COLLECTION ESCORTE. Bourgeoise et pute (1/1)


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par CHRIS71 [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : christ.71.g.egmailcom

• 1201 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.1 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.0
• L'ensemble des récits érotiques de CHRIS71 ont reçu un total de 7 149 988 visites.

sexe récit : COLLECTION ESCORTE. Bourgeoise et pute (1/1) Histoire érotique Publiée sur HDS le 04-03-2019 dans la catégorie Dans la zone rouge
Tags: Cocufiage adultere   Sodomie   Escort girl 
Cette histoire de sexe a été affichée 6719 fois depuis sa publication.


Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : COLLECTION ESCORTE. Bourgeoise et pute (1/1) ( 10.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :



COLLECTION ESCORTE. Bourgeoise et pute (1/1)

- Edwige Les tarifs sur ton site, ce sont bien les bons !
- Pourquoi tricherais-je, bien sûr.
- 150 € la pipe, 300 la chatte et 500 la sodomie.
- Oui, c’est exact.
Et comme vous semblez douter de tout, sachez que ma tête est floutée, mais mon corps est celui que vous avez vu.
- Pour la nuit, quel est le tarif, vous avez oublié de le stipuler.
- La nuit, il faut que je réfléchisse car à ce jour, jamais on ne m’a proposé de baiser toute une nuit.
Faites une proposition !
- 3 000 €.
- C’est trop, j’aurais l’impression de vous voler votre argent.
Une pute sur les réseaux vous en trouverez des centaines qui s’occuperont de vous aussi bien que moi pour moins cher.
- C’est vous qui m’avez tapé dans l’œil.
- C’est 3 000 € où je raccroche, tant pis.
- Non, voilà mon adresse.

Le moment le plus long depuis que je vends mon corps pour un moment de plaisir, c’est le moment le plus existant que je connaisse.
Blanc, gros, petit, black, jaune.
Jaune c’est rare, en France ils sont discrets et ont leur vie en vase clos.

Moment où la surprise va être totale.
Il y a ceux qui, quand ils appellent, font exprès de montrer leur visage sur leur téléphone.
Des fois ce sont les bons, des fois ce sont des photos glanées sur Internet, de vagues sosies, mais mieux qu’eux.
Des cons, la seule chose qui m’intéresse, c’est leur queue, seulement leur queue.
De nombreuses queues, le maximum de queues.

Tout a commencé il y a six mois, non sept.
Dans ce temps bien lointain si je compte en nombre de bites, j’étais ce que l’on appelle une bonne bourgeoise de province, oisive.
Mon mari Benoît était chirurgien-dentiste.
Il l’est toujours mais sans ma présence.
Il l’est dans l’un des quartiers de Paris les plus riches, grande ville comparée à celle où je tapine grâce à Internet.

Il y a environ sept mois que ma vie a basculé.
Depuis longtemps, j’avais l’impression d’être une occasionnelle pour mon mari.
Il me baisait à temps perdu, vite fait certains soirs où aucune de ses clientes ne lui avait donné sa dose de sexe.
Le reste du temps, c’est la masturbation qui me donnait le plaisir dont chaque femme a besoin.
C’est par Internet que je m’étais fait livrer un gode avec stimulateur de clito, même si une bite c’est mieux.

Un jour, tout a déraillé, j’avais rendez-vous avec Marie, celle à qui l’on donne le bon Dieu sans confession.
J’avais changé de sac à main et au moment de payer le resto, mon portefeuille brillait par son absence.
Sans problème, Marie a payé.
Nous devions aller faire les soldes, attention pas à Carrefour, Leclerc ou Auchan, mais dans les quartiers chics de Paris, près de l’Opéra, à deux doigts d’un célèbre palais.
Nous étions à quelques centaines de mètres de chez moi et du cabinet de Marc.
Je suis montée, Marie m’attendant dans le café faisant face à mon chez-moi.
J’ai ouvert afin d’éviter que Simone ne soit dérangée dans son travail.
Je lui avais donné l’ordre de frotter l’argentique.
Je l’ai vue, sorti sur la table de la salle à manger, mais point de bonne.

Un bruit venant du couloir menant vers les cuisines m’a intrigué.
J’ai avancé, le bruit devenait de plus en plus suspect.

- Ah, ah, ah.

Monsieur vous êtes gros, mais c’est bon, continuez à m’enculer, vous êtes le premier.

