.0 /10 )
 
histoires érotiques audio

 
Couleur du fond :


UNE DOUCHE INNOUBLIABLE

Mon travail me fait souvent voyager. J’ai eu une série de missions en Belgique. Ce qui m’a donné la chance de rencontrer Muriel, qui habite à coté de Bruxelles. Depuis plus de 5 mois nous entretenons une relation malgré la distance. Avant elle j’ai eu un grand creux dans ma vie sexuelle dû au décès de ma précédente compagne. Je crois que j’en avais même perdu le goût mais Muriel m’a vite fait retrouver de bonnes sensations et même découvrir de nouvelles.
Dès que nos emplois du temps le permettaient nous nous retrouvions. J’ai même rencontré à plusieurs reprises ses garçons. Enfin pour moi la vie reprenait le dessus.

J’étais en déplacement à Anvers pour la semaine. Comme il m’arrive souvent de diner avec mes clients ou des intermédiaires, bien que Bruxelles ne soit qu’à 45 minutes de train d’Anvers, j’ai réservé un hôtel. Elle n’a pas pu venir me rejoindre pour une soirée, car c’était sa semaine avec ses garçons. Cela faisait 3 semaines que nous nous étions pas vu et pour couronner le tout je devais enchainer avec une mission à Londres à partir du samedi ce qui nous laissait aucune possibilité de se voir avant encore au moins 2 semaines. Je pense que le trop plein que je sentais au niveau des couilles m’a bien motivé car jeudi en début d’après midi j’avais fini le travail qui devait durer jusqu’a vendredi soir. J’ai donc changé mon billet pour Londres pour un départ de Bruxelles samedi matin et j’ai immédiatement filé à la gare afin de prendre le premier tain. J’arrive à la gare de Bruxelles quelques minutes avant 16h. J’ai plus de 40 minutes de transport jusqu’à chez elle ou son travail alors je décide de lui laisser le temps d’aller tranquillement chercher ses enfants à l’école et passer un petit moment avec eux avant débarquer à l’improviste. Elle ne sait toujours pas que je suis là. Pendant ce temps je passe chez un chocolatier, offrir un bon chocolat belge fait toujours plaisir. Les chocolats de Noel sont déjà là alors je prends 2 saint Nicolas pour ses garçons, c’est toujours mieux de les avoir de mon coté et ça pourra même les occuper si on veut avoir un moment d’intimité. Je passe chez un fleuriste, je compose un bouquet autour de 4 tournesol, ses fleurs préférées, Et me dirige vers le métro.

J’arrive dans sa rue il est un peu plus de 18h, elle doit être au milieu des devoirs ou des bains. Je l’appelle. Les devoirs sont finis et les garçons prennent leur bain ensemble. Elle me demande si je peux la rappeler 15 minutes plus tard comme ça les enfants seront devant la télé et elle pourra se poser. Je me pose au bar en face de chez elle pour lui laisser du temps. 20 minutes après au lieu de la rappeler je dépose le bouquet de fleur devant sa porte, je sonne et je vais me cacher derrière l’ascenseur. J’entends la porte s’ouvrir puis une petite voix qui crie « Maman, tu sais quoi les fleurs savent sonner » et la porte claque. Merde! Mon plan a foiré. Je vais vers la porte et lui envoie en texto: « Moi aussi je peux rentrer où tu n’acceptes que les fleurs? ». Quelques instants après la porte s’ouvre et une belle blonde aux yeux verts de 40 ans, 1m70 62kg avec un 95C et un cul d’enfer me saute dans les bras et me serre fort tout contre elle. Mes mains la soutienne sous les fesses, j’en profite pour les caresser, et je sens ses seins s’écraser contre mes pectoraux. J’appuies bien sur son cul pour faire rencontrer nos deux sexes, je ne sais pas dans quel état et sa chatte mais je bande déjà bien, ce qui me vaut un « Je sens que tout ton corps est content de me voir! ». Nous nous roulons un pelle et je la dépose à terre. Nous rentrons dans l’appartement, je dis bonjour aux garçons qui sont devant la télé et je vais déposer ma valise dans la chambre. Elle me rejoint et me saute dessus. Nous nous embrassons et nous nous caressons à travers nos habits. Trop rapidement nous sommes interrompus par un « Quand est ce qu’on mange? ». Une fois les enfants couchés nous nous rattraperons, enfin c’est ce que je pensais!