J’ai réduit la distance, Monsieur, c’était monsieur qui sautait la bonne.
Monsieur me trompait, mon sang a bouilli dans mes veines, non pas parce qu’il me cocufiait, ça je le savais depuis longtemps, mais faire ça avec la bonne, impossible de le supporter.
La sodomisant en plus.
Je suis partie dans notre chambre, j’ai ouvert mes armoires et fais ma valise.
J’ai appelé un taxi, je suis descendue dès que j’étais prête sans oublier mes papiers.

Je me suis engouffrée dans le taxi que j’avais appelé et direction la gare de Lyon.
J’ai vu Marie qui semblait estomaquée que je parte comme une voleuse, elle était encore assise à la terrasse de son café.
Je suis montée dans le premier train en partance, sans billet et sans savoir où j’allais.
Un coup de folie, un arrêt, je me suis aperçue que nous roulions vers le centre de la France.
À un moment, après avoir dormi, j’ai décidé que la première gare où nous arriverions c’était là le but de mon voyage.
Hôtel, promenade sur les bords de Loire, faire un break dans cette ville, c’était plaisant.
Je voulais me donner du temps pour peaufiner ma vengeance.
Le fric, qui lui a permis de s’installer dans l’un des quartiers les plus huppés de Paris, c’est le mien, celui de ma famille.
Sans moi, il serait un petit kinésithérapeute de province, d'un lieu d'où mes cul-terreux de beaux-parents sont originaires.
Il était beau, je lui ai donné mon corps, au début il prenait soin de moi.
Il avait une queue dont il savait se servir.
Certes, il était loin d’être le premier, mais j’ai cru en lui.
Je lui ai redonné le goût des études et l’ai aidé à avoir ses diplômes.
Il aimait faire la fête, je le tenais sur ses bouquins, me contentant de me faire baiser pour lui relâcher le cerveau.
J’ai réussi, je l’ai installé en même temps que j’achetais l’appartement où il a osé sauter la bonne.
Quand j’ai ouvert la porte de son cabinet où j’avais fait installer le meilleur matériel acheté dans la plus grande enseigne, il en a été reconnaissant.
J’ai été la première prise sur ce fauteuil, jusqu’au jour où j’ai découvert qu’il sautait certaines de ses clientes, sous-couvert de les décontracter avant de subir sa fraise, la plus rapide sur le marché.
Comme je l’ai dit au début de mon histoire, ces bourgeoises, aucun problème, mais enculé le bas peuple, c’était se sortir de notre milieu et me faire cocue.

Alors pourquoi faire la pute dans cette ville des bords de Loire ?
Je me sentais bien, mais l’hôtel où j’étais descendue était bruyant et en me promenant j’ai vu une pancarte « Meublé à louer ».
Je m’y suis installée.

Un soir, j’avais besoin d’air, j’avais remarqué un bar, j’aime le whisky et j’ai décidé d’aller siroter quelques verres.
L’alcool, remède aux peines de cœur !
Un bar, un siège, une jupe remontant, montrant mes jarretelles tendant mes bas.
Un client voisin, qui vous offre un verre.

- Vous êtes seule, vous a-t-on souvent dit que vous étiez jolie.

C’est comme ça que ça commence, vous lui dites que vous voulez boire seule.
Il continue, se persuade que vous êtes une pute racolant et vous acceptez de l’emmener dans votre meublé tenant votre vengeance.
Benoît baise des bonnes, je vais me faire baiser par tout ce qui bouge.

- T’es une occasionnelle, fait mieux que ça si tu veux que je revienne étant là chaque semaine, si tu sais me donner du plaisir, tu t’assures un client fidèle.
J’aime tes seins, ni trop gros, ni trop petits.

Depuis les sept mois où je tapine, c’est ce client qui m’a incité à avoir mon profil sur ce site d’escorte.
Il avait raison, ça fonctionne du tonnerre, même dans cette petite ville.
Une pute à demeure.

Voilà comment et voilà pourquoi je vends mon corps par simple vengeance, bien que j’y trouve mon compte.
Vous avez compris le pognon je m’en bas la queue de mes clients, seule ma vengeance m’intéresse.
Vengeance, mais aussi le pied que je prends avec eux.
Je suis une pute jouissante sous leurs coups de bite.
J’ai découvert grâce à eux que même quand ils m’enculent, je jouis par mon anus.
J’ai découvert que j’étais programmée pour donner du plaisir aux hommes qui savent m’en donner en retour.

Alors, j’attends ce nouveau client voulant me sauter toute une nuit.
3 000 € c’est les restos du cœur près de mon meublé qui vont être satisfaits.
Ma motivation à tromper Benoît avec toutes ces bites est tout autre que l’argent et chaque mois, je leur fais parvenir une enveloppe avec tous mes gains.

- Bonjours ma chérie, enfin je te retrouve.

Benoît, c’est lui à qui je dois vendre mon cul pour 3 000 € toute une nuit.
Je suis pute, je le fais entrer et je me fais enfiler toute la nuit.
Lui pense faire l’amour à sa femme et arrive à la faire jouir, un étalon, il se prend pour un étalon.
Il croit qu’il a été plus malin que moi grâce à ma carte bancaire dont je me sers depuis que je suis ici et qui lui a permis de savoir où j’étais.
C’est en attendant la sortie de mon meublé d’un de mes clients qu’il a eu le site où je tapine.

- Chérie retournons à la maison, j’ai compris la leçon.
Marie m’a dit que tu étais revenue chez nous ayant oublié ton portefeuille.
Tu as dû entendre ce que je faisais dans la cuisine avec notre petite bonne.

Je le regarde amoureusement, 3 000 € de repas pour les nécessiteux, ça vaut bien mon plus joli sourire.

- Encule-moi.
- Ma chérie, tu me refusais ton anus, c’est pourquoi j’ai craqué avec Laure.

Saligaud, il l’appelle Laure.

- Tu sais, ce jour-là, c’était la première fois avec elle et avec toutes autres, je t’ai toujours été fidèle.

J’ai envie de lui crier et avec tes bourgeoises sur ton fauteuil, tu te fiches de moi.
Bien sûr, j’accepte de revenir.
Dommage pour toi Benoît, le fric en m’allongeant, en me faisant prendre en levrette, dans l’entrée de mon meublé acheté à Paris où je me rends tous les après-midis, te faisant croire que je sors avec Marie entre à foison.

Surtout que j’ai deux chambres, j’ai initié Marie au sexe tarifé, vous vous souvenez celle à qui on donnerait le bon Dieu.
J’aide les restos de mon quartier où je vends mon corps, elle aide les petites sœurs des pauvres de son propre quartier.
Je vous laisse, c’est un client qui m’appelle, la vengeance est un plat se mangeant froid surtout quand on a appris à aimer le sexe.

J’oubliais, Marie et moi avons Benoît dans nos clients, il nous baise pour pouvoir faire l’amour au même tarif que les autres.
Si nous apprenons qu’il nous trompe, même avec une bourgeoise, nous reprenons tout ce qui a fait de lui ce chirurgien-dentiste de renom.



Texte corrigé par Anne ma muse.


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :








Les avis des lecteurs

Soyez le premier à donner votre avis après lecture sur cette histoire érotique...
Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par CHRIS71


 
COLLECTION COCU. Merci Aurélie (2/2) - Récit érotique publié le 21-10-2019
 
COLLECTION COCU. Merci Aurélie (1/2) - Récit érotique publié le 20-10-2019
 
COLLECTION JEUNE – VIEUX. Le chasseur de gros gibier (1/1) - Récit érotique publié le 19-10-2019
 
COLLECTION LIBERTINAGE. Le domaine. Fin de la saison II (10/10) - Récit érotique publié le 18-10-2019
 
COLLECTION LIBERTINAGE. Le domaine. Saison II (9/10) - Récit érotique publié le 16-10-2019
 
COLLECTION LIBERTINAGE. Le domaine. Saison II (8/10) - Récit érotique publié le 15-10-2019
 
COLLECTION LIBERTINAGE. Le domaine. Saison II (7/10) - Récit érotique publié le 14-10-2019
 
COLLECTION LIBERTINAGE. Le domaine. Début de la Saison II (6/10) - Récit érotique publié le 13-10-2019
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Club libertin (1/1) - Récit érotique publié le 12-10-2019
 
COLLECTION ESCORTE BOY. Mamy est gourmande (1/1) - Récit érotique publié le 11-10-2019
 
COLLECTION JEUNE – VIEUX. Le tchat (1/1) - Récit érotique publié le 10-10-2019
 
COLLECTION VENGEANCE. Elle se mange froide (3/3) - Récit érotique publié le 09-10-2019
 
COLLECTION VENGEANCE. Elle se mange froide (2/3) - Récit érotique publié le 07-10-2019
 