Pendant qu’elle prépare le diner, je joue avec les petits. Nous mangeons au milieu de discussions qui parle de maitresse méchante ou de bagarres pendant la recrée. Mais tout ça me passe au dessus car je profite plus de ma main qui caresse son bras et son cou au grand jour et de nos pieds qui cherchent discrètement sous la table. Ah ce moment j’ai surtout faim d’elle. Dommage que ses enfants soit là sinon ce n’est pas le repas qui serait sur la table mais nous.
Une fois la table débarrasser, et que les enfants se sont lavés les dents, le visage et le mains. Elle me prépose d’aller me relaxer sous la douche. C’est une très bonne idée. Je vais chercher des sous vêtements propres et un t-shirt dans ma valise, elle me donne une grande serviette et je file à la salle de bain.
Après avoir pris un moment pour me brosser les dents et me déshabiller, j’ouvre l’eau, la laisse chauffer un peu et je rentre, debout dans la baignoire et laisse couler l’eau bien tiède le long de mon corps. Je reste ainsi un bon moment quand j’entends du bruit à coté de moi, je passe la tête derrière le rideau et je vois Muriel qui se déshabille, en me voyant elle me dit: « Les enfants bouquinent dans leur lit alors j’en profite » avec un clin d’oeil. J’admire tellement son cul j’oublie de lui répondre, elle me voit dans le miroir alors elle se penche bien pour ramasser ses vêtements mais surtout pour m’exhiber son beau cul rebondi mais aussi sa chatte à travers ses jambes écartées. Je bande devant cette magnifique vue!
Je retourne sous l’eau et elle me rejoint. Nous nous embrassons nos mains touche chaque partie de nos corps. Alors que nos langues s’entremêlent, je caresse d’abord ses seins puis mes mains vont envahir son sexe entièrement épilé, alors qu’elle attrape directement ma queue et mes couilles pour me les torturer comme elle aime si bien le dire. Avec sa main gauche elle attrape ce qu’elle peut des mes couilles et les serre fortement ce qui me fait encore plus bander alors qu’elle commence à griffer ma tige. J’adore ce traitement. Je suis tellement excité que je retire ses mains de mon sexe. Je sais que nous devons faire vite mais j’ai envie de sa moule. Sa chatte est bien humide alors je retourne Muriel, je lui appuies sur le dos pour la faire se pencher, je soulève une de ses jambes jusqu’au rebord de la baignoire et je place mon gland à l’entrée de sa grotte.
Cela fait un moment que nous baisons sans capote.
Je rentre directement jusqu’au fond, j’y reste un moment. Je sens sa main caresser son clito puis venir sur mes couilles. Quand sa main repart vers son clito, je commence à la ramoner vigoureusement. Je ne sais pas combien de temps nous avons avant d’être interrompu alors je ne perd pas de temps. Je l’attrape par la taille et je la pilonne sauvagement. Je sens sa main s’exciter sur son sexe. Je sors entièrement ma bite et immédiatement elle plonge 2 doigts entre ses lèvres. Je lui caresse le cul. Un de mes doigts caresse sa rondelle. Nous n’avons encore pas fait de sodomie même si nous en avons très envie tous les deux depuis un moment, mais quand je la prend elle adore que je rentre un ou plusieurs doigts dans son cul comme elle adore me mettre des doigts au cul quand elle me suce. J’ai donc un doigt qui commence à appuyer sur sa rosette et rentre. Je vire ses doigts et les remplace par ma queue tendue au maximum. Elle ondule j’adore ça. Je rentre un deuxième doigt. Elle ondule encore plus. Je sors de son sexe et rentre un troisième doigt. Elle continue à onduler, tourne la tête vers moi et me dit: « j’aimerai plus que tu y mettes ta bite ». Elle m’offre son cul. Je retire délicatement mes doigts l’un après l’autre. Avec mes 2 mains j’écarte ses fesses et crache sur son trou. Elle continue a se caresser avec une de ses mains. Je pose mon gland à l’entrée de son cul. Je le pousse doucement vers l’intérieur en m’aidant d’une main et je rentre lentement chaque centimètre de queue dans cet orifice si convoité et si serré. Une fois que je suis entièrement en elle, je m’immobilise, je sens les vibrations de sa main à travers son corps. Elle me demande de la ramoner alors je m’exécute. Je commence d’abord doucement afin de ne pas lui faire mal, puis j’accélère le rythme et lui donne des fessées de temps en temps.
Trop rapidement je la préviens que je ne vais pas réussir à me retenir très longtemps. Elle me dit qu’elle va aussi jouir mais comme elle est très excité elle aimerait que j’explose dans sa chatte. Je sors délicatement de son cul et rentre sauvagement dans sa moule. Je l’entends se retenir de gémir pendant que ma queue défonce son sexe. Je sens son vagin se contracter autour de ma queue. Sa main s’excite toujours sur son clito. Son vagin se relâche et se contracte presque immédiatement mais encore plus fortement autour de ma queue. Elle m’annonce « Je viens complètement » et pisse en même temps qu’elle jouit (elle dit que ses orgasmes sont encore plus fort quand elle urine en même temps). Au même moment je m’immobilise au fond d’elle et l’inonde de 5 longues giclées de sperme. Nous restons comme ça quelques instants puis, alors que je suis encore à moitié dur je sors de son sexe trempés de ses sécrétions vaginales, sa pisse et mon sperme en faisant un gros plop. Elle se retourne nous embrassons tendrement sous le jet d’eau puis nous nous savonnons. Nous sortons de la baignoire. Elle enfile son peignoir et va voir ses enfants après m’avoir encore une fois embrasser.