COLLECTION VENGEANCE. Elle se mange froide (1/3) - Récit érotique publié le 06-10-2019
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Mes origines allemandes. Saison I (5/5) - Récit érotique publié le 05-10-2019
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Mes origines allemandes. Saison I (4/5) - Récit érotique publié le 04-10-2019
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Mes origines allemandes. Saison I (3/5) - Récit érotique publié le 03-10-2019
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Mes origines allemandes. Saison I (2/5) - Récit érotique publié le 02-10-2019
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Poupette. Fin saison VI et épilogue de l’histoire. (46/46) - Récit érotique publié le 01-10-2019
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Mes origines allemandes. Saison I (1/5) - Récit érotique publié le 30-09-2019
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Poupette. Saison VI (45/46) - Récit érotique publié le 28-09-2019
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Poupette. Début de la Saison VI (44/46) - Récit érotique publié le 27-09-2019
 
COLLECTION DOMINANT DOMINÉ. Piégée (2/2) - Récit érotique publié le 26-09-2019
 
COLLECTION DOMINANT DOMINÉ. Piégée (1/2) - Récit érotique publié le 25-09-2019
 
COLLECTION FOLLE DU CUL. Jeanne la pucelle (1/1) - Récit érotique publié le 24-09-2019
 
COLLECTION ANNE MA MUSE. Et dire que c’est mon gendre (1/1) - Récit érotique publié le 22-09-2019
 
COLLECTION COCU. Esseulée (1/1) - Récit érotique publié le 21-09-2019
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Inversion des rôles (1/1) - Récit érotique publié le 20-09-2019
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Trente ans, vierge (1/1) - Récit érotique publié le 19-09-2019
 
COLLECTION BLACK. 48 heures de grève (1/1) - Récit érotique publié le 18-09-2019
 
COLLECTION LIBERTINAGE. Le domaine. Fin de la Saison I (5/5) - Récit érotique publié le 17-09-2019
 
COLLECTION LIBERTINAGE. Le domaine. Saison I (4/5) - Récit érotique publié le 15-09-2019
 
COLLECTION LIBERTINAGE. Le domaine. Saison I (3/5) - Récit érotique publié le 14-09-2019
 
COLLECTION LIBERTINAGE. Le domaine. Saison I (2/5) - Récit érotique publié le 13-09-2019
 
COLLECTION LIBERTINAGE. Le domaine. Saison I (1/5) - Récit érotique publié le 12-09-2019
 
COLLECTION PUTE. La vieille pute (1/1) - Récit érotique publié le 11-09-2019
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Veuve (1/1) - Récit érotique publié le 10-09-2019
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Crevaison (1/1) - Récit érotique publié le 09-09-2019
 
COLLECTION BELLE-MÈRE. Je la pointerais (1/1) - Récit érotique publié le 08-09-2019
 
COLLECTION LESBIENNES. La servante (5/5) - Récit érotique publié le 06-09-2019
 
COLLECTION LESBIENNES. La servante (4/5) - Récit érotique publié le 05-09-2019
 
COLLECTION LESBIENNES. La servante (3/5) - Récit érotique publié le 04-09-2019
 
COLLECTION LESBIENNES. La servante (2/5) - Récit érotique publié le 03-09-2019
 
COLLECTION LESBIENNES. La servante (1/5) - Récit érotique publié le 02-09-2019
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. L’orgasme (1/1) - Récit érotique publié le 01-09-2019
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Ma femme est sexologue (1/1) - Récit érotique publié le 31-08-2019
 
COLLECTION PUTE. La pute et son prof de math (1/1) - Récit érotique publié le 29-08-2019
 
COLLECTION LES CHIENNES. Ça va faire mal (2/2) - Récit érotique publié le 28-08-2019
 
COLLECTION LES CHIENNES. Ça va faire mal (1/2) - Récit érotique publié le 27-08-2019
 
COLLECTION FANTASME. Jeu de con (3/3) - Récit érotique publié le 26-08-2019
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de CHRIS71...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]

 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Philosophie et Plaisirs Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Tony92 le 2019-10-18 ....
• Par Jean le 2019-10-18 ....
• Par Alex le 2019-10-17 ....
• Par Julien le 2019-10-17 ....
• Par FesseurduJura le 2019-10-17 ....
• Par nasro31 le 2019-10-17 ....
• Par Lucaje le 2019-10-15 ....
• Par Clapie le 2019-10-14 ....
• Par Tifranc le 2019-10-13 ....
• Par gimireno le 2019-10-13 ....