Je m’habille heureux et je sors à mon tour. Je passe dire bonne nuit aux garçons pendant que leur mère raconte une histoire, elle m’attrape par le bras et me dit à l’oreille: « J’ai mis un cadeau pour toi, enfin pour nous, sur le lit. Ouvre le. Je finis ici et j’arrive. » Elle embrasse à nouveau mes lèvres. Le plus petit dit beurk et je sors de leur chambre pour aller dans la notre.
Il y a une grande boite sur le lit, emballés d’un papier cadeau rouge avec une enveloppe dessus. Je me déshabille, je dors toujours nu. Je rentre dans le lit, j’attrape le paquet et le mot. J’ouvre l’enveloppe, il y a écrit sur un papier:
« Seulement si tu as envie.
Je t’aime »
J’ouvre le paquet, c’est une boite avec une sangle et 3 godes de taille très différentes…








Les avis des lecteurs

Soyez le premier à donner votre avis après lecture sur cette histoire érotique...



Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Romainro


 
Une pause dans un cinéma III - Récit érotique publié le 19-11-2017
 
Une petite pause sexe pendant la fête de la musique - Récit érotique publié le 17-11-2017
 
Mon initiation à la soumission II - Récit érotique publié le 15-11-2017
 
UNE DOUCHE INNOUBLIABLE - Récit érotique publié le 13-11-2017
 
La première fois que j’ai trompé ma femme - Récit érotique publié le 11-11-2017
 
Une pause dans un cinéma II - Récit érotique publié le 09-11-2017
 
MA RECHUTE AVEC NATHALIE - Récit érotique publié le 07-11-2017
 
Une pause dans un cinéma - Récit érotique publié le 05-11-2017
 
MELANIE, MA BELLE SOEUR - Récit érotique publié le 02-11-2017
 
J’AI BIEN FAIT DE NE PAS PRENDRE L’AVION! - Récit érotique publié le 31-10-2017
 
Une consultation peu ordinaire - Récit érotique publié le 29-10-2017
 
Une halte au cinéma - Récit érotique publié le 25-10-2017
 
Première double pénétration pour ma femme - Récit érotique publié le 10-10-2017
 
MES PREMIERS PAS DANS LE MONDE L’URO - Récit érotique publié le 08-10-2017
 
La nuit des premières fois - Récit érotique publié le 06-10-2017
 
Mon initiation à la soumission - Récit érotique publié le 04-10-2017